AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:00

Quoi de mieux que de dormir dans les bras de l’homme qu’on aime ? Sérieusement, Kyrielle vous dirait qu’on ne peut pas mieux dormir qu’ainsi. C’était d’autant plus notable pour elle qui avait passé bon nombre de nuit dehors dans le froid ou encore sous la pluie. Au risque d’attraper la mort. Alors quand on sait le froid qu’il fait dehors, on se sent tellement bien au chaud contre la peau de son beau brun. Dire qu’il était entièrement à elle, on lui aurait dit ça il y a quelque jours, elle n’y croirait pas. D’ailleurs encore aujourd’hui la demoiselle semblait avoir un peu de mal de s’y faire encore. Ne comprenant pas vraiment ce qu’un aussi charmant garçon pouvait bien faire avec elle, il devait en faire chavirer des cœurs de femmes. Mais ce n’était plus son soucis, il disait l’aimer et qu’il n’était qu’à elle, dans ce cas, la jeune fille prenait note et comptait bien le garder rien que pour elle. Qu’il ne regarde qu’elle et n’ait envie que d’elle. C’était un peu bête, mais même si la demoiselle n’était pas encore prête à faire le grand pas avec lui, dans l’immédiat du moins, ce n’était pas pour autant qu’elle ne voulait pas qu’il la regarde. Uniquement elle. Mais cette possessivité semblait être réciproque, c’est beau, un peu comme leurs sentiments en fait. S’ils se plaisaient ainsi pourquoi changer ? Qu’ils s’aiment et soient fidèle autant qu’ils le veulent tient. Qui cela dérangerait ? Au pire c’était tant pis pour cette personne hein. Car la jeune Chain ne se voyait plus quitter cet homme pour lequel elle avait eu un coup de foudre. Il était d’ailleurs impossible de douter de ses sentiments, puisqu’elle c’était largement laissé toucher. Cela dépassait la décence sans nul doute, mais c’est un couple, ils sont bien le droit de faire ce qu’ils veulent, puisque de toute manière ils iront visiblement plus loin que ça encore. Chose logique hein. N’allez pas croire que c’est une cigogne qui vous a déposé devant la porte de vos parents va ! Il n’y a rien de bizarre de faire ça donc. Mais pour le moment, il était temps de calmer les ardeurs de chacun, car oui la demoiselle en a eu bien qu’elle ne le dira pas. Et de se blottir tendrement dans les bras de l’autre.

Fermant doucement les yeux, sentant les légères caresses de son homme dans son dos nu pour la réchauffer ainsi que ses douces paroles pour la rassurer et lui souhaiter bonne nuit. Partant doucement dans le sommeil avec le sourire, la demoiselle n’a jamais vraiment sût combien de temps il était resté ainsi avant de songer à s’endormir,  tout ce qu’elle peut affirmer c’est aucun manque présence ne s’était fait ressentir, ainsi il avait passé sa nuit avec elle. Peut-être ont-ils un peu bougé, mais au final aucun des deux ne s’étaient lâché, peut-être s’était-elle légèrement rapprochée à un moment pour mieux se blottir dans le cou de son aimé et ainsi sentir son parfum. Je parle bien sûr de son odeur à lui, chacun a la sienne et je peux vous affirmer qu’elle aime particulièrement la sienne. Le contraire serait étrange mais bon. Elle ne sait pas exactement combien de temps on-t-il dormi non plus. Puisque le réveil se fit de manière bien moins douce que la dernière fois. Même si cette fois elle était certaine d’avoir encore Angeler dans le creux de ses bras quand elle ouvrit les yeux et non au-dessus d’elle déjà prêt pour partir on ne sait où. En effet, quelqu’un venait de faire une entrée plus ou moins brutale dans la chambre. Hey. C’est quoi cette façon de réveiller les gens de bon matin ! Bon d’accord, Kyrielle n’avait nullement fait attention à l’heure, donc il n’était peut-être déjà plus le matin. Ou peut-être que si au final. Mais même ! Ce n’est pas censé être privé une chambre ? Bien que dormant particulièrement bien dans les bras de son Baskerville, la demoiselle n’en restait pas moins le genre de personne ayant un sommeil plutôt léger, ainsi le simple fait d’ouvrir la porte de façon un peu brutale la fit sursauter. Son cœur battant à toute vitesse, sa tête se tourna alors vers la porte, où une grand homme vêtu d’une cape pourpre entra dans la chambre pour s’approcher du lit où le jeune couple dormait. Bien rapidement, elle se serra le plus possible dans les bras de son homme, cachée sous la couverture. Se demandant ce qu’il lui tombait dessus. Même si rapidement, le fait que ce soit un agresseur qui leur veuille du mal soit une idée à vite bannir puisque l’homme prit la parole, semblant connaitre Angeler.

- Allez Angeler bouge-toi, on a une mission pour toi pour le coup. Alors prépare toi vite et descend. S’arrêtant un instant il fixa la fille un instant. C’est nouveau ça ? On ramène pas les divertissements du soir au repaire tu la fait dégager vite fait.

Et le voilà partit. Visiblement il devait l’attendre en bas comme prévu ? Tremblant légèrement la demoiselle ne tarda pas à d’avantage se serrer contre lui, cachant sa tête dans son cou. Non mais c’était qui ça. C’est quoi cette histoire de mission et de divertissement du soir… Frottant doucement la tête dans son cou, elle souffla un coup avant d’oser le regarder dans les yeux.

- Qu’est-ce qu’il se passe… ?

Visiblement un peu chamboulé par cette visite plus que rapide et pas vraiment polie, la demoiselle était en fait encore en train de penser au fait qu’il avait dit qu’elle devait dégager. Mais, c’est chez elle maintenant cette chambre non ? Sauf si Angeler n’avait au final pas le droit de la garder ici. Mais dans ce cas qu’est-ce qu’il allait se passer ? Hors de question de le laisser en plus, où qu’il aille la demoiselle comptait le suivre. Heureusement certainement, la mission du jour était en solo pour lui, ils auraient au moins le loisir d’être tranquille pour leur premier travail ensemble… Finissant par se redresser en position assise, tenant toujours la couverture par reflexe comme si elle avait peur que le type revienne, elle garda la main de son brun dans la sienne.

- Je reste avec toi… Je veux. Se serrant à nouveau contre lui assise. Je t’aime trop.. je ne veux pas être séparée de toi.

Restant quelques instants ainsi, le mieux serait certainement de s’habiller, le plus chaudement possible certainement, de prendre la cape qu’il lui avait offert pour ensuite descendre avec lui ? Eh oui, il ne faut pas l’oublier mais ils restent Chain et Baskerville respectivement. D’ailleurs les autres ne semblent pas bien au courant du fait que le brun rebelle venait de passer un contrat avec un créature de l’Abyss, même si cette même créature était dans son lit quand il est arrivé… Mais après tout, c’est comme rendre leur relation officielle non ? Pas besoin de se cacher… Une fois prête, elle resta assisse sur le lit à l’attendre, préférant rester main dans la main pour progresser. Cela la rassurait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:03

Passer la nuit dans les bras de la femme qu'on aime, que pouvait-il y avoir de mieux franchement ? Absolument, Angeler vous le dirait et si l'envie vous prenez de le contredire, vous risqueriez de devenir la cible de sa mauvaise humeur naissante alors. Pourquoi contredire un homme qui a toujours raison après tout ? C'était totalement ridicule, surtout si l'homme en question avait parfaitement conscience d'être intelligent et au-dessus du lot… Un peu prétentieux ? Oui, mais alors un tout petit peu seulement, il ne fallait pas abuser non plus. Rappelons tout de même que le Baskerville était également un scientifique, capable de fabriquer toutes sortes de potions aux effets étranges et en plus doté d'une mémoire prodigieuse qui ne le trompait jamais. Quelqu'un pour rivaliser dans le coin ? Non ? Personne ? Alors allez tous en diable et laissez le dormir tranquille dans les bras de sa petite femme adoré. Oui, sa petite femme, pas sa copine ou juste cette fille. Elle était à lui à présente, c'était bien pour cela qu'il avait passé un contrat avec la jeune chain non ? Comment ? Pour la sauver de l'Abyss ? Mouais, aussi, on pouvait voir les choses comme cela si on avait aucune notion de romantisme, mais cela ne changeait rien au fait que la jeune femme appartenait maintenant au brun… La liberté ? Une loi disant qu'une personne n'appartient pas à une autre ? De la connerie tout ça, Angeler vous le dirait, mais ce n'était pas si méchant en fin de compte puisque lui aussi appartenait à cette chère Kyrielle. Deux possessifs, légèrement violents sur les bords, voilà ce qu'ils étaient… Eh bien leur entourage était bien barré comme ça.

Mais leur entourage, ils s'en fichaient un peu non ? En tout cas, Angeler n'avait pas grand-chose à faire des Baskerville, en fait, plus il arrivait à les éviter, mieux il se portait. Et l'entourage de Kyrielle ?.... Lequel ? Si elle en avait un, il ne l'aurait certainement pas récupéré dans la rue hein, il fallait être logique cinq minutes là. Mais était-ce vraiment important finalement ? Maintenant, elle l'avait lui et il comptait bien remplacer à lui seul tous ce dont elle avait manqué jusque-là, ou du moins essayer. Est-ce qu'une seule personne pouvait donner assez d'affection à une autre pour que celle-ci se sente bien, il n'en savait trop rien en fait, mais il le voulait. Il n'avait aucune envie que sa petite Kyrielle se sente seule ou pas assez aimé avec lui, mais comme lui donner toute l'affection possible ne le dérangeait pas le moins du monde, il pourrait éviter cela certainement. Il était même prêt à lui servir de chauffage personnel, ce n'était pas gentil ça par exemple ? Bon, lui-même trouvait cela bien agréable aussi, il fallait bien l'avouer. Même les petites mains froides de sa compagne ne le dérangeait pas, au contraire, il se faisait un plaisir d'essayer de lui réchauffer. Ce n'était pas pour rien qu'il lui avait trouvé une paire de gants lorsqu'ils étaient sorti en ville après tout, il avait bien compris que c'était quelque chose de récurent chez elle, il fallait donc faire avec hein. De toute façon, l'envie de rester comme ça à dormir dans les bras de la jeune femme était trop forte pour qu'il la lâche, il ne fallait pas trop rêver. Une grasse matinée, ça pouvait être agréable après tout… Eh puis notre homme n'était pas du matin de toute manière, il préférait la nuit, c'était bien connu.

Bon, en même temps, il semblait avoir un rythme à peu près normal depuis qu'il connaissait Kyrielle, il faudrait qu'il change cela au plus vite d'ailleurs, car le soleil n'était pas ce qu'il y avait de mieux pour ses yeux sensible à la lumière. Encore en plein hiver, cela allait encore, mais une fois que l'été serait là, inutile d'essayer de le faire sortir à des horaires trop ensoleillés. Kyrielle allait devoir se faire à une autre vie la pauvre, mais comme elle avait commencé à l'appeler "ma lune" … Cela ne la surprendrait pas trop non ? Il l'espérait du moins, car il aurait bien du mal à tenir longtemps avec ces horaires classiques. Mais pour l'instant, ce n'était pas dérangeant du moment qu'il pouvait faire une grasse matinée dans les bras de sa bien-aimée… Quoi que non, peut-être pas en fait. Si l'envie soudaine de se lever l'avis pris ? Bien sûr que non, vous êtes des malades ou quoi ? Disons seulement que ce petit sommeil tranquille ne tarda pas à être interrompu d'une manière tout à fait charmante par un type en cape rouge… Ah ben oui, on était toujours chez les Baskerville, il l'avait presque oublié avec ses histoires de bonheur et tout ça. D'une manière bien sympathique, le type – dont Angeler avait complétement oublié le nom lui… Ou plutôt qu'il n'avait jamais pris la peine de le demander plutôt – avait ouvert la porte pour dire au brun de se lever pour une mission… Et de se débarrasser de son divertissement du soir…. Eh ! Kyrielle n'était pas une de ses pétasses qui finissaient dans le lit du premier venu le soir ! Et puis, Angeler n'aurait pas été assez con pour emmener une de ses trainées au repaire des Baskerville, ce n'était pas du tout son genre, même avant.

Et puis depuis quand on l'envoyait en mission lui ? Ils n'avaient pas encore compris que c'était bien mieux de le laisser moisir dans son laboratoire pour avoir la paix avec lui ? C'était pourtant évident, mais visiblement pas assez pour eux. De plus, il n'avait même pas de chain, ce qui n'en faisait pas le Baskerville idéal pour les missions… Ah ben si, il avait une chain maintenant, il pouvait y aller… Même si les autres n'étaient pas encore au courant tient. Ça pouvait être marrant d'aller leur apprendre ça tient, juste histoire de voir leurs têtes d'ahuris alors qu'eux avaient passé un temps infini à vouloir lui faire passer un contrat de force. Et bien non, c'était lui qui avait décidé, tout seul, sans s'occuper de ce que sa "famille" pouvait bien en penser. Tout bien réfléchit c'était… Tout à fait le genre d'Angeler, juste là pour emmerder son monde hein.  Mais pour l'instant, c'était plutôt ce type qui venait l'emmerder en le réveillant sans aucune délicatesse… Il n'aurait pas pu lui amener un café au moins non ? Puisque de toute façon il avait dû venir jusque-là, autant faire un détour par la cuisine hein, ça ne lui coutait pas grand-chose. Mais non, c'était tellement plus drôle de mettre le brun de mauvaise humeur en le réveillant comme ça. Ouvrant légèrement les yeux pour voir ce qu'il y avait, le jeune homme serra par reflexe sa petite femme contre lui en jetant un regard noir au Baskerville. Bon, fallait qu'il se lève là ? Ben non, il s'agissait d'Angeler hein, il n'allait pas sauter du lit au garde à vous juste parce qu'on lui donnait un ordre. Visiblement mécontent d'avoir été dérangé, Angeler referma presque immédiatement les yeux après avoir constaté qu'il ne s'agissait de rien de grave avant de lâcher avec mauvaise humeur quelques paroles bien sympathiques.

" Va te faire voir avec tes divertissements du soir. "

… Bon, ça au moins c'était fait et en plus, c'était le cri du cœur. Mais bon, c'était Angeler hein, ce n'était pas parce qu'il était gentil et affectueux avec sa petite Kyrielle qu'il l'était avec tout le monde, bien au contraire, les autres étaient loin de trouver qu'il était un cadeau et qu'ils avaient de la chance de le connaitre. Bien au contraire, tout le monde le trouvait invivable, peu aimable et même horriblement agaçant avec sa manie d'envoyer des vannes à n'importe qui. Ben quoi ? Il avait quelque chose à dire, il le disait, voilà tout, on allait tout de même pas lui reprocher d'être honnête… Parce que sinon il pouvait aussi mentir et manipuler hein, il n'était pas bien difficile notre homme. Mais bon, pour le coup, ce n'était pas cela qui allait lui éviter de se lever pour une mission… Il était un Baskerville tout de même, il fallait bien faire genre de temps en temps, histoire qu'on ne dise pas qu'il ne faisait que glander… Mais quand même, c'était chiant quand on l'envoyait lui, alors qu'il y avait bien assez de monde dans le coin pour ce genre de mission. Franchement, il y en avait des plus grands et des plus forts, alors pourquoi l'envoyer lui ? Ça, il ne le saurait qu'en descendant malheureusement et tant qu'il ne se serait pas habillé, il ne risquait pas de descendre justement. Un mal luné, le jeune homme finit par rouvrir les yeux pour regarder sa compagne qui ne semblait pas avoir compris ce qu'il s'était passé. Quoi de plus normal après tout, elle pensait être tranquille avec son homme alors qu'un mec venait de lui dire qu'il fallait qu'elle dégage vite fait. Ca, ils pouvaient toujours rêver, surtout maintenant qu'il avait passé un contrat avec elle tient.

Caressant doucement les cheveux de sa compagne pour la rassurer, il se redressa ensuite pour la laisser faire de même, la reprenant alors contre lui pour en déposant un petit baiser sur sa joue. Ah non, hors de question qu'elle se sente mal à cause de ce salaud, il ne fallait pas déconner non plus. Elle avait peur qu'il la force à partir ? Aucun risque et si c'était le cas, Angeler ne laisserait certainement pas faire, quitte à se mettre tout le clan à dos et à fuir avec elle… En même temps, quelles étaient les chances pour que les Baskerville foute dehors la chain d'un des leurs ? Aucune en fait, mais cela, Kyrielle ne pouvait pas le savoir. D'une voix qu'il voulait rassurante alors qu'il était plutôt mal réveillé, le jeune homme lui répondit donc gentiment.

" Ne t'en fais pas, personne ne peut nous séparer. Nous avons un contrat non ?... Eh puis, tu sais bien que je ne laisserais personne t'enlever à moi. "

C'était bien vrai non ? Personne n'enlèverait la femme qu'il aime à Angeler, il ne fallait pas rêver non plus. Tous ce que les Baskerville voulaient, c'était qu'il aille en mission… Avec sa nouvelle chain dont ils ne connaissaient pas encore l'existence, ça allait être marrant ça tient. Le jeune homme espérait au moins qu'il ne s'agissait pas d'un truc trop dangereux, non pas pour lui, mais pour sa bien-aimée. Se frottant un instant les yeux, bien content que les rideaux soient fermé pour le coup, le jeune homme fini par lâcher un soupir avant de sortir du lit à contre cœur. Bon, il fallait se rhabiller et Kyrielle aussi tient. Cela fut fait en peu de temps en fait, aucun des deux n'étant spécialement long à s'habiller le matin. Une chemise, un pantalon, un bon manteau pour le froid… Ah non, pour une mission, il fallait mettre cette foutu cape… Ouais, non, il n'avait pas envie en fait, c'était bien trop repérable ce truc. Il se contenta donc de la prendre pour la jeter sur son épaule droite, juste histoire de dire qu'il l'avait pris quoi, il la perdrait certainement en route de toute manière. Se tournant vers sa compagne assise sur le lit, il se rappela soudainement qu'il avait oublié de lui expliquer la situation… Eh oui, c'est ça de ne pas être du matin. Il répara donc son erreur en vitesse.

" C'est rien, il faut juste s'occuper d'une mission pour les Baskerville… Autant le faire en vitesse pour avoir la paix ensuite. "

C'était ce qu'il y avait de plus sage à faire oui, car sinon, ils allaient continuer à insister et cela finirait par gonfler profondément le jeune homme. Autant le faire donc, cela leur donnerait une occasion de prendre l'air… Mouais, bidon comme excuse. Attrapant ses lunettes sur la table de chevet, le brun tendit finalement la main à sa compagne pour prendre la sienne et l'emmener hors de la chambre. Fallait descendre en bas non ? D'accord, mais à son rythme alors, parce qu'Angeler ne comptait vraiment pas se presser pour leur conneries. De quoi il s'agissait encore ? Il n'en avait aucune idée mais il savait déjà que ça ne lui plairait pas, un peu comme à chaque fois qu'on l'envoyait en mission en fait. Une fois les escaliers descendu, toujours main dans la main avec la petite brune, Angeler observa le petit groupe de Baskerville qui se tenait là. Même pas un bonjour, rien, puisque visiblement, ce ne serait pas un bonjour pour lui alors pourquoi leur souhaité à eux… De plus, il n'eut même pas le temps de demander ce qu'il voulait que celui qui l'avait réveillé avait déjà réagi en voyant Kyrielle derrière lui.

" T'es sourds ou quoi ? Je t'ai dit de la virer si tu veux pas que je le fasse moi-même."

Comprenant que la virer lui-même signifier s'en débarrasser pour de bon, Angeler eu le reflex de se mettre pile entre lui et Kyrielle en un rien de temps. Non mais il rêvait celui-là… Le regardant droit dans les yeux, le Baskerville jeta à un regard de défi à l'autre avant de lui répondre sûr de lui.

" Et toi ? T'es aveugle ou complètement débile pour ne pas voir ce qui saute aux yeux ? Elle reste là et interdiction d'y toucher. "

Au moins, c'était catégorique non ? Quant à ce que le Baskerville ne voyait pas… C'était une chain, tout simplement, pas une simple humaine, quelqu'un de lié à l'Abyss comme lui devrait le voir plus vite qu'un autre. Mais bon, puisqu'ils étaient un peu débiles, autant les aider non ?...Tirant doucement la jeune femme devant lui, il leur donna donc un petit coup de main pour tout comprend.

" Elle s'appelle Kyrielle et regardez la bien parce que le premier qui la touche va avoir de sérieux problèmes. " Un sourire moqueur apparut sur le visage du brun en voyant les Baskerville essayer de comprendre pourquoi il avait pété les plombs. " Ben quoi ? Ce n'est pas vous qui vouliez que je passe un contrat avec un chain ? "

Monsieur je fais jamais ce qu'on attend de moi, vous connaissez vous ? Eh bien il est juste là.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:11

Juste une mission pour les Baskerville pour ensuite avoir la paix ? Moui, sur le fond on peut dire que la demoiselle s’en fichait, disons que le plus important pour elle était certainement pouvoir avoir le droit de rester avec lui. Sauf que voilà. Ce type avait quand même trouvé le moyen d’ordonner à son Angeler qu’il devait la dégager de là le plus rapidement possible. Etait-ce vraiment un ennuie qu’elle soit là ? Elle ne voulait pas lui apporter de soucis mais. Ils avaient passé un contrat non ? C’est ce qu’il ne tarda pas à lui rappeler en tout cas, qu’ils ne pouvaient être séparer et que de toute façon il ne laisserait pas les choses faire. Le regardant légèrement inquiète, la demoiselle se demanda alors ce qu’il en était vraiment. Même si elle avait la certitude qu’il ne la laisserait pas, mais est-ce que cela lui apporterait des ennuis ? En tout cas, la jeune fille préféra garder le silence là-dessus. Pourquoi parler inutilement, pleurer dans ses bras alors que l’homme de sa vie venait de confirmer qu’il voulait rester avec elle et défendre ce fait. N’est-ce pas un peu chevaleresque au fond ? Tellement gentil. Oui, il l’était tellement à ses yeux, que le simple fait qu’il démontre à ce point une envie de rester avec elle la faisait légèrement sourire et l’apaisait. Ils resteraient ensemble oui. C’est ce qu’ils s’étaient dit après tout. Et pour cela la demoiselle allait aussi devoir s’accrocher et donc l’aider dans ses fameuses missions non ? C’est le devoir d’un Chain, mais vu son sentiment envers lui, on pourrait dire que son instinct protecteur venait d’une toute autre motivation, mais ça, cela devait certainement être réciproque… Alors maintenant ce serait une baston pour savoir qui doit protéger qui ? Cela allait devenir sacrément ridicule déjà qu’ils se mettaient à se demander qui aimait le plus l’autre quand ça les prend. Alors que la réponse est pourtant simple, c’est pareil des deux côtés et ce n’est pas plus mal ainsi.

Maintenant qu’ils étaient tous les deux prêt, la demoiselle attendait sagement sur le lit qu’il ait tout finit de son côté pour pouvoir descendre main dans la main avec. C’était comme un moyen de se rassurer et puis d’assumer ce qu’ils étaient non ? Toujours aussi gentil et rassurant, Angeler finit par lui tendre doucement la main, bien sûr elle ne mit pas bien longtemps à se lever pour s’en saisir et le suivre dans ce grand manoir qu’elle ne connaissait pas encore très bien. Si elle devait s’installer dans ce qui était apparemment les appartements d’Angeler, elle devrait certainement tenter de s’habituer à ce grand lieux riche mais sombre et délabré tient. Pour éviter de devoir lui demander de lui prendre la main pour se rendre quelque part. A commencé par la cuisine tient. Mais ça c’était pour plus tard, actuellement il fallait rapidement descendre. Ou plutôt juste descendre vu que son homme ne semblait pas vraiment décidé à se dépêcher comme l’autre type l’avait demandé. Restant contre elle, la Chain le suivit en silence. Pour finalement arriver dans le hall où quelques autres personnes avec une cape rouge semblable à celle qu’Angel portait sur son épaule étaient là. Bon quelques cela s’arrêtait à un total de trois autres types en comptant celui qui était venu les dérangeait. Du point de vu de la jeune fille il faisait tellement grand et important, en même temps, il ne devait pas l’être plus que son compagnon d’un côté… Serrant un peu plus sa main dans la sienne lorsqu’il fit remarquer qu’elle ne devait plus être là, la jeune fille garda le silence tandis que son brun prit les devant en se plaçant devant pour la protéger et lui répliquer. En somme il n’avait pas à la toucher. Restant derrière lui, tenant doucement la main, n’ayant pas osé la lâché, la demoiselle regarda brièvement les autres personnes qui avaient leur regards fixés sur eux. Un peu étranges ces types vraiment…

Finalement, Angeler la tira légèrement pour la mettre devant lui, continuant d’expliquer le pourquoi du comment. Comme pour souligner une bonne fois pour toute qu’il ne fallait pas la toucher. Directement et certainement pas instinct la jeune fille se colla dos à lui, posant son regard sur le type qui voulait à ce point la mettre dehors. Elle était un Chain et avait passé un contrat avec lui oui. C’était un souci ? Apparemment ils voulaient qu’il en passe un, alors c’était quelque chose de plutôt bien non ? Ce serait idiot de se lier à un être qu’on n’aime pas ou autre, sachant que c’est irrévocable. Silencieuse, la demoiselle leva un bref instant son regard vers son aimée avant de le poser à nouveau sur le Baskerville dubitatif devant cette annonce. Cette gamine un Chain et Angeler réputé pour un sauvage qui préférait avoir ses potions pour compagnie la protégeait ? Cela devait être une bonne blague tient. C’est pourquoi le type se planta devant eux, la regardant de toute sa hauteur. La demoiselle ne dévia pas le regard. Certes, elle n’était pas à l’aise, mais elle était avec lui il ne pouvait rien lui arriver elle en était certaine. Et puis, elle n’était pas non plus une faible. Enfin. Elle se disait que baisser le regard ainsi ne ferait que montrer qu’Angeler c’était attaché à une pauvre faiblarde qu’il faut protéger. Hors Kyrielle est certes très peureuse, mais elle préfèrera vous mordre plutôt que de fuir. Ou si elle fuira c’est après vous avoir mordu au choix. Bon elle n’allait pas sauter à la gorge de ce type, quoique, s’il était une menace pour son brun rien n’était sûr… Il ne tarda pas à reprendre la parole en tout cas.

- Ça un Chain ? T’avais pas plus pitoyable sous la main ? En plus tu joues à quoi en la mettant dans ton lit, c’est une créature de l’Abyss. Tu penses jouer aux rebelles ainsi ?

Visiblement il était Baskerville mais n’avait pas forcément un grand respect pour le Chain. La demoiselle en venait à plaindre l’être qui était lié à lui s’il en avait un… En tout cas, comme pour chercher à contredire cet homme qui venait la traiter de faiblarde et Angeler de type  pitoyable. En gros c’était ça même si le mot n’avait pas été dit. Mais la jeune fille ne tarda pas à mettre brutalement ses mains en avant tout en faisant un pas en avant. Non pas dans le but de pousser simplement cet homme, mais bel et bien pour utiliser une bourrasque et le faire tomber et rouler sur plusieurs mètres. Il n’était pas blessé, mais ce n’était pas là le but. Il pouvait dire ce qu’il voulait sur elle, Kyrielle avait l’habitude de se faire traiter de vermine. En même temps, en tant que petite voleuse des rues, ce simple statut suffisait hein. Regardant un instant l’homme mécontent de s’être fait envoyer balader par un bout de femme d’un mètre soixante-quatre pour être précis, elle le regarde de son œil vermillon.

- Insulte-moi autant que tu le veux, mais tu n’as rien à dire sur Angeler. C’est… mon contractant et l’homme que j’aime.

Il faut l’avouer, il lui avait fallu un peu de courage pour dire la deuxième phase en entière. C’est-à-dire annoncer qu’elle l’aimait, même si lui était un humain. Enfin, être humain, si on peut considérer un Baskerville vraiment humain hein. Et elle un Chain. Le concerné s’en fichait bien de ce détail, alors on pouvait bien se moquer de ce que pensait les autres non ? Se retournant vers justement le dit homme qu’elle aimait, la demoiselle n’hésita pas à aller se blottir contre lui posant son regard sur les autres membres du clan qui chuchotaient quelques trucs sans vraiment en dire plus. Bon… Ils étaient là parce qu’ils avaient du travail à faire ou bien pour se faire juger pour ce qu’ils étaient ? Apparemment un des leur fit taire tout débat en levant la main et faisant un pas en avant pour en venir au but. Il était temps, finalement prendre l’air ne ferait pas de mal. Et c’était assumer la deuxième partie de son rôle, c’est-à-dire ce qu’elle était devenue en passant dans l’Abyss. Au final cela lui avait permis de le rencontrer alors il ne fallait pas voir ça comme une plaie tout compte fait. L’autre homme prit la parole plus calmement que celui qui les agressait depuis le réveil.

- Nous ne sommes pas là pour parler de ça. Après tout nous l’avons tous prit pour une humaine dans un premier temps. Angeler tu es juste agaçant à prendre les décisions dans ton coin. Enfin. Si tu es là c’est parce que tu dois te rendre à Pandora pour chercher quelques documents. On ne connait pas ton visage, ce sera plus simple qu'un autre d'entre nous. Regardant Kyrielle. Elle vient avec toi, c’est un Chain après tout. Tu laisseras tout ça dans la pièce habituel à ton retour, on veut des informations sur les Chains qu’ils ont pour les contrats et si possible des informations sur les clés des familles des Ducales. Commençant à s’éloigner, il s’arrêta. Ah. Et reste discret hein.

Puis il partit. Pour finalement être précédé par un autre qui semblait le collait. Et enfin l’aimable de service qui resta un instant à les foudroyer du regard, assez peu ravi d’être ridiculiser devant les autres. Restant un instant en silence, Kyrielle n’avait pas bougé de ses bras. Il fallait partir hein. Levant la tête vers son amour, la demoiselle posa sa main sur sa joue. Eh bien, que chose de bon matin. Mais du moment qu’elle était avec lui cela lui allait… Tirant légèrement sur sa nuque pour le faire se pencher tout en se mettant sur la pointe des pieds la demoiselle lui donna un très léger mais doux baiser avant de murmurer.

- Je suppose qu’on a plus qu’à partir.. ? Je t’écoute. Je ne m’y connais vraiment pas… Je ferais tout ce que tu me diras.

Elle veut être utile hein la petite. Elle ne savait même pas ce qu’était exactement Pandora, à part qu’elle avait dût fuir pour ne pas se faire attraper par ces gens-là pour maintenir la sécurité de tous un truc du genre. Donc, pour une voleuse c’est des ennemis. Mais elle ne connait bien sûr pas vraiment l’envers du décor. A commencé qu’en tant que Chain « sauvage », ils sont ses ennemis, mais d’autant plus en étant devenu la Chain d’un Baskerville. Tant de chose à apprendre…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:12

Ah, quelle belle matinée pour mettre un peu le bordel chez les Baskerville, non ? En tout cas, que ce soit le moment opportun ou pas, Angeler n'allait certainement pas se priver de leur annoncer la nouvelle, leurs têtes seraient bien trop plaisantes à voir pour lui pour s'en priver. Eh puis de toute manière, ils finiraient bien par se rendre compte un jour ou l'autre qu'il avait passé un contrat avec un chain non ?... Et qu'il passait ses nuits avec cette chain d'ailleurs, mais cela n'avait rien de pervers, n'allez pas penser à de drôles de choses hein. Il fallait bien que quelqu'un réchauffe la pauvre petite Kyrielle qui avait toujours les mains et les pieds froids non ? Eh bien voilà, il était volontaire et refusait que quiconque est la même idée que lui. Un peu possessif sur les bords ? Mais oui bien sûr, elle était à lui, il ne pouvait pas en être autrement. Après, ce qu'allait en penser sa famille d'adoption ? Il n'en avait strictement rien à faire, ils n'avaient qu'à faire avec et tant pis pour eux si cela ne leur convenaient pas. Depuis quand prenait-il des décisions pour plaire à cette bande de guignols après tout ? Ce serait bien une première qu'ils soient tous d'accord avec ses choix tient et cela lui convenait très bien comme cela. Ils n'avaient donc plus qu'à accepter Kyrielle et à la fermer, car de toute façon, bon courage pour briser le lien entre une chain et un Baskerville… Bon, peut-être pouvaient-ils le faire s'ils étaient vraiment décidés, mais pourquoi voudraient-ils l'emmerder à ce point hein ? Il était chiant, ok, mais pas dangereux pour leur cause, ce n'était pas non plus comme s'il avait conclu un pacte avec Pandora…

D'ailleurs, il devait faire quelque chose pour emmerder Pandora justement, non ? C'était ça le but des missions en général en tout cas, rien qui les arrangeait de toute manière. Que lui avaient-ils réservé cette fois-ci ? C'était une bonne question qui ne trouverait pas de réponse tout de suite puisque l'un des Baskerville avait décidé que le fait qu'il est passé la nuit avec son chain était bien plus grave que toute cette histoire. Il y avait vraiment des crétins dans le coin, Angeler le savait bien, voilà pourquoi il ne sortait pratiquement pas de son laboratoire, cela lui évitait au moins ce genre de compagnie pitoyable, car bizarrement, dès qu'il se trouvait surpassé en nombre, le taux de stupidité dans la pièce devenait trop flagrant pour lui. La preuve encore une fois aujourd'hui, même si un seul en réalité semblait vraiment choqué par toute cette histoire… Et alors ? Il pensait faire changer d'avis au brun ? L'espoir fait vivre hein, libre à lui de le croire. Après, de là à trouver la jeune femme pitoyable, Angeler n'était pas du tout d'accord et il fut bien content que sa bien-aimée lui prouve le contraire en l'envoyant balader grâce à son pouvoir. Ce n'était pas parce qu'elle était petite qu'il fallait la sous-estimer hein, elle savait se défendre la Kyrielle et elle avait du tempérament en plus. Il le fallait bien pour s'entendre avec le Baskerville après tout… Un sourire mauvais apparut donc sur le visage du jeune homme tandis qu'il regardait l'homme à terre et reprenait sa petite femme dans ses bras. Alors ? Elle était toujours si faible sa Kyrielle.

" Comme tu peux le voir, elle a du caractère et j'aime ça. Je serais toi, j'arrêterais donc de me mêler de ce qui ne me regarde pas si tu ne veux pas la voir vraiment de mauvaise humeur. "

Ce que cela donne une Kyrielle de mauvaise humeur ? Oh, il ne valait mieux pas le savoir hein, c'était un coup à ne pas s'en sortir vivant. Bon, les Baskerville avaient peut-être plus de chance que les pauvres mecs qu'elle avait croisé habituellement dans la rue mais quand même, inutile de tenter le diable en mettant cette petite de mauvais poil. Mais il n'y avait visiblement plus de raison de s'en faire puisque l'un des Baskerville – doté d'un QI supérieur à son collègue – leur rappela qu'ils étaient là pour parler d'une mission, qui consistait à récupérer des informations à Pandora apparemment… Oh, si ce n'était que cela hein, c'était juste une manière de faire faire une petite promenade au couple non ? En tout cas, celui-ci semblait mieux accepter Kyrielle puisqu'il lui avait dit de l'emmener, c'était toujours un casse pied en moins. Ecoutant tranquillement la mission, le brun ne put s'empêcher de sourire un peu en entendant son collègue lui dire… De rester discret. Mais bien évidemment qu'il allait l'être, il été toujours discret après tout… Ou pas. Cela dépendait en fait. S'il voulait rentrer en vitesse, il faisait cela assez proprement en général, après, s'il avait plutôt envie de s'amuser… Cela pouvait devenir un véritable carnaval. Attention aux idées tordues que peut avoir ce type, même si au fond, il n'est pas bien méchant….? Mouais, on l'envoyait à Pandora tout de même, il valait mieux préciser donc. Haussant simplement les épaules, le jeune homme se contenta donc de lui répondre comme s'il ne voyait pas du tout pourquoi il devait lui préciser cela.

" Moi ? Je suis toujours discret, tu le sais bien…. "

Ou pas ? Ouais, il aurait pu ajouter un truc du genre à la fin peut-être, mais était-ce vraiment nécessaire ? S'il l'envoyait lui en mission, il devait bien s'attendre à ce qu'il agisse… Eh bien, comme Angeler quoi. Ils n'avaient jamais vraiment pu le contrôler, alors ce n'était pas maintenant que cela allait commencer, même pour prendre un ou deux renseignement. Il avait une tête d'espion peut-être ? Non, de grand mafieux italien peut-être, mais pas d'espion, désolé, il faudrait donc le laisser agir à sa guise, voilà tout. Bon, en même temps, ce coup-ci, c'était bien différent puisqu'il allait emmener la femme qu'il aime… Hm.. Ce n'était peut-être pas une si bonne idée finalement, cela pouvait être dangereux, mais d'un autre côté, l'idée de la laisser là toute seule avec l'autre taré ne l'enchantait pas des masses également. Tout bien réfléchit, elle était donc plus en sécurité avec lui, au moins, il pourrait la protéger en cas de danger, alors que là… Non, hors de question de la laisser livrer à elle-même. Et puis, tant qu'elle n'en faisait pas à sa tête, tout irait bien non ?... Mouais, il ne l'avait pourtant pas laissé longtemps seule dans le magasin avant qu'il ne lui arrive malheur hein, mais mettons cela sur des circonstances exceptionnelles et puis de toute manière, tout s'était bien terminé non ? Tandis qu'il réfléchissait à cela, il sentit la petite demoiselle appuyer légèrement sur sa nuque pour le faire se pencher, ce qu'il fit sans se faire prier, pour recevoir un petit baiser de sa part. De quoi oublier tous ce qui se passe de mauvais juste avant hein ?  

Lui rendant doucement son petit baiser, le jeune homme la serra doucement contre lui l'air protecteur avant de l'écouter lui dire en gros qu'elle était à ses ordres… Ah ben ça, c'était sûr qu'il ne valait mieux pas la laisser prendre les rênes elle hein, non pas qu'il ne lui fasse pas confiance, mais comme elle l'avait dit, elle n'y connaissait rien là-dedans alors qu'Angeler lui avait plus l'habitude… Bon, il ne partait pas non plus en mission tous les quatre matins hein, mais c'était toujours plus qu'elle pour le moment. Bon, il fallait aller à Pandora… Discrètement oui, inutile de lui faire remarquer encore une fois, il avait compris hein. Hochant doucement la tête avant de regarder sa compagne, il finit par lui reprendre la main pour l'entrainer vers la porte tout en reprenant la parole.

" Oui, il vaut mieux partir tout de suite pour Réveil…. Ne t'en fait pas, tu n'as qu'à rester près de moi et ne rien faire pour te mettre en danger et tout ira bien. Ce n'est qu'une collecte d'information après tout. "

Lui ouvrant la porte, il l'entraina dehors en la serrant doucement contre lui pour la protéger du froid tout en marchant. Car oui, une cape ce n'est pas suffisant, il faut au moins avoir son Angeler avec soi si on ne veut pas crever de froid par ce temps. Après un petit peu de marche, il fit monter Kyrielle dans une calèche qui allait les emmener à Réveil… Franchement, ils ne pouvaient pas faire tout le même jour ou quoi ?... Mais non, c'était tellement plus drôle d'y aller souvent. Au moins, il était en bonne compagnie pour le voyage à présent, il n'avait pas pu en dire autant avant d'avoir Kyrielle avec lui.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:14

Comment ce jeune couple encore récemment mis ensemble allait pouvoir s’occuper pour la journée ? Il est de toute façon inutile de poser la question, puisque visiblement les deux n’avaient pas vraiment le choix sur le programme de la journée. En effet depuis qu’un Baskerville s’était décidé à les réveiller de façon un peu brutale pour les sortir du lit le plus rapidement possible, une mission hein ? Ah ben, il avait fallu expliquer à la petite demoiselle qu’en tant que Chain de Baskerville, son contractant était susceptible d’être appelé pour des missions et que donc en tout logique elle devait y participer. Même si le simple fait que lui y aille suffisait largement à la demoiselle pour s’y rendre également. Peu importait l’endroit d’ailleurs, du moment qu’elle pouvait rester avec, bien que l’aimable de service qui était venu les chercher avait précisé qu’elle devait dégager vite fait de là. Ainsi, son statut de Chain la sauvait ? Lui permettait de rester avec lui ? D’affirmer qu’elle pouvait être à ses côtés bien que leur relation à côté ne soit qu’un détail qui ne les regarde pas. Soudainement, elle pouvait dire que sa nature de Chain ne la dérangeait plus vraiment. C’est un peu ce qui lui permettait de se raccrocher à son cher et tendre sans pour autant invoquer les sentiments. Se retenant cependant pas d’envoyer balader le type qui semblait avoir un soucis que le fait qu’il entretienne une relation plus poussée avec elle, bien qu’on pouvait noter qu’ils n’avaient actuellement rien fait mis à part se toucher et s’embrasser. Encore pure la petite demoiselle, mais ça inutile de le dire. Ils pouvaient faire ce qu’ils veulent et ce type n’avait pas son mot à dire. Chose qu’elle tenta de faire comprendre avec l’appui de son brun qui la faisait limite passer pour une violente. Elle ne l’était.. pas trop ? Du moins tant que certaines limites n’étaient pas franchis…

Actuellement il n’était pas nécessaire de se mettre dans tous ses états de toute manière puisqu’à peine avait-elle retrouvé les bras de son aimée une autre se décide à calmer le jeu entre tout le monde pour se lancer dans l’explication de la mission. Suivant d’une oreille distraite ce qu’il disait, la seule chose qu’elle assimila c’était probablement l’essentiel, qu’ils devaient aller à Pandora pour chercher des informations. Pandora… Ce mot lui disait atrocement quelque chose. Comme quelque chose qu’elle craignait avant… Ce n’était pas cette organisation chargée de la défense des citoyens et tous ? Cette organisation que la demoiselle esquivait tous le temps parce qu’on l’accusait de vol et tout et tout ? Pour être franche se retrouver là-bas ne l’arrangeait pas vraiment, bien qu’elle ne sache à quoi s’attendre, mais si elle était accompagnée de lui tout irait bien alors. C’est ainsi, gonflée de courage qu’elle donna un bref baiser à son homme qui le lui rendit comme il se doit, avant de lui affirmer qu’elle l’écouterait. Il s’y connaissait plus donc, elle était à ses ordres. Ils feraient ça vite fait et bien fait pour pouvoir rentrer rapidement chez eux ensemble. Semblant d’accord avec elle, il ne tarda pas à la conduire dehors par la main, c’est repartie pour une voyage vers Réveil il semblerait… La serrant contre lui pour la garder au chaud, la demoiselle était décidément bien contente de l’avoir avec elle tient. Comment avait-elle fait jusqu’à maintenant pour rester dehors sans lui ? La réponse serait simplement qu’elle ne le connaissait pas donc… Mais aujourd’hui il était devenu impossible pour elle de se passer de lui… Ainsi, elle n’avait qu’à pas se mettre en dangers et tout irait bien ? S’il suffit de rester près de lui c’est facile ! Bien que la jeune fille ait démontré jusqu’à maintenant une certaine capacité à se mettre dans des situations pas simple. Elle ne le lâcherait pas qu’il se rassure… Sauf s’ils attirent les ennuies ensemble tient…

Quittant le froid pour arriver une nouvelle fois dans un fiacre qui les conduirait à la Capitale, la demoiselle ne tarda pas à retrouver une place serrée contre lui pour se tenir chaud. Ce n’est pas un temps pour faire des promenades dehors. Dit celle qui dormait dehors il y a peu de ça encore. Mêlant doucement ses doigts à ses sien, pour se poser contre lui et ne plus bouger, regardant dehors distraitement, elle se contenta de dire.

- Je reste avec toi promis. On sera le meilleur duo de ce fichu clan !

Avec un petit sourire presque innocent elle lui avait dit ça. Non pas qu’elle le pensait vraiment, mais c’était une façon de voir la chose de façon positive non ? Il ne fallait pas faire la tête pour une mission, ils avaient le droit d’être ensemble, c’était le principal non ? Et puis, elle avait étrangement confiance en lui pour le bon déroulement de cette dernière. Restant cette fois-ci bien calme, on aurait presque pût croire qu’elle s’était endormie contre lui, mais non elle rêvassait, caressait doucement sa main du bout des doigts, un moment simple mais adorable en somme. Jusqu’à ce que le bercement de la voiture ne s’arrête, il ne restait plus qu’à sortir à nouveau dans ce froid hein ? N’hésitant pas à prendre les devants en descendant la première, elle revint rapidement se mettre au chaud… Finalement, non, rester contre lui était une bien meilleure idée selon elle. S’accrochant à sa main, elle le suivit alors, puisqu’il semblait savoir où se rendre pour trouver le centre de cette organisation. Effectivement, même de loin le bâtiment n’était pas tout petit. La demoiselle avait certainement déjà dût passer devant l’enceinte sans même savoir ce que c’était tient. Elle avait eu de la chance, sachant que les Chains peuvent se sentir entre eux, un des leurs aurait vite fait de la dénoncer tient… A l’écart de l’entrée, elle jeta un regard inquiet à son compagnon. C’était maintenant qu’il fallait faire attention, elle ne voudrait pas qu’il lui arrive quelque chose voir même juste être séparée de lui… S’apprêtant à lui dire quelque chose, une voix derrière eux l’interpella, leurs demandant qui ils étaient. Ils étaient eh bien, un homme et une créature un peu étrange c’était… Un Chain ?

Ne voulant pas vraiment que ce dernier balance à l’être humain à côté de lui qu’il en allait de même pour elle, la jeune fille attaqua sans dire le moindre mot. Sautant à la gorge du type pour l’égorger avec sa lame retrouvée, la bête derrière elle lui mordit le bras pour défendre inutilement son contractant, souffrant comme ce dernier. On pouvait je pense conter sur Angeler pour l’aider.. ? En tout cas, le Chain avait au final disparut et le contractant était mort. Ce costume c’est Pandora non ? Se tenant le bras, elle se tourna vers son brun.

- C’est ça Pandora … ? Il faudrait peut-être que tu prennes son costume pour rentrer… Sortant les menottes que l’homme tenait. Tu pourrais faire croire que je suis un Chain prisonnier ? On peut se détecter entre Chain cela pourrait éviter des soupçons sur nous si tu dis me rapporter ?

C’était une idée comme une autre non ? Même si cela signifiait jouer les captives. En plus elle était blessée, c’était bien non ? Comme pour faire croire qu’elle s’était débattue avant de se faire avoir. Retirant le manteau de Pandora pour le lui tendre, ils étaient presque de la même taille en plus, un poil plus grand et pas trop costaux. Glissant sa main déjà couverte de sang sur sa joue elle souffla doucement.

- C’est mon rôle de Chain de te protéger mon amour…

Restant contre lui. Elle attendit de voir ce qu’il en pensait, c’était une idée pour s’aventurer et éviter les conflits et donc qu’ils soient blessés non ? En tout cas elle remis sa lame sous sa jupe bien cachée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:16

Une petite promenade tranquille à l'abri du froid en compagnie de la personne qu'on aime le plus au monde, il y avait bien pire non ? Oh que oui, certainement, mais pour le coup, le Baskerville ne pouvait pas vraiment se réjouir puisque ce n'était pas réellement une balade de santé qu'il allait faire avec sa compagne. L'emmener en mission… C'était du grand n'importe quoi non ? Bon, d'accord, elle était sa chain, la marque qu'il avait sur le torse le prouvait bien et l'on pouvait donc trouver logique qu'il l'emmène avec lui… Mais restons logique cinq minutes, il s'agissait là de Kyrielle tout de même ! Vous savez, cette fille qui avait un talent fou pour s'attirer les ennuis. Vous en doutez ? Oh, rappelez-vous donc leur rencontre ou leur première sortie en ville et vous verrez que rien n'est exagéré. Quand on a la poisse, on y peut rien hein, Angeler ne trouvais pas tellement que cela soit un défaut chez la jeune femme, mais cela lui donnait surtout une bonne raison de craindre pour la suite. Et s'il lui arrivait quelque chose ? Il était là pour la protéger, mais tout de même, le simple fait qu'elle puisse être en danger le dérangeait profondément… L'idée grotesque de faire faire demi-tour au fiacre pour raccompagner la demoiselle à leur chambre et l'enfermer là comme une princesse de conte de fée passa momentanément dans l'esprit du brun, mais en partie très vite bien sur… Elle ne l'aurait pas laissé faire et aurait bien fini par le rejoindre de toute manière, car oui, la jeune femme était têtue en prime.

Il n'y avait donc plus qu'à prier pour qu'il n'arrive rien de grave ?... Mouais, Angeler n'était pas vraiment du genre à prier ou même à croire en une puissance supérieur, hormis lui-même peut-être. Du coup, il n'aurait plus qu'à faire en sorte que tout se passe bien et que la petite brune n'aille pas faire des siennes. Pourquoi dire cela ? Oh, tout simplement parce qu'il commençait à la connaitre et qu'il pouvait donc craindre qu'en cas de danger, la demoiselle puisse avoir l'idée lumineuse de servir de bouclier humain… Ou chain. Pas très accroché à la morale classique, le Baskerville pouvait accepter que n'importe qui souffre à sa place, il aurait même pris un malin plaisir à faire en sorte que cela arrive, mais certainement pas avec sa petite femme. De plus, bien qu'elle soit un chain et donc capable d'en encaisser plus qu'une humaine ordinaire, elle restait tout de même moins solide que lui, un Baskerville, théoriquement immortel. Cette mission donc si simple de prime abord relèverait donc d'un double tranchant, à savoir qu'il devrait en plus prendre soin de Kyrielle. Si cela le dérangeait ? Bien sûr que non, c'était son rôle de protéger la femme qu'il aimait, mais c'était tout de même une raison pour prendre garde à ce qu'il faisait pour une fois. Après tout, l'autre Baskerville lui avait bien dis de rester discret…. Comme si ce n'était pas dans ses habitudes hein. Bon, lorsqu'il n'en avait vraiment pas envie, il lui arrivait quelques fois de rendre la chose plus intéressante en foutant un peu le bordel, mais tout de même, on pouvait lui faire confiance ! Regardez donc comme il avait l'air d'un homme honnête le Silencio !... Comment ça une tête de mafieux ?... Votre avis ne compte pas de toute façon.

Voilà donc tous ce qui passa par la tête du jeune homme tandis que le fiacre les emmenait d'une allure régulière jusqu'à Réveil. Au moins, ils n'avaient pas eu à marcher tous les deux, ce qui n'était pas plus mal par ce temps et même bien plus agréable selon le brun, surtout lorsqu'il regardait la demoiselle blottit contre lui. Que c'était agréable d'avoir sa petite femme dans les bras, rien de mieux pour oublier qu'on était forcé d'aller travailler. Mais ce petit moment de tranquillité ne dura pas bien longtemps puisque très vite, ou trop vite tout simplement, le jeune couple arriva à la capitale. Pas assez idiot pour se faire déposer juste devant le quartier général de Pandora, les jeunes gens durent parcourir une petite distance à pied, ce qui n'était pas non plus la mer à boire. Ils étaient équipé pour le froid après tout maintenant, Kyrielle en tout cas avait fait quelques achats dans ce but en sa compagnie, ce qui n'avait pas été une si mauvaise idée. De toute façon, serré dans ses bras, elle ne risquait pas grand-chose du froid en fait, il pouvait bien la réchauffer assez bien en la gardant à une distance si réduite. Ah, si seulement ils pouvaient rester comme cela tous les deux, à se balader, faisant semblant d'être un couple tout à fait banal… Mais non, il fallait aller voler ces fichus documents, rien que cela. Quelle plaie d'être un Baskerville. Ne leur restait plus qu'à trouver comment entrer là-dedans… Oh, Pandora n'était pas vraiment réputé pour sa sécurité hein, cela ne serait pas un grand obstacle pour les deux jeunes gens, mais Angeler n'avait pas tellement envie de se fatiguer en fait, du coup, il attendait un peu que l'idée la plus simple lui vienne pour ne pas avoir à défoncer une porte ou à abattre quelques gardes… Il devait rester discret non ?      

Mais il fallait croire que Pandora avait décidé de ne plus jouer les radins et avait même embauché quelques types pour tourner autour du bâtiment et surveiller un peu… Mouais, un type, ce n'était pas grand-chose hein, juste dérangeant lorsqu'il venait vous demander ce que vous faisiez là et que vous n'aviez justement aucune raison d'y être. Eh bien quoi, on ne pouvait pas se promener où on avait envie dans cette ville ? Pas dans un lieu sécurisé en tout cas, mais bon, de toute façon, ce type n'eut pas vraiment le temps de les ennuyer plus que cela, puisque Kyrielle n'avait pas perdu de temps pour sauter sur le type et lui planter son poignard dans la gorge… Un véritable geste d'expert, à croire qu'elle avait été entrainé à tuer la petite. Mais si le type était hors d'état de nuire, ce n'était pas le cas de son chain, visiblement mécontent d'endurer les souffrances de son contractant. Sortant rapidement son pistolet de sa poche, le Baskerville ne perdit pas de temps pour mettre en joue cette bestiole informe avant de tirer pour qu'il lâche le bras de sa petite femme. Quelle sale bête, il ne fallait pas s'étonner qu'Angeler n'aimait pas les chains avant de rencontrer Kyrielle… S'approchant de la demoiselle, il saisit dans la foulé son bras pour voir l'ampleur des dégâts. Oh, pas si brutalement que l'lorsqu'il avait pris son bras à la première rencontre bien sûr, au contraire, il fit cela très délicatement. Bon, il n'y avait rien de bien grave, plus de sang qu'autre chose, mais le jeune homme n'aimait pas vraiment cela.

C'était ce qu'on pouvait appeler un mauvais départ non ? Ils n'étaient même pas encore entrés sur place qu'il y avait déjà un blessé…  Léger certes, mais tout de même, il y avait mieux pour un commencement. Le brun fut pourtant tiré de ses pensées lorsque la jeune femme lui proposa un plan pour continuer la mission, car oui, ils ne pouvaient pas tout simplement rentrer pour une égratignure. Mettre cette horreur ? Mouais, cela n'enchantait pas le Baskerville, à peu près autant que de porter la cape rouge de son clan en fait, mais il fallait avouer que c'était loin d'être un mauvais plan, porté en plus par la blessure de sa compagne qui rendait le mensonge crédible. Réfléchissant à cette proposition, le jeune homme regarda les menottes que lui montrait Kyrielle… Il aurait préféré utiliser ce genre d'accessoire avec elle dans d'autre circonstance, mais bon, il n'en était pas là hein. Lâchant un soupire, le Baskerville pris les menottes de ses mains en se plaçant tout près d'elle.

" Pourquoi pas oui, je suppose que c'est la méthode la plus discrète qu'on pourra trouver… Ils n'ont pas l'air décidé à ce qu'on foute le bazar là-dedans de toute manière. "

Et non, les Baskerville avaient envie que tout se passe dans le calme… Bande d'emmerdeurs tient. Le jeune homme saisi donc le manteau que fini par lui tendre la petite brune pour le regarder avec dégout. Mais que c'était laid ces choses-là, ils n'en avaient pas marre de faire des uniforme à la fin ? Enfin, ça encore, ce n'était pas bien grave, mais porter les fringue d'un autre, c'était tout de même un peu limite, mais bon… C'était pour la bonne cause ! Ou pas, mais il n'avait pas le choix tout de même. Il enfila donc avec l'air de l'homme forcé cette chose noire et blanche qui lui allait presque bien… Enfin pour la taille hein, il ne fallait pas croire non plus que ce genre de chose était son style. Trop strict, trop…. Non, juste horrible ce truc, mais bon. Il préféra donc se concentrer sur autre chose, sa petite femme par exemple, de retour contre lui qui lui disait que c'était son rôle de chain de le protéger…. Hum… Non, pas d'accord. C'était lui l'homme et son rôle était donc de protéger la femme… Un peu macho ? Oui, mais il fallait faire avec, c'était ainsi qu'il pensait, même s'il savait qu'il aurait bien du mal à faire rentrer cela dans la tête de sa bien-aimée. Déposant un petit baiser sur son front, il la regarda ensuite dans les yeux pour lui répondre.

" Je trouve que tu mets un peu trop de cœur à l'ouvrage. N'oublie pas que je suis le plus solide de nous deux ma belle. "

Et oui, c'était lui qui se régénérait, pas elle, il ne fallait pas l'oublier ça. Serrant sa petite femme contre lui, il finit par discrètement lui passer les menottes aux poignets avant de la narguer avec un sourire en coin.

" Tu vois ce que tu m'oblige à faire pour être sûr que tu restes sage ? "

Remettant ses lunettes bien en place sur son nez, le Baskerville grimé en membre de Pandora attrapa doucement le bras non blessé de la jeune chain pour se diriger vers l'entrée de Pandora. S'ils étaient crédibles comme ça ? Ce serait à ces idiots de Pandora de le dire hein, Angeler n'avait pas de miroir sous la main pour regarder de quoi ils avaient l'air après tout… Et heureusement, il n'avait aucune envie de voir cela tient. Avançant sans dire un mot, ils finirent par arriver devant un autre gardien qui leur demanda des comptes à l'entrée… Quoi de plus normal ? Non mais oh, ça se voyait bien ce qu'il foutait là non ? Bande de crétins….

" J'ai trouvé ça en train de voler dans la ville, les gens s'en plaignent pas mal apparemment. C'est bien notre boulot de tenir les chains en place, non ? "

Avec un bras en sang, c'était sûr qu'il la tenait la petite. Jugeant probablement cela crédible, le membre de Pandora finit par lui indiquer une direction et la marche à suivre pour la chain… Mouais, passionnant tout cela, autant dire qu'une fois disparut de son champs de vision, le brun dévia vite de trajectoire pour ne pas conduire la demoiselle dans un coin trop dangereux. Bon, une bonne couverture c'était bien joli, mais où fallait-il qu'ils aillent maintenant ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:18

Une petite morsure de rien du tout, pas de quoi s’en faire non ? Enfin oui ça allait, ça picotait mais c’est un peu comme si vous vous faisiez mordre par votre chat, en juste un peu plus gros et méchant quoi. Pas de quoi en faire tout un plat, bien que son brun lui n’avait pas attendu pour se jeter presque sur elle pour vérifier l’état de sa blessure. Etrangement ces deux-là seraient très mal barrés en mission, elle en était certaine. Bien que son homme soit très résistant cela serait inconcevable pour elle qu’il soit blessé, rien qu’imaginer ça la terrifiait et lui semblait pas bien d’accord qu’elle fasse son travail de Chain, c’est-à-dire le protéger. De toute façon il y avait un fait qu’on ne pouvait pas changer, les deux étaient liés, non par le lien du mariage hein, mais par le contrat qui uni un Chain et son Contractant. L’un ne peut vivre sans l’autre, puisque si l’un de deux venait à mourir, l’autre serait aussi entrainé dans l’Abyss dans d’atroce souffrance, ressentant ce que l’autre ressent. Mignon hein ? De toute façon sur le principe cela ne changeait rien du tout puisque l’un ne semblait pas décidé à continuer sa vie comme si de rien était sans l’autre. Mais il faudra bien prendre sur soi, les missions ce n’est pas forcément une promenade de santé, surtout quand deux Baskerville, ou plutôt un Baskerville et son Chain sont envoyés directement dans le camp ennemis pour chercher des dossiers sur les Chains arrivés dernièrement dans leurs rang. C’est que ces gens n’ont pas le droit de faire de contrat mais ils ont de plus en plus de Chain à disposition les enfoirés… Quel déséquilibre ce Jack a fait… Mais tout ça, c’est bien loin de la pensée des deux jeunes gens, eux se fichent bien de ce conflit, uniquement là pour rapporter ce qu’il fallait et pouvoir continuer leur petite vie tranquille ensemble…

Pas tout de suite, puisqu’il ne tarda pas à montrer une certaine réticence à l’idée de Kyrielle, bien qu’il avoua que c’était certainement la plus simple pour rentrer dans Pandora sans pour autant ameuter tout le monde. Quitte à attirer l’attention autant que cela soit en partant hein. Restant conter son brun qui jugeait un peu la situation, la jeune fille aurait préféré ne pas devoir quitter ses bras, ses lèvres qui l’embrassaient doucement comme pour la rassurer et lui montrer qu’il était là pour la protéger. C’est idiot, mais ces gestes lui donnaient beaucoup de courages… Une fois l’habit mis, et ces menottes passés autours des poignets, la demoiselle regarda le résultat, oui ça devait être crédible. Cela ne devait pas en être autrement de toute façon… Souriant légèrement en le regardant ainsi vêtu, elle ne pût s’empêcher de penser que quoiqu’il puisse mettre cela lui allait toujours, il était toujours le plus beau à ses yeux. Bien que cet uniforme lui donne un air presque sage qui faisait un contraste total avec ses lunettes et sa coupe tiens. Répondant à son sourire en coin, autant profité tant qu’on peut être détendu entre amoureux non ? Elle glissa ses bras autours de son cou, ayant ainsi la chaine de ses menottes qui l’obligeait à se pencher le pauvre. Soufflant sur ses lèvres.

- Je suis une vilaine fille.. ? Toi tu m’as presque l’air trop sage pour le coup beau brun…

Oui oui c’est bien la petite Kyrielle timide qui dit ça. En même temps, elle aime cet homme et est en couple avec lui, ce serait le comble qu’elle ne commence pas à se décoincer avec lui quoi… Comme pour appuyer ses paroles, elle finit par doucement poser ses lèvres sur les siennes pour lui donner un baiser très tendre, simple mais amoureux. Allons, ce n’était pas si c’était le dernier baiser qu’ils allaient pouvoir s’échanger hein ? Le lâchant donc elle se laissa faire lorsqu’il l’attrapa doucement par le bras pour la trainer à l’entrée, elle devait maintenant jouer les captives… ? Oh si c’était lui son bourreau elle voulait bien l’être pour sûre, mais pensons donc à autre chose. Prenant soin de laisser son œil brillant histoire de paraitre un peu plus anormale que d’habitude, elle marcha en faisant mine de tituber, comme si elle était éprouvée par le temps et la rencontre avec ce membre de Pandora qui faisait son devoir. Elle alla même jusqu’à tomber à genoux lorsqu’ils s’arrêtèrent pour se justifier, donnant l’impression qu’elle allait s’effondrer par terre à tout instant. Au moins, on n’allait pas trouver qu’elle semblait être une menace, ainsi plus de chance d’être tranquille non ? Elle ne pût que continuer son petit jeu et garder le silence jusqu’à ce que la main de son brun lui indique qu’il fallait reprendre, ils étaient rentrés. Première étape faite. Une fois rentrée, il l’attira dans un couloir beaucoup plus à l’écart et surtout sans personne pour circuler autours d’eux. Que de tension dites-moi ! Se serrant un peu contre lui comme pour se rassurer, elle regarda autours de lui.

- Il y a beaucoup de Chain ici… Je n’aime pas cet endroit. Partons vite…

Ne voulant cette-fois pas le lâcher, elle le fit tout de même à contrecœur, non sans lui caresser doucement la joue. Il ne fallait pas paraitre étrange, même si cette partie semblait plus calme que le reste, inutile d’attirer l’attention et continuer à jouer la comédie hein. Ainsi, le long dédale de couloir et de pièces se montraient à eux, se faisant le plus calme possible et surtout le plus « Chain mal en point » qu’elle pouvait. Que des pièces, mais pourquoi y a autant de bureaux là-dedans franchement ! Finalement, une salle, un peu plus grande que les autres, se situant au premier étage du bâtiment. Archive ? Un regard léger à son brun avant de finalement pousser discrètement la porte pour entrer dans cette pièce sombre, où seule une fenêtre donnant sur le jardin du bâtiment éclairait. Levant la tête elle resta un instant planté là. Ils allaient pouvoir trouver ce qu'il faut là-dedans ? En fait elle ne savait pas trop quoi, ces histoires de Pandora et tout la dépassaient un peu la pauvre. C’est pourquoi elle finit par se donner un rôle, faire le guet.

- Je te laisse regarder, je regarde si quelqu’un arrive ou non… Je doute qu’on ait le droit d’être ici, surtout moi…

Un léger sourire avant de se tourner vers la porte entre-ouverte, juste assez pour discrètement regarder dehors. Une chance que ce coin soit plutôt désert à côté du reste tiens. Et elle attendit… Regardant de temps en temps brièvement où en était son homme avec les dossiers sur les Chains qu’il devait ramener. C’est presque triste, quelqu’un comme elle aurait aussi son dossier classé là-dedans si elle était à Pandora, on la verrait juste comme un Chain, une créature de l’Abyss… Ah mais… Des gens approchent, archives ? Non mais, c’est là qu’ils sont faut pas déconner ! Rapidement, elle s’accrocha à son contractant, lui intimant qu’il fallait partir, avait-il tout ce qu’il fallait.. ? Les voix qui se rapprochaient de la salle la forcèrent de toute façon à le pousser par la fenêtre. C’était un peu haut, mais les buissons en dessous devraient amortir leurs chutes… Sautant quasiment en même temps par la fenêtre, la logique aurait voulu qu’ils tombent en bas et puisse se cacher quelque part ensemble ou autre mais non… Une douleur vive aux épaules lui arraché un cri étouffé et des larmes. Les menottes utilisées s’étaient accrochés à la poignée de la fenêtre, empêchant la jeune Chain de tomber, la laissant suspendu par ses menottes de fer dans le vide. Je peux vous assurer que l’arrêt net lui avait fait mal aux bras et épaules, mais le fait d’être suspendu par ces trucs qui lui donne l’impression de lui couper les mains c’était quelque chose. Quelle connerie… Il manquerait plus que les types viennent par  ici… Pleurant sur le coup à cause de la douleur, gigotant, le sang coulant le long de ses bras. Elle tenta de l’appeler.

- A-Angel ! Angeler…. …

Qu’il fasse quelque chose, tire et pette cette poignée qui l’empêchait de suivre le mouvement, ou autre chose mais qu’importe qu’il fasse quelque chose… Ils.. vont arriver…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:19

Une mission d'infiltration, parfait ! C'était pile ce qu'Angeler détestait… Pourquoi cela ? C'était évident non ? Dans ce genre de cas, il fallait savoir rester discret, jouer un rôle pour ne pas se faire repérer et donc laisser son véritable caractère de côté… Autant dire qu'être mauvais avec tout le monde, ce n'était pas vraiment au programme lorsqu'on portait sur le dos l'un des manteaux de Pandora. Et le pauvre Angeler qui détestait les uniformes, il était bien servi pour le coup entre la cape rouge des Baskerville qu'on lui avait fait porter ce matin et cet uniforme débile maintenant… C'était quoi cette manie de vouloir que tout le monde s'habille pareil à la fin ? Ils n'avaient pas compris que c'était le meilleur moyen pour être repéré rapidement par l'ennemi ? Surtout quelques chose d'aussi voyant que du rouge ou blanc et noir tient… Mais non, personne ne semblait avoir songé à cela et ils se bornaient tous à vouloir les garder fièrement. Au moins, cette fois-ci c'était certain, aucun des deux uniformes n'allaient bien au brun, inutile donc qu'il pense à changer de camp dans un souci purement esthétique. Qu'on le laisse donc avec sa chemise mal fermée et sa cravate desserrée tient, c'était encore ce qui lui allait le mieux ce look débraillé… Bien que cela ne colle pas vraiment à ce nouvel uniforme plutôt strict que sa compagne avait eu la bonne idée de lui mettre sur le dos. Ah, les femmes et leurs idées… Bon, celle-ci était assez bonne, il fallait le reconnaitre, tout comme le coup des menottes. Car oui, Angeler venait de menotter sa femme. Le seul problème, c'était qu'il ne l'avait pas menotté à son lit, ce qui cassait du coup un peu le fantasme.  

… Si c'était le moment d'avoir de telles pensées ? Non, pas du tout, mais que voulez-vous, Angeler était un homme et n'avait donc pas de frein quand il s'agissait d'avoir des pensées mal placées. De toute manière, tant que cela ne franchissait pas ses lèvres, cela ne pouvait choquer personne, même pas la principale intéressée qui ne devait voir là-dedans qu'une façon de rendre plus réaliste son statut de chain captive. Enfin… Oui, à la base elle ne devait y voir que cela puisqu'elle était pure et innocente, mais sa phrase sur la vilaine fille qui suivit donna un sérieux doute au Baskerville pour le coup. Elle se rendait compte que c'était un peu… Ahem, non rien, ce n'était pas le moment de penser à cela, ils étaient en mission tout de même. Alors comme ça, il paraissait trop sage lui ? Mouais, pour une fois hein, ce n'était pas comme s'il en avait l'habitude. Au moins, son déguisement était réussi, on pourrait surement les laisser passer tranquillement. Répondant tendrement au baiser que lui donnait sa compagne, le jeune homme lui sourit de nouveau avant de reprendre la marche.

" Un jour, je te montrerais que je ne suis pas si sage… ~ "

…. Oui, c'était une promesse, un jour, elle verrait l'Angeler sans limite qui faisait ce qu'il lui plaisait… Et elle aimerait bien cela en plus ! Bref, quoi qu'il en soit, il fallait rester sérieux à présent histoire de paraître crédible devant les membres de Pandora. Au moins, on ne pouvait pas dire qu'ils ne prenaient pas leur mission à cœur, puisque tous les deux firent de gros efforts pour se faire passer pour ce qu'ils n'étaient pas, à savoir un membre respectueux de Pandora et une chain au bord de l'agonie… Bon, la chain au bord de l'agonie, Kyrielle connaissait un peu puisqu'elle n'était pas en très bon état quand Angeler l'avait ramassé dans la rue, mais le Baskerville lui, le parfait petit soldat, il ne savait pas faire en général hein. Après un petit numéro très convainquant devant les gardes, les deux intrus finirent par s'introduire dans le bâtiment à la recherche de leur destination, les archives. Autant trouver ces documents qui intéressaient les Baskerville en vitesse et se barrer de même, surtout que Kyrielle ne semblait pas du tout apprécier l'endroit, à cause du trop grand nombre de chain selon elle. En même temps, Pandora n'était pas exactement un parc d'attraction pour les créatures de l'Abyss hein, on pouvait donc la comprendre. La rassurant doucement par une étreinte ou un petit baiser déposé sur ses cheveux lorsqu'il était sûr que personne ne les surprendrait, le jeune homme ne perdit donc pas de temps pour se diriger à travers les couloirs jusqu'aux archives.

Il s'agissait là d'une pièce immense, renfermant sans doute des tonnes de savoirs qui auraient pu intéresser Angeler, mais qu'il n'avait malheureusement pas le temps de consulter à loisir. Autant donc faire ce pourquoi il était venu, trouver certains documents particulier et se barrer avec avant que quelqu'un se rende compte de leur présence ici. Visiblement très motivé pour réussir sa première mission chez les Baskerville, la brune ne tarda pas à se proposer pour monter la garde pendant que le scientifique fouillait dans les dossiers. En même temps, pas sûr qu'elle sache exactement quoi chercher la pauvre, c'était le travail de son homme de savoir ça après tout. Approuvant d'un signe de tête un peu distrait, le jeune homme regarda un instant autour de lui pour comprendre le système de rangement avant de se mettre à farfouiller de manière bordélique certes mais efficace. Eh bien quoi ? On ne lui avait pas précisé qu'il devait ranger derrière lui hein. Seul certains documents qu'il jugea intéressant disparurent eux, mais pour aller se cacher sous son manteau fraichement dérobé bien entendu. Lui il s'en fichait, sa mémoire lui permettait de conserver toutes les informations qu'il voulait rien qu'en les lisant une fois, mais les autres voudrait certainement avoir les documents sous le nez, donc bon, plus qu'à se transformer en voleur hein. Ce n'était pas non plus comme si la morale d'Angeler allait l'en empêcher, il ne fallait pas déconner non plus.

Mais voilà, ce petit travail de recherche pas forcément passionnant ne dura pas bien longtemps de toute façon. Non pas que le Baskerville est fini, mais il sentait la petite demoiselle qui l'accompagner le pousser vers la fenêtre…. Bon, il ne fallait pas rester là apparemment ? Il lui aurait bien demandé ce qu'elle avait, mais cela aurait attiré l'attention s'il y avait vraiment quelqu'un tout proche, il s'en garda donc bien et laissa la jeune femme… Le pousser par la fenêtre. Oui, on peut défenestrer l'homme qu'on aime, c'était parfaitement légal pourquoi ? Bon, d'accord, ce n'était pas bien haut et des buissons amortir la chute du Baskerville qui de toute façon ne risquait pas grand-chose hein, mais tout de même. Après avoir parcouru quelques mètres en chute libre, le jeune homme senti des épines lui lacérer la peau… Des rosiers, merveilleux, qui avait donc eu l'idée d'en coller sous les fenêtre hein ? Allez savoir si c'était à cause de cela ou de la chute trop rude, mais une douleur soudaine se fit sentir dans les bras et les épaules du Baskerville. Ca, c'était douloureux…. On le prendrait plus à se jeter des fenêtres tient, même contre son grès. Se redressant aussi vite que lui permettait la douleur pour ne pas rester dans ce lit d'épine, le Baskerville regarda autour de lui pour se rendre compte… Que sa compagne ne l'avait pas suivi. Il était pourtant certain qu'elle avait sauté juste après lui…. Levant les yeux jusqu'à la fenêtre, la réponse ne tarda pas à se faire connaitre puisqu'il put apercevoir la brune en train de se balancer suspendu à la fenêtre à cause de ses menottes…. Voilà d’où venait la douleur, certainement pas de la chute, c'était celle de Kyrielle.

Parfait, vraiment parfait, non seulement sa bien-aimée se balançait au-dessus du vide, à la vue de tous ceux qui passeraient par-là, mais en plus elle souffrait le martyre à cause de ces fichus menottes. Oubliant sa propre douleur qui lui martelait les épaules, le jeune homme ne perdit pas de temps pour sortir son arme attaché à sa ceinture pour viser cette saloperie de poignée qui coinçait Kyrielle là-haut… Ce n'était pas discret ça ? Il s'en foutait bien tient, tous ce qui comptait, c'était de la faire descendre vite et bien. Sans trop réfléchir si cela ferait rappliquer du monde en vitesse ou pas, il tira donc à deux reprises jusqu'à ce que la poignée cède et que la jeune femme soit décrochée. La rattrapant comme il put, il la prit ensuite dans ses bras pour la porter jusqu'à un coin plus discret histoire de la mettre à l'abri des membres de Pandora qui allaient débarquer. La cachant derrière des buissons, il déposa en vitesse un baiser sur son front avant de lui glisser quelques paroles.

" Ne bouge pas de là chérie, je me débarrasse d'eux et je reviens m'occuper de toi. "

Pourquoi donc s'en faire ? Il n'avait qu'à se cacher avec elle non ? Mais c'était oublier la neige ça, car aussi bête qu'ils étaient, s'ils cherchaient des intrus, les membres de Pandora ne tarderaient pas à remarquer les traces qu'il avait laissé sur le sol blanc. Que faire donc ? Continuer son rôle de bon membre de Pandora tant qu'il n'était pas démasqué, c'était le mieux à faire selon lui. Rejoignant l'endroit où c'était passé l'incident en prenant soin d'effacer ses ancienne traces avec les nouvelles, le Baskerville se retrouva bientôt entouré de membre de Pandora parmi lesquels il ne faisait pas vraiment tâche vu son uniforme. Bien sûr, lui par rapport aux autres était dans un plus sale état, il était tout de même tombé d'une fenêtre et la douleur qu'il partageait avec Kyrielle rendait ses gestes assez douloureux. Voilà pourquoi il ne chercha même pas à rester discret et préféra directement leur jouer la comédie.

" La chain que j'avais arrêté ! Elle m'a attaqué et c'est enfui… Je lui ai tiré dessus, mais rien à faire.  "

Autant dire qu'une chain en liberté à Pandora, ça ne laissait pas indifférent, voilà pourquoi on ne tarda pas à demander au brun la direction dans laquelle elle s'était enfui. Direction qu'il donna bien sûr, à l'opposé de la vérité. Les hommes partirent donc à sa recherche, ne laissant qu'un d'entre eux chargé d'escorter le blessé à l'infirmerie… Oui, c'était lui le blessé. Angeler laissa donc les membres de Pandora s'éloigner hors de sa vue, suivant d'un pas lenteur exagéré de faux blessé celui qui était chargé de s'occuper de lui. Mais une fois arrivé au coin d'un mur, à l'abri des regards indiscrets, le jeune homme profita de l'effet de surprise pour saisir la tête de l'homme et lui torde le cou, net et propre. Un gêneur de moins, ne lui restait plus qu'à cacher le corps pour aller rejoindre Kyrielle… En espérant que celle-ci est suivit ses instructions et soit resté cachée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:21

Qu’est-ce qu’il c’était passé ? Pourquoi était-ce si douloureux ? Ses bras, ses mains, ses poignets, ses fourmillements qui l’empêchaient de bouger sans éprouver sur le coup une vive douleur. C’était pourtant simple à comprendre, la pauvre demoiselle était encore sur le choc. Il faut dire qu’au final se retrouver aussi bêtement suspendu dans le vide, retenu de tout son poids sur la paire de menotte qui lui rongeait presque la chaire, cela ne faisait pas du bien. Mais en plus la chute qui suivit non plus. Bien que l’atterrissage fût des plus agréables. Et pour cause, son homme qui avait fini par casser la poignée à l’aide de ses balles s’était précipité pour la rattraper et éviter qu’elle ne tombe directement au sol. Vu son état, la jeune fille aurait eu vite fait de s’évanouir sur le coup tiens. Au lieu de ça, elle n’avait besoin que de cligner légèrement des yeux, se demandant presque ce qu’il se passait autours d’elle. On lui aurait donné un coup sur la tête cela aurait eu le même effet, son cœur tambourinant dans ses oreilles, ses mains tremblant légèrement à chaque pulsation de son cœur et donc à chaque fois que du sang était projeté dans ses artères. Kyrielle était tout simplement incapable de réagir correctement, d’avoir même le réflexe de se blottir dans ses bras. Elle voyait bien que c’était lui, mais cela aurait pût être quelqu’un d’autre qui la rattrape son cerveau n’aurait pas envoyé au reste de son corps un signal comme quoi elle aurait dût agir. Nul besoin de le faire heureusement… Telle une poupée qu’on aurait balancée du haut de la fenêtre, totalement désarticulé, elle se laissa faire lorsqu’il entra derrière de la verdure avec elle pour la poser là, à l’abri du retard des autres.

Toujours aussi silencieuse, elle ne pût que lever légèrement les yeux vers son homme qui lui parlait, tentait de la rassurer et de lui dire qu’elle devait rester ici. Hein.. ? Pardon ? Il va falloir excuser la petite demoiselle, mais mis à part qu’il lui embrassait le front elle n’avait pas compris grand-chose sur le coup. C’est uniquement lorsqu’il s’éloigna d’elle qu’elle réagit. Comment ça elle était toute seule là ? Pendant un bref instant, elle ne bougea pas, parfaitement silencieuse. Les mains toujours en sang, tremblant à cause du liquide rouge qui coulait de ses poignets coupés. Mais la chose la plus importante dans sa tête était certainement le fait qu’il n’était plus là. Après quelque secondes à s’en remettre, elle bougea. Se retrouvant alors à quatre pattes. Le froid rendant sa plaie terriblement douloureuse et pourtant d’un côté cela faisait du bien. Un mal pour un bien comme on dit. Avant de doucement laisser sa tête dépasser de là où elle était cachée. Elle l’avait entendu parler, mais.. il n’était plus là… Que ? Etait-il partit seul à la recherche des informations en comptant sur le fait qu’elle reste à pour qu’elle soit en lieux sûr ? Comme si la jeune fille avait pour manie de rester à rien faire les bras croisé, pourtant cela ne serait pas un mal parfois… Un coup à droite, un coup à gauche. Ben non, personne, ils sont passé où ? Pourtant à en voir les traces de neige il y avait du monde par ici il y a peu… Se relevant de façon peu assurée, se mettant à marcher un peu en titubant, la demoiselle était clairement visible… Quelle idée de se balader avec des menottes avec les bras en sang après une chute douloureuse aussi ? Rien de mieux pour la récupérer, surtout vu les tâches qu’elle pouvait laisser dans la neige. Cela attira d’ailleurs deux membres de Pandora. Pardon ils cherchaient quelqu’un ? Ah bah tiens, c’était elle justement quelle coïncidence… Encore un peu molle d’esprit la demoiselle resta un instant planté au milieu du passage avant de retomber dans la neige, heureusement, cela ne faisait pas bien mal tiens. Serrant contre elle ses mains décidément bien douloureuses pour le coup…


- C’est elle ! Fit le membre de Pandora en se rapprochant de la pauvre femme sur le sol. Bon eh bien, embarquons-là.

Lâcha-t-il à celui qui l’accompagnait qui approuva d’un mouvement de tête. Elle était mal en point mais restait un Chain, ainsi il fallait faire les choses dans l’ordre et la ramener au lieu de la laisser se balader librement dans le bâtiment, ce serait un comble tout de même. Ainsi.. Kyrielle s’était faite capturée… ? Elle serait enfermée ou autre et aller savoir ce qu’on lui ferait ou imposerait ? Son statut de Chain ayant un contrat avec les Baskerville étant encore caché, fort heureusement pour elle… Ah mais, c’était de la comédie. Hm ? Eh bien, la demoiselle était bien que pas dans son assiette capable d’un peu plus réfléchir et surtout de réagir, ayant commencé par paraitre encore plus blessée qu’elle ne l’est réellement pour éviter toute confrontation. C’est ainsi que portée, elle écouta les deux membres de Pandora parler… Hm ? Un membre un peu étrange avec le Chain qu’on se demandait ce qu’il faisait là ? Devant les sales d’archives et le fait que les documents les plus récents et intéressant se trouvaient dans un bureau de la direction juste à côté, coup de chance ? Certainement oui, dire que des documents importants se trouvaient dans cette salle là-haut était un hasard génial, ils pensaient certainement qu’il n’y aurait qu’eu pour comprendre hein.. ? Bougeant difficilement les mains, la demoiselle parvint cependant à se concentrer pour laisser une petite lame venteuse apparaitre, tel un sac à patate, elle pouvait agir plus discrètement tiens. Ainsi, d’un coup sec, elle coupa net la jambe du type qui la portait, provoquant obligatoirement une chute. Se rattrapant cependant rapidement, la demoiselle était visiblement pas humaine pour résister à la douleur, même si ce n’était pas non plus dramatique, se releva pour passer ses menottes autour du cou du deuxième qui était en train de sortir son pistolet, tandis qu’un coup de talon en pleine poire sur la face de celui  en train de gémir à terre mit fin à tout gémissement de sa part. Serrant fortement sa prise, de toute façon sa pauvre peau n’était plus à ça près…

- Quelle fenêtre pour les documents sur les derniers Chains… ?

D’une main tremblante, le pauvre homme lui pointa du doigt la dite fenêtre, levant la tête pour repérer laquelle c’était, la jeune fille souffla alors qu’il n’avait pas intérêt à lui mentir. Poussant son asphyxie jusqu’à sa limite avant de finalement se contenter de l’assommer, histoire de l’avoir sous la main s’il lui disait n’importe quoi. Bon c’était pas tout mais elle pouvait grimper à cette fenêtre ? Un rosier, oh mais quelle douce idée que voilà, si l’idée de se planter les mains lui venait hm ? Haussant les épaules, la jeune fille ne tarda pas ainsi à escalader, retirant comme elle pouvait de temps en temps les épines à l’aide de son pouvoir bien qu’elle s’en planta quelqu’une forcément hein. Longue escalade, mais… Elle pût briser la fenêtre à l’aide du vent une nouvelle fois et rentrer. Elle s’arrêta un instant, reprenant son souffle qui s’affolait à cause de l’utilisation répétée de son pouvoir. Ce n’est pas pratique vraiment…

Se reprenant le plus rapidement possible, la jeune Chain se dirigea alors vers le bureau pour fouiller dans les tiroirs, si c’était récent, c’est qu’ils travaillaient encore dessus non ? Elle n’avait d’ailleurs pas un seul instant réfléchit au fait que quelqu’un puisse être dans le bureau mais bon… Heureusement ce n’était pas le cas ! Une pile de feuilles bien proprement rangés, pleins de Chains de toute sorte dedans, avec tout dessus, même le contractant qu’on venait de trouver pour certain. C’était ça non.. ? Elle l’espérait en tout cas… Où étais son brun.. ? Vu l’endroit où elle se trouvait il était clair que la jeune fille se sentait bien plus en sécurité lorsqu’il est là… Mais où est-il.. ?  Retournant à la fenêtre pour sortir, des bruits derrière elle lui firent une nouvelle fois sortir à l’improviste, tenant cette fois-ci quelque chose dans ses bras, elle ne pouvait pas s’accrocher une nouvelle fois à quelque chose, puis de toute façon la fenêtre était fracassée et non ouverte. Ne voyant pas sur le coup que juste non loin, son homme à sa recherche était là et pas perdu dans les bâtiments de Pandora. Voyant le sol se rapprocher à grande vitesse, c’était un coup à en rajouter tient. Sachant qu’elle avait très certainement dût tacher de sang des documents. D’un geste, elle trouva le moyen d’amortir sa chute projetant une vague d’air non tranchante vers le sol pour la faire s’écraser au sol. L’air perdu, elle regarda autour d’elle, soudainement son manque se faisait encore plus sentir, bien que des hommes de Pandora puissent être à la fenêtre et la voir et donc techniquement la viser… Le plus important c’était lui…

- Ma lune… Angeler… ? Où es-tu…. ?

Disait-elle d’une voix qui faisait presque déchirée tant elle semblait avoir besoin de lui. Une petite boule noire dans la neige, voilà ce qu’elle était. Uniquement préoccupé par ce fait. Il était juste.. à côté. Heureusement pour elle tiens… Son instinct de survit semble s’être réduit à lui depuis qu’elle l’avait rencontré.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:23

Rester discret. C'était bien la seul indication qu'on avait donné à Angeler au sujet de sa mission. La façon d'infiltrer les lieux, le temps qu'il devait mettre ou n'importe quoi d'autre, les Baskerville s'en fichait bien du moment qu'il restait discret… Ouais ben… Désolé les gars, mais les choses ne se passent pas toujours comme prévu dans la vie et la discrétion n'avait de toute façon jamais été sa spécialité, ils n'avaient qu'à envoyer quelqu'un d'autre si c'était cet aspect de la mission qui les préoccupait le plus hein. Pourtant, tout avait bien commencé… Ou du moins, Angeler et Kyrielle avaient mis de la bonne volonté à la tâche et avaient même trouvé un moyen de s'infiltrer à Pandora sans attirer l'attention sur eux, pauvres intrus qu'ils étaient. Mais tenir un rôle discret et ne pas faire de vague, c'était un peu trop demander au jeune pour le coup, surtout qu'il devait gérer pour la première fois le fait d'aller en mission avec sa compagne. Bon, soyons clair, des boulets on lui en avait collé dans les pattes au cours de sa vie chez les Baskerville, ce n'était pas cela qui manquait, mais pour le coup, même s'il ne pouvait pas qualifier Kyrielle de boulet, il devait bien admettre que son talent pour s'attirer les ennuis était largement plus handicapant que le côté incapable de ses anciens collègues… Pourquoi ? Tout simplement parce que les autres Baskerville, il n'en avait carrément rien à foutre. Ils pouvaient bien crever en mission, cela ne lui faisait ni chaud ni froid du moment qu'ils ne l'entrainaient pas avec eux. Par contre, s'il arrivait quelque chose à Kyrielle, c'était une toute autre histoire. Plutôt se mettre à sa place que de la laisser souffrir sans pouvoir agir…

Enfin, dans un sens, il était un peu exaucé puisqu'en tant que contractant, il ressentait les douleurs de sa chain… Pile une des raisons qui l'avait poussé à refuser tous les contrats qu'on lui avait proposés plus tôt tient, mais sur le coup, cela ne le dérangeait pas tellement en fait, beaucoup moins que de savoir que Kyrielle le ressentait elle en premier. S'il y avait un moyen pour qu'il ressente tout lui et jamais elle, il le ferait sans hésiter, mais il doutait franchement qu'un tel sortilège existe. Du coup, il ne lui restait plus qu'à faire très attention à ce que Kyrielle ne se blesse pas….? Mouais, autant demander à toutes les étoiles de s'éteindre en claquant des doigts, le résultat serait sans doute plus concluant. Il n'avait aucun doute là-dessus, Kyrielle n'était pas masochiste. Seulement voilà, elle n'était pas non plus très… Soigneuse avec elle-même dirons-nous. Prendre soin de lui, ça elle savait faire, mais faire attention à ne pas se mettre en danger elle-même, c'était trop lui demander apparemment tant elle avait une basse opinion d'elle-même et ne se considérait pas comme si importante que cela. Quand le Baskerville allait-il lui mettre dans la tête que sa sécurité passait avant tout ? Oh, il y travaillait, laissez-lui donc le temps de faire rentrer cela dans la caboche de sa compagne qui était à peu près aussi têtue que lui-même, autant dire que ce n'était pas gagné d'avance. En même temps, ils n'étaient pas aidés non plus tous les deux. Quel était donc le pourcentage de chance pour que Kyrielle reste accrocher à la poignée d'une fenêtre en sautant par celle-ci ? Le chiffre était certainement augmenté par le fait que des menottes lui entravaient les poignets, mais il ne devait pas être si élevé que cela tout de même.

Et pourtant si, Kyrielle avait fini pendu  comme un jambon sans pouvoir se défaire elle-même de ses liens. (Pourquoi un jambon ?... Nous ne le saurons jamais….) Ça, ça devait faire mal et Angeler en avait une bonne idée puisqu'il avait la chance de ressentir la même chose que sa compagne… O' joie. Enfin, cela ne l'avait pas empêché de la faire descendre de là pour la mettre à l'abri des membres de Pandora qui ne tardèrent pas à débarquer à cause de tout ce remue-ménage… C'était quoi déjà la consigne ? Ah oui, discrétion. Heureusement, Angeler était doué en mensonge et ne tarda donc pas à les envoyé sur une fausse piste histoire d'être débarrassé, bien que l'un d'entre eux un peu trop collant du tout de même se faire briser la nuque pour comprendre que rester près de lui était une mauvaise idée. Pauvre homme ? Oh, il n'était pas sentimental notre Baskerville et n'avait de toute façon pas de temps à perdre pour se débarrasser de lui plus humainement. Il devait récupérer Kyrielle et la sortir de cette maison de fou avant qu'ils ne leur tombe dessus en trop grand nombre. Mission simple non ? Il n'avait plus qu'à retourner là où il l'avait laissé et partir avec elle… Mais non, cela s'était sans compter que Kyrielle ne faisait jamais ce qu'on lui disait. Pourtant, la consigne était clair pour une fois, ne pas bouger, cela ne demandait pas d'effort particulier, bien au contraire, dans l'état où elle se trouvait, c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Mais il fallait croire que non, Kyrielle était définitivement décidé à ne pas l'écouter, c'est ce dont il se rendit compte lorsqu'il arriva près des buissons où il l'avait caché plus tôt pour y découvrir seulement quelques traces de sang qu'elle avait perdu là.

Au moins, voyons le bon côté des choses, elle était facile à suivre à la trace la petite chain avec le sang qu'elle avait perdu en chemin… Une bonne chose ça, vraiment ? Oui enfin… C'était relative hein. Car s'il pouvait la retrouver comme cela, Angeler avait parfaitement conscience que d'autre pouvait le faire aussi et cela ne serait certainement pas aussi chevaleresque que notre homme qui ne pensait qu'à mettre en sécurité la femme qu'il aime. D'ailleurs, en suivant les dites traces, il ne tarda pas à tomber sur d'autres beaucoup moins rassurantes. Oui, des traces de pas toutes simples pouvaient être moins rassurantes que des traces de sang. Comment cela ? Tout simplement parce qu'elle n'appartenait pas à Kyrielle et la surpassait en nombre… Et si des membres de Pandora avaient mis la main sur elle ? Dans ce cas, il serait inutile de rappeler à Angeler qu'il devait faire ici un travail d'infiltration discret, ce serait un carnage pur et simple. De quel droit ces types toucheraient-ils à sa Kyrielle d'abord ? D'accord, c'était une chain et c'était leur travail de les arrêter, mais cela, il n'en avait strictement rien à faire. Accélérant le pas sans trop savoir sur quoi il allait tomber au bout, il finit par découvrir sur le sol couvert de neige deux hommes. L'un d'entre eux n'avait visiblement pas eu beaucoup de chance et été déjà mort d'une hémorragie dû à une jambe coupé net, tandis que l'autre bougeait encore, gémissant lamentablement, apparemment en train de se remettre d'un sale coup sur la tête. Pas compatissant pour un sous, le Baskerville ne tarda pas à s'approcher du survivant pour lui coller son pied dans la face et appuyer pour lui maintenir la tête au sol. C'était petit de frapper un homme à terre ? Rien à foutre, du moment que ça marchais, le jeune homme n'était pas du genre fairplay de toute façon.

" La fille qui a fait ça, elle est où ? "

Comment savait-il que c'était sa Kyrielle qui avait fait cela ? Oh, il l'avait déjà vu à l'œuvre hein, il reconnaissait sa marque et puis de toute façon, il ne devait pas y avoir cinquante ennemis en liberté à Pandora… A moins que ce soit réellement une très mauvaise journée pour eux. N'ayant certainement pas très envie de finir comme son collègue, l'homme ne tarda pas à lâcher le morceau, lui indiquant que la chain avait parlé de certains documents dont il lui avait indiqué l'emplacement. Donc, dans l'état où elle était, Kyrielle était partie récupérer ces documents… Rien à faire, cette fille était folle et dangereuse… D'accord, il l'aimait aussi un peu pour ça, mais c'était abusé lorsqu'elle se mettait elle-même en danger pour des conneries pareil. Ramassant l'arme que le membre de Pandora avait dû faire tomber sur le sol plus tôt, le Baskerville lui donna un nouveau coup de pied plus rude pour le faire sombrer à nouveau dans l'inconscient. Le tuer ? Pourquoi faire ? C'était utile les pauvres trouillard près à vendre père et mère pour ne pas se faire tuer, plus il y en avait à Pandora, mieux on se portait hein. C'était toujours moins chiant que ces crétins prêts à mourir pour leur honneur et trois pauvres informations. S'approchant du lieu que lui avait indiqué l'homme, le Baskerville leva les yeux pour voir la fenêtre en question… Brisé. Eh oui, ça devait faire partie du pack discrétion du jour hein. Mais ce qui en sortie était bien plus intéressant puisqu'une petite demoiselle en noir ne tarda pas à en sauter - sans y rester accroché cette fois – pour atterrir aussi délicatement que possible sur le sol grâce à une bourrasque de vent.

Sans perdre de temps, le Baskerville accéléra le pas pour rejoindre sa compagne qui semblait assez mal au point… Elle, elle avait trop utilisé ses pouvoirs, cela se voyait, ce qui mettait le brun d'encore plus mauvaise humeur… S'il lui en voulait ? Non, on ne pouvait pas vraiment dire cela, mais il n'aimait pas du tout la voir dans cet état. Il avait l'impression d'avoir échoué dans un sens, de ne pas avoir su la protéger comme il le fallait… Alors qu'elle lui dirait certainement que tout allait très bien, ce qui l'agacerait encore plus… Bref, c'était un cercle vicieux. Une fois arrivé à sa hauteur, le Baskerville s'agenouilla à côté d'elle pour poser sa main sur sa joue glacé. Elle semblait… Vraiment fatigué, presque pitoyable comme ça, mais au moins, elle ne semblait pas aussi mal au point qu'il avait pu la voir avant, c'était toujours ça. Soufflant presque soulagé, comme si le simple fait de savoir où elle était pouvait le rassurer ne serait-ce qu'un peu, il chercha à la rassurer elle à son tour.

" Je suis là Kyrielle… " Fit-il en caressant sa joue.

Eh bien quoi ? Elle l'avait appelé non ? Certes, être présent n'était pas grand-chose, mais maintenant qu'il était là, elle pouvait être plus tranquille, il allait s'occuper d'elle. Bien décidé à ne pas rester dans le coin une minute de plus, le Baskerville passa son bras autour de la taille de sa compagne pour l'inciter à se relever, mais au moment où il allait l'aider en la soulevant, un coup de feu se fit entendre et une violente douleur lui brula les côtes… Et une balle de plus dans le corps du scientifique, une ! Il allait s'en prendre combien des comme ça ? Certainement un bon paquet vu que cela ne lui causait pas grand mal en fin de compte et qu'il avait un travail dangereux en tant que Baskerville. Titubant d'un pas sur le coup, il se repris bien vite pour tendre l'arme qu'il avait en main vers la fenêtre d’où venait le coup et tirer jusqu'à ce qu'il n'ait plus de balles dans le chargeur. Gardant Kyrielle près de lui pour la protéger, il s'empressa de reprendre la marche pour fuir cet endroit tout en lui collant le pistolet déchargé dans les mains suivit de quelques munitions qu'il sortit de sa poche.

" Recharge-le si tu sais comment on fait. "

….. C'était une bonne idée de donner un pistolet et des balles à quelqu'un qui avait plus d'une fois démontré qu'elle était très maladroite ? La réponse était non, mais il n'avait pas vraiment le choix puisqu'il avait besoin de ses mains là. Pourquoi ? Tout simplement pour prendre son propre pistolet et s'en servir pour les défendre… Fallait-il encore une fois préciser que la discrétion n'était pas son truc ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:25

Où était Angeler ? C’était quelque chose de vitale pour la jeune Chain de le savoir, qu’il allait bien et qu’il était à ses côtés. D’un côté, en dehors du fait qu’elle aimait cet homme, le fait qu’elle soit le Chain du Baskerville pouvait justifier ce manque en mission. Leur lien qui les unissait… Ils pouvaient ainsi savoir comment était l’autre, donc techniquement puisqu’elle n’avait pas une douleur supplémentaire qui venait s’ajouter à ce qu’elle ressentait déjà c’est qu’il allait bien, un bon point non ? Moui, sauf quand on ignore où il est alors qu’on est visiblement en territoire ennemi. Pourquoi cette hargne à vouloir attraper les créatures comme elle. Enfin, Kyrielle est un Chain certes, mais elle n’est pas non plus méchante et à la recherche d’humain pour les manger. On pouvait même dire qu’elle était très humaine encore pour une demoiselle ayant fait un séjour dans l’Abyss, bon d’accord, pour survivre elle avait recours au vol ou autre, mais elle ne faisait pas ça pour le plaisir de ou encore pour arrondir les fins de mois. C’était juste pour avoir de quoi vivre… Même qu’un peu. Alors pourquoi se sentir ainsi épiée, avoir l’impression que le simple fait d’exister était une erreur, qu’elle devrait être morte comme tout le monde à cette époque ? C’est vrai ça, pourquoi elle n’était pas morte elle aussi ? Tout le monde l’était, quel était cette chose qui lui avait permis de survivre ? Le hasard quelque chose du genre. Mais elle s’en serait bien passée. Du moins, ça c’était avant. Elle avait désormais quelque chose, ou plutôt quelqu’un à qui se raccrocher dans la vie. Ce beau jeune homme dont elle était tombé amoureuse, et ce dernier le lui rendait bien tiens. Ainsi, elle pourrait refaire sa vie avec lui ? C’était bien sûr dans ses idées, bien qu’actuellement avant de refaire sa vie le mieux serait de tout simplement rester en vie...

Et ce n’était pas en restant assise dans la neige juste devant la fenêtre qu’elle venait de briser que cela allait marcher… En plus elle avait les documents de la mission en main. Fuir ? Non pas sans lui, elle ne voulait aller nulle part tant qu’il n’était pas là. A côté d’elle, qu’ils partiraient ensemble de cet endroit… De toute façon si lui restait là, elle aussi et si l’un mourrait l’autre en subirait les conséquences. Heureusement pour elle il n’était pas loin, juste là l’ayant vu tomber de la fenêtre. Entendant sa voix, sa douce voix grave qu’elle aimait tant et le contact chaud de sa main sur sa joue, la petite brune releva les yeux vers lui. Epuisée certes, cependant son petit cœur s’accéléra, elle ne tarda pas à se serrer contre lui. Sa chaleur, lui. C’était tout simplement un tout qui la rassurait et ce peu importait les circonstances. Même si… Des gens étaient en train de les viser derrière eux… Il était là, c’était obligé que tout aille bien… Elle trouva ainsi le moyen de lâcher un léger sourire, comme si elle était incapable de trouver un mot assez fort pour exprimer sa joie interne de le sentir à côté d’elle. Pourtant cette joie visible sur son visage fatigué fût de courte durée, puisque pendant qu’il tentait de la relever en passant un bras autours de sa taille et l’entrainer avec lui. Un coup de feu suivit d’une douleur vive se fit sentir. Comme si on venait de lui tirer dessus, mais cette douleur était pourtant atténuée, elle sentait d’ailleurs rien dans son corps. Du moins, en dehors de ce qu’elle avait déjà subi plus tôt elle n’avait pas vraiment l’impression qu’un bout de métal se soit incrusté en elle… Est-ce que… ? D’une main tremblante, alors qu’il tirait sur leurs ennemis, la demoiselle glissa sa main dans son dos, sentant un liquide chaud couler… Ramenant sa  mains vers elle, c’était.. du sang…

- Angel ! Tu es blessé… ! Partons !

Hm quoi ? Oui c’est lui LE blessé de l’histoire et uniquement lui. C’était de lui qu’il fallait prendre soin avant tout, la simple vision de le voir ainsi lui faisait du mal. Bon, en comptant le fait que la demoiselle se retrouvait se déplacer avec maintenant cette douleur en prime, on pouvait donc croire sur le fait qu’il se blesse lui fasse du mal. Et pourtant, elle avait bien du mal à se faire à l’idée qu’il se régénérait… Détail pourtant important non ? Quoiqu’il en soit, il fallait partir, elle se mit donc à le tirer pour les faire éloigner du bâtiment, allaient-ils pouvoir passer les barrières du jardin sans se faire tirer dessus ? Bonne question. Attrapant maladroitement l’arme qu’il lui offrit, elle fût surprise qu’il lui laisse une telle chose entre les mains, elle tenta alors de recharger la chose. Se retrouvant forcément plus lente hein. Elle n’avait jamais manipulé ça, en même temps il faut tout de même de l’argent pour se payer une arme à feu, sinon il faut la voler… Tiens, elle aurait pût faire ça… Un coup de feu retentit. Un membre de Pandora qui les visait sur le côté s’effondra mort. Ah, elle avait tiré sans le vouloir… Un regard gênée envers son homme, Kyrielle se décida à faire encore plus attention, finissant de le charger des quelques balles qu’il lui avait donné. Elle n’osa d’ailleurs pas se servir de cette arme ainsi dans le feu de l’action, de peur de le blesser, ou même se blesser elle… C’était une vraie chasse à l’homme, sauf que les proies c’était eux… Pour son plus grand malheur. Comment sortir.. ? De toute façon ils ne pouvaient pas plus chercher… Vérifiant au moins que ce qu’elle avait pris était toujours là, ils se heurtèrent à d’immenses barreaux de métal, délimitant le périmètre de Pandora. Mais.. c’est impossible de passer par-dessus ça c’est trop haut et pointu ! Essoufflée, un regard en arrière un regard vers son homme, elle tendit la main devant elle. Cela lui rappelait la fois où elle était rentrée dans le manoir de ce Duc... Comment il s'appelait déjà ? Barm.. Barm... Un truc du genre quoi !

- Recule ! Je vais faire un passage !

Oui oui, une nouvelle fois son pouvoir bien qu’ayant un malus assez conséquent pouvait se montrer utile, les barreaux n’étaient pas non plus d’immenses poteaux elle pouvait en couper quelques-uns. Chose qu’elle fit. Prenant sa main pour l’entrainer dehors, cela donnait sur une des grandes rues de la Capitale, elle manqua cependant de tomber, son souffle loupant une respiration, pliée en deux pour tenter de retrouver son souffle, elle avança beaucoup plus lentement, cherchant sa respiration, le corps douloureux. Quelle mission, ça elle s’en souviendrait tiens… Pourtant, Kyrielle savait se montrer courageuse, ainsi elle garda la main de son homme dans la sienne pour le tirer dans les petites rues de la ville, son but étant de semer les membres de Pandora qui avaient tenus à les suivre jusqu’à l’extérieur. Au moins, connaitre les ruelles de la Capitale aidait, puisqu’elle ne tarda pas à s’arrêter dans une petite ruelle envahit de neige, perdue dans le dédale. S’appuyant contre le mur, le souffle court et toujours sans le lâcher, elle se laissa tomber sur le sol. Le cœur battant à toute vitesse, comme pour se remettre de ce qu’il s’était passé, la course, la douleur dans le dos.. et ses blessures à elle… L’arme glissée dans un poche, les documents dans l’autres mains… Elle tendis sa main vers son dos.. voulant s’assurer qu’il allait bien..

- Tu vas bien.. ? Il faudra te soigner… J’espère que c’est bon ce que j’ai trouvé… Hésitant un instant. Pardon.. je ne suis pas un bon Chain, c’était tout sauf discret…

Baissant les yeux.. Elle le tira contre elle pour pouvoir cacher sa tête dans son cou. Ce qui était étrange et pourtant mignon, c’est que cette position rappelait presque celle qu’ils avaient quand ils se sont rencontrés. Eux dans la neige, elle cachée contre elle au chaud, se tenant les mains… La différence était que leur relation avait bien changé… Ah et dire qu’il faut se lever pour rentrer… Elle n’était pas mécontente d’avoir un lit maintenant…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:26

S'il y avait bien quelqu'un qui ne pouvait pas se plaindre d'encaisser des coups, c'était bien Angeler, ou tout autre Baskerville d'ailleurs. Car franchement, quand on est certain de guérir d'à peu près tout et n'importe quoi, il ne faut pas non plus abuser, on est franchement pas le plus malheureux du monde. C'était quand la dernière fois où vous vous êtes pris une balle dans la tête ?... Comment cela vous ne seriez plus là pour le raconter si c'était arrivé ? Eh bien pour Angeler, cela remontait à quelques jours à peine seulement… Ou peut-être moins, il avait autre chose en tête pour penser à cela en ce moment. Pourtant, il était là, en pleine forme et prêt à risquer sa vie de nouveau… Enfin, une de ses vies, car c'est un peu comme les chats qui en ont neuf… Sauf qu'on a pas encore trouvé le chiffre butoir des Baskerville. Expérience à tenter tiens, on prend un Baskerville, le plus pénible en particulier comme celui qui les avait emmerdés le matin même par exemple et on lui tirait des balles dans la tête pour voir s'il arrête de se relever un jour… Comment cela c'était horriblement sadique ? Oui ben Angeler était de mauvaise humeur figurez-vous, on l'avait tout de même envoyé exécuter une mission merdique sans raison apparente, il avait de quoi avoir de drôle d'idée donc. De toute façon, pour l'instant c'était sur lui qu'on faisait ce genre d'expérience puisque c'était dans sa direction que les balles volaient… Ou dans celle de la petite chain avec lui, allait donc savoir puisque monsieur c'était fait une joie de se mettre dans la ligne de mire pour éviter à sa douce d'avoir une nouvelle cicatrice. Bon, elle avait dû la sentir passer comme lui hein, mais au moins, cela passerait plus vite.  

De toute façon, régénération ou pas, il valait mieux que ce soit lui qu'elle… Pourquoi ? Vous croyez vraiment qu'il supporterait de laisser Kyrielle se prendre des coups sans rien faire ? Oh que non, il préférait encaisser lui et de toute manière, un grand gaillard bien solide encaisse forcément mieux qu'une frêle jeune fille qui se remet à peine de blessure plus ancienne. Elle avait déjà bien trop morflé au cours de cette mission selon lui de toute façon. Ce n'était pas censé être un genre de mission d'espionnage à la base ? Mouais, un peu raté pour le coup, mais en même temps, en envoyant un bourrin comme Angeler sur place, ils devaient bien se douter qu'il ne ferait pas dans la dentelle. A croire que le but inavoué de cette mission était de foutre la merde à Pandora !.... Minute, ils ne l'avaient tout de même pas envoyé lui en sachant qu'il ne se tiendrait pas tranquille histoire d'occuper Pandora là et de faire une diversion ou autre connerie du genre pendant qu'ils agissaient autre part hein ? Si c'était ça, on allait entendre gueuler au manoir Baskerville, ça c'était sûr. Mais en même temps, à toujours agir de son côté sans s'occuper des autres, il ne faudrait pas s'étonner qu'ils fassent de même et ne lui explique pas toute la situation par vengeance hein. Quoi qu'il en soit, il avait autre chose à faire pour le moment que penser à cela. Mieux valait partir en vitesse non ? Il aurait bien le temps de rager contre les Baskerville un peu plus tard de toute façon, il avait même toute la vie pour cela d'ailleurs. Les joies d'avoir une famille hein…

Ils étaient beaux pour le coup les deux amoureux tient, tous deux blessés en train de fuir pour ne pas finir entre les mains de l'ennemi. Mais en même temps, ils n'étaient pas tellement en état de rester pour faire un carnage hein, cela se payerait donc plus tard. Rancunier le Baskerville ? Oh que oui et le pire c'était qu'il était loin d'avoir la mémoire courte, doux euphémisme pour dire qu'il n'oubliait jamais rien. Pas assez débile pour mener une attaque de front pourtant, attendez-vous donc à voir revenir ce fourbe avec une jolie bombe pour faire péter le bâtiment ou un truc du genre. Ou c'était vicieux mais il était comme cela. Par contre, il mettrait Kyrielle à l'abri quelque part avant ce coup-là hein, parce qu'avec sa chance, ils se la feraient bien exploser dans la tête…  Si la jeune fille portait la poisse ? Non bien entendu, disons simplement qu'elle était un peu maladroite et que les choses avaient tendance à se passer différemment avec elle. Prenons un exemple très simple ; Angeler était un peu occupé à tirer sur des mecs pour le moment, il avait donc confié l'autre pistolet qu'il avait récupéré à sa compagne pour qu'elle le recharge et éventuellement qu'elle l'aide si elle savait s'en servir. Bon, jusqu'ici, tout était normal. Mais à voir la demoiselle recharger maladroitement le pistolet, on pouvait se doutait qu'elle n'avait pas eu l'occasion d'avoir ce genre de chose dans les mains très souvent, ce qui fit se poser des questions au Baskerville lorsque celle-ci tira et qu'un homme tomba raide mort…. Elle savait tirer alors ?... Non, la question était : avait-elle seulement voulu tirer là ? S'arrêtant deux secondes pour fixer la jeune femme, comme si le reste n'avait plus rien d'important, il la regarda un sourcil levé avant de lui poser la question fatidique.

"…..Tu l'as fait exprès ou pas ? "

Oui, il voulait savoir, ça l'intriquait figurez-vous, comme quoi on peut avoir des préoccupations très secondaire dans un moment pareil. Mais non, ce n'est pas du tout le moment de s'interroger là-dessus Angeler, tu demanderas à ta femme ce qu'elle sait faire ou pas plus tard. Pour le moment, il fallait trouver un moyen de sortir de là, ce qui n'était étrangement pas aussi facile que d'y rentrer… C'était quoi ce truc, une prison ? Inutile de précisé que le milieu carcérale n'était pas fait pour Angeler… Même si en y réfléchissant bien, il pourrait très bien se débrouiller en prison… Ben oui, raquetter les faibles et faire un peu de contrebande, c'était tout à fait dans ses cordes pour avoir une vie pénarde en taule non ? Mais bon, un Baskerville à Pandora, c'était sûrement moins bien traité que cela… Tout comme sa chain ? Mouais, inutile de tenter le diable, il fallait partir d'ici et vite. Mais avant que le jeune homme n'est songé à escalader la grille qui leur barrait le chemin – avec Kyrielle sur le dos, oui oui – la demoiselle avait pris le devant en utilisant son pouvoir pour leur frayer un passage… Bon, c'était le plus simple à faire s'ils voulaient sortir d'ici en vitesse, mais à la longue, le brun commençait à s'inquiétait pour la santé de sa compagne s'il elle abusait d'avantage de ses dons de chain. Et il faisait bien compte tenu de la façon dont elle manqua de s'écrouler après avoir passé la grille, la respiration haletante. Le bras autour de sa taille, il la soulagea comme il put pour qu'elle puisse marcher et lui montrer le chemin… Car oui, elle connaissait bien mieux les rues de la ville que lui la petite, ce qui était bien pratique pour échapper à leur poursuivant.

Une fois à l'abri des regards et surtout des balles dans une petite ruelle envahie par la neige, le jeune couple cessa enfin de courir et ils se laissèrent même tomber tout deux sur le sol… Enfin, c'était Kyrielle qui avait cédé la première, mais puisqu'il lui tenait toujours la main et que la douleur se fit sentir dans ses côtes lorsqu'elle l'entraina, il n'eut pas grand effort à faire pour suivre. Tient, ça ne leur rappelait pas leur première rencontre ça ? Un peu peut-être, mais les choses étaient différente à présent… Par exemple, le Baskerville n'allait certainement pas tirer sur le bras de la demoiselle pour augmenter la douleur, c'était une chose pour laquelle il s'en voulait encore et ne risquait pas de la reproduire. Même blessée, sa petite Kyrielle serrée contre lui continuait de s'inquiétait de ses blessures à lui… Oh, il allait bien, cela allait vite guérir… Même si ça faisait un mal de chien, il fallait le reconnaitre et que la perte de sang le rendait affreusement pâle… Bien qu'il ne soit pas bien coloré au naturel hein. Il l'écouta distraitement parler de le soigner, bien que cela ne lui passait pas vraiment par la tête à lui, le mieux était de laisser faire le temps selon lui. Plus intéressant par contre, elle parlait de ce qu'elle avait trouvé… Ah oui, elle était repartie pour chercher des documents, il avait presque oublié avec tout ça. Il jeta donc un regard distrait aux documents avant de sourire en coin lorsqu'elle lui dis qu'elle n'était pas une bonne chose… Pourquoi cela l'amusait ? Tout simplement pour une raison très simple qu'il eut même la gentillesse de lui expliquer.

" Ça tombe bien, je ne te considère pas comme une chain… Et pour la discrétion, je suis tout aussi coupable que toi, ne t'en fait pas, je n'ai jamais réussi à suivre ce genre de consigne. "  

Autant dire qu'il ne suivait tout simplement jamais les consignes, mais bon, elle devait bien s'en doutait hein. Et pour ce qui était de ne pas la considérer comme une chain ? Cela, il lui avait déjà, dis, il la considérait comme sa femme, pas comme une sorte de créature à utiliser à son grès en combat… D'ailleurs, à aucun moment il ne lui avait dit d'utiliser son pouvoir au cours de la mission, c'était toujours elle qui avait pris l'initiative, à son plus grand regret d'ailleurs compte tenu de la fatigue dans laquelle elle se trouvait maintenant. Déposant un petit baiser sur son front, il la regarda tendrement, bien que l'inquiétude pourrait se lire dans ses yeux caché derrière ses lunettes sombres.

" C'est de toi qu'il faut s'occuper, on va rentrer…. Et s'il te plait, n'utilise plus ton pouvoir, ça te ferais plus de mal qu'autre chose. " Il la serra doucement contre lui, ignorant la douleur que cela lui fit ressentir. " Laisse-moi te protéger si besoin…."

C'était tout simplement, mais il avait l'impression de lui demander beaucoup, car il avait bien compris qu'elle tenait à le protéger lui, au détriment de sa propre santé s'il le fallait, mais cela, il avait beaucoup de mal à le supportait… Elle n'était pas immortelle après tout et si elle mourrait en essayant de le défendre ? Il pourrait la perdre, vraiment ? Actuellement, il ne se sentait pas en état de le supporter et il se doutait bien que cela ne ferait qu'empirer avec le temps. C'était donc cela de tenir à quelqu'un au point qu'imaginer la perdre serait pire que la mort ? Il fallait croire oui, Angeler n'était pas à l'abri de cela après tout. Il resta un instant comme cela, immobile, redoutant un peu le moment où il devrait bouger et se lever car il savait bien que sa blessure le rappellerait à l'ordre. Ils étaient bien comme cela non, ils pouvaient rester ainsi donc ? Mouais, peut-être pas avec les membres de Pandora aux trousses et avec ce froid qui allait leur tomber dessus. Il fallait rentrer pour être tranquille, même si le courage de se lever et trouver un fiacre commençait à leur manquer. Lâchant un soupire, le brun fini par écarter son bras de sa compagne pour saisir dans sa poche un petit canif qu'il gardait avec lui. Ce qu'il comptait en faire ? Eh bien, figurez-vous qu'il pensait… Eh oui, même fatigué il pense et justement, il réfléchissait au fait qu'une balle se promenait dans son corps et qu'elle y resterait même une fois la régénération faite… Le plus simple restait donc de l'enlever maintenant plutôt que de refaire un trou plus tard. Serrant les dents, le Baskerville ne perdit donc pas de temps pour planter la lame et s'en servir pour aller déloger la balle, ignorant royalement le sang qui coulait encore d'avantage. S'il n'avait pas traité Kyrielle d'idiote lorsqu'elle avait fait ça ? Si, peut-être, mais c'était différent là, parce que… C'était lui.

Une fois le morceau de métal sorti, il le laissa tomber sur sol avant de ranger le canif de sa main ensanglantée. Aller, maintenant il fallait se lever, ramener Kyrielle en sécurité chez eux… Même si ça faisait carrément mal cette merde. Serrant doucement la main de sa bien-aimée, il s'appuya contre le mur de l'autre pour se relever lentement et l'inciter à faire de même, l'aidant même en la soulevant un peu. La main dans la sienne, il fit un pas, deux, trois… Avant de légèrement perdre l'équilibre un instant. Juste un moment un peu… Flou dirons-nous, mais avec le sang qui continuait de couler, il ne fallait pas trop s'en étonner hein. Il ne fit pourtant aucune remarque sur ce pas digne d'un homme saoul, repris sa route avec sa fierté de macho, ce permettant même de s'adresser à Kyrielle pour lui demander quelque chose.

" Tu te sens en état de marcher un peu ? On aura du mal à trouver discrètement un fiacre si près de Pandora je pense…  "

L'hôpital qui se fout de la charité, vous connaissez ? Eh bien c'était justement cela. Il souffrait, il était faible et ne marchait pas vraiment droit, mais nooon, c'était Kyrielle qui aurait du mal à faire la route bien entendu… Ces hommes franchement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:29

Une simple mission hein ? Le but était juste de récupérer des documents ni vu ni connu ? Il faut croire que faire ce genre de chose discrètement n’était pas dans les cordes du couple. Allez savoir pourquoi, mais même si ces derniers avaient visiblement des papiers intéressants avec eux ils avaient trouvés le moyen en prime de se mettre Pandora à dos. Génial, ces derniers devaient certainement être en train de les chercher un peu partout en ce moment-même. La grosse joie youpi… Quoi comment ça elle abuse ? Non mais, les deux sont blessés ! Bon, la blessure de Kyrielle se résumait exclusivement à ses bras et pour être précis ses poignets, mais elle était juste fatiguée à cause de son pouvoir mis à part cela, on va dire que reprendre son souffle un bon coup lui permettrait au moins de marcher pour rentrer. Car oui, c’est presque dommage, mais il ne leur suffisait pas de faire quelques ruelles pour arriver bien au chaud chez eux, noon, bien sûr. Il faut traverser toute une campagne, avoir de préférence une voiture par ce temps pour faire le chemin sans finir congelé. Mais oui, quelle bonne idée de vivre dans un manoir au fond d’une ville en ruine hein. Enfin bon, Kyrielle n’avait pas vraiment à se plaindre de ça, c’est vrai qu’au moins elle était loin de Pandora qui avait toujours été un peu son ennemis en tant que Chain, mais en plus dans ce dit vieux manoir, elle n’y vivait pas si mal que ça. Enfin, elle était au chaud, il y avait à manger, ce qui était déjà beaucoup en soit ! Mais en plus elle avait la meilleure compagnie du monde, c’est-à-dire celle de son brun adoré. D’ailleurs ce fameux beau brun, qui au beau milieu d’une course poursuite pour sauver leur peau, n’avait rien trouvé de mieux que de s’arrêter pour lui demander si elle avait fait exprès de tuer le membre de Pandora avec le pistolet qu’il lui avait donné. Eh bien, non ? Enfin, nul besoin de le dire, le regard de la jeune fille en disait long, sans compter sur le fait qu’elle ne voulait pas qu’il se fasse plus amocher que cela et n’avait pas tardé à le tirer pour finalement se retrouver par terre ensemble dans une ruelle. Le souffle coupé, chacun dans les bras de l’autre, le corps tremblant à cause de la fatigue et des blessures respective. En parlant de douleur, ce n’était plus ses poignet endolorit qui la gênait, mais cette douleur presque insoutenable sur le buste. Dire qu’il sentait ça en pire…

Blottie contre lui, silencieuse dans un premier temps, elle dût mettre un certain temps avant d’avoir le souffle qui lui revienne, bien que cette douleur qui ne lui appartenait pas l’empêchait de se remettre pleinement de ce qui venait de se passer. On va dire que c’était mouvementé ? Pas qu’un peu hein. En espérant ne pas avoir fait ça pour rien, chose qu’Angeler ne tarda pas à vérifier. L’écoutant distraitement s’excuser qu’elle n’avait pas été très utile pendant cette mission, du moins qu’elle n’avait pas vraiment fait la partenaire idéal, il désapprouva tout. Affirmant qu’il ne la voyait pas comme une Chain. Elle n’y répondit pas, mais ces quelques mots lui faisaient énormément plaisir… Si elle n’était pas dans cette situation elle aurait certainement légèrement rougit, elle se contenta de très légèrement sourire à cette remarque et fermer les yeux lorsqu’elle se retrouva bien contre lui, un baiser sur le front en prime. Ce type est magique pour elle… Il trouvait toujours le moyen de calmer les battements de son petit cœur si ce dernier était en panique. Son souffle se fit un peu plus régulier, de temps à autre coupé lorsqu’une douleur la tirait un peu trop… Mais… Elle ne pouvait se laisser être protégé sans rien faire. Le voir mal n’était pas une chose qu’elle enviait pour lui, ni même pour elle… Et pourtant il avait mal. Il ne disait rien, mais cela se voyait dans ses faits et geste, sans compter ce qu’ils partageaient… Une mine triste cachée, elle se contenta de dire.

- Angel… Je ne veux pas te voir souffrir, nous nous protégeons ensemble…

Appuyant ses paroles d’un baiser sur sa joue. Elle se recula, pour le laisser respirer et surtout faire ce qu’il devait faire… ? Comment ça.. ? Oh simplement le fait qu’il sortit un canif pour commencer à se charcuter tout seul pour aller chercher les balles…. Pardon ? Non mais… Sérieusement ? Un simple mot sortit des lèvres de la jeune fille qui palissait clairement en le voyant faire, à voir la lame du couteau s’enfoncer dans les trous pour faire gicler d’avantage de sang, le faisant souffrit d’autant plus, ça elle le confirmait puisque la douleur c’était accentué. Mais surtout en le voyant pâlir au fur et à mesure que le sang coulait. Non mais… Il n’était pas sérieux…

- A- Angel……… ?

Rapidement ses bras se passèrent autours de lui pour le soutenir, autant moralement que physiquement. Des larmes lui montèrent alors aux yeux, bien qu’elle fit son possible pour les retenir de couler sur ses joues. Il n’avait pas le droit ! Ne l’avait-il pas traité d’idiote lorsqu’elle avait fait la même chose pour une seule balle ? Et lui se permettait pour plusieurs ? Il était mal, cela crevait les yeux. Ce qui était le plus dur pour elle n’était pas le fait qu’elle partageait un peu sa douleur, ça non, mais de le voir ainsi… Tremblant, visiblement marqué parce qu’il venait de faire elle se faisait tremblante. Comme si elle se retrouvait dans la même situation que lorsqu’elle avait cru qu’il était mort. Non rien à faire, ces histoires de régénération ou non, il n’avait pas à subir ça ! Incapable de dire ce qu’elle pensait, de lui hurler dessus de l’empêcher de bouger et de se faire d’avantage mal. Elle le regardait faire… Se relever difficilement, vouloir en prime l’aider à se mettre sur ses faibles jambes à elle. Stop… Lorsqu’il s’arrêta après quelques pas foireux pour savoir si elle était capable de marcher un peu. Ce fût le moment pour elle de se relâcher. Ils avaient tous deux pour faculté d’agir comme l’autre ne veut pas, parce qu’ils sont surprotecteur l’un envers l’autre… Le regardant de son air triste et tiraillé par la douleur de son aimé, elle le tira alors en arrière. Consciente que vu son état il n’allait pas savoir se rattraper, mais elle le fit pour lui. Passant doucement ses bras autours de lui, sa poitrine contre son dos, elle se laissa tomber avec lui pour amortir le choc. Qu’il s’appuie sur elle…

- Tu n’es qu’un idiot ! Tu osais me traiter d’idiote quand je l’ai fait et maintenant tu me fais la même ? Je n’aime pas te voir ainsi… Je n’aime pas te voir blessé… Tu ne peux pas me le cacher, ça crève les yeux, et puis… Je ressens une partie de ce que tu ressens…

La voix tremblante, son souffle chaud, ses lèvres glissèrent sur son visage pour l’embrasser très légèrement, l’obligeant à s’appuyer sur elle qui était à genoux dans la neige. Elle se fichait bien du temps tiens… Avant, elle voulait faire quelque chose. Notons qu’elle avait toujours les menottes… Le gardant ainsi, elle prit de la neige pour la poser sur la blessure, la nettoyant donc et le refroidissant. Franchement, ben, elle-même pouvait l’affirmer que cela faisait mal, mais elle ne s’arrêta pas là. La jeune Chain se lança alors à retirer sa cape qu’il lui avait offerte pour s’en servir comme un gros bandage. Laissant de la neige dessous, elle sera le plus possible pour limiter la perte de sang inutile, et laisser la glace faire un peur faire son effet… Bien qu’elle fondrait rapidement. Mais ça, ils n’étaient pas à ça près hein… Gênée par ses menottes, la demoiselle fit appel à son pouvoir déterminé à ne pas le laisser ainsi, elle brisa la petite chaine qui l’entravait avant de le regarder de ses yeux verrons, caressant de ses petites mains fraiches mais délicates la joue si pâle de son bras. Il ne fallait pas qu’il oublie qu’elle veut le protéger… Et qu’il ne fallait pas sous-estimer cette volonté. Qu’heureusement ce besoin n’était pas à sens unique… Une fois cette tentative de limiter les dégâts fais, la demoiselle lui embrassa alors à son tour son front avant de comble du ridicule certainement, le mettre sur son dos. Ne voulant pas le voir marcher comme il avait pût le faire pendant trois pas, juste… Qu’il se  repose. Elle ne pouvait pas le porter très haut, mais, c’est une Chain, et elle serait capable d’endurer son poids sur son dos pour marcher presque correctement. Il lui suffisait de se laisser aller à sa nature envers l’Abyss… ? Eh bien oui, n’est-elle pas un peu plus résistante qu’une humaine normale après tout ? Son visage donnait l’impression qu’elle agresserait la première personne venue…

Ignorant sa douleur aux poignets elle le tenait du mieux qu’elle pouvait, laissant bien sûr ses jambes trainer dans la neige. Bon, ce n’est pas tout d’arriver à bouger, mais ce ne serait pas la méthode la plus rapide… Silencieuse, n’empruntant que des rues peu fréquentées et petites, elle attendit dans un coin sombre, avant de tomber sur ce qu’elle voulait. Une calèche. Qu’importe à quoi elle servait. Même si cette dernière appartenait à Pandora ou refusait à cause de ces derniers de les prendre. Laissant Angeler un instant dans la neige pour se jeter sur le conducteur et l’assommer sur le sol, elle revint chercher son homme le portant comme elle pouvait, essayant de ne pas lui faire trop mal, tout comme elle n’hésitait pas à menacer les passants avec son pistolets… Laissant son bruns dans le fiacre, elle grimpa alors prendre les rennes pour fuir à toute vitesse dans les rues, quitte à bousculer quelques passant et ne pas respecter la conduite. Qu’importe. Les chevaux lancés au galop elle partit dans la campagne enneigée. Après tout, il n’aurait jamais été blessé si elle n’avait pas été là non… ? Arrêtant le fiacre à un endroit un peu aléatoire, pas encore capable de retrouver le chemin du retour, surtout par un temps comme celui-ci, elle laissant la voiture à l’abri des regards près des arbres, avant de descendre retrouver son brun après ce voyage agité, rapidement elle revint contre lui, l’enlaçant doucement avec ses bras, soufflant alors à son oreille.

- Je veux que tu ailles bien mon amour…

Épuisée, elle resta sur la banquette, blottie contre lui, le cajolant doucement. Voulant attendre qu’il aille mieux pour rentrer… Qu’il ne se force pas… Surtout pas….

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:31

Un homme, par nature, c'est fier, ça, on ne peut rien y changer même si parfois ce niveau de fierté varie d'un homme à l'autre. Là pour le coup, on pouvait dire qu'on avait à faire à un spécimen qui mettait la barre assez haute, bien que cela ne soit pas forcément un bien. Pourquoi donc ? Tout simplement parce cet orgueil mal placé n'aidait pas le brun à se maintenir en bonne santé. En même temps, il n'y pouvait rien si on l'avait pris pour une cible un peu trop mouvante hein, mais il n'était pas obligé non plus de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. Moi homme, moi pas craindre balle, moi plus fort que la mort… Mouais, ce n'était pas tout à fait ça mais presque. En même temps, en tant que Baskerville, il était effectivement dans un sens capable de vaincre la mort, mais cela ne le mettait pas non plus à l'abri de tout, comme de la douleur par exemple. Il pouvait toujours faire comme si tout allait bien, sa blessure le lançait tout de même à chacun de ses gestes et même lorsqu'il décidait de rester immobile en fait. S'il n'en disait rien, n'étant pas du genre à gémir ou à se plaindre comme une fillette, il ne pouvait pas complétement le cacher non plus. Le problème avec le sang, c'est que le corps en a affreusement besoin et qu'il suffisait d'en perdre une assez grande quantité pour être mal, ou même mourir dans le pire des cas. Et si Angeler était certain de ne pas pouvoir mourir comme cela – car il avait déjà testé ?... – il n'était pas à l'abri de l'effet que provoquait une hémorragie assez importante.

Encore, s'il avait laissé les choses telles quelles, peut-être se serait-il senti un peu mieux très vite. Mais nooon, monsieur n'aimait pas l'idée que des balles se promènent dans son corps une fois la plaie refermé d'elle-même… Bon, en même temps, c'était compréhensible de vouloir que la blessure se soigne le plus sainement possible, mais de là à retirer les balles d'une manière si archaïque, il y avait tout de même des limites. Mais bon, il n'était pas le seul à avoir jamais eu cette idée hein, Kyrielle ne pouvait trop rien dire là-dessus puisqu'elle-même avait fait la même chose et sans pouvoir se régénérer après en plus. Lui au moins, il pouvait se dire à l'abri des complications comme les infections et n'avait donc pas besoin de grand-chose pour s'opérer tout seul, contrairement à la demoiselle qui pouvait remercier le ciel qu'il est quelque notion en médecine notre Baskerville. Irrécupérable tous les deux, voilà ce qu'ils étaient de toute manière. Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre, ce qui était bien dommage compte tenu de cette fatalité qui attirait constamment les ennuis sur eux. Quoi qu'il en soit, le jeune homme n'avait pas forcément bien fait de jouer les chirurgiens sur lui-même et il ne tarda pas à le regretter amèrement une fois le travail effectué. Ben… C'était trop tard en même temps non ? Plus qu'à faire avec et espérer que sa nature de Baskerville ne tarderait pas à faire son travail pour qu'il puisse retrouver sa forme habituel. Pour une fois que faire partie de ce clan pouvait lui être utile hein.

Mais peu importe qu'il soit blessé et fatigué, le temps n'était pas du tout au repos avec Pandora à leur trousse. Juste pour lui-même, il s'en serait un peu foutu en fait, mais il fallait qu'il mette Kyrielle à l'abri, il ne voulait surtout pas qu'elle tombe entre les mains de ces types. Voilà pourquoi il n'avait pas perdu trop de temps à se reprendre pour se relever comme il le pouvait et entrainer la jeune femme avec lui… Un pas, deux pas… Peut-être trois, mais pas très glorieux. A ce demander s'il pouvait vraiment fuir ou protéger quelqu'un dans cet état le pauvre. Blanc comme un mort, mal assuré dans ses mouvements, il aurait presque pu faire pitié… Mais bon, c'était Angeler en même temps, qui pouvait donc avoir pitié de lui du coup… Oh, peut-être Kyrielle, mais c'était un cas à part hein, elle était amoureuse après tout. Mais peu importe, il n'était pas décidé à lui montrer qu'il était mal, lui demandant même à elle si elle pouvait marcher pour trouver un fiacre… Eh bien… Oui, n'applique pas ton propre cas aux autres Angel, ça vaut mieux. De toute manière, il ne put pas faire le fier comme cela bien longtemps puisque très vite, il se sentit attiré en arrière sans avoir la force de lutter pour rester debout… Que… Quoi ? Pourquoi était-il tombé là ? Il lui fallut un moment pour s'en rendre vraiment compte, mais il finit par comprendre que c'était Kyrielle qui l'avait entrainé avec elle, amortissant sa chute au passage bien que la douleur se fit tout de même sentir. Un peu sous le choc de ce coup en traitre, le jeune homme tenta de se relever mais du bien se rendre à l'évidence, c'était une très mauvaise idée et il n'en avait plus la force de toute façon. Il ne put donc que rester ainsi, contre sa compagne à l'écouter lui faire la morale. Ah ben ça, il le savait que la fierté le rendait idiot hein, mais qu'est-ce qu'il y pouvait à la fin ? Fermant un instant les yeux comme pour remettre de l'ordre dans ses idées, il ne put s'empêcher de lâcher un petit rire bien que cela ne fit pas du bien à ses côtes.

" Et en quel honneur je serais plus malin que toi hein ?... Au moins, tu comprends un peu ce que je ressens quand tu fais semblant d'aller bien… "

… Nananère, moi aussi je peux le faire !... Ahem… Eh bien quoi ? Il n'était pas bien, on pouvait donc lui pardonner son manque de maturité. Chacun son tour comme on dit. Mais pourquoi l'avait-elle foutu par terre franchement ? Ils n'allaient pas aller très loin comme ça tous les deux et il allait lui falloir pas mal d'effort pour se relever là pour le coup. Soupirant, il tenta pourtant encore une fois de le faire, retenu par sa compagne qui elle avait décidé qu'il resterait contre elle. Bon en même temps… Il n'était pas tellement en état de lutter, il n'avait donc plus qu'à la laisser faire. Et que faisait-elle justement ? Eh bien, le moins qu'on puisse dire, c'est que la suite ne lui plut pas tellement puisque la demoiselle ne tarda pas à se charger de nettoyer sa plaie avec de la neige… Contact au combien désagréable qui fit grimacer le jeune homme, qui tenta même vainement de l'en empêcher. Bon, il n'avait pas grand-chose à dire dans un sens, lui-même n'avait pas été très délicat avec le désinfectant, il fallait donc se dire que la neige lui ferait moins de mal. Une fois cela fait, Kyrielle lui fit un bandage… Avec quoi ? Il n'y fit pas trop attention en fait, la tête commençait franchement à lui tourner et ce qui ne se passait pas directement sous son nez lui échappait sans qu'il cherche vraiment à comprendre. Il se sentit ensuite soulevé, mais cela il n'en était pas vraiment sûr en fait puisque ce fut à ce moment qu'il perdit vraiment pied. De toute façon, c'était ridicule, un petit bout de femme comme Kyrielle ne pouvait pas le soulever hein.

Pourtant, lorsqu'il se réveilla, le Baskerville ne se trouvait plus dans la ruelle envahi par la neige où il avait fermé les yeux pour la dernière fois. Il se trouvait plus à l'abri, non pas au chaud dans une maison, mais dans un fiacre au moins, ce qui n'était pas si mal finalement. Clignant un instant des yeux, il finit par se rendre compte que sa petite Kyrielle était blottit tout contre lui, comme elle en avait l'habitude d'ailleurs. Ils étaient bien comme cela non ? Il en aurait presque oublié tous ce qui s'était passé avant, mais non, il ne fallait pas rêver, il avait la mémoire absolu tout de même. Finissant par se redresser doucement, le Baskerville remarqua que ses mouvements étaient déjà moins douloureux… Il avait passé longtemps dans les vaps ou bien ?... Mouais, mieux valait ne pas le savoir, ce qui importait pour le moment, c'était de savoir ce qu'ils faisaient là. Regardant sa compagne d'un air un peu endormis encore, le jeune homme remis ses lunettes bien en place avant de s'adresser à elle.

" C'est quoi ce bordel, on est arrivé là comment encore ? "

Non, il n'était même pas énervé, c'était juste sa manière de parler. Car bizarrement, il était affreusement calme… La perte de sang sans doute… Au moins, voyons le bon côté des choses, il ne serait pas assez en forme ce soir pour tenter quelque chose avec sa compagne… Ahem. Bref, revenons à nos moutons. Histoire de se réveiller un peu, le Baskerville s'étendit comme il put et passa sa main dans ses cheveux, ce qui eut pour effet de les mettre encore plus en pétard, même si d'ordinaire ils n'étaient déjà pas très discipliné. Il écarta ensuite légèrement les rideaux pour voir ce qu'il y avait dehors… Des arbres… Super repaire. En tout cas, ils n'étaient plus en ville, ce qui était déjà une bonne chose, mais pourquoi s'être arrêté là alors ?... Minute…. Kyrielle connaissait le chemin pour aller à Sablier au moins ? Il y avait peu de chance puisqu'elle n'avait pas dû être attentive à la route les fois où ils avaient fait le trajet ensemble et ce pour diverses raisons. Se laissant tomber contre le fauteuil, il ne put pas s'empêcher de faire cette petite déduction.

" Tu as voulu nous ramener, mais tu ne sais pas où on habite c'est ça ? "

Un léger sourire en coin apparut sur le visage du brun. C'était comique dans un sens non ? Du moment qu'elle ne les avait pas perdu n'importe où en pleine forêt en tout cas hein. De toute manière, il trouverait bien le moyen de les ramener, il connaissait le coin un peu mieux qu'elle tout de même, tout comme elle connaissait les rues de la capitale mieux que lui. Chacun sa spécialité comme on dit. Se laissant aller tranquillement contre le dossier du fauteuil, il se mit à fouiller dans l'une de ses poches pour en sortir un cigare et un briquet…. Oui, certaine personne on vraiment de drôle de priorités dans la vie, mais il avait bien le droit d'avoir envie de tabac non ? Si ça l'aidait à aller mieux, on  ne pouvait vraiment rien dire. Une fois le cigare allumé donc, il remit le briquet dans sa poche et attrapa la main de sa compagne pour la tirer contre lui. Voilà, maintenant il était bien. S'il pouvait rester comme cela longtemps ? Non, il faudrait bien qu'il se bouge pour les reconduire chez les Baskerville, mais il pouvait tout de même en profiter un peu non ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:32

Kyrielle est une fille qui n'est pas débrouillarde et qui a besoin de son homme pour s'en sortir dans la vie ? Il est vrai qu'elle semble bien un peu perdue quand il n'est pas là pour l'aider tiens... Pour la soutenir ou autre. Il faut dire qu'elle a besoin de lui pour bien des choses, simplement pour vivre en fait. Depuis qu'elle avait croisé sa route, le beau brun était devenu un élément bien trop important de sa vie pour songer à vivre sans lui... En fait, vous savez quand une personne est bien plus important que votre propre vie, c'est souvent égoïste. Car vous seriez prêt à mourir pour cette dernière, vous disant que vous n'arriverez pas à surmonter la vie sans cette dernière. Et pourtant, cela pourrait être le cas d'Angeler non ? Et puis bon, bien qu'elle ne voit pas les choses de cette façon, il est évident que des deux le Baskerville est celui qui a le plus de soucis à se faire, puisque la demoiselle n'a pas exactement le même don. Certes bien plus résistante que la moyenne, mais si cette dernière se prenait une balle dans la tête, je ne suis pas certaine qu'elle se relève comme si de rien était quelques minutes derrières... De même que vu les blessures qu'il venait de se prendre, la demoiselle aurait très certainement succombé depuis longtemps si on ne lui prodiguait pas des soins dans la foulé. En sommes, ce n'était pas plus mal ? Il passait un mauvais moment, mais irait très rapidement mieux derrière et ils pourraient rentrer tout les deux se reposer. Moui, pas certain. Surtout allez dire à la demoiselle que tout allai bien. En le voyant ainsi si faible, souffrir le martyre mais ne rien dire. C'était bien quelque chose qu'ils ne pouvaient même plus sa cacher vu qu'ils sont liés par un contrat de l'Abyss, l'un ressentait la douleur de l'autre hein ? Sur le front c'est cruel, mais d'un autre côté, la demoiselle était parfaitement au courant de ce qu'il vivait. Bien que la douleur soit plus que gênant pour pouvoir le sortir de là. Car, quoiqu'il puisse dire pour la rassurer ou autre, elle n'était même pas certaine qu'il puisse sortir de la ville sans s’évanouir au bout d'un moment. Non, ma petite Kyrielle, il était temps de prendre les choses en mains. De démontrer en tant que femme forte, amoureux, et Chain qui protège son contractant elle était capable de les sortir de là. Elle n'est pas humaine non ? Alors elle doit être plus forte c'est obligé ! Autant que cette nature serve à quelque chose...

Voilà comment elle avait finit par tenter de lui faire quelques soins, pour que son cas ne s'aggrave pas pendant qu'il se régénère, et pour justement faciliter cette dernière l'empêcher de faire trop d'effort. A commencer par tout bêtement l'empêcher de marcher de lui même. Comment ? Si Kyrielle était capable de le porter ? Pas vraiment on va dire, elle arrivait à le soulever, mais il restait bien plus grand qu'elle, l'empêchant de totalement le soulever, mais au moins, il ne traînait pas par terre. Comme quoi, pas si fragile et frêle que ça la demoiselle hein... Les personnes qui l'ont croisé ont certainement dût trouver qu'elle faisait peur la petite, à porter un grand gars comme ça, avec un œil rouge luisant et un courant d'air qui semblait la suivre. Comme pour l'encourager et l'empêcher de tomber au sol... Une fois un vol de fiacre fait, de façon certainement expéditive et violente hein, voilà son homme à l'abri du temps extérieur. Une fois une fuite plutôt mouvementé hors de la ville, la pauvre Chain incapable d'aller jusque chez eux, pour la simple et bonne raison qu'elle ne s'en souvient pas. Faut dire qu'elle était toujours très occupée pendant leur trajet... Préférant se cacher dans un coin, et rester au chaud ici. Elle retourna auprès de son brun pour le surveiller, voir comment  cela évoluer. Épuisée, elle remarqua qu'il était dans les vappes. Blottie contre lui en le cajolant doucement, elle somnola un peu. Fatiguée et blessé, elle attendit en silence, jusqu'à ce que soudainement il ouvre les yeux. De le voir se redresser et ne plus sentir une aussi forte douleur à chaque mouvement qu'il faisait s'ajouter à ce qu'elle avait, c'était un soulagement monstre. Bien que fatiguée elle eut la flemme ou pas le courage de se redresser avec lui. Restant affalée sur fauteuil, la petite se lança pour lui répondre. Il n'avait visiblement pas suivit ce qu'il c'était passé depuis qu'elle avait passé sa cape pour ralentir le plus possible l’hémorragie. Depuis qu'il avait rit... Le vilain... Alors qu'elle était morte d'inquiétude.

- Je suis soulagée... Soufflant un coup, visiblement elle l'était réellement. Je t'ai porté jusqu'à une calèche que j'ai volé, je l'ai conduite jusqu'ici... Pour attendre que tu te rétablisses...

Elle tremblait légèrement en parlant, comme si la peur était soudainement retombée. En même temps, il lui avait fait peur ce couillon. Avec son ton aussi pâle que la mort, sa faiblesse de mouvement et tous ce sang qui giclait de partout... D'ailleurs, lorsqu'il se remit sur le fauteuil pour sortir un cigare tout en la reprenant contre elle, la Chain passa sa main sous le tissu encore serré pour se rendre compte qu'elle n'y voyait pas grand chose, la neige avait fondu... Il semblerait qu'il saigne beaucoup moins ? Avec un peu de chance ce serait plus du tout, mais elle ne tenta pas de le retirer. Silencieuse, elle l'écouta. Ah, il était de nouveau d'humeur à se moquer d'elle ? Effectivement, elle n'était pas capable de rentrer toute seule, mais elle pouvait toujours y remédier s'il lui indiquait le chemin... Gênée d'être aussi idiote dans cette situation elle cacha son visage dans son cou pour répondre, les joues légèrement rouges, très légèrement...

- Non... Je ne savais pas rentrer... J'attendais que tu te réveilles pour m'indiquer la route... Caressant doucement ses cheveux. Car oui, je veux que tu te reposes au chaud, tu m'as fait terriblement peur...

Quelques larmes coulèrent enfin sur ses joues. Elle les avait retenu jusqu'à maintenant, mais c'était soudainement le soulagement qui la faisait réagir ainsi. Lui embrassant la joue pour ne pas lui retirer son cigare, maintenant pendant un instant le contact froid des menottes brisées dans la nuque de l'homme, elle se releva au bout de quelques instant à reprendre son souffle, de profiter d'être avec lui, de le laisser fumer tranquillement. Sa petite tête calée contre son torse pour écouter son cœur battre et la rassurer. Sortant dans la neige en grelottant, elle escalada à nouveau la calèche pour prendre les rennes des pauvres chevaux laissé là à attendre dans le froid. Les mains abîmé par la précédente mission elle les fit partir d'un pas plus calme que dans la ville, avant de se tourner vers son brun, à qui elle n'avait sur le coup pas laisser le choix pour savoir qui allait conduire ou autre.

- On pourra garder les chevaux... ? J'attends sur toi pour m'indiquer la route...

Restant un instant fébrile, elle s'effondra sur le fauteuil du conducteur, manquant de tomber sous le fiacre au passage, épuisée... Elle n'avait qu'une envie, rentrer, se changer et se laver avant de se blottir dans les bras de son homme. Les documents dans tout ça ? Oh disons qu'ils sont bien à l'abri dans la voiture, ils ont intérêt à être content les autres Baskerville... Soufflant doucement, elle resta ainsi sans bouger, bien consciente de son incapacité physique à suivre d'avantage le mouvement. Elle s'en sortait bien remarque, vu comment elle avait utilisé son statut tout le long, c'était la retombée on va dire... Mais sur le fond, elle allait bien. Quelques plaies visible, le corps un peu douloureux qui passerait après du repos et un bon bain chaud, et une fatigue qui passerait après une bonne nuit de sommeille... Elle voulait qu'il soit avec elle, serrant les rennes contre elle, la jeune Kyrielle se lança alors dans la tâche de se relever tant bien que mal.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:33

C'était drôle de passer comme cela d'une situation assez dangereuse à un lieu en sécurité et ce sans en avoir aucun souvenir, non ? C'était encore plus étrange pour Angeler qui avait pour habitude de se souvenir d'absolument tout. Seulement voilà, il n'était pas non plus un sur-homme et ce qu'il se passait lorsqu'il était dans les vapes n'était donc pas à la portée de ses souvenirs. En même temps, compte tenu de ce qu'il s'était passé, c'était peut-être mieux qu'il ne s'en souvienne pas non ? Pourquoi donc ? Oh, il s'était quand même fait porter par une demoiselle qui devait faire… Quarante kilos toute mouillée ? Bon, c'était un peu exagéré, mais l'idée était bien là, il avait été "sauvé" par quelqu'un de plus faible en apparence, ce qui pour la fierté d'un homme n'était pas ce qu'il y avait de mieux. Mais au moins, il n'avait aucun souvenir de cela, il pourrait donc se contenter d'imaginer la scène ou de se l'entendre raconter, car il ne fallait pas rêver, Kyrielle allait forcément le lui rappeler un jour hein. C'était son droit en même temps non ?… Mouais, il s'en passerait bien tout de même, mais s'il fallait en passer par là, il y survivrait. De toute façon, il était tout de même curieux de savoir comment il était passé de la rue à ce fiacre en pleine forêt. C'est qu'elle était costaude sa Kyrielle en fin de compte, plus qu'il ne l'aurait cru en tout cas. Celle-ci semblait pourtant peu encline à se vanter pour l'instant, juste atrocement rassurée de voir son brun se redresser enfin. Elle n'avait tout de même pas cru qu'il allait mourir hein ? Ce genre de scénario catastrophe, ce n'était pas prévu pour tout de suite… De plus, crever dans une situation aussi naze, ce n'était vraiment pas pour lui.

S'il lui fallait une mort héroïque, un peu comme un héros ? Eh bien non, même pas, ne pas crever du tout lui allait très bien en fait. Il n'était pas du genre à mourir pour une cause notre Baskerville et ce pour une très bonne raison, il n'en avait absolument rien à faire de ces histoires entre Pandora et son clan adoptif. Bon, il faisait bien quelques missions comme aujourd'hui, mais c'était surtout pour avoir la paix et pouvoir continuer ses expériences dans son coin, rien de plus. N'allez donc pas le prendre pour un fanatique au service d'une cause ! D'ailleurs, il allait en vouloir un moment aux Baskerville pour cette petite mésaventure. Ce qu'il pensait d'eux à cet instant précis ? Oh, il pourrait vous le dire oui, mais cela pourrait choquer les âmes sensibles, autant qu'il garde ça pour lui du coup. (T'as qu'à m'imaginer en train jouer hein – sbaf - ) Enfin, mieux valait se concentrer sur l'instant présent, même si s'entendre dire par sa petite femme qu'elle l'avait porté n'était pas très agréable à entendre hein. Alors comme ça, elle avait volé un fiacre ? Oh ça, ce n'était pas bien étonnant… Leur relation était basé sur un vol, alors qu'elle continue encore, c'était tout à fait naturel, elle avait juste trouvé une proie… Un peu plus grosse ? Serrant un peu la demoiselle contre lui qu'il sentait tremblante et anxieuse après ce qui venait de se passer, il la garda ainsi et tenta donc de la détendre un peu, éludant au passage la partie qu'il n'aimait pas, à savoir le moment où elle l'avait portée.

" Tu vole des calèches maintenant ? J'ai vraiment de la chance d'avoir une criminelle comme femme. ~ "

Le pire c'est qu'il parlait sincèrement, il avait vraiment de la chance de l'avoir, il le savait très bien, même s'il doutait qu'elle s'en rende bien compte. En même temps… Il ne l'aidait pas tellement à s'en rendre compte en ce moment, avec ses petites moqueries. De plus, lui-même ne semblait pas se rendre compte à quel point il lui avait fait peur. Après tout, lui ne voyait pas cela comme étant si grave s'il était blessé, il savait très bien qu'il allait s'en remettre sans aucune séquelle. Mais de son côté à elle ? Oh, elle avait tout simplement du voir l'homme qu'elle aimait se vider de son sang… Il serait peut-être tant qu'Angeler apprenne à se mettre à la place des autres, ou du moins à celle de Kyrielle. D'accord, c'était nouveau pour lui, mais il faudrait bien qu'il comprenne un jour comment faire pour qu'elle ne s'inquiète pas sans cesse pour lui. Si cela passait par faire plus attention à lui-même s'il n'en avait pas réellement besoin, il le ferait… Là il n'avait pas fait exprès, c'est tout. C'était nouveau après tout, elle pouvait donc lui pardonner non ? Mais il ne compris réellement l'ampleur de sa bêtise qu'en entendant sa petite femme lui dire d'une petite voie que non, elle ne savait pas rentrer, mais qu'elle avait tout de même essayée car elle voulait qu'il se repose au chaud, qu'il lui avait fait terriblement peur. Pourquoi s'en voulait-il rien qu'en la sentant si mal ? C'était drôle, il n'y avait vraiment qu'elle pour lui donner ce genre de sentiments, à lui qui ne s'en voulait jamais pour quoi que cela soit. Et il avait fait bien pire dans la vie en fin de compte… Mais non, c'était d'avoir fait s'inquiéter Kyrielle qui était son pire crime selon lui.

Baissant les yeux vers sa compagne, il se rendit alors compte que des larmes coulaient sur son visage… A cause de lui ? Bien évidemment, à cause de qui d'autre hein ? Il n'y avait pas de mot pour dire à quel point il s'en voulait à présent, cela se voyait d'ailleurs sur son visage qu'il se sentait mal pour elle. Passant doucement sa main sur le visage de sa compagne, le Baskerville la regarda dans les yeux en caressant sa joue avant de lâcher d'une voix basse mais sincère.

" Je suis désolé Kyrielle… Je ne veux pas que tu sois malheureuse à cause de moi. " Il posa un baiser sur son front. " Ne pleure pas s'il te plait…. "

Il l'avait déjà vu pleurer, mais il ne s'y habituerait certainement jamais… C'était trop dur à voir pour lui et il ferait n'importe quoi pour qu'elle ne soit plus triste, pour qu'elle puisse lui sourire. Il la garda un instant comme cela, blottit contre lui, avant qu'elle ne décide d'elle-même de se relever pour aller se placer à l'avant du fiacre dans le fauteuil du chauffeur. Ah… Elle avait décidé qu'elle conduirait elle aussi ? Bon, si cela lui tenait à cœur, il n'allait rien lui refusait hein, ce n'était certainement pas le moment. Il la suivit donc, peut rassurer de la voir se placer ainsi dans le froid, l'écoutant même lui poser cette drôle de question. Elle voulait garder les chevaux ?... Pourquoi faire ? Oh, si cela lui faisait plaisir après tout, il n'allait pas dire non hein, il lui devait bien cela et deux de plus ou deux de moins chez les Baskerville, ce n'était pas cela qui allait faire une grande différence. Approuvant d'un signe de tête à ses deux phrases, il la suivit donc, ce qui n'était pas une mauvaise chose puisqu'elle ne tarda pas à s'effondrer. Pour elle aussi la mission avait été dure après tout et elle n'allait pas se régénérer toute seule elle… Même si elle guérirait certainement plus rapidement qu'un humain ordinaire. La rejoignant bien vite, le jeune homme l'attrapa avec précaution par la taille pour l'aider à se relever. Pourquoi pas par le bras ? Eh bien, il savait bien qu'elle avait encore mal hein, ce n'était pas lui qui était resté suspendu dans le vide et pourtant il ressentait toujours cette petite douleur gênante. Comme il n'était pas décidé à la contrarier encore aujourd'hui, il s'assit à la place du conducteur, mais l'installa rapidement sur ses genoux histoire de pouvoir la surveiller, mais qu'elle puisse tout de même garder les rennes, ce qui semblait lui tenir à cœur pour x raison. Il lui indiqua donc seulement la direction à suivre.

" Continue tout droit par-là, je te dirais quand il faudra tourner. " Après un instant de réflexion à l'observer, il reprit. " Tu es sûr que ça va aller ?... "  

Bon, en même temps, elle était sur ses genoux et il la tenait assez fermement pour qu'elle ne lui refasse plus le même coup. Tout devrait donc aller bien jusqu'à ce qu'il rentre chez les Baskerville ? Il l'espérait en tout cas… Il y avait déjà bien assez d'émotions fortes pour la journée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:35

Difficile cette mission ? C'est peu de le dire hein. Il suffisait de voir dans quel état les deux se retrouvaient. Il était rare pour la demoiselle d’enchaîner à ce point les merdes et les coups de frayeurs. Pourtant, ils n'étaient pas restés tant que ça dans le QG de leurs ennemis. Remarque, c'est peut-être ça le problème en fait... Qu'ils soient allé un petit peu trop rapide dans leur fouille et pour sortir. Même s'il faut avouer que sortir ni vu ni connu aurait pût être difficile. Cette nature pouvait être bien compliqué en fait. N'importe quelle autre créature pourrait savoir ce qu'elle est, donc jouer l'humaine pourrait être dangereux, mais du coup une prisonnière n'est techniquement pas censée ressortir comme si de rien était non ? Moui. De toute façon il était inutile de débattre une plombe sur ce qu'il aurait fallu faire au final, de toute façons ils étaient loin. Dans cet état certes, mais c'était toujours ça non ? Ils auraient pût rester sur place, enfin, plus Kyrielle. Ne connaissant pas les limite physique que son homme pouvait endurer. Mais en fait c'était bien un détail qu'elle ne voudrait pas savoir. Puisque de toute façon, quoiqu'il puisse lui arriver elle était morte d'inquiétude. En même temps, ce serait étrange qu'elle se contrefiche de son sort non ? Comment pourrait-elle dire qu'elle est amoureuse de lui, qu'elle l'aime plus que tout ? Plus que sa misérable existence, chose qu'elle n'a jamais considéré comme ayant bien de valeur, mais c'est bien la seule chose qu'elle pourrait donner pourtant. Mais bon. Ne parlons pas de malheur ? Ni l'un ni l'autre ne serait capable de supporter la perte de l'autre, alors pourquoi chercher le mal ? Que se passerait-il pour elle s'il venait à disparaître. Oh pour elle c'était tellement évident, elle le suivrait. Déjà, le simple fait qu'ils soient liés par un contrat réduisait grandement les choix. Mais bon, en avaient-ils vraiment envie d'en avoir. C'est une bien drôle de question... Mais c'était finit. Il allait bien. La preuve non ?  Son cœur battait doucement dans sa poitrine, preuve que le sang circulait dans son corps, elle ressentait bien moins de douleur au niveau du ventre ou autre, ainsi, c'est que c'était en train de partir non ? Elle l'espérait de tout cœur, devoir se débrouiller avec son homme inerte sur le dos l'avait un peu secoué mentalement, autant être franc... Et pourtant, il était toujours le même. Pensant à fumer pour combler un besoin soudain, la gardant contre lui pour la rassurer et lâchant une petite blague sur le fait qu'elle connaissait pas le chemin du retour. Oui, c'était bien son Angeler à elle. Blottie contre lui, elle n'osait plus bouger, pour s'en remettre. Soulagée bien que des larmes coulaient sur ses joues. C'était la retombée de tout ça... Comme pour le rassurer lui, qu'elle allait bien, elle se contenta d'hocher la tête lorsqu'il l'embrassa sur le front pour lui demander de ne pas pleurer et de retourner enfouir sa tête dans son cou.

Mais il ne fallait pas rester là. Ils avaient autre chose à faire que de rester dans un fiacre dans la neige non ? Surtout que bon, la demoiselle éreinté par tout ceci n'avait qu'une envie, être chez eux avec lui... C'est pourquoi elle fût pour la première fois la première à prendre l'initiative pour rentrer. Reprenant sa place de conductrice bien que son état de santé n'était pas forcément au top pour conduire une voiture. Mais au fond elle voulait. Jamais elle n'avait monté à cheval de sa vie, cet animal coûte trop cher et jamais elle n'avait conduit de calèche. Mais elle aimait ces animaux et avait toujours aimé s'en rapprocher quand elle pouvait. Voilà pourquoi elle insistait, pourquoi elle ne trouva rien de mieux dans une telle situation que de demander si elle pouvait garder les deux compagnons à quatre pattes.  Un noir et un baie, tout simplement... Répondant d'un sourire lorsqu'il lui affirma qu'elle pouvait, sa joie fût de courte durée puisqu'il trouva rien de mieux que de faire un mini-malaise en conduisant. Heureusement qu'il était là hein... La relevant pour la mettre sur ses genoux, il la laissait conduire vraiment... ? Clignant des yeux en le regardant, elle ne pût s'empêcher de le trouver terriblement adorable, le meilleur des hommes hein... Se serrant contre lui pour essayer de se tenir un peu chaud, elle conduisit dans les directions qu'il lui indiquait, hochant de la tête doucement pour dire qu'elle avait comprit. Franchement, n'étaient-il pas mignon ainsi.. ? Appuyée contre lui, elle vint poser sa joue contre la sienne pour essayer de le rassurer de sa voix fatiguée.

- Un peu mal... Fatiguée, mais je vais bien... Parce que tu es avec moi...

Que c'est mignon tout plein. Ahem. Non franchement, physiquement c'était pas la grande forme, mais elle allait mieux au moment-même où il avait été capable de se redresser et de la serrer de nouveau contre lui. Son cœur s'était un peu relâché, faisant alors le moindre de ses battements bien moins douloureux. Le voyage ne fût pas spécialement court, mais pas forcément plus long. Le plus gênant restait le froid qui lui mordait le visage et ses joues humides à causes des larmes de tout à l'heure. Mais son homme était encore là pour compenser un peu... Arrêtant le fiacre dans la cours un peu délabrée de l'endroit, elle n'était pas certaine de se souvenir du trajet vu le manque de concentration mais bon.. Embrassant légèrement la joue de son brun, ne se souciant pas vraiment du fait qu'il voudrait pas la lâcher ou non, elle descendit de ses genoux, manquant au passage de tomber dans la poudreuse. Tremblante, elle se lança dans la dure tâche de détacher les chevaux... Bien que l'aide d'Angeler n'était pas de refus vu le tremblement de ses mains. Une fois ceci fait, elle le regarda un instant.

- Je... Heu... Je veux qu'ils soient bien au chaud... M'en occuper, comme si c'était les miens.. !

Un peu naïve la fille ? Mais pourtant n'est-ce pas adorable de voir la voleuse de calèche ainsi parler de deux animaux qu'elle venait de dérober à son propriétaire ? Pourtant cela ne l'empêcha pas de les attraper tous les deux pour les conduire au chaud, une vieille écurie qui pourtant à l'intérieur était plutôt bien foutu et pas si délabré que ça... Ils seraient à l'abri avec à boire et à manger les pauvres.  Caressant doucement le poil chaud des deux mammifères, elle se blottie légèrement contre. Ils ne semblaient pas bien farouches en même temps, ils étaient habitués au bordel de la ville. Tapotant le flanc légèrement, elle semblait enfin décidé à retourner contre son brun, s'effondrant presque sur lui tant la fatigue était devenue pesante. Tremblante toujours, les membres endolorit l'empêchant de marcher d'avantage elle souffla.

- J'aime beaucoup les chevaux...  Pas toi.. ?

Comment ça la question était con ? C'est la fatigue qui parle va, elle avait à peine la force de se tenir à lui, le froid et la douleur ayant tout engourdit. Heureusement, ils étaient arrivés. Oui, maintenant elle avait un chez-elle...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 91
Age : 24
Personnages préférés : Moi-même of course


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:37

Céder aux moindres caprices d'une petite demoiselle, c'était possible pour Angeler ? A bien le connaitre, on pourrait d'abord dire que non, ce n'était pas son genre de faire ce que quelqu'un d'autre voulait comme seul ses désirs à lui comptaient. Seulement voilà, avec Kyrielle, les règles avaient changées et cela ne dérangeait donc plus le Baskerville de s'occuper de quelqu'un d'autre… D'elle en tout cas. Car il ne fallait pas pousser non plus, les autres, ils pouvaient tous aller se faire voir. Par contre, si sa petite Kyrielle voulait absolument conduire un fiacre bien qu'elle n'était pas en grande forme physique, aucun problème ! Il était volontaire pour lui servir de fauteuil de sécurité et la tenir assise sur ses genoux pour qu'elle ne retombe pas comme avant. Inutile qu'elle se fasse encore plus mal hein, elle avait bien assez morflée durant cette mission et il valait mieux qu'elle se repose avant de tenter de nouvelles cascades…Encore que, le brun serait bien content si elle voulait bien y renoncer et rester tranquillement dans un coin, là où elle ne risquerait rien. S'il voulait l'enfermer dans une boite en verre pour que personne ne puisse la toucher et qu'elle-même ne fasse rien de dangereux ?... Oh, s'il le pouvait… Elle n'apprécierait pas ? Peut-être, mais ce grand angoissé serait rassuré au moins, car s'en faire sans cesse pour la femme qu'on aime, ce n'est pas de tout repos non plus. Peut-être arriverait-il à négocier des journées où elle se tiendrait tranquille ? Peut-être une fois par semaine au moins… Même si bizarrement, il se disait que cela serait trop lui demander.

C'était de sa faute aussi, pourquoi était-il tombé amoureux d'une fille qui attirait visiblement les ennuis à longueur de temps ? Ah ben ça… On va dire qu'il n'avait pas eu le choix hein, cela lui était tombé dessus comme ça, sans prévenir et étrangement, il ne s'en plaignait même pas. Il avait juste du souci à se faire pour elle, mais compte tenu de son tempérament surprotecteur et possessif, cela n'était pas bien étonnant non plus hein. Mais tant qu'elle se tiendrait tranquille, tout irait bien… Du moins il l'espérait. Lui indiquant le chemin pour rentrer chez les Baskerville tout de même, il la garda donc sur ses genoux, la serrant doucement contre lui pendant qu'elle conduisait le fiacre. Il ne lui fallait pas grand-chose pour être contente à celle-là, juste tenir les rennes, alors si cela contribuait à son bonheur, avec la journée qu'il lui avait fait passer, il pouvait bien lui laisser ça. Lui-même n'étant pas tellement attaché à cette tâche… Au contraire, moins il en faisait, mieux il se portait en général, alors savoir qu'elle savait le faire toute seule, ce n'était pas non plus mauvais pour la suite… Ben oui, au prochain fiacre qu'ils voleraient, elle pourrait le conduire toute seule au moins. Car oui, il fallait être réaliste, ils n'allaient certainement pas réussir à passer dans la légalité si facilement alors qu'il se connaissait depuis si peu de temps et avaient déjà commis quelques crimes ensemble. Oh, trois fois rien, quelques vols, des meurtres aussi… Quel était la prochaine étape ? Il n'en savait trop rien, mais cela n'allait certainement pas aller en s'arrangeant selon lui.

En attendant, ils étaient plutôt sages, voir même assez mignons pour l'instant, blottit l'un contre l'autre. On aurait presque put les confondre avec un jeune couple tout à fait normal qui rentraient chez eux. Bon, en même temps, avec les tâches de sang sur leurs vêtements et leur air fatigué, c'était nettement moins crédible tout à coup, mais il n'y avait pas tellement de témoins dans le coin de toute manière. Ils restèrent donc comme cela, l'un contre l'autre, oubliant pour un moment la mauvaise journée qu'ils avaient passé, jusqu'à ce qu'ils arrivent dans la cour du manoir Baskerville. Une fois dans la cours, Kyrielle ne demanda même pas son avis au brun et descendit d'elle-même, l'abandonnant alors là… Pour une fois qu'elle était pressé de quitter ses bras hein, c'est qu'elle devait être pressé de rentrer se mettre bien au chaud. Mais avant, elle semblait décidé à s'occuper du bien-être des bestiaux qu'elle avait volé avec le fiacre. Elle lui avait bien demandé si elle pouvait les garder non ? Alors autant faire en sorte qu'ils passent la nuit au chaud eux aussi au moins. Soupirant devant la tâche qui l'attendait avant de pouvoir effectivement retourner tranquillement dans sa chambre, le jeune homme suivit à la trace la demoiselle pour aller l'aider à enlever leurs harnais aux chevaux, l'écoutant lui dire qu'elle voulait s'en occuper comme les siens. Cela lui tira malgré lui un sourire. Elle était mignonne comme cela, un peu comme une enfant, à s'occuper de choses assez secondaires aux yeux des autres, mais qui paraissaient d'une importance capitale pour elle. C'était aussi cela qu'il aimait chez elle, elle le surprenait et était différente des autres. Allez donc trouver une fille que ça ne dérange pas de s'occuper de ses bestioles vous, moins elles en font, mieux elles se portent en général. Acquiesçant d'un signe de tête, il lui indiqua l'écurie où les Baskerville gardaient leur chevaux, volé ou pas d'ailleurs.

" Ce sont les tiens chérie, c'est toi qui les a volé. On peut les mettre là-bas avec les autres ils seront bien. "

Eh bien oui, ce qu'on vole nous appartient, c'était aussi simple que cela non ? Pour Angeler en tout cas, c'était ainsi. Prenant les rennes d'un des chevaux, il le fit suivre jusqu'à l'écurie où sa compagne l'avait devancé, visiblement motivé pour les mettre à l'abri de la neige. Quitte à les garder, autant les garder en bonne santé hein, sinon ce n'était pas la peine. De plus, c'était d'assez belles bêtes, docile et habituer au contact humain, ce qui serait très bien pour Kyrielle…. Minute, Angeler s'y connaissait en chevaux ? Oui et non… En fait, cela ne l'intéressait pas tellement, mais par la force des choses, il avait dû en côtoyer quand il était enfant et avait donc appris à reconnaitre vite fait une carne d'une bonne bête de travail. Par contre soyons franc, il n'avait pas remis les pieds dans cette écurie depuis bien longtemps… Pas depuis l'âge adulte au moins et s'il y avait mis les pieds en tant qu'enfant ou ado, ce n'était que pour de courte visite, puisqu'il s'était alors contenté de voler un cheval pour fuguer… Oui, il était beaucoup moins sage à l'époque notre Baskerville, mais ce n'était pas de sa faute, il n'avait juste jamais aimé cet endroit. Sortant de ses pensées, il récupéra bien vite sa compagne dans ses bras, la portant presque pour ne pas qu'elle s'écroule sur lui tant elle semblait épuisée. Pourtant, malgré la fatigue, elle trouva tout de même le moyen de lui poser une drôle de question… S'il aimait les chevaux ?... Mouais, Angeler n'était pas vraiment branché bestiole en fait, mais en réalité, il n'avait rien contre ces bêtes là en particulier. Passant sa main sous les jambes de sa compagne pour la porter – un peu comme une mariée… - il finit par lui répondre en sortant de l'écurie.

" hm… Je n'ai rien contre, ce sont des animaux intelligents et utiles. "

… Oui, il ne fallait pas s'attendre à quelque chose de plus sentimental de sa part. Mis à part pour Kyrielle, il n'éprouvait pas vraiment de sentiment le pauvre, alors pour aimer des bestioles… Non, il ne fallait pas non plus trop lui en demander pour l'instant. Gardant sa petite Kyrielle bien au chaud contre lui, il marcha ainsi dans la neige pour la ramener jusqu'au manoir. Une fois là-bas, il tomba sur l'autre crétin qui leur avait cassé les pieds le matin-même… Evidemment, il ne pouvait pas tomber sur un autre hein, c'était toujours les casse-pieds qu'on croisait en premier. Lui un jour, il lui ferait sa fête, c'était couru d'avance, mais pour l'instant, il avait autre chose à faire, comme s'occuper de sa Kyrielle qui n'était pas en très grande forme. La reposant un instant sur le sol, bien qu'il la soutenait toujours pour qu'elle ne tombe pas, le jeune homme pris avec mauvaise humeur les documents qu'on lui avait demandé pour les balancer sur le type qui allait visiblement affirmer que leur mission avait été un échec.

" Donne ça à Edward, ça te rendra utile pour une fois. "

A peine c'était-il débarrassé des documents qu'il avait repris la jeune femme comme avant dans ses bras pour monter les escaliers avec elle, laissant derrière l'autre Baskerville visiblement peu enthousiasme à l'idée de jouer les coursiers. Une fois arrivé dans leur chambre, Angeler alla déposer sagement la jeune fille sur le lit et s'assit à côté d'elle avec l'air d'un homme lessivé. La seule chose dont il avait envie là, c'était d'oublier les Baskerville et de s'endormir bien sagement dans les bras de son aimée… Pour une fois qu'il avait envie de dormir tôt tient…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Féminin Messages : 262
Age : 22
Personnages préférés : Gilbert and Glen.~
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Kyrielle Hollystone
Nom du Chain : C'est elle le Chain...
Groupes: Chain


MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   6th Mai 2014, 06:40

Dure journée hein ? C'est peu de le dire, Kyrielle espérait tout de même que la prochaine fois ce serait plus calme, ou au moins que les prochains jours ne seraient pas semblables ! Un petit peu de repos ? Quoi ? Comment ça elle n'avait fait qu'une seule mission que ce n'était pas non plus un drame ? Non mais vous avez vu l'état des deux ? La prochaine fois il serait peut-être préférable de les envoyer faire quelque chose qui est d'avantage dans leurs cordes car visiblement la discrétion ce n'était pas encore tout à fait ça. A moins que ces gens ne souhaitent tuer Angeler en l'envoyant dans ce genre de mission... Non, tout de même pas. Il y aurait des moyens plus efficaces. Heu... Non.. ? Je crois que la petite demoiselle en avait trop fait et était éreinté par cette journée. Pour preuve, une fois les chevaux mis au chaud à l'abri de l'hiver et de son froid plus que mordant, la brune avait à peine eut le temps de rejoindre son homme qu'elle s'était limite effondrée dessus, se rattrapant tant bien que mal à lui pour ne pas finir bêtement par terre, les jambes lourdes... Ne trouvant rien de mieux que de lui poser une drôle de question. Qu'est-ce que cela lui changerait s'il aimait bien les chevaux ? Pas grand chose vraiment, après tout, même si ce n'était pas trop son truc, c'est pas pour autant qu'il l'avait empêché de pouvoir les garder. Donc sur le fond qu'importe... C'est des animaux et cela s'arrête là. Mais bon, visiblement elle n'avait rien de mieux à faire que de poser la question. Ce à quoi son beau brun daigna tout de même lui fournir une réponse, non sans se pencher avant pour la porter. Telle une mariée ? Moui, enfin, pas certain qu'ils passe leur lune de miel là ce soir... Ils seraient sages tous les deux, déjà que la demoiselle ne voyait pas souvent le mal partout dans ses faits et geste, cela allait être pire certainement. Remarque, si Angeler était tout aussi fatiguée il ne relèverait certainement rien du tout.. Blottie contre lui, lutant un peu pour ne pas fermer les yeux, se laisser aller dans ses bras, la tête dans son cou, lui donnant l'impression qu'elle était protégée du froid au chaud... Mais non,il ne fallait pas. Il fallait l'écouter et surtout rester avec lui jusqu'au bout... Qu'ils se reposent ensemble...

Souriant légèrement à sa réponse, elle aurait pût penser que c'est méchant de penser ça comme ça. Qu'il ne les dérange pas et que c'est utile, donc bien ? Oh, après c'est son homme est comme ça et il ne la contrarie pas hein. Il ne devait pas être un grand sentimentale de service, même si avec la jeune fille il se montre plus que gentil et prévenant à son égard. Voir même romantique en fait. Soufflant doucement dans son cou, elle ne bougea pas d'un pouce, le moindre mouvement étant douloureux pour ses petits muscles qui avaient été un peu beaucoup sollicités en peu de temps. Mais la marche de l'homme, qui était presque devenue un moyen d'être bercé pour elle s'arrête net. L'obligeant alors à sortir la tête de son cou pour le regarder et accessoirement regarder ce qui semblait attirer son attention. C'était qui lui déjà ? Ah mais. C'était pas le gars qui les avait tiré du lit et qui avait en prime décidé qu'elle ne devait pas rester ici.. ? Il ne semblait plus vraiment prêt à mettre ce genre d'idée en place maintenant on va dire hein. De toute façon ce n'était visiblement pas l'heure de les déranger. Sentant son homme qui la posa bien qu'il l'a garda contre lui pour l'empêcher de tomber. S'accrochant à lui, je pense qu'il est rare de voir la jeune fille aussi calme et silencieuse. Mais visiblement il n'y avait rien à dire. Angeler disait ce qu'il fallait. Envoyant les dossier récupéré sur son collègue, il le chargea de le donner à la personne concerné avant de vite se retrouver contre lui. Posant sa tête sur son épaule, elle regarda la silhouette de l'homme s'éloigner, le voir mécontent ramasser les papiers qui s'étaient échapper en grommelant des paroles incompréhensible. Qu'importe... Une fois dans cette chambre si familière, elle fût plus que contente de voir cet endroit... Son chez elle. Le mou du matelas vint remplacer les bras de son homme, il semblait aussi fatigué qu'elle, vu son regard vide une fois assis à côté d'elle. Comme s'il était en train de se demander des mouvements qu'il devait faire pour se coucher. Restant un bref instant comme ça, la demoiselle au  prit d'un effort douloureux se redressa en position assise pour se rapprocher de lui. Bon, elle se rattrapa également un peu. D'un mouvement lent, elle prit ses lunettes pour les lui retirer et les poser sur la table à côté du lit.

- Angel... Je vais t'aider...

Pourquoi ? Eh bien. Je sais pas, comme ça. Faut-il une raison pour aider son homme à se coucher alors qu'il est visiblement explosée lui aussi ? Avec des mouvements maladroits, elle glissa ses mains pour lui retirer la cape qui lui servait à bloquer l’hémorragie de plus tôt. Le manteau qu'elle poussa comme elle pût au bout du lit. Leurs chaussures communes. Sa veste, sa chemise qu'elle eut du mal à ouvrir. Finalement, une fois torse nue, elle prit le temps de passer sa main sur les blessures, encore largement visible, mais les impactes de balles ne semblaient pas dater d'il y a peu de temps... Soufflant, elle glissa ses mains jusqu'à sa ceinture pour la lui retirer. Et sans aucune pudeur tirer sur son pantalon. Techniquement, elle ne ferait pas ce genre de geste sans ressentir au moins une gêne, des petites rougeurs sur ses joues en sommes. Mais pas cette fois, ces traits fatigués pensaient trop à dormir dans ses bras... Lui laissant tout de même le caleçon, elle le poussa en arrière, tombant avec lui pour se blottir. D'un mouvement plus simple, elle retire son haut, son soutient-gorge qui n'est pas très confortable hein. Sa jupe et ses chaussettes. Rien de plus. C'était plus rapide que lui, mais la lenteur de ses mouvements l'empêchaient d'aller plus vite... Rapidement, elle se glissa dans ses bras, tirant la couvertures sur eux. Ils n'étaient pas bien bavard pour le coup... En même temps, que dire dans ce moment... ? Ah si. Elle trouva le moyen de glisser quelques paroles, d'une voix fatiguée dans le creux de son oreille, tandis qu'elle était posée dans son cou.

- Je t'aime tant Angeler...

Sans demander son reste, la jeune fille d’endormie contre lui. Certainement partie pour un longue nuit de repos avec lui, allez savoir combien de temps ils allaient dormir. De toute façon,  cette fois-ci personne n'allait venir les réveiller non ? Quand même pas. Sinon elle mordrait pour le coup... Et pas au sens figuré... D'ailleurs au réveil faudrait qu'elle songe à tenter de briser ces menottes qui faisaient office de bracelet actuellement, choses bien gênant pour retirer son haut...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Compte de Gilbert~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]   Aujourd'hui à 14:07

Revenir en haut Aller en bas
 

Alors, c'est comment les missions à deux ma Lune ? [Pv : Angeler ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ QG de Pandora :: ♠ Bureaux & Autres Salles-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit