AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 54
Age : 20
Personnages préférés : Echo, Reim, Lottie, Elliot
Double comptes : Heiden Hartmann

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   21st Juin 2013, 00:07

La calèche s'arrêta dans la cour du manoir Rainsworth et Lydie en descendit. Elle était venu voir Sheryll pour lui parler de son travail.

Pendant tout le trajet, Lydie avait réfléchi à ce qu'elle allait expliquer à son employeuse. Pour la première, la Rainsworth se demandait si elle serait vraiment à la hauteur des attentes de la duchesse. Elle ne s'était pas blessée physiquement, mis à par une certaine fatigue son corps était en parfaite santé. Le problème était plutôt psychologique, depuis quelques temps, Lydie n'était plus sûre de rien. Des doutes l’envahissaient pour un rien, elle croyait voir des choses qui n'étaient pas devant elle, plus rien n'allait. Même si elle se battait contre cette idée, la jeune femme se persuadait doucement mais surement qu'elle devenait folle. Elle avait peur de cette folie qui la guettait. Pourtant, la demoiselle ne se laissait pas abattre, elle tentait de vivre se vie comme elle l'avait toujours fait, essayant de ne pas faire attention à tous ces doutes. Cependant, dès que le calme revenait, elle était de nouveau inquiète. Et si, durant une hallucination comme celle de l'autre jour, elle blessait quelqu'un ou elle-même ?

"L'autre jour", c'est l'incident qui s'est produit au manoir Rainsworth il y avait désormais 5 jours. Lydie s'était retrouvée plongée dans un délire où elle avait vue le manoir attaqué et s'était finalement rendu compte que rien ne s'était passé.
Cette horrible journée était associée à une personne, Neal. Un jeune homme qui avait assisté à la crise de folie de la demoiselle. Durant ses divagations, la Rainsworth l'avait cru mort, mais ce dernier était réapparut miraculeusement.
Cet homme était quelqu'un d'étrange. Il lui avait proposé une tasse de thé sortie de sous sa veste et Lydie l'avait accepté. Avec le recul, la jeune femme se rendait compte que c'était stupide et imprudent de sa part, le thé aurait pu être empoisonné, mais il ne lui était rien arrivé, elle ne s'était pas fait enlevé ou quoi-que-ce-soit d'autre. A la fin, Neal s'était montré gentil et lui avait donné un sachet de médicament, que la Rainsworth prenait régulièrement, cela ne pouvait pas lui faire de mal.

Même si Neal s'était montré sympathique à son égard, il restait cependant la personne que la jeune femme avait le moins envie de croiser ces derniers temps. Trop de mauvais souvenirs étaient accrochés à lui.

Mais revenons à l'instant présent, Lydie descendait donc de la calèche et s’avançait dans la cour du manoir. Cependant, elle ne rentra pas dans le bâtiment, elle hésitait encore. La jeune femme n'avait le moindre envie d'être remplacé par quelqu'un d'autre, elle aimait son travail.
Sa mine était moins joyeuse que celle qu'elle avait habituellement. Réfléchir ne lui faisait pas le moindre bien ces temps-si, dès qu'elle laissait son esprit vagabonder, elle en ressortait fatigue et légèrement apeuré.

La jeune femme regardait le travail des jardiniers, essayant de se concentrer sur leur tache. Notons au passage que ces derniers faisaient un travail remarquable. Lydie aurait pu rester là encore un peu à les observer de loin si une silhouette sortant du manoir n'avait pas retenu son attention. Neal. La demoiselle du retenir une grimace. Qu'est-ce qu'il faisait encore ici ?
La jeune femme s'étant adossée à un arbre se trouvant dans le passage pour partir du manoir, l'homme allait forcément passer devant elle s'il s'en allait, elle n'allait pas pouvoir faire semblant de ne pas l'avoir aperçut.
Tachant de coller un sourire poli sur ses lèvres, Lydie s'approcha de lui.

"Bonjour Neal."

Les deux se connaissaient peu, c'était certain. Mais la Rainsworth ne pouvait pas l'ignorer, même elle qui n'était pas très doué avec la politesse le savait bien.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/
DC de Heiden Hertmann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 258
Age : 18
Personnages préférés : Oz, Leo,
Double comptes : Zion & Ayumi

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   15th Juillet 2013, 04:05

En voilà une journée assez calme voir même bien trop calme au goût de l’alchimiste qui n’aimait pas ne rien à prendre de ses journées. Une perte de temps ? Oui, c’était exactement le cas et Neal n’aimait pas ça ! Cela faisait presque une semaine qu’aucune nouvelle potion n’avait été testée et encore plus qu’aucune nouvelles herbes n’avaient été trouvée par ses soins. A croire que le côté noir du marché devenait de plus en plus craintif en vers Pandora ou qu’ils ne savaient tout simplement plus trouver les bons ingrédients. Mh, peut-être qu’il était temps de trouver un autre vendeur et que le sien se faisait trop vieux ? Ce n’était pas une si mauvaise idée. Le temps n’étant pas trop chaud et le soleil assez discret, Neal décida que le moment idéal pour sortir s’offrait à lui. Mh, peut-être que faire un petit détour du côté du Manoir Rainsworth n’était pas une mauvaise idée ? Oh que oui. Peut-être que sa chance allait revenir et tomber sur la petite poupée qu’il venait de créer. Prenant son éternel manteau noir, le voilà en route pour sa petite promenade !

Allumant un cigare en marchant dans les ruelles de la capitale, les événements récents lui revinrent en tête. Comment pouvait-elle s’amuser avec la jeune femme s’il venait à la croiser une nouvelle fois ? Peut-être en lui faisant prendre une nouvelle tasse de thé ? Non, cela deviendrait bien trop suspect si deux événements arrivaient dans la même situation. D’abord, voir si son médicament continuait de la rendre parano était une bonne idée ! En espérant que la petite Lydie ne se soit pas arrêtée en court de route. Mh, plein d’idées assez intéressantes étaient en train de lui venir en tête et une retint particulièrement son intention. Pourquoi ne pas continuer dans le chemin de la folie et du cinéma d’acteur ? Oh oui, quel terrible plan d’action ! Je vous l’explique plus clairement. Neal s’était fait croire mort pendant l’illusion et maintenant, revenu à la vie. Pourquoi ne pas refaire le contraire et se faisant passer pour son frère jumeau ? Dans ce cas, il ne fallait pas oublier le moindre détail ! En chemin, le scientifique s’arrêta pour acheter une rose comme s’il se rendait sur le lieu de décès de quelqu’un. Oui, il ne fallait rien laisser passer !

Arrivant devant le portail du Manoir Rainsworth, Neal décida d’enlever miraculeusement ses lunettes pour mettre un atout en plus de son côté. Par chance, sa chemise était noire aujourd’hui et pas bleue clair comme la précédente ! Il ne fallait tout de même pas exagérer sur la ressemblance entre jumeau n’est-ce pas ? Tout allait dépendre de sa manière de parler… Et vous savez quoi ? Sa chance semblait vraiment tourner du bon côté ! La jeune femme était dans les parages comme s’il se faisait lui-même espionner. S’arrêtant devant le portail et déposant la rose sur le petit muret à côté, il la regarda d’un air surpris et en même temps triste…

« Neal ? Vous devez sûrement me confondre avec mon frère… Habitez-vous ici ? »

Baissant un peu le regard, celui se tourna vers la rose avant de monter vers le ciel. Un soupirant sortit de sa bouche. Tout était gentiment mis en place ! En espérant que Lydie tombe dans le panneau rapidement et ne se pose pas trop de question.

« Vous ne savez pas qu’il est décédé ici même lors d’une étrange attaque… ? »

Et oui, le moindre petit détail était utile ! Le jeune homme n’allait pas préciser que le Manoir aurait dû être détruit, mais que simplement une attaque d’un drôle de monstre avait été signalée ! Aller ma jolie, c’était le moment de s’amuser une nouvelle fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 54
Age : 20
Personnages préférés : Echo, Reim, Lottie, Elliot
Double comptes : Heiden Hartmann

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   31st Août 2013, 23:25

La simple vue de Neal avait démoraliser la jeune femme, ce qui n'était pas rien quand on connait son caractère optimiste. Pourquoi lui ? Pourquoi, sur toutes les personnes présentes dans ce manoir, Lydie avait-elle du tomber sur lui ? Malchance ? Provocation du destin ? Peu importait le nom donné à ce hasard, c'était juste déprimant.
Tachant de reprendre contenance, Lydie l'avait saluer poliment. Elle ne souhaitait pas laisser transparaitre le malaise que lui inspirait la présence de Neal. Il n'était qu'une connaissance, un inconnu rencontrer par hasard, qui en plus la mettait mal à l'aise, elle n'avait pas l'intention de se plaindre devant lui.

Toute sa volonté pour paraitre neutre et solide vola en éclat lorsque le jeune homme, toute en posant une rose sur un muret, prononça sa première phrase.
Son frère ? C'était plutôt son sosie, les lunettes en moins. Une telle ressemblance, ça ne courrait pas les rues, la première pensée logique de Lydie fut qu'ils étaient jumeaux, seul moyen d'expliquer leurs traits strictement identiques. Neal ne lui avait pas parut du genre à faire des blagues stupides la dernière fois, et elle ne voyait pas l’intérêt de se faire passer pour un frère imaginaire. La noble avait également du laisser au jeune homme l'impression qu'elle était folle ou malade, il n'irait sans doute pas jusqu'à se moquer d'elle ainsi. Lydie essaya de se convaincre, n'étant pas du genre à douter des autres, mais la rencontre lui semblait manquer de hasard, c'était presque trop gros pour être vrai. La Rainsworth garda quelques doutes sur ce que racontait l'homme en face d'elle.
Sa seconde penser logique fut que Neal, non, son frère, enfin bref, l'homme lui avait posé une question et qu'il serait plus poli de lui répondre au lieu de le regarder avec un mélange de crainte, de surprise et de doute.

"Non, j'habite Réveil."

Elle ne parla pas plus, une troisième pensée la glaça d'effroi. Si ce jeune homme était bien le frère jumeau de Neal, pourquoi parlait-il de ce dernier avec un air si triste ? Pourquoi avait-il levé les yeux vers le ciel en l'évoquant ? Une sombre idée germait dans son esprit, rependant peur et désarroi sur son passage, mais Lydie refusait d'y penser. Elle cherchait une autre solution pour expliquer tout les gestes de l'homme. Ce dernier confirma néanmoins ses craintes d'une simple question.
Décédé. Neal. Attaque. ?

La noble baissa la tête, les yeux fermés, tachant de se remettre de la nouvelle. "L'étrange attaque"... Elle était en colère, elle ne savait pas contre quoi. Elle était apeuré, elle ignorait comment se défendre.
La phrase qu'elle se murmura fut sa première pensée. Lydie était inconsciente qu'elle risquait de blesser l'homme s'il s’avérait être le frère de Neal.

" Si c'est une blague Neal, elle est très, très mauvaise..."

La Rainsworth réfléchissait rapidement, tachant de se rappeler les évènements qu'elle s'était obliger à oublier. Jusqu'à quel point avait-elle halluciné ? Jusqu'à quel point ce qu'elle avait vu était réel ? Les doutes, encore et toujours les doutes, depuis cinq jours ils ne la lâchaient plus, lui aspirant sa vitalité. C'était insupportable, elle en avait presque perdue le gout de rire.
Sans se rendre compte du cheminement de ses pensées, la jeune femme en était arrivé à ne plus considéré l'homme en face d'elle comme Neal. Peut-être était-il un mirage de plus ? Au point où elle en était... Lydie prit sur elle et releva la tête. Sa voix tremblait, témoin de l'hésitation qui l'essayait.

"C'est impossible... Après l'attaque, il était là... avec moi. Il... Il m'a donner des médicaments. Je les ai encore..."

C'était plus elle que son interlocuteur que la noble tentait de convaincre. Les médicaments étaient chez elle, Lydie en avait prit un sachet de matin même. Ça aussi, c'était faux ? Non, décidément, c'était impossible. Mais si les médicaments étaient réel, Neal n'était pas mort et l'homme à qui elle parlait n'existait pas. Pourtant, il se tenait droit, en face d'elle, avec son air triste et sa rose.

[Je suis vraiment désolé pour le retard ><" Si mon post ne te convient pas, mp-moi o/]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/
DC de Heiden Hertmann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 258
Age : 18
Personnages préférés : Oz, Leo,
Double comptes : Zion & Ayumi

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   10th Septembre 2013, 04:28

Ah, que c’était amusant de pouvoir s’amuser aussi facilement avec une personne qui voulait se montrer forte, mais qui semblait être tout le contraire ! La naïveté était quelque chose que le Chain n’aimait pas du tout voir chez quelqu’un, mais c’était si plaisant de pouvoir s’en amuser quand bon lui semblait ! La jeune Rainsworth était une proie de choix pour ses expériences mentales et celle-ci semblait ne se douter de rien et le croire sur parole. Était-ce car Neal avait enlevé ses lunettes et porter des habits pas si identique que ses précédents ? Le Chain trouvait presque ça beaucoup trop facile et se demanda sur le coup, si toute la famille Ducale était aussi bête que cette petite jeune femme. Pour commencement, le scientifique avait demandé où habitait Lydie comme pour faire genre qu’il ne la connaissait pas du tout. Comme la dernière fois, la petite noble lui avait répondu habiter à Réveil. Information qui resta gravée dans la mémoire de notre homme. Oui, Neal n’était pas doté d’une mémoire absolue, mais pouvait garder un grand nombre de chose dans sa tête. Heureusement avec les expériences et potions qu’ils fabriquaient !
Quand le noiraud commença à aborder le sujet de son soit disant frère jumeau mort il y a une petite semaine, la jeune femme semblait se trouver directement mal à l’aise comme le plan l’avait prévu. Sur le coup, l’alchimiste dut retenir un sourire en coin pour se moquer d’elle et rester aussi neutre que possible. Enfin, rester dans son plan d’action en faisant croire que la tristesse s’emparait de lui pour avoir perdu un être cher à son cœur. En continuant la discussion, Lydie le regarda d’une drôle de manière en lui demandant si tout était une blague. Oh, comment avait-elle deviné ? Bien sûr que ce n’était pas le cas ! On voyait à son visage que c’était plus une parole envoyée en l’air comme pour se rassurer elle-même. Vous savez quoi ? Neal allait pouvoir s’en amuser à nouveau ! Prenant un air plus sérieux et surtout comme si la remarque ne lui avait pas plu, il fixa la demoiselle assez sévèrement.

« Vous croyez vraiment que je vais plaisanter sur ça… ? J’ai dû enterrer mon frère jumeau hier. Je n’ai pas envie de plaisanter là-dessus... ! »

Qui aurait pu croire que Neal se trouvait être un aussi bon comédien ? Ce n’était pas facile, mais l’homme essaya de faire apparaitre de la tristesse sur son visage en même temps que son ton de colère. Soupirant un petit peu, le Chain fit genre de se calmer en continuant d’entendre parler la jeune femme qui commençait de plus en plus à perdre la tête selon lui. La petite ne comprenait pas. Chaque parole qui lui disait pouvait être retournée contre sa propre personne en quelque seconde. Bien sûr, le noiraud n’allait pas se retenir pour bien le lui faire comprendre ! Prenant un air bien plus calme, Neal reprit la parole en posant une main sur l’épaule de la petite se voulant au possible rassurant pour le bien de sa mission.

« Excusez-moi. Je dois être encore un peu tendu… Un médicament ? Si c’est bien lui, Neal a dut vous le donner avant l’attaque ou vous l’avez confondu avec quelqu’un d’autre… Il aimait bien aider les autres, cela ne m’étonne pas de lui ! »

Comment dire ? Neal essayait de la faire culpabiliser au possible tout en se jetant des fleurs qui n’étaient bien sûr pas du tout vrai. Le Chain était bien connu pour penser qu’à lui et encore, il n’y avait que sa contractante qui comptait un peu plus que les autres. L’homme était bien obligé s’il ne voulait pas se retrouver une nouvelle fois dans l’Abysse non ? Continuant dans son petit jeu toujours aussi fourbe, une idée lui vint en tête. Pourquoi ne pas continuer de voir comment l’état mental de Lydie allait pouvoir évoluer au fil de la journée ? Quelle bonne idée… Et pouvait-on faire plus discret qu’un bon petit verre ? Une situation tout à fait normale qui ne pouvait pas éveiller un soupçon.

«  Que diriez-vous d’en discuter autour d’un verre ? Il y a des coins tranquille pas loin. Au fait, je m’appelle Curtis. Ravis de vous rencontrer. »

D'accord, c'était un peu le premier prénom qui lui avait passé par la tête. Cela lui rappelait une vieille connaissance pendant la tragédie de Sablier. Bon, je ne vais pas vous cacher que cette façon trop polie de parler, cassait rudement la tête à notre jeune homme qui avait envie de la tutoyer, mais pour le bien de sa discrétion, la discussion devait rester sur un ton plutôt poli. Pour le moment, Neal espéra que la Rainsworth allait accepter et ainsi pouvoir continuer sa petite envie de s’amuser. Ah, combien de temps allait pouvoir continuer ce jeu ? Pour le Chain, autant qu’on lui donnait la possibilité de continuer ! Il fallait juste que la demoiselle continue de coopérer sans pour autant le savoir.

( Ca va très bien t'en fait pas ! >w< )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 151
Age : 20
Personnages préférés : Ma petite Echo, Elliot, Lottie et Reim

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lydie A. Rainsworth
Nom du Chain : /
Groupes: /


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   2nd Octobre 2013, 03:17

[Post sous Heiden volontairement]

Si Lydie en avait eu la possibilité, elle aurait sans hésiter plongé sa tête dans un grand seau d'eau. Peut-être que ça lui aurait permis de remettre en place toutes les informations qui tournaient dans sa tête en se contredisant et qui semblaient n'avoir comme seule destinée que celle de lui donner un mal de crâne et de la rendre folle. Malheureusement, la Rainsworth n'avait pas de seau d'eau à porter de main et elle se devait de poursuive la charmante conversation engager avec l'homme en face d'elle.

L'homme en question venait de faire passer sa journée de l'état de "mauvaise" à celui de "catastrophique". En effet, il venait de lui annoncer qu'il n'était rien d'autre que le frère jumeau de Neal, et que ce dernier était mort, ce que la jeune femme avait un peu de mal à avaler. Cela faisait un peu trop de mauvaises nouvelles en un court laps de temps. Mais son esprit avait beau chercher une logique à toute cette histoire, la noble n'en trouvait aucune.
Sous le choc, elle mit cependant en doute les paroles de l'homme. Face à sa remarque, le regard du soi-disant frère se fit plus sévère, il lui fit dit sur un ton triste qu'il n'avait aucune raison de plaisanter là-dessus. Plus que la sévérité du regard, se fut le mot "enterrement" qui tourmenta la demoiselle. L'idée peinait à s'installer mais elle était là. Il y avait eu un mort, qui avait trépassé sous ces yeux, et elle était incapable de s'en souvenir. Pire, elle aurait parler avec un fantôme ? L'homme en face d'elle semblait si sérieux. Lydie n'avait qu'une envie, lui crier dessus, lui hurler qu'il n'était qu'un menteur. Elle l'aurait sans doute fait, mais 5 jours plus tôt, pas aujourd'hui. Non, aujourd'hui, après presque une semaine de peur et de doute, elle s'excusa.

"Non, évidemment... Je suis désolée."

Non, la Rainsworth n'était pas désolée, elle était égarée. L'homme aurait aussi bien pu lui dire : "ma p'tite dame, vous êtes cinglée !", elle y aurait sans doute cru.
Le frère de Neal posa une main qu'il voulait sans doute apaisante sur l'épaule de la jeune femme. Lydie hésitait cependant entre le soupire de soulagement ou la panique totale. Elle sentait le poids de la main sur son épaule, donc l'homme en face était bien là, ou alors... elle ne voulait même pas y penser. Le jumeau s'excusa à son tour, et lui parla de Neal, lui faisant des suppositions pour éclaircir l'évènement.  La Rainsworth l'aurait confondu avec quelqu'un ? Aux yeux de Lydie, la théorie de sa folie était plus logique. Neal lui aurait donner des médicaments avant l'attaque ? Aucun intérêt, elle allait très bien avait de se faire attaquer par un monstre et de se perdre dans le jardin de sa propre famille.

"Mais j'étais pourtant sûre... enfin... oui. Il m'a paru aimable..."

Mon dieu. Voilà qu'elle s'effrayait elle-même. Cette façon de parler sans terminer ses phrases, cette hésitation, cette retenue. Lydie frissonna. Où était passer sa voix forte et claire ? Son opinion assurée ? Envolées... La demoiselle s'écoutait parler et en était effrayée.
Quand au contenu des paroles, le terme "aimable " était sorti un peu comme ça. Il faut dire que si on enlevait le fait qu'à cause de lui la jeune femme se persuadait de plonger dans la folie, il avait était très sympathique, un peu étrange, mais sympathique.

Comme vous vous en douter, la Rainsworth ne savait plus sur quel pied danser. Devait-elle croire cet inconnu qui semblait sincère et admettre qu'elle avait rêver la fin de sa discussion avec Neal, ou devait-elle au contraire tout refuser en bloc ? L'homme n'avait aucune raison de mentir. Lydie désespérait intérieurement quand le jumeau encore en vie lui proposa d'aller boire un verre pour en parler. L'air anxieux de la noble laissa place à la surprise. Qu'est-ce qu'il avait tous les deux à vouloir la faire boire ? C'était une tradition familiale d'offrir un verre à la première tarée venue ?
Mais tout, absolument tout serait mieux que de devoir aller annoncer à Sheryll son "arrêt maladie". Cela retarderait le moment où la demoiselle devrait se rendre dans le bureau de sa patronne.
Elle n'avait pas fait son choix, que le jeune homme enchaina : il s'appelait Curtis et était ravis de la rencontrer. Le sentiment n'était pas partagé. Comme Lydie aurait été ravie, elle, de ne jamais les rencontrer, ces deux jumeaux qui la rendait folle à lier.

"Je m'appelle Lydie."

Elle lui adressa un sourire bref, et ne poussa pas le bouchon jusqu'à lui dire qu'elle était enchantée de faire sa connaissance. La jeune femme n'avait jamais vraiment sût bien mentir, l'omission était préférable.
Quand au verre, elle hésita un instant, mais comme elle l'avait déjà pensé, la noble préférait la compagnie de ce Curtis à celle de la Comtesse Rainsworth. Elle n'avait rien à perdre, et peut-être qu'en parlant avec lui, elle parviendrait à comprendre son propre comportement.
La jeune femme répondit donc positivement au frère, ne se rendant pas compte qu'elle ne mettait désormais plus en doute sa parole. Lydie ne se savait pas si fragile, et voilà qu'en plus elle se précipitait droit dans le piège tendu par Neal, en fière petite idiote qu'elle était. Ce monde était décidément trop noire pour elle, la folie lui serait peut-être préférable.

"Je veux bien vous accompagner. Cela me permettra peut-être de mieux comprendre votre frère."

Et de comprendre à travers lui ce qu'il s'est passer.
Mais tout cela manquait de conviction. La voix de Lydie était si faible par rapport à son ton habituel. Le désespoir était là, et il n'était pas près de la quitter.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 258
Age : 18
Personnages préférés : Oz, Leo,
Double comptes : Zion & Ayumi

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   14th Octobre 2013, 06:19

Comment dire, vous ne trouvez pas ça plaise d’avoir une vie entre vos mains et un être si faible que vous pouvez la modifier comme vous en avez envie ? Ah, oui Neal s’amusait comme un petit enfant à qui on aurait donné un nouveau jouet entre ses pattes. Bon, on ne pouvait pas vraiment dire que Lydie était un nouveau car ses tests avaient déjà été posés une fois sur la demoiselle sans qu’elle ne remarque quelque chose. Il était vrai que la famille Rainsworth avait pour réputation d’être faites quasiment que de femme, mais à ce point naïve… Était-ce positif pour une famille ducale ? Je vous laisse imaginer que les grandes familles venaient de prendre un coup dans l’estime de notre ancien Baskerville qui pensait que les familles étaient choisies quand même avec plus de minutie. Cette famille serait sûrement la première à tomber entièrement tellement elle ne semblait servir à rien ! Enfin, Neal n’était pas là pour juger les membres féminins des ducaux, mais plus pour prendre des nouvelles de son petit jouet qu’il ne pensait pas revoir aussi rapidement. En tout cas, sa peur ne pouvait que l’exciter.  Je vous laisse imaginer que ce n’était pas spécialement facile de retenir ce sourire narquois sur son visage qui lui allait pourtant si bien dans de telle situation ! Enfin, concentrons-nous sur les paroles que Lydie était en train de lui dire pour ne pas casser sa couverture.

On voyait clairement que la Rainsworth n’était pas sûre de ses paroles confirmant simplement que Neal avait été quelqu’un d’aimable et se présentant par la suite d’une manière plutôt froide au goût du Chain. Pas grave, le scientifique n’était pas là pour faire ami-ami et répondit simplement à sa première phrase en  prenant un air plutôt naïf… Qu’il n’aimait pas forcément faire, mais c’était pour le bien de sa mission.

«  Ah, c’était bien mon frère ça. Aimable avec tout le monde… » Fit-elle en se frottant la tête.

Ah, que dire de ce comportement complètement faux-cul que notre Chain était en train de faire là… Vous l’avez remarqué ? Neal essayait même de trouver d’autre mimique ne pouvant pas lui faire penser à son vrai lui faisant complètement place à un faux frère jumeau nommé Curtis. Premier prénom qui lui était passé par la tête d’ailleurs. Mais bon, continuons dans le bon chemin, Lydie tombait petit à petit dans son piège.
Eh bien oui, la demoiselle venait d’accepter de boire un verre avec notre alchimiste qui n’hésiterait pas à glisser un peu de son médicament dans son verre pour voir si elle le buvait bien. Il faut dire que ce dernier était maintenant devenu complètement sans goût ayant appris de ses défauts passés. Faisant un geste positif de la main, Neal l’invita donc à la suivre.

« Venez, je connais un petit endroit charmant et tranquille où nous pourrons discuter. » dit-il en souriant légèrement.

Neal attendit que la demoiselle le suive pour mettre ses mains dans ses poches et ainsi se diriger en direction de la capitale du pays.
Il ne fallut environ que dix petites minutes de marches aux deux personnes pour arrive devant un bar assez joli  et parcourut de fleur sur les barrières. C’était un peu l’endroit où Neal amenait des gens pour se faire passer pour quelqu’un de gentil car les endroits sombres inspiraient la méfiant même si on ne faisait pas attention. Là, il y avait des fleurs, c’était parfait pour une femme n’est-ce pas ?

«  Cet endroit vous convient-il ? » demanda-t-il en fixant Lydie.

Si la demoiselle n’était pas satisfaite, Neal avait bien d’autre endroit en tête, mais celui-ci était le plus proche et surtout le meilleur environnement pour pouvoir commencer sa recherche mental petit à petit sur elle. Non, je vous rassure les fleurs ne sont pas du tout empoisonnée quand même. Neal n’avait pas envie que le patron de cet endroit comprenne sa petite manœuvre et se voit priver de son café quotidien. Car oui, Neal devait avouer avoir un petit faible pour le produit qu’il confectionnait ici. Après tout, le café était quelque chose de bien meilleur que le thé n’est-ce pas ? Un produit qui n’avait jamais vraiment plu à notre alchimiste qui n’aimait pas son goût… Possédant trop d’eau selon lui. Enfin bref, il continua de regarder la jeune femme, ouvrant la barrière comme pour l’inviter à rentrer en sa terrasse. Car oui, on était bien mieux dehors qu’à l’intérieur. Surtout pour parler d’un tel sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 151
Age : 20
Personnages préférés : Ma petite Echo, Elliot, Lottie et Reim

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lydie A. Rainsworth
Nom du Chain : /
Groupes: /


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   25th Octobre 2013, 03:47

Lydie parla avec une voix hésitante. Son interlocuteur lui répondit, il faisait la conversation tout seul, la Rainsworth ne tentait pas de l'aider, se contentant d'exprimer le minimum de son opinion. Ils parlaient de la celle personne qu'ils avaient en commun, Neal. Neal, qui, au dire du nouveau venu, reposait en paix depuis quelques jours, au grand désespoir de la jeune femme.
Lydie adressa un léger sourire à Curtis lorsque celui-ci parla de l'amabilité de son sois-disant frère défunt. L'action de ses lèvres avaient été mécaniques, comme celle qu'elle effectuait en tenant son couteau dans sa main droite et sa fourchette dans sa main gauche, des réflexes. Et sourire à une personne pour montre qu'on l'écoute en était un. Oui, Neal était aimable, semblait dire son visage et son sourire, mais oui, je n'en ai rien à faire disaient ses yeux, incapables de mentir.

De fils en aiguille, la Rainsworth se retrouva à accepter d'aller boire un verre en compagnie de Curtis. Avec un léger sourire, ce dernier lui annonça qu'il connaissait un endroit "tranquille et charmant" où ils pourraient discuter. Il semblait normal à Lydie qu'elle est envie d'en savoir plus sur Neal, il était le point de départ de bien des soucis. Mais que lui voulait Curtis ? Il n'avait aucun intérêt à parler à la Rainsworth de son frère. Peut-être avait-il simplement envie de ressasser des souvenirs après la mort trop brutale de Neal ? Ou alors est-il un pervers qui souhaitait passer sa frustration sur la première femme venue ?
Tandis qu'elle suivait Curtis, Lydie fut parcourue d'un frisson d'inquiétude. Frôlant de sa main droite sa manche gauche, elle s'assura qu'elle était bien armée. Pourquoi était-elle toujours aussi longue à la détente ? Ce n'était que maintenant qu'elle s'inquiétait ? Il ne faudrait pas s'étonner de retrouver un jour son cadavre dans le bas-côté... Plus idiote, ça devait être difficile à trouver... Telle était la nature de ses pensées, et cela n’arrangeait en rien son humeur. Son morale continuait de descendre doucement.

Même si le doute était permis, Lydie continua cependant à suivre Curtis, elle voulait connaitre Neal, et démêler le vrai du faux. Elle s'accrochait désespérément à cette unique touche d'espoir que représentait le jumeau survivant dans son esprit.
Ils arrivèrent finalement bar choisi par Curtis. L'endroit était joli, les barrières recouvertes de fleurs. Si Lydie avait été de meilleur humeur, elle aurait sans doute apprécié, mais aujourd'hui, pour la Rainsworth ce lieu respirait la joie de vivre qu'elle avait perdue, ce qui donnait à l'endroit un côté énervant.
Cependant, ça n'avait pas grand importance, le bar n'était pas un repère sombre ou l'on pouvait agresser les autres en toute impunité, c’était le principale. C'est pourquoi lorsque Curtis lui demanda si cet endroit lui convenait, Lydie lui répondit simplement :

- Oui.

La Rainsworth avait lever la tête vers lui pour lui répondre, et elle remarqua qu'il la fixait, ce qui la mit mal-à-l'aise. Elle avait l'impression de parler à Neal...
Elle détourna la tête et du faire un gros effort pour ne pas lever les yeux au ciel, voilà qu'elle était mal-à-l'aise maintenant. Ce sentiment, elle l'avait plus éprouver ces cinq derniers jours que dans toute sa courte vie.
Curtis ouvrit la barrière donnant sur la terrasse et Lydie y entra en le remerciant. Elle choisit une table au hasard et s'y assit. Elle allait prendre un thé, certaines habitudes ont un côté rassurant, et là, elle en avait besoin, d'être rassurée.
Elle fixait Curtis sans rien dire, ne sachant par quoi commencer. Elle mourrait d'envie de savoir tous ce qui avait un quelconque rapport avec Neal et cette journée où il avait trouvé la mort, mais une autre partie avait également envie de se lever et de crier à Curtis de ne plus l'approcher, de la laisser tranquille avec Neal. Tous cela était contradictoire et bien trop lourd pour elle qui avait toujours eu la vie belle.

[Si tu veux que je continue un peu, mp-moi o/]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 258
Age : 18
Personnages préférés : Oz, Leo,
Double comptes : Zion & Ayumi

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   16th Novembre 2013, 07:27

Que dire… On pouvait dire que ça avait été une bonne idée pour notre Chain de sortir pour retourner sur le lieu de sa mort si je puis l’appeler ainsi. Neal avait surtout été curieux de voir si quelque chose avait changé, si un amusement quelconque pouvait lui être donné pendant qu’une de ses potions étaient en train de se reposer.  Une mission ? Non, ce n’était pas vraiment son truc à part quand sa contractant le forçait à venir l’aider. Le jeune homme préférait vaguer à l’air libre ainsi qu’à ses occupations quotidiennes plutôt que de faire la bagarre avec ses semblables qui eux, n’avaient pas eu la chance de garder leur vraie forme comme Neal qui n’avait absolument pas à se plaindre de son physique. Au contraire, vous trouverez plus le Chain s’en vanter d’être bien plus élégant que pas mal autre personnes humaines de son espèce. ( Hellias reste mieux, frimeur. –out- ). Enfin, ne nous égarons pas plus et revenons donc à la jeune femme se trouvant aux côtés de notre grand sadique qui ne demandait que s’amuser avec sa petite victime.
Pour revenir à notre moment initial, le scientifique avait fait exprès n’amener Lydie dans un endroit calme et surtout qui semblait complètement serein histoire de ne pas la voir partir en courant à cause de l’ambiance par exemple. Cela serait un peu bête de lui faire encore plus peur et de perdre son occupation du jour, n’est-ce pas ? De plus, Neal se retenait de sortir un cigare pour ne pas l’embêter et mettre toujours cette ambiance au mieux ! Une fois les deux adultes entrés dans le petit bar, le serveur leur montra une table de libre en extérieur et vers des petits pots de fleurs. Parfait ! Le Chain n’aurait pas pu espérer un meilleur endroit que celui-ci. Histoire de continuer dans les mensonges, le noiraud tira la chaise de la jeune femme pour qu’elle s’asseye avant de faire pareil. Ah, Si Edwina voyait son Chain se comporter de cette façon, la contractante se demanderait sûrement s’il n’était pas bourré !

Toujours aussi rapidement, le maitre des lieux vint prendre la commande des deux personnes comme les clients ne semblaient pas être vraiment présents aujourd’hui. Ce n’était pas le moment d’en faire patienter deux qui ne semblaient absolument pas être en manque d’argent ! Tous les commerçants étaient comme ça… Faisant de la lèche aux personnes qui semblaient bien fortuné et attendre ceux qui ne semblaient pas pouvoir débourser beaucoup de leur pognon. Commandant simplement un café comme à son habitude, Neal ne fut pas surpris en voyant la demoiselle commander un thé. Dire que cela ne serait que trop facile de le empoisonner sans qu’elle ne le remarque… Tout comme la première fois, mais sous son nez cette fois-ci ! Mais bon, l’alchimiste avait tout de même besoin que Lydie arrive à lui parler s’il voulait en tirer quelque chose de bénéfique. Attendant les deux boissons, le noiraud ne retint pas une question lançant donc l’interrogatoire en commun qu’ils allaient avoir pendant un bout de temps.

« Alors, pouvez-vous me raconter ce qui s’est passé exactement lors de la mort de mon frère… ? On n’a rien voulu nous dire et notre mère aurait bien aimé savoir tout comme moi. Les officiers disaient que l’information était confidentielle. »

Bah oui, il fallait bien trouver une raison du pourquoi un frère jumeau ne serait pas au courant de la mort de son propre frère et encore moins leur mère non ? Faisant partie de Pandora, le Chain pouvait donc savoir que beaucoup d’information ne sortait pas du QG et pouvait prendre cette idée à son profit.
Entre deux questions, les verres arrivèrent à leur côté et le serveur demanda s’ils avaient envie de manger une pâtisserie qui venait à peine de sortir du four. Pourquoi pas ? Histoire d’essayer de bercer la noble dans une atmosphère de douceur qui n’était absolument pas le quotidien de notre homme pourtant !

«  N’hésitez pas à dire oui. Vous semblez bien stressée, le goût sucré d’une pâtisserie vous ferait du bien ! »

Dans la tête de notre homme, on pouvait presque l’entendre râler se trouvant beaucoup trop fleur bleue, alors qu’il était exactement le contraire  à la vie normale ! Mais bon, pour en apprendre plus sur ses potions, Neal serait prêt à faire n’importe quoi. Après tout, le savoir pouvait apporter beaucoup de chose bien amusante n’est-ce pas ? Faisant un signe de la tête, le Chain confirma aussi que la Rainsworth ne devait pas se retenir à lui poser des questions  sur son frère jumeau. Neal était assez intelligent pour ne pas confondre et mélanger les informations qu’il allait lui donner ! Ce n’était surtout pas le genre de personne qu’il fallait sous-estimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 151
Age : 20
Personnages préférés : Ma petite Echo, Elliot, Lottie et Reim

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lydie A. Rainsworth
Nom du Chain : /
Groupes: /


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   24th Novembre 2013, 04:54

Assise à la terrasse du bar, Lydie fixait son vis-à-vis avec une certaine appréhension. En face d'elle, Curtis semblait à l'aise, il se montrait courtois tandis qu'elle le remerciait à peine pour ses intentions. La jeune femme ne disait pas un mot, c'était le bazar complet sous son crâne et elle ne voyait pas par quoi commencer. La seule chose que la demoiselle pu formuler clairement, ce fut le nom du thé qu'elle souhaitait boire. Elle jeta à peine un regard à l'homme venu prendre leur commande, elle n'en avait rien à faire de lui et de son sourire de façade. Toute son intention était focalisée sur Curtis et les hypothétiques réponses qu'il pourrait lui apporter.

L'homme prit la parole une fois les boissons commandées. Ses mots eurent encore une fois un effet de surprise sur la jeune femme qui l'écoutait. La "mort" de Neal avait été déclarée confidentielle par Pandora ? L'organisation ne pouvait tout de même pas avoir oublié de la prévenir ! Mais... En y repensant, après l'attaque, elle était rentrée au manoir mais n'avait parlé à personne de ce qu'il venait de lui arriver. Si Pandora avait retrouvé Neal, enfin, ce qu'il en restait, ils n'avaient pas pu deviner que Lydie était présente.
Il y avait une autre option, auquel elle n'avait pas pensé jusqu'alors : Neal s'était peut-être fait attaqué APRÈS lui avoir donné les médicaments, pendant qu'elle était au manoir ? Cependant, ça revenait à admettre pour la noble qu'elle avait complètement imaginé ce qu'il s'était passé avant... Bon sang ! C'était quand même sacrément réaliste !

"On ne m'a pas prévenu que l'information était confidentielle. Mais en même temps, je n'étais pas au courant du décès de Neal... Je ne sais pas ce qu'il c'est passé exactement."

Elle ne faisait pas partie de Pandora, les règles qui s'appliquaient à ses membres n'avaient pas valeur de loi pour la demoiselle. Lydie hésitait un peu à transgresser une d'elles cependant. Après tout, la duchesse Rainsworth était sa patronne, et elle était un membre important de Pandora.
L'hésitation de Lydie ne dura qu'un très court instant. Elle avait envie d'en parler à Curtis, et en plus ce qu'elle comptait lui dire n'avait aucun sens. Elle ne voyait absolument pas ce qu'un homme pourrait en tirer s'il voulait blesser l'organisation.

"Je veux bien vous raconter ce que j'ai vu, mais ne prenez pas ça pour argent comptant, ça n'a pas aucun sens."

Le ton de Lydie se gorgea d'un espoir qu'elle ne parvenait plus à cacher, auquel vint s'ajouter la peur du souvenir qu'elle relatait.

"Vous pourrez peut-être m'aider à comprendre ce qu'il s'est passé. J'ai rencontré Neal dans les jardins du manoir, j'ignore ce qu'il faisait ici. Nous avons parlé, il m'a proposé un thé, puis ça a commencé à devenir étrange... Une créature est apparue."

La demoiselle marqua de nouveau une pose. Face au monstre, elle avait eu un sentiment de déjà vu. Maintenant, elle se souvenait où elle avait déjà croisé une telle chose, il s'agissait de la chain de son père ! En beaucoup plus effrayant que l'original. Mon dieu... Elle ne tournait plus rond...

"Je crois qu'il s'agissait d'une chain. Je ne voyait plus votre frère, j'entendais juste sa voix. Puis il y a eu les poupées et le lézard. Et là le manoir à été attaqué. Neal me disait de courir mais je ne pouvais pas, vu que tout ce ressemblait..."

Elle était en train de s’emmêler les pinceaux, il n'y avait plus qu'à espérer que Curtis suivrait. La demoiselle du faire une pose dans son récit, le serveur leur apportait leur boisson. Elle plaça ses mains autour de la tasse de thé chaude, pour s'occuper. Le serveur leur proposa des pâtisseries, Curtis l'encouragea à en prendre, faisait remarquer son état de stress. Sans blague, elle paraissait stressée ? C'est à cause de ton frère qui n'a rien trouvé de mieux à faire que de mourir dans des conditions abracadabrantes ! Lydie se força à sourire, Curtis n'y était pour rien, c'était elle qui avait les nerfs à fleurs de peau. Cependant, la noble n'était pas sûre de pouvoir avaler quelque chose dans son état, c'est pourquoi elle déclina l'offre.

"Non merci, je n'ai pas faim. Mais ne vous privez pas si vous en voulez."

Le thé et les pâtisseries lui rappelaient l'après-midi qu'elle avait passé avec la jeune Heileen. Une après-midi ô combien plus agréable que celle-ci.
Une fois le serveur parti, la jeune femme reprit le fil de son histoire.

"Donc, j'ai ensuite entendu Neal crier. Il... Je crois qu'un des monstres l'a attaqué. Le silence est revenu, et tout est rentré dans l'ordre. Le manoir était intact. Je me suis mis à chercher votre frère, mais c'est lui qui m'a trouvé. Il... Il n'avait rien ! Pas la moindre égratignure ! Et c'est lui qui s'inquiétait pour moi ! Il m'a donné des médicaments, et nous nous sommes séparés. Voilà ce qu'il s'est passé..."

Raconter son histoire à voix haute lui avait fait du bien. Elle était toujours aussi inquiète mais expliquer ce qu'il s'était passé à vois haute mettait les choses à plats. Lydie n'avait qu'une envie, avoir un point de vue extérieur sur cette affaire.
La noble du faire un effort pour ne pas continuer à parler, il fallait laisser le temps à Curtis de réfléchir à ce qu'elle venait de dire. Il s'agissait quand même de la mort de son jumeau. Pourtant, la Rainsworth avait tant de question à lui poser ! Que faisait Neal ici ? Dans quel état avait été retrouvé son corps ? Quel jour ? Avait-il des ennemis ? Bref, tout un tas de questions personnelles qu'elle finirait par poser un moment ou un autre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 258
Age : 18
Personnages préférés : Oz, Leo,
Double comptes : Zion & Ayumi

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   7th Décembre 2013, 01:10

Maintenant que la mise en scène ainsi que le décor était posé, les acteurs pouvaient se dévoiler. Neal prenait la place du grand vilain pas beau alors que la petite Lydie jouait le rôle de la victime parfaite et naïve. Dans ce genre de conte, il y avait toujours un beau héros qui venait sauve sa demoiselle du vilain pas beau, mais cette rencontre semblait partir dans un chemin complètement différent. Notre homme était loin d’être aussi bête que ces monstres de conte et savait très bien poser les mots là où il fallait pour que la demoiselle se fasse complètement prendre par son propre piège. Car oui, à part avoir donner une vilaine petite potion, la Rainsworth avait tout imaginé et c’était fait sa propre petite histoire que Neal aurait bien voulu voir, mais bon. Il ne fallait pas trop en demander non plus, cela serait la prochaine étape de sa propre potion ! Pouvoir, voir les illusions que ses petites victimes fabriquaient par sa faute sans pour autant être touché par les effets. Quoi qu’être un Chain devenait un grand atout dans ce genre de moment. Le mécanisme ne fonctionnait pas comme celui d’un être humain encore complètement dans sa vraie nature ! Enfin bon, ne partons pas dans divers état d’esprit qui n’avait pas lieu d’être autour de ces petites tasses bien chaudes qui venaient d’être déposée devant nos deux compères.
Prenant doucement une gorgée de son café, Neal se mit à écouter la demoiselle en train de lui dire que Pandora avait bel et bien mis l’affaire sous confidentielle. Notre Chain devait retenir un sourire en coin de bouche en pensant que l’organisation n’était absolument pas au courant de cette affaire comme elle n’existait pas. Dans ce genre de moment, le noiraud pouvait utiliser les données de sa contractante pour pouvoir inventer un dossier sans que cette dernière ne voie la supercherie. Finalement, la discussion devint beaucoup plus intéressante comme notre alchimiste attendait.

Quel moment ? Eh bien Lydie allait lui raconter sa petite histoire. Enfin, le récit que la demoiselle état sûre d’avoir vécu alors que non, mais ne nous répétons pas. Se remettant droit sur sa chaise, notre noiraud remit ses lunettes droites sur son nez avant de faire un simple hochement de la tête pour lui faire comprendre que son attention était tout à elle. Bien sûr, Neal était venu pour ça au final non ? Il n’allait clairement pas laisser cette occasion lui filer entre les doigts. Petit à petit, notre Chain pouvait se souvenir de chaque détail que la jeune femme était en train de lui raconter. Enfin, même plus en détail que quand il se trouvait sur place comme le choc était encore trop présent pour pouvoir tous lui raconter. Histoire d’appuyer son attention, notre noiraud se mit à doucement prendre quelque note pour pouvoir faire des thèses par la suite. Ne disant pas un seul mot jusqu’à la fin de ses paroles, notre mort-vivant resta complètement à son écoute en hochant parfois un peu la tête. Prenant ses écrits en main, le faux jumeau commença à parler comme s’il réfléchissait intensément, mais au contraire… Tout était clair comme de l’eau de roche dans sa caboche.

« C’est une histoire plutôt compliquée que vous me racontez là. Comme vous me l’expliquez, cela doit sûrement être l’attaque d’un Chain, mais ce qui me dérange… C’est que vous dites que le Manoir a été attaqué alors que celui-ci ne semble pas avoir une égratignure. »

Première information analysée. Pour ne pas aller trop vite, Neal fit une petite pause en prenant une gorgée de son breuvage et posant ses yeux sur la demoiselle en face de lui. Le premier problème de logique avait été posé, maintenant parlons plutôt de son faux frère, c’était quand même le sujet qui devait le concerner le plus à la base.

« Cela ne m’étonne pas de mon frère de vouloir vous aider et vous avoir donné des médicaments. D’ailleurs, pouvez-vous me les montrer ? Mon frère était médecin et inventait des médicaments très efficaces. Je pourrais vous en procurer des nouveaux. »

Voilà, c’était la partie gentille mise en avant maintenant, les choses pouvaient mieux évoluer. Attendons un peu de passer à la suite qui allait être bien plus noire malheureusement…

« Je n’ai pas bien compris ce que vous m’expliquez là mademoiselle. Vous me dites que mon frère s’est fait agressé, mais est quand même venu à votre rencontre après votre accident ? Cela voudrait-il dire que Neal s’est fait agressé après votre rencontre… Ou n’avez-vous tout juste pas vu qu’il était décédé non loin de vous ? »

Une autre stratégie était en train de se mettre en place dans la tête de notre Chain. Une fois que le médicament lui serait donné, un petit jeu allait se mettre en place et plus précis que celui qu’il jouait en ce moment même. Ah, rien que d’y pensr, notre homme avait un sourire narquois en son intérieur. Devant vraiment le retenir pour ne pas paraitre suspect aux yeux de Lydie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 151
Age : 20
Personnages préférés : Ma petite Echo, Elliot, Lottie et Reim

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lydie A. Rainsworth
Nom du Chain : /
Groupes: /


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   5th Janvier 2014, 07:30

La vie est un long fleuve tranquille, voilà une phrase que Lydie Rainsworth aurait pu dire il y a encore quelques jours. Depuis sa naissance, elle se laissait porter par la chance, voguant sur les eaux calmes de la facilité sans même s'en rendre compte. Mais une rencontre, une simple et maudite rencontre l'avait fait couler à pique. Elle se débattait comme une folle pour remonter, approchant ses doigts parfaitement manucurés de la surface sans jamais l'atteindre complètement.
La vie n'était pas rose, il lui avait fallu 21 ans pour le comprendre. Oui, c'était long, et mine de rien, ça faisait un choc... La jeune femme n'était pas aussi forte qu'elle croyait l'être, et il avait fallu qu'un imbécile meurt sans vraiment mourir mais en mourant quand même pour qu'elle le comprenne.

Le frère de feu l'imbécile qui lui avait (involontairement) pourri la vie était assis en face d'elle. Et il avait fait une chose toute simple et toute bête qui se révéla plus utile que n'importe quel médicament : il lui avait demandé de raconter son histoire. Et parler avait enlevé un poids des épaules de Lydie.
Curtis, car c'était son nom, l'avait écouté. La jeune femme ne remarquait pas ses gestes, elle était concentrée sur son récit, cette histoire étrange qui la perturbait plus que tout. Ce n'est qu'une fois qu'elle eu terminé qu'elle remarqua les notes prisent par son vis-à-vis. Ce qui la dérangea un peu, lui donnant l'impression d'avoir affaire à un docteur. Elle qui espérait ne pas être folle, elle n'avait pas spécialement envie d'être psychanalysée...

Curtis semblait réfléchir à son histoire, Lydie avait baissé les yeux. Elle en était sûre, si l'homme ne disait rien, c'est qu'il ne la croyait pas. Il pensait qu'elle avait tout inventé. Il la prenait surement pour une folle ! *S'il-te-plait... Crois-moi...*

" C’est une histoire plutôt compliquée que vous me racontez là. Comme vous me l’expliquez, cela doit sûrement être l’attaque d’un Chain, mais ce qui me dérange… C’est que vous dites que le Manoir a été attaqué alors que celui-ci ne semble pas avoir une égratignure. "

Ça, elle s'en était rendue compte, et c'était l'un de ses problèmes. La demoiselle hocha la tête, faisant comprendre à Curtis qu'elle était d'accord avec lui, mais qu'elle n'avait pas de réponse à cette énigme, à par le fait qu'elle avait rêvé, mais Neal ne serait donc pas mort, et on revenait au point de départ. La noble leva les yeux vers l'homme, il n'avait pas fini de parler et elle attendait la suite, elle voulait, non, elle avait besoin d'un avis extérieur.
Le frère du défunt enchaina ensuite sur Neal. Il était médecin ? Voilà qui expliquait le fait qu'il portait des médicaments sur lui. Par contre, en ce qui concernait la suite de la phrase, la jeune femme était nettement moins d'accord.

" Je ne suis pas sûre d'en avoir encore besoin. Je ne critique pas le travail de votre frère ! Mais je n'ai aucun problème physique. "

Ce n'était pas des aspirines qui allaient l'empêcher de se réveiller en pleine nuit, poursuivie dans ses rêves sombres par des lézards géants. Que pouvait faire de simples médicaments quand le problème était la peur ? La peur de la folie, qui était encrée en elle et dont elle n'arrivait plus à se défaire.

Curtis lui ayant demandé si elle avait sur elle l'un des médicament, Lydie sa main glissa dans l'une des petites poches de sa robe, y trouvant un sachet qu'elle avait du glisser le matin même, par précaution. La jeune femme le tendit à Curtis.

" Tenez. "

Curtis arriva enfin au problème principal : la mort de Neal. C'était une chose qu'un manoir soit détruit et reconstruit dans la minute, que des buissons se multiplient, s'en était une autre d'avoir parler avec un homme qui aurait dû être mort. Dans cet horrible délire qu'avait été l'après-midi au manoir Rainsworth, un homme était mort.
Lydie du se retenir de soupirer, abattue par les paroles du frère survivant. Il n'y comprenait rien, bien évidemment... Elle avait idiotement espéré qu'il trouverait une réponse logique à ses délires, mais lui aussi était perdu. La moindre des choses si elle ne voulait pas perdre définitivement espoir, c'était de continuer à lui parler, peut-être qu'à eux deux, ils trouveraient une explication... Peut-être...

" Pendant l'attaque, je l'ai entendu crié, il était attaqué par une sorte de monstre, sans doute une Chain. Il aurait du être blessé, je l'ai même cru mort. Mais comme je vous l'ai dis, quand tout ça s'est terminé, alors que je le cherchais il est venu vers moi, et il était vivant, je vous le jure... Je le voyais comme je vous vois, il m'a donné ses médicaments. *elle désigne le sachet* C'était vraiment lui, il n'y avait pas de cadavre, rien ! Neal s'est peut-être fait agressé après que je sois partie, mais dans ce cas, je ne sais pas comment expliquer ses paroles et son cri. Je ne comprend pas non plus... "

Voilà qui n'allait sans doute pas aider le jumeau à remettre ses idées en ordre, mais Lydie racontait ce qu'elle avait vu et entendu, elle n'était pas une menteuse, encore moins lorsqu'un homme avait perdu la vie.

[HRP : Je ne sais plus exactement ce qu'on avait dis au sujet des médicaments, mp-moi si ça ne colle pas o/]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 258
Age : 18
Personnages préférés : Oz, Leo,
Double comptes : Zion & Ayumi

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   19th Janvier 2014, 15:20

Eh bien, on peut dire que notre homme prenait un malin plaisir à jouer avec cette demoiselle qui semblait de plus en plus perdue au fil du temps qu’elle passait aux côtés du faux jumeau. C’était tout de même bien amusant de se faire passer pour mort et tomber sur une demoiselle aussi naïve pour croire à une histoire pareil ! Si Neal était quelqu’un de sympathique, il dirait certainement que le médicament devait altérer sa capacité à réfléchir, mais ce n’était pas du tout la façon de penser de notre noiraud. Oui, lui préférait mettre la faute sur la débilité de cette famille qui n’avait rien à faire avec le titre de Ducale. Trop fragile ainsi que bien trop naïve d’après les rumeurs qui sortaient de Réveil et le Chain semblait avoir maintenant une bonne confirmation de cette simplicité d’esprit. Ah, que c’est bon d’avoir raison ! Vous n’imaginez même pas le bien que cela procurerait à notre scientifique. Ne voulant pas arrêter ce délicieux petit jeu, l’alchimiste se contenta de continuer à noter la moindre information de manière très discrète dans son calepin. Discrète ? Oui, si Lydie prenait le petit bloc-notes, elle ne pourrait rien comprendre aux formules de l’homme qui faisait tout pour faire en sorte que ses écrits soient positifs pour elle, mais un côté bien obscur pour lui ! En somme, un langage que seul Neal pouvait bien comprendre et personne d’autre. Sans parler que son écriture n’était pas spécialement belle digne de son statut de semi médecin. Enfin, tout le monde doit bien avoir cerné la façon de penser de Neal et revenons donc à notre situation initiale, voulez-vous ?

Alors que la jeune femme racontait son histoire, Neal rétorqua sans la moindre gêne commençant à parler du médicament que son double imaginaire lui avait fourni. Par chance, la noble sortit un petit sachet de sa poche pour le montrer à notre Chain qui ne pouvait pas rêver plus belle opportunité de la faire perdre la pédale encore un peu plus ! Prenant d’une manière délicate l’objet tendu, il se mit à l’examiner comme s’il ne l’avait jamais vu de sa vie et sortit un deuxième sachet de sa poche pratiquement similaire à celui donné par la Rainsworth. Continuant de les observer d’une manière très scrupuleuse, Curtis, de son vrai prénom Neal, reprit la parole pour expliquer une invention toute droite sortie de son cerveau.

« Je vois, c’est un médicament plutôt efficace qu’il vous a donné. Sa gentillesse m’étonnera toujours ! Regardez, c’est exactement le même que celui que je prends. Il est relaxant et aide plutôt bien à dormir quiconque n’y arriverait pas. »

Ah, c’était bien notre homme de se faire passer pour quelqu’un qu’il n’était absolument pas ! Soit, un homme gentil. Tendant à nouveau le sachet à la demoiselle à ses côtés, le Chain fit en sorte que rien ne soit visible pour Lydie et tendit le mauvais sachet de médicament. Les effets de ce dernier ? Simplement plus efficace que son prédécesseur ayant subi des améliorations ! Par exemple, une fois en bouche, plus aucun goût ne pouvait se faire sentir ! Mais Neal avait fait en sorte que les illusions puissent devenir réelles à une personne l’entourant. Soit, son créature qui était Neal bien sûr. Reprenant une bonne gorgée de sa boisson chaude, ses oreilles se remirent en mode écoute sur la voix délicate de son interlocutrice.

Encore une fois, la petite essayait de lui expliquer le pourquoi du comment Neal avait perdu la vie sans qu’elle ne comprenne pourquoi il avait crié et surtout réapparu comme par magie à ses côtés ! De légère notes furent prises à ce moment avant que l’homme reprenne la parole de manière bien intriguée voir même un peu trop par moment.

« Ce Chain… Avait-il une forme particulière que vous pourriez me décrire ? Cela peut m’aider. Si vous avez la moindre information dessus. »

Oui, peut-être que ce monstre était un cauchemar issue des souvenirs lointain de Lydie et ça, c’était une information très intéressante à promouvoir ! Oui, que ses illusions avait la capacité de faire revenir les pires peur du passés de quelqu’un. Voyant que l’état de la Rainsworth semblait devenir de pire en pire, L’homme fit un geste de la tête en direction des médicaments comme s’il voulait dire qu’elle se sentirait bien mieux après les avoir pris ! Bien sûr, un mensonge du scientifique qui avait juste envie de voir les effets devant lui et tout de suite… Alala, tu n’es pas prête de sortir de ton cauchemar ma petite ! Je dirai même qu’il ne fait malheureusement que commencer quand on sait qui vient s’occuper de toi et ne semble pas avoir envie de te laisser filer dans un coin et mener une vie tranquille…

( ca va niquel ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 151
Age : 20
Personnages préférés : Ma petite Echo, Elliot, Lottie et Reim

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lydie A. Rainsworth
Nom du Chain : /
Groupes: /


MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   24th Février 2014, 00:53

" On ne sait jamais. " C'était sur ce principe que Lydie avait glissé le sachet d'aspirine dans l'une de ses poches ce matin-là. Les médicaments ne l'aidaient peut-être pas à combattre le stress et la peur, mais ils s'étaient révélés efficaces contre les maux de tête, et c'était tout ce qu'on demandait à un aspirine.

Quand Curtis lui avait demandé le médicament, la noble avait tendu son sachet. Le jeune homme examina l'aspirine avec attention, sous le regard assez interrogatif de la Rainsworth. Il y avait quelque chose qui clochait avec le médicament ? Lydie finit par comprendre la réaction du jumeau survivant quand celui-ci sortit un autre sachet de sa poche. Comme l'homme les tenait dans ses mains, la jeune noble ne parvenait pas à les voir entièrement, mais ils paraissaient identiques. C'était sans doute Neal qui les lui avait donner également. Son hypothèse fut confirmée par Curtis qui lui expliqua avoir obtenu le médicament de la part de son frère.
L'homme enchaina sur les bienfaits de cet aspirine : relaxant et améliorant le sommeil. Cette remarque fit froncer les sourcils à Lydie, qui avait depuis longtemps abandonner l'idée de cacher ses émotions tant elle était mauvaise comédienne. L'aspirine ne l'avait en aucun cas aidé à dormir, il n'avait sans doute pas aggraver son cas mais il n'améliorait en rien son état psychologique. Or, dire à Curtis que les médicaments de son frère n'avait aucun effet n'était peut-être pas la chose la plus appropriée. La Rainsworth décida donc de se taire et se contenta de prendre le sachet que l'homme lui tendait. Elle le posa près de sa tasse sans vraiment y prêter attention car le jumeau avait prit la parole.

La conversation reprit, enfin, disons plutôt que Lydie expliqua de nouveau ce qui c'était passé pendant l'attaque du manoir, car, et ça pouvait s'expliquer, Curtis ne comprenait pas tout.
Tandis qu'elle parlait, l'homme continuait de prendre des notes, ce qui mettait Lydie de plus en plus mal à l'aise. Quel genre de personne prenait tranquillement des notes sur un carnet à propos de la mort de son frère ? Il y avait sans doute une raison, mais ça donnait un côté assez inhumain au personnage. Neal n'était qu'une affaire comme une autre pour Curtis ? Non, il avait semblé troublé par cette mort quand Lydie l'avait rencontré. Peut-être avait-il joué la comédie ? Mais ça n'avait aucun intérêt, la Rainsworth lui aurait sans doute parlé quand même, mais ça, il ne pouvait pas le savoir. N'ayant aucune réponse à apporter à ses interrogations, la jeune noble se concentra sur la les paroles de l'homme assis en face d'elle.
Curtis venait de lui demander de décrire le chain. Peut-être espérait-il retrouver un contractant. Mais... Ce Chain... Il ressemblait énormément à celui de son père, en plus effrayant encore. Il était totalement impossible que ce soit lui qui l'ai attaqué. Impossible... Il n'avait aucune raison de faire ça, n'est-ce pas ? Jamais.
Le doute s'empara de nouveau d'elle tandis que le silence s'allongeait. Son père ne l'aurait pas attaqué... Si ? Non. Non, non et non. Le Chain n'était pas identique ! Il avait juste des points communs ! Simplement des points communs.

- Les Chains ne vieillissent pas, n'est-ce pas ? Ils gardent la même apparence et ne peuvent pas la modifier ?

C'était ce que Lydie avait toujours pensé, mais elle n'avait jamais cherché à approfondir la question. Qu'est-ce que Neal, pardon, Curtis pouvait bien en savoir ? Il ne s'était pas présenté en tant que membre de Pandora et ne devait pas avoir de Chain, enfin... Elle n'en savait rien...
Avant qu'elle ne parle, Curtis lui avait adressé un petit signe de tête en direction du médicament. Sur le coup, la Rainsworth n'avait pas réagit, trop occupée à se torturer les méninges en essayant de se rappeler les différences qui existaient entre le Chain de son père et celui de l'attaque. Maintenant, elle avait le sachet entre les mains et le malmenait un peu, il faut bien l'avouer. Elle hésitait à le prendre et était surtout concentrée sur ce que Curtis allait bien pouvoir lui répondre.

- Je peux vous le décrire, oui. Il n'y a pas de problème.

Lydie tentait plus qu'autre chose de se convaincre elle-même. Si ça pouvait un temps soit peu faire avancer l'affaire, elle voulait bien lui décrire ce Chain, même si ça l'effrayait d'imaginer ne serait-ce qu'une seconde qu'il soit celui de son propre père.

- Ce chain était une sorte de mélange d'homme et de poisson, enfin, de femme et de poisson. Elle était recouverte d'écaille et elle avait de longs cheveux verts, très sale, qui touchaient presque le sol. Ah ! Sa langue était celle d'un serpent je crois bien...

Jugeant que cette description suffirait à Curtis, la noble se tue. Ses souvenirs étaient vieux de 10 ans, mais elle était certaine que le Chain de son père n'avait pas de langue de serpent. Elle se raccrochait à ce petit détail.

[Je suis vraiment désolée pour le retard que j'ai pris ><"]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les chains aussi jouent à la poupée. [PV Neal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Manoir Rainsworth :: ♠ Extérieur :: ♠ Cour-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit