AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   24th Mars 2013, 12:05

Suite du rp

Leur discussion remontait à une semaine presque. Ils ne s'étaient pas plus retrouvés, n'avaient pas plus parlé comme s'ils attendaient ce fameux jour pour tout mettre à plat. Alexiel cherchait à ne pas commettre d'impair aussi demeurait-il toujours occupé. S'occuper l'esprit lui permettait d'être moins sollicité, d'avancer pour se libérer un temps pour préparer ce maudit samedi et surtout de ne pas éveiller de soupçons. Il ne fallait pas que cela se passe mal. Il lui avait donné rendez-vous à 15h à l'endroit que Alexie avait spécifié. C'était un petit café sur une place un peu isolée, mais non loin d'une place beaucoup plus fréquentée. L café du grand large était une vieille bâtisse très bien entretenue avec une enseigne dont la forme imitait celle des vagues. La façade était couleur sable tout en ayant une surface poreuse comme si le bâtiment avait essuyéune tempête. L'intérieur état composé d'une grande salle mais aussi de plusieurs petites alcôves qui rendaient le lieu à la fois convivial et intimiste. Tous les meubles étaient dans un bois travaillé sur un plancher qui lui par compte avait supporté le poids de nombreuses personnes. Le son de ses planches grinçaient à plusieurs endroits comme un chat fatigué que l'on tirait de son sommeil. Le patron avait pour habitude de toujours accueillir ses clients en restant derrière un petit bureau à l'entrée avec à ses côtés un chien plutôt volumineux tacheté de noir et de blanc. Quelquesserveurs et serveuses y travaillaient et globalement étaient heureux de l'établissement même si le patron était très soigneux de sa réputation. Tous les plats cuisinés tournaient bien sûr autour du monde marin. Le café ne s'appelait pas "le Grand large" pour rien.

La décoration appartenait à ce monde aux embruns salés et aux chants cadencés et parfois mélodieux des marins ivres de leurs traversés. Parfois, il y avait même quelques manifestations musicales. Dans l'après-midi, l'enseigne servait principalement des boissons chaudes ou encore des cocktails mais il avait aussi ce que Alexiel préférait : des milk skake. Le jeune homme partit plus tôt pour ne pas avoir à faire la route avec Gilbert et préparer toute sa scène avec efficacité. Il se répétait des scénarios pour envisager des chutes, des parades sans être sûr du déroulement exact. Il finit par se rendre au lieu dit à 14h30... Il prit une place un peu isolée tout en saluant le patron en demandant un milk shake à la fraise qu'il buvait lentement tout n fixant la porte d'entrée... il devait venir, il l'avait dit... Sa paille faisait un peu de bruit et le rendait un peu enfantin , c'était même étrange cette scène. Alexiel et sa passion pour le lait, on voyait des petites étoiles dans ses yeux dorés tandis qu'il serrait avec tendresse sa tasse. On sentait qu'il prenait un plaisir tout particulier à cette dégustation.

Une photographie de ses parents trônait en noir et blanc non loin de sa place. Il les dévisagea lentement comme s'il pouvait chercher un éventuel soutien. Derrière eux se trouvait le même mur en bois sur lequel était exposé le prix du patron et de l'équipe pour l'accueil des clients. Alexiel serra son collier tout en ne détachant pas son regard et en buvant cette boisson digne des dieux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   30th Mars 2013, 04:42

La journée était déjà bien entamée. En gros la matinée était largement terminée ainsi que l’heure du repas de midi. Gilbert était couché sur son canapé, donnant l’air de flemmarder un peu. C’était un peu le cas d’ailleurs. Notre brun n’avait que très peu l’occasion de rentrer chez lui depuis le retour de son jeune maître, puisque ce dernier passait la plupart de son temps en sa compagnie pour le protéger mais aussi vu le nombre de choses qui tournaient autour d’eux. A croire qu’au final personne n’était destiné à avoir une vie banale, Gilbert comprit. La main posée de façon nonchalante sur ses yeux, il se reposait un peu, protégeant ses yeux de la lumière du jour pour s’octroyer quelques instants de profond silence. N’allez pas croire qu’il comptait faire une sieste ! Ce n’était pas vraiment dans son genre et puis, l’homme n’avait jamais la conscience tranquille lorsqu’il était loin du blond. Pour la simple et bonne raison qu’un nombre incalculable de fois ce dernier était mêlé à de bien étranges et mauvais évènements. Au moins, ils ne s’ennuyaient pas. Il soupira. Quel jour étaient-ils déjà ? Ah mais. Quelque chose lui revint alors en tête. Tournant la tête pour regarder l’heure, notre brun pût se rendre compte qu’il était 14h30. Quelque chose.. il y avait quelque chose dont il devait se souvenir mais quoi ? Ah mais oui ! Il y a une semaine déjà, Gilbert avait croisé la route du jeune serviteur qui portait le nom d’Alexiel. Se brun ayant les même yeux dorés dont il se méfie pour une raison encore vague même pour lui-même… Après un échange qui n’avait pas fait avancer les choses pour les deux côtés, si ce n’est pour d’autant plus le rendre méfiant à son égard, un rendez-vous avait été convenu. Où déjà ? Ah oui. Le Café Du Grand Large… Restant un instant sans bouger, le brun se remémoré déjà où si situait ce café déjà avant de se redresser pour se lever. Il devait y aller. Allez, disons qu’il n’avait rien d‘autre à faire !

Enfilant son long manteau noir ainsi que son chapeau, Gilbert vérifia que ses armes se trouvaient bien sur lui. Parfait. Il pouvait y aller. Les mains dans les poches, d’un pas nonchalant, fumant une cigarette par la même occasion il se rendit sur place. Peut-être était-il pile à l’heure, ou bien 5 minutes d’avance ou de retard, il ne savait pas trop. On ne peut pas dire qu’il avait fait particulièrement attention à être ponctuel sur le coup. C’est finalement déjà assit sur la terrasse du café qu’il retrouva le grand brun, ce dernier était déjà en train de boire quelque chose. Il soupira, il n’était pas des masses enchanté d’être ici, mais s’il pouvait être enfin fixé sur lui pourquoi pas. Le rejoignant, lui debout, l’autre assit, il le regardait du coup de haut. Tendant la main vers le serveur qui était non loin, il se contenta de lâcher.

- Un café bien noir s’il vous plaît.


Ben quoi ? Lui ne c’était pas gêné pour se faire une commande avant qu’il n’arrive, alors il avait bien le droit de se commander un café ! Prenant place devant lui, l’air toujours aussi sérieux et froid que lors de leur première rencontre, il le dévisageait certainement de manière impolie. Mais qu’importe. Se posant contre le dossier de son siège, les bras croisés, il lâcha alors.

- Alors. T’as plus de choses à me raconter que la dernière fois cette fois-ci ?


Oui. Tu parles d’une conversation qui s’engage sympathiquement. En même temps, que voulez-vous ? Qu’il lui sorte « Hey vieux ! Ça faisait longtemps ! ». Non, il n’avait pas vraiment envie d’être ici et cela se voyait. Mais l’importance était qu’il était présent non ? Une fois son café posé sous son nez, le brun s’accouda sur la table pour touiller brièvement dedans et en boire une gorgé. De loin, on pourrait presque penser qu’il sont frère à défaut d’être jumeaux… Mis à part le regard suspicieux que le jeune homme ne cessait d’avoir à son égard, ça pourrait presque faire un beau tableau !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   2nd Avril 2013, 08:14

Dès qu'il vit Gilbert, il redressa la tête montrant ainsi ses petites moustaches de lait discrètement blanches qu'il essuya avec sa serviette lentement comme s'il se préparait à l'assaut. Alexiel se tenait droit sur sa chaise devant son verre à demi plein. Leur conversation començait bien mal, ils ne s'étaient pas même salués. L'agent double se dit qu'il n'arriverait pas à l'avoir dans sa poche facilement et soupira un peu de toute cette complexité. Gilbert commanda un thé noir en le toisant puis s'installa les bras croisés facce à lui. Le corps parlait des fois bien plus que la langue et là c'était le cas. Son interlocuteur était décidé à le cuisiner vif et ne comptait pas se dévoiler pour un sous au moins c'était qclair que s'il tâtait ce terrain là, il y trouverait de la caillasse. Hum. Cela ne s'annonçait pas bien du tout, enfin ce n'était pas comme s'il avait l'habitude d'être deux amis potaches qui s'envoyaient une bonne tape dans le dos à chaque fin de journée. Ils étaient plutôt ces deux étrangers qui se dévisageaient, ces deux cow boys qui se toisaient en se demandant qui tirerait le premier et tuerait l'autre. C'était charmant. A côté des autres personnes qui discutaient tranquillement, ils installaient à eux seuls une tension palpable si on y faisait attention. Or, Alexiel avait bien pris garde qu'on ne fasse pas non plus trop attention à lui. Il tapotait le bord de son verre comme pour faire un bruit presque imperceptible tout en fixant sur cette fameuse question " parle moi de tes activités". Ahlala... il le sentait ce coup là, il était inévitable aussi souffla t-il amusé de la situation.

" C'est le disque rayé? Ou tu veux qu'on ECHANGE vraiment ? "

Oui, car là il voyait bien le coup de l'interrogatoire direction la vérité abyssale porte à droite. Alors peut-être avait il dit ça un peu sèchement, mais il fallait qu'il se mette dans son rôle de jeune homme honnête énervé que l'on lui sereine toujours les mêmes choses. Le serveur vint apporter la note, il fixa Gilbert et lui paya son café.

" Bon. On reprend. Comment vas-tu?"

Il fit sa petite grimace habituelle avec ces yeux encourageants, ce qui signifiait la joie chez lui. Oui, s'il pouvait passer un bon moment avec ce maudit serviteur, ce serait un bon point en plus. il avait été moins sec lors de sa deuxième prise de parole, il faisait moins l'homme lassé de cette suspection outrancière. Ses traits étaient un peu tendus pour montrer qu'il ne savait pas comment faire pour se faire innocenter et il avait le dos courbé pur montrer sa lassitude. Tout son corps tentait de lui dire " Tu ne crois pas Gilbert que ce manège dure depuis trop longtemps, je ne te demande pas d'être mon ami mais juste que l'on parle normalement comme deux personnes assises à un café pendant un après-midi". Il passa la main dans ses cheveux et frotta ses yeux en disant cette phrase banale que tout le monde dit en plein après-midi sans qu'il en sache la raison...

"J'ai un coup de barre, excuse."

Tandis qu'il frottait les yeux, il reprenait un peu sa contenance sinon sa colère se verrait. Ce type pouvait faire tout capoter son plan, cela l'agaçait prodigieusement. Alexiel n'avait presque jamais fait d'impair et s'il en avait fait ce n'était pas en sa présence, alors pourquoi s'acharnait-il ? Calme, calme tout est sous contrôle même si ça fait un long moment que tu tentes de ui faire gober ton innocence un jour il prendra l'hameçon !

" Bon. Tu me demandais pour ma faux... regarde le cadre au dessus. Mes parents sont fermiers.", lui fit-il en lui désignant le cadre.

Aujourd'hui, il n'avait pas pris sa faux. Je ne vous dis même pas l'effort surhumain qu'il avait fait. S'il avait quelque chose, il s'en voudrait tellement... Non et puis... Non, il ne lui demanderait pas de l'aide, ça va pas... C'était une journée normale d'un type normal assis avec un ami paas normal c'est tout ! Il compatit bien rectifié le tir. A force, il en venait à vouloir être proche de lui pour qu'il endorme sa vigilance, c'était peut-être la solution. Alexiel reposa un regard nostalgique sur ses parents et sur le petit garçon qui fuyait la photographie et que l'on sortait d'un tonneau... Il s'était pourtant bien caché, mais on l’avait extirpé pile au moment du cliché, c'était une grosse ironie... une méchante tragédie oui ! Il commanda un nouveau milk shake et demanda à Gilbert s'il souhaitait une autre consommation avant de continuer cet échange tendu.....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   17th Avril 2013, 07:33

Bon, on ne pouvait pas vraiment dire que la conversation commençait très bien. En même temps pas besoin de prendre cet air renfrogné Gil, en agressant les gens avec des mots, ce n’était pas ainsi qu’il allait obtenir les réponses qu’il attendait. Inutilement peut-être d’ailleurs ? Préférant ne pas penser à cette optique et penser qu’il avait toujours raison, il se contenta de soupirer. D’accord, peut-être aurait-il dû prendre un peu sur lui pour mieux commencer la conversation qui se voulait être plus amicale que la dernière fois, au moins un peu ? Histoire de faire avancer les choses. Ne répondant pour une fois même pas à sa réaction qui l’avait vexé, le brun se concentra sur sa boisson du moment. Bon, lorsqu’il était à cran il n’avait pas pour habitude de le cacher, mais il fallait le faire un peu. Au moins tant qu’il était avec lui c’était possible non. Soufflant un coup, il reprit une gorgé de café pour rester silencieux et l’écouter. Et en silence surtout. Alexiel semblait lui mieux partit pour commencer une discussion dans les tons courtois. Commençant par lui demander comment il allait. Décidément, s’il jouait la comédie comme le pensait notre homme il le faisait plutôt bien, comparé à lui-même qui ne savait que très peu jouer un jeu en faisant semblant. Au moins, on ne pouvait pas reprocher à Gilbert d’être relativement honnête. S’accoudant bien sur la table, il baissa son regard sur la table. A force, il ne savait même plus quelle réponse il voulait entendre. Il fallait dire que c’était la deuxième fois qu’ils se rencontraient seul à seul, deuxième fois que notre homme avait un mauvais ressentit sans savoir pourquoi et la deuxième fois semblait être partie aussi bien que la première. Soit personne certain de l’autre et chacun avec sa vision des choses. Passant une main sur ses yeux, il arrêta toute réflexion au risque de se donner un mal de tête. D’ailleurs pourquoi le brun devait lui se justifiait soudainement qu’il avait un coup de barre ? Haussant légèrement les sourcils, il leva les yeux vers lui brièvement avant de reposer ses yeux dorés sur la table. Décidément bien silencieux. Il fallait qu’il prenne sur lui pour ne pas se montrer inutilement agressifs.

C’est alors que le brun lui désigna le cadre avec une photo dedans. Affirmant que c’était ses parents, et qu’ils faisaient le métier de fermier, justifiant pourquoi il possédait une faux. Posséder une faux ok, mais la porter tout le temps avec soit c’était une toute autre histoire ! Se retenant tout de même de faire une nouvelle remarque là-dessus, le brun se redressa sur sa chaise pour jeter tout de même un coup d’œil à la photo. Qu’est-ce qu’elle faisait là d’ailleurs.. ? Bon pour commencer peut-être que notre homme devait se montrer polie et commencer par répondre à sa première question. Soufflant une nouvelle fois pour être le moins sec possible dans son ton, il finit par dire.

- On va dire que ça va.

Il lui aurait bien dit « et toi ? » mais ça faisait un peu trop conversation entre deux amis à son gout. Il y avait des limites à de ne pas dépasser tout de même. D’ailleurs il avait l’esprit bien trop préoccupé par cette histoire de photo. Qu’est-ce que ça faisait là ? Comme si on tenait absolument à lui fournir des preuves sur une vie de cet homme assis devant lui. C’est pourquoi il continua donc.

- Et… Je peux savoir pourquoi une photo de ta famille se trouve ici ? Ce n’est pas une ferme il me semble.


Bon, il avait essayé de rester pas trop froid, même si la façon de dire ce n’était pas encore tout à fait ça. Reposant son regard perçant sur lui, il le scrutait, voulant voir toutes ses réactions qui pouvaient être indice et savoir s’il avait raison de se méfier de lui ou pas. Son instinct pouvait se tromper après tout. Mais souvent, on dit que les réactions sur le fait valaient bien plus que des mots… Cette après-midi allait être longue.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   23rd Avril 2013, 09:05

Bon, il faisait le gentil, cela ne marchait pas. Il tentait de le manipuler c'était du même acabit. Que fallait-il qu'il fasse pour se prémunir de cet homme...? Tant qu'il serait dans les parages, il serait un danger. Tant qu'il ne serait pas de son côté, il risquait de se faire griller à tout moment. A un moment de votre vie, cette réflexion survient, ce sentiment qu'il faut y mettre un terme. Cette impression, Alexiel la ressentit à cette attitude qu'il avait toujours face à lui. Sa santé ne l'intéressait pas, c'était presque à s'en douter. La situation était presque risible. Les nerfs d'Alexiel s'échauffaient de plus en plus, car il se sentait abattu. Quand il songeait à toutes ce cartes qu'il avait jouées, alors que faire? Lui fallait-il boire sa boisson qu'il avait pris soin de recommander à l'identique et puis partir sans un regard ? Non, il fallait risquer le tout pour le tout au risque de se plumer les ailes. Alexiel se concentra sur le monde qui les entourait qui allait et venait autour d'eux comme des abeilles bourdonnantes et insupportables. Tout cela le fatiguait grandement et ça il ne le cacha pas. Il mit les coudes sur la table pour laisser à ses mains la lourde besogne d'essuyer ses yeux. La situation était si tendue que sans le vouloir, il lui fit un vrai sourire. C'était un de ces sourires un peu mystérieux qu'on ne sait s'il se joue de vous ou s'il est votre ami, un peu comme le masque des clowns.

Ces hommes étaient des artistes pour Alexiel, ils avaient appris à transformer tout sentiment en rire. Ne pouvait-on pas rire de tout? Alors il lui fallait pour sortir de ce guêpier surprendre la personne qui se tenait en face de lui. Alexiel ne savait pas qu'il souriait, mais il tentait quelque chose qu'il n'avait pas fait voilà de longues années. Il étira doucement ses lèvres et souffla brusquement au fait qu'il ne lui ait pas même demandé s'il se portait bien . Un petit rire tout congestionné sortit de sa gorge tandis que son expression suivait bien l'idée du rire nerveux. LE fait qu'il soit arrivé assez maladroitement irait peut-être dans le sens d'un rire incontrôlé, mais il voulait lui montrer qu'il en avait assez lui aussi sans lui montrer son réel motif. C'était comme danser au dessus du vide. Ce n'était agréable que sur les gradins et non pas sur le fil...? Son estomac restait encore noué par cet exercice si peu ordinaire. Ces muscles-là n'avaient pas servi depuis oh trop longtemps aussi resta-il un moment penché comme un novice ayant voulu pratiquer un sport de haut niveau tout en murmurant un " Moi aussi je vais bien" sur un ton faible. voilà qu'il avait des crampes pour un simple rire, c'était à mourir de honte. Etait-ce si dur d'être juste humain ? C'était pour cette raison qu'il voulait tout contrôler et que s'aventurer sur un terrain inconnu comme celui-ci c'était un nid à ennui... Ses paroles furent couvertes par celles de Gilbert. Alexiel n'avait que tout juste entendu les mots de la première partie de sa prise de parole, c'était malin ! Le jeune homme eut cependant de la chance, car avec juste la fin de l'autre phrase il comprit pourquoi ce ton et ce regard lui aavient paru si soupçonneux.

" Le gérant connaît ma famille, nous venions ici souvent, nous l'avons aidés", répondit-il tout en s'adossant à son siège.

Le serveur qui devait lui apporter son autre boisson déambula à travers des passages fréquentés ou plutôt devfrais-je dire bouché de monde. Il y avait à peine assez pour qu'il s'y glisse et l'inévitable survint. Le plateau partit des mains de l'homme qui le retenait et avec lui le verre. Alexiel n'avait pas non anticipé cela, comment aurait-il pu ? Le verre se brisa devant lui sur le rebord de la table. Aussitôt il tenta de le rattrapper, mais il se brisa avant ses mains n'aient pu le saisir pour finir écraser au sol. Il y avait plus urgent. Du lait chaud s'éait répandu sur la jambe droite d'Alexiel par pure ironie. C'était comme si le sort lui disait " mais souviens-toi où est ta marque", c'était un farceur lui. Alexiel n'avait aucunement l'envie de rire. Il se leva, sautilla en tournant sur lui-même sur place pour chasser la douleur tout en gesticulant sans pousser un seul cri. Sa personnalité introvertie se voyait terriblement dans cette scène. Il sentait sa jambe chaude, chaude mais n'osait pas bouger. Le gérant lui parla des toilettes. Alexiel le fusilla du regard.

" Si vous aviez fait attention , aussi !", ft-il d'un ton sec.

Non, là il ne pouvait pas vraiment cacher comme il hurlait intérieurement. Il s'assit à nouveau, prit sa faux contre lui. Le contact du fer froid même au travers du tissu était agréable... Il en soupira d'aise et oublia le serveur qui se tenait près de lui. Après un instant, il sortit de la monnaie qu'il mit sur le rebord de la table sans lui adresser un regard. Non, il ne voulait plus qu'il en revienne. Le cirque, ce n'était opas ici. Il bossait là ! Aucun respect, non mais franchement....


"Nous disions donc... Cela t'a surpris que je t'ai invité...non ? "

En vérité, il ne voulait pas revenir sur sa famille vu que Gilbert était de nouveau parti vers sa méfiance chronique...




~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Dernière édition par Alexiel B. Meadow le 19th Mai 2013, 06:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   8th Mai 2013, 04:36

Bon. Tenir une conversation c’est bien, avec quelqu’un qu’on apprécie c’est mieux ! Non pas qu’il détestait spécialement l’homme devant lui hein ? Mais disons que c’était plutôt loin de la grande amitié entre eux. Méfiance était le maître mot. C’était bizarre, techniquement, si Alexiel n’avait vraiment rien à se reprocher alors peut-être qu’ils pourraient s’entendre ? Etrangement, cette option ne lui effleura même pas l’esprit. Toujours persuadé qu’il ne se méfiait pas pour rien. Actuellement, on va dire que même s’ils s’étaient croisés de façon intentionnel, en même temps, Alexiel l’avait invité et notre brun s’était finalement décidé à venir le voir, rien n’avait avancé. Comme si les deux hommes étaient repartis pour faire la même danse que la nuit dernière. C’était long, trop long. Embrouillant aussi. Et cela n’avançait à rien. Il fallait faire quelque chose. Faire avancer les choses et surtout faire en sorte que chacun soit décidé sur l’autre. La méfiance ça ne va qu’un temps ! Et pourtant, Gilbert avait juste demandé des comptes sur cette photo. Comptait-il réellement lui faire cracher le morceau en parlant de famille ? Ah, ça serait drôle s’il retournait le sujet contre lui tiens. Il s’approcherait d’un terrain un peu trop instable à son gout. Pourtant le brun lui répondit. Lui expliquant le pourquoi du comment. Pour être franc cela n’avait rien de bien intéressant pour lui, mais notre brun prit tout de même la peine d’au moins l’écouter répondre. Ah ben, il était bien avancé avec tout ça tiens. Reprenant une gorgé de son café avant que ce dernier ne refroidisse, il trouva ce dernier pas trop mauvais. Même si cela ne valait selon lui, pas le café qu’il prenait la peine de se faire lui-même.

C’est alors que quelques éléments un peu rapidement arrivèrent. Au final, ce qu’il fallait en retenir c’est qu’un verre de lait chaud, ou plutôt son contenu qui devait être assez chaud pour le faire bouger de sa chaise atterrit sur sa jambe. Non sans se dandiner, faire une réflexion au serveur et chercher de quoi refroidir sa jambe, c’est-à-dire sa faux. Gilbert haussa les sourcils. Tiens ? C’était bien rare de le voir aussi vif et expressif. Au moins un peu. Il semblait toujours ailleurs, si calme que s’en était presque dérangeant. Notre homme n’avait quant à lui pas bouger d’un pouce de sa chaise. Pourquoi faire de toute façon ? Il reprit même une gorgée de sa boisson pour la terminer une bonne fois pour toute. Une fois froid de toute façon, le café ce n’est pas bon. Un peu pensif. C’est uniquement lorqu’Alexiel lui demanda s’il était surprit qu’il l’invite qu’il revint alors sur terre. Clignant alors légèrement des yeux. Surpris ? Pas vraiment. Ou plutôt il n’avait pas trop songé au pourquoi du comment, se demandant juste pourquoi il tenait absolument à se blanchir à ses yeux. Il répondit alors tout simplement, en haussant les épaules.

- Non pas vraiment. En fait je me demande surtout pourquoi tu tiens à ce point à te blanchir. Laissez le temps faire aurait pût être une solution si tu n’as rien à te reprocher.

Pour une fois. Il n’était pas froid dans ses propos, juste neutre. Se demandant en fait lui-même de quoi il l’accusait encore, alors qu’il n’avait aucune preuve. Cela avait le don de l’agacer profondément en fait. Poussant finalement en arrière la chaise sur laquelle, il était assis, le brun se leva pour mettre les mains dans les poches et regarder son compagnon de table du moment. Il en avait déjà assez de rester là à boire. Qu’il termine donc vite fait sa boisson et qu’ils marchent un peu. Il avait la tête qui fonctionnait mieux dans ces cas-là. Lui faisant signe de le suivre, il attendit qu’il le rejoigne, avançant lui d’un pas plutôt lent pour le coup. Une fois Alexiel à côté de lui, le brun sortit à nouveau une cigarette de sa poche et la fumer tranquillement. Il fallait faire avancer les choses. Ça devenait un peu trop long là.

- Bon. En fait, qui es-tu ? Je propose qu’on se pose des questions pour avancer, ça commence à devenir long là.

On peut appeler ça du tact oui ? Certainement. Comme on dit, on est parfois plus proche de ses ennemis que de ses amis ? Bon, ce n’était pas vraiment le cas, mais quitte à être honnête… D’où venait cet homme. Pourquoi était-il chez les Bezarius ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   19th Mai 2013, 06:05

Sa petite mésaventure n'avait pas éveillé chez son invité une démesure de réactions autant vous dire qu'un haussement de sourcils pendant qu'il explosait n'était pas tout à fait en adéquation. Encore une fois, ils n'étaient pas tellement au diapason, mais ce n'était pas un fait nouveau. Alexiel tenait fermement son arme près de lui comme s'il voulait qu'elle lui insuffle un peu d'apaisement. Il imaginait déjà sa peau à vif sous ce pantalon et fit une grimace; cela ne diminuait en rien sa sensation de douleur. Autant penser à autre chose que de s'appesantir sur ce fichu verre de lait perturbateur, n'est ce-ce pas ? Son regard se figea sur cette arme semblable à la lune, n'était-il fait que pour vivre la nuit loin de toute cette agitation humaine...? Il aurait volontiers passer ses nerfs sur quelqu'un tant cette situation le déconcentrait un peu. S'était-il ramolli avec le temps ? Il n'était pas spécialement vieux... Son regard se it un peu mystérieux, brumeux quand il songea aux fois où des missions avaient failli et où il s'était retrouvé à supporter des gens avec des vices multiples et variés pour qui la séquestration est une activité de jardin d'enfants. Ces heures passées en leur compagnie avaient été horribles... Gilbert était comme une sorte de geôlier dont il ne parvenait pas à saisir tous les aspects.

De loin il semblait pourtant si simple de le destabiliser. Gilbert aavit une faiblesse évidente, mais il ne s'était pas rendu compte qu'il pouvait être une telle forteresse au point qu'il se brise à chaque assaut. Quand il lui posa cette question, c’était qu'il voulait le ramener vers lui avant qu'il ne perde cet avantage qu'il avait à être loin du manoir... Alexiel avait l'avantage qu'il y ait moins de témoins agissant sur son " lieu de travail". En afit en y réfléchissant peut-être que ... il n'était pas au mieux de ses capacités avec Gilbert car il le savait soutenu... Il ne s'attaquait pas à lui en tant qu'individu, il devait faire en fonction d'un groupe alors que lui il se sentait détaché des siens... Il lui faudrait un jour repartir faire le point avec eux pour avoir des conseils, puisqu'il n'avançait à rien seul et qu'il en avait conscience...

" Oui mais... le temps n'est pas d'une grande aide si le soupçon pèse toujours", fit il cette fois en levant son visage vers lui.

Oui, le temps n'était pas un allié ça il l'avait bien compris. Alexiel se demandait quand il parviendrait à apprendre certaines vérités... Il posa ses paumes sur la table, son dos adossé comme un soldat prêt pour une revue de régiment si ce n'était pas aujourd'hui ce serait un autre jour, ce serait avec l'un de ses proches, mais il le ferait tomber. il y arriverait, il n'y avait pas de raison qu'il puisse ainsi le ridiculiser aussi longtemps. Alexiel ne devait plus penser à ces personnes qui entourait ce personnage sombre qui se tenait devant lui avec cette nonchalence visible. Oui, il commençait à se lasser; c'était peut-être ici le signe qu'il attendait... Enfin tout était si difficile qu'Alexiel avait du mal à distinguer les ouvertures que ce serviteur lui offrait. Oui, car tout comme lui il servait la famille Bezarius, mais oui lui il était vu comme un ami loyal... Le temps là pour lui jouait en sa faveur, c'était une évidence. Notre espion bien tourmenté se leva brusquement en tapant la table comme pour signifier " tu veux partir, alors allons y !". Ce manque d'énergie l'énervait, il voulait par ce biais lui signifiait qu'il n'était pas prêt à ployer l'échine... Alors qu'il répondait à tous les signaux que son invité lui envoyait, il lui adressa une dernière pique comme si ce n'était pas assez.

" Que veux-tu ? Partir ou rester ? On dirait que cette discussion t'épuise? Allons marcher, nous en discuterons."

Alexiel s'éloigna sans plus de discours, cela l'arrangeait. Il lui fit signe qu'il passait juste aux toilettes pour passer un coup d'eau froide sur sa brûlure d'un signe de tête. La pièce réservée aux toilettes était exigue, étroite et offrait tout juste assez d'espace pour se changer. Il retira son pantalon pour voir une belle marque rouge tout près effectivement de sa marque du clan des Baskerville. D'un coup, il se saisit d'un mouchoir qu'il imbiba d'eau froide et plaqua contre sa cuisse. Il n'avait d'autres choix que de s'adosser à la porte, ceq ui fit sauter le loquet. Alexiel sentit que son appui disparaissait soudainement, mais il n'eut d'autres choix que de tomber. la porte s'ouvrit avec au sol un homme jambes nues. Tout ceux qui étaient près de ces locaux pouffèrent, mais n'osèrent rien ajouter quand Alexiel se releva grimaçant. Notre homme partit au pied levé tout en remettant la sangle de ses bas avec toute la dignité qui lui restait bien sûr... Une femme avait vu son manège et avait été sensibilisée par quelque chose... Avant qu'Alexiel ne revienne dans la salle reprendre ses effets, elle se précipita à l'extérieur pour parler à cet homme tout en noir:

" Monsieur... Monsieur, votre ami... il porte un stigmate étrange sur la cuisse".

La jeune femme paraissait inquiète, voire nerveuse et ne demeura pas très longtemps près de Gilbert pour des raisons qui paraissaient évidentes. Elle avait mangé tout près d'eux et avait écouté leurs échanges. Se passionnant des histoires qui parfois la dépassaient, elle avait voulu enquêter et avait laissé traîner ses oreilles là où elle savait qu’elle n'aurait pas dû. Encore une fois la chance donnait une gifle plutôt douloureuse à notre espion sans qu'il le sache. Il arriva sitôt après les joues rougies par sa honte... Se sentir nu devant les gens n'était pas une expérience très enviable, enfin il n'avait vu que ses jambes; mais il détestait savoir qu'il pourrait perdre sa couverture aussi stupidement. Par précaution, il s'était enduit d'une fine pellicule de crême adoucissant sa brûlure et dissimulant un peu son tatouage. Ce camouflage n'avait pas de très grandes prétentions, il n'était juste là qu'en cas de recours extrême... Sa paranoïa était activée à présent, il se sentait cerné d'ennemmis... mieux valait effectivement sortir et le plus rapidement... Une fois dehors, il s'étira en rabattant sur lui son long manteau noir.

" Tu ne m'as pas trop attendu...?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   3rd Juin 2013, 06:36

Bon au moins ils allaient pouvoir bouger ? Très certainement, du moins notre brun en venait presque à se demander s’il allait en tirer quelque chose de cet échange. Se demandant en fait pourquoi il était venu déjà. Ah oui. Ils devaient parler pour mieux s’entendre ? Enfin, la chose n’avait pas été dite comme ça, mais c’était plus ou moins le but évident de ce rendez-vous dans un café. Mais on ne pouvait pas dire que c’était bien parti pour Alexiel puisque Gilbert était toujours aussi suspicieux à son égard. En fait, à chaque fois qu’il se demandait s’il n’en faisait pas un peu trop et était un peu trop sur ses gardes, un petit quelque chose le poussait à se méfier une nouvelle fois de lui et à vouloir en apprendre plus sur lui pour enfin être fixé. Prit d’une envie de fumer, mais aussi de bouger, un accord fût pour le coup fait rapidement entre les deux hommes. Puisqu’il fût finalement prévu de continuer la discussion en marchant tranquillement. Ce n’était de toute façon pas le genre de Gilbert qui avait tendance à être un peu trop nerveux pour un rien. Alors rester assit… Bon d’accord, la cigarette et son manque de tabac devait très certainement y être pour quelque chose. D’ailleurs, chose dont il ne se rendait même pas compte, notre brun fumait beaucoup moins lorsqu’il était toujours occupé avec toutes ses histoires sur lui et les histoires tournant autour de son meilleur ami. Comme quoi un peu d’occupation détourne l’esprit et les envies…

Bref, inutile de débattre sur la cigarette pour le coup. Puisque notre homme en avait sorti une à l’instant même. S’apprêtant alors à l’allumer pendant que son compagnon du moment ne se lève et ne suive le pas. Il le regarda. Ah. Il voulait aller aux toilettes.. ? Ok. Se contentant de finir d’allumer sa clope pour le moment. Le brun plaça une de ses mains dans ses poches. L’attendant, fumant tranquillement juste à côté de la terrasse. Au moins, fumer avait le don de le détendre et de l’empêcher de faire les cent pas pour rien. Mais alors son attention fût attirée par quelqu’un, une femme pour être précis. Cette dernière semblait un peu étrange, s’approchant de lui, lui parlant comme si elle lui faisait une confidence. Il ne la connaissait même pas. Cependant ce qu’elle lui lâcha était tout de même assez intéressant, bien que notre brun en venait tout de même à se demander comment cette femme avait eu une telle information mais bon. Une marque étrange sur la jambe.. ? Là où il avait été aspergé de lait chaud ? N’était-ce pas tout simplement une marque de petite brûlure ou bien… Non quand même. Le lait ne devait pas être chaud au moins de laisser une marque si flagrante, sinon c’est que la demoiselle avait regardé la dite jambe de bien près… Un peu prit au dépourvu, la cigarette se consumant toute seule à sa bouche, il leva les sourcils pour finalement retirer la dite cigarette des lèvres et lâcher.

- Heu. Merci.. ? Merci.

Oui bon, on ne se moque pas du léger doute qu’il avait eu dans sa phrase hein. Bien sûr qu’il la remerciait ! Tapotant légèrement sa clope avant de la reprendre entre les lèvres, le Nightray se fit bien pensif tout d’un coup. Une marque ? Un tatouage peut-être ou… il n’en sait rien lui ! Et comment glisser ça dans une conversation comme ça ? La bonne blague… Soufflant un peu de fumé. Il releva la tête lorsque la voix d’Alexiel se fit entendre, lui demandant s’il ne l’avait pas trop fait attendre. Ces manières de bons amis l’agaçaient presque mais bon. Il se contenta de secouer négativement la tête pour toute réponse. Toujours trop préoccupé parce que venait de lui dire la femme… L’incitant à le suivre en commençant à marcher d’un pas lent dans l’une des rues principale de la ville, le brun se fit bien silencieux sans s’en rendre compte… Ce silence était presque pesant en fait, pourtant il y avait du monde et du bruit autour d’eux ! Vu l’heure….

Finalement, laissant sa cigarette bien trop rapidement terminée à son gout, il tourna la tête vers le brun qui avait la même couleur de cheveux et d’yeux que lui. Le regardant l’air sérieux. Tentant de paraitre naturel, comme si c’était une question anodine entre deux amis ? Puisque ce dernier semblait à ce point faire comme s’ils s’entendaient bien pour que ce soit au final vraiment le cas…

- Dis-moi. Tu as un tatouage ou quelque chose à la cuisse pour que la brûlure de la boisson t’ai fait si mal que ça ? Je ne pense pas que le lait soit si chaud que ça pourtant…

Question un peu, voir beaucoup bancale en effet. Mais c’était un peu dur pour lui d’orienter la conversation par là. On peut même dire que la conversation avait totalement changé de direction. Mais après tout, s’il était là c’est pour parler et en apprendre plus sur lui non.. ? En tout cas, Gilbert restait particulièrement attentif à sa réaction pour le coup. Bien plus qu’à la réponse en elle-même.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   18th Juin 2013, 09:38

Alors là chapeau... non mais chapeau. Alexiel, à peine arrivé, se faisait aborder de bien étrange façon. Quoi son tatouage ? Qui ? Pourquoi? A quel moment avait-il fait un mauvais mouvement. Alexiel s'estimait comme bon voire excellent dans son art même s'il lui arrivait de se remettre en question surtout lorsqu'il fallait s'adapter. Son visage vira à celui de l'incompréhension pour cacher sa rage et sa surprise. Son erreur avait dû être conséquente, mais qui l'avait donc vu qui ? C'était à s'en arracher les cheveux.. Quelqu'un allait mourir ce soir et cette personne serait celle qui l'avait dévoilé dans son dos. Vu comment s'était déroulé sa chute, on aurait pu aisément voir sa marque, mas encore fallait-il savoir ce que cela signifiait... Enfin il songea à cette femme qu'il avait vu entrer avant qu'il ne sorte, cela valait le coup de remonter cette piste, mais pour cela il fallait prendre congé de Gilbert et vu la tournure des événements il l’attendait au tournant oui. Le laps de temps qu'il prit renforçait cet état d'incompréhension qu'il s'était imposé rajoutant même quelques effets comme le plissement de sourcils ou la tête qui se penchait un peu sur le côté.

"... Pardon ?"

Ne pas dire oui et ne pas dire non c'était sa stratégie préférée, le seul ennui c'était que l'individu qui lui faisait face commençait à être lasse de ses pitreries d'esquives et ça Alexiel en avait conscience, oh que oui pour s'y être frotté un peu trop près.

"Oui effectivement. Folie de jeunesse si je m'écoutais, je ne l'aurai pas fait."

C'était très bas et banal cette excuse, mais c'était bien mieux de dire cela ou d'affirmer qu'il n'avait rien. Et s'il avait des preuves solides ou avait vu sa marque de loin sans l'authentifier. Sa chance c'était qu'elle se situait sur la cuisse et qu'il ne pouvait décemment pas lui montrer au beau milieu de la rue.

"Pourquoi ?"

Cette interrogation brûlait sur ses lèvres ainsi qu'une ribambelle d'autres dont il devait s'abstenir d'évoquer. Ce soir, il allait poursuivre et tuer au besoin cete personne qui l'avait percée à jour... Jamais plus elle ne pourrait raconter qu'il avait sur lui un tatouage, on se poserait des questions d'autant qu'il ne pouvait pas se voir sous son antalon de toile

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   27th Juin 2013, 05:22

Quand ces deux-là allaient-ils avoir une conversation ouverte et franche ? Apparemment jamais. Enfin dans l’histoire c’était au final surtout Alexiel qui lui semblait toujours esquiver ses questions à sa manière. Notre homme quant à lui n’était pas forcément des plus doué pour poser des questions en tout discrétion. Ainsi, même quand il avait été question d’amener dans la conversation une histoire de tatouage sur la cuisse comme ça, comment auriez-vous fait ? Vous auriez tourné la discussion ni vu ni connu je t’embrouille jusqu’à atteindre le sujet désiré ? Non, trop long, trop compliqué. Non pas qu’il était du genre spécialement impatient habituellement, mais tourner encore une fois autour du pot avec cet homme ne lui disait trop rien. C’est pourquoi il lui avait posé la question là comme ça, sans ménagement. A peine l’avait-il rejoint. De toute façon ils étaient là pour parler non ? Tient, sa cigarette venait de se terminer. Tandis qu’il attendait une réponse de ce dernier, le jeune homme laissa le reste de cigarette tomber au sol avant de  l’écraser du pied. Presque étrangement semblait surprendre Alexiel qui ne répondit même pas dans un premier temps. Se contentant de dire un « Pardon ? » comme si la question n’était pas assez claire pour être comprise du premier coup. Bon d’un côté, on pouvait facilement être surprise par cette question qui tombait comme un cheveu sur la soupe mais tout de même. Il ne savait pas trop quoi penser de cette réaction. Surtout que le jeune homme en face de lui se reprit bien vite. Affirmant à sa manière qu’il avait bel et bien un tatouage. Précisant même que c’était une sorte d’erreur de jeunesse faite comme cela sur un coup de tête. Etrangement, il ne semblait pas vraiment vieux. Après par jeunesse peut-être parlait-il de l’adolescence hein pourquoi pas.

Bien silencieux du coup. Notre brun tentait tant bien que mal de réfléchir. Avait-il raison de douter autant de lui ou pas ? Ce n’était que son instinct pourtant… S’il était dans la mauvaise voix depuis le début il se sentirait con le jour où il s’en rendrait compte tient. Dans le cas contraire il ne pourrait que se féliciter d’avoir insisté, avouant que même si son comportement était douteux sur bien des points il avait une très bonne couverture. Quelle couverture d’ailleurs ? Il le soupçonnait de quoi exactement ? Rah, c’est trop compliqué cette histoire, il n’aurait en fait jamais dût le croiser ce soir-là et ce serait ainsi contenter de le regarder de loin d’un air méfiant rien de plus. Quand il lui demanda pourquoi il avait posé cette question, notre brun se retrouva un peu au dépourvu un très bref instant. Parce que quelqu’un m’en a parlé et… Et je me suis bêtement dit que c’était un indice ? Pourquoi d’ailleurs. Tout le monde peut se faire un tatouage… Tentant de paraitre naturel, bien qu’on voyait qu’il était agacé de la situation et de lui-même, il haussa les épaules.

- Pour savoir. Simple curiosité. Il ressemble à quoi d’ailleurs ?

Là, le truc était de savoir s’il allait lui mentir ou pas. Il n’allait pas vérifier lui-même tout de même non.. ? Il n’était pas de ce bord, et Dieu sait qu’on pouvait se poser des questions s’il décidait vraiment de vérifier. Si en revanche il lui disait s’être fait tatouer une petite fleur sur la cuisse, soit c’était un mensonge, soit il avait perdu un pari ce jour là où il avait trop bu… Non pas qu’on s’exhibe à demi-nu dehors mais ce serait la honte tout de même… Ou sinon il demandait à quelqu’un de lui baisser le pantalon par inadvertance pour savoir lui-même.. ? Non mais stop ! Faut arrêter les idées débiles là !  Se tournant finalement vers lui, les mains finalement placées dans ses poches, il se décida à le faire s’arrêter de cette façon pour le regarder dans les yeux. Perturbant, il avait quasiment le même regard que lui. L’air toujours agacé par quelque chose, en même temps il était rare de voir notre brun sourire, il reprit.

- Je répète peut-être une question mais pourquoi travailles-tu pour les Bezarius ? Tu n’as pas du tout la tête d’une domestique et tu n’étais certainement pas destiné à ça si tu viens vraiment de la ferme. Domestique n’est pas très valorisant comme travail.

Hein ? Domestique et valet ce n’est pas pareil excusez-moi ! Lui avait la confiance d’Oz et ce depuis toujours et le suivait partout ! On peut dire qu’il était remarqué, avait de la considération. Il était un cran au-dessus ? Oui selon lui en tout cas.

[Désolé je fais pas avancer le truc et c'est pourris ;; je pense qu'il serait mieux de ne pas trop tarder à faire ce qu'on a dit !]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   16th Août 2013, 00:29

Alexiel en était vraiment sûr, son pire cauchemar venait de se réaliser. Il avait fallu d'une mauvaise chute pour que se lève le voile sur son identité . Son tatouage le brûlait encore comme pour lui signifier de façon  présente ce qui l'avait vendu. Gilbert ne semblait absolument pas convaincu par ses numéros, devrait-il chercher à le tuer à présent ? Sans doute. Alexiel massait son épaule d'un air désinvolte comme s'il n'était nullement tendu mais tout son être n'en pouvait plus et il devait faire des efforts pour ne pas s'attaquer à lui directement. Gilbert était une menace, une menace tant par sa présence que par ses dires. S'il ne pouvait se faire un allié de sa personne, il devrait l'éliminer c'était aussi simple que cela. Quel que soit ce qu'il représentait pour la famille Bezarius, il serait avant tout une menace pour son rôle. Pour le moment, il devait juste montrer les crocs de façon prudente car s'il se trompait... non il ne devait pas se tromper.

" C'est un tatouage assez ordinaire au henné mais il ne ressemble plus à grand chose là"

Ce n'était pas faux et pas vrai en même temps, son sceau des Baskervilles n'allait pas partir car il s'était brûlé. Les restes de la cigarette de Gilbert n'étaient plus qu'un ramassis noir au sol, personne n'aurait dit qu'ils s'étaient embrasés il y avait quelques instants. Il devait faire comme ces braises : taire le feu qui venait de s'allumer. Il tourna sa cheville cherchant une échappatoire, la plus aisée pour rebondir. Alexiel fut d'autant plus déstabilisé qu'il vit Gilbert sourire, cette expression qui lui était quasi proscrite. Son adversaire agissait en parfait vainqueur. L'espion devait vite faire fonctionner ses méninges car là le piège se refermait de plus en plus; l'ennemi prenait un putsch d'assurance non négociable. Ce qui jouait en faveur d'Alexiel était qu'il ne détournait pas le regard, il ne se sentait coupable de rien.Pourquoi devrait-il avoir honte? C'était ce qui le poussait à garder cet air impassible bien que sa cheville n'avait qu'une envie : le faire s'éloigner de cet individu. Mettant les mains dans ses poches, il le regardait d'un air étonné.

"Qui crois-tu que je suis pour me poser de telles questions? Me prends tu pour un tueur ou une personne ignoble ? "

C'était vrai que l'obstination de Gilbert s'attardait un peu trop autour de ces mêmes questions encore et toujours. Ce sourire qui lui faisait face... était-ce de la moquerie ? Pensait-il qu'il éviterait la question encore? Etait-il tombé dans un piège finement tendu ? Que savait-il de lui? De nombreuses questions s'entrechoquaient et se percutaient dans sa tête rendant son regard absent. Il devait retrouver sa sérénité si ses idées partaient à vau l'eau jamais il ne pourrait remporter ce duel. Alors que le jeune Baskerville était préoccupé par sa déculpabilisation, un chain semblable à une panthère noire l'observait depuis les fourrés alors qu'il était piégé dans un guêpier plutôt délicat. Serrant le poing qu'il aurait aimé coller dans la figure de cette personne qui lui faisait face, il allait ouvrir la bouche lorsque sous des cris le chain déboula et se jeta sur lui littéralement.

Sa surprise fut telle que ses mains glissèrent de sa fux en le rendant inoffensif. Le chain le plaqua contre un mur. Alexiel adorait les chats, mais ceux qui faisait la taille d'un Saint Bernard adulte moins. Ses pattes étaient posées sur ses épaules. Là il se sentait mal, il avait peur, mais jamais il n'aurait appelé Gilbert à sa rescousse même si celui-ci se trouvait à quelques mètres seulement de lui, c'était une question d'honneur. Le chain se débattait et la maigre constitution d'Alexiel l'empêchait de s'en délivrer, cependant comme tout bon agent il avait toujours un petit poignard en cas d'urgence. Il respira un grand coup et envoya un coup de pied dans l'une des pattes de la bête pour s'en saisir. Sa patte glissa arrachant un bout de son pantalon . Sur le coup, il fut préoccupé par la douleur déjà bien à vif par le restaurant. Toujours à cette même cuisse. Il hurla et tenta de planter son poignard dans l'échine de la bête en guise de remontrance. Toujours plaqué contre le mur, il ne put porter un coup conséquent et la bête insatisfaite du jouet qu'elle venait de trouver mordit l'épaule du jeune Baskerville et l'envoya contre un mur. Les Baskerville étaient des êtres d'exception assez résistants fort heureusement pour Alexiel. Il fit le mort en espérant que ce chain ait raison de cet informateur un peu gênant. Le chain avait dû être lâché par des Baskerville pour se débarrasser de ce gêneur, car comme par hasard il était intervenu au moment le plus critique... bon ils auraient pu lui dire de ne pas l'attaquer et d'éviter le centre ville, mais ce n'était qu'un détail... Alexiel fit son regard le plus alarmé pour cacher l'espoir qu'il cachait de voir son ennemi mis hors d'état de nuire. Sa main passa sur sa cuisse bien à vif pour s'apercevoir que plus rien ne cachait sa marque... C'était embêtant cela, très embêtant enfin cela ne serait plus un problème lorsque Gilbert ne sera plus là pour le raconter...

Alexiel fit mine de se traîner jusqu'à sa faux tandis que les gens des environs couraient de peur que la panthère ne se jette sur eux. Selon les calculs d'Alexiel elle avait eu deux cibles : lui et Gilbert et après elle s'en irait comme elle était venue...

" Gilbert, ne bouge pas j'arrive..."

Le jeune homme ne connaîtrait peut être rien des facultés de ce groupe, il pouvait donc faire semblant d'être un moribond; c'était assez distrayant. Il se serait cru au théâtre encore à nouveau. Sa main toucha sa faux et s'apprêtait à la ramener vers lui comme s'il allait l'aider, il fit mine de se redresser avec difficulté...

** Allez petite panthère déchaine toi...**

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   17th Septembre 2013, 07:25

Pour qui prenait-il vraiment Alexiel ? Bonne question. A dire vrai notre homme était depuis le début très méfiant à son égard, mais sans savoir non plus pourquoi et de quoi le soupçonnait-il vraiment. La seule chose qu’il était capable de s’affirmer était qu’il était étrange. Mais en quoi ? Il faut avouer que le débat sur un simple tatouage laissait penser qu’il avait de bien drôle de soupçon, mais sans le savoir, il était persuadé que ce n’était pas un élément négligeable sans arriver là tout de suite à mettre le doigt dessus. Réfléchissant sérieusement à quoi répondre lorsqu’il lui demanda ce qu’il pensait qu’il pouvait être, Gilbert se serait senti bien bête à devoir donner une réponse. Il aurait très certainement dit « tu es étranges », un truc de ce style là, mais rien de bien précis. Mais étrangement, se fût l’attaque d’un Chain qui lui permit d’esquiver la question. L’autre brun fût la première cible de cette intrusion surprise en pleine ville. Attend, comment un tel animal n’avait pas pût être remarqué avant ? Ce n’était tout de même pas comme s’ils étaient dans des petits quartiers de la Capitale quoi ! C’était tout de même dans les rues les plus fréquentées ! Le Chain ressemblait à une panthère, rien de bien original, du moins ce n’est qu’une forme animale, mais cela ne restait pas moins efficace pour combattre. C’est que c’est rapide ces choses-là et notre homme ne souhaitait pas toucher un civil alors qu’il avait déjà son arme à feu de sortie. Voilà le Chain qui s’en prenait à lui après avoir réglé son compte à Alexiel ? Pendant un bref instant il faut avouer, l’homme se sentit bête. Se demandant vraiment s’il avait eu raison de douter autant de lui ou s’il n’avait fait qu’accuser un innocent depuis tout ce temps. La bête ne lui laissa pas le temps de réfléchir ni même de vérifier dans quel état était son compagnon de journée plus loin.

Esquivant comme il pouvait les assauts de la bête, c’est là qu’on se rend compte qu’un humain ce n’est pas bien rapide, et qu’un Chain c’est bien plus résistant qu’un être vivant normal. Il avait beau l’avoir touché une ou deux fois avec son  pistolet rien n’y fait. La créature reculait quelque instant en se léchant la plaie. Boitillant même selon l’endroit où il arrivait à la toucher. Avant de revenir à l’assaut. Fort heureusement pour lui, la population n’avait pas tardé à filer. Laissant la grandes places vide désormais, alors qu’il n’y avait pas deux minutes elle était pleine de monde comme toujours à cette heure-ci. Même les divers commerçants avaient fermés boutique, de peur de voir l’animal arriver, espérant certainement l’empêcher de rentrer et de les dévorer ou encore de simplement faire le remue-ménage chez eux. Bien qu’il ne comptait pas s’en plaindre, l’homme en vint à se demander pourquoi juste eux deux avaient été pris pour cible. Il ne lui semblait pas avoir vu la créature tenter de s’en prendre à un civil… Bon, cela aurait été ennuyant et il aurait dût s’interposer pour le sauver, mais dans le fond cela méritait réflexion non ? Le Chain ne lui laissait pas vraiment ce temps-là en tout cas… Bien plus rapide que lui, il était clair qu’il n’avait pas l’avantage. Et le fait d’avoir la rue déserte le faisait songer qu’il pourrait invoquer Raven et prendre clairement l’avantage. C’était un peu idiot de l’invoquer juste pour ça, mais c’était tout aussi idiot de mourir ici parce qu’un bête est trop rapide pour un être humain normal ! Alors qu’il se disait justement ça, la bête fit un énorme bond pour lui sauter dessus. Une balle partie automatiquement, reflexe pour sauver sa peau certainement. Mais en tout cas la créature lui tomba dessus, bien que blessé. Profitant du fait qu’il était surprit ou bien que la douleur le déstabilisait, pour donner un coup de pied. Poussant le fauve en l’air pour l’envoyer plus loin. Peu importe où, mais du moment qu’il n’était plus sur lui… Essoufflé, et un peu sous le choc d’une telle chute. Car notons tout de même qu’il était tombé de tout son poids plus celui d’un fauve. Le torse, s’en sortant avec quelques égratignures faites à causes des griffes. Ces dernière disparaitront de toute façon plus tard sans même qu’il ne s’en rende compte… Essoufflé, il vit la bête qui s’était mangé le mur plus loin, juste à côté d’Alexiel. Se redressant aussi vite qu’il le pouvait, il marcha un peu de travers certes, mais rapidement pour pointer son arme vers le Chain, mais regardant Alexiel qui avait rejoint sa faux.

- Hey ! Tu vas bien ? C’es-… Il se stoppa net dans sa phrase.

Quand bien même le Chain était en train de reprendre ses esprits avec ce choc, son arme dévia pour se pointer vers le brun. Il était assez proche pour voir désormais et cette marque, il l’avait déjà vu. Il le savait. Ce n’était pas le signe qu’avait plusieurs Baskerville pour une raison inconnu ? Il n’en savait rien, mais nul doute possible. Se crispant sur son arme son regard se fit bien plus dur à son égard et c’est là qu’on remarque la dureté de ces pupilles dorées… Sa voix aussi c’était durcit. Le Chain ? Oh allez au Diable avec !

- Toi ! Cette marque ! C’est celle des Baskerville ! Je savais que je devais me méfier de toi !

Gardant son arme contre lui, il ne daigna même pas tourner la tête vers l’autre créature qui s’apprêtait une nouvelle fois à bondir sur lui, toutes griffes sorties. Sa course s’arrêta en plein vol, pour se retrouver au sol clouée par une énorme patte d’oiseau. Un immense corbeau entourés de Chain et à la tête dépourvue de plume. Raven… Le Chain ne faisait pas le poids, de suite coincée sous cette serre puissante et immense. Tandis que lui menaçait toujours le jeune homme. Alors tout ceci était prévu pour l’éliminer ? Attendant une réponse de sa part, il était clair qu’il était son ennemi maintenant…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   27th Novembre 2013, 10:32

Alexiel était un peu sonné, il avait à peine conscience de ce qui se déroulait hormis qu'il allait se débarrasser de son ennemi, mais en voyant le revolver pointé vers lui..., il eut certains doutes. Il tapota sa jambe à l'endroit précis où son tatouage était à découvert. Ainsi donc son secret avait été découvert et on voulait l'éliminer tout bonnement. Il avait toujours l'alibi de l'innocence en dépit de cette découverte. Tout cela à cause d'un repas pour mieux se connaître, ah bien c'était réussi; il allait effectivement mieux le connaître. Enfin ce n'était pas ainsi que cela devait se passer. Le Baskerville ne tenta pas de dissimuler son stigmate comme si tout ceci était tout bonnement élémentaire. Gilbert avait de trop bons réflexes, il ne pouvait se permettre de l'attaquer de front ici. Il leva les mains en laissant tomber sa faux ce qui alerta le chain qui était juste sonné après s'être pris un mur. Alexiel espérait juste qu'il ne l'attaquerait pas, il était à leur clan tout de même.

" Rectifications. J'allais bien avant que tu pointes ton arme vers moi."

Qu'allait-il faire à présent que le chain allait vers lui? Alexiel se disait que s'il se montrait inoffensif peut-être que... Enfin c'était sans compter sur Gilbert qui maintenait sa menace effective bien qu'il fasse tout pour l'en dissuader. Alors qu'il avait un espoir, Raven mit fin à l'offensive du chain en plongeant ses serres dans les flancs de la panthère. Elle gémit en rendant son dernier soupir. Alexiel fut presque envieux, car lui restait en joute en se demandant s'il oserait lui tirer dessus. De toute façon, il ne risquait rien avec ce genre de balle.

"Que veux-tu faire...? Me tirer dessus? D'accord, je suis de chez eux, mais je vous sers. Cela ne te suffit pas?

Alexiel tentait de se rapprocher de Gilbert  en tendant la main comme si rien ne s'était passé,comme pour dire qu'il lui fallait revenir à la raison. N'avait-il pas été là pour lui à l'instant? Son visage calme et placide observait cet homme si méfiant qu'il aurait été à deux doigts de le mettre dans sa poche,mais rien  n'était perdu.. rien...

" J'allais t'aider, drôle de façon de me rendre la pareille...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   6th Décembre 2013, 03:58

Que feriez-vous à la place de notre homme sérieusement ? Il ne pouvait pas faire confiance à cet homme, plus maintenant. Déjà qu’il ne le sentait pas avant, comment cela aurait pût s’améliorer maintenant qu’il avait eu une preuve sous ses yeux ? Selon lui c’était ça, il ne pouvait en être autrement, il portait tout de même le tatouage que bien des Baskerville portait pour une raison qu’il ignorait. Mais qu’importe, n’importe qui ne se serait pas fait exactement la même marque. Voilà pourquoi, sur le coup de la colère qui grandissait en lui, pour cet individu qui servait les Bezarius et qui était donc un danger pour les membres de cette famille, il ne pouvait pas rester calme et faire comme s’il n’avait rien vu. Plus maintenant. Pointant son arme devant lui, alors qu’il pensait sur le coup à vérifier qu’il allait bien, par principe plus que par intérêt réel pour lui dirons-nous. L’homme le voyait comme un ennemi qu’il fallait abattre. Le Chain n’étant de toute façon plus un problème, notre homme n’avait en fait pas hésité à invoquer Raven, même s’il était en pleine ville. Il aurait certainement pût s’en sortir autrement, en se battant avec ses armes à feu, il avait déjà eu affaire à plus gros comme créature. Mais il n’estimait pas à avoir du temps à perdre avec ça. Surtout que si ce type était un Baskerville, il n’était pas à exclure que d’autres membres du clan soient dans le coin et donc que le danger soit en fait plus grand qu’on ne le pense. L’immense corbeau ailé, docile à son propriétaire avait réduit la pauvre créature de l’Abyss inexistant d’un simple coup de patte. En même temps, vu sa taille et sa puissance Raven fait indubitablement partis des Chains les plus puissants qui puissent exister. De son œil pourtant vide de toute pupille, il fixait le nouvel ennemis de son contractant, comme prêt à le réduire en cendre d’un simple coup de bec. Le pire était certainement que Raven possède le pouvoir de tuer les Baskerville, le rendant d’autant plus puissant aux yeux de ses êtres humains pourtant si solide en temps normal.

Immobile, il le menaçait, réclamait des justifications qui au final ne serviraient certainement à rien en fait. Mais de toute façon, le brun qui lui ressemblait physiquement ne perdit même pas son temps à nier son appartenance au clan, annonçant  que bien qu’étant avec eux il les servait et que c’était largement suffisant pour justifier et le rendre soudainement bon. Bien sûr que non. Ce n’était pas pour rien qu’il était chez les Bezarius, il y a Oz, il y a même ce lien avec le Chain Ducal. Ce n’était pas pour se faire un peu d’argent ou autre, il était ici parce qu’on l’avait envoyé. Donc que des raisons supplémentaires de ne pas lui faire confiance. Quel piètre façon de se défendre. Autant il était capable de mentir ou raconter bien des choses sans rien laisser paraitre sur son visage, autant Gilbert ne trouvait pas ce genre de justifications assez  bonnes pour jouer en sa faveur. Lui tentant la main comme si le simple fait de se serrer la main allait les faire se réconcilier. Non mais, le Nightray avait déjà des soupçons pour lui avant, ce n’était pas maintenant qu’il avait des preuves qu’il allait se décider soudainement à faire la paix avec lui ! Il faut être logique un peu. S’avançant, les dents serrées, visiblement crispé, il appuya légèrement avec sa jambe sur la jambe où le tatouage était visible. Il n’était pas non plus sadique dans sa nature, ainsi il ne tapa dedans comme n’importe qui l’aurait fait certainement à sa place.

- Bien sûr ! T’es Baskerville, tu as leur marque et tu ne nie rien. Mais tu crois que je vais te croire ! Je suis sûr que tu as été envoyé chez les Bezarius pour Oz !


Après tout, plusieurs fois ce clan avait démontré bien souvent un certain intérêt pour son jeune maître, sans vraiment savoir pourquoi. C’est vrai, il n’avait rien demandé. Mais peu importe, Gilbert était de toute façon bien décidé à le protéger. Pointant toujours son arme, ne voulant visiblement pas prendre cette main qui lui tendait, son Chain se planta derrière lui, donnant l’impression de les menacer tous les deux de toute sa hauteur, il n’y en avait pourtant qu’un seul sur les deux à devoir le craindre hein. Il reprit, visiblement irrité rien qu’au son de sa voix.

- Alors ? Crache le morceau, pourquoi t’as été envoyé chez eux ?!

Allez savoir comment cette histoire va se terminer…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un rendez vous pour se connaître ou.. se détester ? (PV Gilbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Réveil :: ♠ Centre Ville :: ♠ Places-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com