AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   8th Mai 2013, 01:50

Sablier, l'ancienne capitale, triste théâtre d'un intrigue qui l'avait largement dépassée… Depuis combien de temps Rufus n'y avait-il pas mis les pieds ? C'était à se demander même s'il y était venu un jour. Oh, certainement oui, la curiosité avait bien dû le pousser jusque-là au moins une fois, juste pour voir de ses propres yeux ce que ses espions pouvaient lui rapporter. Mais cela devait avoir eu lieu dans sa jeunesse, lorsqu'il était encore vaillant et près pour l'aventure… Minute, on parlait bien du même Rufus Barma ? Cet homme n'avait jamais été taillé pour l'aventure voyons, c'était un rat de bibliothèque, ne jurant que sur le savoir et ses précieux ouvrages, il ne s'était jamais attardé à prendre des risques sur le terrain, d'autres faisaient cela très bien à sa place. C'était si simple de trouver des pigeons près à espionner pour lui ou même à se mettre en danger pour gagner un peu d'argent, les crétins et les téméraires, il y en avait partout en ce bas-monde, il ne fallait donc pas chercher bien loin pour en dégoter à la pelle. De plus, en tant que duc et membre influant de Pandora, notre rouquin n'avait pas à s'en faire pour cela, il y aurait toujours quelqu'un prêt à lui servir de pantin, histoire de ne pas se salir lui-même les mains au cours d'une mission. Cela dit, pour le coup, le duc Barma ne pouvait pas vraiment envoyer n'importe quel imbécile faire le boulot à sa place. Ce qu'il venait faire dans ce lieu délabré ne concernait que lui et une certaine famille très mal vu lorsqu'on fait partie de Pandora, dont nous tairons le nom par soucis de leur vie privée.

Oh puis zut, on s'en fichait de leur vie privée, il ne s'agissait que de couvrir les arrières du duc, car disons-le franchement, un homme aussi haut placé que lui qui traitait avec les Baskerville, cela pouvait être considéré comme de la haute trahison… Ah ben voilà, le nom de cette famille avait été prononcé, oubliez le donc, ce n'était pas si important que cela finalement. Notre homme avait juste quelques comptes à régler avec eux, rien de bien méchant, mais il avait tout de même pris la peine de se déplacer… Ce qui était tout de même un exploit, compte tenu du fait qu'il faisait rarement autre chose que des aller-retour entre son manoir et le quartier général de Pandora. Pourquoi sortir après tout, on était tellement bien à l'intérieur, enfermé, sans voir la lumière du soleil, avec une montagne de livres sur lesquels s'abimer les yeux à loisir… Rien à faire, le duc avait vraiment une vie de rêve avec ses habitudes d'ermite, mais bon, prendre un peu l'air ne devrait pas lui faire trop de mal, ses poumons devraient s'habituer à l'air frais très vite…. Ou pas, s'il avait des palpitations et se sentait mal tout à coup, il ne faudrait pas chercher bien loin, il ne supporterait tout simplement pas le plein air. Encore que, à Réveil ou même à la campagne, cela passerait peut-être mieux, mais dans le coin franchement….

Tout n'était que ruines, misères et désolation, les rues étaient sales, les gens également… Bref, l'endroit était très pauvre, contrairement à ce à quoi était habitué le duc bien évidemment. Lorsqu'il était descendu de la calèche, il avait fait bien attention à ne toucher à rien ni à personne – mis à part le sol avec ses chaussures bien évidemment, cela étant obligatoire puisqu'il n'avait pas des esclaves et un palanquin pour le transporter…. Dommage -. Se couvrant le bas du visage de son éventail comme s'il avait peur qu'un odieux virus mortel l'agresse en plein vol s'il respirait l'air environnant trop franchement et sans protection, le Barma avait commencé à parcourir l'ancienne capital avec sur le visage, un déplaisir qui crevait les yeux. Franchement, la tragédie n'avait pas fait du bien à ce lieu et dire qu'il fallait en passer par-là pour se rendre au repaire des Baskerville… Cela ne faisait au moins prendre l'air à notre Barma, il fallait au moins voir ce bon côté de choses. Enfin, il s'en serait bien passé tout de même, surtout qu'il avait beau avoir lu tous ce qu'il y avait à lire sur cet endroit, il ne le connaissait pas pour autant et cela justifia très bien le fait qu'il ne mis pas longtemps à se perdre. Bon, au moins ici, il suffisait de cherchais un trou béant dans le sol pour savoir où se trouvait autrefois le centre de la ville, c'était déjà cela de bien pratique. Mais alors qu'il cherchait son chemin, le Barma finit par apercevoir au loin ce qui semblait être l'orphelinat de Fianna… Un lieu comme un autre ? C'était en oubliant de nombreux évènements alors, car cet orphelinat géré par les Nightray n'avait rien de très normal aux yeux du duc.

Comme de toute façon, il ne savait plus bien par où il devait aller pour le moment – et qu'il était intrigué par cet endroit aussi – le duc s'en rapprocha de son pas tranquille, perdu plus dans ses pensées qu'autre chose. Si bien perdu sur la lune même, qu'il ne vit même pas le petit bonhomme qu'il manqua de peu de piétiner. Enfin, petite bonhomme, cela s'appelait " enfant " s'il s'en souvenait bien, il faut dire qu'il n'en voyait pas souvent non plus. Celui-ci jouait avec des bouts de bois qu'il empilait ou étalait à loisir devant lui, assis par terre tout simplement, il ne leur fallait vraiment pas grand-chose à ces petite choses après tout, un rien les amusaient. Ne lançant qu'un regard d'une neutralité sans nom au petit bout de choux qui le regardait, - chacun trouvant sans doute la présence de l'autre déroutante - le duc ne tarda pas à reprendre sa route sans dire le moindre mot. Des enfants près d'un orphelinat, la belle affaire. Le duc n'avait pas l'intention d'adopter d'enfant, ni même de se faire généreux donateur de l'établissement, déjà sous la coupe des Nightray en plus, alors pourquoi s'attarder plus dans cet endroit ? Une curiosité soudaine sans nul doute, avec tous ce qu'il s'était passé dans le coin, il devait bien y avoir quelques petites choses à apprendre, non ? Enfin, le Barma n'allait tout de même pas se mettre à interroger des mômes et il doutait que le personnel soit bien coopératif. Et puis de toute manière, son but n'était certainement pas de faire remarquer sa présence dans le coin.

Mais alors qu'il s'était déjà bien éloigné de l'endroit où il avait croisé le môme, Rufus entendit un cri qui le fit se retourner. Un cri d'enfant ? De quoi d'autre, ou de femme à la limite, mais le Barma en doutait tout de même. C'était quoi encore cette histoire? Tout simplement un chain, de taille assez imposante qui avait saisi le petit garçon qui jouait jusque-là tranquille dans sa… Main ? Oui, cette chose difforme devait sans nul doute avoir cette fonction. Espèce de flaque de gelée noire, tremblotante et surtout à forme changeante, cette chose semblait avoir en guise de visage un masque blanc fendu en un horrible sourire. Les chains étaient vraiment laids quelques fois, cette chose en témoignait assez bien, mais cela ne surprenait même plus le Barma qui en avait vu d'autre. Bon, soyons clair, notre homme n'aimait pas spécialement les enfants, pour lui, ils étaient plus encombrant qu'autre chose, mais puisqu'il n'était pas non plus le dernier des enfoirés, il ne pouvait pas laisser cet enfant se faire dévorer, surtout par quelque chose d'aussi grotesque.

N'écoutant que son courage… Ahem, se décidant tout de même à agir – cela sonnait mieux – le duc retourna sur ses pas tout en évaluant la situation, ce qui n'était pas si simple avec un marmot qui vous gueule aux oreilles pour être sauvé. Apparemment, il s'agissait d'un simple Chain sans contractant, à croire que cet endroit lié à l'Abyss ne faisait que les attirer… Franchement, comme si c'était au duc de s'occuper de cela. Pointant son éventail sur la créature, le rouquin fit apparaître son chain et l'envoya attaquer cette chose innommable. Mais lorsque le Dodo voulu planter ses griffes dans la chaire du chain adverse, celle-ci se montra particulièrement volatile et se destitua sous lui… Lorsqu'il réussit enfin à en saisir un morceau en ses griffes, le chain ducale eut la mauvaise surprise de retrouver ses serres collé comme s'il s'était empêtré dans du goudron ! De mieux en mieux, le duc avait véritablement toute les chances, pourquoi avait-il fait un détour dans le coin, il se le demandait, car là, il ne voyait vraiment pas ce que cela lui apporterait de bon, surtout avec son idiot de piaf qui s'agitait bêtement pour défaire cette chose noirâtre de ses pattes et de ses plumes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 39
Age : 29
Personnages préférés : Vincent, Gilbert, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   16th Mai 2013, 11:20

Depuis quand marchait-il ? Il n'en savait plus rien. Tout repère lui était retiré tant cette situation nouvelle lui pesait. Il s'énervait tout seul en se trouvant idiot, en se maudissant, en envoyant des cailloux rouler dans un fossé alors qu'il marchait encore, encore et tout. Sa rencontre avec Verius le traumatisait un peu, il ne voulait pas se l'avouer, non il n'avouerait jamais ce qu'il était devenu. Son visage avait pris ce petit côté grognon qu'il prenait parfois de son vivant, mais cette expression avait un nouveau versant. Il n'aimait pas ne pas savoir quoi faire. Il devait retrouver Leo, il en était persuadé et quel était l'endroit où il avait plus de chance de le croiser si ce n'était l'orphelinat où ils s'étaient rencontrés. Son esprit tentait de se revoir les dernières images qu'il possédait de lui et comme un cinéma muet il vit de nombreuses images défiler. Sa mère lui parlait, le corprs de Leo était allongé et le reste enfin le reste... il espérait au moins avoir réussi à le protéger ne serait-ce qu'un peu. Si cet imbécile n'était pas parti, il lui réglerait son compte, nah mais oh... Enfin... ce qu'il voulait surtout c'était s'assurer qu'il aille bien et puis bon il avait son caractère mais ses soirées étaient moins animées. Il restait souvent seul, il marchait souvent le soir quand personne ne pouvait le voir. Personne ne devait être au courant de son retour enfin pas tout de suite, il fallait qu'il s'y fasse tout de même ! Enfin... il sourit en songeant à cette nouvelle stupidité dans un trait d'humour un peu noir. Se faire à l'idée que l'on est mort, c'était tout de même quelque chose; le vivre c'était sympa aussi. La seule difficulté c'était qu'il devait vivre à l'écart de tout et n'agir que dans l'ombre tant qu'ils ne connaissaient pas les nouveaux acteurs de ce jeu.


Lors de son départ, il avait bien saisi qu'il ne comprenait pas tout. Elliot pouvait être buté mais il avait tout de même une limite. Quand il vit une espèce de gélatine au loin, il euut un instant de recul. Ce chain avait l'air particulièrement laid, mais il y avait pire ! Il se dirigeait vers...Elliot tourna la tête et vit ces rangées de vitres bien organisées briller au loin. Le soleil était bien haut dans le ciel, normalement Elliot devrait dormir en cette heure, mais le hasard voulait que fort heureusement il se soit assez reposé pour se permettre une traque. Il fut arrivé à l'endroit où il l'avait aperçue mais forcément elle n'y était plus... Si jamais on s'en prenait à nouveau aux enfants, jamais Elliot ne laisserait passer une telle chose. Il tourna autour de lui à la recherche d'un quelconque indice. Finalement à défaut d'avoir une piste toute tracée, il choisit de se rendre à l'orphelinat comme il était un endroit habité dans toute cette zone plutôt déserte. Le ^bâtiment n'était pas spécialement grand, mais par pure malchance il se trompa de côté et ce furent les cris d'enfant qui l'alertèrent. Etrangement, il partit du principe que le danger devait se situer là bas. Il fonça tête baissée en observant tout autour au cas le chain aurait eu la bonne idée de ramener des amis à lui...


" ... Tss.. Faut toujours qu'ils viennent casser les pieds heu, ça ne change pas ça..", dit il d'un ton lassé tandis qu'il courait.

Sa fidèle épée, l'arme des Nightray en main, il arriva devant une scène.. intriguante. Bon le chain était aussi moche de près que de loin et avait tourné sa tête vers lui, ça encore ça passait... Mais il était loin de s'imaginer trouvé un homme roux avec un évantail comme s'il sortait d'un bal ou une autre fadaise du genre et le mieux de tout il y avait une espèce de piaf piégé dans la gelatine du monstre qui se débattait piteusement... Ne me dites pas qu'il s'agissait d'une attaque là... Si ? Il n'en pouvait plus et ne put s'empêcher de tirer un petit air narquois quand il analysa cette situation. Il était vraiment horrible ce chain et cet homme il n'était pas de l'orphelinat, non il ne l'avait jamais vu là bas... Enfin bref, il fonça l'épée des Nightray entre les mains toujours et jugea bon de tirer sur les ailes du dodo par petits coups tout en tournant autour de sa proe afin de la mettre mal à l'aise. Finalement, il arriva à sortir l'animal mais resta à un moment à fixer cette chose... elle ressemblait à une bouillie c'était tout sauf alléchant.

" Viens un peu pour voir, toi !" , fit-il pour la provoquer entre ses dents.

Pour le moment, il ne faisait que esquiver les assauts pour éviter de se faire happer stupidement comme le dindon... Comme il n'eut pas de meilleure idée, il voulut viser un oeil de ce masque hideux lui aussi et obliqua vers cette direction... Cependant son premier assaut vers la bête fut peu concluant car il envoya valser son épée tout près de cet homme roux, à la limite cela aurait pu être dangereux. Se voyant désarmé, il voulut reculer mais il choisit de l'attirer plus loin... Il ne faisait pas tellement attention à ce spectateur, Elliot restait focalisé sur son combat dans l'espoir que son manque de méfiance ne lui soit pas fatal. Il était bien obligé de lui tourner le dos sinon cette chose l'aurait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   15th Juin 2013, 10:05

Franchement, le duc avait véritablement toutes les chances en ce moment. A chaque fois qu'il mettait le pied en dehors de chez lui, c'était pour trouver des problèmes… Vous comprenez maintenant pourquoi il vivait en ermite ? Pour la tranquillité, tout simplement, car c'était l'un des biens les plus précieux de cette terre lorsqu'on y réfléchissait bien. Bon, il n'en fallait pas trop tout de même, sinon le rouquin risquait de s'ennuyer ferme, mais un minimum tout de même, ce n'était pas trop demander. Surtout que quand notre homme parlait de se distraire, il ne s'agissait pas là de faire de l'exercice ou une quelconque autre activité amusante, non non, lorsqu'il se distrayait en général, c'était au dépend des autres, en leur jouant de mauvais tours et en les manipulant comme des marionnettes. Eh oui, c'était comme cela qu'il prenait son pied le Barma, il ne fallait pas trop lui en vouloir, cela était dans les habitudes de sa famille depuis bien longtemps, il n'y pouvait donc pas grand-chose. D'accord, il pouvait aussi décider de devenir un type bien, mais franchement… Ce n'était pas son truc. Alors qu'agir dans son propre intérêt et se moquer totalement du bien être des autres, cela lui ressemblait beaucoup plus. Pauvre vieux dodo en voie d'extinction, des hommes comme lui manqueraient cruellement aux prochaines générations… Ou pas.

Enfin, on pouvait dire beaucoup de chose sur le duc Barma, mais au moins, il savait parfois prouver qu'il n'était pas le dernier des enfoirés… Si si, il fallait le croire. La preuve, il était venu en aide à ce pauvre mioche, sûrement de l'orphelinat, qui avait été pris pour cible par… Un chain ça ? Très franchement, le duc avait vu beaucoup de chain dans sa vie, mais des aussi moches, c'était tout de même assez rare pour être signalé tient. C'était permis de crée des choses aussi grotesques ? Tient et si on donnait un miroir à cette horreur pour qu'elle se regarde dedans, se suiciderait-elle ensuite en se rendant compte de sa laideur ? Très peu probable, mais on pouvait toujours rêver à une manière aussi expéditive de se débarrasser de cette chose, à laquelle il était très difficile de donner un nom ou un surnom… C'était gélatineux, très collant, noir et affublé d'un drôle de masque blanc tout aussi difforme que lui, c'était tous ce que pouvait dire le duc et très franchement, il n'avait pas envie d'abimer sa précieuse vue en observant davantage cette chose. Allez hop, il s'en débarrassait vite fait bien fait avec l'aide du dodo et il n'en parlait plus, débarrassé par la même occasion des braillements du môme… C'est bon, il avait compris qu'il était en danger, pas la peine de continuer à gueuler pour l'en avertir, le rouquin n'était tout de même pas stupide.

Loin de là même, mais il fut tout de même surpris de voir avec quelle facilité cette chose répugnante tourmenta le Dodo… Comme quoi, la laideur cachait parfois d'autre qualité, bien enfouie celle-là, certes, mais il était capable de se défendre au moins à défaut de pouvoir se cacher ou passer inaperçu. Et ce gros piaf noir qui se retrouvait à se débattre pathétiquement avec la gélatine pour s'en dépêtrer… Il fallait supposer qu'il était trop tard pour nier toute affiliation avec ce chain non ? Ce serait un peu gros tout de même, surtout un chain ducal. Mais bon, le Barma aimait bien son chain, savait le contrôler et avait appris à utiliser ses illusions à son avantage dans la vie de tous les jours, du coup, il pouvait bien lui pardonner de s'être laissé avoir pour une fois, il ne pouvait pas être aussi parfait que son contractant le pauvre après tout. Enfin, ce n'était pas le moment, il fallait tout de même trouver un moyen de dépêtrer son oiseau préhistorique de là… Enfin, il finirait bien par y arriver tout seul dans le pire des cas, cela allait simplement l'énerver et faire perdre son temps au rouquin. Pourquoi était-il venu se mettre dans cette galère franchement, cela ne lui apportait vraiment rien…

Mais c'est pendant qu'il se disait cela que le duc put voir arriver devant cette drôle de scène un jeune homme armé d'une épée qui le laissa d'abord totalement indifférent, pour ne pas dire qu'il se demandait même ce qu'il venait faire là celui-là, avant de finir par le regarder plus en détail et… D'avoir un instant d'incompréhension totale. Oulà, le soleil devait taper drôlement fort sur sa petite tête rousse, car le Barma croyait avoir devant lui le défunt fils Nightray… Quoi que, non, le soleil ne tapait pas si fort que cela, bien au contraire, on pouvait donc légitimement se demander ce qui donnait de telle hallucination à Rufus. Restant un moment à le regarder comme s'il avait vu un fantôme, ce qui était un peu le cas disons-le franchement, le Barma oublia momentanément son chain, le môme en danger et cette horreur qui lui servait d'ennemi… Non mais… Il ne fallait pas le prendre pour un débile non plus, il savait à quoi ressemblait le dernier fils du duc Nightray tout de même et il savait également que celui-ci était mort lors de la cérémonie qui c'était déroulée chez cet allumé d'Isla Yura, ce taré avec qui il avait eu le malheur de partager un pays d'origine. Ne prêtant pas vraiment attention au rouquin, le jeune homme se précipita courageusement vers le chain étrange pour lui donner quelques coups d'épée, libérant au passage le Dodo, qui faute d'ordre d'attaquer, retourna auprès de son maître… Ah ben, il était beau le maître tient, à rester planté là à observer le jeune homme, mais rien à faire, il était en train de se demander si la proximité avec l'Abyss de cet endroit n'était pas en train de lui jouer des tours.

Même le Dodo pencha son énorme tête vers lui à un moment pour voir ce qu'il fabriquait, c'était pour dire s'il son air de profonde réflexion n'était pas perturbant tient. Mais décidant qu'un petit nettoyage de ses plumes s'imposait, l'oiseau géant s'occupa très vite de ses affaires et laissa son maître réfléchir en paix et surtout observer ce jeune homme qui combattait à présent le montre à sa place. Eh bien, s'il voulait s'épuisait pour lui de toute façon, qu'il le fasse, peu importe qui il était, ce n'était certainement pas Rufus qui allait s'en plaindre. De plus, cela lui permettait également d'observer les capacités au combat de ce chain, histoire d'analyser comment le battre sans trop se fatiguer bien entendu. Apparemment, la surface la plus solide et donc la moins encline à partir en bouillie au moindre contact semblait être son masque, ce que le jeune homme ne tarda d'ailleurs pas à viser grâce à son épée… Le fils Nightray aussi se débrouillait bien avec une épée aussi tient, mais ce n'était pas une raison pour ramener les morts à la vie, il pouvait très bien avoir un sosie hein… Mais l'attaque qu'il porta à ce masque ne se révéla pas vraiment plus glorieuse que celle porté par le Dodo, car l'épée du jeune homme ne tarda pas à voler près du rouquin, qui dû faire un rapide pas de côté pour éviter de se la prendre dans le corps.

…. Au meurtre ! Il ne pouvait pas faire attention cet idiot non ?! Bon, d'accord, c'était involontaire, mais la vie du Barma était tout de même précieuse – à ses yeux à lui en tout cas – il fallait donc faire un peu plus attention. Bien partie pour proclamer haut et fort sa désapprobation face à cette manière pitoyable de procéder – oui il pouvait parler… -, le Barma en perdit pourtant toute envie lorsque ses yeux fatigués se posèrent un instant sur cette épée… Serait-ce possible ? Revenant à sa position initiale, le noble observa d'un œil critique l'arme planté dans le sol avant de poser sa main droite sur celle-ci pour la retirer du sol et l'amener plus près encore de son regard… Il ouvrit alors de grands yeux ronds avant que ceux-ci ne reviennent à une taille normale et que son sourire assez malsain de "je viens de mettre la main sur l'information du siècle" n'apparaisse. Pourquoi donc se réjouir, ce n'était qu'une épée non ? Mais non, bien au contraire, l'épée noire des Nightray messieurs dames, ni plus ni moins. Le caractère unique de cette arme et l'emblème de la sombre famille qui y était gravé ne faisait aucun doute là-dessus. Deux hypothèses alors, soit ce jeune homme était un sale petit voleur et n'avait rien de légitime à faire avec cette épée, soit il était lié aux Nightray et à son dernier possesseur… Elliot Nightray en personne. Celui qui était mort et qui lui ressemblait étrangement ? Oulà, minute, ne nous emballons pas, il fallait plus de preuve que cela à notre Barma pour qu'il avance quelque chose, de quoi aurait-il l'air si ses informations étaient étonnées après tout ? Il avait une réputation à maintenir !

Elliot Nightray est mort. Il avait lui-même prononcé ces mots, se serait-il alors trop avancé ?... Le doute, le pire ennemi du Barma, croyait le bien, il détestait l'idée de s'être trompé, mais cela restait perturbant tout de même avouez-le. Mais lorsqu'il voulut relever la tête pour observer de nouveau le dernier arrivé, celui-ci c'était éloigné pour attirer le chain sans contractant on ne sait où… Eh oh ! Ton épée est là triple buse ! Ah, ces jeunes franchement, ils ne prenaient jamais la peine de réfléchir un peu avant d'agir ou quoi ? Soupirant devant cette idée grotesque d'affronter ce drôle de chain sans arme, le Barma se précipita alors au-devant pour devancer le plus jeune et aller s'asseoir sur une grosse pierre un peu plus. C'est sûr que lorsqu'on a pas à éviter les coups, la distance parait tout de suite moins longue et facile à parcourir hein… Rufus n'avait pas à se plaindre quoi. Levant sa main qui tenait l'épée au-dessus de sa tête pour l'agiter et attirer l'attention du jeune homme, le Barma l'interpella alors d'un air ennuyé.

" Tu ne penses pas avoir besoin de cela par hasard mon garçon ? "

Ah ben oui, une épée, pour combattre, cela pouvait toujours servir hein, surtout lorsqu'on comptait sauver sa peau en fait. Pourtant, au lieu de lui envoyer tout simplement pour qu'il puisse avoir un peu plus de chance contre le chain, le duc se contenta de baisser le bras maintenant qu'il avait son attention et d'observer de nouveau la lame noire d'un air songeur, voulant surtout faire comprendre au plus jeune qu'il avait des informations concernant cette épée, qu'à ses yeux, elle n'était pas n'importe quelle arme anodine. Mais se mettant tout à coup à feindre l'ignorance, il fit alors semblant de se rendre tout juste compte de quelque chose avant de reprendre la parole sur un ton faussement désolé.

" Oh ! Mais tu m'excuseras, je ne peux pas te la rendre, elle semble appartenir à la famille Nightray… Il y a leur blason juste là. " Fit-il en le pointant du doigt, plus pour lui-même, puisque le plus jeune devait être un peu occupé pour regarder…

Oui, c'était méchant, mais il faisait surtout cela dans le but d'observer sa réaction et de savoir ce qui le liait à cette épée noire… Il saurait bien s'occuper du chain et lui répondre en même temps, non ? De toute manière, s'il ne s'en sortait pas, le duc enverrait de nouveau son chain au combat, il ne voulait pas que ce garçon meurs après tout… Avant de lui avoir donné les informations qu'il désirait, ce serait bête en tout cas.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 39
Age : 29
Personnages préférés : Vincent, Gilbert, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   14th Juillet 2013, 09:00

Certaines situations nous acculent dans une issue que l'on n'aurait pu ni prédire ni même anticiper. Revenir en ce lieu l'amenait à tant de souvenirs enfouis. Il n'avait même pas pris la peine d'observer la personne qu'il venait assister avec bravoure ou même accorder une importance à ce dodo qui ôtaient la matière visqueuse qui collait encore à son plumage. Ses esquives face à ce chain l'obligèrent à une attention permanente. A chaque coup qu'il tentait d'opérer sur sa gauche, il enchaînait par une roulade à droite et ainsi de suite. Il n'aimait pas ce genre de stratégie qui essoufflait les attaquants et profitait beaucoup aux défenseurs qui n'attendaient que le bon moment pour riposter. Ce qu'il craignait se produisit, puisqu'il fut désarmé par cette chose immonde. Elliot eut un moment d'arrêt et de colère, son visage vira à un joli teint incarnat propre à ce genre de situation. Son héritage, celui de la famille Nightray toute entière venait de lui glisser entre les doigts... Une épée avec l’emblème de la famille reconnaissable entre mille... Elle venait de tomber vers cette homme avec ce chain inutile... oh mais une idée lui vint alors qu'il se mettait à s’éloigner.

S'il s'agissait d'un homme roux avec un dodo, donc un chain d'une des familles ducales, pourrait-il s'agir de ... Rufus Barma ? Oh non pas lui, il était bien assez pris dans un piège sans ajouter un individu au nez bien de trop long. La curiosité de ce duc était sans égal, il allait sûrement vouloir tout savoir puis le relâcher au milieu du quartier général de Pandora où il finirait il ne savait où exactement... Il devait prendre de la distance avec cet individu et le plus vite possible ! Une chose le retenait enfin plutôt deux... La chose qui tentait de le rattraper et aussi cette épée qu'agitait cet homme... S'il avait besoin de cette épée, oui effectivement, mais commet la récupérer avec ce monstre qui lui collait au train pire qu'un timbre post... Il pouvait presque sentir ses tentacules qui s'agitaient dans son dos, c'était d'une élégance si démesurée qu'il n'osait se retourner... Elliot jeta un regard vers cet homme, il ne semblait pas vouloir la lui rendre sinon il aurait trouvé un moyen pour détourner l'attention du chain.

"Evidemment. Lancez-la moi, vous attendez quoi que je vienne la rechercher bien  sagement ? "

Chose qu'il ne pouvait pas vu la proximité qu'il avait avec le chain. Son but était de l'éloigner mais savoir cet homme avec cet objet si précieux à ses yeux l'horripilait. Son pouvoir lui permettait de combattre sans elle, donc ce n'était pas cela qui l'effrayait. Rufus allait découvrir sa nouvelle nature qu'il voulait garder secrète... Quand il parla du blason, Elliot tomba des nues. Il ne voulait pas lui rendre à cause d'un blason... non ais lev prenait-on pour une espèce de voleur de bas étage, où allait-on ? Rufus, si c'était bien lui, crachait sur les Nightray et sur sa personne par cet unique geste. Il allait le laisser se faire dévorer enfin avaler par cette chose. Sa seule solution c'était de s'éloigner complètement combattre ce chain et de revenir récupérer son dû de force ou de gré mais pour cela , il fallait empêcher l'individu de le suivre ou même de vouloir s'échapper. Elliot tournait autour du monstre pour l'empêcher de s'éloigner et ainsi le maintenir à la même position. Ses tentacules étaient terrifiants et prenaient des formes variées comme si elle s'adaptait à chaque besoin. Le jeune homme s'était engagé pour l'affronter, il lui fallait à présent assumer ses décisions et prendre ses responsabilités.

" Je ne te laisserai pas gagner", fit il en tournoyant tout en sautant vers le masque pied en avant.

Le chain s’allongea pour éviter l'assaut en s'affinant ce qui fit s'élever son masque rendant l'assaut d'Elliot inefficace voir dangereux. Le jeune homme glissa fort heureusement sous le chain sans se faire capturer par la gélatine. Son coeur tambourinait dans sa poitrine tandis que ses yeux recherchaient un appui, un soutien provenant d'un être, d'une chose, de tout élément pouvant l'aider à vaincre. Alors qu'il soufflait comme si les feux de l'enfer l'animaient, le chain se saisit de l'enfant qui dans ce tumulte avait voulu les aider à combattre. Il allait se répéter le même sérieux qu'il y avait quelques jours... il allait devoir se sacrifier enfin non car aujourd'hui il était un autre. L'enfant se mit à crier quand le monstre le souleva puis ouvrit une large bouche. Son masque se tordait afin de pouvoir ingurgiter cet être chétif. Elliot se précipita, usa de son pouvoir pour faire apparaître son épée de cristal qu'il planta dans un des yeux du masque. Juché sur le chain, il enfonça son épée aussi profondément qu'il le pouvait en entendant des hurlements perçants du monstre devenu borgne. Il n'avait pas pris son bouclier et avait fait semblant de faire sortir l'épée de sa ceinture afin de tenter de préserver son secret.

Le chain recula brusquement en l'emportant sur son dos, ce n'était pas dans ses plans de faire du rodéo, mais il aurait été idiot de retirer son seul point d'ancrage. Il se prit des branches, des feuilles et autres choses moins sympathiques comme des toiles d’araignées, des insectes ou un oiseau qui avait eu la bonne idée de voler trop bas... Après ce charivari, il revint toujours accroché au masque, mais profita d'un instant de ralentissement pour planter son épée dans l'autre oeil du chain qui tomba sur le côté. Elliot sauta de son dos en laissant l'animal se gratter le dos au sol pour oublier l'agonie qu'il traversait alors. Sa cécité le ralentirait le temps qu'il récupère son dû. Enfin tout se passait bien jusqu'à ce que son épée de cristal se volatilise... et que sa vue ne lui offrit plus aucun paysage, pas même celui de cet homme roux vers qui il se dirigeait le regard furieux.

" Oui, elle est aux Nightrays, rendez la moi ( où que vous êtes) ... TOUT DE SUITE !"

Oui... tout de suite car il ne voyait plus rien et que son pouvoir s'était complètement dissipé pour un instant, instant qui pouvait lui être fatal si la bête se réveillait. Elliot avançait doucement devant lui pour ne pas montrer que lui aussi était parfaitement aveugle donc vulnérable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   15th Août 2013, 09:40

Alors qu'un combat sans merci se jouait non loin de là, pour ne pas dire à seulement quelques pas du duc, celui-ci ne semblait vraiment pas décidé à y prendre part une nouvelle fois. Pourquoi se fatiguer après tout, puisque quelqu'un de plus jeune et visiblement plus motivé c'était décidé à agir ? Il n'avait pas besoin de s'ennuyer avec ce genre de chose tout de même, un duc avait d'autre priorités… Comme enquiquiner son entourage ? Apparemment oui, c'était un des passe-temps favoris du Barma et même lorsqu'il s'agissait d'un parfait inconnu, il ne se gênait nullement pour faire des siennes. Enfin, parfait inconnu, c'était vite dis… Car franchement, croiser un jeune homme correspondant parfaitement au signalement d'Elliot Nightray, affublé en plus de l'épée noire de cette famille, c'était tout de même un peu fort. Cela ne laissait que deux solution : un hasard qui faisait que ce petit voleur ressemblait à l'héritier décédé, ou bien quelque chose de plus énorme… Elliot Nightray, toujours en vie. Ce serait gênant, très même, car le duc Barma lui-même avait annoncé qu'il était mort et y avait cru dur comme fer. Tant mieux pour lui s'il avait survécu ? Non, pas moyen, Rufus voulait savoir pourquoi dans ce cas, il n'aimait pas qu'on lui joue des tours, même s'il n'avait pas particulièrement été visé pour le coup, il se sentait un peu comme le dindon d'une mauvaise plaisanterie et lorsqu'on a cette grosse volaille de Dodo comme chain, c'est dur, croyez le bien.

Alors, Elliot Nightray ou pas Elliot Nightray ? Notre rouquin ne le savait pas encore et franchement, cela l'ennuyait royalement. Et lorsqu'il est agacé le Barma, cela se répercute forcément sur les autres… Il fallait bien que cela sorte et il n'allait tout de même pas être infecte avec lui-même, il lui fallait donc quelques boucs émissaires. Pour le coup, monsieur le combattant de chain ferait parfaitement l'affaire, puisque de toute manière, il n'était pas décidé à le laisser tranquille de si tôt. Il ne lui fallut pas longtemps pour faire comprendre au plus jeune qu'il ne lui rendrait pas son arme, agaçant au possible et bien décidé à garder l'épée en sachant pertinemment que le jeune homme était trop occupé pour venir la chercher. Mais au moins, le plus jeune ne s'aplatissait pas bêtement devant le duc et exigea même de sa part qu'il lui renvoie son épée… Bon, sans aucun succès bien sûr, mais cela indiquait au moins que ce garçon avait plutôt pour habitude de se faire obéir. Pas cette fois bien entendu, puisque Rufus n'était vraiment pas décidé… La joie de voir revenir un fantôme peut-être ? Bien qu'il n'avait vraiment rien d'un ectoplasme, franchement, il n'y avait rien de plus vivant que cela d'après lui. Du moins, pour le moment, car visiblement, le chain ne semblait pas décidé à le laisser tranquille. C'était normal après tout, il avait dérangé son repas… Enfin Rufus l'avait dérangé, mais comme dis plus tôt, c'était tellement mieux de laisser combattre la jeunesse.

Si Rufus s'amusait bien de son côté ? Dans un sens… Oui, c'était assez divertissant de faire languir le plus jeune pour lui rendre son épée, c'était comme s'il avait une sorte d'emprise sur lui et le pouvoir, rappelons-le, Rufus adorait ça. Mais il fallait avouer que le garçon ne manquait pas de courage tout de même, pour combattre ce monstre sans arme et sans avoir de chain lui-même apparemment… Une belle preuve de courage en somme, qui montrait sans nul doute de quelle trempe il était. Et oui, Rufus aimait bien les têtes brulées courageuse après tout, c'était amusant à embêter et à voir agir, bien qu'ils ne vivent pas bien vieux en général. Lui-même n'était pas comme cela, trop réfléchit, trop calculateur, trop… Vieux tout simplement. Mais avoir ce genre de personne dans son entourage, cela pouvait parfois être utile, car il ne faut pas oublier que le rouquin aimait bien classer les gens par degré d'utilité et donc qu'il valait mieux avoir un intérêt quelconque à ses yeux. Visiblement conscient que le duc ne céderait pas – et il devait probablement le maudire pour cela – le jeune homme fini par accélérer le combat, tournant autour du chain pour l'attaquer en envoyant un coup de pied dans son masque… Ce qui échoua lamentablement et laissa l'attaquant se prendre dans la gélatine visqueuse du monstre. Bon, là, ce n'était pas drôle, Rufus était censé être du côté de ce garçon… Mais bizarrement, il ne put tout de même retenir un commentaire.

" Je vois bien pourquoi vous en avez besoin. Je ne sais pas ce que cela donne avec, mais sans, c'est tout à fait pitoyable de mon point de vu. "

… Avait-il réellement besoin de donner son avis ? Visiblement oui, c'était bien plus fort que lui et comme on pouvait le constater, il était plutôt du genre exigeant notre Barma. Mais au moins, il s'intéressait au combat là, ce qui laissait supposer que peut-être, si le jeune homme était en trop grande difficulté il l'aiderait… Peut-être hein. Mais finalement, celui-ci ne semblait pas tant en difficulté que cela. Boosté par les cris de l'enfant qui s'était approché de trop près et risquait maintenant de se faire dévorer, le jeune combattant ne perdit pas de temps pour se libérer, se précipiter et planter son épée dans l'œil du monstre… C'est à cet instant précis que Rufus eu comme un moment d'absence. Son épée… Celle qui tenait dans sa propre main en ce moment ?! Il ne lui avait pas semblait que le jeune homme en portait deux et puis, il aurait été ridicule de vouloir à tout prix celle-ci en vitesse s'il en avait une autre à disposition. Au moins, cela avait assez attiré l'attention du duc pour qu'il veuille bien se lever de la pierre sur laquelle il s'était installer et observe le combat avec plus d'attention. Pendant un instant pourtant, il ne put s'empêcher de jeter un coup d'œil à l'épée noire qu'il tenait… Oui oui, elle était toujours là et ne s'était pas volatilisé pour atterrir dans la main du plus jeune. Ce qui rendait paradoxalement la situation encore plus délirante. D'où sortait-elle cette fichue épée avec laquelle il se battait ?!

Tandis que le Barma cherchait la réponse, le plus jeune lui faisait du rodéo sur le monstre… Ah, la jeunesse, ils ne pensaient vraiment qu'à s'amuser pendant que les aînés se cassaient la tête à réfléchir hein. Mais la seule conclusion logique qui restait, était que le plus jeune avait fait apparaître cette épée de nulle part… Eh oui, lorsqu'on a éliminé l'impossible, aussi improbable que cela puisse paraître, la réponse était toujours dans ce qu'il restait. Bon, faire apparaitre des épées, ce n'était pas très courant, mais pas totalement impossible non plus… En fait, cela n'avait tout simplement rien d'humain, mais comme de toute façon Rufus le soupçonnait d'être un mort, ils n'étaient plus à ça près dans les suppositions délirantes. Lorsque le jeune homme finit par sauter du chain bien amoché et atterrit par terre, le Barma s'avança alors vers lui et put donc constater qu'il n'avait plus son épée… Et que celle-ci n'était plantée nulle part sur le monstre non plus, de quoi devenir chèvre. Mais le pseudo Elliot ne semblait pas s'en émouvoir, puisqu'il se dirigeait aussi vers le duc, toujours aussi soucieux de récupérer son du apparemment. Tout de suite ? Mais qu'il était mal poli et exigent ce gosse, pas du tout le genre de comportement qui marchait avec Rufus en tout cas. Devant cet enfant pourri gâté, le rouquin ne céda pas, ne lui accordant qu'un simple haussement de sourcil et un sourire naissant, comme s'il trouvait la situation particulièrement divertissante de son côté.

" Vous la rendre ? Mais pourquoi faire ? Vous semblez en avoir une de rechange… Sortie miraculeusement de nulle part et retournée là-bas de la même manière. " précisa-t-il d'un ton moqueur pour montrer qu'il n'était pas dupe.

Gardant bien évidemment l'arme dans sa main, le Barma dévia un peu de direction tandis que le jeune homme avancé toujours vers lui pour observer le monstre… Dans un piteux état, mais pas mort, même s'il ne devrait pas tarder à mourir seul à ce compte-là, ce qui ajoutait au danger, car une bête blessée est bien plus agressive. Oh, pas grave, il pourrait gérer cela s'il venait le cherchait, revenons donc à ce soit disant Nightray… Qui s'avançait toujours vers Rufus, à se détail près que celui-ci avait changé de place. Il était stupide ou quoi ? Il ne l'avait donc pas vu bouger ?... Une mine intriguée apparut sur le visage du rouquin, qui ne put s'empêcher de reprendre la parole, juste pour voir si cela guidait le jeune homme.

" Je ne suis pas le plus honnête de tous, mais j'ai une certaine ligne de conduite et je ne suis pas un voleur. L'épée des Nightray reviens donc aux Nightray…" Tout en parlant, il prit l'arme de façon à tendre sa garde à celui qui voudrait la saisir. " Vous m'affirmez donc avoir un droit dessus ? "

En somme, prétends-tu être un Nightray ou pire, celui qui m'intéresse pour l'instant… Il n'y avait rien de plus clair. (Si t'es fier d'être un Nightray tape dans tes mains ! –sbaf - ) Si le jeune homme choisissait de prendre l'arme, il devrait s'expliquer sur son lien avec cette famille, voilà tout… Mais le doute persistait pour le duc… Il y voyait clair oui ou non ? Avec le tapage qu'il avait fait pour avoir cette arme, il ne se jetait pas dessus pourtant… A noter que rien dans les paroles du rouquin n'évoquait le fait qu'il lui avait tendu l'arme aussi, de quoi prêter à confusion, mais c'était tout à fait prémédité. Impatient, le Barma finit par pencher la tête sur le côté pour observer le jeune homme, laissant supposer qu'il se doutait de quelque chose…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 39
Age : 29
Personnages préférés : Vincent, Gilbert, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   8th Septembre 2013, 03:32

C'était un combat distrayant lorsque l'on se trouvait parmi les spectateurs sans doute, mais à la place d'Elliot c’était une leçon de survie permanente. Il n'avait plus d'épée de fer, il pouvait juste utiliser la sienne de cristal, mais c'était comme crier au monde entier sa nature. Elliot n'en avait aucune envie. Une roulade, puis deux tout cela ne rajoutait que de la colère dans l'esprit de notre jeune Nightray. C'était comme si on pouvait entendre un compte à rebours qui signifiait " toi arrête de jouer au plus fin, je vais finir par ne plus être d'humeur...". Elliot pestait à chaque tentative qu'il menait en insultant ce chain qui n'en avait strictement rien à faire. Il lui dit que son combat était pitoyable, ah il allait être servi et après avoir réduit ce chain au silence il s'occuperait de son cas sérieusement. Il se sentait comme un soldat sur le champ bataille où la seule personne ne pouvant pas être désigné comme un adversaire était ce petit garçon. Tandis qu'il avait tenté la chevauchée fantastique de ce chain, l'obscurité était venue subitement ne lui donnant d'autre choix que de progresser à l'aveuglette. Il cligna des yeux, mais le voile opaque ne se retira pas de son champ de vision. Elliot renonçait à fermer les yeux, il gardait ses yeux ouverts avec une vision absente; c'était son honneur. Admettre une faiblesse n'était pas possible. Comme il devait se concentrer sur la voix de cet homme roux, il ne devait pas parler. Elliot devait se maintenir dans un calme olympien pour sa survie. Peut-être que cette personne en voulait à sa vie, c'était ce qui l'avait poussé à lui prendre son épée pour la plonger dans son corps. Ce serait une mort affreuse, tuée par l'épée de la famille. Non ! Tout sauf ça ! A toutes ces moqueries, il se mit à faire un sourire mauvais du genre " rigole, rigole mais si je te trouve, tu rigoleras moins".

Elliot n'allait pas du tout dans la bonne direction, enfin pas tout à fait. L'individu lui avait parlé de nouveau mais il n'allait pas tout droit ou bien... il ne savait plus où aller aussi décida t-il d'aller ni trop à gauche ou à droite. Elliot ne répondit rien à l'allusion à cette épée miracle sinon par un petite soupire amusé. C'était son secret, il n'allait pas le révéler ainsi. Cette mimique aurait pu faire élégant s'il était EN FACE de son adversaire et non un peu à sa gauche comme il était en train de faire. Elliot était persuadé de l'avoir en face de lui, c'était une certitude, il ne pouvait pas se tromper. Rufus dévia nettement là sans prendre la parole, Elliot ignorait tout de cette démarche ce qui rendit sa progression plus éloignée. Dès qui l'entendit à nouveau au bout d'un long moment, il fit un temps d'arrêt et tourna la tête vers lui. Imaginez vous qu'il savait qu'il lui tendait l'épée, mais qu'il était incapable de savoir où il se trouvait. IL se précipita vers lui et... passa à côté en disant : "C'est à notre famille". Le tranchant de la lame pouvait surprendre aussi évita t-il de se ruer davantage. Il le savait dans le coin, effectivement il était dans son dos . Elliot s'énerva et vociféra un :

" Ne vous moquez pas d'un Nightray et rendez moi cette épée !"

Encore une fois, il le pensait devant lui... Quand il se retourna, il sentit quelque chose, fut surpris et recula avant de se rendre compte qu'il s'agissait de celui qu'il traquait depuis plusieurs minutes. On se fichait de lui ouvertement là !

" Imbécile ! J'ai l'air d'être extérieur à la famille, je suis Elliot Nightray, c'est l'épée qui m'a été confiée ! Et c'est pas à toi de décider de la garder, c'est un héritage ! "

Sa colère réveilla le chain qui n'était pas mort quoique bien amoché qui se releva lentement. Les animaux blessés réagissent tous de la même façon, ils agressent la dernière personne à les avoir dérangés. Ici, le chain entendait la voix d'Elliot exaspérée. Chacune de ses paroles retentissait là où ils se trouvaient. Comment Elliot pouvait savoir qu'il ne l'avait pas exterminé, il ne voyait rien ! Le chain se préparait à foncer sur les deux qui discutaient d'une épée au lieu de discuter de ce qui se tramait... Le jeune noble entendit du bruit, il se mit à tourner vers sa droite alors que le chain allait venir d'en face... Il ne pouvait pas combattre ainsi, pas en ne voyant strictement rien. Allez donc dire ça à un Elliot énervé et obstiné...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   4th Novembre 2013, 04:41

Enfoncer un homme qui avait déjà touché le fond, c'était petite non ? Rufus était bien d'accord là-dessus, mais en même temps… C'était tellement amusant à faire ! Un salaud lui ? Non voyons, ce n'était pas comme s'il mettait la vie de ce jeune homme en danger… Enfin, pour l'instant le chain ne l'avait pas encore dévoré quoi. Certes, avec une épée comme celle que tenait le Barma, le combat aurait peut-être était plus rapide et plus impressionnant à voir, car franchement, le numéro de rodéo aurait très bien pu donner un fou-rire au noble s'il n'était pas si occupé à se tenir à distance pour ne pas être touché à son tour. C'était cruel aussi de ne pas aider ce jeune homme qui en avait visiblement besoin non ? Eh bien figurez-vous que le Barma n'avait pas envie de se fatiguer pour rien, c'était un travail pour les jeunes cela, ce n'était vraiment plus de son âge à lui. Par contre, les farces débiles… C'était encore de son âge étrangement ! Comme quoi, il faisait vraiment ce qui l'arrangeait celui-là, un vrai gamin dans son genre, Sheryl Rainsworth avait bien raison de le dire quelques fois. Mais pire que d'ennuyer un garçon plus jeune en lui tapant visiblement sur les nerfs, le rouquin se trouvait en train de faire encore plus fort à cet instant précis. Jouer à faire tourner en bourrique un aveugle ! Oui oui, un aveugle…. Ou quelqu'un qui n'y voyait pas très bien seulement, en tout cas, l'usage d'un chien guide ne serait certainement pas de trop pour aider l'inconnu à trouver son interlocuteur et à se mettre bien en face de lui. Franchement, la façon dont il s'arrangeait pour parler toujours à côté, soit à un arbre, soit au vide tout simplement, était d'un comique sans nom !

Rufus avait été bien inspiré de s'en prendre à ce garçon tient, surtout qu'il ne l'avait même pas choisi en fait… Comme quoi, le destin est parfois aussi cruel qu'un Barma. Mais pousser le vice jusqu'à tendre son épée, tant désiré et réclamé au jeune homme alors qu'il avait parfaitement remarqué que sa vue faisait des sienne depuis qu'il avait était touché par le chain, c'était tout de même méchant… Mais tellement drôle encore une fois. Rufus ne pouvait à présent plus enlever son sourire le plus moqueur de son visage pâle de rat de bibliothèque, à croire qu'il n'avait que cela à faire que de rendre la vie des autres épouvantable…. Ah ben oui, après vérification, il n'avait rien de mieux à faire aujourd'hui même, quelle chance n'est-ce pas ! Et comme si le plus jeune n'avait déjà pas assez de mal à le trouver pour l'engueuler en face, le Barma ne se gêner pas pour changer régulièrement de place, comme si la bougeotte c'était emparé de lui tout à coup. Un peu plus à droite supposé Nightray… Non non, juste derrière toi en fait. Ah, voilà enfin ! Pire qu'un gamin ce rouquin franchement… Et le jeune homme qui en plus lui disait de ne pas se moquer d'un Nightray… Alors là, non seulement il donnait justement l'envie inverse à Rufus, mais en plus il avouait de lui-même être un Nightray… Connaissant cette famille, Rufus savait donc parfaitement à qui il pouvait avoir à faire à présent… Le fils censé être décédé, rien que cela. C'était vraiment une bonne journée…

Ne pouvant se retenir, le Duc partit dans un éclat de rire qui le fit repérer par son poursuivant du moment. Et oui, il était derrière lui et non devant… Mais le voir s'énerver encore d'avantage ne calma certainement pas le fou-rire du Barma, qui n'en manquait pas pour autant de garder l'épée pour lui. Mais c'est qu'il la voulait cette arma notre jeune homme, allant même jusqu'à dire ouvertement qu'il était le défunt Elliot Nightray… Tient, ils n'étaient pas censé être intelligent dans cette famille ? Non ? Rufus devait confondre avec une autre alors, sûrement avec la sienne tient. Finissant par calmer son rire, le rouquin regarda le Nightray bien en face, bien que cela n'avait pas vraiment d'importance puisqu'il ne semblait pas le voir…

" Je crains en effet que vous soyez assez idiot pour me dire la vérité mon garçon, à savoir que vous avez survécu à votre passage dans l'Abyss. "

Et oui, il était au courant de tout notre Barma, que le jeune homme s'en doute ou pas d'ailleurs. L'avait-il reconnu de son côté ? Eh bien… Maintenant qu'il n'y voyait même plus clair, cela allait être compliqué, mais tant pis pour lui, il n'avait qu'à avoir un peu plus de jugeote et ne pas révéler ce genre de chose à n'importe qui. En tout cas, Rufus de son côté était assez fière de lui et espérait bien lui avoir coupé le sifflé en lui parlant de son passage dans l'Abyss. Et oui, on ne peut rien cacher à un Barma trop longtemps après tout… Il ne tarda du coup pas avant de reprendre la parole d'un ton supérieur pour faire comprendre au plus jeune que maintenant, il allait devoir cracher le morceau en entier s'il voulait se débarrasser de lui. Et encore, le fait qu'il puisse vraiment s'en débarrasser n'était pas certain.    

" C'est bête, vous voilà obligé de m'expliquer comment cela a pu se produire de votre plein grès si vous ne voulez pas vous retrouver dans l'un des cachots de Pandora… Ils seraient curieux d'entendre votre version  du meurtre de la duchesse Nightray je pense. "

Bon, ça c'était fait, autant casser tout de suite le moral du garçon en lui parlant de la mort de sa mère, c'était tellement plus… Conviviale ? Non, en fait, il n'y avait pas de mot pour décrire le manque de tact du Barma, inutile de chercher. Un sourire triomphant sur les lèvres, qu'il ne pouvait malheureusement pas partager avec le plus jeune, le Duc attendit une réaction de sa part, avant que leurs attentions à tout deux soient détournées par le retour du chain visiblement coriace… Il avait vraiment fait du sale boulot ce garçon, Rufus ne se félicitait pas pour le coup ! Encore que, il aurait bien pu tuer la bête en un coup qu'il se serait assis de la même manière sur des compliments de sa part. Lâchant un soupir en observant le Nightray qui ne regardait même pas dans la bonne direction, le noble du se rendre à l'évidence, il ne fallait pas compter sur sa nouvelle connaissance pour finir le travail, pas dans cet état. Et comme le rouquin n'avait pas encore de recette miracle pour rendre la vue à quelqu'un – pour tout dire, cela l'intéressait si peu qu'il ne s'était jamais penché sur le sujet – il allait falloir qu'il prenne les choses en main lui-même. Attention, regardez bien ce qui va suive, car vous n'êtes pas prêt de le revoir de sitôt. Jetant un coup d'œil à l'épée des Nightray qu'il tenait toujours dans sa main, jugeant certainement que le plus jeune ne méritait pas de la récupérer tout de suite – une punition pour le fait qu'il l'avait traité d'imbécile sans nul doute – le Barma dû se rendre à l'évidence… Il n'y avait personne d'autre pour jouer les larbins et faire cela à sa place.

Là pour le coup, il n'avait plus envie de rire enfin, c'était toujours cela de gagné. Bien décidé à ne pas laisser ce chain tout à fait ridicule le déranger alors qu'il venait de faire une découverte des plus intéressantes, le Barma contourna Elliot… Enfin, non, passa tout droit en le poussant au passage de son chemin… Ahem, il n'avait qu'à pas être là oui. Rufus leva donc la lame droit devant lui et se précipita vers la bête visiblement furieuse d'avoir était blessé histoire d'aller à sa rencontre plus vite, inutile de le laisser attaquer en premier après tout. Faisant un bond avant d'arriver trop près du chain, le Duc pointa son épée d'emprunt droit au milieu du masque de cette bête difforme et l'y enfonça de toutes ses forces pour le briser ! Résultat ?... Il se fit éjecter par le chain qui se débattait avec hargne, atterrissant à quelques mètres de là. Lorsqu'il se redressa, il regarda le monstre finir de se débattre pour finalement s'effondrer à nouveau… Ca y est ? C'était fini la comédie ? Bon, il allait pouvoir passer aux choses sérieuses. Pas peu fière de son travail, le Barma épousseta la terre qui s'était accroché à ses vêtements dans sa chute, non sans ressentir quelques courbatures du à celle-ci – l'âge que voulez-vous – et se tourna vers le Nightray histoire de fanfaronner un petite peu.

" Alors ? Tu as vu ce magnifique travail ?...... " Il parut tout à coup assez déçu, voir blasé. "……. Non, évidemment, pour une fois que je joue les héros, la seule personne présente est aveugle. "

Et oui, il avait vraiment toutes les chances notre Barma, cela lui apprendra à faire le travail lui-même tient. Se laissant tomber  assis sur une grosse pierre toute proche, il se mit à ruminer dans sa barbe – qu'il ne s'était pas laissé pousser – tout en faisant des ronds dans la poussière avec l'épée… Oui, avec le précieux héritage des Nightray, pire qu'un gamin celui-là.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 39
Age : 29
Personnages préférés : Vincent, Gilbert, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   24th Novembre 2013, 02:58


Tant que l'on est debout, c'est que le combat n'est pas achevé... tant qu'un des membre est présent, notre nom persiste, c'est bien ce que vous m'avez appris père...?
L'obscurité était parfois si frustrante, elle donnait l'impression de se battre contre des fantômes. il n'était pas revenu en ce monde pour en perdre l'usage de la vue aussi facilement, qu'avait-il fait pour cela? Il sentait toujours le sol sous ses pieds, l'air frais qui régnait les soirs en ces contrés. Elliot ne parvenait pas à trouver cette épée, cet homme se jouait de lui... Il ferait mieux de partir, mais partir sans cette arme, c'était partir en laissant derrière lui tout cet héritage, cet honneur d'avoir fait parti de cette famille qui était presque disparue, autant vous dire que c'était impossible voire impensable. Il continua de tenter d'évoluer en dépit de tout ce qu'il pouvait se passer en tentant également de calmer cette mine affreuse qui se faisait de plus en plus paraître. Elliot n'était pas d'humeur à ce que l'on joue sur son héritage ah ça non, il devait lui être rendu et ce quel qu'en soit le prix. Vous savez ces espèces de diablotins farceurs peuplant ces coffres à jouer et surgissant de ces boîtes colorées, Elliot avait l'impression d'en avoir un qui tournait autour de lui avec ce rire si désagréable. Il tentait de le saisir sans jamais réussir. L'individu n'était pas sot et n’allait pas se rapprocher trop près au risque de se voir arrêter par la colère de notre Nightray.

Un sentiment nouveau l'envahissait alors suivant celui de la colère, c'était un de ceux qu'il n'avait pas jusqu'alors éprouvé, mais il tentait toujours de saisir cet espèce d'insecte qui tournoyaient autour de lui. Quand ilo entendit cette voix qu'il ne supportait absolument plus, il se concentra immobile pour tenter de foncer vers elle. Il ne voulait pas faire réapparaître l'épée de cristal sans doute la cause de tout ceci. Elle n'était pas là avant tout cela... Survécu à l'abysse, oui et alors qu'est ce que cela changeait pour cet homme ? Il imaginait déjà après ce rire qu'il avait entendu l'air supérieur qu'il devait avoir face au pauvre aveugle qu'il était. Condamné à tenter de le saisir avec persistance sans jamais réussir à saisir ne serait-ce qu'un bout de son vêtement sa danse était plus que pitoyable, mais il persistait. Plus il se battait plus il commençait à grogner et avoir des mouvements de moins en moins précis jusqu'à glisser dans de la terre plus humide. Alors c'était ça l'honneur des Nightray, un pauvre petit noble tombé dans la boue qui tentait de reprendre son bien sans succès. Son père serait là, il s'éloignerait sans doute devant tant de honte. Peut-être l'aiderait-il...? Après tout ce qu'il s'était passé et dit...? D'ailleurs que c'était-il dit à son sujet ? ... Des scènes lui étaient revenues en boucle alors qu'il revenait à la vie, c'était comme si tout n'était qu'un grand film avec une seule bobine et qu'il avait pu en avoir une seconde tout en pouvant visualiser la première... Leo... le sacrifice... Sa stupéfaction... Son sentiment de colère... Et... cette arme mettant fin aux jours de sa mère. C'était presque une pure ironie qu'il s'accroche à sa famille qu'il avait "trahi"... Eliot inspira et tenta de fixer l'individu qu'il rendait responsable de cette colère frustrée. Toute cette nostalgie lui revenait à cause de cela, il allait le trouver et récupérer cette épée même si cela ne changerait absolument rien. Tant qu'il serait présent, il resterait un Nightray quel qu'en soit ce qu'on puisse lui reprocher, il n'avait pas peur. A l'inverse d'Oz, il ne fuyait  pas devant ses actes... enfin il croyait. Pourquoi paraissait moins évident ? Avait-il changé à ce point ? Et ce corps qu'il avait vu étendu, cet ami qui lui était si cher, était-il bien en vie ? Avait-il eu raison d'agir ainsi..?


" Ce sont des affaires qui ne regardent que ma famille. Vous n'y avez rien à faire dedans, je me répète. Je n'avouerai rien, vous n'avez rien à savoir de plus..."

On lui avait appris à défendre le nom des Nightrays quel que soient les choses que l'on puisse lui attribuer. Ils n'étaient pas les membres ducaux les plus aimés, mais ils étaient...unis ? Bernice... chère mère, que faisais-tu donc ici ? Etait-ce la fatalité qui avait tissé cette maudite toile de circonstances ? Que pouvait-il faire d'autre que se sacrifier..? Ses yeux se plissaient tandis que son coeur se contractait douloureusement... Son père où était-il ? Il devait être en vie, mais bouleversé... Finir sa vie dans les cachots de Pandora et puis quoi encore..? Pas après avoir survécu à cela, il allait se tenir fermement à cette vie que l'on lui avait accordé. Il serra les poings et se releva bien vite en laissant un peu de boue dégouliner de son visage empourpré de rage et de chagrin. Un seul mot résonner à son esprit... Il voulait comprendre ce que tout cela signifiait, mais non pas comme cet enquêteur venu remuer des douleurs qui ne le concernait aucunement et ça il n'en démordrait pas. Il lui faudrait le capturer vivant pour tout connaître, car il n'était pas prêt de vendre tout ce qui s'était passé au premier venu.

Il y avait un temps pour défendre son honneur et l'autre sa liberté, il ne pourrait comprendre le fond du problème qu'en tentant la deuxième option si cet homme l'y autorisait. Un cri poussait par la bête lui indiqua qu'il avait dû s'en prendre à elle, ainsi donc voilà pourquoi il avait entendu des pas non loin de lui s'éloigner. Elliot n'avait osé esquissé de trop grands gestes de crainte qu'on ne le prenne à revers comme un débutant ce qu'il n'aurait pas apprécié. Profitant de la distance qu'il avait dû laisser entre eux, Elliot se leva de son mieux de cette gadoue peu glorieuse pour un noble pour fuir cet endroit le plus vite possible. Enfin le plus vite c'était sans compter sur sa cécité qui devenait un peu moins lourde, la lumière semblait peu à peu revenir même s'il ne distinguait encore absolument pas. Elliot s'avançait en espérant s'éloigner de cet endroit et ainsi fuir son destin de survivant face à l'organisation de Pandora. Il ne voulait pas être une bête de foire que l'on céderait au meilleur offrant. Quand il entendit Rufus se gausser de sa victoire, il sourit en persistant dans sa démarche dans l'espoir de ne pas se rapprocher de lui comme il n'y voyait pas encore tellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   6th Mars 2014, 11:15

C'est toujours dans les moments les plus glorieux que l'on a le moins de témoins, cela, Rufus devrait le savoir depuis le temps. Pour le voir se vautrer pathétiquement devant la duchesse Rainsworth et se prendre des coups d'éventail, là il y avait du monde, mais pour le voir terrasser un chain d'un coup d'épée, là bien entendu, le public se faisait plus rare. Il y avait bien une personne présente pourtant, mais il fallait avouer que ce n'était pas le jeune Elliot qui allait chanter ses louanges… Premièrement parce que ce n'était certainement pas son genre et deuxièmement parce que celui-ci n'avait rien vu, aveugle qu'il était pour le moment. Comme quoi, le sort ne joue jamais en faveur du Barma lorsqu'il ne manipule pas les choses pour, il ne pouvait compter que sur lui-même dans ce bas monde. Pourtant, le jeune Nightray pourrait le remercier tout de même, il l'avait sorti d'un bien mauvais pas le bougre ! Car sans la vue, il était assez difficile de combattre, même pour un escrimeur de talent comme lui. Ce qu'en savait Rufus ? Oh, pas grand-chose, peut attacher au combat qu'il était, mais il avait une vague idée de la chose et puisque le monstre avait trouvé le moyen de se relever, il avait décidé de régler les choses lui-même une bonne fois pour toute. C'est qu'il savait se battre quand l'envie lui prenait notre Barma, le problème, c'était qu'il en avait très souvent la paresse et préférait largement laisser les autres risquer leurs peaux dans des combats épiques dont il pouvait très bien se passer lui-même. Il n'avait pas besoin de cela pour se faire respecter ou juste avoir une certaine réputation, il avait sa propre spécialité, comme avait dû le remarquer le Nightray.  

Certes, c'était pénible d'être en face de quelqu'un qui savait presque tout sur vous et votre passé, mais en même temps, il fallait bien faire avec car ce n'était pas demain la veille que Rufus Barma allait laisser une information lui échapper. Voilà justement pourquoi le rouquin avait décidé qu'il ne laisserait pas filer le jeune homme sans plus d'explication, quitte à devoir le séquestrer pour qu'il n'ait pas le choix et se mette à parler. C'était illégal ? Oh, si peu, pas de quoi décourager notre homme en tout cas qui n'avait pas à craindre les conséquences de ses fantaisies, car oui, enfermer un jeune homme pour le questionner, c'était juste de la fantaisie… Pour le Duc Barma en tout cas. Mais là tout de suite, notre homme était assez occupé à se vanter de son exploit pour ne pas faire de telles menaces, même s'il avait bien vite compris que cela ne servait à rien puisque personne ne pourrait témoigner de sa bravoure légendaire. Soit, il s'était donc mis à ronchonner comme un gamin, garder bien l'épée du Nightray avec lui. Cela aurait pu durer un moment s'il ne s'était pas rendu compte… Que le Nightray en question était en train de filer à l'anglaise. Comme cela ? Sans demander sa précieuse lame ? Dans le noir plus ou moins complet ?... Ce garçon était visiblement fou, mais le Barma ne pouvait pas encore dire si cela venait de son passage dans l'Abyss ou juste de la mort tragique de sa mère. Regardant un instant le jeune homme avancer comme s'il voulait voir jusqu'où il irait, le Duc finit par se relever pour prendre la même route que lui, le doublant même rapidement grâce à sa vue bien meilleure qui lui permettait d'assurer ses pas. Une fois à sa hauteur, il se décala légèrement pour lui passer juste devant et s'arrêter là, juste en face en attendant… Eh bien, le choc inévitable.

" Tu comptes vraiment t'enfuir seul, aveugle et sans arme ? Les Nightray sont encore plus idiots que je le pensais finalement… "

S'appuyant sur l'épée du jeune homme comme s'il s'agissait d'un bâton de marche, le Barma fit quelques pas qui ne menaient nulle part, donnant l'air de réfléchir un instant à la situation avant de reprendre d'un air sûr de lui. Ce Garçon était ingérable et tant qu'il n'arriverait pas à le décider, ce n'était même pas la peine d'obtenir des informations sur lui et sa condition de chain… Pourtant, il ne pouvait pas le laisser filer, pas s'il voulait le garder de côté pour négocier avec le chef des Baskerville. C'était toujours intéressant d'avoir une sorte de roue de secours non ? Au cas où Leo se mettrait en tête de le supprimer….

" Voyons les choses simplement veux-tu. Seul tu n'as… Aucun avenir, aucun plan, tu vas tout simplement errer sur terre en attendant de retourner dans l'Abyss comme n'importe quel chain à moins que la mort ne vienne te chercher. Alors que si tu me rends service, je pourrais t'aider… Tu ne souhaiterais pas savoir ce qu'est devenu ton cher ami Leo ? "

L'art de jouer sur les émotions des gens, c'était tout simplement un don chez le Barma, à croire qu'il était né pour manipuler son monde. En même temps, que pouvait-il fait d'autre le pauvre ? Tel était son rôle et personne ne changerait cela, à moins que lui-même s'en lasse bien entendu… Ce qui n'était pas prêt d'arriver. Après, il fallait voir si le jeune homme accepterait la porte de sortie qu'il lui offrait ou s'il continuerait à être buté… Et le forcerait à utiliser des méthodes moins douces.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 39
Age : 29
Personnages préférés : Vincent, Gilbert, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   16th Mai 2014, 22:29

Un Nightray même à genoux reste un Nightray.

S'il était difficile parfois d'avancer dans la vie, cela l'était d'autant plus quand on ne voyait plus rien, quand l'obscurité devenait l'unique image que l'on pouvait voir. Cet individu avait invoqué une des choses qui peinait Elliot, mais qu'il ne pouvait évoquer que par ces mots "l'honneur de la famille, les affaires de la famille", mais qu'étaient tous ces mots si ce n'étaient des grosses boites vides avec à l'intérieur si peu de choses. C'était une branche vermoulue sur laquelle il ne pouvait que tomber en y repensant. Ses nerfs se mettaient en boule et il ne pouvait qu'une chose : partir de ce qui causait leur effusion. Il avança un pied derrière l'autre en sentant qu'il progressait à travers ce terrain herbeux en espérant qu'il n'y ait aucun nid de poule, sinon on l'entendrait encore râler pour rien et se relever dans le même état d'esprit. Non, là ce fut à nouveau ce duc qui vint à sa rencontre, il marcha à ses côtés sans qu'il en ait la moindre conscience. Elliot avait une bonne ouïe, il avait senti que l'individu lorsqu'il était près de lui avait peut être fait quelques pas. Il avait entendu des bruits secs, puis bon il s'était un peu éloigné. Quand il le percuta, car cet individu s'était mis en face de lui pour lui faire barrage, Elliot serra les dents et voulut lui en mettre une en plein sur le visage. C'était pour lui sa réponse de gentleman. Non, mais il le suivait comme une proie, c'était méprisable. Il ne voulait qu'une chose : qu'on le laisse c'était si compliqué à comprendre? Elliot resta debout en gardant ses bras autour de son corps comme s'il voulait éviter d'être à nouveau surpris par  une certaine personne...

" Qu'est ce que ça t'apporte de me suivre ?! Retourne d'où tu viens ! Et qu'est ce que t'en sais ! J'ai juste voulu aller par là, voilà. "

Il lui avait balancé au visage "tu es aveugle" comme s'il lui avait dit " il fait beau demain"; c'était une banalité comme une autre, un fait divers. Il jouait avec lui, il le voyait bien et n'importe qui doté d'une raison le sentirait. Son coup n'avait eu aucune portée, mais pourtant il le méritait tant.

"Dégage."


Elliot voulait enchaîner là dessus, puis eut un temps d'arrêt... ce qui permit au duc de continuer à coeur joie de l'enfoncer. Ses poing se serraient de plus en plus. Quand il lui parla de son avenir, des perspectives qu'il offrait qui n'étaient pas bein étendu, il voulait lui balancer " j'ai pas payé pour savoir ça.", mais il l'acheva par un mot "Leo". Oui, cet ami qu'il avait dû laisser derrière lui après l'avoir sauvé. Les eux sombres d'Elliot continuaient d'être orienté vers le duc, ses traits se faisaient durs, très durs. Il voulait le tuer ici et maintenant.

" Si j'avais mon épée... je t'aurai tué."

Comme s'il n'avait pas franchi sa limite, comme sa colère ne faisait que d'augmenter, il fit de nouveau apparaître son épée de cristal. Leo faisait ce qu'il voulait de sa vie, et même s'il voulait le revoir (car c'était bien le cas) il le ferait selon sa méthode. Il se sentait rouler dans la farine. Son visage n'était plus que l'expression que de la rancœur avec son lots de traits plus marqués. Toutes ces douleurs s'y voyaient.

" Une dernière fois, laisse moi passer."

Sa douleur au niveau de ses yeux augmenta, elle devint atroce. Des larmes coulèrent le long de ses joues. Il arrivait à un point que chaque usage devenait plus que délicat. C'était un pouvoir nouveau pour lui et même s'il venait de lui dévoiler mais en face son secret, dans sa tête cet homme ne serait plus en vie. Elliot fonça devant lui, mais n'ayant aucune appréciation des distances ni de l'endroit où il se trouvait, il se prit les pieds dans une butte de terre et tomba au sol. Ses doigts se firent plus lâches laissant cette épée si mystérieuse à porte de main. Un peu assommé, aveugle, il sentait qu'il allait se faire capturer.

"...Tu veux me ramener à Pandora? Hein en vérité ! "

S'appuyant sur sa cheville pour se relever un minimum car un Nightray ne reste pas allongé face à un adversaire, il attendait sa réponse. Agenouillé, on aurait presque dit qu'il avouait sa défaite, hé bien vous seriez dans la tête d'Elliot, c'était un joyeux bazar : une partie de lui lui disait " tue moi, alors!", une autre " tu m'auras jamais vivant" et une autre savait que seul... il ne pourrait jamais faire face effectivement. Pas avec la vue en moins... mais il voulait toujours rester maître de ce qu'il se passait, il voulait savoir sinon il se débattrait dut-il y laisser sa vie. Les monnaies d'échange étaient un procédé si banal de la noblesse,qu'il ne connaissait que trop cette possibilité. Peut-être aussi voulait-on savoir pourquoi aavait-il réussi à revenir? De nombreux hommes aimeraient avoir cette chance, néanmoins le duc avait raison il était sans avenir actuellement. Il ne pouvait pas se projeter comme tout le monde le croyait mort, mais il devait y avoir un moyen... Il gardait le dos droit comme si rien ne pouvait faire baisser la fierté qu'il avait. Oui même dans les pires situations, il fallait rester digne... même si une furieuse envie de péter un câble le démangeait toujours. Sa main aussitôt chercha son épée qui dans le choc s'était évaporée.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]   

Revenir en haut Aller en bas
 

What is dead may never die ~ [pv Elliot Nightray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Sablier :: ♠ Orphelinat Fianna-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit