AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Masculin Messages : 41
Age : 22
Personnages préférés : Moi même

Feuille de personnage
Nom & prénom: Bezarius Jack
Nom du Chain : B-Rabbit
Groupes: Bezarius


MessageSujet: Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather   14th Juillet 2013, 11:30

Jack a enfin récupéré son corps. Après cent ans d'errance, après cent ans, il est revenu dans le monde des vivants. Il redécouvre le monde, il en est même émerveillé. Il redécouvre les beautés de la nature, le vent frais qui fouette son visage, il sent sa longue tresse, qui n'a pas changé, battre son flanc. Tout cela lui avait manqué, mine de rien.

N'être qu'un souvenir, n'être qu'un fragment d'âme qui se balade dans un souvenir, quelque chose d'effacé, de brisé, c'est dur à vivre. Et même, ce n'est pas une vie, on peut difficilement le dire. Et après, vivre dans le corps de son ancien Chain, c'est dur à supporter, mine de rien. Il faut une quantité phénoménale d'énergie pour pouvoir interagir avec lui. Pour prendre le contrôle de ce petit corps frêle. Et cette énergie manquait. Il n'était qu'une âme qui vivait dans un réceptacle déjà pris. Et encore, une âme qui n'était pas vraiment entière.

Ces cent ans ont été rudes.

Mais le voilà libre, au vent. Le voilà qui peut faire ce qu'il veut, sans devoir abandonner cette enveloppe charnelle, c'est la sienne. Rien qu'à lui. Un sourire illumine son visage. Le soleil se couche, peu à peu. Alors qu'il pense au bonheur que tout cela lui évoque, une autre chose lui revient en tête. Quelque chose qui ne le quitte quasiment jamais. Lacie. Sa belle Lacie. Son amour de Lacie. Sa Lacie.

La Lacie qui lui manque, qui lui a sauvé la vie même si elle n'en est pas vraiment consciente. Et lui qui veut tout faire pour la revoir, c'est comme une bouffée d'air pur cette fille. Il en a besoin, elle est devenue sa raison de vivre. Et il fera donc tout pour la retrouver. Il se dit tout le temps qu'il va la revoir, une dernière fois, mais il en a en permanence besoin. Alors il reporte la dernière fois, encore et encore. Est-ce qu'un jour, ils seront enfin réunis, pour toujours ? Pourra-t-il un jour l'aimer sans condition ? Sans mort ? Et qu'elle soit toujours à ses côtés. Ca doit être la partie la plus importante.

A côté de ces cent ans sans Lacie qui viennent de s'écouler, les huit ans qui les ont précédé n'étaient rien. Il préférerait revivre ces huit ans plutôt que d'attendre indéfiniment.

Mais il sait qu'une partie de Lacie est quelque part, dans ce monde. Enfin, ce n'est pas vraiment une partie d'elle, c'est juste un symbole. La tombe de Lacie, dans le manoir du Sacre.

Ni une, ni deux, il saute dans un fiacre en direction de ce lieu où tout Bezarius qui se respecte passe ces quinze ans, sa cérémonie à l'âge adulte. Même lui a dû y passer. Malgré le fait qu'il est un bâtard. Appelons un chien, un chien. Alors Jack est un bâtard et il en est parfaitement conscient. Il savait pertinemment à quoi était dû tous ces maltraitements alors qu'il était chez les Bezarius. L'enfant non désiré. L'enfant qui ne devrait pas être né, et qui donc, ne devrait pas être dans ses murs. Une honte. Mais même si cela blesse certainement au début, on s'y habitue, au final. Alors Jack gardait le sourire, malgré tout ça.

Le cheval hénit et le fiacre s'arrête. Jack lance une pièce au conducteur alors qu'il descend et se dirige directement du côté jardin. Il sait pertinemment bien où aller. Il connait le chemin par coeur, et même si la bâtisse a beaucoup changé pendant ces longues années d'absence, rien ne l'empêchera d'arriver à son but. Ses pieds le guident tout naturellement, combien de fois a-t-il fait ce chemin accompagné de Glen ? D'innombrables fois.

Ses pas ralentissent, son pouls s'accélèrent. Le voilà presque sur les lieux. Il fouille dans sa poche et en sort une montre à gousset. Il l'ouvre d'une pression du pouce et la mélodie que chantait autrefois Lacie résonne dans l'air.

Jack, nostalgique, s'approche plus de la pierre tombale et tombe à genoux devant elle, les larmes aux yeux. Sa Lacie... Il passe une main à l'endroit où est gravé son nom. L'usure de la pierre ne permet pas une lecture. Dommage. Un pincement au coeur se fait ressentir et un sanglot s'échappe de ses lèvres.

Il se retourne alors et s'adosse à l'arbre qui se situe juste derrière. Ses yeux émeraudes regardent le ciel qui s'assombrit de plus en plus. La montre à gousset est toujours ouverte et la mélodie arrive toujours aux oreilles de Jack. Ca lui fait toujours autant mal au coeur mais en même temps, tellement de bien. Il se rappelle de tous ces souvenirs. Avec Lacie, surtout, mais aussi Oswald, Glen... Quand Lacie était encore vivante, quand il débarquait au manoir sans prévenir. Quand il faisait beau, les oiseaux chantaient. Et lui, il voyait Lacie, et ça lui suffisait, il était bien heureux comme ça.

Il pose la montre sur la croix de Lacie, la chaîne glisse de la pierre et manque d'entraîner la montre avec elle mais Jack stabilise le tout avant que cela ne se produise. Il s'affaisse alors un peu plus dans sa position, il aimerait s'endormir ici, avec tous les souvenirs qui le hantent, tous ces souvenirs joyeux qui pourtant lui font si mal, car cette époque est révolue.

Un corbeau croasse, et s'envole, faisant tomber quelques feuilles aux côtés de Jack, ainsi que des plumes noires. Il fronce légèrement les sourcils. Il n'aime pas les plumes noires. C'est à cause d'un animal aux plumes noires que Lacie est désormais loin de lui. Et son Chain, qui doit lui permettre de la retrouver. Il remettra son plan à exécution, bientôt. Bientôt... En attendant, il est assez fatigué. Retrouver un corps est assez éprouvant. On se pense capable de faire plein de choses mais il est encore faible. Ajoutez à ça que Jack n'a pas encire manger, pressé comme il était de retrouver Lacie. Une part d'elle, quelque chose qui reste, aussi futile soit cette chose.

Jack essuie alors ses joues d'un revers de la main, s'écroule davantage encore et ferme les yeux, laissant les bruits de la nuit le bercer, doucement, ainsi que la mélodie qui résonne encore dans l'air.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 221
Age : 21
Personnages préférés : Glen ~ Jack ~ Leo ~ Vincent ~ Gilbert ~ Break ~ Alyss

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heather Taylor Crown
Nom du Chain : Akamae
Groupes: Contractants Illégaux


MessageSujet: Re: Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather   15th Juillet 2013, 02:33

Quand on est jeune et impétueux comme Heather, il peut arriver parfois que l'on regrette amèrement certaines des actions ou des rencontres qui ont des influences plutôt néfastes sur notre avenir. Et elle commence vraiment à ressentir le poids de ces erreurs. Outre le fait d'avoir complétement oublié son passé à cause d'un accident, ce qu'on peut encore lui pardonner, son contrat avec Akamae qui s'intensifie toujours plus devient assez inquiétant. Certes, ni l'un ni l'autre n'est pour le fait de tuer des humains afin de revenir dans le passé, car ni l'un ni l'autre n'en a besoin, mais il n'empêche que le lien soit de plus en plus présent, et que cette proximité avec les Abyss n'est en rien profitable à l'espérance de vie de la jeune fille. La montre sur sa poitrine est encore bien loin d'avoir fait un tour complet, mais le risque augmentant de jour en jour aura eu raison de son calme légendaire. En effet, pour la première fois depuis maintenant 7 mois, Heather avait peur de ce qui pourrait lui arriver à elle et son Chain d'ici peut, et la vue de cette marque noire faisait grandir peu à peu la boule qui nouait ses entrailles. Elle n'était encore qu'à mi-chemin de la réalisation de son rêve, et il était bien sûr hors de question qu'elle ne périsse avant, mais le temps était comptait maintenant. Est ce qu'elle regrettait d'avoir accepter la présence de ce loup mutant à ces côtés ? Oui, un peu plus chaque jour, bien qu'elle ne regrettera jamais d'avoir pu le rencontrer et de se lier d'amitié avec lui.

Depuis plus d'une semaine, elle ne posait que rarement le pied chez elle et avait stoppé ses visites quotidiennes chez sa famille adoptive, la recherche de Silver étant devenu le maître mot de son esprit. Elle n'osait plus dormir la nuit, ni même s'autoriser une sieste de temps à autre par peur de faire à nouveau des cauchemars effrayant. Car oui, depuis le dernier déplacement de son sceau avant l'épisode de Sablier, ils étaient de plus en plus présent et elle savait bien qu'ils finiraient par lui faire perdre la tête. Et comme toujours, c'étaient ces foutus oiseaux aux plumes maudites qui étaient la cause de son malheur. Cela faisait une journée qu'elle voyageait de ci, de là, vers des directions diverses et inconnues, se fiant au flaire de son fidèle destrier et à sa propre intuition. Son frère n'était pas loin. Son frère était là, quelque part, en bonne santé, attendant sûrement autant qu'elle le jour de leurs retrouvailles. Voguant parmi les arbres d'une forêt épaisse, les premiers rayons de soleil commençaient à se faire engloutir par l'horizon, donnant cette teinte orangée si particulière au ciel. La végétation se fit moins dense au fur et à mesure qu'ils avançaient, et la contractante finit par tombé nez à nez avec un immense bâtiment totalement délabré. C'était un clocher, un grand clocher qui reposait au centre d'un amas de verdure, perdu entre les arbres, éloigné de la capitale. Ils n'étaient pourtant pas à Sablier, et c'était bien rare de tomber sur un édifice en si mauvais état mais beaucoup plus luxueux que n'importe qu'elle maison de Reveil.

Akamae était pour la visite de ces lieux. Qui sait sur qui ou quoi ils pourraient bien tombé en faisant le tour du clocher. Heather s'en moquait bien à vrai dire. Haussant les épaules, elle croqua dans son éternelle tablette de chocolat -dont elle raffolait toujours autant- et se laissa guider par son compagnon. Il émanait de ce lieu une aura sereine et oppressante qui faisait frissonner l'adolescente. Sensation sur laquelle elle n'eut pas le temps de se questionner, son Chain grognant la sortant de ses songes. Une musique résonna de plus en plus fort dans l'espace, si bien qu'il était dur pour Heather de localiser l'exact emplacement d'où pouvait provenir cette douce mélodie. Accélérant vers un point fixe, le loup s'arrêta net devant une énorme crevasse créée à l'extérieur du bâtiment. Bien que la lune pâle sortait doucement, la jeune fille n'y voyait pas grand chose de là où elle était. Sans crainte aucune, elle emprunta l'escalier de pierre qui l'amenait à un étage inférieur, curieuse de savoir qui pouvait bien être ici à une heure pareille, désirant ardement que cette musique était peut être un appel de son frère qui l'attendait ici.

L'endroit était spacieux et plus lumineux que l'on pourrait le croire de là-haut. L'herbe y était aussi très présente, et il régnait en son centre un grand arbre feuillu, surplombant ce qu'il semblait être une pierre tombale. Elle remarqua rapidement la personne qui était allongée juste à côté. Son coeur se serra, peiné. Il y avait bel et bien quelqu'un ici, mais cette longue tresse blonde ne pouvait certainement pas appartenir à son Silver. Elle s'approcha prudemment, comprenant que la jeune femme en face d'elle ne semblait pas très bien

"Excusez-moi... Est-ce que ça va ? Vous avez mal quelque part ?"


Elle s'approchant encore, sur ses gardes, talonnée par un Akamae aux poils hérissés et aux canines toutes dehors. Il était clair, au vu des vêtements de la femme, qu'elle était une noble. Et Heather savait bien qu'elle risque elle prenait en cherchant à parler avec des nobles, ceux ci combattant visiblement avec rage la présence des Chains et des contractants illégaux. Mais elle était bien loin de penser que cette personne lui ferait du mal et s'agenouilla à ces côtés, se rendant alors compte que cette opulente chevelure dorée n'était pas celle d'une femme, mais bien celle d'un homme -mettons cette erreur sur le compte de l'obscurité et de la fatigue, voulez-vous. Surprise et honteuse, elle remarqua alors l'objet brillant qu'il tenait fermement entre ses doigts et d'où venait la chanson qui avait envahit le clocher. Savoir qui il était et ce qu'il faisait seul ici étaient bien évidemment des questions qu'Heather poserait volontier, mais il lui semblait plus urgent de venir en aide à cet homme avant toute chose, qui n'avait toujours pas daigner lever les yeux vers elle d'ailleurs.


J'ai eu le temps de répondre, biatch xD Je suis un fucking ninja qui roxx du poney roti aux fines herbes °^°

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Past ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 41
Age : 22
Personnages préférés : Moi même

Feuille de personnage
Nom & prénom: Bezarius Jack
Nom du Chain : B-Rabbit
Groupes: Bezarius


MessageSujet: Re: Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather   15th Juillet 2013, 03:43

Jack était donc perdu dans ses pensées, dans tous ses souvenirs qui affluaient, tous ces moments joyeux qu'il avait pu connaître en compagnie de Lacie. La mélodie qui résonnait était devenu une habitude, aussi bien qu'il l'oublia, et quand il entendit des bruits de pas se rapprochant, il n'y fit pas attention, pensant que personne ne viendrait ici.

D'abord, pourquoi venir voir un bâtiment qui tombe en ruine ? Seuls les Bezarius viennent ici, ou presque. La dernière fois qu'il fut utilisé date d'une dizaine d'années. A croire que tout le monde a oublié son existence depuis le drame. Depuis qu'Oz a été amené dans l'Abysse.

Il pensait donc que personne ne s'approcherait de lui. Mais c'était sans compter sur la musique qui le berçait dont il oubliait la présence, trop habitué à l'entendre. En même temps, cette mélodie le réconforte tellement, elle lui fait tellement de bien, qu'il n'a pas envie de l'arrêter. Tant pis si une personne vient. Tant pis.

Même s'il est au fond du gouffre. Personne ne le voit de la surface, il faut emprunter des escaliers pour arriver jusqu'ici. Jack est d'ailleurs heureux qu'Oz et son ami ait découvert cet endroit, il n'a pas eu à creuser afin de retrouver la tombe de sa tendre aimée.

Il entend les pas se rapprocher, il les guette de l'oreille. Des pas feutrés et des talons claque sur le sol dur, se rapprochant inexorablement de l'endroit où il est "caché". Les larmes se sont taries et ont donc cessé de couler. Mais il sent qu'il a encre les yeux rouges et sûrement légèrement bouffis. Mais qu'importe, il est dans un trou. Sauf si la personne est curieuse, mais de l'extérieur, le trou parait noir, sans savoir ce qu'il y a à l'intérieur, la plupart eds personnes s'en irait en voyant cet endroit, surtout en pleine nuit. Mais cet individu s'est déjà aventuré dans un bâtiment en ruine alors que la nuit tombait. On peut donc supposer que rien ne l'arrêtera.

Le blond entend qu'on descend les escaliers. Il connait le son de ces escaliers, ils sont si familiers à ses oreilles. Et il vient de les descendre, il y a quelques minutes à peine. Ou serait-ce quelques heures ? Il a totalement perdu la notion du temps, rester ici ne le dérange pas le moins du monde. Il aimerait bien rester ici plus longtemps encore. Seul serait l'idéal mais ce n'est pas ce que pense l'individu qui se rapproche encore de lui.

"Excusez-moi... Est-ce que ça va ? Vous avez mal quelque part ?"

Une voix de femme. Il n'a pas envie de la regarder. C'est étrange, lui, toujours prêt à courir après elle, juste pour le jeu, uniquement pour s'amuser, se distraire, là il voudrait juste qu'elle s'en aille. Après tout, c'est la tombe de Lacie. Il n'a pas envie qu'on vienne le déranger alors qu'il se recueille après tant d'années.

Lacie, que penserais-tu de moi ?

Penserait-elle que je ne devrais pas rester dans cet état ? Sûrement. Si elle était là, elle lui ferait sûrement "mais, qui es-tu ?". La grande blague de Lacie.

La femme se rapproche davantage et Jack entend un grognement à ses côtés. Il relève un oeil, imperceptiblement. Un loup se tient à ses côtés, crocs dehors, menaçant. La femme s'agenouille alors à ses côtés, faisant fis des grognements de son compagnon.

Jack avait la tête baissée, on ne pouvait voir ses yeux. Il n'avait pas envie de parler, pas maintenant en tout cas. Il espérait que sa voix aurait un aplomb pour ne pas se ridiculiser. Un jhomme ne pleure pas devant une femme, n'est-ce pas ? Encore moins un noble, surtout quand tout deux ne se connaissent pas.

Mais il voit les vêtements que la femme porte, une noble, elle aussi. Comme si il n'y en avait pas assez dans son entourage.

Dites moi, ma dame, connaissez-vous mon nom ? Savez vous qui je suis ?

Après tout, la vérité a éclaté. Tout le monde connait l'identité de Jack. Tout le monde sait qu'il est le méchant de l'histoire. Et des personnes voudraient encore l'approcher ? Alors qu'il risque à tout moment de précipiter le monde dans l'Abysse, uniquement pour son seul et unique amour ? Il n'y croit pas. Il faudrait qu'il se fasse oublier, quelques temps, mais il pense bien que c'est impossible. En cent ans, on a continué de dire que c'était le héros, alors maintenant ? Il se passera encore bien des centaines d'années avant qu'on l'oublie définitivement. Non, il doit juste trouver des personnes qui voudrait aussi la fin du monde. Mais qui voudrait arrêter de vivre ? Personne. Juste les grands dépressifs, comme lui. Et encore, les dépressifs qu'il considère comme normaux mettent uniquement fin à leur jour, ils ne jouent pas avec le reste du monde.

Enfin, il relève la tête, enfin il lui fait un sourire éblouissant, le sourire qu'il a l'habitude de montrer à tout moment. Personne ne saura jamais ce qu'il pense avec ce sourire, personne ne se douterait que c'est un grand manipulateur qui veut juste la fin du monde. Une bonne tête, un sourire qui met en confiance... C'est tout ce qui lui faut, après tout.

D'un coup sec du poignet, il ferme la montre à gousset. Il n'a pas envie qu'elle l'entende. Même si elle a déjà eu le temps de l'apprécier en long en large et en travers, sûrement. Mais cela suffit.

"Merci de votre inquiétude mais je vais royalement bien."



Le sourire se prolonge un peu avant de se faire moindre, mais les coins de ses lèvres sont toujours relevés. Il ne faut pas montrer sa partie faible à quelqu'un. Une seule personne l'a vu dans cet état, c'était Lacie. Et elle l'a sauvé. Personne d'autre ne pourra le faire. Ni la femme à ses côtés ni personne d'autre. Il est éternellement redevable à son amour.

Oh, si seulement je pouvais te revoir, rien qu'une dernière fois...

Sa précieuse Lacie.

Jack porte les yeux sur la créature qui est au côtés de la femme. Un loup. Au poil hérissé, au poil noir. Les animaux sont supposés ressentir ce qu'une personne est réellement, n'est-ce pas ? Ainsi, ce loup a raison. Jack est une mauvaise personne. Détruire le monde pour Lacie, détruire le monde pour retrouver Lacie. Voilà une pensée bien égoïste de sa part. Mais rien ni personne ne lui fera cjhanger d'avis. Et certainement pas un loup.

"Votre compagnon n'a pas l'air de m'apprécier."
Le sourire qu'il fait montre ses dents tandis qu'il plante ses yeux émeraudes dans ceux de la femme.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 221
Age : 21
Personnages préférés : Glen ~ Jack ~ Leo ~ Vincent ~ Gilbert ~ Break ~ Alyss

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heather Taylor Crown
Nom du Chain : Akamae
Groupes: Contractants Illégaux


MessageSujet: Re: Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather   16th Juillet 2013, 04:25

Heather n'était pas particulièrement encline à faire de nouvelles rencontres en ces moments où chaque minute lui été comptée, tout comme à l'époque où elle n'était qu'une nomade avide de souvenirs et de liberté. Mais disons que son besoin d'aider son prochain était plus fort que tout le reste. Elle n'était pas spécialement généreuse à la base, mais c'était grâce à l'aide de ces parents adoptifs qu'ils étaient encore en vie aujourd'hui, elle et son grand-frère, alors elle se sentait souvent obligé de rendre la pareille au monde entier. Akamae lui rappela cependant de faire extrêmement attention à ce qu'elle pourrait dire ou faire ; elle ne devait ni divulguer son origine de contractante -pas comme avec un certain Nightray psychopathe- ni le renvoyer dans l'Abyss avant qu'ils ne soient hors de vue de l'homme à ces côtés. Car oui, cette idiote avait quand même eu la bêtise de s'approcher d'un humain normal en présence d'un Chain, sans penser au conséquence que cela pourrait avoir. A vrai dire, aucuns des deux n'avaient réfléchit à ça, trop concentrer sur la musique qu'ils pouvaient entendre et l'étrange sensation que l'on ressentait en ces lieux.

Alors qu'elle s'apprêtait à vérifier si l'homme immobile était toujours de ce monde, celui ci releva vers elle un visage souriant tout en refermant l'objet dont était originaire la mélodie et emplissant la grotte d'un silence qui l'a rendit mal à l'aise.

« Merci de votre inquiétude mais je vais royalement bien, dit il d'une voix calme et douce. »

La jeune fille se gratta la joue ; elle était effectivement en face d'un noble, cela ce voyait à la fois par ses vêtements et sa façon de parler. Pourquoi avait-elle prise la sale manie de sortir le soir, celle là ? Elle tombait toujours sur des énergumènes qui avait la possibilité de lui faire trancher la tête sur l'heure s'il découvrait qu'elle était une sorte de criminelle. Enfin, rien ne prouvait que celui la était membre de Pandora, ni même d'une des quatre familles ducales -qu'on lui avait conseillé d'éviter si elle voulait survivre un peu plus longtemps dans ce monde- mais son inquiétude n'en fit pas moindre, surtout à cause du loup qui n'avait décidément pas envie de faire ami-ami avec le blond. Elle tourna vivement la tête, lui demandant du regard de se faire un peu plus discret.

« Votre compagnon n'a pas l'air de m'apprécier. »

Heather sursauta, de peur d'être déjà démasquée. Un rire nerveux s'empara d'elle tandis qu'elle se voyait déjà entrain de pendre au bout d'une corde. Sentant un regard se poser trop longtemps sur elle, elle se mit à bredouiller bêtement.

« Ne... Ne faites pas attention à lui, hein ! Il aime pas grand monde de toute façon. »

Elle se rendait alors compte qu'elle parlait d'Aka' comme s'il pouvait avoir de la sympathie ou non envers les humains. Ce n'était qu'un animal aux yeux du monde, il n'était pas censé connaître ce genre de ressenti. Mais surtout, il n'avait pas l'allure d'un animal normal. Vous en voyez souvent des loups rouges aux lignes blanches et aux yeux vairons ? Elle espérait qu'avec la distance -car celui ci se tenait un peu en arrière- et l'obscurité, cela ne se remarquerait pas plus que ça. En fait, maintenant qu'elle s'était assurée que l'homme n'était ni blessé, ni en état de mort imminente, elle ne désirait que repartir à la chasse au frère jumeau ; elle ne se sentait pas la bien venue dans cette antre en plus. Elle se leva avec un aplomb qui lui était rare et se redirigea vers la sortie, avant de s'arrêter brusquement. Elle n'était pas dupe, la petite Heather. Elle se doutait bien que cet homme était venu se recueillir ici, sur la tombe, et bien que l'endroit soit assez improbable pour enterrer quelqu'un, la tristesse ne devait pas être plus faible.

Elle s’avança fermement vers le noble, lui tendant un morceau de sa plaquette de chocolat qu'elle espérait qu'il accepterait sans broncher. C'était peut-être enfantin comme geste, mais elle était bien placé pour savoir qu'un bon morceau de chocolat pouvait remonter le moral de n'importe qui. Évidemment, son cher ami se mit à aboyer méchamment, lui qui ne voulait que la survie de sa contractante aux penchants suicidaire, mais elle le fit vite taire d'une tape sur le museau et se re-concentra sur son illustre inconnu.

« C'était... Quelqu'un que vous connaissiez ?, commença t-elle timidement. Moi aussi j'ai perdu un être cher vous savez, alors je peux comprendre ce que vous ressentez. »

Un sourire compatissant se peint sur son visage. Certes, elle n'avait pas plus de souvenirs que ça de ces parents, et la personne à qui elle faisait référence à l'instant était, normalement, encore en vie et en sécurité quelque part, mais il arrive parfois que l'on est besoin d'un peu de réconfort, même quand on est adulte, même de la part de quelqu'un comme Heather.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Past ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 41
Age : 22
Personnages préférés : Moi même

Feuille de personnage
Nom & prénom: Bezarius Jack
Nom du Chain : B-Rabbit
Groupes: Bezarius


MessageSujet: Re: Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather   17th Juillet 2013, 06:52

La femme aux côtés de Jack avait l'air distante, pour ne pas dire mal à l'aise. Mais de cela, Jack s'en fichait bien à l'heure qu'il était. Certes, il était d'un naturel joyeux, ou alors il prétendait l'être, mais à cette heure, en ce lieu, il n'avait plus envie de mettre un masque de sourire. Ou presque pas. Il voulait juste se recueillir, pleurer presque, sa chère et tendre Lacie disparue. A croire qu'il n'a que ce mot à la bouche. Lacie, Lacie, Lacie. Mais c'est le cas. La dame de ses pensées. Comment pourrait-il survivre sans elle sinon ? Se ne serait absolument pas possible. Elle lui a sauvé la vie... Lacie...

Il ailmerait bien tendre sa main vers l'animal, pour voir si il est aussi doux que ce qu'il a l'air, mais il a bien trop peur de se faire mordre. Se faire saccager sur la tombe de Lacie par une vulgaire boule de poil ne plaisait pas à notre Bezarius. Ainsi, il se retient. Et la bête continue de grogner en le regardant.

Qu'est-ce qu'il me veut ... ?

Il aimerait bien bougonner, tant qu'il y était, mais il ne fallait pas. Comme il ne fallait pas montrer des larmes devant cette présence féminine, même si cette envie était encore plus frénétique que celle de caresser le loup. Il n'y faisait d'ailleurs pas trop attention. Un chien ou un loup ? Et on aurait dit qu'il avait une couleur bizarre. Mais il s'en fichait. Il se fichait de tout, de toutes manières. Si ça se trouve, c'est un chain. Si ça se trouve. Mais là encore, il s'en fichait. Ce n'est pas ses affaires si les personnes qui l'entourent se baladent avec des chains. Qu'ils soient des contractants légaux ou pas. Il n'est pas de Pandora, ce n'est qu'une personne du passé, vivant dans le passé. Tant qu'on ne le tue pas, tout va bien. Tant qu'on ne tue pas Oz non plus, car c'est lui, la clé de son succès, n'est-ce pas ? Mais le voilà seul. Sans Lacie, sans Glen car celui-ci le hait sûrement, et sans Oz. Et lui, c'est sûr qu'il le déteste. Après tout, il n'a fait que se servir de lui, sans ménagement. Sans aucun remord même. Car jamais il n'oubliera son but. Son objectif. Sa Lacie, c'est tout ce qu'il a, tout ce qu'il lui reste pour vivre. Lacie.

"Ne... Ne faites pas attention à lui, hein ! Il aime pas grand monde de toute façon. "
Il regarda la femme d'un air assez absent. En espérant qu'elle ne le notera pas. Oh et puis, qu'est-ce que ça pourrait bien faire ? Ce n'est pas comme si ils allaient se recroiser un jour. Enfin peut être. Donc, soyons gentil. Elle pourrait être une personne à manipuler, plus tard. Mais, plus tard. Parce l'heure est au recueillement et non pas à la stratégie.

Le noble note quand même qu'elle traite son animal comme un être humain. Enfin, quand on est proche de ses animaux de compagnie, on commence aussi à les connaître, non ? On leur parle... C'est ce que Jack pense. Il n'a jamais eu d'animaux à lui, même si il aurait bien voulu en avoir, mais il a déjà vu des personnes se comporter comme ça avec leur précieuse boule de poil à patte. Sauf Gilbert. Mais ce gars est juste un phénomène. Ne pas aimer les chats... Ce n'est même pas ça, avoir la phobie des chats ... C'est juste n'importe quoi, Jack ne comprendra jamais cet enfant.

La femme se lève alors brusquement et va pour s'en aller. Jack l'observe du coin de l'oeil, attentif à ses mouvements. Il pourra se détendre quand elle aura quitter les lieux, quand il n'entendra plus ses pas résonner dans la vieille bâtisse. Mais elle s'arrête et se retourne avant de revenir vers lui. Elle lui tend quelque chose que Jack ne discerne pas. Il se focalise dessus et aperçoit que c'est du chocolat. L'animal grogne de plus belle avant que sa maîtresse ne lui donne une tape sur le museau pour qu'il arrête tout de suite.

Elle devrait tout de même écouter son animal. Je suis quelqu'un de mauvais.

Mais Jack sourit et attrape le chocolat, il ne l'attire pas à lui tout de suite, cependant. Il plante d'abord ses yeux verts dans ceux de la jeune fille.

"Merci."
Un léger sourire arrive sur ses lèvres et il croque dans le choclat si gentiment donné. Pourquoi les gens sont-ils gentils ? Pourquoi font-ils preuve de gentillesse envers lui ? C'est quelque chose qu'il ne comprendra pas mais qu'il accepte. Et dont il se sert. C'est mieux.

"C'est bon."
En effet, il était bon. Il a déjà goûté meilleur, mais quand on avait des cuisiniers hors pair, c'est difficile de faire mieux qu'eux, mais il avait également goûté pire. Elle se trimballait souvent avec une plaquette de chocolat sur elle ? Ca peut être pas mal, après tout, pourquoi pas. Chacun sa vie, c'est ce que pense le blond.

"C'était... Quelqu'un que vous connaissiez ? Moi aussi j'ai perdu un être cher vous savez, alors je peux comprendre ce que vous ressentez. "
Jack avait détourné la tête pour savourer son chocolat mais il regarda la jeune fille quand elle prononçait ses paroles. Elle en disait beaucoup sur elle. Beaucoup à un inconnu dont elle ne connaissait même pas le prénom. A un manipulateur. Mais Jack décida de se confier, lui aussi. Il s’affaissa encore sur lui, regarda le ciel, passa une main dans ses cheveux, il avait presque la larme à l'oeil tant son coeur se serrait dans sa poitrine. Il parla alors, dans un soupir.

"Ma raison de vivre."
Tout en regardant le ciel étoilé. Lacie, elle aimait sûrement regardé les étoiles. Et maintenant elle est dans le noir le plus complet. Sans lumière, sans étoile, sans espoir.

Je suis son unique espoir, sans même qu'elle le sache.

La larme roula alors sur sa joue. Silencieuse et unique. Aucun reniflement ne fit suite à cela, uniquement un silence sans fin. Mais Jack croqua alors avidement dans la plaquette de chocolat, le bruit fit écho dans toute la caverne.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mélodie résonne dans l'air | PV Heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Manoir du Sacre :: ♠ Tombe-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Autres Mangas (RPG)