AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Enderstar

Sora Enderstar
Associés Défendu

Féminin Messages : 200
Age : 26
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Sora Enderstar
Nom du Chain : Alfic
Groupes: Contractants illégaux


Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty1st Juillet 2013, 09:23

On entendait souvent parler d'un manoir abandonné, à Réveil. De quoi attirer plus d'un voleur, certainement mais aussi – et surtout dans le cas de Sora – plus d'un curieux. Par une fraîche matinée printanière, après que sa Chain l'ait pour une énième fois tiré du lit et alors qu'il se baladait tranquillement dans les rues, le jeune homme entendit parler de cette demeure inhabité, dans lequel le sacre des jeunes nobles avait lieu avant que de terribles événements n'y prennent place. Ce n'était pas la première fois que cette anecdote tombait dans son oreille, mais cette fois-ci il décida d'aller voir par lui-même de quoi il en retournait. Faut dire que, l'avantage quand on n'a pas d'emploi fixe, c'est qu'on peut organiser notre temps comme on le souhaite. De plus, l'avantage de s'être lié à Alfic, c'est qu'on pouvait voyager rapidement et gratuitement, le seul risque étant de passer trop de temps sous une autre forme pour que notre cœur puisse reprendre ses battements après. Que ce serait ballot de mourir parce qu'on a voulu satisfaire notre curiosité, cela démontrerait qu'effectivement mieux vaut ne pas y céder, ce qui lui serait impossible. Le contractant aimait beaucoup voyager un peu partout pour voir toutes sortes de paysages et découvrir tout ce qu'il pouvait.

Heureusement pour lui, après un long voyage en vol d'oiseau – au sens propre comme au figuré –, le muscle qui permettait à son sang de circuler dans tout son corps ne s'arrêta pas assez longtemps pour l'entraîner de panière précoce dans sa tombe. Il s'était reposé un instant au pied d'un arbre, puis avait pris la direction de ce qui se dressait devant lui, droit et digne : le manoir. L'immense manoir, précisons. Tellement qu'il se demanda si prévoir une nuit dans le coin et deuxième journée d'exploration ne serait pas une bonne idée. Certainement que si, s'il coulait vraiment visiter de fond en comble cet endroit tellement grand que, de loin, les lierres sauvages qui avaient poussaient dessus semblaient n'être que de jeunes pousses. Ah, c'était complètement autre chose quand on se rapprochait... Faut dire qu'en dix ans, cette plante-là a largement le temps de devenir monstrueusement envahissante. Mais assez parlé de ce végétal grimpant qui, malgré sa croissance très rapide, n'avait pas réussi à recouvrir la totalité de la façade de l'objet d'exploration du jour. Voilà que Sora passait la porte principale pour se retrouver dans la fraîcheur et l'obscurité, dans la poussière et l'atmosphère vieillotte qui y régnaient.

Les yeux grands ouverts comme ceux d'un enfant devant une merveille qu'il vient de découvrir, il explora petit à petit chaque recoin des lieux, sa Chain présente à ses côtés car personne ne semblait rôder dans les parages. Les œuvres d'art étaient magnifiques, chaque détail architectural ou ornemental avait été pensé par un maître en la matière et toutes les pièces étaient bien agencées malgré leurs proportions dignes de son petit appartement, ou presque. Enfin bref, l'artiste de rue n'était pas déçu par le voyage, décidément s'amuser à explorer tout ce qu'on peut est une bonne chose. Mais alors qu'ils progressaient lentement, Ally releva brusquement le museau en humant l'air attentivement.

-Un Chain...

Son lié fronça les sourcils, mais n'eut pas le temps de piper mot que déjà elle se précipitait vers la source de l'odeur. Jurant entre ses dents car parvenir à ne pas se laisser distancer allait être compliqué, il se lança pourtant à sa suite en tenant la cadence et ne s'arrêta pas avant la fauve.
Celle-ci semblait avoir déterminé que son congénère se trouvait dans la salle de l'horloge. Elle fut rejointe par un Sora essoufflé, mais qui remarqua tout de même l'étrangeté de son comportement : Alfic n'était pas du genre à se battre contre les autres Chain, au contraire, mais ce jour-là elle s'était mise à grogner légèrement. De quoi lui mettre la puce à l'oreille. Il se passait quelque chose dans le coin, et ce n'étaient pas les bruits en provenance des portes ouvertes, plus loin, qui allaient le contredire. S'approchant doucement de l'entrée en rasant le mur, l'associé défendu jeta un rapide coup d’œil à l'intérieur de la vaste pièce et n'eut aucun mal à repérer le semblable de son amie quadrupède. Il ressemblait à.... Un centaure ? Sauf que, là où un centaure aurait au corps de cheval d'après les légendes, celui-ci avait plutôt un corps de vache. Et c'était parfaitement ridicule. Mais pas le temps de s'arrêter sur le comique de la vision qu'offrait ce Chain, car son buste d'homme aux longs cheveux noirs était armé d'une longue lance qu'il pointait en direction d'un homme. D'un brun. Et que ce brun ne lui était pas parfaitement inconnu, puisqu'il s'agissait du copain de sa meilleure amie. Finn ne semblait vraiment pas dans une situation enviable, mais le pourquoi du comment échappait complètement au jeune jongleur. Bah, quoi qu'il en soit, mieux valait lui donner un coup de main...

-Alfic !

Pas la peine d'en dire plus, la sus-nommée se jeta sans hésiter à la gorge de l'ennemi. Il avait beau être l'un de ses compatriotes de l'Abysse, elle ne montrerait aucune pitié. Pendant que son amie occupait le pseudo-centaure, Sora rejoint rapidement Finn et le salua de manière peu commune.

-Finn ! Qu'est-ce qu'il se passe ici, bon sang ?

Parce que, du peu qu'il avait vu avant qu'Ally ne lance son assaut, on aurait vraiment dit qu'il se battait contre cette chose mi-humaine mi-bovin. Cela voudrait dire que le jeune homme aux yeux verts était au lié à l'Abysse et tout ce petit monde fort sympathique. Mais c'était tellement improbable que notre illégal ne savait pas trop quoi en penser, en oubliant même qu'il venait de montrer la tigresse au brun... En même temps, mieux valait qu'elle soit là. Mais alors qu'une petite discussion était lancée, Alfic fit un vol plané dans la salle et atterrit devant eux, sur ses quatre pattes grâce à son agilité féline et en positon d'attaque. L'ennemi approchait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
DCs : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls. Couleur : lightgreen
Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Signa_13

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Finn Baskerville

Finn Baskerville
Chekeur chieur

Féminin Messages : 609
Age : 25
Personnages préférés : Break, Sharon, Jack, Gil, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom: Finn Baskerville
Nom du Chain : Naaru Irwin
Groupes:


Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Re: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty11th Juillet 2013, 02:37

Une fois n'est pas coutume, Finn a encore été levé aux aurores pour les besoins d'une mission. Si on ajoute à cela qu'il a mal dormi sur sa courte nuit - ce qui arrive environ trois fois par an, encore une et il sera tranquille jusqu'à l'année prochaine -, il s'est évidemment levé de mauvaise humeur. Et comme il était de mauvaise humeur, il s'est tiré en mission sans Naaru. Parce que sinon, le Chain aurait trinqué à peine aurait-il ouvert la bouche et son contractant est bien trop faitgué pour perdre de l'énergie là-dedans. Il y a des choses pour lesquelles il se connait bien. D'autres moins, comme lorsqu'il s'agit d'Aiko mais ce n'est pas le sujet. Bref. Il va regretter un peu plus tard de ne pas avoir tiré le Chain de son lit, mais qu'importe. De toute façon, c'est-ce qui peut bien l'attendre au manoir du Sacre de si bon matin ? Rien du tout, qu'il a décidé. Rien du tout et pourquoi diable est-ce que le clan a encore besoin d'aller chercher des choses là-bas ? Tout aurait déjà dû être récupéré depuis longtemps, ce n'est pas comme si ce manoir était très éloigné ou très difficile d'accès. Tout ça pour dire que le Baskerville est loin d'être ravi d'avoir dû se lever pour quelque chose comme ça, même si cela a déjà été dit. Cape rouge sur le dos, c'est limite s'il n'y est pas allé en trainant les pieds et en boudant. Limite, parce que quand même, ce serait bête de se faire voir ainsi par un membre de Pandora levé un peu trop tôt et de se faire capturer sur une mission pareille. Tout le clan aurait une raison de se payer sa tête ensuite, si cela venait à s'ébruiter.

En chemin, il s'est surpris plus d'une fois à penser à Aiko. Pour changer, tenez. Il ne manque jamais d'être surpris de la facilité avec laquelle elle se glisse dans son esprit et, il a beau faire, rien ne l'en déloge. Peut-être qu'il n'essaie pas assez fort aussi, ce qui est possible. Après tout, il n'a pas vraiment envie qu'elle sorte de là. Si la mission se termine vite - et elle le fera -, il ira voir la jeune femme qui occupe ses pensées. Tant qu'à faire, c'est mieux de l'avoir en face. D'ici là, il y a une mission à mener à bien. Concentration !

Une fois au manoir, il ne met pas longtemps à trouver ce qu'il est venu chercher, renforçant son impression que cette mission est complètment bidon et que n'importe qui d'autre aurait pu l'effectuer. Même s'il a eu de la chance de tomber au bon endroit rapidement, preuve en est qu'il ne sait pas réellement comment sortir de là. Pas plus qu'il ne sait comment il est arrivé ici. Enfin, si, à moitié, on lui a dit de chercher au niveau de l'horloge. Dans tous les cas, il n'y a plus qu'à filer. L'architecture des lieux lui est totalement indifférente et il ne s'arrête pas pour admirer ce qui l'entoure. A le voir traverser une grande salle sans s'arrêter, on dirait presque qu'il sait où il va, alors que pas vraiment.

C'est là que quelque chose lui est presque tombé dessus. Non pas un pan de mur délabré, un bout de plafond ou un vestige de lustre. Non, non. Mais bel et bien un croisement raté entre une vache et un être humain. Ce qu'aurait dû être le Minotaure si son père n'avait pas été Zeus. Il y a une seconde de latence, pendant laquelle Finn se demande finalement s'il ne rêve pas, ce qui expliquerait pourquoi il est debout en même temps que le Soleil et pourquoi il a si mal dormi alors que ce sont deux faits rares venant de lui. Mais la bête lui a vite fait comprendre que tout est bien vrai, d'un grand coup de lance qui aurait pu être bien placé si ce n'était pour les réflexes de l'homme. Le pic qui siffle trop près de sa tête lui fait bien comprendre que même si c'est un rêve, il ne veut pas se retrouver embroché. Et puis mince, il a prévu d'aller voir sa copine après ça. Avec un truc pareil qui dépasse du ventre, ça la ferait mal quand même. C'est ainsi que s'est engagée la bataille entre les deux, après que l'homme ait rapidement évalué qu'à deux pattes contre quatre, il ne pourrait pas s'enfuir et éviter un combat qui le barbe déjà. Quand il racontera la bataille, il faudra omettre l'apparence détaillée de la bête et s'en tenir à un très général "c'était un centaure avec une lance". Sinon, ce n'est pas racontable.

Et nous y voilà donc. Le brun échange quelques coups avec la chose, tente tant bien que mal de la blesser mais il faut avouer que la tâche est loin d'être aisée. Le bestiaux a une portée bien plus grande que lui avec sa lance. Et le bougre est rapide pour une vache. Un poney, cela aurait été compréhensible, mais une vache... Est-ce que quelqu'un a déjà vu une vache sauter ? Eh bien Finn, oui. C'est... Disgrâcieux pour en dire le moins. L'homme réussit à placer une longue estafilade le long du flanc droit du Chain, entaillant aussi le haut d'une de ses pattes arrière. Malheureusement, le coup n'est pas assez fort ni assez profond pour réellement handicaper l'ennemi et cela ne réussit au final qu'à le rendre furieux à cause de la douleur, faisant ainsi efficacement passer le brun de "nuisance sur le territoire" à "ennemi numéro un". Il y a des Chain qui feraient bien de rester dans l'Abysse. C'est ce que le Baskerville pense très fort après une nouvelle esquive vers l'arrière, histoire d'éviter la lance qui pointe sur lui. En fait, s'il pouvait coincer cette chose et réussir à lui occuper la lance juste un instant, histoire de se faufiler d'un côté pour-

- Alfic !

Oh. Un tigre. Et la voix qui l'accompagne sonne comme familière aux oreilles de l'homme en rouge. Il tourne la tête vers la source et là, c'est le drame.
Ou pas en fait, c'est juste Sora.

- Finn ! Qu'est-ce qu'il se passe ici, bon sang ?

Dixit celui qui vient d'envoyer un gros tigre se jeter sur la vache. Gros tigre qui s'en revient d'ailleurs en vol plané vers eux - non content d'être une espèce rare de tigre, le félin se paie le luxe de voler en plus et oui l'humour est douteux. L'apprenti centaure reporte alors son attention - et sa lance - sur le groupe en entier et la réponse de Finn meurt sur ses lèvres tandis qu'il surveille l'ennemi. Ennemi qui les surveille en retour, dardant son étrange regard sur chacun d'eux tout en piétinant le sol de ses sabots. Bon sang, il aurait au moins pu faire l'effort d'être une vache de couleur unie. Pas un machin blanc tâcheté. Finalement, le Baskerville rouvre la bouche, puisque le Chain ennemi ne semble pas décidé à attaquer dans les secondes qui viennent :

- Je chasse, mais cette vache est un peu bizarre. Et toi, tu promènes ton tigre domestique ?

La question est lourde d'ironie, parce qu'à cette distance, pour un Baskerville, il est très aisé de voir que le tigre en question est un Chain. Et à Chain, il y a contractant. En tout cas, ici, cela ne peut qu'être le cas. Sora est donc un contractant. Reste à savoir s'il est illégal ou un joyeux membre de Pandora ignorant puisqu'il faudrait être aveugle pour ne pas voir ce que porte le Baskerville sur le dos. Cependant, puisqu'il est à priori artiste de rue - si on se base sur leur seule et unique rencontre -, Finn doute quand même un peu du fait que Sora puisse être de Pandora. Et, si jamais il se révèle l'être, après le centaure, c'est avec lui qu'il faudrait avoir un tête à tête probablement armé. Parce qu'il est hors de question de laisser un Pandora traîner trop près d'Aiko, cela va de soit. Cela étant dit, les chances sont quand même plus fortes du côté de la thèse de l'associé défendu. Encore un qui s'est laissé avoir par un Chain, mais ils s'attarderont là-dessus plus tard.
Ceci étant dit, la réponse globale du Baskerville n'est pas sérieuse du tout et il pourrait se montrer plus aimable avec l'autre contractant qui, certes, passait par hasard, mais lui donne un coup de main qui risque de s'avérer non négligeable. Une veine qu'il soit contractant et passe par ici de bon matin. Le pourquoi du comment attendra.

Le Chain ennemi ne leur laisse pas le temps de discuter plus avant, sa brève inspection se termine et il charge à nouveau, lance entre les mains. Quel dommage que la plaie sur son flanc ne semble pas le gêner outre mesure. Il aurait fallu taper plus bas, peut-être réussir à lui supprimer l'usage d'une de ses pattes. Pour le moment, le brun esquive l'attaque, confiant en le fait que Sora parviendra à faire de même. Après tout, il n'a pas l'air d'être le dernier des civils innocents, de ceux qui restent sans bouger devant le danger au lieu de fuir, ni de ceux qui n'ont aucun réflexe.
En plus, Aiko lui voudrait beaucoup s'il arrivait quelque chose au jongleur alors qu'il était présent. Jongleur qu'il s'en va rejoindre en profitant du fait que l'imposant Chain semble vouloir s'en prendre au tigre de Sora.

- Bon en fait c'est lui qui m'est tombé dessus. Tu as de quoi te défendre, mis à part ton Chain ?

Reste aussi à savoir s'il sait se battre tout court. Quoi qu'un couteau bien lancé pourrait aussi faire l'affaire, mais Sora ferait alors mieux de ne pas rester dans le périmètre proche autour de l'ennemi.
Bien sûr, Finn est quand même curieux vis à vis de Sora. Qu'est-ce qu'il fait ici, pourquoi un Chain, depuis quand ? Oh et, où en est donc le sceau sur sa poitrine, s'il est un associé défendu ? Aiko ne serait pas contente du tout d'apprendre que son meilleur ami est condamné. Est-ce qu'il le sait lui-même, d'ailleurs ? A condition encore une fois qu'il soit bien un contractant illégal. Cependant, ce genre de question attendra. Et puis, Sora aussi doit en avoir quelques unes vis à vis du Baskerville. A commencer par : est-ce qu'il porte une cape par nécessité ou est-ce qu'il fait ça pour le fun ? Chacun ses hobbies après tout. Et puis peut-être, pourquoi est-ce qu'il parle de Chain comme si c'était normal, alors que les civils ne sont pas censés être au courant. Il y a de quoi tenir une discussion autour d'une tasse de thé, entre les deux.
Mais avant, mort à la vache.


[Hrp : En vrai je sais même pas si on peut blesser un Chain avec des lames normales, mais partons du principe que oui é_é. Bref, pardon du retaaaaard ! Et euh, je sais pas ce que t'en pense, mais on est pas obligées de faire survivre la vache tout le rp, y'a de quoi faire même sans elle QU'ELLE MEURE D8
Et Hs mais omg. Je viens SEULEMENT de remarquer que ta signa change de couleur sur certains mots ._.]
Revenir en haut Aller en bas
http://kwanitadena.forumactif.org/
Sora Enderstar

Sora Enderstar
Associés Défendu

Féminin Messages : 200
Age : 26
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Sora Enderstar
Nom du Chain : Alfic
Groupes: Contractants illégaux


Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Re: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty25th Juillet 2013, 09:37

Sora ne comprenait pas ce qui se passait, par ici. Enfin si, il avait compris, mais n'arrivait pas à savoir pourquoi diantre Finn était en train de se battre contre ce centaure mutant. Qui était-il donc ? Et pourquoi porter cette cape affreusement ? Une chance que son adversaire ne soit pas un taureau, tiens... Mais assez d'idées bizarres, parce que même si tout ce que notre contractant comprenait de la situation c'était qu'un homme qu'il connaissait comme le copain de sa meilleure amie était en train de se battre contre quelque chose de peu commun, ce n'était pas une raison pour le laisser de débrouiller contre cet ennemi armé d'une lance, qui avait une bien meilleure portée que le sabre du brun. Celui-ci ne semblait d'ailleurs pas dans une situation favorable, raison de plus pour l'aider donc, même s'il n'aurait pas eu besoin de cela pour demander à Alfic de charger. C'est qu'un fauve ne peut qu'aider contre cet être mi-humain mi-vache. Elle leur donna le temps de commencer une petite discussion... Ou pas, puisque Finn n'eut que le temps d'entrouvrir la bouche après que l'artiste de rue ne l'ait salué de manière originale. Certainement qu'Ally n'était pas encore vraiment dans le bain, pour que l'autre créature de l'Abysse parvienne à l'envoyer planer comme cela.

Elle atterrit à quelques mètres d'eux, puis continua à progresser sur une petite distance vers le duo en glissant sur le sol. L'effet patinoire devait être limité ici, puisqu'elle n'eut même pas besoin de sortir ses griffes pour s'arrêter rapidement. Mais avec la tigresse et les deux hommes réunis dans un même coin, désormais l'attention de l'étrange créature était dirigée contre eux trois. Bon pour le coup, Finn avait raison de ne pas l'ouvrir : ils ne pouvaient pas savoir quand ils allaient se faire agresser, alors la prudence était de rigueur. Mais peut-être l'hybride décida-t-il de réfléchir à la meilleure manière de les empaler sur son arme, puisqu'il se contenta de les observer, un moment de calme dont l'homme vêtu de rouge tira profit pour répondre à Sora... Avec ironie. Il « chassait » ? Cette chose ? Pour en faire quoi, la manger ? Très franchement, il doutait même qu'elle soit comestible. Et puis quelque part ce serait du cannibalisme... Enfin, à moitié, si Finn décidait de manger son torse. Mais comme ce n'était qu'un trait d'humour douteux de sa part, se poser cette question philosophique – à savoir serait-ce manger de la vache ou de l'humain de de passer le drôle de centaure au barbecue – ne serait que perte de temps. Et pour toute réponse à cette petite blague, le jeune homme se contenta de rire nerveusement.

Mais son interlocuteur aussi avait des questions, notamment : pourquoi donc un tigre se trouvait avec lui ? Pour le coup il fut bien embarrassé, aucun mensonge crédible ne lui vint à l'esprit. Heureusement, son amie quadrupède était là pour le sortir de cette situation... Ou juste pour ne pas passer pour un simple animal de compagnie, allez savoir. C'est qu'elle n'appréciait pas être prise pour une simple bête et, d'un côté, n'avait pas tort. Vous en connaissez beaucoup, vous, des tigres qui parlent ?

-Le tigre se nomme Alfic, grogna-t-elle en effaçant volontairement le « domestique ».

… Attendez une seconde.... Elle venait de s'adresser directement à Finn ? Mais pourquoi donc ? Et pourquoi le brun la comprenait-il ? Était-il aussi un contractant ? Quel lien avait-il avec l'Abysse ? Alors là, Sora se posait beaucoup de questions et aurait beaucoup aimé parler avec celui qui les avait suscitées. Seulement leur adversaire ne semblait pas vouloir coopérer, puisqu'il choisit cet instant pour foncer sur le trio qui se dispersa. Les muscles bandés et le regard concentré sur lui, le jeune vagabond esquiva l'acier qui tentait de le traverser de part en part et se mit en position de défense. Vous le pensiez doux et inoffensif ? Voyez donc comment son comportement pouvait changer quand on lui voulait du mal : il fixait intensément le centaure bovin, une leur sombre dans les yeux, prêt à le lacérer avec les lames cachées sur lui.

Mais s'il s'était positionné de telle manière à pouvoir parer toute attaque, l'associé défendu se rendit bien vite compte que c'était inutile actuellement : Alfic devait être intéressante, puisque le Chain ennemi concentrait ses attaques sur elle actuellement. Cela laissa à Finn tout le loisir de le rejoindre pour annoncer qu'en fait, la bête lui était tombé dessus. Passons sur le fait que Sora se demanda si c'était au sens littéraire ou figuré, pour parler de sa surprise en l'entendant parler de Chain... Quoi que, vu que son amie à quatre pattes s'était directement adressé à Finn tout à l'heure et qu'il semblait en savoir pas mal sur l'Abysse - au point de se battre contre l'une de ses créatures -, nous passerons aussi. Désormais, plus rien ne l'étonnait. Parons donc du fait que l'homme à la cape avait encore une question pour lui, une qu'il était en droit de se poser avec ce danger rôdant : l'ami d'Aiko servait-il à quelque chose au combat ?... Bon d'accord son vis-à-vis ne s'était pas montré aussi cru, mais c'était à peu près l'idée. S'il avait de quoi se défendre ? Toujours, histoire que son instinct de survie soit armé quand les choses ne sentaient pas bon – un peu comme dans leur cas présent. Un vague sourire apparût sur son faciès, et voilà que notre amateur d'armes blanches sortait d'on ne sait où sur lui quelques lames. Enfin, « quelques », tout est relatif : il en tenait quatre par main, entre les doigts de ses mains serrées en deux poings.

-Bien sûr. Je te couvre ?

Pour le coup, ils allaient devoir s'allier s'ils voulaient mettre la vache à terre. Mais ils n'étaient pas que deux et, si nous parlons du troisième membre de leur groupe, la voici atterrissait de nouveau près d'eux – mais cette fois-ci, c'était à la fois pour esquiver un coup et se rapprocher des deux garçons, pour porter son regard sur le plus voyant des deux de par son accoutrement.

-Appelles-moi Alfic, la demoiselle en détresse !

Cela fit doucement rire son pactisant. Elle avait dit cela plus pour le taquiner que pour le sermonner, la fauve savait s'amuser même de ses nouvelles rencontres.
Cela dit, le drôle de centaure piqua un sprint vers eux en pointant sa lance devant lui, en cherchant à planter celui – ou celle – qui se trouverait par chance sur sa trajectoire. Manque de pot pour lui, les trois parvinrent à l'éviter et se mirent rapidement en position. Armé de ses armes de projection, Sora décida de viser principalement les six membres de la chose pour la ralentir et limiter ses mouvements, laissant le travail au corps à corps à Finn et Alfic qui s'en sortaient très bien. Mais ce qu'il voulait faire, c'était les débarrasser de cette lance qui limitait beaucoup leurs attaques. Il attendit donc que sa cible du jour se trouve près d'un coin et mette son bras porteur bien en évidence, pour y lancer quelques couteaux qui se plantèrent à des endroits stratégiques et ainsi lui firent perdre sa lance. Ses deux camarades qui avaient désormais le champ libre purent ainsi lui donner le coup de grâce, terminant ainsi le combat. Ils pouvaient enfin respirer.
Le jeune contractant illégal se rapprocha du brun, et se laissa tomber au sol près de lui en laissant un soupir lui échapper et regarda Ally s'allonger à côté de lui. Ensuite, il le fixa.

-Alors... Tu m'expliques ? Avant de prononcer lentement. Qui es-tu ?

Ou plutôt, "qu'es-tu" ? Parce que là, Ce n'est pas qu'il voulait lui tirer les vers du nez mais... Si, en fait. Sora était plus qu'intrigué : il était curieux. D'où sortait donc le petit ami d'Aiko ? Cette dernière était-elle au courant de quelque chose, d'ailleurs ? Beaucoup d'interrogations étaient en attente, mais pour l'instant, autant commencer par le début. La suite, elle suivra et de peu.  

[HRP : désolée du retaaard ;_; J'espère que ça t'ira ! J'ai exaucé ton voeu -vlan-
-patpat- XD]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
DCs : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls. Couleur : lightgreen
Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Signa_13

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Finn Baskerville

Finn Baskerville
Chekeur chieur

Féminin Messages : 609
Age : 25
Personnages préférés : Break, Sharon, Jack, Gil, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom: Finn Baskerville
Nom du Chain : Naaru Irwin
Groupes:


Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Re: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty26th Juillet 2013, 12:46

Saleté de vache. Il n'y a pas à dire, ces créatures n'ont qu'une seule vraie place sur cette planète : dans l'assiette, voilà. Ceci étant dit et avant que les associations de défense des animaux ne passent par ici, passons à autre chose. Ce Chain a beau être rapide, le réel problème est cette fiche lance. S'il avait moins de portée, ce serait déjà plus simple d'en approcher. Parce qu'en soi, il a beau être rapide, il n'en fait pas bien usage. La preuve, il n'a pas encore réussi à choper le Baskerville qui esquive joyeusement - en fait pas du tout, il en a raz-le-bol -  ses attaques depuis le début du combat. Le problème étant que, Baskerville ou pas, le contractant se fatiguera forcément plus rapidement que ce Chain. Du coup, il finira par se prendre des coups si rien n'est fait.
Et quelqu'un là haut l'a entendu et lui a envoyé... Un tigre. Avec son dresseur. Ou plutôt, un autre Chain avec son contractant, qui n'est autre que ce cher Sora.
Ah bah ça alors.
Naturellement, Finn fini par demander ce que fait donc Sora avec son tigre ici. De manière détournée, certes, mais c'est le fond de la question.

- Le tigre se nomme Alfic.

Il faut un instant au Baskerville pour réaliser que c'est bien le tigre - Alfic, donc - qui s'est adressé à lui en grognant. En même temps, Sora qui grognerait... Le brun n'a pas le temps de s'en étonner plus que ça qu'il faut déjà éviter la vache, qui charge à nouveau. Alors ils évitent, parce que ce serait bête de finir embroché ici quand même. Ce faisant, Finn s'adresse donc à Alfic :

- Enchanté Alfic !

Nous avons donc la vache, Chain de son état. Alfic, Chain de Sora. Et Sora dont finalement, le brun ne sait rien à part qu'il sait jongler avec des couteaux et que sa copine - rien qu'à lui et qu'il aime plus que tout, oui - a la fâcheuse tendance de se montrer trop câline avec l'artiste. Mis à part cela, nope, Finn ne sait rien. Et il faudrait en fait déterminer un facteur important. Est-ce que, oui ou non, Sora est un membre de Pandora. Ignorant comme il a déjà été dit, mais un membre de Pandora. Réellement, les chances semblent pencher fortement du côté du non. Cela dit, on n'est jamais assez prudent.
Mais avant, il faut faire la fête au bovin. Et pour cela, il serait intéressant que Sora sache se défendre de lui-même, sans Chain. Alors Finn lui pose la question. Et la réponse le déconcerte. Où diable est-ce que cet homme peut planquer autant de lames, hein ? Rien que là il y en a huit. C'est décidé, la prochaine fois qu'il trouve Aiko, Finn lui demandera combien de lames elle arriver à planquer, elle. Juste pour comparer.

- Bien sûr. Je te couvre ?

Pour toute réponse, le drapé de rouge acquiesce simplement en opiniant de la tête. Ils vont bien réussir à arriver à quelque chose. En plus, ils ont le gros chat dans leur équipe. Chat qui arrive près d'eux en volant. A nouveau. Bah. C'est un chat qui a raté sa vocation, voilà tout. L'animal s'adresse d'ailleurs Baskerville suite à son entrée remarquée :

- Appelles-moi Alfic, la demoiselle en détresse !

Un rire échappe au contractant, sur qui la vanne glisse au profit de l'humour caché derrière. Ce Chain là en a entre les deux oreilles, ça change de ceux qui - comme leur amie la vache en face - ne savent que grogner. Ou crier. Ou un mixe des deux, quand ce ne sont pas des gargouillements étranges. Bref, voilà. Alfic vient de gagner +10 points Finn avec son humour - même si c'est à ses dépends et qu'il y aura représailles si l'occasion se présente. Sora gagne +5 pour avoir dégotté un Chain pareil. Mais son score total reste négatif, parce que voilà. Il faut se méfier du meilleur ami de votre amoureuse, c'est comme ça.
Sur ce, l'ennemi charge à nouveau et, tout aussi à nouveau, les trois acolytes de fortune l'évitent. Il est plus que temps de lui régler son compte à celui-là.
Sora a alors la bonne idée de s'en prendre à ses membres moteurs, mais aussi et surtout aux bras qui tiennent son arme. Ainsi, dès que l'occasion se présente, Finn n'attend pas pour asséner un violent coup sur l'une des pattes de l'animal, dans l'espoir de le faire tomber. Avec quatre pattes, il parvient à tenir sur trois. Cela dit, c'est sans compter sur Alfic qui lui saute dessus, l'envoyant cette fois bel et bien à terre. La nuque à découvert et atteignable, il n'y a alors plus qu'à la briser ou, méthode utilisée par Alfic, mordre dedans. Puisque les Chains sont résistant, Finn en profite pour planter une lame dans le coeur, tout simplement. Après tout, la plupart des choses meurent lorsqu'on les poignarde à cet endroit. Et ce Chain là y passe aussi, disparaissant ensuite rapidement dans l'Abysse d'où il vient. Une bonne chose de faite, et sans trop de blessures en plus. C'est sûr qu'à trois contre un, c'était tout de suite plus simple. Des remerciements s'imposent. Alors pendant que Sora se rapproche d'où se trouve Finn - qui s'est quand même entre-temps écarté de là où le Chain ennemi a disparu, pour pouvoir observer en soupirant sa lame rougie et qu'il va falloir nettoyer en rentrant -, ce dernier lui dit simplement :

- Merci.

Cela s'adresse aussi au tigre. Bien. Le brun rengaine, puisque de toute façon il faudra nettoyer l'arme. Pas la peine de s'attarder dessus. Sur ce, le deuxième contractant vient se poser au sol près du Baskerville, rapidement rejoint par le seul Chain restant. Et l'artiste se met à le fixer, le brun pourrait presque deviner les prochaines paroles qui vont quitter sa bouche. Non pas qu'il ait eu droit à ce genre de scène à répétition - il est discret, merci bien -, c'est juste facilement devinable. Et en fait, c'en est presque amusant venant de l'artiste. Parce que bon. S'il faut jouer à qui cache le plus de choses au reste du monde, ici, il n'est pas sûr que Cape Rouge en sorte premier.

- Alors... Tu m'expliques ? Qui es-tu ?

Un léger sourire grimpe aux lèvres du Baskerville qui réplique :

- Et toi ?

En fait, il y aurait un moyen très simple de le savoir. Sans même attendre que Sora ne tente de s'expliquer. Et puis comme ça, Finn pourrait décider si oui ou non, il peut balancer ce qu'il est. Parce qu'il pourrait mentir, dire qu'il est un contractant ou même un membre de Pandora un peu allumé - à cause de la cape, tout est à cause de la cape. Ou pousser le vice jusqu'à se prétendre Chain, puisqu'après tout, les Baskerville tiennent presque plus du Chain que de l'humain, avec leurs capacités et notamment cette tendance à guérir si rapidement. Mais ce jeu-là serait déjà plus délicat, parce qu'il y a un vrai Chain parmi eux.
Ou il pourrait balancer la vérité. De toute façon, pour ce qu'elle coûte si Sora n'est effectivement qu'un simple contractant illégal... Héhé, il est l'heure d'en avoir le coeur net. Alors, suite à sa réplique, l'homme encore debout s'accroupit au niveau de son camarade de combat improvisé. Et puis, sans demander la permission parce que sinon ce ne serait pas aussi drôle, il tire sur le col de la chemise de l'autre homme afin de découvrir un peu son torse. Bingo, un sceau.
Hey, si après ça et le bisou de l'autre fois, Sora ne commence pas à se faire des idées... Oh, il y aurait de quoi bien s'amuser ici aussi. Bref, trêve de plaisanteries. Puisqu'il a vu ce qu'il voulait voir, Finn relâche le vêtement de Sora et se laisse tomber en position assise sur les vingt centimètres qui séparaient encore son derrière du sol.

- Contractant illégal. Récent en plus vu la marque.

Parce que la seule et unique raison pour laquelle il pourrait avoir un sceau ici, sinon, serait d'être un Baskerville. Or, il ne l'est visiblement pas. Cela se saurait, sinon. Mais donc. Sora se serait fait embobiner par les dires d'un Chain.
Du tigre, en plus ? Oh, vilain, vilain tigre. Et est-ce que Sora y croit encore dur comme fer ? Ooh, ça, ça voudrait dire qu'il va devenir un vilain monsieur assoiffé de sang. Il a l'air plutôt posé, pourtant. Et Alfic, ce Chain, n'a pas l'air particulièrement en quête de proies. Une ruse ? Peut-être, allez savoir. Cela n'empêche certainement pas Finn de s'adresser à l'animal avec un ton de reproche :

- T'as l'air d'être un Chain sympa et pourtant tu roules les humains.

Et après. Et après, Pandora est en vadrouille. Et en plus ça vide l'Abysse de certains bons Chain - bon ok, excuse pourrie, c'est juste qu'il vaut mieux avoir les Chains en question dans son camp que dans celui des autres. Et puis ça fait un risque de les croiser dehors en pleine mission et est-ce que quelqu'un a la moindre d'idée de la plaie, de l'épine - et même du pieu - dans le pied que peut être un contractant illégal qui a perdu la boule sur un lieu de mission ? Ils devraient y repenser à deux fois. Fichus bestiaux.
Bref. Avec tout ça, le Baskerville évite soigneusement de répondre à la question de Sora, parce qu'il se demande encore s'il va mentir ou non. D'un côté, mentir à Sora servirait à quoi ? A part à faire une personne de moins au courant, ce qui serait toujours utile. A protéger Aiko ? Même pas, puisque sur ce coup-là, elle ne vaut pas mieux que son copain. Mais d'un autre côté, la vérité ne sert à rien non plus, si ce n'est à épancher la curiosité de l'artiste. Moins Sora en sait, mieux il se portera, qu'on pourrait avancer. Mais de toute façon, avec le compte à rebours sur sa poitrine, la fin n'a jamais été aussi proche pour lui.
Ouh. Aiko n'aimerait pas cette nouvelle. Pas du tout, du tout, du tout. Et Sora lui-même, le sait-il ? Que lorsque l'aiguille aura fait un tour, zou ! Au revoir, direction l'Abysse. Et il sera transformé en Chain à son tour et ce n'est certainement pas un sort qu'on pourrait lui envier. L'Abysse, ce n'est pas une destination prisée. Peut-être qu'il sait. Peut-être pas. Le gros chat ne va pas tenter de manger le Baskerville si ce dernier en balance un peu trop, hein ?
Dans le genre mort stupide... Oui parce que le chat étant Chain, un coup de dent ferait sûrement plus de dégâts qu'un coup de lame placé par un humain, par exemple.
Passons, la décision du brun est prise.

- Je m'appelle Finn Baskerville. Et non, on ne vient pas attraper les enfants qui refusent de finir leur soupe au dîner. Ça serait trop chiant comme job, de toute façon.

En fait, le Baskerville fait référence à ce qui doit probablement être la seule façon dont laquelle les Baskerville sont encore mentionnés au sein du peuple actuellement. Pour ceux qui partagent cette histoire, mais à priori, c'est un conte récurrent. Bah. Mieux vaut ça que de voir leur tête placardée partout avec des "recherché" surplombant une somme avec plus ou moins de zéro dedans. De toute façon, pour ce que le Baskerville ici présent en a à faire... Il préfère nettement étudier la réaction de Sora, sans en avoir trop l'air en le regardant avec son expression légèrement amusée qui ne l'a pas quitté depuis sa réplique. Voyons voir ce que l'associé défendu sait.
Et il ne faut pas oublier de garder un oeil sur le fauve.
Revenir en haut Aller en bas
http://kwanitadena.forumactif.org/
Sora Enderstar

Sora Enderstar
Associés Défendu

Féminin Messages : 200
Age : 26
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Sora Enderstar
Nom du Chain : Alfic
Groupes: Contractants illégaux


Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Re: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty4th Août 2013, 10:56

Pour quelqu'un qui était en train de se battre contre un étrange spécimen armé d'une lance, Finn paraissait plutôt serein, à croire qu'il avait l'habitude tiens... Ce qui, tout compte fait, pouvait bien être le cas, après tout il ne parut qu'à peine surpris d'entendre Alfic parler. N'empêche, d'habitude quand on croisait un Chain et un humain à proximité, soit ce dernier essayait de manger ou de nouer un contrat avec le premier – cela étant dit Sora doutait fortement que ce soit le cas ici vu les faits -, soit ils avaient déjà un pacte et étaient juste en pleine querelle. D'où la question : mais qui était donc cet homme habillé d'une cape rouge peu discrète et capable et de combattre, et de comprendre une Chain ? Serait-il lui aussi un contractant ? Cela était très intéressant, mais il était loin d'être assez suicidaire pour commencer à le questionner quand un ennemi n'attendait qu'une chose : une occasion de les empaler, que ce soit individuellement ou tous en brochette – voir les deux puisque ses adversaires étaient plus de deux. Il n'avait peut-être rien contre les vaches en général, au contraire, mais celle-ci était un cas à part.

Après une courte discussion – et des présentations ponctuées par une petite pique que Finn prit à la rigolade –, le trio s'engagea donc dans un combat mortel.... Enfin il ne le fut que pour leur adversaire, qui se retrouva avec un bras hérissé de couteaux pour ensuite être envoyé à terre et se faire transpercer la gorge et le cœur, le tout dans une action aussi rapide qu'efficace. Au moins sa mort avait été rapide, même s'il l'avait certainement sentie passer... Mais au moins, désormais, le trio était tranquille. Plus de long objet tranchant pour menacer de faire des trous d'aérations chez eux, plus de drôle de bestiole sortie d'un conte étrange et plutôt violent pour les poursuivre. Pour Sora, qui n'avait absolument rien demandé à la base puisqu'il était tout simplement visiter le manoir abandonné, c'était le signal tant attendu : il pouvait respirer et ne s'en priva pas. Et en plus, maintenant, le jeune homme pouvait satisfaire sa curiosité vis-à-vis de l'homme à la cape rouge. Homme qui, en le voyant approcher, ne manqua pas de le remercier. Un vague sourire anima, pour former une expression amicale, le visage de l'associé défendu, qui répondit en s'asseyant au sol.

-De rien. Jolie technique au sabre, au passage. Ou comment sortir un compliment de nul part. Puis il prit le ton de l'humour. Aiko m'en aurait voulu si j'avais laissé ce Chain te tuer.
   
Ce qui était totalement faux, puisque même si la demoiselle n'avait pas été sa meilleure amie, il n'aurait quand même pas laissé quelqu'un se faire tuer sous ses yeux. Ça pèserait sur sa conscience, surtout que dans le secteur des gens qui meurent devant lui, notre jeune vagabond avait déjà donné. Bref.
Alfic exprima elle aussi son « de rien », mais avec un bruit entre le grondement et le ronronnement. C'est qu'un tigre a ses propres façons de communiquer.

Maintenant que tout cela était dit, Sora pouvait enfin laisser parler sa curiosité. Bon, sa première question s'avéra assez simpliste, mais c'était juste pour se mettre en jambe hein. Et puis admettez quand même que savoir qui – ou ce que – pouvait bien être ce brun, c'était intéressant : il se battait contre un bête sortie tout droit de l'Abysse, donc avec une force décuplée et, qui sait, peut-être même un pouvoir qu'elle n'avait pas eu le temps de leur montrer – ce qui n'était pas plus mal. Mais Finn ne semblait pas prêt à lui répondre clairement et rapidement, puisqu'un étrange sourire se dessina sur son visage. Bon ben pour les réponses, l'interrogateur du jour repassera plus tard hein... Mais c'était déjà trop tard, sa question lui était déjà revenue. Il aurait bien pris le temps de trouver un moyen pour détourner l'attention du manieur de sabre, mais celui-ci avait décidé de se montrer entreprenant aujourd'hui en venant saisir son col et l'abaisser... Hé, Sora allait finir par croire que Finn aimait bien ce genre de gestes un peu tendancieux là, lors de leur première rencontre déjà il s'était montré particulièrement tactile avec lui ! Mais il était en couple avec Aiko, donc techniquement le lanceur de couteaux ne risquait rien... N'est-ce pas ? M'enfin, assez parlé des actes suspects de son vis à vis, car son secret venait d'être découvert. Son contrat avec Ally. Il fixa celui qui venait de le percer à jour alors que celui-ci prenait à son tour place sur le sol, et décida de faire de l'humour donc étira les lèvres bien que son regard ne quittait pas celui de l'autre homme.

-Après le câlin et le baiser, ça ? Dit-il, en parlant de ce qui pouvait très bien passer pour une tentative de déshabillage.

Il n'essaya pas de le contredire, puisque Finn semblait sûr de lui. Le contractant illégal en aurait bien profité pour demander comment il pouvait bien être au courant pour les pactes – et pour les Chain –, mais Finn s'était déjà tourné vers la fauve pour lui adresser la parole d'une voix tranchante de critique. Ce qui ne plût pas vraiment à son lié, qui décida de remettre les points sur les i rapidement – sans même laisser le temps à Alfic de se défendre seule - afin que tout mal entendu soit dissipé.

-Ally ne m'a pas roulé. Elle m'a tout de suite prévenu.

Et le pire, c'est que c'était vrai. Il savait parfaitement que, quand l'aiguille aura fait un tour, ce serait un aller simple pour l'Abysse. Qu'entre-temps la folie risquait de le gagner, même si franchement il espérait que ce ne serait pas le cas. Son amie n'était pas du genre à tirer profit des autres en leur cachant que cela leur serait fatal quoi qu'il arrive. Oui elle voulait rester à la lumière du soleil, mais elle était aussi consciente que son désir n'avait pas plus de valeur qu'une vie humaine, donc se refusait à forcer quelqu'un à se sacrifier sans même lui laisser le choix. On pouvait dire que la fauve était resté très humaine, malgré sa nouvelle apparence et son caractère qui n'était pas facile à vivre tous les jours. Seulement, quand ils avaient conclu leur marché, Sora pensait n'avoir plus rien à perdre et avait voulu se raccrocher aux paroles de la Chain. Mais même maintenant qu'il s'était ressaisi, il ne regrettait pas sa décision. Si sa route n'avait jamais croisé celle d'un tigre blanc, le jeune homme aurait peut-être continué à errer.

Mais passons car, maintenant que l'artiste de rue était grillé, Finn semblait un peu plus enclin à parler... Même si entendre un nom qui servait habituellement à faire peur aux enfants rendait ses paroles difficiles à croire. Chose dont celui qui se proclama Baskerville devait avoir conscience, puisqu'il avait immédiatement ajouté – et fait doucement rire Sora au passage - que son rôle n'était pas celui qu'on leur attribuait dans les légendes urbaines... Et marqua même un point en disant, je cite, que ce serait « chiant, comme boulot ». Sûr qu'on pouvait rêver mieux, comme job. Et puis, l'uniforme – si c'était bien ce dont la cape faisait office – était.... Original, disons. En plus d'être voyant, ce qui devait être un malus quand on doit s'infiltrer chez les familles pour embarquer le gosse sans se faire repérer par les parents, les voisins ou même le chien. Mais bref. Donc, si Sora résumait bien la situation et que le brun n'essayait pas de l'entourlouper, on parlait donc ici... D'un vrai Baskerville ? Ceux qui faisaient trembler certaines personnes très promptes à croire les histoires juste avec leur nom, ceux qui d'après certaines légendes ont provoqué la tragédie de Sablier ? Mhh, si c'était bien le cas, le curieux qu'il était aimerait beaucoup s'informer auprès du petit ami d'Aiko sur cette famille tristement célèbre. Mais pour l'instant ce n'était pas le sujet, même s'ils n'étaient pas si loin que cela.
Sora appartenait à la catégorie de ceux qui ne réfutent pas les légendes ou les croyances, mais attendait de voir la preuve concrète qu'elles étaient bien réelles pour être totalement convaincu. Est-ce que l'accoutrement de Finn fournissait la preuve qu'il faisait bien partie de ce clan qu'on surnommait les « faucheurs pourpres » ? En voilà, une bonne question. Qui ne fut pas posée. Non, c'était assez étrange, mais il avait envie de croire le brun, même si une preuve ne serait pas de tout refus.

-Un Baskerville, vraiment ? Donc vous ne portez pas une cape rouge pour kidnapper des enfants, mais pour vous battre contre des Chain ? Demanda-t-il, avant de prendre un ton un peu plus amusé. Et je dois te croire ?

Le jeune homme posa ensuite ses paumes à plat sur le sol, derrière son dos, et pensa que quelque chose le dérangeait quand même.

-Et Aiko, alors ? Jusqu'où est-elle mêlée à cela ?

Savait-elle que son copain se baladait aux quatre vents affublé d'un vêtement peu commun ? Qu'il risquait sa vie contre des monstres – désolé Alfic mais autant appeler un chat un chat – sortis tout droit d'un monde parallèle ? Se pourrait-il que la jeune femme fasse, elle aussi, partie du gang des Baskerville ? Cela expliquerait en partie son affection pour les armes blanches et sa manie d'en cacher un certain nombre sur elle, même pour se promener en ville. De ce que Sora avait vu d'une vie de faucheur pourpre – ils affrontaient des centaures bovins armés –, leur quotidien était assez dangereux quand même. Son amie avait souvent dû voir la mort rôder près d'elle. Mais au lieu de continuer à penser à cela, il préféra attendre sagement et écouter attentivement la réponse de Finn.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
DCs : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls. Couleur : lightgreen
Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Signa_13

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Finn Baskerville

Finn Baskerville
Chekeur chieur

Féminin Messages : 609
Age : 25
Personnages préférés : Break, Sharon, Jack, Gil, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom: Finn Baskerville
Nom du Chain : Naaru Irwin
Groupes:


Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Re: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty17th Août 2013, 13:25

Finn est curieux à propos de Sora. Un peu, pas trop. Il n'en dormira pas moins bien ce soir si l'artiste décidait de ne rien lui révéler et heureusement. Qu'est-ce qui peut bien pousser les gens à vouloir revenir dans le passé ? Oh il n'est pas stupide. Il se doute bien de ce qu'il peut y avoir. Souvent, c'est la perte d'un être cher. D'autres fois, c'est un évènement qui a conduit à la ruine complète et que les gens souhaitent éviter. Il doit bien y avoir aussi au dehors quelques inconscients qui se lient à ces créatures, sans avoir conscience qu'ils ont déjà tout ce qu'il leur faut. Sora semble bien trop mature pour appartenir à cette dernière catégorie. Il n'y a plus qu'à en déduire qu'il cache juste très bien ce qu'il a vécu. Certes Finn ne le connait pas, mais on voit bien assez d'épaves humaines arpenter les rues pour se rendre compte que certains sont juste plus forts mentalement que d'autres. C'est injuste, mais tout est injuste chez l'être humain de toute façon. En sachant que la raison pour la condition actuelle de Sora doit être particulièrement difficile à vivre, la curiosité du Baskerville pourrait donc s'avérer déplacée. Puisqu'il sait que ce serait délicat à raconter ou juste à penser. Mais l'handicapé des relations sociales qu'il est ne s'en sentirait pourtant pas particulièrement désolé. Il y a encore du chemin à parcourir avant qu'il ne se mette à apprécier Sora plus que ça.

Passons. Ceci étant dit, l'autre contractant est plutôt bien tombé. Un tigre blanc, il y a nettement plus moche comme bestiaux. Genre ceux avec les tentacules, là. Brr, tentacules. Ou ceux qui bavent partout. Ou ceux qui ont quinze bras. Des bras, pas des tentacules. Des bras. Ceux qui font dix mètres de haut. Et il y a aussi toute la ribambelle de Chain ridicules. Mine de rien, être Baskerville et pouvoir choisir, c'est beaucoup mieux. Faut assumer la cape derrière, mais bon.
Pour en revenir à l'action en court, Finn a quand même remercié l'associé défendu et son Chain pour l'aide apportée. Il s'en serait probablement sorti tout seul à force, mais cela aurait été bien plus long, épuisant et il ne s'en serait peut-être pas tiré aussi bien.

- De rien. Jolie technique au sabre, au passage. Aiko m'en aurait voulu si j'avais laissé ce Chain te tuer.

Hmph. Juste pour la forme, il va prétendre être indigné :

- Qui a dit que j'aurais été tué ?

Forcément, pouvoir survivre aux blessures comme le font les Baskerville, ça aide. Mais ça, Sora ne le sait pas. Et puis, se faire tuer par une vache... Trop dur à assumer. Il racontera quoi, son fantôme, à Aiko quand il ira la hanter la nuit faute de chose plus intéressante à faire ? Nan et puis, être vivant c'est nettement plus pratique pour aller la voir. Moralité, il restera vivant encore un bon bout de temps.
Ce qui n'est pas exactement le cas de l'homme au sceau sur le torse juste en face. Ils ont le même sceau, mais celui que porte Le Baskerville n'est pas une promesse de mort, ce n'est pas un compte à rebours avant la fin. Même si le compte à rebours de tous commence à la naissance.

- Après le câlin et le baiser, ça ?

Le contractant rit brièvement. Bah ouais. Et tant qu'il y aura des ouvertures pareilles, il continuera à jouer avec parce que c'est juste amusant.
Bon par contre, devant Aiko... Elle ne sait peut-être rien des tendances de son copain - en fait elle doit tout simplement le penser hétéro à 100% et ne pas se poser plus de questions que cela - mais quand même. Elle serait capable de se faire de drôles d'idées en plus après.
N'empêche que là, il pourrait tellement pousser le vice. Mais ce ne serait pas très prudent, il reste le meilleur ami de sa copine et la dernière chose que Finn veut, c'est bien un malentendu l'incluant. Du coup il ne réplique pas et se contente de sourire.
Et puis après, il agresse le tigre. De façon surprenante, c'est le contractant du tigre en question qui vole à son secours.

- Ally ne m'a pas roulé. Elle m'a tout de suite prévenu.

Le Baskerville fronce les sourcils et réplique presque immédiatement :

- Tu es stupide alors ?

Spontanné, délicat, charmant et droit au but.

- Enfin. Y'a plus rapide comme moyen d'en finir. L'Abysse n'est pas un lieu où tu as envie d'atterrir.

Ne t'excuses pas surtout, Finn. Au fond - tout au fond hein, parce que ça reste bas, petit et mesquin - c'était satisfaisant de balancer une pseudo-insulte - ouais parce que bon... - à Sora comme ça. Juste un tout petit peu.
Ça lui apprendra à se faire draguer par Aiko sous son nez, d'abord.
Et sinon, le brun parle en connaissance de cause. L'Abysse, c'est pas cool. Mettre un siècle à en sortir, c'est pas cool non plus. Sauf que pour le coups, Sora n'en sortirait pas, lui. C'est un étrange concept. L'artiste sait qu'il va se faire tuer et a quand même accepté. C'est un peu comme un suicide à retardement. Quand on regarde Sora comme ça, il ne renvoie pourtant pas cette impression. Mais Finn est bien mal placé pour pouvoir émettre un jugement finalement. L'autre homme pense peut-être même qu'il y a moyen de s'en tirer. Ce qui n'est pas faux, il suffirait de tuer le tigre. Cependant inutile de dire cela à voix haute, il n'est pas dur de constater qu'il y est attaché et serait révolté contre l'idée. Même Finn qui n'est pas une lumière quand il s'agit de relations peut le voir.
Bref, le contractant a beau être perplexe, il ne compte pas presser Sora de questions. Après tout, ceux qui ont l'air le plus solide d'un point de vue extérieur sont souvent ceux qui en portent le plus sur les épaules. Le Baskerville hausse finalement les épaules. Aiko ne va vraiment pas aimer le jour où elle apprendra.

Ensuite vient la question prévisible du pourquoi il se promène avec une cape, suivie d'une réponse honnête. La vérité n'est pas forcément toujours le plus simple à croire. Il faut dire que se prétendre sorti tout droit de légendes urbaines est assez peu crédible. Même si les légendes en question n'ont qu'un siècle et que Sablier est effectivement ruinée, preuve qu'il s'y est bien passé quelque chose. Mais enfin, à cette époque, plus personne n'oserait se promener en rouge pour faucher... Faucher quoi d'ailleurs, les âmes, les enfants pas sages, les méchants ? Bonne question, il faudrait réviser les légendes. Pourtant, le brun a bel et bien la cape sur le dos. Mais il est déjà bizarre, alors pour peu qu'il ne soit pas tout simplement complètement fou et se prenne pour un de ces mecs dans les légendes... Hey, certains se prennent bien pour des vampires. Alors quand Sora se montre sceptique, Finn n'en est pas surpris.

- Un Baskerville, vraiment ? Donc vous ne portez pas une cape rouge pour kidnapper des enfants, mais pour vous battre contre des Chain ? Et je dois te croire ?

Bah ouais. De toute façon il y a deux options : soit Finn est complètement fou, soit il dit la vérité.
Soit, Joker, c'est un génie de la mise en scène et il a tout inventé - en allant bien entendu jusqu'à stalker Sora - pour se payer la tête de l'artiste. Mais vu la feignasse dont il est question, on peut éliminer le joker et il ne reste qu'à trancher entre les deux options.

- Et Aiko, alors ? Jusqu'où est-elle mêlée à cela ?

Hop là, qu'est-ce qu'Aiko vient faire là-dedans ? Est-ce que mêlée est le bon mot, d'ailleurs ? La question montre en tout cas que le jongleur ne sait rien de qui est réellement Aiko. Du moins, de ce qu'elle fait de sa vie. Mis à part passer du temps avec son copain. C'en serait presque satisfaisant, le meilleur ami n'en sait finalement pas tant. Cependant pour le coup Finn n'en pense rien de plus, passé la première seconde de méfiance. Sa copine n'a donc rien voulu dire. Ou n'en a pas eu l'occasion peut-être, mais c'est la première hypothèse qui prime. Compréhensible, après tout. La peur du rejet, tout ça... Et puis moins Sora en sait, mieux il se porte. Même si visiblement là, c'est déjà trop tard il n'y a plus grand chose qu'il puisse perdre.
Mais une question après l'autre ! D'abord prouver qu'il est bien un Baskerville. Pourquoi ? Parce que. Il pourrait laisser l'autre croire ce qu'il veut, mais puisqu'il a commencé autant poursuivre.
Et puis mince, pour peu qu'ensuite l'artiste aille raconter à Aiko que son copain est complètement fêlé, hein. Même si cela ne la ferait que rire.

- Prends moi pour un illuminé qui se promène en cape si tu veux, ce n'est pas comme si c'était écrit sur mes papiers d'identité. Ni sur ma boîte aux lettres d'ailleurs. Mais pour commencer...

Attention autre geste tendancieux en approche - il s'amuse beaucoup trop avec ça -, le Baskerville ôte quelques boutons du haut de sa chemise afin de pouvoir dévoiler son propre sceau sur son torse. Semblable à celui de Sora, mais... Sans aiguille.

- J'ai un Chain, si ça peut te servir de preuve. Sauf que je ne finirai pas précipité dans l'Abysse à cause de lui, les contrats des Baskerville n'ont pas de durée limitée dans le temps. Et non mon Chain n'est pas dans le coin, à l'heure qu'il est il doit probablement errer dans les rues de Réveil. Honnêtement, j'sais pas ce qu'il fait de ses journées celui-là.

Chain inutile ? Nan, quand même pas. C'est juste que son contractant ne prend pas la peine de le promener avec lui lorsqu'il va en mission supposée facile. Comme aujourd'hui. Personne n'avait prévu qu'il devrait prévoir des vaches, il était plutôt censé faire chaud. D'ailleurs cette fichue cape tient trop chaud.
En remettant son col en place, le Baskerville rajoute :

- Je te montrerais bien aussi que si on me poignarde, je n'en mourrais pas, mais c'est un peu douloureux comme truc.

Un peu étant un euphémisme. Y survivre ne signifie pas pour autant que ça ne fait pas bordel de mal. En fait c'est pas compliqué, ce genre de coup est suivi de l'évanouissement pur et simple. Déjà parce que le coeur ou un autre organe vital est touché et ensuite parce que la douleur n'est pas soutenable. Et, dans ces cas là, le corps a vite fait de trancher. On coupe tout et on se planque jusqu'à ce que ça aille mieux. Cela dit, Finn n'y a encore jamais eu droit. Ce qui n'empêche pas de savoir que ça fait mal. Dans un registre moins violent, il pourrait se contenter de s'entailler la main et d'attendre un tout petit peu pour qu'elle soit de nouveau comme neuve. En fait, c'est une très bonne idée. Tordue, mais bonne. Du coup, il dégaine partiellement de la main gauche et s'ouvre volontairement le pouce dessus tout en continuant à parler :

- Et on ne se promène pas avec une cape pour chasser du Chain. Enfin, je ne sais pas pourquoi on se promène avec une cape aussi voyante. Tradition, sorte de carte de membre, signature, vas savoir, t'en prends l'habitude à force. Les Baskerville protègent l'Abysse. Avant Sablier, on n'était pas traqués comme on l'est maintenant.

Ou comment sous-entendre que oui, il y a cent ans, il était déjà né. Encore une fois difficile à croire, surtout quand on a l'air d'avoir vingt ans. Vingt-et-un, même. Mais le temps dans l'Abysse ne compte pas vraiment et, pour le coup, le tigre pourra confirmer.
Il laisse la lame glisser au fourreau en la relâchant lorsqu'il ramène sa main devant lui avant de la tourner vers Sora. Certes cela ne va pas être immédiat, mais d'ici une poignée de minutes tout au plus, la plaie sera entièrement refermée. Plus une trace, beaucoup plus vite que pour un humain normal.

- Dans une minute y'a plus rien, on peut parier dessus si tu veux.

Son ton, comme son expression, est amusé, mais il se ressaisit vite. Deuxième question maintenant.

- Quant à Aiko... Disons qu'elle sait qui je suis. Pour la suite, tu n'auras qu'à lui poser la question toi-même.

Ce n'est pas qu'il refuse absolument que Sora sache, c'est qu'il estime que ce n'est pas à lui de lui annoncer. Même si sa phrase laisse quand même lourdement supposer qu'il y a un truc. Si on couple ça au fait qu'Aiko se promène toujours avec des armes sur elle et que son copain est un Baskerville, eh bien... Sans être sûr à 100%, il y a moyen d'atteindre les 99% quand même. Aiko aussi est une Baskerville. Ce qui fait d'eux un couple de Baskerville et qui évitera à l'avenir d'avoir à mentir à Sora sur le comment ils se sont rencontrés, puisque cela devient évident.
Allez le temps consacré à la famille Baskerville est écoulé, passons à la famille... A Sora, quoi.

- A ton tour un peu ! Elle te donne quoi comme habilité ? J'ai rien vu d'offensif pendant le combat.

Finn désigne Alfic en même temps qu'il parle et élude volontairement toute question sur le passé de l'autre homme. C'est qu'il serait presque gentil en fait.


[Hrp : Finn cause tellement ._.]
Revenir en haut Aller en bas
http://kwanitadena.forumactif.org/
Sora Enderstar

Sora Enderstar
Associés Défendu

Féminin Messages : 200
Age : 26
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Sora Enderstar
Nom du Chain : Alfic
Groupes: Contractants illégaux


Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Re: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty6th Novembre 2013, 09:22

On pouvait définir les contractants illégaux comme des personnes qui avaient cédé aux douces paroles d'un démon. « Je peux changer ton passé », qu'ils disent. Autrement dit « te débarrasser de toutes tes peines et de tous tes regrets, te ramener tout ce que tu as perdu et te permettre de corriger tes erreurs », que de belles promesses faites aussi facilement que nous respirons. De loin cela ressemblerait presque à du chantage, avec pour otage l'espoir des personnes qui tombent entre les griffes de ces diablotins aussi connus sous le nom de Chains. Même si ce qu'ils racontaient – et leur existence même – semblait irréel, certaines personnes allaient forcément être interpellés et tomber dans le piège tout simplement parce qu'ils étaient incapable de refuser une offre pareille. Sora faisait partie de cette catégorie de personne : quand Alfic était apparue devant lui et lui avait tenu ce fameux discours qui en ferait rêver plus d'un, il s'était bien douté qu'elle ne lui déballait qu'un magnifique tissu de mensonges brodé mais s'était quand même jeté dessus – pour la plus grande surprise de la tigresse d'ailleurs. Et par la suite, juste avant qu'il ne boive son sang, elle lui avait franchement avoué quelles effets leur contrat aurait. Cela l'avait stoppé un instant, mais allez savoir pourquoi le jeune homme avait décidé de se lancer dans l'aventure malgré tout, peut-être justement parce que sa Chain avait joué franc-jeu et semblait vouloir passer un peu de temps dans le monde des humains.

Au final, il estimait avoir gagné pas mal de choses dans l'histoire : sa vie de vagabond était terminée – du moins pour l'instant –, il avait retrouvé sa famille, avait rencontré des personnes désormais importantes pour lui... Bon en contrepartie son espérance de vie avait considérablement diminué – un miracle que l'aiguille de son seau n'ait pas encore bougé tiens -, mais disons qu'à l'époque où ils avaient noué leur pacte, il n'en avait cure. La seule chose qui l'avait vraiment fait frissonner d'horreur – et qui avait encore cet effet sur lui aujourd'hui -, c'était la possibilité de finir complètement fou et avare de sang.
Et puis sans Alfic, vaincre le croisé humanoido-bovin aurait probablement été plus ardu. Vous me direz, l'artiste aurait très bien pu s'enfuir devant la menace sans réclamer son reste, mais il se trouve que cela aurait été impossible : s'il s'en était pris au centaure à la base c'était pour venir en aide à Finn, l'une des rencontres qu'il avait faite après son retour à Réveil – quelqu'un de très intéressant – mais aussi le copain de sa meilleure amie. Et qui dit « venir prêter main forte » ne dit pas « prendre ses jambes à son cou », sauf si le but est de rapatrier celui ou celle que nous voulons assister en lieu sûr. Quoi qu'il en soit la bête s'en était allée et le brun respirait encore, tout allait bien donc. Enfin à en croire l'homme aux yeux verts tout se serait bien passé même sans son intervention, ou du moins c'est ce que Sora comprit dans son « qui a dit que j'aurais été blessé ? » sorti avec une indignation qu'il sentait fausse. Bon, c'est certain que se faire avoir par un bovin devait mettre un coup au moral, mais sa position n'était pas bien avantageuse à son arrivée si ? Finn disait-il cela avec une bonne raison – genre une capacité spéciale qu'il n'utilisait qu'en dernier recours ou une attaque ultime tellement ravageuse que personne n'y avait survécu pour pouvoir en témoigner – ou par pure fierté masculine ? Quoi qu'il en soit, l'associé défendu décida de rentrer dans son jeu en commençant par prendre une mine pensive.

-Mhhh... Je sais pas, j'avais l'impression que tu n'allais pas tardé à finir embroché quand je suis arrivé. Tu ne vas pas me dire que la lance de cette chose était en fait une illusion ?

Le tout dit avec un humour aussi léger que le tissu de sa chemise. D'ailleurs il aurait mieux fait de porter un pull épais à col roulé ce jour-là, cela lui aurait évité de se faire à moité dévêtir par Finn. Non pas qu'ils éprouvaient l'un ou l'autre une quelconque attirance pour les hommes – quoi que, Sora ne savait au final pas grand-chose des tendances de son vis à vis et ne se basait que sur le fait qu'il était en couple avec une femme –, mais ils semblaient avoir un quelconque don pour ces situations qui pouvaient être mal interprétées. Pourtant, tout ce que voulait le plus singulièrement vêtu des deux était vérifier s'il y avait un seau sur le torse de notre homme aux yeux bleus. Il ne demanda pas d'où lui venait sa connaissance des pactes illégaux, préférant lancer un trait d'humour qui fit bien rire l'homme aux yeux verts, juste avant que ce dernier n'accuse Alfic et que son lié ne la défende. La réaction que cela lui valut lui fit hausser les sourcils : stupide, carrément ? Eh bien, on ne pouvait pas dire que ses mots étaient mâchés. Mais le brun n'avait pas fini et, quand ce fut le cas, le jongleur ne put retenir un rire.

-Je pourrais presque croie que tu t'inquiètes.

Ben oui, après tout « qui aime bien châtie bien » et ce sermon pourrait bien vouloir dire que Finn lui en voulait d'avoir fait quelque chose qui allait ôter plusieurs années d'existence. Ou peut-être disait-il cela en pensant à Aiko, à qui Sora n'avait encore rien dit – comment allait-elle réagir ? - Quoi qu'il en soit il avait préféré s'en amuser, tout en sachant bien que cela pourrait vexer l'encapuchonné. Tant pis.
Cela dit, il fit un signe négatif de la tête avant de continuer.

-Je me doute que l'Abysse ne doit pas être une destination rêvée, mais je verrai bien quand j'y serai. Et tu dois avoir raison en me traitant d'idiot.

Au moins, c'était assumé. Et non, le jeune homme n'avait aucune intention de laisser le compte à rebours l'empêcher de vivre le peu de temps qu'il lui restait.
Peu de temps après le sujet fut clos par un mouvement d'épaules de la part de Finn, puis notre Enderstar lui demanda de s'expliquer un peu. Allons, voici une petite devinette : j'ai une cape rouge et je me balade avec un sabre dont je suis prêt à me servir contre le premier Chain que je croise, je suis je suis ?... Eh bien il ne voyait pas. Oh le vêtement voyant rappelait bien les légendes sur ces fameux faucheurs pourpres, mais ce n'étaient justement que des légendes... Ou pas. Comme quoi ce qu'on prend pour des tissus de ragots peuvent très bien s'avérer être pure vérité, les choses ne sont pas toujours telles qu'on le pense. Enfin après le Baskerville auto-désigné pouvait très bien mentir, que ce soit pour s'amuser à le faire tourner en bourrique, parce qu'il est mythomane ou parce qu'il avait ingéré une substance illicite qui le faisait délirer – la dernière suggestion semblait tout de même bien peu plausible, tout comme la seconde d'ailleurs, mais s'attendre à tout et même au pire était la meilleure manière d'éviter au maximum les mauvaises surprises et, de plus, Sora ne connaissait pas beaucoup Finn au final. Il s'était donc montré sceptique, ce qui était tout aussi naturel que de se demander quels liens Aiko pouvait bien avoir avec ça. Son intuition lui soufflait que ça n'était peut-être pas sans rapport la mort de son père et de sa sœur jumelle dont elle lui avait parlé lors de leur dernière rencontre, après tout si ce groupe de personnes chaudement vêtues en toute saison et surtout armées se battait contre des monstres ils devaient probablement essuyer des pertes régulièrement. Ce raisonnement indiquerait aussi qu'elle-même faisait partie de ce clan. Mais il préférerait encore parler de tout cela directement avec la jeune femme plutôt qu'avec le petit copain de cette dernière.

Le brun entreprit de répondre à ses questions dans l'ordre, en commençant par dire que contractant illégal pouvait bien penser ce qu'il voulait de lui... Bon, soit, mais il préférerait encore que le bon feeling qu'il avait eu la dernière fois que les deux hommes s'étaient vus – quand ils s'étaient rencontrés via Aiko – ne s'avère pas être une erreur de jugement. C'est quand même mieux de savoir que notre meilleure amie ne sort pas avec un illuminé. Heureusement, son interlocuteur avait des preuves à avancer... Et pour cela il avait besoin d'ouvrir sa chemise, parfaitement. En le voyant commencer à déboutonner sa chemise le jeune homme avait cru sentir l'horreur peindre son visage – à moins que celui-ci ne se soit décomposé : mais pourquoi avait-il besoin d'ouvrir son haut ? C'était pas bientôt fini, les gestes tendancieux ? D'ailleurs, qu'est-ce qui était le pire, la tournure qu'on pouvait donner à ces gestes ou le fait qu'il sentait pouvoir s'y habituer, et rapidement qui plus est ? En fait il avait probablement déjà commencé, mais ça n'empêcha qu'il était bien content qu'il y ait une raison derrière. Une qui ressemblait étrangement à la marque que le contrat avait tatoué sur son propre torse s'il regardait bien tiens, mais avec un petit quelque chose en moins. Fixant ce que Finn exhibait avec un sentiment de curiosité, Sora reporta son attention sur le Baskerville quand celui-ci reprit la parole pour se lancer dans des explications en précisant qu'il avait aussi un Chain, mais que son pacte à lui ne fonctionnait pas à la manière d'un sablier dont l'épuisement signifierait la mort, ce qui expliquait l'absence d'aiguille si on y réfléchissait un peu. De quoi rendre plus d'un illicite jaloux.

De quoi l'étonner un peu, mais c'était parce qu'il n'avait pas encore vu la suite – décidément, le copain d'Aiko avait un sac rempli de surprises. Ne pas mourir d'un poignard en plein cœur ce n'est humainement pas possible humainement, pour le coup il se demandait bien ce que le manieur de sabre pouvait être. Pour aller avec ça il lui annonça de manière détournée – après avoir évoqué l'étrange coutume de la cape – avoir plus de cent ans, ce qui le rendait carrément immortel. Un peu comme un Chain quoi. Ce qui pouvait toujours servir quand on devait se battre contre l'un d'entre eux. En fait tout ce qu'on lui apprenait là, dont le fait que la confrérie des capes rouges protégeait l'Abysse, donnait l'impression qu'ils y étaient liés ainsi qu'à ses habitants. Qu'ils étaient nés spécialement pour s'en tenir à proximité même – parce qu'un humain normal ne pourrait certainement pas s'approcher sans risque de cet autre monde, d'où le fait de pouvoir se remettre de n'importe quelle blessure ou presque était forcément bienvenu chez eux. En parlant de ça Finn décida de lui faire une petite démonstration en s'entaillant la main, ce qui fit naître un sourire amusé sur le visage de Sora.

-Je parie sur deux minutes.

L'autre contractant avait tellement l'air sûr de lui qu'on ne pouvait que le croire. Et au moins ça faisait un pari original.
Cela dit le chasseur de vaches vêtu de rouge (pourquoi j'ai écrit ça...?) n'avait pas oublié l'autre question, celle qui portait sur Aiko. Mais il avait décidé de rester vague pour lui laisser le soin d'en parler avec l'intéressée, ne laissant filtrer que le principal – à savoir que sa petite copine était au courant des risques qu'il prenait -, ce à quoi il réagit simplement en hochant positivement la tête. C'était quand même le mieux à faire, d'aller la voir pour aborder le sujet – et voir si les conclusions évidentes qu'il avait tirées des indices semés par le brun concordaient avec la réalité.

Après avoir satisfait – du moins en partie – la curiosité du sans emploi fixe, Finn annonça qu'il était temps d'échanger les rôles et lui demanda quel pouvoir Alfic lui accordait. La tigresse, qui s'était assoupie, ouvrit un œil en entendant son nom et expira bruyamment avant de se lever pour s'étirer, le tout en écoutant distraitement son pactisant parler.

-On ne peut pas vraiment dire que ce soit offensif, comme capacité. Disons que ça dépend de l'usage que j'en fais. Ally me permet de prendre la forme de l'animal que je veux, à condition que je l'aie déjà vu de mes propres yeux. Par exemple pour venir de Réveil jusqu'ici, je me suis transformé en oiseau. En revanche quand je reprend ma forme humaine, mon cœur s'arrête de battre pendant un laps de temps proportionnel à celui que j'ai passé dans une autre enveloppe.

Ce qui était salaud, oui, parfois il se faisait de belles frayeurs avec ce contre-coup. Puis ses lèvres s'étirèrent, et la réplique suivante sortit sans même qu'il y pense.

-Heureusement que mes vêtements ne souffrent pas de mes métamorphoses.

Bref, le quart d'heure d'interrogations n'était pas fini et il décida de reprendre la main.

-Alors si j'ai bien suivi ce que tu m'as raconté, toi et au moins une partie des autres Baskerville avez plus de cent ans ? Et la tragédie de Sablier, vous y avez vraiment participé ? Que peux-tu me dire d'autre sur vous ?Vous devez protéger l'Abysse, mais de quoi exactement ?

Parce qu'un monde rempli de créatures dotées de pouvoirs et immortels ne risque en théorie pas grand chose n'est-ce pas ? Le jeune homme aurait bien aussi questionné l'encapuchonné sur sa vie, mais ce dernier n'était pas rentré sur ce terrain alors qu'il était en droit de se demander comment Sora avait pu accepter le lien avec l'amie quadrupède, donc il lui rendrait la politesse. Sinon vous l'aurez remarqué, il était assez curieux d'en savoir plus sur cette étrange famille – c'est qu'au même titre que les centenaires les faucheurs pourpres ne devaient pas courir les rues en plus de ne pas être facilement identifiables quand ils ne portaient pas leur cape, il avait là une occasion en or d'apprendre bien des choses.
Enfin, notre artiste de rue posa une dernière fournée de questions.

-Et ton Chain, à quoi ressemble-t-il pour pouvoir se balader tranquillement dans les rues et quelle est sa capacité ?


[HRp : c'est au tour de Sora de causer beaucoup -vlan- XD]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
DCs : Heileen Blauereiss, Elysabeth Merryfalls. Couleur : lightgreen
Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Signa_13

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Vide
MessageSujet: Re: Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]   Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Danger always comes when you're not expecting it... So do you, I guess [PV Finn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Manoir du Sacre :: ♠ Horloge du Silence-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Manga - BD