AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

  Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 09:58

Un ciel dégagé qui nous montre un superbe ciel bleuté, un milieu d’après midi agréable. Tout les gens qui ont du temps libre sorte profiter de se temps. Mais parmi toutes ces personnes une diligence passe dans la rue sortant d’un bâtiment de justice : Pandora. En sont intérieur se trouve une jeune fille à a chevelure orangée qui mange quelques biscuits avec beaucoup de voracité. Pourquoi tant de haine envers ces pauvres gâteaux qui n’ont rien fait, car elle va dans un endroit ou elle n’est jamais de plus c’est un bâtiment, elle va donc rester enfermée dans un bâtiment par un si beau temps comme celui-ci. Après tout les biscuits engloutis, et quelques marmonnements, elle arrive à destination. Lutwidge, l’une des trois meilleures écoles de la capitale. Lyria a-t-elle enfin décidé de s’instruire dans une école, comme sa chère grande sœur adoptive ? Non il ne faut pas rêver la Bezarius est devant se bâtiment pour deux bonne raison. La première : si elle sort du bâtiment Pandora ce n’est pas pour rien malgré qu’elle n’en fait pas partie, elle n’hésite pas a proposer ces services pour aider sa famille. Ce n’est que des petites missions faciles d’habitudes donc elle n’a pas grand-chose à faire. La deuxième : ne se voue qu’à une parole « Si tu échoue Lyria, ce bâtiment où tu vas, va devenir ton école alors fait attention à toi ! » Lyria frissonne sous ces paroles. C’est vrai ça pourquoi Lyria n’est pas comme sa sœur à l’école ? Eh bien la raison et simple, Lyria a une attention déjà très limitée, de plus elle fait un peu trop de grabuge aussi, et surtout on n’a pas le droit de manger quand on veut. Toutes ces raisons font de Lyria une jeune fille où l’école serait plus classée dans le thème prison. Enfin passons ceci, la Bezarius rentre dans la bâtisse normalement, pour une fois, est fini dans le hall. Un professeur l’accueille avec un élève vu qu’il porte l’uniforme de cette école…blanc une couleur que Lyria porte très rarement cette couleur, trop salissante et trop voyante. Lyria commence à suivre ses guides pour cette visite pour le moins fort passionnante, si celle-ci écoute ce qu’ils disent.

La rouquine regarde un peu partout surement pour ça mission, mais c’est quoi sa mission en fait. Une recherche, mais pas dans des livres, c’est plus une recherche du genre « Wanted » car oui certaine personne dise qu’un trafic à lieu, de quoi ça on ne le sait pas. Mais d’après plusieurs rumeurs cette action favorise pas mal de criminel. Le problème c’est que tout est floue car on ne sait pas combien ils sont, s’ils ont des Chains, et on ne sait même pas ce qu’ils font. Donc ils envoient Lyria juste pour savoir pas pour les arrêter mais bon Lyria reste Lyria et va vouloir comme toujours faire tout toute seule. Mais où commencer dans cette grande bâtisse et surtout faut chercher quoi, c’est ça la question numéros un. Lyria se stop devant des élèves et voit leur tenu.

-C’est quoi ces jupes trois fois trop courte ! Non mais là c’est vraiment….Je pourrais jamais c’est beaucoup trop court !

Après un regard blasé face à ces tenus peu à son goût elle remarque que ses guides l’ont un peu laissé, tellement ils sont dans leurs explications. Sa arrange un peu Lyria qui a maintenant quartier libre si on peut dire. Elle décide donc de s’aventurer dans les couloirs de ce vaste Lycée. Quelques minutes s’écoulent et la voila qui court dans les couloirs. Comme à son habitude Lyria c’est déjà perdue, mais aussi les couloirs se ressemble un peu tous quand même ce n’est pas facile de se situer comme ça. Lyria décide donc de rentrer dans une pièce au hasard pour savoir où elle est.
La salle montrait tout de suite le ton de l’école, elle est décorée d’une façon très noble et classe comme toutes les salles surement. Un piano trône à cet endroit mais Lyria n’est pas le genre de personne à prendre le temps d’apprendre à en jouer, mais. Elle appuie sur une touche et une note s’envole dans la pièce. Ce qui fait prêter un grand sourire à Lyria pour une raison inexplicable, ce qui lui fait un peu oublié le pourquoi est-elle ici.

-Le piano est un joli instrument, j’aimerais bien en jouer un jour, mais bon je n’en ais pas du tout le temps hélas....puis le chant est mieux

Lyria parle dans le vide pour briser le silence qui l’entoure. Mais elle se retourne violement d’un coup. Un bruit c’est fait entendre vers la porte d’entrer, quelqu’un voulait rentrer ou alors le vent qui a fait claquer la porte. Au moins ceci a ramené Lyria sur terre si l’on peut dire, elle décide donc de quitter cette pièce car elle sait très bien qu’il n’y a rien qui peut l’aider dans sa quête. Après à voir prit quelques couloirs au hasard elle finit devant deux grandes portes. Lyria étant déjà perdu n’hésite pas et rentre ne sachant pas ce qui a derrière cette porte. Son regard s’écarquille, des livres...plein de livres, des étagères pleines, deux étages tout deux avec des étagères d’ouvrage. Elle s’avance en regardant autour d’elle, la Bezarius n’est pas dégouté de la lecture je vous rassure au contraire lire peut être un plaisir de détente pour elle mais bon c’est rare. La rouquine décide alors de sortir de son état de surprise pour s’aventurer dans les rayons de livre, qui sait peut être va-t-elle trouver des indices, enfin elle le croit durement et dieu sait que quand Lyria elle continuera tant qu’elle ne sera pas interrompu ou alors qu’elle en a marre aussi car même dans cette état Lyria reste elle-même tout de même.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 09:59

( RP DU PASSE )

C’était le beau milieu de l’après-midi quand Leo sortit de la classe où venait de se terminer ses cours alors que d’autres de ses camarades de classe, s’y trouvait encore. Il fallait dire que le jeune homme à lunette n’avait pas un mauvais niveau scolaire et que les cours de soutient ne lui était donc pas bénéfice.

Marchant tranquillement dans les couloirs tout en remettant ses lunettes droites sur son nez, il se demanda donc où avait bien pu passer Elliot. Ce dernier devait surement être en train d’engueuler quelqu’un dans un coin ou surement dans un cours pour les nobles. Car oui, bien que Leo soit le serviteur d’Elliot Nightray, il ne suivait pas pour autant les même cours que celui-ci. Surement que le niveau devait être bien supérieur de l’autre côté mais pas à un point d’en faire peur à Leo.
Soudain, il entendit comme une note de musique venir d’une pièce qui semblait se trouver au bout du couloir et juste à gauche. D’après ses souvenirs, aucun cours de musique n’avait lieu aujourd’hui et comme les autres élèves devaient être en cours, il se devait d’aller dire quelque chose ainsi que vérifier. Comme nous disons souvent, trop de prudence vaut mieux que pas assez et perdre quelqu’un.

Leo fit donc quelques pas avant de tourner et de se retrouver devant la dite porte de la salle où se trouvait un piano qu’il connaissait que trop bien. Le jeune serviteur y venait souvent avec son ami pour y jouer divers morceaux. Il en saurait étonner que quelqu’un d’autre y touche sans en avoir demandé l’autorisation à Elliot et celui-ci n’aurait jamais laissé la permission à quiconque d’y toucher. Une fois la dite porte ouverte, il fut surpris de n’y trouver personne. Il tourna la tête à droite puis à gauche tout en scrutant la pièce. L’avait-il donc raté de si peu ? Il haussa simplement les épaules en espérant que cet élève ne remette plus les pieds ici et encore moins quand Elliot s’y trouverait. Le binoclard n’avait aucune envie de s’engueuler une nouvelle fois avec Elliot et de devoir lui envoyer une chaise à la tête pour qu’il se calme.

Une envie le prit soudainement, comme il n’avait rien à faire et encore moins quelque chose à lire sous la main, pourquoi ne pas aller emprunter un nouvel ouvrage à la bibliothèque du Latowidge ? Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour se décider et de commencer à se diriger vers cette pièce remplie de livre qu’il n’avait pas encore lu ! En plus, comme tous les autres élèves étaient encore en cours, il allait avoir l’endroit que pour lui.

Une fois arrivé dans la pièce, il se dirigea directement dans le coin où se trouvaient les romans. Cela va s’en dire que c’était son coin préféré et qu’il ne perdit pas une seconde pour commencer à chercher quelque chose qui l’intéresserait.

Sa recherche ne durera cependant pas très longtemps comme, au loin, il remarqua une étrange fille qui était en train d’elle aussi chercher un livre. Leo qui connaissait tous les élèves de ce Lycée, ne se souvint pas l’avoir déjà vu parmi eux. Le doute revint rapidement dans son esprit et, un livre en main, il se dirigera vers la jeune inconnue. De longs cheveux orange ? Non vraiment, cela ne lui disait rien du tout.

- Excusez-moi, vous cherchez quelque chose ?

Il allait commencer en douceur et ne pas poser de question suspecte directement. Cela allait venir petit à petit. Gentiment et tranquillement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:02

Les livres sont des choses très utiles toujours là pour nous aidés à faire des recherches, mais là Lyria a poussée les pouvoirs des livres un peu trop haut car malgré tout le savoir qu’ils apportent, ils ne vont pas lui dire ce qui se trame en cachette dans cette bâtisse, c’est bien dommage. Mais têtue Lyria continue d’y croire, même si elle-même n’y croit pas mais pas du tout. Après une recherche sans but qu’elle continue toujours elle entend une voix qui semble s’adresser à elle.

- Excusez-moi, vous cherchez quelque chose ?


D’après la voix c’est un homme, mais bon Lyria va quand même regarder son interlocuteur. Elle se tourne vers la personne pour le voir et puis par politesse car ne pas regarder une personne alors que celle-ci nous a adressée la parole est impolie, sauf si on l’a pas entendu la sa va, bref Lyria a retenu une leçon de politesse c’est beau. Elle fait de gros yeux face à cette personne, déjà au blanc de sa tenue, car Lyria a vraiment un problème avec cette couleur, mais aussi par ces cheveux en bataille ça surprend un peu. Puis elle remarque les lunettes qui sont quand même pas mal… Original voila le mot qui caractérise la personne en fait. Bon elle reprit ses esprits rapidement, cette personne doit être un élève de cette école vu qu’il porte l’uniforme. Il est donc surement logique qu’il s’intéresse à Lyria qui déjà ne porte mais pas du tout l’uniforme ce qui est d’une grande discrétion et qui de plus est la seule ici donc tout explique tout.

-J’ai rien volée ! Je ne suis pas une voleuse je le jure !

Déjà qu’elle n’est pas mal suspecte, là elle ne venait pas de s’enfoncer encore plus mais pas du tout. Si cette personne est naïve elle a de la chance sinon elle est vraiment mal. Bon peut être que sa robe noble pourra l’aider à la sortir de ce pétrin car les voleurs font rarement des voles dans ce genre de tenu. Lyria a mit ses mains devant elle comme pour prouver qu’elle n’a rien prit, un réflexe bizarre pour prouver son innocence.
La rouquine décide enfin par décrypter ce que vient de dire ce jeune homme. Il a simplement fait que demander si elle cherche quelque chose par politesse, donc Lyria s’enfonce bel est bien toute seule comme une grande à croire qu’elle le fait exprès tout de même. Puis elle vient enfin de réfléchir qu’elle pourrait l’utiliser pour savoir si le Lycée est au courant de quelque chose de louche. Bon dans sa tête faut le faire subtilement… Elle connait ce mot oui, elle sait le faire c’est à voir.

-Euh… Excusez moi de mon comportement vous m’avez surpris. Mais puis je vous demandez quelque chose sur votre Lycée ? Je voudrais juste savoir si… Il n’y a rien d’étrange car… Peut être je serais une future élève donc je m’inquiète un peu.


Elle fait un rire pour se détendre elle-même et fait un sourire pour peser un peu ses mots afin d’avoir une réponse. Bon elle a du se faire un espèce d’alibi de pourquoi sa présence même s’il est pas loin de la vérité mais tout de même ne soyons pas défaitistes. Malgré son sourire on peut voir que la Bezarius est un peu crispée car la elle est au maximum de sa politesse donc gros effort pour la petite demoiselle. La jeune fille le regarde toujours en souriant dans l’espoir que celui-ci réponde à sa question, et qu’il ne la suspecte pas trop même si c’est pas mal dur de la croire innocente avec ce qu’elle a dit dès qu’il lui a adressé la parole et qui à reçus une sorte de plaidoirie de celle-ci pour s’innocenter elle-même donc très dur, même Lyria a du mal à se croire innocente après ce qu’elle a dit donc l’espoir est faible. La Bezarius décide quand même de tenter le coup après elle verra si sa réponse ou son vent sa dépend, lui conviendra mais surtout elle doit se retenir de s’énerver car si cela ne lui va pas le pauvre pourrait bien regretter de lui avoir parlé hélas.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:06

Alors que Leo venait de se présenter, il ne comprit pas vraiment la réaction de la jeune femme en face de lui. Elle venait de mettre ses mains devant son visage comme si elle désirait jouer à cache-cache avec un enfant de bas âge. Penchant un peu la tête sur le côté quand cette dernière écarta les doigts, il eut un regard surpris quand cette dernière lui frappa dans la main alors que le serviteur ne voulait que se présenter. Avait-il dit quelque chose de mal ? Pas à sa connaissance en tout cas. Néanmoins, il eut quand même le droit de connaitre le prénom de cette jeune personne d’une manière rude mais Leo venait d’apprendre quelque chose sur cette Lyria. En tout cas, il restait sur ses gardes même si cela ne se voyait pas forcément.

Rebroussant sa main en arrière, le brun attendit simplement que Lyria réponde à sa question qui concernait la visite. Si elle était bien nouvelle dans cet établissement, elle ne refuserait surement pas mais si le contraire était dit, quelque chose clochait forcément et Leo ne la quittera pas jusqu’à qu’elle soit partie de Latowidge. Et sans grandement attendre, son questionnement eut réponse très maladroite. La fillette voulait donc rester ici car elle appréciait la lecture. Si c’était la vérité, cela lui faisait un grand point en commun comme Leo ne pouvait pas vivre sans un bon livre sous la main. En effet, sa plus grande passion était bien la lecture de conte depuis bien longtemps. Ce refuge qu’il avait trouvé à son arrivée à l’orphelinat de Fianna. Encore une fois, sans rien laisser paraitre, il lui répondit d’une manière calme et flexible.

- Je ne vous en faite pas. Je n’ai plus aucun cours aujourd’hui alors vous ne prendrez pas sur mon temps. Il se tourna vers les bouquins étalés sur les étagères. Et si vous aimez la lecture, vous trouverez ici votre bonheur. Les livres que Latowidge propose, sont tout bonnement magnifiques !

La voyant légèrement reculé, le jeune homme s’avança donc pour examiner l’étagère biblique et choisit un des ouvrages qu’il avait déjà lu. Tendant une nouvelle fois la main vers la jeune étrangère, il reprit la parole en affichant un léger sourire.

- Ce livre est un des meilleurs que j’ai lu ici. Je pense qu’il devrait vous plaire.

Après avoir proposé son livre, Lyria lui posa une nouvelle fois la question sur des phénomènes bizarre dans le coin. A part l’attaque des Baskervilles il y a quelques jours (et qui avait passé sans aucun bruit) il n’y avait rien à sa connaissance. Prenant quand même un léger air interrogateur, il répondit finalement positivement à son interlocutrice.

- Vous pourrez rassurer vos parents en leur disant que Latowidge est un établissement sans problème et surtout bien surveillé. Il ne vous arrivera rien. Vous le verrez pas vous-même en prenant connaissance des différends lieux.

Dans la fin de sa phrase, Leo laissait sous entendre qu’il n’avait pas laissé de côté l’idée de la faire visiter et dans la pensée de ne pas la lâcher. Après tout, il ne voulait pas que quelqu’un vienne perturber les cours ou porter préjudices à élève.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:10

Une école, une bibliothèque…Lyria a décidée d’étudier ça y est ses études la préoccupe ou pas c’est juste pour une mission d’éclaireuse pour Pandora vu qu’elle correspond à l’âge et qu’on la connait très peu donc c’était trop beau à croire cela. Mais hélas, elle n’est pas restée bien seule longtemps vu qu’elle a déjà perdu c’est guide, un jeune homme original vient de l’aborder vu qu’elle sort plutôt du lot avec sa tenue qui n’est mais pas du tout l’uniforme sa c’est de la discrétion quand même. De plus pour bien faire elle a paniquée un instant et a faillit se faire passer pour une voleuse de bas étage faut le faire là. Le brun penche là tête…il a rien comprit ou il se fiche d’elle là, bon Lyria et un peu trop paniquée pour méditer là-dessus vu qu’elle vient de s’enfoncer elle-même dans le pétrin.

- Calmez-vous mademoiselle. Je ne vous accuse de rien.

…Coup de chance ? Le jeune homme ne suspecte rien, soulagement ou alors en fait il en pense pas moins, donc Lyria du sortir une excuse de sa présence tout en ce sortant du pétrin où elle c’est mise. Ce n’était ni un mensonge, ni la vérité donc bon on va dire que c’est bon. Le jeune lui sourit serein mais comment il fait car même Lyria aurais du mal à être sereine face à ce qu’elle vient de dire. Bon maintenant ce sortir de la vue du jeune homme car ça pourrait alerter des gens et surtout ces guides donc bon sa va pas trop l’arranger.

- Je comprends pourquoi vous ne me disiez rien. J’espère que vous allez apprécier Latowdige comme il se doit comme cette école est un endroit tranquille et très intéressant. Si vous le voulez, je peux vous faire visiter ?

…Problème ça y est il est là on attendez que ça ! Comment dire non merci je ne veux pas visiter alors qu’elle vient de dire qu’elle va devenir élève. Trop compliqué, faut trouver une excuse logique mais quoi et rapidement. Non ça peut sembler suspect vu quel cherche des livres donc faut trouver un truc mais bon quoi !

- Je m’appelle Leo et je suis ravi de vous rencontrer. A qui ai-je l’honneur de parler ?


Aller on les accumule les problèmes ! Maintenant faut se présenter…la pauvre Lyria et complètement désemparer, en même pas quelque minute Leo, d’après se qu’il a dit, la met dans le plus grand pétrin. Les portes de cette école s’ouvre vraiment ça y est elle va devenir élève ici son enfer se rapproche. C’est en pensant à tout ceci qu’elle met son visage dans ses mains ça fait discret. Après, elle se rend compte que c’est encore plus discret que sa tenue ici, elle écarte les doigts pour voir le jeune homme qui tend une main…contact ? Il n’a pas peur d’une mauvaise réaction car Lyria serrer une main ou même en toucher une c’est limite si elle ne prend pas des distances entre la main et elle. Bon que faire il faut réagir vite et simple faire la première chose qui lui vient à l’esprit. Elle lui tape dans la main…oui bah elle réagit sans penser, dommage qu’elle ne voit pas les yeux de Leo car elle imagine bien les yeux surpris du jeune homme la dessus, même Lyria fait des gros yeux en fait elle réagit à l’instinct, elle s’y attendait mais pas du tout à cette réaction de sa part…bon faut se présenter vite sinon il va voir qu’elle cache un truc.

- Ly…..Lyria c’est tout ! Enchanté...

Clair et net voilà une présentation très épurée. Elle ne va pas dire son nom car il n’a dit que « Leo » alors elle va dire que « Lyria » voilà et puis vaut mieux se faire discrète au lieu que des bruitages dans les couloirs se fasse sur une Bezarius présente. Bon après cette présentation rapide faut trouver l’excuse du siècle pour ne pas visiter et partir après. Bon là elle va réfléchir car bon elle a vu ce que ça fait quand elle fait un truc sans penser donc vaut mieux ne pas faire un truc stupide.

- Euh…eh…bien merci mais je ne veux pas user de votre temps et puis là j’ai trouvé un endroit très intéressant je n’ai pas trop envie de partir de là car…euh j’ai envie de voir la lecture ici voilà ; car je pense passer mon temps ici si je suis admise donc voilà…donc bref je pense que c’est bon Leo.

Voilà elle récupère c’est beau, enfin elle tente après cela dépend de la personne. Lyria décide donc de se reculer un peu et faire semblant de regarder les livres alors qu’elle en a mais vraiment pas grand-chose à faire, tout se qu’elle veut c’est savoir où se passe se trafic bizarre, mais de quoi d’abord…Cette mission et de plus en plus compliquer….

- Mais…mais dites moi Leo n’y a t-il vraiment rien d’étrange ? Car ma famille tien beaucoup à moi donc je veux les rassurés.

Un sourire et voilà une question subtilement posée ce n’est pas beau ça. Bref elle pose une question peut être normal mais après vu son comportement plutôt étrange cela risque d’être dur de paraitre normal…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:12

Le silence c’était petit à petit installé dans la bibliothèque et surtout entre les deux personnes présentement dans ce lieu.  Alors que Leo venait de donner un bon bouquin à Lyria, cette dernière n’avait pas dit un mot sur ce sujet et le garçon se dit qu’elle paraissait de plus en plus louche tout de même. Si cette demoiselle était une espionne, elle n’était vraiment pas douée pour ce rôle. Encore heureux qu’elle soit tombée sur lui et non son maitre car là, le serviteur n’aurait pas donné cher de sa tête connaissant mieux que personne son maitre Elliot. Mais cela ne voulait pas dire que Leo était quelqu’un qui laissait passer les personnes louches. La preuve en ce moment même car sinon, il ne serait pas resté avec cette étrange demoiselle.

Après ce petit moment de silence assez lourd, Lyria secoua soudainement la tête comme pour se changer les idées et de le regarder enfin. Mais ce petit geste fut vite interrompu par cette dernière qui semblait être concentrée sur les voix de jeunes filles qui devaient avoir fini les cours il n’y a pas longtemps. Directement, Leo reconnu la voix aigue de la petite Bezarius qu’Elliot ne pouvait pas voir. Enfin, il ne pouvait voir aucun Bezarius sincèrement et Leo trouvait cette règle un peu débile mais bon. Peut-être qu’un jour, tout cela allait changer n’est-ce pas ? Tournant à nouveau sa tête vers l’orangette, il releva un peu ses lunettes en cul de bouteille pour les remettre droit et que ses yeux étranges ne se voient pas.

Et cette petite étrangère prit enfin la parole en citant justement le prénom d’Ada. La connaissait-elle donc ? De plus en plus d’interrogation venait prendre place dans la tête de Leo qui espérait ne pas en perdre une en chemin. Et soudainement, elle voulait changer de pièce pour surement ne pas se faire repérer par cette dernière ? Réfléchissant un petit peu mais trop longtemps, Leo se fit tirer en dehors de la bibliothèque par la manche. Se laissant simplement faire, le brun regarda la jeune femme l’emmener avant de faire un léger toussotement en voyant le livre non timbré encore dans ses bras.

- Comme vous n’êtes pas encore inscrite dans l’établissement, vous ne pouvez pas encore emprunter de livre.

Et oui, Leo ne laissait aucune personne faire du mal à ses précieux livres ! Surtout un des meilleurs qu’il n’avait jamais lu. Gentiment, il prit l’ouvrage des bras de Lyria avant de le poser sur un chariot de rangement qui servira un petit peu plus tard dans l’après-midi.
Comme cette dernière accepta enfin son offre de visiter Latowidge, il ne perdit pas une seconde avant de lui faire, faire le tour des classes comme elles se ressemblaient toute. Cinq minutes plus tard, le servant s’arrêta devant la salle de musique et l’y fit rentrer. Expliquant rapidement les divers cours s’y trouvant, il posa son regard plus attentivement sur le piano où il avait l’habitude de jouer un morceau avec son meilleur ami. Mais le moment n’était pas à la rêverie ! Le jeune garçon se tourna de nouveau vers Lyria avec une question bien précise en tête. Il fallait qu’elle fasse attention à sa réponse si elle ne voulait pas avoir de gros problème.

- D’après ce que j’ai entendu avant, vous connaissez Ada Bezarius ? Comment cela se fait-il alors qu’elle ne sort quasiment jamais du Manoir que son père a fait construire pour elle ?

Question piège ? Prenez-la comme vous le voulez mais Leo attendait un réponse précise et surtout pas maladroite comme les dernières. Encore une fois, il faisait semblant de poser une simple petite question mais derrière, pouvait se cacher quelque chose d’encore plus gros. Alors, qu’allait-elle répondre hein ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Leo Baskerville le 13th Juillet 2014, 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:13

Une bibliothèque bien calme qui pourtant en son lieu une jeune fille bien turbulente mais aujourd’hui elle doit se faire bien discrète car elle est en mission infiltration, enfin elle essaie si on peut dire car à un cheveu prés elle aurait pus se faire démasquer par Leo un élève de Latowidge. Certes cela l’arrange un peu d’avoir un élève sous la main mais bon ces questions dés le début sont vite répondu, mais pas avec ce qu’elle veut donc cela se complique un peu pour la jeune fille qui aurais bien voulu une réponse qui lui aurais était utile mais bon. Le jeune homme est aussi pas mal surprit semble t-il par la réaction de Lyria, normal on lui a toujours dit de prendre des distances avec les hommes et ne pas dire son nom à tord et à travers donc elle ne lui dit que son nom, quoi de plus logique ce qu’il l’est moins c’est qu’elle lui tape dans la main mais bon faut pas chercher des fois. Le jeune homme semble assez collant quand même car elle à beau lui dire qu’elle veut rester ici celui-ci insiste un peu pour lui faire visiter. Aussi faut le comprendre celle-ci est quand même pas mal suspecte on va dire par ses réactions bizarre.

Elle remarque qu’il lui tend un livre quelle prend machinalement…oui si vous l’avez pensez, elle a tout de suite pensé à l’assommer avec mais bon il faut peut être ne pas faire de grabuge et puis le pauvre quoi. De plus Leo semble être un mordu de lecture ; super quand Lyria va dans une bibliothèque faut absolument qu’elle tombe sur un bibliophile, elle ne peut pas tomber sur un rebelle, non sa serait trop facile, mais passons ceci. Leo n’arrête pas non plus de faire pas mal de louange sur son établissement, c’est logique vu qu’il est élève ici, donc il faut bien faire de la pub on va dire. « Sans problème et bien surveiller » ces mots font pouffer de rire la rouquine car si cela est vrai elle ne serait pas là, car rappelons la présence de la Bezarius elle est là car un trafic a lieu et elle vient de penser que si Pandora envoi une personne cela veut dire….contractant, ça y est la Bezarius commence à devenir une presque génie amen ! Bref malgré les gros yeux qu’elle vient de faire tout en serrant le livre bien fort, la rouquine reprit vite ses esprits en secouant la tête et en faisant un peu voler ses couettes accessoirement bref Lyria a eu une lumière et ça l’arrange pas du tout.

Mais faut croire que là c’est le moment des éclairs de génie pour celle-ci car elle entend un groupe de jeune fille rentrer et là une autre lumière arrive et elle s’appel : Ada. Oui sa grande cousine Ada qui étudie ici, qui se trouve ici, et qui pourrais bien arriver ici, oui les répétitions c’est mal mais bon ça le fait ici…Bref elle recule un peu car il n’est pas bon qu’Ada la voit car elle pourrait bien tout de suite dire « tu fais quoi ici Lyria ? » donc cela impliquerait un lien et Ada n’est pas le genre à ce faire des amis hors de l’établissement donc faut vite trouver quoi faire et vite.

« Ada doit logiquement être en cour ou entrain de faire ces truc donc...euh….Leo vous m’avez promis de me faire visiter et bien euh….ok sa me va je serais ravis de vous suivre pour visiter votre établissement et puis vous semblez bien informer sur l’endroit donc cela me plaira grandement »

Elle affiche un grand sourire ce qui est rare depuis sa rencontre avec Leo. Elle ne sait pas rendu trop compte de ce qu’elle disait au début et donc pour une fois ne panique pas, enfaite cela lui permettre aussi de voir où pourrais se cacher ce trafic et ce peut être contractant. Bon si le contractant devient violent par contre alors qu’on lui a interdit les initiatives, elle se demande comment faire, devra t-elle attendre que quelqu’un la sauve mais bon ce n‘est qu’un hypothèse après elle verra pour la suite

Donc Lyria a décidée de quitter cet endroit elle avance donc saisissant la manche de Leo pour le faire avancer….oui vous avez bien lu ne vous en faite pas elle a bien prit la manche du jeune homme est le tire vers les couloir car il ne vaut mieux pas rester trop longtemps dans le même lieu à cause de sa sœur mais aussi que cela lui servira à rien de rester dans ce lieu et puis Leo a la sympathie de lui faire visiter l’endroit peut être qu’il lui montra plus en détail certain endroit qui l’aideront dans sa quête. La Bezarius arrive donc dans le couloir devant la porte de la bibliothèque et lâche la manche du jeune homme pour lui rendre « sa liberté » C’est vraie que là c’est une réaction quelque peu brusque quand même mais comme je le dit bien souvent c’est Lyria Bezarius il ne faut pas chercher comprendre sa logique.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:18

Maintenant les choses plus sérieuses allaient commencer dans la salle de musique. Leo venait de poser une question très délicate à la jeune Lyria qui ne s’y attendait certainement pas. Le jeune garçon pouvait peut-être paraitre simplet mais ce n’était que des apparences comme son mental était bien plus profond et réfléchit. Il fallait dire que ses lunettes ainsi que ses cheveux en batailles jouaient aussi beaucoup sur cette fausse image qu’on pouvait rapidement se donner de lui. Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux premières apparences d’une personne que nous venons de rencontrer. Les surprises ne peuvent être que plus grandes si l’attention n’est pas là. Du moins, c’est ce que pensait le serviteur qui avait pris soin de connaitre un petit peu l’orangette à qui il avait commencé la discussion.

Mais ce n’est pas le moment de partir dans des déductions lointaines comme la jeune rousse venait de réponse à la question de Leo et la logique en fut que très lointaine… La réponse fut donnée d’une manière très maladroite qui eut le réflexe au noiraud de se gratter le haut de la tête. Ada connaissait Oz qui était le grand frère de Lyria ? La dernière fois qu’il avait vu ce blondin, s’était à la sortie des souterrains de Ludwige il y a de cela quelques semaines. Comme le binoclard l’avait compris, Ada était la petite, devenue grande, sœur d’Oz. Dans ce cas, la rousse était aussi sa sœur ? Les choses devenaient assez compliquées là… Surtout avec les explications étranges de son interlocutrice. Rien ne s’arrangea quand Lyria reprit la parole comme elle sortit qu’elle venait de blaguer en finissant son dialogue dans une confusion encore plus complète que la précédente.

Réfléchissant discrètement, Leo eut de plus en plus de doute sur cette jeune fille comme le secret concernant le retour d’Oz dix ans après sa cérémonie, avait été tenu dans le plus grand secret. Lui-même n’avait été au courant que quand ce dernier se présenta à Elliot. Alors, comme une simple fillette pouvait-elle savoir tout ça ? Soit elle était un membre de Pandora, ce qui pouvait être probable vu les derniers événements au lycée. Soit elle était vraiment un membre de la famille Bezarius. Mais alors, pourquoi cacherait-elle son identité et être venue en tant qu’espionne ? D’un air sérieux, qui ne se voyait pas vraiment… Il reprit la parole en fixant Lyria.

«  Tu connais donc Oz et tu es au courant qu’il est revenu. Cela veut dire que tu es quand même quelqu’un de particulier pour savoir de telles informations. Si tu es vraiment une Bezarius, pourquoi le caches-tu donc ? »

Une question un peu simple en effet. Mais si elle faisait partie des personnes qu’ils avaient croisés dans les souterrains, il devait faire attention surtout qu’il n’avait aucune défense sur lui. Prévenir la sécurité laisserait le temps à la demoiselle de s’enfuir sans être vue. Alors, comment les événements allaient-ils tourner ?

«  Ou fais-tu parties d’une organisation quelconque ? »

Cette deuxième question était quand même déjà plus pertinente mais Leo ne pouvait pas vraiment perdre de temps. Les élèves allaient bientôt sortir de leur classe vue l’heure affichée sur l’horloge de la salle. Pour ne pas les mettre en danger, le brun devait savoir l’identité de cette personne au plus vite !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:21

Définition, faire preuve de clairvoyance : savoir être lucide, intelligent. Bref retenez ce mot car jamais Lyria n’en fera preuve voilà. A peine elle franchit la porte en tirant la manche de Leo avec le livre dans les mains que celui-ci lui retire des mains car comme elle n’est pas élève ici, elle ne peut l’emprunter.

- Comme vous n’êtes pas encore inscrite dans l’établissement, vous ne pouvez pas encore emprunter de livre.

Bon certes Lyria ne va pas grogner la dessus tout de même, il pose le livre sur un chariot de rangement et revient. Lyria voudrait bien que celui-ci se dépêche car si Ada sort la rouquine est mal. Il commence à prendre les devants et donc lui fait visiter les classes qui se ressemble toute, que cela est lassant. La Bezarius regarde sans vraiment grand plaisir car tout ce qu’elle veut c’est rentrer chez elle, mais bon faut croire que cette mission s’allonge de plus en plus à chaque fois qu’elle parle avec Leo. Puis après une bref visite, le brun la fait rentrer dans la salle de musique qu’elle a elle-même visiter il y a peu, mais on va se taire la dessus. Il lui explique tout les cours qui se passe, heureusement qu’il ne voit pas son regard blasé la dessus car bon Lyria n’est pas le genre d’étudiante parfait, et la personne qui s’occupe d’elle le sait bien, qu’il est dur de faire des lignes à Lyria sans l’entendre grogner ou même qu’elle fuit. Bref ne nous égarons pas la dessus, Leo semble un instant absent à fixer le piano. Lyria se penche pour voir ce qu’il se passe mais rien, bon on a tous droit à une absence vu que Lyria en fait bien elle aussi parfois. Puis il se retourne vers celle-ci et reprend la parole pendant que celle-ci se mette droite.

- D’après ce que j’ai entendu avant, vous connaissez Ada Bezarius ? Comment cela se fait-il alors qu’elle ne sort quasiment jamais du Manoir que son père a fait construire pour elle ?

…De gros yeux se dessinent sur le visage de Lyria, question piège ou simple interrogation ? Il est dur de le savoir avec lui quand même. D’un coup la Bezarius pense très fort à une prière du genre « fait que quelque chose se passe le plus rapidement possible, n’importe quoi un meurtre un crime n’importe quoi ! » Mais la chance n’est pas avec elle, donc il faut trouver quelque chose et vite pour vite effacer cette question gênante…Non ne pas faire de truc idiot, c’est dangereux ça. Elle regarde partout un peu déroutée par la question, pourquoi il n’y a rien pour lui donner de l’idée ! Bon Lyria se gratte la tête en méditant sur une réponse potable et réfléchis, très réfléchis...

- Bah elle connait Oz mon grand frère voilà ce n’est pas compliqué…

Le retour des gros yeux, là elle vient mais de se dénoncer elle-même sans problème…Des fois on se demande si elle ne le fait pas exprès mais faut croire que non. Lyria commence à paniquer et regarde partout. Sauter par la fenêtre, non trop risquer, fuir ? Non y à trop de monde, Pourquoi a-t-elle fait une erreur pareil ! S’il est intelligent il devrait vite faire le lien, donc Lyria tente de se rattraper, enfin elle essai.

- Non c’est une Blague Oz n’est pas mon grand frère. Il n’a pas de sœur rousse voyons tout le monde serait au courant sinon. Je suis juste….j’ai ….euh……

La voilà à court d’argument potable même si les autres l’était pas trop là elle est complètement à cour. Elle regarde la porte, doit-elle fuir ? Non, Oz n’est pas si connue que ça, enfin à cause de c’est problèmes peut être que si…Non les élèves ici sont très peu informés sur l’existence des Chains et tout ça donc l’espoir renait un peu. Elle approche discrètement la porte en souriant comme ci de rien n’est, pour ne pas mettre trop la puce à l’oreille à Leo qui doit bien se demander si cette fille n’est pas un peu folle tout de même car depuis le début elle ne fait que des réactions de plus en plus effrayante et douteuse car à chaque question la concernant elle réagit idiotement et sans lucidité. La mission de Lyria prend de plus en plus un tournant bizarre vous ne trouvez pas ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:23

Hé bien la journée n’allait pas être de tout repos pour Leo qui était en face d’une totale inconnue quoi disait faire partie d’une des grandes familles ducales mais qu’il n’avait pourtant jamais vu lors d’une réception  à laquelle il avait pu assisté aux côtés d’Elliot. Tout de même une jeune fille à la chevelure rousse ne passerait pas aussi discrètement non ? Les doutes du jeune serviteur devenaient de plus en plus profonds et fondé. Surtout que Lyria ne semblait pas très douée pour cacher le fait qu’elle était là sans qu’elle n’y soit invitée. Mais ce qui l’intriguait encore un peu plus, ce fut le faite qu’elle lui retourna la question au sujet d’Oz. C’est vrai que lui aussi n’aurait pas du être au courant mais comme il avait rencontré le jeune blond lors d’une ses visites surprise à Lutwidge, il avait fait sa connaissance et ne doutait pas de son identité. Sur le coup, il se dit que c’était de famille de s’infiltrer dans l’école sans que personne ne l’ait invité ! Le frère, la sœur et même l’oncle. A qui le tour maintenant ? Le cousin éloigné peut-être ? Bref, sur un ton calme, il répondit à la jeune fille se disant qu’elle avait quand même le droit à une petite réponse de sa part. Car il était que Leo ne faisait que lui poser des questions en cet instant.

«  Comment je suis au courant ? Tout simplement car j’ai déjà eu le privilège de rencontrer Oz lors d’une de ses visites dans l’établissement. »

Pour lui prouver qu’il n’avait pas de mauvaise intention, il fit une réponse longue et claire en espérant que la jeune fille allait lui répondre dans la même longueur d’onde. Mais ses attentes ne furent que veine comme la jeune adolescente  ne répondit pas à ses questions mais continua sur le fait qu’elle n’avait rien fait de mal et que Leo devrait arrêter de lui poser ce genre de question ! Mais la chance ne sourit toujours pas au brun car la sonnerie venait de retentir ce qui annonçait la fin des cours évidemment. Les élèves allaient surement bientôt arriver et si Elliot le voyait avec une parfaite inconnue qui n’avait rien à voir avec le lycée, il n’allait pas forcément apprécier, ce qui était normal, mais Leo n’avait aucunement envie de se prendre la tête avec son ami aujourd’hui.

Mais alors que notre ami était perdu dans ses pensées quelques secondes, la jeune Bezarius en profita pour lui échapper des mains ! En effet, elle fit quelques pas en arrière sans que Leo ne s’en aperçoive avant de sortir vite fait de la pièce pour partie en courant. Et merde ! Le garçon ne savait absolument pas de quoi était capable la jeune fille, bien qu’elle n’ait rien d’effrayer, mais il ne pouvait pas se permettre de mettre les autres lycéens en danger ! Pourquoi a-t-il fallu qu’il se perdre dans ses pensées à ce moment là rah ! Sans perdre une seconde, il se mit à la poursuivre à travers les couloirs de l’établissement. Comme il s’en doutait, les élèves n’avaient pas perdu de temps pour sortir de leur classe et les personnes affabulaient déjà dans les couloirs. Certains se demandaient même pourquoi Leo, de nature calme, était en train de se presser dans ces derniers. Par manque de chance, il remarqua même Elliot au loin mais préféra l’éviter comme il ne semblait craindre aucun danger. Il n’avait pas besoin d’aide en ce moment même !

Après au moins cinq bonnes minutes de poursuite, Leo finit par perdre la trace de la jeune adolescente et soupira de son manque d’activité physique. On lui avait déjà dit qu’il devait courir un peu plus et lire un peu moins. Mais que voulez-vous, il en faisait souvent qu’à sa tête celui-là ! Comment allait-il faire pour retrouver Lyria maintenant ? Mais d’un coup, un grand bruit attira son attention dans… Les toilettes des hommes ? Quelqu’un était resté enfermé dedans ? Pensant aider quelqu’un, Leo ouvrit la porte et entendit une personne taper violemment contre l’un des cabinets. Espérant ne pas avoir une mauvaise surprise, il regarda en dessous du dit cabinet pour effectivement y voir quelqu’un d’enfermer. Soupirant une nouvelle fois, il essaya d’ouvrir la porte mais tous efforts furent vint. Il prit donc la parole.

«  C’est malin. On ne peut pas te faire sortir maintenant. Recule-toi de la porte. »

L’idée de Leo n’était certes pas très délicate mais il se voyait mal faire passer un homme par-dessus les cabinets. Attendant quelques secondes que la personne se recule, l’adolescent se mit de côté avant de donner un gros et bon coup de pied dans la porte qui céda assez facilement sous la violence. Bon, il faudra qu’il prévienne le responsable des lieux qu’il faudra changer le verrou de cette porte. Avançant donc vers le prisonnier pour voir de qu’il s’agit, il eut une agréable surprise…

«  Tu vas… Hein ? Mais qu’est-ce que tu fais les toilettes des garçons toi ?! Euh… Tu vas bien quand même ? »

Il manquerait plus qu’il l’ait assommé maintenant…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:30

Bloqué dans les toilettes mais qu’elle classe, il fallait que sa tombe sur une personne et comme par hasard c’est sur Lyria de plus chez les hommes tous ça pour fuir une personne trop curieuse. De plus personne ne semble venir, tout le monde a du retourner dans sa classe durant le changement des cours ou alors dans leurs chambres…pourquoi personne n’a d’envie pressente ou envie de...N’importe quoi pour venir ici. La Bezarius tape comme une malade contre la porte mais rien donc elle doit maintenant attendre qu’on remarque qu’elle ne revient pas le soir, enfermer seule dans un cabinet. Puis elle entend un bruit de pas, quelqu’un a du rentrer au moment où elle tapait comme une tarée et ne l’a donc pas entendue. La chance est avec Lyria pour une fois, bon si c’est un homme ce n’est pas grave elle veut être libre c’est tout !

« C’est malin. On ne peut pas te faire sortir maintenant. Recule-toi de la porte. »

Cette voix…Lyria la tout de suite devinée, sur tous les élèves de cette école, il a fallu qu’elle tombe sur ce type, non mais en fait ce n’est pas de la chance c’est de la poisse là. Puis elle percute qu’il faut se reculer de la porte ce qu’elle fait quand même car bon, pas envie qu’un autre truc lui arrive, mais il va faire quoi ce binoclard ? Mystère qui va être presque résolue rapidement. D’un coup, et sans délicatesse, la porte s’ouvre violement d’un coup de pied de Leo…ce type est violent, Lyria fait de gros yeux de surprise mélanger à de la peur.

« Tu vas… Hein ? Mais qu’est-ce que tu fais les toilettes des garçons toi ?! Euh… Tu vas bien quand même ? »

Il est aussi surpris qu’elle, malgré son apparence de rat de bibliothèque ce type et violent et fort…Elle en est presque recroquevillée dans son coin tellement elle a peur. Que dois t’elle répondre, ça elle ne le sait pas, bon déjà elle doit réussir à parler ce qui est plus dur vu ce qui vient de se passer. Elle le fixe et cherche une réponse qui lui convient, mais toutes ses pensée s’embrouille une à une. Bon elle doit parler, elle prend son courage à deux mains, ce qui est dur et va tenter une communication.

« Lyria Bezarius cadette de la famille et adopter aussi, on m’a envoyée ici, je ne voulais pas causer de problème je suis inoffensive, j’ai juste une arme à feu en cas de problème, mais je ne voulais pas causer de problème, je vous jure je ne veux pas faire de mal. Mais je vous en pris ne me fait pas de mal !»

…Bah c’est une solution pour dire je vais bien…enfin presque au moins Leo a la moitié de ses réponses à ses question qu’il a posé avant qu’elle prend la fuite comme une fuyarde. Elle recule dans son petit cabinet pour garder la plus grande distance qu’elle peut car bon, avant il était collant, maintenant il est flippant. Lyria met ses mains devant elle comme ci elle doit le retenir et recule, puis touche le mur et donc s’appuie dessus tout en réfléchissant au moyen de se sauver de cette brute. Puis elle colle ses pieds contre le mur pour être bien droite, que le talon dans sa chaussure c’est enfoncé dans un trou qui à du se faire en appuis sur le sol. La demoiselle regarde et entend un gros bruit, puis bascule en arrière. Un sublime « Kyah ! » se fait entendre avant qu’elle sombre dans ce passage qui c’est ouvert derrière elle. Les dures marches qui servent pour descendre vont faire de jolis bleus à la pauvre Lyria qui les descend presque en roulant. Sa chute prend enfin fin quand elle atteint un mur qui la stop, la pauvre Bezarius un peu sonner par cette chute reste un peu inerte le temps de récupération de cela.

« …plus jamais…plus jamais j’aiderais ma famille dans les missions…plus jamais plutôt aller à l’école que subir ça… »

Elle se parle à elle-même, car elle ne sait pas si l’autre la suivit et puis elle s’en fiche. Elle s’assoit et se frotte la tête puis les genoux pour voir les dégâts mais rien de bien grave, pas de douleur horrible, pas de sang, elle s’en tire bien la rouquine.

« Ce n’est pas ça qui va me tuer je suis solide dit elle en riant Par contre c’est quoi ce grognement que j’entends….Leo a perdu la raison ou quoi ?! »

Ne faisant même pas attention si oui ou non il est là, elle lui remet la faute dessus comme on dit les absents ont toujours tord enfin s’il est véritablement absent. Lyria secoue un peu la tête, et crispe un peu le visage des petites douleurs passagères, mais il faudrait qu’elle se remet vite car elle n’est pas au bout des ses peines.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:33

Non mais vraiment, cette jeune fille semblait avoir le don de se retrouver dans des situations pas possible ! Déjà, Leo ne savait pas ce qu’elle faisait ici et maintenant, le jeune serviteur la retrouvait dans les toilettes des hommes en plus. Mais que pouvait-elle bien chercher ? Comme il n’était pas un monstre, il lui demanda comment elle allait et si Lyria n’avait rien de cassé. Après tout, cela serait embêtant de devoir la ramener à l’infirmière alors qu’elle ne faisait même pas partie du lycée… Que diraient donc les autres ? Et surtout Elliot s’il le voyait avec quelqu’un qui n’avait rien à faire ici… Leo était encore gentil car si c’était son meilleur ami qui l’avait trouvé… La pauvre jeune fille serait surement déjà coupée en petit morceaux.

Mais alors que notre Leo était en train de s’inquiéter pour la demoiselle, cette dernière commença à répondre à toutes ses précédentes questions comme si elle avait peur de quelque chose… Lui avait-il donc autant foutu la trouille que ça ? A croire qu’il l’avait littéralement fait paniquer là. Au moins, le binoclard savait maintenant qu’elle était donc une fille adoptive de la famille Bezarius et qu’elle n’était donc pas quelqu’un de méchant. Néanmoins, il se frotta quand même un peu derrière sa tignasse quand la rouquine lui avoua avoir une arme à feu au cas où quelque chose tournerait mal. Hé bien, il avait eu de la chance de ne pas se prendre une balle dans le pied vu comme les questions avaient fusées précédemment… Mais d’un côté, c’était une preuve que la petite noble n’était pas quelqu’un de bien méchant et n’allait pas sauter au cou d’un élève sans défense.  De plus, cela voulait aussi dire qu’elle n’avait rien de cassé !

Tout de même, Leo faisait-il aussi peur après avoir foutu ce bon coup de pied dans la porte ? Soupirant, il se rapprocha un peu de la jeune adolescente qui était encore en train de se coller contre le mur des WC. Mais alors que le noiraud croyait pouvoir l’atteindre, une trappe s’ouvrit derrière cette dernière qui tomba littéralement comme une grosse masse dans le trou en assourdissant à moitié Leo. Se secouant un peu la tête pour ne pas être assourdis par le cri, il pencha celle-ci sur le côté en laissant partir un long «  Oooooooh » de surprise. Comment l’endroit n’était pas bien grand, le jeune homme s’accroupit et suivit la jeune Lyria en glissant légèrement. Une fois arrivé en bas, il butta contre cette dernière et fut à deux doigts de lui tomber dessus. Heureusement pour lui, ou plutôt pour elle… Il réussit à se rattraper et se leva à ses côtés en dépoussiérant un peu ses habits qui n’allaient plus être très blanc.

Comme Leo n’était quand même pas un monstre, il tendit la main à la jeune fille qui était encore assisse par terre. Il fallait dire qu’avec quelqu’un qui vous fonce dedans, bonne chance pour rester sur vos deux pieds ! Mais alors que notre ami regardait Lyria, il entendit comme un drôle de cri provenir du fond de la trappe. Regardant de tous les côtés, il aperçut une ouverture et se dit que c’était de son devoir d’aller y jeter un petit coup d’œil. Peut-être qu’un Chain était dans les parages ? En tout cas, cela serait dangereux pour les élèves si c’était le cas… Et quelque chose lui disait que ça l’était. D’un air un peu plus sérieux, qui ne se voyait pas à cause de ses lunettes, il prit la parole.

«  Je pense que ça serait une bonne idée de voir d’où vient ce cri »

N’attendant pas la réponse de l’orangette, il lui prit la main ne voulant pas la laisser seule et se dirigea vers l’endroit du cri. Pourquoi ne pas la laisser seule ? Car on ne sait jamais si le Chain venait à se montrer à ses côtés. Même s’il venait de la connaitre, Leo n’avait pas envie de voir quelqu’un mourir devant ses yeux et d’avoir une mort sur la conscience.

«  Fais attention où tu mets les pieds surtout. Je n’ai pas envie de te porter. »

Oui, c’était dit un peu bizarrement mais c’était le genre de Leo d’être assez direct tout de même. Mais cessons les bavardages inutiles ! Il était temps de s’occuper du cet étranger et ce n’était pas à Lyria que Leo pensait… Mais quelque chose de bien plus gros, grand et dangereux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:43

Mais...Mais…Mais fuck tient ! Y a-t-il un moment où Lyria va pouvoir enfin faire un pas sans que celle-ci ne tombe dans un piège ou sur une personne curieuse ? Faut croire que non, c’est vraiment un aimant cette rouquine, ils viennent à sa rencontre faut croire dés qu’elle pose le pied dehors… Mais bon calmons nous et regardons la situation! Lyria est assit par terre et se prend un Leo sauvage qui lui fonce dessus en descendant…. On ne va rien dire on reste Zen! Ce n’est pas de chance c’est tout ça arrive il fait noir en plus, donc il ne l’a pas vu voilà, ce n’est pas le destin qui est contre elle…espérons le… puis il c’est rattrapé donc elle n’a pas prit tout le poids du noiraud quand même.

Après que celui-ci c’est épousseté les vêtements, il lui tend la main pour que Lyria ce relève, au moins une preuve de jeune homme bien élevé. Elle la saisit et se relève avec le dos qui craque un peu, faut croire que Lyria se fait vieille pour les chutes des escaliers maintenant. Elle a un peu oublié le crie qui est provenue il y a peu du fond de cette cachette mais Leo le lui rappela par chance ?

« Je pense que ça serait une bonne idée de voir d’où vient ce cri »

…Non ! Fausse bonne idée là, demi tour tout de suite c’est dangereux sûrement… Il a un air bien sérieux en disant ça quand même, il n’a pas l’air de savoir ce battre et il dit ça... Il est fou, voilà ce type est fou, ça explique cette coupe de cheveux ces lunettes, le mystère est résolu!... Nous nous égarons là. Bref Lyria le regarde avec des yeux écarquillés, pour elle c’est une mauvaise idée tout de même, il n’a pas l’air armé, ni même contractant semble t-il.

« Je pense qu’il faudrait mieux faire dem… »

Elle n’eu pas le temps de finir sa parole qu’il lui saisit la main et l’emmène avec lui dans les très fonds profonds de la cachette. Lyria le connait peu et la voilà main dans la main avec ce type… ce n’est pas un pervers au moins ? La Bezarius le regarde avec de gros yeux ce demandant s’il ne va pas profiter de l’obscurité, si derrière ses lunettes ne se cache pas tout le vice possible…mon dieu ce type est dangereux en fait !

« Fais attention où tu mets les pieds surtout. Je n’ai pas envie de te porter. »

Direct au moins, mais la Bezarius a bien devinée qu’il n’allait pas la porter vu sa corpulence et la sienne, il faudrait qu’elle retire tout le poids de sa robe et encore…. On ne coupe pas les cheveux, sa fait pas du poids ça ! La rouquine regarde partout, il fait très sombre pourtant des bougies sont allumé, bizarre pour un endroit qui semble abandonné depuis longtemps…

« Le…..Leo tu sais au moins ce que tu fais ? Non pas que je doute…..en fait si je doute sur tes capacités de combat j’ai pas envie d’avoir un mort ou de laisser une personne blessé ici »

Directe aussi, bah quoi il est aussi et Lyria doit broder ? Et puis quoi encore, elle ne va pas lui faire un bonnet alors qu’elle peut directe dire tout d’un coup. Puis c’est vrai quoi, ce type sait-il au moins battu ? Ou même a t-il ne serait-ce quelque chose pour ce battre ? Lyria lui demande au moins histoire de savoir si elle devait le protéger car il est sous sa responsabilité... Même si celui-ci est devant et pourrait tout se prendre, mais bon ça c’est son choix, après tout qu’il fasse le bouclier humain s’il veut tient.

Mais, elle ne peut entendre la possible réponse de Leo car elle sentit quelque chose derrière elle, comme un souffle. Elle se retourne arme à feu en main sortit de sous la robe, pratique les plis de robe ! Mais rien, juste un silence pesant tout son poids dans ce lieu, elle recule vers Leo pour ne pas qu’il s’éloigne, elle ne veut pas se retrouver toute seule.

« Bon j’ai du me tromper j’ai cru qu’il y avait quelque chose derrière moi. »

La rouquine respire soulagée un peu et se retourne pour refaire face à Leo, mais au moment où elle le fait elle sentit quelque chose tirer le bas de sa robes. Mais que va t-elle faire ? Vous allez tous dire, la demoiselle va tirer une balle et basta… Vous vous êtes bien plantés, n’oubliez pas que Lyria et le genre à pas faire comme vous le pensez pour bien vous embêter ! Non, comme tout fille normal la première réaction et de tirer sur sa robe pour la libérer, mais sa tire de l’autre côté, vers les ténèbres.

« Mais rend moi ma robe, c’est à moi ! Je la porte c’est à moi ! Non mais va t’en acheter une ! »

Oui elle parle à un truc qu’elle ne voit pas mais bon, faut la défendre sa robe tout de même. Mais à force de tirer cela finit comme beaucoup l’aurais pensé. La Bezarius tombe en arrière, si Leo c’est décalé il a de la chance sinon, il sert d’amortisseur. La demoiselle regarde en direction de la nuée noire mais elle n’y voit rien… Elle se relève mais elle sentit comme un poids en moins… comme un vide…. Comme des… jambes nues ? Lyria baisse la tête et remarque que la tente qu’elle avait en robe et passer au stade de….mini robe.

« ……….Ma rooooooooooooooooooooooooooobe! Es... Espèce de…. de… Ramène le bout de ma robe tout de suite où je vais te massacrer ! Mon précieux…..j’ai les jambes à découverts….j’ai froid. »

Une Lyria en moitié de robe et une Lyria désemparé voilà le mot. Elle a qui on a appris que c’est mal de montrer ses jambes comme ça et de porter un truc au dessus les genoux c’est vulgaire... Bah elle est bien servit tout de même là. Malgré tout ça il semble que le monstre ce soit sauvé dans les couloirs du sous sol. Est-ce une chance ou une malchance ? C’est à voir…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:47

Rah mais quelle veine de se retrouver coincé dans les sous-sols de l’école sérieusement ! Ils n’avaient pas mieux à faire que de se promener dans ce genre d’endroit sérieusement ? Croyez-moi que Leo n’avait aucune envie de jouer à cache-cache ici et voulait surtout regagner la surface pour pouvoir reprendre sa lecture tranquillement. Se grattant un peu la tête de sa main libre, l’adolescent ne s’arrêta pas de marcher même quand Lyria reprit la parole en se demandant s’il savait ce qu’il était en train de faire.  Est-ce que Leo savait se battre ? Sérieusement, il n’était pas très doué à l’épée mais savait quand même un petit peu se servir d’une arme à feu bien qu’Elliot continuait de lui pester dessus en disant qu’il n’était pas doué. A cette pensée, le noiraud soupira en penchant la tête sur le côté en signe qu’il n’avait vraiment pas envie de se battre ! Après tout, ce n’était pas son truc… Il préférait lire des scènes de combat et de conflit que d’en subir dans la réalité. Bon c’était quelque chose que tout le monde voudrait n’est-ce pas ?

«  Ne t’en fait pas. Je sais ce que je fais et je ne vais pas me laisser tuer aussi facilement. »

Si le jeune serviteur aurait continué sa phrase, il aurait mis en surplus qu’encore beaucoup de livre l’attendait pour être tranquillement lu ! Mais alors qu’ils étaient en train d’avancer et que notre ami fut parti dans ses pensées, un grand fracas qui le fit sursauter arriva à ses oreilles. Se retournant directement vers la roussette, il tomba presque par terre en se disant qu’elle était en train de s’énerver pour un rien et que son stresse allait être absorbé par Leo si la petite continuait. Se mettant accroupit pour se reposer quelques instants, il eut envie de faire une petite blague dans un air complètement inexpressif.

«  Eh bien, il y a quoi encore caché sous cette robe ? »

Quoi ? Vous connaissez beaucoup de jeune demoiselle qui cache un pistolet sous leur robe vous ? Si c’est votre cas, ce n’est pas celui de Leo surtout que posséder cette arme dans l’établissement n’était pas quelque chose de tolérer. Seul lui et Elliot étaient en possession d’une arme de temps en temps pour se protéger, Leo l’avait sur lui en ce moment d’ailleurs, et que les Baskervilles ne reviennent pas encore une fois poser les pieds dans Lutwidge.

Mais alors que le noiraud était dans ses pensées, il en fut rapidement sortit par une Lyria qui était en train de crier comme une folle en s’adressant au… Vide ? Et que quelque chose était en train de lui tirer sur la robe. Pour voir ce qu’il se passait plus précisément, Leo s’avança doucement vers la petite bête qui semblait toute verte. Restant accroupit, il se mit à la toucher du bout du doigt avant que cette dernière arrache littéralement un morceau de la robe de la Bezarius avant de retourner dans son trou alors que la noble était en plein mélodrame pour un simple vêtement. Se relevant gentiment et s’enlevant la poussière, Leo fit une petite blague avant de passer au sérieux.

«  Jolies jambes en tout cas. Mais trêve de plaisanterie, je vais aller voir ce qu’est cette bête. Mieux vaut que tu restes en retrait. Essaye d’au moins trouver la sortie. »

Aussitôt ses paroles terminées, le garçon se dirigea donc vers l’endroit où la bête avait pris retrait. Si c’était un Chain, il ne serait pas bien dur à abattre vu la petite taille qu’il semblait avoir. A peine deux petites minutes plus tard, Leo tira littéralement la gueule en se trouvant devant une espèce d’immense plante avec plein de petites racines en forme de croc. Super ! Et c’était qui, qui allait faire le sale boulot maintenant ? Bah oui, c’était Leo bien sûr ! Sortant son pistolet de sa manche, il commença par tirer sur les petites pousses avant de s’attaquer à la grande. Bien sûr, la plante n’allait pas se laisser faire aussi gentiment… Et n’hésita pas à envoyer valser notre ami dans contre les boites qui ne se trouvaient pas très loin de lui…

« Super, c’est bien ma veine ! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:50

L’école cache vraiment bien ce labyrinthe dans le sous-sol tout de même. Bon pour Lyria ce n’est plus un secret vu qu’elle est en plein dedans… Les jambes nues ! Non mais c’est scandaleux, une demoiselle ne doit pas se balader les jambes comme ça ! La rouquine rentre en total pleine déprime rien qu’à l’idée de sentir du froid aux jambes.

« Jolies jambes en tout cas. Mais trêve de plaisanterie, je vais aller voir ce qu’est cette bête. Mieux vaut que tu restes en retrait. Essaye d’au moins trouver la sortie. »

…C’est quoi ce compliment ? C’était ironique ou vrai ? Eh! Il veut ce la jouer solo maintenant ! Quoi que ça arrange Lyria comme ça pas de mort sur la conscience, mais bon ce faire passer pour faible, elle n’est pas du tout d’accord. Puis c’est sa mission pas la sienne ! A peine elle a trouvée un argument potable que Leo en a profité pour se barrer !

« Leo… ? »

Faut pas attendre de réponse de sa part il est déjà loin ! La Bezarius se lève en regardant partout, elle n’a même pas vu par où il est passé celui là en plus. Elle choisit un chemin et avance d’un pas prudent pour une fois en regardant partout. Le silence règne maitre cette fois ci, ce n’est pas très rassurant pour la demoiselle quand même. D’un coup, elle entend un bruit, elle se demande s’il faut y aller car bon un bruit comme ça… ça ne ce fait pas tout seul y a un truc ! Lyria se dirige sans peur vers ce lieu d’où provient ce bruit. Il fait vraiment sombre, il y a juste les lampe torche qui éclair un tout petit peu, bon au moins on voit ou on marche un peu. La Bezarius arrive dans une pièce où elle tombe sur une drôle de plante qui bouge en plus, c’est rassurant ? La rouquine regarde partout et voit son cher compagnon de route contre des boites.

« Ah bah te voilà, non mais ça va pas bien de me laisser ! Ca t’apprendra tien, t’es punis pour ton acte non mais oh ! »

C’est vachement le moment de faire de la morale, surtout pour ça quoi, il voulait sûrement la protéger et madame lui fait la morale. Elle sent d’un coup quelque chose sur sa jambe.

« C’est quoi ça….Aaaaah lâche moi toi ! Non mais c’est privé, c’est le reste de ma robe pas touche! Ca ne va pas ! »

Elle écrase avec son pied dès qu’il a lâché, mais remarque que ça ne plait pas du tout au gros truc qui la projette loin au point que ça lui fait quitter la pièce. Lyria fait de super roulet boulet avant de se stopper contre le mur. Un silence pesant se fait de sa part. Puis d’un coup dans la plus grande classe au monde on entend un.

« JE VAIS LA TUER !! »

C’est Lyria, faut pas faire attention s’en est presque banal on va dire pour ceux qui la connaissent. On l’entend revenir vers la salle en marmonnant toute sorte d’idées de massacre pour cette plante qui la cherche un peu trop. La voilà de retour dans la salle à fixer méchamment la plante. Mais que faire face à ça ? Lyria remarque qu’il fait beaucoup trop sombre pour voir la forme complète de cette plante.

« Mais bien sûr ! »

Une idée ? Lyria Bezarius a une idée ! Miracle de la nature ou c’est le coup contre le mur qui l’a littéralement rendu intelligente. Elle sort son couteau de son haut, bah quoi c’est le meilleur endroit pour cacher se genre de chose ! Lyria prend son arme à feu et l’ouvre pour prend les balles, puis utilise son couteau pour les ouvrir, heureusement qu’elle a toute ses balles tout de même. Elle en vide quelques une devant elle, ce qui fait un petit tas de poudre. Elle utilise les autres pour faire un chemin vers la plante en lui courant dessus. Bon bah elle revole encore, mais cette fois c’était voulu. Lyria s’éloigne de son tas de poudre le plus loin possible.

« Leo tire sur ce que j’ai fait, ça devrait calmer ce truc ! »

…Pas de rabaissement ? Pas de surnom inutile, eh bien le coup contre le mur la vraiment calmer la Lyria, c’est inquiétant. Est-ce que Lyria est vraiment devenu une autre personne où alors peut être que c’est l’instinct de survie ? Oui sûrement enfin on espère car si Lyria n’est plus Lyria… où va le monde on va dire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:53

Comment en était-on arrivé là déjà ? Récapitulons sérieusement… Ah oui. Leo était tranquillement en train de sortir de sa salle de classe quand une jeune rouquine lui fit totalement changer d’endroit, d’occupation et surtout beaucoup de chose qu’il n’avait pas prévu en cette belle journée faite pour lire ! A la place, Leo se trouvait dans des boites en bois, qui ne faisaient pas du bien au passage, en train de regarder le sol. Depuis quand des Chains se trouvaient dans l’établissement sérieusement ? L’adolescent avait parfaitement la connaissance de souterrain vu l’histoire de Lutiwdge mais pas que des Chain avait pris domicile en ce lieu.  

Lâchant un gros soupir, le garçon se frotta la tête avant de se remettre sur ses deux jambes et enlever un peu de poussière se trouvant sur son uniforme. Super, avoir des habits blancs dans ce genre d’endroit était vraiment la meilleure chose à faire ! Comment allait réagir les autres avec toutes ses tâches ? A croire que Leo aimait aller se rouler dans la boue ou encore la poussière. Mais bref, ce n’était pas le moment de partir dans de telles réflexions car Lyria l’avait finalement suivi et la voilà en train de lui faire la morale. Euh… La jeune fille s’était-elle aperçue de la grosse plante à ses côtés ? Mais non ! Cette dernière était là pour faire joli bien sûr !

Mais alors que Leo allait prendre la parole, le servant n’eut pas le temps que la Bezarius écrasa violemment une racine de la plante qui dut effectivement ne pas apprécier le moins du monde ! Il eut sa confirmation en voyant Lyria voler à l’autre côté de la pièce. Maintenant, elle savait pourquoi il se trouvait présentement dans des boites. Reprenant son pistolet en main, le noiraud commença à examiner la plante pour trouver un point faible mais vu le peu de lumière… Ce n’était déjà pas facile de la voir et surtout quand on possède des lunettes bien sale ! Mais encore une fois, Leo fut coupé dans ses pensées par une rouquine en train de revenir en râlant. Sérieusement, elle avait envie de finir complètement à poil ? Pas que ça dérangerait Leo mais ça serait plus dangereux pour elle…

Soudainement, la demoiselle commença un drôle de rituel. Ouvrir son pistolet et prendre toutes les balles pour commencer à les ouvrir…. Euh ? La petite savait comment utiliser une arme à feu au moins ? Déjà que Leo n’était pas doué lui mais alors là… Ce n’était aussi pas le moment de faire un petit tas de poudre avec ! Mais attendez… Pourquoi fonce telle dessus la Chain en traçant son petit chemin avant de rapprendre à voler ? Tournant la tête vers elle, cette dernière lui demanda assez rapidement de tirer sur son petit jeu pour calmer la plante. Réflexion de 5 secondes en cours… Mais bien sûr ! Cette plante ne devait pas aimer la lumière et encore moins le feu !

«  Très bien. C’est parti. »

A peine eut-il fini sa phrase que le binoclard tira sur l’amas de poudre qui prit bien rapidement feu et commença à éclairer la plante qui lâcha un bruit très strident à en faire mal aux oreilles. Comme cela ne semblait pas suffire, Leo se dépêcha de revenir en arrière pour prendre une des torches avant de retourner vers le monstre. Se concentrant un petit peu, il fixa cette dernière précisément avant de lui envoyer violemment son feu dessus. La plante n’aima définitivement pas et commença à bouger dans tous les côtés faisant devenir ses racines plus pointes qu’auparavant. Esquivant ses dernières, Leo en remarqua plusieurs se dirigeant vers la jeune fille.

«  Attention ! »

Le noiraud fit sa réflexion en même temps qu’en courant vers cette dernière. La tirant par le bras, Leo vit les racines s’écraser contre le mur pour y faire un gros trop en même temps que déchirer son uniforme. Lâchant un nouveau soupir, il reprit la parole.

«  Mon uniforme… Bon, on ne devrait pas rester là. »

Voyant que la plante était en train de se rapprocher d’eux, Leo reprit la jeune fille par le bras avant de faire marche arrière pour que celle-ci ne les coince pas dans un coin et qu’une galère survienne… Bon d’accord, le garçon n’avait pas vraiment demandé l’avis de Lyria mais il se dit que le temps de réflexion et de s’engueuler n’était pas vraiment nécessaire là…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 10:58

C’es clair Lyria n’allait pas aimer les plante pendant un long moment c’est sûre ! Déjà qu’elle la dessape en lui déchirant sa robe, après qu’elle l’envoi littéralement balader, non mais sérieux Lyria va faire une allergie aux plantes ! Mais cela n’empêche pas Lyria pour une fois d’avoir des idées de génie. Utiliser la poudre de son pistolet pour faire du feu grâce à l’arme à feu de Leo. La plante n’a pas du tout apprécié vu le cri bien strident poussé par cette Chain. Lyria s’en bouche les oreilles, mais ça la un peu sonné quand même. Elle secoue la tête et voit Leo porter un autre coup à la plante en mettant le feu à celle-ci. Les flammes lui donne une drôle d’impression de déjà vu... c’est étrange. D’un coup Lyria partie dans un espèce de monde à part, comme ci tout ce qui l’entoure n’est pas existant, comme ci elle n’est pas là. Une sorte d’état second, la jeune fille a le regard un peu vide en fixant les flammes qui se repende sur la plante…

Alors que Lyria ne bouge plus, une voix la fait sortir de son état.

« Attention ! »

La Bezarius lève la tête et voit des racines qui lui arrivent dessus et fait de gros yeux. Par chance Leo plus réactif lui tire le bras pour la sortir de là, et se vautre part terre dans le mouvement, ça fait mal quoi… Bon on ne va pas lui en vouloir, il lui a sauvé la vie tout de même ! Elle se relève du mieux qu’elle peut et entend Leo soupirer.

« Mon uniforme… Bon, on ne devrait pas rester là. »

C’est une chose logique, à part s’il y a des suicidaires, mais autant vite partir. Alors que Lyria aller dire oui, elle n’a pas eu le temps qu’elle se fait prendre le bras et tirer pour courir le plus vite possible loin de cette Chain. Il sort de la pièce et continue de courir. Le bon point qu’on peut dire c’est que Lyria n’est pas encombré de sa robe, même si ça ne lui convient pas trop.

« J’espère que tu sais ou on va ! »

Lyria regarde derrière elle, mais il fait trop sombre pour savoir si des racines les suivent. C’est un peu effrayant à l’idée que si on s’arrête on peut perdre peut être la vie. Non c’est impossible, ce n’est pas la fin de Lyria !

« Dès qu’on est sorti, je dois appeler Pandora pour les prévenir ! Mais si on survit aussi car j’entends les racines qui nous suivent ! »

Le bruit est très peu agréable aux oreilles, ce bruit de quelque chose qui rampe vite, prés à te choper. Bon certes c’est un peu pessimiste de dire « si on survit » Car le doute se pose tout de même là. D’un coup, Lyria entend comme un bruit d’oiseaux et en voit un passé au dessus d’elle et se dirige dans un couloir qu’ils viennent de passer, mais on choisit d’en prendre un autre. Un oiseau… Lyria réfléchi au pourquoi, et pense à une solution.

« Leo demi tour ! La sortie est là-bas ! »

Elle freine d’un coup, et prend le rôle de Leo maintenant, elle lui saisit le poignet et par droit vers les racines, ce qui n’est pas rassurant. Mais Lyria est sûre d’elle. La Bezarius fait un virage serré pour ne pas tomber dans les racines et court dans cette direction toujours persuadé de la sortie. Elle voit des escaliers et de la lumière, ça y est la sortie enfin ! Elles les montent vite et lâche Leo la dernière marche franchie et se jette dans l’herbe fraiche et se laisse rouler contente que ce cauchemar se fini enfin… La rouquine se frotte les yeux pour s’habituer à la lumière du jour, et affiche un sourire radieux allongé dans l’herbe épuisée totalement de sa course.

« Bon bah on est en vie….tant mieux !»

Un soulagement total dans son soupir et les bras levé vers le ciel comme une victoire acquise. Résultat de tout ça : Une robe ruinée, des bleus partout, mais toujours en vie, tient en parlant de ça…

« …Mer….merci….de m’avoir……sauvé, tu es sympas au fond… si tu veux je peux prendre en charge le paiement de ton uniforme… »

Lyria lui sourit, ce n’est pas tout les jours qu’elle affirme ne pas avoir était capable de se sauvé toute seule et offre quelque chose en remerciement. Au moins tout cela semble bien ce finir pour cette journée, quoi que vu l’état des deux c’est à voir quand ils vont rentrer.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Masculin Messages : 206
Age : 24
Personnages préférés : Vous le savez déjà ~


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 11:13

Mais quelle idée, mais quelle journée épuisante ! Franchement, Leo avait juste envie d’aller lire un bon livre et se reposer comme toute les fins de journée qu’il connaissait. Les grands retournements de ce genre n’était absolument pas son genre surtout quand il s’agissait d’un Chain comme lui, n’en possédait pas… De plus, voilà qu’il devait protéger une inconnue de cette créature qui ne le réjouissait pas plus que ça. Eh bien oui, imaginez que Leo ne puisse pas la protéger et qu’il avait une des membres des familles Ducales mortes dans ses bras ? Voilà, pas besoin de dessin n’est-ce pas ? Mais ne nous perdons pas trop dans une situation qui n’est pas la nôtre comme celle des souterrains se montre critique.

Alors que les deux adolescents croyaient que le Chain était mort mais non, ce dernier semblait juste être affaibli. Des racines continuaient de leur foncer dessus et effectivement, ce genre de monstre pouvait être achevé que par le même type provenant de l’Abysse. Mais qu’est-ce que s’était soulant sérieusement ! Maintenant, on était parti pour un bon petit moment de course pour sortir de ce labyrinthe souterrain que possédait Lutwidge. Lyria lui demanda s’il savait où ils étaient en train de courir. Sérieusement, non. L’adolescent n’était que très rarement descendu dans cet endroit et la dernière fois était en compagnie d’Elliot ainsi que d’Oz. De plus, les couloirs possédaient de moins en moins de lumière comme les torches n’étaient pas constamment allumées. Cela aurait été bizarre qu’un type descende tous les jours pour les allumer comme s’il attendait que des élèves se perdent dans ce Labyrinthe. Cette pensée fit tout de même frissonner Leo qui n’était pas très friand de ce genre d’endroit. Cela lui rappelait trop le gouffre de Sablier. Mais passons…

Puis la Bezarius reprit la parole en disant que dès qu’ils seraient sortis, elle devra appeler Pandora. Sérieusement, la première chose était de sortir de cet enfer justement ! Ce n’était absolument pas le bon moment de penser à ce genre de chose technique. Mais alors que notre ami venait de prendre un chemin, la demoiselle le tira immédiatement dans l’autre sans vraiment lui expliquer pourquoi. Bon, s’ils mourraient, cela ne serait pas de sa faute au moins ! Oui d’accord, Leo n’avait pas vraiment envie de penser loin en ce moment et préférait donc… Suivre à son tour une fille à moitié à poil.

Heureusement pour eux, ce fut le bon chemin qui venait d’être emprunter et la sortie leur faisait maintenant face ! Un grand et long soupir de soulagement sortit des lèvres de notre serviteur qui ne pouvait qu’être un peu plus calme maintenant. Alors que la jeune fille se jeta littéralement dans l’herbe fraiche, Leo s’accroupit juste un petit peu pour reprendre son souffle tranquillement. Mais pour lui, rien n’était encore terminé comme il devait vite aller mettre au courant les personnes autoritaire de l’établissement.

«  Ce n’est pas trop tôt… »

Leo tourna donc la tête vers la Bezarius quand cette dernière prit la parole en le remerciant de l’avoir sauver tout en lui disant qu’elle pouvait prendre en charge la réparation de son uniforme. C’est vrai que c’était un peu galère et qu’Elliot allait lui gueuler dessus sans attendre une seconde. Bon après tout, il s’en fichait un peu comme le principal était que tout le monde était en vie.

«  Il n’y a pas de quoi c’est normal. Ne t’en fait pas pour mon uniforme. Pense plutôt à ta robe non ? dit-il en faisant un sourire un peu narquois. »

S’étirant légèrement, il fit quelques pas en arrière avant de remettre ses lunettes bien comme il fait sur son nez et de tourner la tête vers Lyria.

« Je vais aller informer quelques personnes dans le lycée pour que ce Chain ne sorte pas des sous-sol. Je pense que tu sais rentrer toute seule ? »

N’attendant pas vraiment une réponse, Leo leva la main pour lui dire au revoir avant de se diriger vers l’école en s’attendant pertinemment à être questionner sur beaucoup de chose… Rien que le regard des autres élèves sur ses habits sales et déchirés en étaient la preuve…

( fini pour moi \0.)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 104
Age : 22
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    13th Juillet 2014, 11:16

Libéré enfin de ce lieu sombre. Ce n’est pas que le dehors est une chose que Lyria adore non plus, mais voilà quoi, on est sûr qu’il y a pas de plante qui va vous bouffé ici ! Bon la joie de la rouquine est tellement grande qu’elle c’est jeté dans l’herbe et roule presque dedans, puis fait l’étoile, mais là y a rien qui craindre ! Ah si, un pervers qui passe vu l’état de sa robe en plus… Fait encore plus froid à ce niveau en étant dehors. Elle s’assoit dans l’herbe bien fraiche et s’étire complètement heureuse que tout cela est enfin terminé.

« Il n’y a pas de quoi c’est normal. Ne t’en fait pas pour mon uniforme. Pense plutôt à ta robe non ? »

Pour une fois que la Bezarius veut rendre service la voilà rembarré avec ce détail qu’elle veut à tout prix oublier. La demoiselle fixe ses jambes nues, par réflexe devant le sourire de Leo. Puis elle se demande qui il est en fait. Bah oui c’est qui ce type ? Alors qu’elle va demander celui-ci reprend la parole.

« Je vais aller informer quelques personnes dans le lycée pour que ce Chain ne sorte pas des sous-sol. Je pense que tu sais rentrer toute seule ? »

Donc c’est un au revoir. Même plus un adieu, Lyria ne sait pas grand-chose de lui, le revoir serait vraiment un coup du destin ? Ou alors la rouquine est douée, ce qui est moins probable… Le jeune homme commence à partir et lui fait un signe de la main, qu’elle lui rend par politesse. C’est un noble celui là ? Vu sa coupe de cheveux sa famille doit vraiment être limite… ou alors c’est un enfant roi qui a droit à tout ce qu’il veut et désire. Bref peut être qu’elle le reverra à une réception, ou un truc du genre. Lyria se relève doucement de toute sa hauteur. En y pensant cet Chain n’est pas lui aussi… Elle regarde le ciel bleuté en ce demandant si un jour, elle le retrouvera cette être qui la sauvé il y a 17 ans. Bon ! La rouquine doit maintenant rentrer dans le meilleur état où elle se trouve, super ! La demoiselle avance doucement dans la forêt pour ne pas se faire remarquer par tout le monde et fait un sacré détours.

« Qu’est ce qui faut pas faire tout de même… »

Par chance elle voit sa diligence pas trop loin, enfin ! Un regard à gauche, un autre à droite, la route et libre et Lyria en profite pour faire une sacré accélération et monte dans sa diligence et prend une couverture et la met sur ses jambes quand le cochet regarde qui est rentré. Elle fait un grand sourire pour ne pas montrer tout le stress qu’elle ressent.

« On peut rentrer au manoir, je suis épuisée de tout cela, j’irais à Pandora après ».

La voiture démarre, la Bezarius pousse un soupir de soulagement, mais tout cela n’est pas finit, faut traverser tout le manoir dans cet état pour aller dans sa chambre. Parfois on se demande pourquoi sa chambre et si loin. Son plan a deux options une périlleuse qui est de grimper à un arbre, mais si la fenêtre et fermée, c’est mort. Ou la seconde courir comme une dératée…. La c’est plus probable et facile, mais si miss Kate ou même oncle Oscar voir Oz la voit sur le chemin, ils vont dire quoi ceux là ? La demoiselle regarde le paysage défiler, et entend déjà le hurlement de miss Kate si elle la voit. Bon elle a 17 ans oui, mais on ne lâche pas une fille comme ça, c’est plus dur à éduquer sois disant. Ada a de la chance quand même…. Bref une journée pleines d’émotions qui va sûrement ce terminer en remontrance, ce n’est pas juste quoi elle vient de faire une mission et on va l’engueuler ! Un soupir se fait.

« Je me demande bien qui il est lui… Mais bon je devrais plus m’occuper de moi que des autres ! »

Elle s’affale dans son siège et regarde le paysage défiler, en se disant quand même qu’elle a beaucoup de chance d’être ici, en ce lieu de lumière.

[Terminé!]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)    Aujourd'hui à 17:00

Revenir en haut Aller en bas
 

Des livres, encores des livres et une rencontre ? (PV Leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Lutwidge :: ♠ Bibliothèque-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit