AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Féminin Messages : 102
Age : 18
Personnages préférés : Break ~ Léo ~ Cheshire ~ Oz ~ Alice ~ Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lace Whiters
Nom du Chain : l'horloger, aussi surnomé Chronos par Lace
Groupes: Membre de Pandora


MessageSujet: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   30th Avril 2013, 23:29


« Raah, c’est pas possible… Je voulais juste dormir moi. »

QG de Pandora. Début de matinée.
Lace était tranquillement assis sur une chaise, posée dans un coin du hall. Sa respiration lente et régulière et son absence de réaction totale face aux passants qui déambulait à droite et à gauche prouvaient qu’il dormait à poing fermé, d’un sommeil profond. Il rêvait, il rêvait de choses qu’il aurait déjà totalement oublié au réveil. Tout simplement parce qu’il avait autre chose à faire que d’essayer de se rappeler de ses songes. Alors il se contentait de glisser dans les bras de Morphée pour y rester aussi longtemps qu’on le lui permettrait. C'est-à-dire pas plus d’une ou deux heures… pour aujourd’hui du moins.

Car quelqu’un ne tarda pas à arriver en trombe dans le hall, claquant la porte avec force. Le garçon sursauta légèrement. Non pas qu’il soit surpris, loin de là, mais un tel bruit l’avait réveillé avec peu de douceur. Il entrouvrit les yeux, pas trop pour éviter de se réveiller totalement, et juste assez pour apercevoir l’origine de ce boucan. Il se frotta les yeux pour mieux observer l’intrus. C’était un grand homme, de carrure imposante. Il portait une tenue semblable à celle que les nobles possédaient toujours. Il avait des cheveux blonds attachés en une petite queue de cheval derrière la tête, et une petite barbe sur le menton. Il avait également une paire de lunettes par-dessus ses yeux vert pomme. Oscar Bezarius. Ce dernier s’approcha de moi avec un air totalement paniqué, et m’agrippa par le bras pour me forcer à me lever. Une fois ceci fait, il s’adressa à moi d’une voix stressée :

- Petit, j’ai besoin de ton aide ! C’est urgent !
« Hm… ? »

Ce n’était pas vraiment une réponse digne en présence d’un membre des Quatre Grande Familles, mais qu’importe. L’adolescent était encore dans un état proche du sommeil et ne comptait pas s’en sortir de si tôt.

- Escorte Ada !

Quoi que... ses projets quant à une sieste prolongée venaient d'être interrompus, à ce qu'il semblait.

• • • • •

Escorter Ada dans la ville… quelle drôle d’idée ! Cette jeune femme était suffisamment grande pour se charger d’elle-même toute seule et visiter Réveil et ses alentours. Quoi que, pas tellement en fait… En repensant à son statut social, il semblait normal qu’elle ait besoin de protection. Sans parler du fait qu’elle était très belle. Pas qu’il l’ait vu un jour de près, mais les rumeurs qui courraient à son sujet portaient très souvent sur son apparence et sa manière de se tenir. Enfin, les rumeurs qui courraient à propos des nobles étaient toujours les mêmes, il valait mieux ne se fier qu'à ce qu'on pensait nous-même sur ces dits nobles. Les ragots étaient bien souvent faux et infondés. Raison pour laquelle il n'y prêtait généralement pas très attention.

Quoi qu’il en fût, le fils de la famille Whiters avait eu pour mission de l’escorter. Il se devait donc de la retrouver à l’orée de la forêt, d’après les dires de Monsieur Bezarius. Il s’y était donc rendu et cherchait donc cette duchesse en faisant le tour de ces bois.
Au bout de quelques minutes de recherche, il aperçut enfin une silhouette féminine au loin. Il s’en approcha d’un pas nonchalant, et constata avec satisfaction que cette personne était bel et bien celle qu’il voulait trouver.

Elle ressemblait en tout point à son frère et à son oncle. La même chevelure dorée, quoi que beaucoup plus longue puisqu’elle était une fille, les mêmes grands yeux verts émeraudes… Et cet air naïf et joyeux qu’il reconnaissait également en Oz Bezarius. Ils n’étaient pas frangins pour rien, ces deux-là. Et il pouvait bien avouer que les dires au sujet de la beauté d’Ada n’étaient pas à démentir, au contraire. Mais ce n’était pas vraiment la chose qui l’intéressait le plus, alors il ne s’attarda pas à ce sujet.
Il fit une petite courbette, par pure politesse, lorsque la jeune femme l’eut remarqué.

« Enchanté, mademoiselle Bezarius. Je suis ici pour vous escorter, sur l’ordre de votre oncle. » expliqua-t-il.

Il se releva ensuite, l’air presque lassé sur le visage, bien que ce ne soit pas le cas. Pas encore, en tout cas.
Il avait volontairement omis de se présenter, parce qu’il pensait cette information quelque peu inutile pour un noble. La plupart d’entre eux ne l’aurait pas retenu plus de quelques minutes et lui auraient donné un surnom qui l’aurait laissé indifférent. Notre marmotte professionnelle n’en voyait donc pas l’intérêt. A moins que cette duchesse se montre plus aimable que la plupart de ses camarades, il n’aurait pas à donner son nom ou son prénom. Et encore moins à parler de lui.

Il croisa les bras sur son torse et attendit simplement une réponse de la demoiselle, pour ensuite la suivre docilement, prêt à réagir à la moindre tentative d’attaque. Il était uniquement là pour sa mission, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   4th Mai 2013, 03:35

Tout commença quelques jours plus tôt. Toute contente de ses projets pour le week-end, Ada en avait informé son cher oncle, qu'il ne s'inquiète pas s'il ne la voyait pas arriver au manoir comme prévu. Passer du temps en famille, c'était bien, mais gagner un peu d'autonomie, c'était mieux. Et ainsi, elle pourrait peut-être enfin s'adonner au dessin tel qu'elle l'avait rêvé ces derniers jours... Évidemment, elle ne s'attendait pas à des résultats très concluants dès le premier jour, alors qu'elle ne faisait que quelques croquis dans ses temps libres, lorsqu'elle ne lisait pas ou qu'elle ne jouait pas de musique... Seulement , c'était amusant, alors pourquoi ne pas entraîner un peu son coup de crayon de cette façon ? Oui, Ada était persuadée qu'elle allait bien s'amuser à découvrir tous les alentours de Réveil et tout particulièrement cette mystérieuse forêt entourait la ville... Ce à quoi elle n'avait pas réfléchi par contre, c'était la réaction possible de ce très cher Oscar... Évidemment qu'il s'inquiéterait pour son poussin, c'était ce qu'il faisait toujours. C'est donc sans connaître les plans mis en œuvre par le duc Bezarius que la lycéenne prépara son voyage, une fois les cours terminés. Elle comptait bien profiter de l'ombre des grands arbres pour manger avant de continuer sa promenade dans quelques quartiers qu'elle fréquentait moins souvent, ayant comme bien souvent un goût de nouveauté... C'est donc avec une ombrelle en main qu'elle entama son petit voyage, ainsi qu'un grand panier rempli d'un carnet et de quelques crayons, mais aussi de plein de bonnes choses à manger, sans doute trop, même, mais Ada n'y pouvait rien si elle était un peu gourmande... De plus, on ne sait jamais de quoi était fait le destin ! Peut-être rencontrerait-elle une âme en peine ayant besoin d'un bon repas. Une histoire digne de l'un de ces romans qu'elle appréciait tant, auxquels la Bezarius ne pouvait s'empêcher de rêver...

Cela lui prit peu de temps pour parcourir la distance la menant à sa destination, disons une heure tout au plus. La journée battait donc toujours son plein et le soleil rayonnant était au rendez-vous. Tout comme elle le pensait, c'était un endroit magnifique avec toutes sortes de plantes et de fleurs à admirer. Un peu vide, cet endroit, tout de même. Était-ce parce que les gens préféraient demeurer enfermés entre quatre murs ou alors parce qu'il existait un autre coin de verdure en ville, un parc par exemple ? Ada n'en savait rien. Pourtant, un lieu construit par l'être humain n'aurait pas le même charme sauvage et un peu désordonné... Ah, mais bien vite, il semblerait que la future duchesse ne soit pas seule là, car quelques pas se rapprochaient d'elle. L'adolescente se retourna rapidement pour faire face à la présence, et elle fut tout de même rassurée de voir un visage humain. S'approchant, il voulait sûrement lui parler, alors elle attendit sagement. À ses paroles, elle sourit, puis ne pût s'empêcher de s'esclaffer de rire. Ce n'était pas méchant, que nenni ! Il était tout simplement amusant de voir qu'on lui attribuait ainsi une escorte. Il n'était tout de même pas dans ses habitudes de se mettre dans le pétrin... Si ? Quoi qu'il en soit, cela la surprenait un peu qu'Oscar en personne ne soit pas venu, ce qui aurait été tout à fait son style ! Mais il devait encore être sacrément occupé avec des réunions à gauche et à droite... Ada ne prêtait guère attention à ce qui concernait les affaires familiales, se contentant de vivre sa vie idyllique, mais elle avait bien vu que son tonton chéri semblait un peu plus anxieux ces derniers temps... C'etait bien la raison pour laquelle elle désirait retourner au manoir, pour le soutenir et lui redonner le sourire, mais cela attendrait le lendemain ! Bref. Que faisait cet inconnu à attendre les bras croisés, il n'attendait tout de même pas des ordres en lien avec sa mission ou même d'être renvoyé ? Si c'était le cas, il allait sûrement être royalement déçu, Ada s'inclinant respectueusement devant lui avant d'ouvrir la bouche en un flot presque incessant de paroles sans grand intérêt véritable à moins d'avoir l'estomac dans les talons...


« Je suis désolée que vous ayez à supporter ainsi ma présence... Mon oncle est parfois un peu trop protecteur à mon égard, j'en ai peur. Je ne comptais pas vraiment m'éloigner de la lisière de cette forêt, en vérité. Mais puisque vous êtes là, vous partagerez mon pique-nique, dans ce cas ! J'insiste. Ainsi, je saurai vraiment si je me débrouille bien aux fourneaux. »

Après tout, Ada n'ayant pas vraiment d'amis, ses seuls avis venaient de son grand frère et de son oncle. On ne pouvait donc pas dire qu'ils étaient objectifs et il était embêtant pour Ada de savoir si leurs compliments étaient sincères ou alors si tout ceci ne servait qu'à la rendre heureuse... Ce qui devrait être différent avec cette personne qu'elle venait à peine de rencontrer et qui n'était même pas ici de son plein gré. Eh oui, sous ces boucles dorées et une bonne couche de naïveté se trouvait en vérité une personne plutôt intelligente, malgré ce que l'on pouvait croire... Son visage se fit toutefois un peu inquiet lorsqu'un certain bruissement se fit entendre derrière eux. Elle se rapprocha instinctivement du jeune homme et tenta de distinguer ce qu'il y avait parmi les branches et les feuilles. Ce n'était sans doute qu'un petit animal, comme un écureuil ou un raton-laveur. Il n'y avait quand même pas de loups ici, à Réveil, n'est-ce pas ?

« Qu'est-ce que c'était, à votre avis ... ? » crût-elle donc bon de demander, frissonnant légèrement malgré elle. Aussi bien se servir de ce protecteur, puisqu'il était là ! Cela rendrait peut-être la journée moins pénible pour lui. Même si bien sûr, un danger potentiel n'était pas forcément mieux...
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 102
Age : 18
Personnages préférés : Break ~ Léo ~ Cheshire ~ Oz ~ Alice ~ Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lace Whiters
Nom du Chain : l'horloger, aussi surnomé Chronos par Lace
Groupes: Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   4th Mai 2013, 06:42


« Un pique-nique ? Pourquoi pas… »

La duchesse pouffa de rire lorsque les paroles du garçon parvinrent à ses oreilles. Ce dernier ne comprit pas pour quelle raison est-ce qu’elle rigolait. Il n’avait rien dit d’amusant pourtant, il était au contraire très sérieux. Comme il l’était toujours en mission. Enfin… les gens de riche famille étaient toujours assez étranges dans leur comportement, alors il ne cherchait plus à les comprendre à force de les côtoyer. Il suivait simplement le mouvement et faisait attention à ne pas les offenser, que ce soit volontairement ou non.
La demoiselle s’inclina ensuite devant Lace, extrêmement surpris par cet acte. Il n’en montra évidemment rien devant son regard indifférent, mais il était réellement très étonné par ce comportement. Il se mit cependant à douter que ce soit par pure gentillesse. Après tout, les nobles avaient tendance à vouloir donner une bonne image d’eux-mêmes, alors pourquoi ne serait-elle pas identique à ses camarades ? Tout était possible avec eux, de toute manière.

« Je suis désolée que vous ayez à supporter ainsi ma présence... Mon oncle est parfois un peu trop protecteur à mon égard, j'en ai peur. Je ne comptais pas vraiment m'éloigner de la lisière de cette forêt, en vérité. Mais puisque vous êtes là, vous partagerez mon pique-nique, dans ce cas ! J'insiste. Ainsi, je saurai vraiment si je me débrouille bien aux fourneaux. »

Il se gratta la tête d’un air pensif. Prendre un pique-nique avec Ada ? Quelle proposition étrange. Il était rare qu’il en prenne, des pique-niques, alors il n’avait aucune raison de refuser. Même s’il n’avait pas spécialement faim. Et puis, la fâcher serait une mauvaise idée, il préférait ne prendre aucun risque, comme à son habitude. Il hocha donc la tête d’un signe positif, observant par la même occasion le panier que la jeune femme avait emporté avec elle pour cette sortie. Il supposa donc que la nourriture devait être à l’intérieur. Il se demandait bien ce que pouvait manger les nobles lors d’un pique-nique... Est-ce qu’ils prenaient soin de choisir des ingrédients rares et de meilleurs qualités ? Ou se contentaient-il d’emmener des sandwich, comme n’importe qui d’autre ? Voilà qui pouvait donner matière à réfléchir…
Cela se remarquait sûrement, mais le membre de Pandora avait toujours considéré les Ducs et autres personnes dans ce genre comme un monde différent de celui dans lequel il vivait. Ils leur suffisaient de claquer des doigts pour obtenir tout ce qu’il souhaitait, et eux… Ils acquéraient ce qu’ils désiraient au prix d’un dur labeur long de plusieurs jours, semaines, parfois mois et même année. Il s’imaginait même dans la peau d’un enfant de famille riche. Cela ne lui irait pas du tout, à son avis. Il n’était pas du genre à attendre qu’on lui offre l’objet de ses désirs tout prêt, sur un plateau d’argent. Oh que non. Il préférait de loin travailler pour obtenir ce qu’il voulait. Cela rendait la vie tellement plus excitante.

Un bruissement provenant d’un buisson non loin des deux jeunes gens se fit entendre. Lace se retourna simplement vers ce dit buisson, l’œil observateur et l’oreille attentive. La duchesse se réfugia à moitié derrière lui, visiblement très inquiète. Instinctivement, il se plaça bien devant elle, et posa sa main sur le pistolet caché sous sa veste. Il ne la sortit cependant pas, attendant de voir s’il y avait réellement un danger camouflé derrière les arbres et leurs verdures.

« Qu'est-ce que c'était, à votre avis ... ? »
« Je l’ignore. » Il avança d’un pas vers le buisson. « Restez ici. Je vais voir. »

Le garçon ne se posa même pas la question de savoir ou non si cet ordre allait vexer la jeune femme ou non, trop concentré sur ce fameux tas de branches et de feuilles. Il s’approcha de celui-ci d’une démarche furtive, prêt à dégainer son arme si besoin.

Une ombre en sortit soudainement.
Il sortit son pistolet de sa cachette par un réflexe non contrôlé, en découvrant par la même occasion que cette dite ombre n’était en fait qu’un simple chat blanc, tacheté de noir. L’adolescent se détendit alors, et rangea rapidement son arme, espérant que la fille de la famille Bezarius ne l’avait pas remarqué. Il poussa un petit soupir de soulagement discret.

« Ce n’est qu’un chat… »

Il s’en approcha, plus rassuré, et s’accroupit pour le caresser. Le petit félin en ronronna de tout son saoul, et se posa sur le dos de façon à montrer tout son ventre. Une invitation à le caresser à cet endroit, en somme.
Mais derrière le chat, derrière Lace, derrière le buisson, se dressa une ombre plus grande encore, dotée d’une paire de yeux d’un rouge écarlate…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   22nd Mai 2013, 03:27

Ada hocha un peu la tête lorsque le jeune homme partit à la recherche de la source du bruit, même s'il n'y avait sans doute pas prêté attention, ne demandant pas son avis à la blondinette. Tout cela l'inquiétait un peu, mine de rien. Il avait l'air si jeune et presque frêle, avec ses traits fins... Seulement, si Oscar l'avait choisi, il devait savoir se défendre si un problème s'élevait à l'horizon. N'est-ce pas ? Cela suffit à la rassurer, un long frisson quittant enfin son dos. Quoi qu'il en soit, au moins, cela l'empêchait de s'en faire pour elle-même. Même si elle ne le faisait déjà pas souvent en temps normal, à vrai dire... Non seulement faisait-elle suffisamment confiance aux autres pour ce qui était de sa protection, mais de plus, entre protéger quelqu'un et sauver sa propre vie, elle choisirait probablement la première option sans même envisager la seconde... C'était décidément une âme trop bonne. Elle aperçut le pistolet dans les mains de l'agent de Pandora, mais ne bougea pas. En partie parce qu'elle était pétrifiée par la peur, mais elle craignait aussi qu'il puisse la blesser accidentellement si elle faisait un faux mouvement. Et cela, son escorte ne se le pardonnerait sûrement pas, ayant échoué sa mission. Ada restait donc à sa place, sous le grand arbre, avec l'espoir que la source de ce bruit n'échappe pas au regard de son compagnon de promenade. Seulement, il semblerait que ce n'était qu'un chat errant. Quel soulagement ! Et puis, Ada appréciant ces mignons félins, cela ne rendait cette journée que plus agréable. Il ne manquait plus qu'un sourire de la part de cet inconnu... Et qu'il lui dévoile son nom, bien entendu. Seulement, comme des nuages sombres s'élevant dans le ciel lors des jours de tempête, il y avait une ombre, là. Juste au-dessus de son protecteur. Le sourire de la Bezarius s'effaça.

« Attention ! »

Elle lança son panier de pique-nique sur la... chose de toutes ses forces, histoire de faire diversion, si jamais il n'arrivait pas à réagir à temps. Avec son carnet et sa trousse à l'intérieur en plus de la nourriture, cela devait être assez lourd. Le plan sembla fonctionner, d'ailleurs, le choc résonnant dans un bruit sourd. Mais maintenant, le regard du monstre en colère était concentré sur une nouvelle cible, alors qu'il laissait derrière lui l'autre humain, qui pourrait toujours lui servir de repas plus tard, de toute façon... Il semblerait que les rumeurs concernant la forêt de Réveil étaient fondées. Elle n'était pas sûre. Mais encore une fois, Ada ne bougea pas, fixant la créature avec un regard de peur mêlé d'une légère fascination ou d'une curiosité maladive. De toute façon, qu'aurait-elle pu faire d'autre ? Si elle avait tenté de fuir, elle aurait sans doute trébuché sur une branche ou une racine quelconque, ou alors, on l'aurait rattrapé... Courir avec une grande robe, même si elle était légère, n'était pas des plus pratiques, après tout, et ce genre d'apparition, elle, devait être rapide.
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 102
Age : 18
Personnages préférés : Break ~ Léo ~ Cheshire ~ Oz ~ Alice ~ Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lace Whiters
Nom du Chain : l'horloger, aussi surnomé Chronos par Lace
Groupes: Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   26th Mai 2013, 06:28


« C’est mauvais. Et c’était pas prévu au programme. »

Le garçon ne vit pas grand-chose si ce n’était une grande ombre se dresser au dessus de lui avant de comprendre ce qu’il se passait réellement. Le comportement soudainement affolé du chat lui donna d’abord la puce à l’oreille, bien qu’il fût incapable d’expliquer ceci. Ce ne fut que lorsque le petit félin s’échappa d’un seul coup de son étreinte affective qu’il comprit que quelque chose de vraiment important se passait. Il eut tout juste le temps de se retourner en même temps qu’il se redressait brusquement et d’apercevoir une paire de yeux d’un rouge écarlate le toiser avec une cruauté sans borne. Il entendit la duchesse lui crier un mot d’avertissement :

« Attention ! »

Malheureusement pour lui, c’était trop tard.
Du moins, c’était ce qu’il croyait, jusqu’à ce qu’il aperçoive le sac de pique-nique voler sous ses yeux et percute violemment le Chain qui s’était révélé aux deux jeunes gens. Il fut déstabilisé l’espace d’un instant. Un instant suffisamment long pour permettre à Lace de dégainer son pistolet et de tirer avec précision dans la tête de son adversaire pour l’empêcher de se venger du coup que venait de lui asséner mademoiselle Bezarius. Il lui était reconnaissant de lui avoir permis de gagner ce petit temps d’action, mais le moment n’était pas venu de la remercier pour ce courage à ses yeux inédit venant d’un noble.

L’adolescent analysa rapidement la situation. Il pouvait très bien combattre le Chain, mais il savait que cela mettrait sa protégée en grand danger. Or, son oncle risquait de lui apporter de nombreux ennuis s’il lui arrivait quoi que ce soit de mauvais. Ils pouvaient donc fuir la créature. Mais par où ? La ville n’était pas une bonne idée, cela pouvait mettre la vie des habitants en danger. S’enfoncer dans la forêt alors ? Mais qui lui disait que rien de plus dangereux encore ne s’y terrait ? Restait une solution, donc. Courir autour des remparts de Réveil en espérant semer ce monstre. Un peu basique comme méthode, certes, mais il n’avait pas mieux à proposer pour le moment.
Il courra vers Ada et s’adressa à elle sans prendre le soin de se montrer plus délicat et sans même y penser une seule seconde. Ils manquaient de temps.

« Suis-moi ! »

Il la prit par la main et la tira à lui afin qu’elle puisse suivre la course effréné qu’ils venaient d’entamer. Pendant qu’ils filaient dans ce paysage à l’apparence tranquille, il jeta un coup d’œil derrière lui : le Chain était sorti de l’orée de la forêt, et toute sa silhouette était maintenant clairement visible. C’était un genre de hérisson gigantesque aux grands yeux rouges qui semblaient être cousus sur leur bord. En fait, le hérisson en lui-même ressemblait à une poupée mal faite et qui donnait froid dans le dos. Si son visage affichait difficilement une expression quelconque, son regard laissait filtrer la colère.
Il ne les lâcherait pas de si tôt, apparemment.

Le membre de Pandora invoqua alors son propre Chain. Il apparut en quelques secondes et flotta à ses côtés sous son habituelle forme en gousset de montre, affichant l’heure exacte qu’il était en ce moment même. Son contractant n’eut pas besoin d’user de la parole pour lui faire comprendre sa demande : le danger était évident et trop rapide par rapport à eux. L’horloger activa son pouvoir et ralentit considérablement les mouvements du hérisson géant, qui perdit énormément de vitesse et se fit soudainement distancer.
Le garçon savait que ce ne serait pas suffisant, car il ne pouvait pas maintenir les effets de Chronos bien longtemps. Il savait bien ce qui se passerait s’il en abusait, et préférait éviter ces conséquences dans une telle situation.
Il espérait simplement qu’en attendant, ils auraient le temps de trouver une cachette. Et que la demoiselle ne se fatiguerait pas trop vite. A dire vrai, il ne se rendait pas très bien compte de si elle était épuisée ou non. Lui qui avait subit un entraînement drastique afin de faire partie de Pandora, il ne se sentait pas encore vidé par ce sprint. Mais qu’en était-il de la jeune femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   21st Juin 2013, 02:34

Courir, courir, encore courir. Toujours plus vite, toujours plus loin. Depuis toute petite, c'était une activité à laquelle Ada s'adonnait de façon régulière. Quel autre choix aurait-elle eu, avec un frère aussi énergétique que le sien ? Seulement, en ce jour, pour cette fois, les circonstances étaient différentes du tout au tout. Ce n'était ni pour s'amuser, ni pour fuir les réprimandes de Miss Kate que ses pas s'enchaînaient à toute vitesse. Sa vie était en danger, et celle de ce jeune homme aussi, en fait. Même ce pauvre chat aurait pu être en danger s'il ne s'était pas enfui avant que la créature inhumaine ne sorte de l'ombre. L'instinct de survie des animaux et leur capacité à ressentir le danger avant même de l'apercevoir était surprenant. On pouvait dire que c'était tout le contraire pour la Bezarius. C'était une situation si rare qu'elle ne savait pas vraiment comment réagir. Cette pauvre Ada avait toujours été chérie et protégée par son oncle, en l'envoyant à ce cher Lutwidge par exemple... Elle s'agrippa donc de toutes ses forces, aussi maigres soient-elles, à cette main salvatrice se saisissant de la sienne, sans laquelle elle serait sans doute demeurée paralysée un moment devant le monstre, se retrouvant donc complètement à sa merci.

Voilà donc pourquoi ils courraient. N'était-ce pas une excellente raison ? Seulement, à ce rythme, ils allaient finir par ne plus avoir la force d'avancer. Et bien plus rapidement que le monstre qui les poursuivait pour dieu sait quelle raison, même s'il semblait un peu ralenti depuis que cette étrange montre à gousset flottante était apparue. Tout cela laissait la lycéenne perplexe, mais les questions devraient attendre, ils avaient pour le moment plus important à se soucier. Cependant, Ada fut la première à montrer les signes de cet épuisement physique, ses mouvements étant un peu ralentis, se faisant donc plus trainer par le blond puisqu'elle n'arrivait plus à suivre... Mine de rien, elle avait beau être en forme, elle n'était pas non plus une athlète. Il faut dire que cela ne devait pas être si surprenant que cela, avec une poitrine comme la sienne, bien peu pratique pour le sport... Ahem, passons.


« Ne pouvez-vous pas tuer cette chose ?! » s'écria-t-elle enfin, un peu emportée sous la panique et la peur, même si elle n'en lâcha heureusement pas sa main pour autant.

En temps normal, cette trop douce Ada n'aimait pas voir la mort s'étendre autour d'elle, en vérité, elle n'aimait tout simplement pas la violence. Seulement, la situation était tout sauf normale en ce moment. Et puis, la protéger à tout prix, n'était-ce pas le travail de cet homme, la raison même de sa présence ici ? N'avait-il pas une arme, ou un quelconque autre moyen de se défendre ? Très franchement, si c'était le cas, qu'attendait-il pour agir ? C'était incompréhensible, que dire, inconcevable !
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 102
Age : 18
Personnages préférés : Break ~ Léo ~ Cheshire ~ Oz ~ Alice ~ Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lace Whiters
Nom du Chain : l'horloger, aussi surnomé Chronos par Lace
Groupes: Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   12th Août 2013, 08:25

Hrp:
 

La course-poursuite effrénée poursuivait son cours sans que rien ni personne ne vienne la troubler. Lace était concentré sur le pouvoir de Chronos et essayant tant bien que mal de le garder actif en prenant garde à ne pas dépasser le nombre maximal de secondes. Tout cela en cherchant en plus une zone plus vaste et plus cachée de la ville et des éventuels promeneurs afin de pouvoir y combattre plus… Tranquillement, s’il osait dire. Le plus dur serait certainement de trouver dans tout cela une cachette improvisée pour Ada. Si elle n’avait pas été là, une chose est sûre, ils ne seraient actuellement pas en train de fuir ce Chain. Mais il avait reçu l’ordre de la protéger et pour cela, rester sur place et attaquer son adversaire en sachant sa protégée tellement effrayée qu’elle ne bougeait pas d’un pouce n’était pas des plus rassurants.

« Ne pouvez-vous pas tuer cette chose ?! »

Il comprit rapidement que si elle disait cela, et surtout si elle disait avec une respiration aussi haletante, c’est qu’elle n’allait pas tenir encore très longtemps à cette allure. Pour sa part, le garçon s’en sortait plutôt bien, lui qui était habitué à courir de la sorte –quoi que d’ordinaire, c’était lui le chasseur et non pas le contraire.

« Bientôt. Il faut d’abord trouver une zone plus à l’abri des regards… Par là ! »

Il tourna brusquement à gauche, sans lâcher la main de la demoiselle, et s’enfonça dans la forêt en suivant un chemin peu fréquenté et surtout peu visible et praticable, en particulier par un Chain aussi grand que celui qui les poursuivait. Considérant que l’horloger et ses pouvoirs avaient atteints ses limites, il profita du l’avantage que lui donnait le terrain pour laisser son propre Chain partir et ainsi finir le compte à rebours. Ce n’était pas passé loin, cette fois-ci… Il avait bien failli laisser ce contrôle du temps se retourner contre lui.

Les deux jeunes gens déboulèrent alors dans une vaste clairière à l’apparence tranquille. L’adolescent s’y arrêta et, essoufflé, s’adressa à la jeune fille d’un ton qui se voulait calme mais pas moins autoritaire :

« Allez vous cacher quelque part dans le coin. Je m’occupe du Chain. »

Sur ces mots, il se tourna vers le monstre qui se stoppa net en remarquant que membre de Pandora l’attendait de pied ferme, pistolet à la main et regard rempli d’éclairs. Ils étaient prêts à se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   15th Septembre 2013, 16:19

Ada ne comprenait rien du tout à ce qui était en train de se passer. Pourquoi devaient-ils encore courir, plutôt que vaincre la créature aussitôt ? Le résultat serait finalement le même, mais beaucoup plus rapidement, ce qui éviterait bien des risques d'accidents ou autres problèmes... Trouver une zone à l'abri des regards, hein ? Il voulait donc faire dans la discrétion, comme tant d'autres apparemment puisque tout ce qui entourait l'Abysse était un sujet fort bien gardé, pourtant, lorsque des attaques se faisaient en ville, ce n'était pas des plus discrets... Mais pour ce que la blondinette en savait, c'est-à-dire presque rien, ils pouvaient bien avoir une façon d'effacer certains souvenirs ou de les modifier légèrement... L'Abysse était un lieu si mystérieux comportant mille et un secrets, ses monstres portant des pouvoirs à la fois terrifiants et fascinants.

Même livrée ainsi à ses pensées, l'adolescente n'arrêta pas sa course pour autant. De toute façon, son protecteur ne l'aurait probablement pas laissée faire, étant donné les ordres que lui avait donné le duc de Bezarius. Les voilà dans un chemin sombre leur permettant d'être un peu plus cachés. Mais apparemment, l'agent de Pandora n'était pas encore satisfait, puisqu'ils avançaient toujours. Leurs pas ne s'arrêtèrent qu'au milieu d'une clairière verdoyante. Trouver une cachette tel qu'on le lui demandait, ce ne serait pas bien facile dans cet endroit à découvert, ce qui contredisait un peu la décision précédente du blondinet, d'ailleurs. Étrange personnage ! Celui-ci semblait déjà prêt à partir, sans plus de considérations. Il est vrai qu'ils ne se connaissaient pas, mais cela n'empêchait pas le fait qu'Ada s'inquiétait beaucoup pour lui.

« Soyez prudent, je vous en prie... » réussit-elle à lui dire tristement avant qu'il ne soit trop loin pour l'entendre.

C'était un peu sa faute s'ils se retrouvaient dans cette situation, après tout. Si seulement elle ne s'était pas faite aussi aventureuse, en désirant explorer la forêt, ils n'auraient jamais eu à faire face à cette créature. Il était ici pour la surveiller. En ce moment même, il cherchait à la protéger, même si cela le mettrait peut-être en danger. Après tout, il ne faisait aucun doute qu'il aurait pu lui échapper, contrairement à cette petite Ada, qui n'avait pas du tout la même condition physique... Mais non, il préférait attirer l'attention du monstre, prétextant pouvoir le tuer, que ce soit vrai ou faux, laissant la chance à Ada de s'enfuir. Seulement, si elle se mettait à fuir, ce Chain allait certainement la pourchasser, laissant de côté son adversaire pour se concentrer sur une proie beaucoup plus facile, sans défense... L'option qui lui avait été offerte un peu plus tôt, se cacher, semblait bien plus logique. Après quelques regards vifs à gauche et à droite, la Bezarius trouva un lieu potentiel pour se cacher loin de leurs regards, derrière le tronc large d'un arbre. Il faudrait juste faire preuve de prudence, si les hostilités s'approchaient. Rester alerte quoi qu'il arrive, donc.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 102
Age : 18
Personnages préférés : Break ~ Léo ~ Cheshire ~ Oz ~ Alice ~ Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lace Whiters
Nom du Chain : l'horloger, aussi surnomé Chronos par Lace
Groupes: Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   2nd Novembre 2013, 04:29

« Soyez prudent, je vous en prie... »

Lace se retourna une dernière fois vers la duchesse, l’air parfaitement calme quoi que légèrement surpris. Elle s’inquiétait pour lui ? Alors qu’il n’était que son protecteur du jour et qu’ils venaient tout juste de se rencontrer ? C’était certes touchant mais réellement étonnant : il ne se serait jamais attendu à ce qu’un jour une noble s’inquiète pour lui dans un tel contexte. Elle semblait un peu différente de tout ce qu’il avait pu imaginer d’elle jusqu’à maintenant. Oui, bien sûr, il avait entendu parler de sa gentillesse et de sa naïveté presque légendaire, de sa douceur, et de tout cela. Il avait cependant toujours cru à une exagération. Après tout, n’était-ce pas ce qu’étaient les rumeurs à la base ? Une base de vérité sous une couche de mensonge exagéré ? Sans parler des préjugés qu’il avait toujours eu sur les gens de la noblesse : snobes, hautains, fiers, toute une ribambelle de traits de caractère très répandus chez les personnes possédant un titre comme celui-ci de mademoiselle Ada.
Décidemment, elle était pleine de surprise, en un sens.

Le garçon se posta en plein milieu de la clairière. Celle-ci était relativement jolie et serait sûrement un lieu agréable à fréquenter si elle n’était pas enfoncée profondément dans la forêt en plus d’être sur le point d’être saccagée au cours d’un combat. Il jeta un coup d’œil à sa protégée et fut quelque peu rassuré en constatant qu’elle avait accepté d’obéir et s’était cachée derrière un épais tronc d’arbre. Bien. Tant qu’elle ne faisait pas de bruits, elle ne courrait en principe aucuns risques.
Le Chain ne mit pas plus de quelques secondes à pointer le bout de son nez. Cette espèce de hérisson aux yeux énormes, coloré d’un rouge pareil à celui du sang, aux longues griffes tranchantes avait de quoi effrayer. L’adolescent lui-même restait sur ses gardes : si son adversaire n’était pas tenace, il savait qu’il restait une source de danger certaine en vue de toutes ces armes mortelles qui recouvraient l’intégralité de son dos. Il n’était pas rare que quelques combattants imprudents et trop sûrs d’eux se soient faits empaler sur ces épines tranchantes comme du rasoir en commettant une imprudence.

Il réfléchit rapidement.
Il ne pouvait plus utiliser les pouvoirs de Chronos actuellement, il en avait déjà usé bien trop longtemps. Il était même certain d’avoir dépassé les quinze secondes, sans avoir atteint les vingt-cinq d’ailleurs, ce qui était rassurant en un sens : il ne serait pas handicapé par un flux temporel totalement détraqué pour cette fois-ci.
Une chose restait malgré tout certaine, il fallait rester à distance. Eviter ses roulades meurtrières et parvenir à le tenir à distance. Comment, il l’ignorait. Il s’arrangerait cependant pour rapidement trouver une idée si la chose devenait cruciale.

Le Chain fut le premier à lancer l’assaut. Il se mit en boule et roula comme une balle de bowling vers le membre de Pandora, qui sauta rapidement sur le côté pour éviter l’attaque. Il savait que même s’il se faisait uniquement frôler pour une telle attaque, il risquait de subir une blessure sévère. C’était quelque chose à éviter à tout prix.

Alors que l’adversaire se cognait violement contre plusieurs arbres qui plièrent sous le choc, Lace se redressait vivement en pointait son pistolet vers son adversaire. Puis il tira. Dans l’œil gauche.
Par expérience, il savait que ce hérisson géant n’avait pas de points faibles à proprement parler, ou du moins ne lui en avait-il pas trouvé. En revanche, il savait à quel point ces bêtes-là haïssaient qu’on titille leurs yeux… Surtout lorsqu’on leur plantait une balle dedans. En plus de brouiller leur vision et de rendre leurs assauts plus hasardeux, elles semblaient beaucoup souffrir lorsqu’elles étaient touchées à cet endroit.
Et, encore une fois par expérience, la marmotte en chef pouvait affirmer que le combat était à présent presque achevé.

La bête se roula à nouveau en boule et fonça à toute allure vers le garçon, qui esquiva bien plus aisément cette fois-ci. Elle heurta de nouveau les arbres, en fit tomber quelques uns. En se remettant sur ses quatre pattes afin de réajuster la direction de son attaque, elle était de nouveau vulnérable. Chose qui n’échappait pas au membre de Pandora : Il leva son pistolet, prit quelques instants pour viser les yeux, et tira. A quatre reprises. Le Chain ne supporta visiblement pas la douleur nouvelle qui s’insinuait dans ses yeux et s’effondra littéralement sur le sol, provoquant un petit tremblement de terre.
Le blond s’approcha ensuite prudemment, prenant garde au moindre mouvement brusque de son adversaire. Il s’accroupit finalement juste devant celui-ci, posant son arme sur le front du vaincu.
Ce dernier ne semblait néanmoins pas du même avis et, dans un ultime effort, poussa un rugissement terrifiant. Lace tira et acheva la bête.

Seulement, il l’avait sous-estimé, en fin de compte. Alors qu’il appuyait sur la détente, il sentit quelque chose lui déchirer une bonne partie du dos jusqu’au moment où le tir résonna dans la clairière.

« Merde… »

Oui, merde. C’était en outre le bon mot pour l’erreur totalement stupide et facilement évitable qu’il venait de commettre. Ca venait de lui coûter de belles griffures dans le dos. Il ne le voyait pas, mais il sentait clairement la douleur remonter en lui. Et le sang couler, aussi.
Zut à la fin. Comment avait-il pu être aussi négligeant ?

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité



MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   16th Novembre 2013, 12:12

Ce hérisson géant était tout de même assez terrifiant, ne serait-ce que pour sa carrure imposante. Si Ada avait été toute seule, nul doute qu'elle n'aurait pas su quoi faire, comment réagir. Son sort se serait alors soldé par la mort... Heureusement, pour une fois, les inquiétudes de son oncle avait semblé être fondées, elle lui était assez reconnaissante d'envoyer cet homme pour l'escorter. Malgré tout, il faudrait voir si le secret devrait être dévoilé ou non plus tard, enfin ce serait à décider une fois qu'ils seraient tous deux sains et saufs. Et à entendre les coups de feu, ce ne serait pas aussi simple qu'Ada aurait pu l'espérer. Le silence s'installa après le cinquième. Pour autant, ce n'était pas forcément rassurant. Cela pouvait dire plusieurs choses; le monstre pouvait être enfin mort, ou alors il pouvait s'être tout simplement enfui, ou encore, peut-être était-ce l'agent de Pandora qui avait rendu l'âme... Curieuse, Ada sortit un peu sa tête de derrière l'arbre large afin de se donner une idée de ce qui était en train de se passer, puisqu'elle ne pouvait pas vraiment l'aider. Même tout à l'heure, avec son panier de pique-nique, elle n'avait fait que lui nuire, puisqu'elle avait attiré l'attention sur sa personne. Elle avait voulu bien faire, mais finalement, elle avait mis à mal la mission du blond.

Ce qu'elle vit ? La clairière, où il n'y avait plus que le jeune homme, étendu par terre. Et du sang, beaucoup de sang. Même si elle n'aurait pu le voir, l'odeur était assez poignante. Ada se dépêcha d'aller le rejoindre, un peu paniquée. Elle ne pouvait tout de même pas laisser son sauveur mourir ainsi ! D'accord, elle n'avait pas beaucoup de connaissances en ce qui concentrait la médecine, mais elle ne pouvait pas rester à rien faire non plus. Et, et puis, elle avait une dette envers lui. Elle utilisa donc son écharpe et l'attacha solidement pour qu'il ne perde plus autant de sang. Ada doutait que quelqu'un l'entende si elle criait à l'aide, et l'hôpital était bien loin d'ici. Il n'y avait plus qu'une solution, s'il ne voulait pas finir dans la tombe.


« Vous pouvez vous relever ? »

Qu'il ne dise pas non, par pitié. Elle doutait de réussir à le soulever toute seule, vu qu'elle n'était pas bien forte, et l'idée de le laisser seul dans une telle condition ne lui plaisait pas particulièrement non plus. Ce serait prendre le risque qu'il meure au bout de son sang. Elle ne saurait se le pardonner.

« Je suis désolée, vraiment désolée... Tout cela est de ma faute... »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]   Aujourd'hui à 16:59

Revenir en haut Aller en bas
 

Escorter Miss Bezarius... mouais. Je serais récompensé ? [ Pv Ada ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Réveil :: ♠ Alentours de la Ville :: ♠ Forêt-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com