AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 115
Age : 23
Personnages préférés : Gilbert, Glen & Elliot
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Curtis Baskerville
Nom du Chain : Smaug, le dragon noir de l'Abyss
Groupes: Baskerville


MessageSujet: Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]   6th Novembre 2013, 06:28

Encore une sorcière à ses ordres. Décidément le monde le gâtait bien, non arrêtez, il ne mérite pas tant. Surtout que techniquement un type comme lui ne mérite rien mis à part la mort, et pourtant cette loyauté sans nom envers son frère décédé pouvait pourtant être admirable et pouvait pourtant le faire passer pour un excellent Baskerville à l’époque. Dans le genre obéissant cela s’entend, ce qui était un peu moins le cas aujourd’hui. Mais sinon il faisait toujours bien son travail, on va dire qu’on savait pour quelle genre de mission il fallait le faire venir quoi. Ce n’était pour une infiltration où il fallait en ressortir ni vu ni connu sans faire la moindre bavure qu’il faut l’envoyer. Mais d’avantage provoquer un carnage. On peut dire qu’avec un type comme lui, ce n’était pas bien difficile de garder
le titre de faucheur pourpre. Ils avaient en effet fait sombrer Sablier, mais c’était pour une bonne cause dirons-nous ? Difficile de le croire, ce n’est du moins pas la version officiel des faits et Curtis ne semblait pas vraiment faire partie des membres qui souhaitait prouver le contraire en fait. Mais de toute façon en ce moment c’était calme, qu’est-ce qu’il fabriquait ce nouveau chef sérieusement ? Non seulement il avait fallu une plombe pour le trouver, enfin pour décider ce dernier a enfin comprendre la chose, mais en plus rien ne bougeait maintenant qu’il était là. Ah c’était beau les espoirs des Baskerville qui reposent sur Glen, le grand chef suprême qu’on ne peut contredire hein. Bon en fait, Curtis s’en fiche un peu. Du moment qu’il peut faire ce qu’il veut… Mais tout de même pour se retrouver une nouvelle fois à glander dans les rues de la  Capitale il fallait le faire. Le voilà bon pour se trouver une nouvelle occupation. Bon. Qui allait être le jouet du jour.

Habillé d’une cape noire, notre homme avait tout de même l’intelligence de se faire un minimum discret, sachant que Pandora patrouillait dans la ville, du moins surtout dans les grands axes, se balader avec une cape pourpre serait tendre le bâton pour se faire battre en fait. Bon d’accord, Curtis n’avait pas non plus pour habitude d’avoir pour terrain de jeu les grands axes, mais plus les petites ruelles, c’est plus discret et moins de risque de se faire déranger. Voir même les jardins des manoirs tant qu’à faire, quitte à en squatter un autant aller chez ce Barma, le bon vieux Rufus. Il allait être une nouvelle fois ravis de le voir débarquer avec une victime tient. Mais avant de songer où la bête serait mise à mort, il faut avant tout la trouver. Et faire son choix. L’avantage dans cette grande ville, c’est qu’il y a vraiment de tout et n’importe quoi. Allant du riche au pauvre, de la vieille malade au monsieur robuste. Il faut savoir varier les plaisirs dans la vie comme on dit. Reste à savoir si notre homme était d’humeur à courir, ou bien à faire peur… C’est qu’il peut être terriblement fainéant parfois, même si même par fainéantise il ne laisserait jamais une proie lui filer entre les doigts. C’est soit il décide de la laisser vivre pour x raisons et la laisse partir, soit elle meurt. Les personnes qu’il avait jusqu’à maintenant laissé en vie les jours où il cherchait à s’occuper, ce chiffre pouvait tenir sur une seule main. Une riche et deux sorcières. Etrangement un, toujours par intérêt tout ça ! Bon allez, on fait la plouf ? Plouf c’est toi la cible ! Souriant, peut-être un peu trop pour que cela soit naturel, il sauta presque sur le dos de la première personne qui passait non loin. C’est-à-dire une petite rousse. Enfin rousse, pour lui c’était surtout rouge. Chose très important qui avait trouvé le moyen de lui attirer son attention. C’est fout, mais jusqu’à maintenant il avait toujours beaucoup aimé les gens avec cette couleur de cheveux. D’ailleurs elle lui rappelait quelqu’un… Il croit.

- Bonjour petite demoiselle. Vois-tu je m’ennuie, donc tu vas passer ta journée avec moi. Passant son bras autours de son cou pour la poser sur son épaule et rapprocher son visage du sien. Moi c’est Curtis et toi ?

L’art et la manière de faire des présentations rapide. Au moins, il avait le mérite de se présenter et de parfois retenir les prénoms non mais ! Mais à bien regarder cette fille. Elle lui disait vraiment quelque chose. Bon d’accord on devrait dire quelqu’un. Mais même ! Pour que notre brun se souvienne de quelqu’un il faut le faire, alors si c’est censé être la première fois qu’il voit quelqu’un il faut le faire tout de même. Sauf s’il confond. Mais cette tête et cette chevelure lui donnait une impression de déjà-vu. Mais où ça ? Posant sa main sur son menton en faisant mine de réfléchir, il finit par lâcher son cou pour attraper son visage par le menton et lui faire lever la tête vers lui. De là, il se pencha comme pour la regarder dans les yeux, plantant alors son regard rouge dans le sien.

- Ta tête me dit quelque chose.

Pour une fois qu’il ne faisait pas la comédie tient. Mais ça pouvait faire peur un type qui dit vous connaitre si ce n’est pas le cas remarque, mais pour une fois ce n’était pas fait exprès. Ne la lâchant pas, il attendit une réaction. Au pire il trouverait plein de solution pour lui délier la langue s’il le faut. Elle devait en tout cas se demander qui était ce fou qui lui tomber sur le coin de la figure tient, aborder quelqu’un de cette façon c’est plutôt rare, pour ne pas dire unique en fait… Si seulement il savait, notre homme serait ravi de ce qui l’attendait comme bonne surprise. Pour le coup une bonne journée se présentait à lui !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La mort passe... Écoute son chant.~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 17
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥


MessageSujet: Re: Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]   9th Novembre 2013, 05:57

Les sorcières ont toutes une vie fascinante, tout le monde sait cela… Ah bon ? Eh bien il faudrait peut-être le signaler à Sarhia cela, parce qu'elle n'avait visiblement pas l'air d'être bien au parfum de la situation. Non pas qu'elle ne faisait rien de ses journées hein, mais cela n'avait rien de très… Palpitant dirons-nous, ce qui commençait à véritablement l'ennuyer. La vie d'une petite bourgeoise bien élevée à Réveil, voilà qui ferait le titre d'un roman parfaitement barbant, de quoi endormir un certain nombre de lecteurs insomniaques…. On pouvait faire fortune avec l'invention d'un tel somnifère ? La demoiselle en doutait fort. Tout ce qu'elle voyait, c'est qu'elle allait bientôt mourir dans cette petite vie bien rangé avec sa mère. On pouvait dire que le début de son existence dans son pays d'origine avait été plus animé au moins, mais depuis qu'elle se trouvait dans ce pays-ci… Plus grand-chose ? Oh, elle avait grandi, avait appris à utiliser une arme même, mais à quoi cela lui était utile franchement si le monde autour d'elle restait aussi pénible et ennuyeux. Sa mère elle était assez contente de cette vie, car après tout, ce n'était pas d'elle que Sarhia tenait sa bougeotte, une vie paisible devait donc avoir des avantages pour certains, mais pas pour elle en tout cas, dommage. A quoi bon être doué de pouvoir si c'était pour avoir une vie aussi barbante que celle des humains ordinaires ? Bon, avoir une existence de sorcier influant n'avait pas tellement réussi à sa famille jusqu'à présent, mieux valait donc se faire oublier encore un peu et peut-être qui sait… Rentrer dans son pays ?

Bien que l'idée de ne jamais revoir son pays d'origine attristait un peu la rouquine, l'idée d'y retourner provoquer chez elle un sentiment bien plus dérangeant ; la peur. Pourquoi retourner dans le manoir qui avait vu toute sa famille se faire décimer après tout ? Et puis, dans son pays, il y avait aussi cet homme… Ce monstre que la vue du sang rendait incroyablement joyeux et dont le sadisme ne semblait pas avoir de limite. Encore, la petite sorcière avait eu bien de la chance cette nuit-là où elle l'avait croisé, pour ne pas dire qu'il s'était produit un véritable miracle puisqu'il l'avait laissé en vie. Si elle s'estimait heureuse ? Oui, assez, mais elle se passerait bien du souvenir de cette nuit. Ce visage taché de sang, jamais elle ne pourrait l'oublier, elle en était certaine, bien qu'elle n'était encore qu'une enfant à cet époque. Comment oublier un homme qui menace de vous tuer en même temps hein ? Du coup, aussi ennuyeux que pouvait être ce pays, la jeune femme n'avait pas vraiment d'autre choix que d'y rester. En même temps, si c'était pour tourner en rond indéfiniment, elle n'était pas bien plus avancé la pauvre, autant avoir une mort rapide qu'une lente agonie selon certain. Mais bien heureusement, la mère de Sarhia dut finir par en avoir assez de voir sa fille tourner en rond dans leur maison puisqu'elle avait fini par lui trouver une grande occupation pour la journée… Faire des courses.

….. Bon, vous la sentez venir l'arnaque là ? Parce que Sarhia de son côté avait bien l'impression de s'être faite avoir lorsque la passionnante mission qu'on lui proposait se révéla être une malheureuse liste de chose à faire en ville. Ce n'était pas la bonne non plus, non mais oh !... Mais bon, en même temps, elle n'avait pas bien le choix, donc il lui avait bien fallut s'exécuter et se rendre en ville avec un pauvre papier qui lui servait de liste de chose à faire et une pendule à emmener chez les réparateur, youpi…  Allez Sarhia, un peu de bonne humeur, il fallait tout simplement se dire que ce n'était qu'une journée perdue et puis voilà tout. Il y avait pire que faire des courses hein, comme… Non, elle ne voyait vraiment pas là, elle était trop occupé à râler pour chercher vraiment en fait. Cela faisait un peu tâche non, une jeune demoiselle bien comme il faut, habillé avec soin d'une robe pourpre aux broderies et rubans noirs, coiffé de… Non, on ne pouvait pas vraiment dire qu'elle était coiffé en fait, il ne fallait pas pousser là. Bon, ce n'était pas non plus le désordre total hein, mais ce n'était pas bien recherché non plus dirons-nous, juste un ruban noir pour attacher ses cheveux en queue de cheval haute et des mèches rebelles par-ci par-là qui ne voulait pas rentrer dedans. En tout cas, elle n'avait pas le physique à râler comme cela en pleine rue, ce n'était pas digne de son… Rang ? Mouais, elle n'était pas noble tout de même, juste dans une bonne classe sociale.  

Petite chanceuse va, au moins, elle n'était pas pauvre, alors pourquoi se plaindre à tout bout de champs ? Lâchant finalement un soupire résigné, la jeune femme regarda la pendule qu'elle tenait dans son bras. Elle ne voyait pas bien l'intérêt de réparer une telle vieillerie en fait, mais sa mère semblait y tenir, du coup, elle n'avait pas trop le choix et n'avait plus qu'à trouver un horloger dans le coin… Et pas trop lent de préférence ? Oui, tant qu'à faire, mais il ne fallait pas trop en demander aux gens hein, elle le savait bien. Un peu calmé, elle finit donc par reprendre son chemin à travers les rues pour chercher une boutique qui pourrait convenir, mais au moment même où elle aperçut ce qu'elle cherchait, elle sentit une drôle de pression sur son coup qui manqua de la faire tomber à la renverse en arrière. En fait, la seule chose qui la retenu fut que… La personne qui l'avait saisi la tenait en fait, le bras passé autour de son cou comme s'il la connaissait de longue date et qu'un tel rapprochement était tout à fait normal. Non mais oh, Sarhia était une jeune fille bien élevé tout de même, ce genre de familiarité avec un homme, ce n'était pas du tout pour elle. Chacun à sa place et on garde ses distances ! Seulement voilà, l'homme ne devait pas être de cet avis puisqu'il profita de l'effet de surprise pour lui annonçait qu'il s'ennuyer – ce qu'elle pouvait comprendre puisqu'elle aussi – et qu'elle allait donc passer la journée avec lui… Non mais il l'avait prise pour quoi là ? Une poule de luxe qui passe du temps avec un homme pour lui faire plaisir… Et accessoirement avoir de l'argent ou des cadeaux ? Mais c'était un grand malade celui-là, hors de question que Sarhia passe ne serait-ce qu'une seule minute avec lui.

" Non mais ça va pas bien dans votre tête ?! " Lança-t-elle aussi énervée que choquée." J'ai autre chose à faire que de tenir compagnie à un vieux pervers moi ! Alors allez voir ail…."

Pourquoi ne pas finir cette phrase ? Tout simplement parce que l'homme avait approché son visage et même dit son nom… Qu'est-ce que cela changeait ? Mais regardez donc cette tête de psychopathe avant de poser des questions si stupides ! Sa simple vue avait suffi à bloquer net la jeune sorcière, mais peut-être pas tout simplement parce qu'il avait un sourire franchement tordu. Ce visage, cet air supérieur et pas bien net… Ce prénom ! Curtis, elle ne rêvait pas, il en avait bien le visage et en plus le prénom ! Cet homme qu'elle avait vu tant de fois en cauchemar, il était là, devant elle et lui demandait son nom comme si de rien était… Elle rêvait n'est-ce pas ? Elle allait se réveiller très bientôt dans son petit lit douillé, loin de ce taré… Ou pas. Sarhia pour qui il était en général assez simple de prendre la parole ne faisait pas la fière pour une fois, elle était abasourdit par ce qui lui tombait dessus là. Que faisait-il là ? Il était encore en vie ? Pas en prison, rien ? Qu'avait-elle fait au ciel pour mériter de croiser deux fois cet homme dans sa vie ? Ce n'était pourtant pas faute de l'éviter, elle avait même changé de pays la pauvre, mais il fallait croire que cela ne changeait rien. Visiblement intrigué par quelque chose, l'homme ne tarda pas à saisir le visage de la jeune fille entre ses doigts pour la tirer plus près de lui et observer son visage un peu mieux, lâchant pour finir que sa tête lui disait quelque chose…. Vraiment, il était doué celui-là pour oublier une fille qu'il avait failli étriper, mais en même temps… Il devait en avoir vu d'autre hein ? Et puis, cela ne datait pas d'hier, même si l'homme lui ne semblait pas avoir pris un coup de vieux.  

" … Curtis….. "

Voilà tous ce que la demoiselle avait pu finir par lâcher, légèrement tremblante et absente, comme si elle essayait de se convaincre intérieurement que cela ne pouvait pas être possible. Bravo petite, comme s'il ne connaissait pas son propre prénom tient, à croire qu'elle avait envie de passer pour une débile. Mais non, elle était juste véritablement choquée d'avoir ce Curtis juste en face d'elle. Pire, accroché à elle. Il aurait peut-être fallut qu'elle fuit non ? Eh bien non, elle était parfaitement paralysé, inutile de tenter de faire un pas, elle savait parfaitement que ses jambes ne lui permettrait pas… Et cet homme non plus non ? Observant cet homme étrange, elle dut pourtant se rendre à l'évidence, il était bien de retour. Retrouvant un semblant de courage, ou tout simplement un peu la parole, elle finit tout de même par arriver à articuler autre chose.

" Vous ne vous souvenez pas de moi hein ?..."

En fait, cela était plus un constat qu'une véritable question. S'il avait su qui elle était, il ne lui aurait pas posé la question au départ. Ce qui amenait à une autre déduction, il l'avait prise pour cible parfaitement au hasard, ce qui donna un frisson à la jeune femme. Il l'avait fait à combien ce coup-là ? Et pire, combien était encore en vie pour s'en souvenir tout comme elle ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 115
Age : 23
Personnages préférés : Gilbert, Glen & Elliot
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Curtis Baskerville
Nom du Chain : Smaug, le dragon noir de l'Abyss
Groupes: Baskerville


MessageSujet: Re: Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]   19th Novembre 2013, 07:48

Quel était la cible du jour mademoiselle ? Encore une petite inconnue qui aurait vite fait de tourner de l’œil lorsqu’elle verrait le genre de type sur qui elle était tombée ? Une folle ? Allez savoir, il y en a des pas mal dans le genre hein. Généralement Curtis songe à les laisser en vie celles-là. Sinon encore une sorcière ? Allez savoir, mais il semblerait que notre homme ait plutôt de la chance de ce côté-là pour les croiser. A croire qu’il était équipé d’un radar pour les trouver. Sauf que non, ce n’est que le fruit du hasard qui les mène devant lui. Sauf que voilà, Curtis aime bien ce qui est anormal au fond et préfère garder ses pouvoirs rien que pour lui, quitte à réduire la personne en face de lui à l’état de simple chose à utiliser quand on veut. Attention, Curtis est certes bourré de défaut, mais s’il estime que quelque chose est à  lui, tant que celle-ci est serviable et pas trop chiante à son gout, il la protégeait et la gardait bien en vie. Attention, le premier qui pose sa sale patte sur une de ses propriété risquerait de perdre un bras voir plus. Et ce n’est pas une menace à prendre au sens figuré. Mais revenons plutôt à la rencontre du jour. Une jolie petite rousse. Attention, je ne parle pas des poils de carotte, mais des gens avec la chevelure rouge. Comme le sang ou un peu plus clair selon les teintes de cheveux. Mais pourquoi aime-t-il cette couleur ? Voyons c’est simple, elle est belle tout simplement ! Comme le sang qui coule ! Comme cette chose qui est à la fois la vie et la mort. Sans sang on meurt, mais si on le voit c’est qu’au final il y a un petit souci. On pouvait dire que généralement les gens avec cette chevelure pouvaient avoir quelques faveurs. Mais cela  se saurait si notre homme s’arrêtait sur le physique des gens, seul le caractère compte. Nous allons donc voir ce que vaut cette fille ? Oui exactement, le jeu venait de commencer. Sauf que sans qu’il ne le sache vraiment, les règles n’allaient pas vraiment entrer en vigueur cette fois.

Cela commença par le fait qu’il se planta au final devant elle pour mieux la regarder. Se mettant soudainement en tête qu’il pourrait la connaitre. C’est idiot, Curtis ne connait très peu de femme, ou plutôt rarement il avait l’occasion de les revoir. Alors peut-être était-ce justement une bonne raison de prêter au moins un peu d’intention à cette pensée ? D’où la connaitrait-il ? La mémoire sélective de notre homme semblait avoir rangé le visage de cette fille dans un coin, mais il ne faut pas pour autant penser qu’il l’avait totalement oublié. Il fallait juste le temps que ça lui revienne dirons-nous ? En tout cas, il resta ainsi devant elle. Elle avait réagi un peu de façon mauvaise lorsqu’il l’avait abordé, c’était un peu une des options que les femmes pouvait choisir dans ce genre de situation. Prendre peur, ou bien envoyer balader. Sauf qu’elle s’arrêta bien rapidement, comme si quelque chose l’avait perturbé en cours de route. Il faut dire qu’elle semblait réagir au prénom qu’il lui avait donné. Oh. Alors il l’a connaissait vraiment ? Glissant ses doigts que quelques mèches de ses cheveux roux, le brun s’amuser à tortiller ses doigts dedans tout en le fixant. Elle pouvait s’estimer chanceuse, il est rare de voir Curtis aussi sage lorsqu’il vient de trouver un  nouveau jouet. Sauf que voilà, elle n’était pas un nouveau jouet. Il doutait déjà, mais lorsqu’elle lui demanda, ou plutôt lui affirmait qu’il ne se rappelait pas d’elle. Il se pencha une nouvelle fois pour la regarder. Se souvenir hein. Une sorcière ? Ah mais, il était déjà allé dans ce pays voisin d’où viennent les sorciers ! Il avait d’ailleurs brièvement laissé sous-entendre qu’il avait déjà rencontré une petite sorcière, qu’il s’était décidé à laisser en vie en échange d’avoir une prise totale sur elle. Sa vie et son petit pouvoir. C’était quoi déjà… En tout cas. Une illumination se fit dans l’esprit de notre fou qui ne l’est pas tant que ça au final.

- Ta tête me dit fortement quelque chose petite.

Il se pencha pour lui tapoter doucement la tête, comme si elle était une gamine. Avant de finalement laisser son sourire assez peu rassurer s’étirer sur son visage pour passer à nouveau son bras autours de son cou. Comme il le ferait si elle était sa copine ou encore une connaissance très proche dirons-nous. La sorcière rousse dont il avait exterminé toute la famille par pure envie ! Disons qu’il était passé dans le coin par pur hasard et avait trouvé le moyen d’être mêlé à des histoires de familles idiotes. Au final il avait tué pas mal de personne ce soir-là. Mais avait décidé de laisser la gamine en vie après sa superbe démonstration en voulant utiliser le corps d’un chien pour tenter de lui arracher la jambe ou aller savoir son envie du moment hein. Ah mais, c’est elle sa petite chose personnelle ! Que c’est gentil de passer dans le pays de son maître, cela lui évite de faire le déplacement le jour où ça lui prendrait d’un coup hein. Caressant doucement sa joue du revers de la main, il souffla à son oreille.

- Ma petite sorcière adorée. Je suis tellement content de te revoir, tu l’es toi aussi hein ? C’est tellement gentil de venir dans mon pays pour me voir !

Bien sûr. On y croit tous que la demoiselle est venue ici dans le seul et unique but de retrouver son maître adoré tient. Elle ne devait même pas savoir qu’il venait ce pays-ci tient. Mais Curtis aime bien dire des bêtises, car c’est d’autant plus amusant quand on voir les gens en face se contenter d’accepter sans rechigner de peur d’avoir un revers du bâton un truc du genre hein. Mais voyons ce n’est pas du tout son genre ! Et puis comme dit plus haut il prend soin de ses affaires, donc la petite sorcière n’a rien à craindre de lui puisqu’elle semble du genre plutôt docile avec lui. Il faut bien dans un sens, cela évite de passer par l’étape dressage. Attrapant l’objet qu’elle tenait dans ses mains et qui était visiblement le pourquoi de sa sortie, l’homme ne se gêna pas pour le lancer plus loin dans la ruelle pour se fracasser contre un mur avant de tomber au sol en plus mauvais état encore. Hors de question qu’elle parte, il était bien content d’avoir remis la main dessus. C’est qu’elle était devenue une belle jeune femme hein ? Eh oui que le temps passe vite, mais notre homme ne le voit pas puisque le temps n’a aucun impact sur lui c’est bête non ? L’entrainant avec lui, il se décida tout de même à la lâcher pour pouvoir mieux la regarder en l’incitant à le suivre.

- Alors, que deviens tu ma petite  Sarhia ? Tu es devenue grande et belle maintenant. J’ai bien fait de te laisser en vie je crois.

Il disait tout ça comme si de rien était. Comme si décider de la vie et de la mort d’un être vivant ne représentait rien du tout. Et pourtant… Mais là on ne pouvait pas dire qu’il était méchant, au contraire, c’était une réel question à son égard, savoir ce qu’elle était devenu depuis mis à part qu’elle ait prit quelques centimètres. Après tout, elle est à lui, il a bien le droit de savoir non ? Ah et surprise hein ? Je suis sûre que tu te doutais qu’il ne se souvenait même pas de son prénom. Sauf qu’il n’est pas aussi bête que cela hein et a une certaine mémoire même s’il aime bien la faire marcher de façon sélective…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La mort passe... Écoute son chant.~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 17
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥


MessageSujet: Re: Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]   10th Janvier 2014, 06:21

Vous connaissez une personne jamais satisfaite de ce qu'elle a vous ? Non ? Eh bien vous en aviez pourtant un exemple sous le nez là. La petite Sarhia, certes plus si petite que cela aujourd'hui ne cessait de se plaindre de sa vie trop ennuyeuse pour une sorcière comme elle et comme le destin est miséricordieux, il lui avait justement envoyé de quoi l'occuper un moment… Si elle n'allait pas regretter de s'être autant plainte ? Bien possible, surtout lorsqu'on avait une vague idée du caractère de cette personne qui l'avait abordé. Pouvait-on encore parler de personne dans ce cas-là ? Rien n'était moins sûr, puisque pour elle, cet homme était tout simplement l'incarnation terrestre actuelle du diable. Au moins, on pouvait dire que le seigneur des enfers avait bon goût, il n'avait pas choisi l'apparence la plus laide qui soit, mais cette noirceur d'âme et ce sourire des plus malsains gâchait un peu le tout, ne donnant absolument pas envie à quiconque de faire confiance à cet homme. Non mais franchement, il arrivait encore à sortir de chez lui sans être poursuivi par une horde de villageois en colère armés de fourche et de torche ?... Bon, c'était peut-être un peu exagéré, il ne s'agissait pas du comte Dracula non plus hein… Juste d'un disciple diabolique qui avait lui-même joué à la chasse aux sorcières il y a quelques années de cela. D'ailleurs, pourquoi avait-il fait cela ? La rouquine avait beau s'être posé la question mille fois, elle n'y voyait pas d'explication clair. Peut-être avait-il était payé par la famille rivale tout simplement, ou avait-il fait cela par plaisir ?... Non, personne ne massacre les gens par plaisir voyons, il faudrait être affreusement dérangé pour cela.

Et pourtant… Pourquoi l'avoir laissé en vie s'il avait été payé pour les meurtres commis ? Par pitié ? Autant arrêter de rêver immédiatement, cet homme ne connaissait visiblement pas ce mot. C'était un fou alors, rien de plus et personne ne semblait décidé à l'interner pour le bien de la société civilisé. Que lui avait-il dis déjà juste avant ? Qu'il s'ennuyait et donc qu'elle allait lui tenir compagnie… Là pour le coup, Sarhia n'avait absolument aucune envie de savoir ce qu'il arrivait à celles qui lui tenait compagnie en temps normal les jours d'ennuis. Elle voulait se réveiller, voilà tout, faire comme si cette rencontre n'avait jamais eu lieu et reprendre son petit chemin tranquillement, comme si le plus gros souci de sa journée était la pendule détraquée de sa mère. Mais non, à la place, elle devait tenir compagnie à un meurtrier, celui-là même qui avait assassiné son père et d'autre membre de sa famille… Voilà l'annonce d'une bonne journée tient. Mais le pire, c'était que le jeune homme devait en avoir tellement tué qu'il ne se souvenait même plus de la demoiselle ! Oh, ça ne s'oublie pas comme cela une fille aux cheveux aussi rouge, si ? Bon, il faut dire qu'elle avait tout de même pas mal grandi et muri, mais bon… C'était un peu vexant tout de même non ? Mais qu'importe, puisque le brun ne mis pas bien longtemps à faire fonctionner sa cervelle de malade mental pour retrouver la demoiselle dans sa mémoire.

Effectivement, elle lui disait quelque chose… Il ne devait pas en laisser en vie tous les quatre matins en même temps, cela pouvait marquer non ? Du moins l'imaginait-elle, sans grande expérience des malades mentaux qu'elle était après tout. Il existait vraiment des gens à qui cela ne faisait rien ?... Elle, rien qu'à revoir cet homme qui l'avait fait cauchemarder des années, elle se sentait mal. Elle avait envie de crier, de s'enfuir, de l'attaquer même ? Mais elle n'était capable de rien, à peine de marcher guidé par le brun qui avait passé son bras autour d'elle. C'était un peu comme si son corps avait cessé de lui obéir et ne faisait que les gestes essentiels à sa survie, à savoir faire ce qu'il voulait lui. Et justement, lui de son côté comment allait-il ? Oh, pas si mal apparemment, au contraire, on aurait dit qu'il venait de retrouver une vieille amie qu'il avait perdu de vue. Il se permis-même de lui faire la conversation, l'appelant sa petite sorcière adorée… Non mais ça allait pas bien chez lui ou quoi ? Elle n'était pas à lui d'abord et il n'avait pas à lui causer comme s'il était son oncle ou son cousin nouvellement retrouvé. Comme on dit, ils n'ont pas élevé les cochons ensemble hein… Surtout que Sarhia n'a jamais élevé de cochon… Et probablement Curtis non plus sans trop s'avancer. Mais cela voulait bien dire la même chose, ils n'avaient aucun atome crochu et la demoiselle se serait donc volontiers dispensé qu'il fasse comme si c'était le cas. Alors comme ça, ce type venait de ce pays-ci hein ?... C'était bien cela l'ironie du sort, dire que Sarhia et sa mère avait justement fuit leur pays à elle pour échapper au danger, c'était s'être jeté dans la gueule du loup là. Mais au moins, si le corps de la rouquine était comme engourdi, ce n'était pas vraiment le cas de sa langue, trop bien pendu avait l'habitude de dire certain. Elle réussit donc à articuler assez distinctement pour que le brun déjà trop près de son visage à son gout puisse l'entendre.

" Il faudrait être taré pour avoir envie de revoir quelqu'un comme vous… "

… Et non, au cas où vous vous poseriez la question, Sarhia n'était pas folle, juste un peu… Enfin, c'était une sorcière quoi, il ne fallait pas lui demander d'être parfaitement normale non plus, mais elle n'atteignait pas le stade de folie nécessaire pour avoir envie de rejoindre un tel taré. Autant le préciser, car cela existait des gens qui s'attachait à leur bourreau, cela avait même un nom… Qui échappait totalement à la sorcière pour le moment, mais on pouvait la comprendre, elle avait autre chose à penser là. Comme quoi ?... Comme la précieuse pendule de sa mère qu'elle avait jusque-là pratiquement oublié, qui quitta très vite son bras pour la main de Curtis… Et qui quitta tout aussi vite cette main pour aller s'écraser contre un mur… Ah là, elle marcherait beaucoup moins bien encore. Mais bon, vu les circonstances, on s'en fichait bien de cette vieille pendule, non ?... Ben non ! C'était la pendule de la mère Lannister hein, pas n'importe quelle pendule donc ! La rouquine était censé l'emmener à réparer, pas faire en sorte qu'elle soit totalement inutilisable par la suite… Là c'était sûr, elle allait se faire tuer… Pas par l'apôtre de Satan en personne, non non, juste par sa mère, une mort idiote en somme. En voyant l'objet fracassé contre le mur, la demoiselle eut le droit à son deuxième choc de la journée et s'arrêta net pour le regarder tandis que l'homme la lâchait enfin. Trois secondes de silence suivirent et enfin….

" Mais…. C'était à ma mère ça, elle va m'arracher la tête maintenant ! "

… Oui, bravo Sarhia, c'était très important de signaler que ce tas de bois brisé en mille morceaux appartenait à ta mère, Curtis est probablement ravis de le savoir et très concerné par tes petits problèmes de gamine… Ou pas. De plus… Etait-il bien malin de faire savoir à quelqu'un qui a massacré toute votre famille qu'un membre très important de celle-ci a survécu au massacre ? Mouais, il le savait peut-être déjà ou du moins, il n'avait pas du croiser la dame si celle-ci était encore là pour envoyer sa fille faire des courses débiles. Quoi qu'il en soit, Curtis n'en avait lui rien à faire de l'objet brisé et avait déjà repris la conversation de son côté, toujours comme s'il parlait à une vielle amie… Oui, elle avait grandi, chose que lui-même n'avait pas vraiment fait selon elle, à moins bien sûr que sa mémoire d'enfant lui est joué des tours. En tout cas, il se souvenait de son nom ?... La jeune fille n'arrivait pas vraiment à déterminer si c'était une bonne ou une mauvaise nouvelle ça, après tout, lorsqu'on s'attache aux gens, on a plus de mal à les tuer après, non ?... Il fallait l'espérait, même si l'homme semblait assez content de l'avoir laissé en vie finalement, pour une raison qui échappait à la sorcière. Résigné à laisser la pendule là, la demoiselle repris presque par reflex la route pour suivre Curtis comme il l'y avait incité… Pourquoi ? N'allez pas prendre Sarhia pour une débile non plus, elle savait bien que si elle cherchait à s'enfuir en courant avec ses petites jambes, il la rattraperait sans mal. Autant éviter de le mettre de mauvaise humeur alors, non ? Pour l'instant du moins, tant qu'elle n'en savait pas plus sur ses intentions, elle préférait rester prudente. C'est donc résigné et peu confiante qu'elle finit par reprendre la parole.

" Je ne vais pas dire le contraire, vous avez bien fait oui… " Dit-elle tout en essayant de rester à une distance raisonnable de lui. " Mais vous par contre, vous n'avez pas changé du tout. "

D'accord, Sarhia avait muri, mais lui de son côté… Non, rien à faire, il était selon elle resté exactement le même. Il n'aurait pas pu vieillir un peu ? S'empâter, faire moins peur…? Non, au lieu de cela, il n'avait même pas l'air d'avoir atteint la trentaine. C'était quoi ce mec à la fin ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 115
Age : 23
Personnages préférés : Gilbert, Glen & Elliot
Double comptes : Gilbert Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Curtis Baskerville
Nom du Chain : Smaug, le dragon noir de l'Abyss
Groupes: Baskerville


MessageSujet: Re: Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]   5th Février 2014, 11:15

Comment ça Curtis n’avait aucun respect ? Pourquoi il en aurait ? S’il avait décidé que cette vieillerie qui servait d’horloge était bonne à jeter c’est que c’était le cas voilà tout ! Inutile de chercher plus loin. Qu’elle ait quelque chose de prévu aujourd’hui ne le regardait nullement d’ailleurs. C’est vrai quoi ! Pourquoi gâcher de si belle retrouvaille, vous n’avez aucun cœur vraiment ! Pauvre Curtis, il ne pensait même pas retrouver sa propriété un jour. Alors laisse-le donc profité. Elle aussi ! Elle devait être terriblement contente de retrouver l’homme qui lui avait sauvé la vie. C’est vrai dans un sens, s’il n’avait pas été là, s’il n’avait pas décidé lui en tant que tueur d’épargner sa vie, un autre à sa place aurait fait son travail sans se poser de questions. Mais non, lui avait pour habitude de faire un peu que ce qu’il voulait, ainsi, s’il décidait que quelqu’un devait vivre cela devait être le cas ! Considérez ça comme son meilleur acte du mois voire de l’année tiens. Il trouve en fait rarement quelqu’un dont la vie à de la valeur selon lui. Mais là c’est différent. Une sorcière, une créature à l’apparence humaine, un peu comme lui certain dirons. Mais le mieux n’était pas sa nature, mais plutôt le fait qu’elle avait un pouvoir. En fait, cela lui donnait l’impression d’avoir un Chain supplémentaire. La nuance était qu’elle n’était pas liée à lui par un contrat quelconque. Mais c’était un peu pareil, elle était à lui. Et ça personne n’avait intérêt à le contredire là-dessus, il n’aime pas vraiment qu’on lui vole ses affaires, bien que lui ne se gêne pas de le faire avec celles des autres. Mais bon, me diriez-vous que c’est plutôt étrange de considérer un être vivant comme une affaire justement ? Eh bien, non, il s’agit là de Curtis, donc c’est tout à fait normal en fait.

Si elle était d’accord pour être ainsi désignée ? Comme si elle avait le choix franchement, je crois que vous ne saisissez pas vraiment l’état d’esprit de notre homme, il faut dire que tout le monde ne le comprend pas forcément. Tenez, elle venait de dire qu’il fallait être taré pour être heureux de le revoir. Que c’est vilain ! Et pourtant terriblement vrai, ce genre de remarque à son égard lui faisait assez souvent étirer un large sourire malsain sur son visage, il en était fier exactement. C’est une réputation qu’il se forge volontairement et pourtant une seule personne sur terre serait pour l’instant capable de vous assurer qu’il n’est pas aussi fou qu’il n’y parait. Il est juste très bon comédien dans son genre. Il préfère largement montrer cette folie dévastatrice qu’être calme et bien sage dans son coin. C’est d’ailleurs bien plus efficace pour effrayer les gens. Voyez donc cette pauvre sorcière complètement soumise à lui. D’ailleurs, lorsqu’elle osa alors réagir face à cette horloge qu’il avait fracassé sans ménagement sur le mur, il ne pût s’empêcher d’avoir une réaction physique totalement inapproprié par rapport aux parole qu’il sortait. C’était une de ces grandes spécialités. Vous savez, quelqu’un qui est capable de vous énoncer la torture que vous allez subir de sa main, mais en gardant un sourire courtois ou alors tout simplement joyeux. Comme s’il était en train de vous proposer d’aller manger une glace… Surtout que ce qu’il dit était de plutôt mauvais gout vis-à-vis de la jeune fille, mais je vous laisse bien imaginer qu’il en avait absolument rien à faire de ce détail…

- Oh ta mère veut te tuer ? Mais dans ce cas il faudra que j’aille te raccompagner chez toi pour terminer le travail que j’avais commencé tiens ! Comme ça elle ne te touchera plus ne t’en fais pas

Hm ? Ben quoi ? On va dire que c’était une blague de mauvais gout ! Quoique, faudra réfléchir si c’est une blague ou pas… Ah ah je plaisante ! D’ailleurs tout en annonçant ça de façon tout à fait naturel, il alla donner un coup d’index léger sur le nez de la jeune fille. Un peu comme s’il venait de sortir une taquinerie toute gentille à une enfant. En fait oui, c’était un peu ça pour lui. Sauf qu’il venait quand même clairement de sous-entendre qu’il allait tuer sa mère pour éviter que cette dernière ne la « tue » d’avoir cassé sa précieuse horloge. Il y a des mots qu’il faut jauger avec lui. N’allez pas lui dire que vous mettrez votre main à couper pour annoncer la certitude de vos propos, il serait capable d’appliquer à la lettre ce que vous  dites. Non, ce n’est pas de la débilité, mais simplement un homme qui a pour capacité de retenir et comprendre que ce qu’il veut. Ce qui le rend assez difficile à toucher en fait, puisqu’il faut être assez doué pour comprendre ses ressentis sincère. Pourtant, Sarhia n’avait pas trop de soucis à se fait tiens ! Notre homme comptait réellement la garder et donc ne pas la torturer ou la tuer. Juste la charrier, mais je peux vous assurer que personne d’autre que lui ne pose ses pattes sur elle, y a son nom marqué dessus c’est cela. La lâchant enfin pour marcher, la petite le suivit, c’est bien au moins elle avait compris comment cela fonctionnait… Ah et bien sûr toujours l’éternel remarque, comment cela se fait qu’il n’a pas du tout vieillit. Parce que c’est Dieu, voilà ce qu’il aurait envie de répondre mais bon, ce ne serait pas très utile… Sauf que bien sûr elle se doit de le considérer en tant que tel ! Laissant un très léger ricanement s’échapper de ses lèvres, il ne dit rien, s’arrêtant un instant avant de passer un bras autours de sa taille pour la tirer et lui indiquer le chemin un suivre. Un bar ? Non mais vous avez vu le quartier où ils sont ? Pas des plus fréquentable en somme, mais il s’en fiche. Il va où il veut quand il veut. Il serait même capable d’aller réveiller le proprio de l’endroit en pleine nuit si l’envie lui prenait tient. La faisant s’assoir près du comptoir, il pencha son visage vers son oreille pour souffler sur son éternel ton léger.

- Parce que je suis immortel. C’est largement suffisant comme réponse~ Ricanant encore légèrement il reprit. Que vas-tu prendre à boire ma petite ? Un bon alcool non ?

Elle n’avait techniquement pas le choix, tu es à un bar avec Curtis tu te dois de prendre de l’alcool. Reste à savoir si elle le tient aussi bien que lui. Elle devait se sentir bien avec de telles informations sur lui tiens, il était immortel ? Quasiment oui. Il n’y avait que peu moyen de le tuer en fait, sinon ce n’est pas la peine d’espérer le voir mourir ! Demandant au barman un alcool bien fort, il attendit, tournant son regard vers quelqu’un qui souhaitait visiblement mourir aujourd’hui. Oui oui, vous savez dans les bars mal fréquentés ce n’est pas des hommes bien éduqué qu’on y trouve et quand une jolie demoiselle rentre, tout le monde lorgne dessus. Sauf que, non pas là. Sans aucune retenu, il donna une claque sur les fesses de la demoiselle, comme il pût, elle était sur un tabouret tiens.  Avant d’attraper le col du mec qui avait sifflé en passant derrière elle pour lui exploser la tête sur le comptoir. Oui vous ne rêvez pas, Curtis donne des leçons de bonne conduite alors qu’il était le premier à s’en foutre. Sauf que là cette fille est sa chose, donc on ne touche pas, ni rien sans son autorisation. C’est ainsi que va la vie. Lui mettant le visage en sang à force de lui exploser le nez au sens propre du terme, il l’attraper par la peau du cou, l’étouffant à moitié pour le mettre devant la jeune fille.

- Tu vois ça. C’est à moi, c’est mon objet. Donc tu lui dis pardon.~

Fâché ? Bien sûr que non ! Il disait ça avec tellement de légèreté d’ailleurs ! Bien qu’une excuse semblable à une plainte sortie du pauvre homme, ce dernier ne voulant pas se battre contre ce type étrangement –oui étrangement- plus fort que lui. Il eut quand même droit à une main planté sur la table avec une dague. Tapotant la tête de l’homme beuglant comme un cochon, il donna un coup de genoux sur les côtes pour lui couper le souffle et le faire taire. Il regarda à nouveau sa petite chose fraichement retrouvé. Tu vois, tu ne risques rien avec lui… Il prit même la peine de prendre place à côté d’elle, laissant l’autre à genoux à côté du comptoir, enfin silencieux. Il poussa la bouteille d’alcool vers elle. Allez, profite et bois un coup ? On fête les retrouvailles ?~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La mort passe... Écoute son chant.~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 17
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥


MessageSujet: Re: Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]   4th Mars 2014, 06:20

Il y avait vraiment des personnes avec qui le choix des mots comptait, alors que pour d'autre, ce n'était pas bien important puisqu'ils ne cherchaient pas spécialement la petite bête pour retourner vos mots contre vous. Avec Curtis… Eh bien, il fallait faire attention, c'était le moins que l'on puisse dire. A croire qu'il avait un véritable don pour avoir les gens avec leurs propres expressions. Lorsque quelqu'un dis qu'il va vous tuer, il ne faut pas le prendre au pied de la lettre, sauf bien sûr s'il débarque avec une hache hein. Mais visiblement, dans l'esprit dérangé de Curtis, lorsque quelqu'un dis de telles choses, c'est forcément la vérité puisque lui-même ne se gênait pas pour assassiner les gens d'après ce que savait Sarhia. En tout cas, il n'avait pas paru très émotif lorsqu'il avait participé au massacre de sa famille… Non, au contraire, il avait même eut l'air de bien s'amuser ce taré, un peu comme il se réjouissait tout seul d'avoir retrouvé la petite sorcière comme cela au détour d'un coin de rue. D'accord, la jeune fille se doutait bien qu'il ne l'avait pas laissé en vie par simple bonté d'âme, mais franchement… A quoi pouvait-elle bien lui servir là tout de suite ? A rien très certainement, mais cela ne l'empêcher pas de se réjouir de cette rencontre fortuite. Aller, courage petite Sarhia, ce n'est qu'un mauvais rêve, tu vas te réveiller très bientôt…. Ou pas ? Il fallait croire que non, car même la menace de voir ce taré retrouver sa mère pour finir le travail qu'il avait commencé lorsqu'elle était enfant ne suffisait pas à lui faire un choc assez fort pour la réveiller.

Pourtant, la jeune fille aimait sa mère et même si elle pouvait se plaindre de son autorité ou dire qu'elle lui arracherait les yeux pour telle ou telle raison, elle ne souhaitait pas le moins du monde la voir finir ainsi. C'était la seule personne qu'il lui restait après tout, la seule membre de sa famille qui ne s'était pas fait massacrer cette nuit-là d'après ce qu'elle savait, du coup, la simple idée de la voir disparaitre comme cela du jour au lendemain lui donnait froid dans le dos. Il n'oserait pas faire cela… Non ? Oh ça, il ne fallait pas en jurer hein, même s'il le disait avec un air assez insouciant, la sorcière ne doutait pas un instant qu'il pensait ce qu'il disait. Bien qu'elle ne soit pas bien mat de nature, la demoiselle réussi tout de même à pâlir en entendant les mots du plus vieux… Et si sa mère mourrait parce qu'elle n'avait pas su mesurer ses paroles ? De plus, il lui précisait bien que c'était pour son bien à elle, donc que ce serait entièrement de sa faute… Oui bon, c'était lui le meurtrier hein, mais la culpabilité serait tout aussi grande pour la jeune fille s'il mettait ses menaces à exécution. Toute pâle, la sorcière ne put donc que le regarder en essayant de déterminer s'il parlait sérieusement ou non tandis que lui semblait trouver la chose très amusante et se permit même de poser son index sur le bout de son nez à elle d'un air taquin… Non, ça, ce n'était pas de l'humour Curtis ! Il faudrait que quelqu'un lui apprenne qu'il y avait des choses qui se faisait et d'autre pas non ? En tout cas… Ne comptait pas sur Sarhia pour ça, elle était bien trop occupé à ne pas faire de bourde pour ne pas énerver cet énergumène.

" N… Non, ce n'est pas la peine, merci. "

…. Hein ? Oui oui, vous ne rêvez pas, c'est tous ce qui avait pu sortir de la bouche de la rouquine tandis qu'elle s'était remise à suivre le brun bien sagement. Eh bien… Autant rentrer dans son jeu non ? Enerver un taré en le contredisant ou en lui disant franchement qu'il était fou n'était surement pas une bonne méthode, alors autant entrer dans son jeu et faire comme s'il lui avait vraiment proposé un service ? Mouais, en même temps, elle n'avait rien à gagner en faisant sa maline, donc autant s'en passer et tenter de lui faire oublier cette idée grotesque. Seulement voilà, une idée débile envolée, en voici une autre qui se ramène aussi vite ! Comment cela ? Eh bien au lieu de répondre tout simplement à la demoiselle qui voulait savoir pourquoi il n'avait pas vieillit, le brun c'était contenté de ricaner un peu avant de passer ses bras autour de sa taille pour la trainer… Dans un bar. Non mais il plaisantait là ? Eh non, apparemment pas, il comptait vraiment emmener une jeune fille de bonne famille, à peine majeur en plus, dans un bar mal fréquenté d'un quartier peu recommandable. Comme quoi, il n'avait vraiment aucune limite celui-là. En voyant le coup venir, la rouquin commença à tirer dans l'autre sens par reflex, un peu comme une gamine qui refuse d'aller se coucher et doit se faire trainer par sa mère, mais franchement… Il n'y avait rien à faire, quand un type beaucoup plus grand et fort que vous décide que vous allez dans une direction, vous y allez, point à la ligne.

C'est donc avec un air de petite peste contrainte mais résigné que la petite Sarhia finit par être installé au comptoir d'un bar. Une grande première pour elle, il fallait bien l'avouer et cela se voyait d'ailleurs à la manière dont elle regardait autour d'elle. De l'alcool, des hommes à moitiés ivres, du bruit… Qu'est-ce que les gens pouvaient bien trouver à ce genre d'endroit franchement ? La sorcière ne comprenait pas du tout et ne voyait pas bien non plus pourquoi le brun l'avait emmené dans un tel lieu. Ils n'étaient pas bien dehors ?... Euh… Non en fait ils n'étaient pas bien, mais c'était limite plus rassurant pour la jeune fille. Pourquoi donc ? Parce que dans la rue… Il y avait plus de témoins sans doute, alors qu'ici, elle pourrait bien se faire égorger qu'elle n'était pas certaine que quelqu'un serait assez sobre pour lever le petit doigt. Mais ce n'était certainement pas l'intention de Curtis… Enfin elle n'en savait rien et n'avait finalement pas très envie de le savoir à l'avance. Si la lubie lui prenait de la tuer, qu'il fasse ça vite, au moins elle n'aurait pas le temps de souffrir. Mais pour le moment, le jeune homme, s'il était vraiment jeune, semblait plutôt décidé à s'amuser. C'était un lieu pour après tout, non ? Bof, Sarhia n'y connaissait pas grand-chose et ne pouvait donc que supposer alors qu'elle l'écouter rire encore en lui disant qu'il était immortel, d’où le fait qu'il ne vieillissait pas. Ah ben… Oui, le pire c'était que ça paraissait logique en plus ! Ne comptez pas sur Sarhia pour paraitre étonnée et ne pas croire la chose, c'était une sorcière après tout et l'immortalité ne lui paraissait donc pas si absurde que cela, même si cela ne lui disait pas ce qu'était le brun. Se tournant vers lui l'air plutôt songeuse, elle ne chercha donc pas à mettre en doute ce qu'il disait.

" Immortel, mais pas un sorcier… Je n'aurais rien de plus précis ? "

Ben quoi ? C'était sa petite sorcière adorée oui ou non ? Bon, alors elle pouvait bien avoir quelques réponses quant à la nature de son bourreau. Jetant autour d'elle un regard qui en disait long sur ce qu'elle pensait de l'endroit, la demoiselle ne manqua pas de répondre à sa question sur l'alcool… Là aussi il voulait plaisanter hein ?

" Je ne bois pas d'alcool. C'est une boisson indigne qui transforme n'importe quel homme respectable en moins que rien et en plus… Je suis sûre que ça a mauvais goût. "  

… Comment cela elle en était sûre ? Eh bien, croyez-le ou non, mais la petite sorcière n'avait encore jamais gouté d'alcool. Bon, peut-être un peu de vin lors d'un repas, mais rien de plus fort, certainement pas un alcool fort comme voulait lui faire boire Curtis. Alors ça, c'était hors de question, une jeune fille respectable comme elle n'allait certainement pas s'abaisser à ça ! En même temps, est-ce qu'elle avait le choix ? Ça c'était moins sûr avec Curtis, mais avant qu'elle puisse vraiment se poser la question, un type était passé derrière elle en la sifflant et en se permettant même de lui coller une claque sur les fesses…. Pardon ?!! Voilà justement pourquoi elle n'aurait jamais mis les pieds dans un tel endroit par elle-même. Ni une ni deux, la jeune fille c'était alors tourné sur son tabouret pour lancé un regard assassin à cet ivrogne, mais avant qu'elle n'ait eu le temps de gueuler quoi que ce soit, Curtis lui avait déjà réagi pour attraper l'homme par le cou et lui fracasser violement la tête sur le comptoir… Bon d'accord, Sarhia pensait justement à quelque chose du genre, bien qu'elle n'ait certainement pas eu la force de faire cela aussi bien, mais était-ce vraiment… Nécessaire ? Ou peut-être que Curtis était tout simplement en manque de violence hein, allez donc savoir. Regardant la scène un peu mal à l'aise, la jeune fille finit par avoir l'homme pile en face d'elle qui lui bafouillait des excuse à la demande du brun, car on ne touchait pas à "son objet".

… D'où elle était un objet elle déjà ? C'était une personne non mais oh ! Même si le type qui lui avait claqué les fesses et monsieur l'immortel ne semblait pas la considérer comme tel… Non mais où est-ce qu'elle avait foutu les pieds la pauvre ? C'était une vaste blague… N'est-ce pas ? Enfin bon, il valait mieux être à sa place à elle qu'à celle du type qui venait dernièrement de se prendre une dague dans la main… Dans un sens, Curtis était gentil, il l'avait défendu… Non mais c'était encore une mauvaise plaisanterie ? D'où il défendait une fille dont il avait massacré toute la famille ?! Ce type était taré, il n'y avait rien à redire là-dessus. Détournant son regard de l'homme, Sarhia se retrouva bien vite avec un Curtis fier de lui qui lui tendait une bouteille d'alcool… Ah ben au point où elle en était, elle pouvait bien prendre un petit remontant non ?... Elle n'avait pas le choix de toute manière. Lâchant un soupire, la demoiselle attrapa donc la bouteille des mains du brun pour s'en servir un verre qu'elle regarda un instant comme s'il allait se vider tout seul… Avant de se rendre compte que cela ne servait à rien et de finir par le vider elle-même d'un seul coup !... Comment c'était ? Eh bien… Probablement la pire chose qu'elle n'avait jamais bu de sa vie et il lui fallut un effort considérable pour ne pas tout recracher sur le barman. Ce truc était horriblement fort, comment les gens pouvaient-ils avaler cela par plaisir ? Fous, tout le monde était fous ici… S'étouffant à moitié, la jeune fille toussa un peu avant de reprendre un peu de consistance pour parler… Comme si de rien était ?

" Pourquoi vous avez fait ça ? J'aurais très bien pu le faire moi-même… Et je ne suis pas un objet, mais une personne. "  

Oui oui, elle aurait pu le faire elle-même… Ahem, elle savait se défendre tout de même, même si elle n'égalait certainement pas le brun question violence. D'un air dédégneux, elle finit par pousser le verre dans lequel elle avait bu le plus loin possible d'elle. Une fois, pas deux, c'était trop mauvais ce truc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ma mignonne petite sorcière. Tu m'as manqué, je t'ai manqué hein ?~ [PV : Sarhia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Réveil :: ♠ Rues sombres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit