AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   5th Mars 2013, 04:41

Journée enfin terminée, Yes ! De quoi donner beaucoup de bonheur au blond des Barma. Remplir des papiers pour un boulot qu’il déteste, déjà que c’est dur pour ses collègues de l’emmener écrire un dossier sur une mission faite…

« Bon alors, si j’ai bien compris, plein de trucs arrivés, Chain pas trouvé, et j’ai faim… »

Il regarde son bloc note, avec l’écriture la plus illisible du siècle, mais qu’importe, ça c’est fait ! On va pouvoir rentrer manger un bon repas ! C’est la seule chose qui préoccupe le jeune homme. Il attend quand même un signe pour qu’on lui autorise de partir, autant ne pas fuir comme un voleur. Le signe donné, on voit rapidement plus le Kurana qui court pour rentrer à la maison. Mais d’un coup, il se freine croyant entendre un étrange bruit… Une illusion ? La faim qui fait croire cela ? On ne sait pas vraiment avec ce crépuscule qui se lève. Mais Kurana ne fait qu’hausser les épaules et avance pour aller chez lui. Bien sûr, il n’y va pas à pied c’est un peu loin tout de même, donc il monte dans une diligence. Et pour une fois il s’intéresse à son ombre qui est plus noire que d’habitude, sûrement la lumière ! Il se rend donc chez lui tranquillement.

Enfin arrivé à destination, il saute de son transport et rentre toujours en faisant un peu de bruit, car chez lui les portes s’ouvre bien en grand. Direction la salle à manger ! Non mieux déjà la chambre pour se changer un peu ! Il monte les escaliers en courant et rentre dans sa chambre en bazar. Le mot rangement n’est pas trop son truc, mais refuse que les bonnes y touche, il ne veut pas qu’elle s’use trop les pauvres, déjà que ce n’est pas facile dans ce manoir avec le chef Barma qui est bien spécial… Bref ! Après avoir changé de vêtement plus propre, et plus légers, il descend en cuisine, mais en avançant il entend un drôle de bruit. Mais le Kurana se préoccupe plus de son ventre là. Piquant quelques denrées, car la patience n’est vraiment pas son truc, donc il va devoir aller s’occuper le temps que le repas termine de mijoter, que faire pour le moment ? Une noble lui va lire un bon livre, lui il va plutôt aller voir s’il peut aller jouer à la baballe… Mais d’un coup, il entend un drôle de bruit, ce qui est quand même rare chez les Barma le bruit, car quand on dérange la grande lecture du Chef, c’est signer son arrêt de mort. Chose que Kurana comprend rarement, le mot silence ne fait pas partir du vocabulaire du blond. Alors qu’il regarde derrière lui, il remarque une chose qui n’a pas lieu d’être… Son ombre debout devant lui, de quoi se dire j’ai bu quoi y a quelques minutes. Il fixe son ombre qui part en indépendance total…

« J’ai donné naissance à un deuxième moi ? Ouah….suis trop fort ! »

Oui, il est content de lui, alors que tout être normal aurait paniqué, ou demanderais comment c’est arrivé là ! Pourquoi il a posé Spyt dans sa chambre… Elle l’aurait bien remis en place là. Bon Kurana n’est pas idiot et suit sa « progéniture » Qui d’un coup se dirige dans la biblio…de tonton. Ce n’est pas qu’il devient blanc le blond, mais c’est limite, ce lieu est sacré dans ce manoir. Déjà que frôler la porte c’est beaucoup, y entrer c’est une mort assurée ! Il rentre dans ce lieu béni de Tonton Sénile, pas de Roux dans le lieu ? Tant mieux ! Il regarde à gauche, puis à droite… Il est où numéro 2 ? Le Barma avance dans l’antre et entend un drôle de bruit. Une étagère vient de tomber sous ses yeux, un peu plus et il aurait été la dessous… ouf ? Il avance encore un peu et celle de derrière qui tombe maintenant.

« Tonton Sénile devrais vérifier ses étagères… »

Il avance en soupirant et glisse sur un tas de feuilles…tas de feuilles? Il lève la tête et voit son ombre entrain d’arracher les pages d’un bouquin, bonsoir la tombe ? Kurana se lève et se jette sur le livre et se mange le mur dans cet acte héroïque. Un peu sonné, il pose le bouquin qui a bien souffert dans cette histoire. Il avance doucement et titubant un peu en quête de l’ombre farceuse… Puis il sent une drôle d’odeur, il se remet à courir et voit un magnifique feu de camp….feu bien sûr alimenté de feuille de papier du Rufus… Gros yeux dessiné sur le visage du Kurana. Par instinct de survit il sort de la biblio et prend le premier vase plein sur le guéridon, jarte les fleurs sur le sol et part en courant pour vider l’eau sur les feuilles. Bien sûr la lecture de ses papiers allé être illisible…

« Mais arrête si tu continue le vieux va avoir un arrêt cardiaque ! »

Parole forte, et qui pour lui semble vrai, vous imaginez rentrer dans votre lieu sacré avec tout qui et renversé et brulé ? Y a de quoi se faire des cheveux blanc voir pire une bonne crise cardiaque… En espérant que ce Sénile ne rentre pas..Sinon peut être que Kurana ne reverra plus la lumière du jour qui sait ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   7th Mars 2013, 10:28

Belle journée, merveilleuse journée même, où un soleil de plomb brillait au dehors et où les oiseaux chantaient gaiment sur leurs branches d'arbres. Autant dire que c'était la journée idéale pour aller faire une belle promenade... Mais bien évidemment, le maitre du manoir Barma n'avait pas vu les choses de cette manière, pas du tout même. Comme à son habitude, il s'était enfermé, ou plutôt, n'avait pas fichue le nez dehors, de toute sa journée, histoire de se plonger inlassablement dans ses ouvrages poussiéreux qui n'intéressaient que lui. Tout cela en solitaire bien entendu, ce n'était pas aussi drôle sinon et personne n'avait osé le déranger de l'après-midi également, il avait donc pu passer une assez bonne journée en fin de compte. Certains penseraient avoir perdus leur temps en ne mettant pas un pied dehors et en étudiant des livres ennuyeux, mais ce n'était définitivement pas le cas de Rufus qui estimait n'avoir rien de mieux à faire ailleurs. Depuis combien de temps était-il cloîtré dans sa chambre sans voir personne ? Le duc n'en savait strictement rien et s'en moquait bien, même s'il estimait avoir passé une belle nuit blanche à étudier et la journée de la même manière, il n'était nullement pressé de sortir pour donner le moindre signe de vie aux gens de son manoir, même pas à son neveu... De toute manière, celui-ci devait être allé travailler, il avait tout intérêt à y être allé en fait.

Si le duc Barma avait des horaires décalés et sortait de chez lui quand cela lui plaisait, il n'avait pas la gentillesse d'accorder les mêmes grâces à son neveu, à qu'il avait trouvé un travail plutôt barbant aux archives pour le punir de son manque d'investissement dans les études. Franchement, un Barma qui ne voulait pas étudier... A quoi son frère avait-il bien pu penser en lui laissant sur les bras ? A rien, bien évidemment, cela avait été un malencontreux accident, que même Rufus n'avait pas pu prévoir, mais tout de même. Si au moins il lui ressemblait un peu, ne serait-ce que par l'apparence, si ce n'est par le caractère, peut-être que l'aurait mieux accepté... Mais non, il était gentil, avec des cheveux blonds et des yeux verts, rien de Rufus dans le trait, ce dernier ayant pourtant l'apparence type d'un Barma pur souche. A croire que le petit Kurana avait plus de parenté avec les Bezarius qu'avec lui... Mais non, il venait bien du pays voisin, et son affiliation à la famille Barma n'était nullement à prouver, même si Rufus en avait douté à son arrivée. Cela rendait donc le duc responsable de lui... O joie. Ce n'était pas qu'il ne l'aimait pas bien entendu, son neveu était issu du sang noble de sa famille, ce qui en faisait quelqu'un d'important. Mais Rufus n'était pas très sentimental et ne trouvait pas tellement de point commun avec son neveu, alors à part espérer qu'il finirait par se comporter plus dignement, il n'y avait pas grand-chose à faire pour le chef de famille.

Enfin pourquoi s'attarder sur Kurana, puisque celui-ci était loin, assez loin de Rufus pour qu'il ait la paix en tout cas. Le Barma pouvait donc profiter de sa lecture, tranquillement installé dans son fauteuil... Mais il était si bien installé justement et sa lecture était si ennuyeuse, qu'il finit par céder à la fatigue et à faire une petite sieste sans même avoir conscience de quand il s'endormit réellement. Les nuits blanches, ce n'était plus de son âge définitivement, même s'il en faisait au moins trois ou quatre par semaine... Minimum, cela s'entend, la nuit était si paisible pour étudier après tout et le savoir, cela s'entretenait. Lorsque Rufus se réveilla enfin, il ne devait pas avoir dormis plus d'une heure ou deux, mais la journée touchée déjà à sa fin. Ce n'était pas si mal après tout, il pourrait au moins profiter d'un bon diner avant de retourner se plonger dans son travail, car il mourrait littéralement de faim à présent. Certes, il n'avait pas grand appétit, mais sauter autant de repas d'affilés n'était pas du tout conseillé, même pour lui. Encore tout ensommeillé, le duc se leva donc de son fauteuil et posa son livre sur la petite table tout près histoire de le retrouver en revenant. Sans trop se presser, il sortit de sa chambre et commença à se diriger vers la salle à manger, quitte à faire avancer un peu l'heure du diner pour une fois.

Cela dit, un drôle d'évènement le fit s'arrêter en route, le laissant même croire qu'il avait des hallucinations. Alors qu'il tournait au coin d'un couloir, il aperçut son blond de neveu courir comme s'il avait le diable aux trousses pour... Attraper un vase. A quoi jouait-il encore celui-là ? A donner du travail supplémentaire aux bonnes ? Rufus se moquait pas mal du travail qu'elles avaient à faire, mais il n'aimait pas voir sa demeure en désordre, lorsqu'il n'avait pas mis lui-même ce désordre, cela s'entend. Kurana semblait si pressait qu'il ne le remarqua pas... Ou l'ignora, ce que Rufus ne lui aurait certainement pas conseillé. Même s'il était le pire des oncles de la terre, cela ne dispensait pas son neveu de politesse et de le saluer comme il se doit. Pourtant, ce cher Kurana ne fit que jeter les fleurs qui se trouvaient dans le vase par terre et s'enfuir avec celui-ci à toutes jambes... Non mais, il n'allait vraiment pas bien celui-là ! Rufus se serait presque pincé pour voir s'il rêvait, mais il n'alla tout de même pas jusque-là, préférant croire directement que son neveu avait pété les plombs. L'excentricité était et resterait toujours une histoire de famille après tout...

Levant un sourcil septique devant cette scène, Rufus n'attira même pas l'attention du blond sur lui, sachant qu'il trouverait une explication tout aussi loufoque pour expliquer son geste. Mieux valait aller voir ce qu'il faisait de lui-même, quitte à ne pas apprécier du tout. Ce garçon allait définitivement finir par lui donner des cheveux blancs, bien que le contrat avec son chain l'en préserve, il était vraiment très doué le petit. Le duc se dirigea donc dans la direction où son neveu était partie en courant et il eut un frisson en se rendant compte que ce chemin menait tout droit à sa bibliothèque adorée... Non, Kurana savait très bien qu'il n'avait pas à y mettre les pieds sans son autorisation, encore moins lorsqu'il n'y était pas et avec un vase encore remplit d'eau dans les mains. Certainement pas, il devait tout simplement être passé devant. Seulement, en arrivant devant la grande porte qui conduisait à son sanctuaire, il se rendit compte avec effroi que celle-ci était grande ouverte... Kurana mon garçon, de sérieux problèmes vous attendent, foi de Barma.

Même si Rufus s'était attendu au pire au pire en passant le seuil de la porte de la bibliothèque, il dut bien se rendre à l'évidence... Il était encore loin du pire dans ses craintes ! Par ou donc commencer ? Même ses yeux ne savaient où se poser tellement il y avait de choses qui clochaient. Plusieurs de ses étagères et de ses bibliothèques étaient par terre pour commencer, laissant ses précieux ouvrages s'étaler pitoyablement sur le sol. Mais bien sûre, ce n'était pas tout. Plusieurs livres avaient eu des pages arrachées sans ménagement de leurs vieilles reliures de cuir et même un peu plus loin, Rufus pu constater qu'un feu avait dû se déclarer, car plusieurs ouvrages étaient brulés ! Quant à ceux qui n'avait pas brûlés... Il avait étés noyés sous l'eau que Kurana avait lancée, très certainement pour éteindre le feu qui avait causé les dommages. Kurana d'ailleurs, adoraaaaable petit neveu qui venait de mettre à feu et à sang sa précieuse bibliothèque, plus chérie et plus adulée que ne l'aurait été n'importe quelle épouse dans cette demeure.

Comment... COMMENT avait-il bien pu oser lui faire cela ?? Rufus n'était peut-être pas un oncle très attentionné aux problèmes de son neveu, mais de là à ce que celui-ci lui en veuille tellement qu'il soit devenu un dangereux délinquant prêt à détruire ce qu'il avait de plus cher, c'était tout de même légèrement exagéré. La tête que faisait Rufus à ce moment précis devait être drôle à voir tient, mais de loin seulement, car elle annonçait aussi un carnage imminent, quiconque se trouvant dans la bibliothèque du Barma à ce moment-là, allait subir sa colère. Bon, visiblement, seul Kurana était là pour profiter du visage effaré de son oncle, qui découvrait son lieu sacré mis en carnage. Le rouquin était à ce moment-là prêt à faire une magnifique crise cardiaque, mais il ne pouvait pas... Pas avant d'avoir massacré son neveu, tant pis, les Barma allaient s'éteindre avec eux, mais il ne pouvait pas laisser un tel crime impuni ! Les mains tremblantes de rage, le rouquin se défit du spectacle de ses ouvrages massacrés pour se tourner vers le jeune blond. Si l'illusion du duc avait été présente, celle-ci se serait sûrement mise à bondir partout dans la pièce en hurlant, mais il n'y avait que Rufus et sa rage pour s'en prendre à Kurana là.

" Mais qu'est-ce que tu as fait à MA bibliothèque ? Tu es devenu fou ?! "

Sortant son éventail, Rufus lança un regard de démon à son neveu, lui laissant parfaitement deviner ce qui l'attendait dans les minutes qui allaient suivre. Pourtant, il commença d'abord par se diriger vers l'endroit où il y avait eu le feu pour saisir un livre presque entièrement consumé entre ses doigts gantés. Il se dirigea ensuite vers Kurana et lui plaqua le livre sous les yeux, le regard mauvais et la voix venimeuse pour lui poser une simple question.

" Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te faire subir le même sort, neveu ingrat que tu es ! "

Parce qu'il était son neveu justement ? Parce qu'il l'aimait trop pour le brûler vif ? Devant ses ouvrages massacrés, ces raisons n'étaient certainement pas valables pour Rufus, loin de là. Lâchant l'ouvrage qui s'écrasa contre le sol - au point où il en était après tout... - le duc allait saisir son neveu par le col pour le secouer comme un prunier, acte o combien inutile, mais tellement relaxant, lorsqu'il entendit le bruit d'une autre étagère en train de s'écrouler derrière lui... Qu'est-ce que son imbécile de neveu avait amené chez lui encore ?....

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   14th Avril 2013, 10:54

Les livres c’est quoi ? Un tas de pages rassemble ensemble pour recueillir un nombre important d’informations, tout utile pour la vie ou pour faire rêver. Mais le plus gros défaut de ceci c’est que cela s’abime vite… Très vite. Kurana sans rend bien compte, en même pas 10 minutes il a perdu plus d’une dizaine de livres. À croire que l’enterrement de Kura est prévu dans pas longtemps. Enfin surtout quand d’un coup au moment il se retourne et voit une mèche rousse…la fameuse mèche de son tendre Oncle, avec un visage unique… sur le moment Kurana est choqué et amusé de cette tête, même si la panique est complètement d’augure. Bien sûr on ne va pas s’attendre à un grand saut de joie de la part de l’oncle en question quand même. Mais il ne perd pas son temps le Sénile, en moins de temps qu’il lui faut, il hurle. Ce qui n’étonne pas Kurana qui ferme juste un œil juste pour le haussement de voix. Bon certes ceci est le sanctuaire du Duc Barma normal de le voir dans cet état on va dire. Mais ce qui fait peur c’est l’éventail qui s’approche dangereusement du blond, puis d’un coup il fait un détour pour voir ses livres…euh il est bigleux ? Kurana est là ! Pas là-bas ! Youhou ? Ah bah non en fait, vu que Kurana vient de voir un livre en cendres lui finir presque sur le visage. Puis le tonton devient de plus en plus menaçant, mais c’est qu’une biblio ! Il pourra peut-être tout récupérer ! Enfin Kurana espère car sinon il va rejoindre vite ses ancêtres. Mais alors que Rufus le menace le Chain incrusteur, sourit au-dessus de son étagère devant Kurana et saute pour pousser l’étagère sur son Oncle. Ce n’est pas que Kurana n’aime pas son tonton, mais quand même il ne va pas le laisser. Par réflexe, il saisit le col de son oncle et le pousse le plus loin de l’étagère…dans la plus grande délicatesse inexistante chez Kura bien sûr. Donc résultat il a presque balancé son oncle contre un mur, mais tout ça pour lui sauver la vie ! Mais le blond entend un drôle de craquement.

« ….Oh non j’ai cassé un os de Tonton ! Ou pire…je l’ai peut être tuer... noooooooon, je veux pas devenir comme lui tout mais pas ça ! »

Le jeune homme déprime un peu à l’idée d’avoir les cheveux longs et un air de sociopathe. Kura se demande maintenant, si c’est un meurtre prémédité ou par ou s’il peut faire passer ça pour un suicide… ou bien… Ou bien il a juste à soulever son pied et voir qu’il marche sur des bouts de verre brisé…de verre ?! Le blond regarde ce qui se passe est voit que l’ombre s’amuse maintenant à casser les carreaux… Déjà qu’il y avait pas beaucoup de fenêtre dans ce lieu. Kurana par réflexe saisit un livre en parfait état et le lance sur l’ombre qui s’amuse à tout casser. Bien sûr le poids du livre explose la fenêtre et le livre finit dehors abandonné.

« Oups…. J’avais oublié la fenêtre. »

Bon vu le problème une fenêtre en moins ou pas… rien à faire ? Le Chain a en plus esquivé le bouquin, et il décide de prendre d’un coup le précieux éventail de tonton laissé à la sole car sur le coup… Bah voilà vous voulez qu’on vous balance pour expliquer le choque ? Le Chain s’amuser à frapper dans les bouquins comme s’il jouait au golf avec… Kurana essaie d’esquiver les livres puis d’un coup dégaine son épée pour trancher les livres qui arrivent sur son oncle. Malgré le fait que son oncle le déteste il le protège quand même ! Mais bon, vu qu’il tranche les livres…adieu la vie ! L’ombre semble décidée en plus de ne pas changer de forme. Kurana vs Kurana ténèbres, cool un double maléfique !

« Arrête tout de suite ! Sa suffit ! »

Le Chain se stop d’un coup. Enfin une pose pour le Barma qui a tranché beaucoup de livre envoyé en deux. Il est presque essoufflé. Le Chain a l’air déçu d’un coup. Puis d’un coup, l’ombre commence à grandir, comme si le moindre endroit de lumière était aspiré… Il fait d’un coup noir, très noir. Kurana regarde partout et essai d’avancer mais percute un truc et tombe.

« Aie ! Tonton ?! T’es où ?… J’espère que ce n’est pas le truc que j’écrase de tout mon poids…. Moi qui voulais manger et dormir… »

Kurana ne bouge pas et reste au sol comme une larve, il est épuisé, et à la fois paumé dans tout ce noir. On va dire que cela est nettement déstabilisant tout de même.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   24th Avril 2013, 10:00

Si Rufus Barma pouvait bien se demander une chose, c'était bien ce qu'il avait fait au ciel pour qu'un jour, sans prévenir, ce petit parasite blond nommé Kurana, qui était accessoirement son neveu, débarque dans sa petite vie tranquille. Il ne lui semblait pas pourtant avoir fait quelque chose pour que les puissances supérieurs de ce monde lui en veuille à mort, mais pourtant, la preuve était bien là, quelqu'un lui en voulait terriblement pour lui mettre un tel neveu dans les pattes. Lorsque le môme avait débarqué au manoir Barma, le duc lui avait pourtant bien fait comprendre qu'il ne perdrait pas son temps à s'occuper de lui, il avait autre chose à faire notre homme que de s'occuper de la progéniture de son vieux frère disparut et à peine vu au cours d'une vie. Pour vivre en parfaite harmonie avec son oncle, cet enfant aurait donc dû se contenter d'être invisible jusqu'à ce qu'il atteigne un âge moins contraignant, d'étudier avec hargne et d'obtenir d'excellentes notes dans une des meilleures école du pays, ou même de se teindre la tignasse en rouge tient, juste pour avoir moins l'air d'un enfant adopté chez les Bezarius… Mais non, cela avait été trop lui demander, à croire que le gène du parfait casse-pied avait été isolé et implanté dans tous les Barma, pour le plus grand malheur du chef de famille. Bon, il pouvait dire ce qu'il voulait, il l'aimait bien ce petit… Quand il ne faisait pas trop de bruit, mais il y avait tout de même des jours où il nourrissait l'envie secrète de lui arracher la tête.

Dans ces cas-là, le duc se répétait qu'il n'en avait pas le droit, qu'il était son neveu et qu'il le veuille ou non, son seul descendant légitime pour le moment. Kurana devait donc rester en vie, que cela fasse plaisir à Rufus ou non, même si cela devait raccourcir considérablement la vie du plus vieux à cause des crises de nerfs qu'il devait régulièrement piquer. Calme Rufus, zen, relax, le petit ne fait que des bêtises d'enfant, c'était tout à fait normal et un beau jour, il grandirait et mettrait cela de côté… Quel âge avait-il déjà ? Dix-neuf ans ?... Intéressant, à quel âge les jeunes gens n'étaient plus considérés comme des enfants dans ce pays ?... Bon, d'accord, c'était mal barré s'il ne se mettait pas à grandir très vite là. Encore que, s'il faisait comme son oncle, d'après Sheryl Rainsworth, le rouquin avait cessé de vieillir mentalement lorsqu'il avait aussi arrêté de changer physiquement… Autant dire que l'avenir de la famille Barma était assez compromis vu comme cela, mais il fallait garder espoir... Peut-être qu'un fils caché de Rufus allait faire surface !... D'accord, inutile de rêver, cette famille était irrécupérable. Tout comme certains des précieux ouvrages du duc d'ailleurs, qui une fois brulé, noyé et découpé, n'avait plus aucune chance de retrouver leur splendeur d'avant. Tant pis direz certain ? Oh, mais pas Rufus, certainement pas lui qui vivait cela comme un véritable drame personnel. On l'aurait amputé d'un bras qu'il l'aurait vécu tout pareil… Enfin peut-être pas, mais c'était pour donner une idée d'à quel point il affectionnait ses livres.

S'il passait ses nuits en compagnie de ses ouvrages et non d'une femme, c'était qu'il y avait bien une raison hein, il était totalement amoureux du savoir et de sa petite bibliothèque bien aimée. Autant dire que la détruire revenait à demander une mort rapide et sans pitié, le jeune Kurana devait donc avoir probablement signé une lettre de suicide en bonnes et dus formes avant de faire cela, c'était le plus logique. Ayant laissé ce qu'il restait d'un ouvrage calciné s'effondrer sur le sol, le duc comptait bien faire payer ce crime abominable à son neveu, amorçant un geste pour le saisir entre ses doigts, lorsqu'un bruit derrière lui avait attiré son attention. Ah ben tient, comme si cela ne suffisait pas encore, une grande étagère de la bibliothèque menaçait de tomber… Ah ben pile sur lui ! Mais alors que le Barma allait faire un geste pour se soustraire au sort funeste qui l'attendait sous cette bibliothèque, son neveu fut plus rapide et l'attrapa sans ménagement pour l'envoyer valser contre un mur que le vieil homme se prit en plein face. Si Kurana souhaitait tuer son oncle, il y avait des tas de méthodes, dont certaines très discrètes et sans douleur qui ne lui vaudrait aucun ennui par la suite, alors pourquoi s'acharnait-il à essayer de l'exploser contre un mur ?! Aller Kurana, un petit effort, il y avait des crimes bien plus parfaits que celui-ci, là, les gens allaient bien voir qu'il ne s'était pas jeté tout seul contre le mur et se poserait des questions… Franchement, ce garçon était désespérant, jusque dans ses tentatives de meurtres… Ou de sauvetage, le duc ne savait plus trop là, compliqué de réfléchir à moitié assommé.

Au moins, même si Rufus n'avait pas eu le temps de voir qui avait poussé cette foutue bibliothèque sur lui – se rendant au passage coupable de tentative de meurtre sur son excellence le duc Barma – il était au moins sûr que ce n'était pas son neveu, qui à ce moment-là, se trouvait face à lui, prêt à recevoir un sévère coup d'éventail si ses souvenirs ne le trompaient pas. Mais peu importe, pour le moment, Rufus vivait certainement l'un des instant les moins glorieux de sa longue existence. Valdinguant contre le mur, aidé de son adorable neveu, le rouquin se le pris dans le coin du front, ce qui l'assomma à moitié tandis qu'il glissait le long de la paroi. Heureusement que Kurana avait voulu l'aider, qu'est-ce que cela aurait été dans le cas contraire… Sans être vraiment inconscient, le vieillard eut le crâne qui résonna un petit moment, comme si on lui avait claqué la tête entre deux cymbales, ce qui ne l'aida pas à comprendre la phrase de son neveu. Il l'avait tué ? Mais non, il ne fallait rien exagérer, le duc n'était pas mort tout de même, il lui en fallait plus que cela pour mourir, heureusement d'ailleurs. Enfin, ce n'était pas bon pour ses vieux os tout de même tout cela, encore moins pour son humeur déjà largement irrité par les bêtises du blondinet. Dépité, le duc lâcha un soupire, lorsqu'il entendit un bruit de verre brisé… Ce qu'il y avait en verre dans cette pièce ? Il vous le donnait en mille, les fenêtres ! Dont une que Kurana n'hésita pas une seconde à pulvériser à coup de livre ancien et probablement hors de prix… Calme, tout doux, ne surtout pas faire de crise cardiaque, limite se faire quelques ulcères, mais c'était tout. Au point où sa pauvre bibliothèque en été de toute manière, il n'était plus à sa près le pauvre duc.

Désespéré, le pauvre vieillard ne voulait certainement pas voir cela, c'est pourquoi il ferma un instant les yeux avec l'air dépité. Portant au passage sa main jusqu'à son front qui lui faisait tout de même assez mal, il put constater en rouvrant les yeux que celui-ci était ouvert et qu'un liquide rougeâtre avait couvert ses doigts gantés de blanc. Du sang, merveilleux, il ne lui manquait plus que cela, une superbe commotion cérébrale pour terminer sa journée serait aussi parfaite en prime. Mais l'attention de notre homme fut bientôt détournée par un livre qui vint s'écraser pile à côté de son crâne contre le mur. C'était quoi cela encore ? Devinez ! Un Kurana d'ombre qui s'était accaparé de son éventail pour s'en servir pour envoyer les livres survivants sur… Un Kurana normal. Minute, il y avait deux Kurana ? Ah ben voilà, quand on parlait de commotion cérébrale, elle ne devait pas être bien loin pour que le duc voit double. Quoi que non, les problèmes avaient commencés bien avant qu'il ne se cogne la tête, il fallait donc chercher une autre explication. Comme si un Kurana ne suffisait pas pour foutre le bordel franchement, il y en avait maintenant deux. Encore que, le vrai se rendait au moins utile en empêchant le duc de se prendre des livres en pleine face… En découpant les dit livres, mais puisque c'était pour l'aider, le rouquin n'allait tout de même pas ajouter ce crime à la liste, disons qu'il lui faisait grâce pour le coup. Qu'est-ce que c'était donc que ce chain qui n'avait qu'une seule envie en tête, semer un dégât monstre sur son passage ? Si cela avait pu être n'importe où ailleurs, cela n'aurait pas dérangé des masse le duc, mais là, il s'agissait de sa bibliothèque adorée qui en faisait les frais tout de même, son neveu allait donc l'entendre pour avoir amené une telle chose chez lui.

Mais pour le moment, il y avait plus urgent que de faire la morale au blondinet. Se relevant enfin de sa place, Rufus put constater que le chain avait cessé d'envoyer des livres à la figure de son neveu. Il s'était lassé ? Il ne fallait pas rêver non plus, il avait tout simplement trouvé mieux. Se mettant à grandir et à envelopper la grande pièce de ténèbres, le chain avait trouvé une subtile manière de priver les Barma d'un des sens les plus utiles, la vue. Oh, ils pouvaient toujours voir bien sûr, mais dans cette pénombre soudaine, c'était beaucoup plus compliqué pour eux. Un bruit, ainsi que les plaintes de son neveu, annoncèrent bientôt au duc que celui-ci s'était cassé la gueule, ce qui n'avait rien d'étonnant en fin de compte. Les yeux habitués à la fatigue et à une lumière réduite, dur entrainement à la lecture tardive oblige, aidé de sa voix, le rouquin ne tarda pas à retrouver son neveu et à le frôler du pied… Avant de le pousser franchement, non mais oh, ce n'était pas le moment de faire une sieste, pas après avoir foutu un tel bordel en tout cas. Quoi que, le pauvre devait être fatigué, Rufus pouvait donc lui laisser… Dix petites secondes, le temps qu'il reprenne son souffle, grand seigneur qu'il était notre Barma. Le ton blasé, voire franchement ennuyé, il ne manqua pas de vouloir le secouer un peu.

" Je suis là pauvre imbécile, aller debout ! Ce n'est pas le moment de faire une sieste et quant à ton diner… N'y compte pas avant de m'avoir débarrassé de cette chose ! "

L'attention du plus vieux ne tarda pas à être détourné par un bruit dans son dos… A quoi jouait-il ce fichu chain franchement ? Dans le noir, c'était compliqué à deviner, rien à faire, il aurait bien du mal à le voir venir. Décidant qu'il ne fallait pas compter sur Kurana tout de suite, le rouquin le délaissa pour examiner la pièce, noire, beaucoup trop noire, même une fois plus accommodé à l'obscurité. Mais n'étant pas du genre à se laisser faire par un chain de moindre envergure, le Barma ne comptait pas le laisser envahir son petit chez lui comme cela, ni même passer des heures à chercher des solutions compliquées. C'était un duc oui ou non ? Sentant la créature se rapprocher dangereusement, engloutissant la moindre petite lueur sur son passage, Rufus fit apparaitre son propre chain pour éloigner cette chose. Il fallait qu'il protège sa petite personne, ce lieu qu'il adorait et même… Son neveu ? Oui bon, puisqu'il était là, il pouvait en profiter un peu, il avait l'air exténuer le pauvre môme, alors, peu importe s'il lui tapait sur les nerfs, Rufus se devait de le protéger. Il était de son sang, celui des Barma, Kurana était donc au-dessus des autres pour lui… Bien qu'il le place également en dessous de lui-même, il ne fallait pas pousser non plus. Le chain ducal à ses côté, le rouquin fit un geste vers le chain.

" Je ne permets pas qu'on massacre mes ouvrages, ni qu'on s'en prenne aux Barma, tu vas donc me faire le plaisir de disparaitre. "

Sur un signe de son contractant, le Dodo attaqua, non pas à pleine puissance bien sûr, ce n'était vraiment pas la peine et puis… Le Barma avait un peu la flemme aussi. Très vite, la lumière revint dans la pièce, si brusquement que le Barma dut plisser les yeux pour ne pas être ébloui, ses yeux fatigués par la lecture n'aimant pas les lumières trop vives. C'était terminé ? Pas tout à fait non. Vexé d'être à nouveau réduit à cette forme moindre et misérable… Celle de Kurana en somme, le chain ne tarda pas à réapparaître derrière le duc pour saisir la cheville du blondinet sur le sol et le tirer avec lui pour l'emmener… Allez savoir où tient, il ne savait ce qu'il y avait dans la tête d'un chain notre duc tout de même. Lâchant tout simplement un soupir dépité, le Barma lança un regard ver son neveu.

" Tu vois où cela mène tes bêtises ? Il va sûrement te tuer maintenant…"

… Comment cela il ne l'aidait pas ? Oui… Non, il avait bien envie que cela serve de leçon à son neveu, puisque tous les sermons qu'il pouvait lui faire ne fonctionnait pas, cette méthode serait peut-être plus efficace. Allez petit Kurana, il est temps d'apprendre de ses erreurs et de récolter ce qu'on sème. Rufus fit quelque pas pour ramasser son éventail que le chain avait fini par lâcher un peu plus loin, ignorant volontairement son neveu blond, il se mit à nettoyer son précieux objet. Oh, bien sûr, si le jeune homme était vraiment en difficulté, il irait l'aider évidemment, comme il l'avait fait il y a quelques instant, mais bon… Disons que c'était sa petite vengeance personnelle pour le massacre de ses livres. A ce demander de quel côté était le duc franchement…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   10th Juin 2013, 01:13

La faim…la grande faim se fait entendre, non pas que le Kurana n’est pas nourri, mais le diner doit l’attendre depuis longtemps… Mais là, il ne peut pas trop car il est perdu dans une pièce d’ombre, avec Tonton que demande de plus en torture . En plus le blondinet est complètement épuisé, bref ce Chain de ténèbres et vraiment énervant. Privé du sens de la vue, le jeune homme ne sait pas trop ce qui sa passe. Recevant un coup de pied qui fait rouler l’épuisé, mais quelle délicatesse ! Gémissant un peu, le Kurana aimerait plus une main attentionnée qu’un coup ! Tentant se reprennent ses esprits, le Barma essaie de ce lever, mais ses bras ne voit pas ça du bon œil et le relaisse tomber. Bon heureusement que Tonton est là on va dire, celui-ci ramène vite la lumière… quelle gentillesse. Puis d’un coup il sent un mouvement le tirer à la cheville. Le jeune homme tourne le regard vers sa cheville remarquant que c’est encore cette chose, puis il tourne le regard vers son oncle….


« Tu vois où cela mène tes bêtises ? Il va sûrement te tuer maintenant…»

Serrant le poing pendant qu’il se fait trainer, comment penser qu’un type aussi borné peut aider qui que ce soit. C’est presque énervant…tentant du mieux qu’il peut pour se débattre, ses forces ne font que dire non c’est terminé. La mort ? Ah bah game over alors, que dire d’autre . Tentant aussi doublier les mots de son oncle. Regardant son oncle réduire de plus en plus de sa vision…les ténèbres commencent à l’emplir, sa vision se fait trouble… Il ne put qu’afficher un sourire presque triste…

« Bah de toute façon on peut jamais compter sur les incapables…comme tu dis souvent… Mais ce n’est pas moi qui regarde une personne…disparaitre…tes vraiment le pire que tout » dit il en riant

Un Kurana qui déprime ? Ah non il ne meurt pas ! Hors de question ! Faut faire quelque chose ! Vite ! Euh… Alors que Kurana décide de ne plus se battre, il se fait comme aspiré dans les ténèbres sans plus laisser de trace. Oh moins on a une preuve de nettoyage efficace par cette Chain. Sentant tous une compression à l’intérieur, Kurana ne peut que pousser un cri presque étouffé par le manque d’air. Son bouge un peu, la Chain doit sûrement fuir Tonton ? Bah il ne sait pas… Kurana ressent comme un assombrissement de son cœur. Comme ci une chose étrangère et entrain de l’emplir, il ferme les yeux, ne pouvant plus se défendre… ne pouvant plus se défendre… Il est perdu ? Non il ne perd pas son sourire bien à lui comme d’habitude.

Les ténèbres recrachent Kurana et disparaissent d’un coup. Celui-ci se relève d’un coup et se tourne vers Rufus. D’étranges marques sur le visage, des yeux…emplis de noir ? Kurana est possédé. Saisissant l’épée de celui-ci à la taille, le jeune homme approche son oncle, enfin plutôt le Chain approche le Duc Barma, en affichant un sourire plutôt content. Comme s’il avait gagné. Victoire ou pas ? Les mouvements sont rapides, la vitesse et l’agilité de Kurana sont dues à son âge. Donc el Chain en profite joyeusement ! Essayant de tuer ce foutu duc tenace. Tout en jubilant avec la voix de Kurana, c’est lui le plus fort pense-t-il ! Peut-être va-t-il porter le coup fatal à cet homme roux ? Il tente tout ce qu’il peut, même à le faire basculer pour qu’il se retrouve à terre. Mais en fait, le possédez le mène droit contre un mur. C’est terminé ? L’épée se lève prête à porter son coup final pour le Chain. Mais alors qu’elle était élancée, l’épée ce stop net sur le coup. La lame tremble étrangement, la main gauche de Kurana se pose sur le poignet du droit et serre comme pas possible. Tout son corps tremble, tentant quand bien même de rester debout ! Des petits gémissements étouffés se font perceptiblement. Il relève la tête, un œil turquoise sur la gauche se montre, l’autre et toujours noir. Kurana tente de reprendre le dessus sur son propre corps, faisant preuve d’un mental fort pour tout reprendre ce qui lui appartient. Le combat est assez ardu, le Chain refuse de laisser la place ! Ne sachant plus quoi faire, le jeune homme arrive à prendre dans un dernier mouvement l’épée avec le seul membre qui lui obéit et la retourne contre lui, le Chain tente de l’empêcher, mais le mouvement et sur de lui. L’épée transperce l’épaule droite de Kurana, il se mutile de façon à ne pas pouvoir manier l’épée s’il perd le contrôle. Le Chain pousse un hurlement et sort vite du corps et se retrouve à terre, dans une forme plus petite et opaque, elle ce faite avoir… Le jeune homme blond, les larmes aux yeux, la douleur se propage de plus en plus dans sa tête… Il fait un petit sourire vers son oncle.

« Voilà tonton….j’espère que ça te suffit à ta…protection…de la famille…. »

Dit-il en se laissant tomber au sol, épuisé, blessé, il a juste fait son devoir, celui de protéger son oncle et arrêter sa bêtise…. Cela suffit maintenant ? Ou le Chain a-t-il d’autre tour dans son sac ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   22nd Juillet 2013, 10:54

Dire que cela devait être une journée tranquille… Franchement, est-ce que Rufus y avait cru une seule minute ? Si oui, il aurait dû abandonner tout espoir en voyant son unique neveu traverser le couloir en courant avec un vase remplit d'eau… Sans les fleurs qui vont avec bien évidemment, cela aurait été trop normal encore sinon. Le pire avait été pour lui qu'il se dirige avec vers sa précieuse bibliothèque, lui donnant alors furieusement envie de l'étriper de ses propres mains, ce qu'il réussit à contrôler car… Il ne pouvait pas se débarrasser comme cela de l'unique membre de sa famille encore en vie, cela serait stupide. Mais bon, commencer par lui faire payer la destruction partielle de sa bibliothèque était un bon début déjà, qu'il n'eut même pas le loisir d'entreprendre, puisqu'un chain assez curieux s'en était chargé à sa place. Soyons honnête, en tant que possesseur d'un chain ducal aux ailes noires, le Barma aurait sans nul doute couper court à tout cela et faire en sorte que tout rentre dans l'ordre sans dégât… Oui, mais cela n'aurait alors pas servi de leçon à se neveu adoré – ou en tout cas supporté - , qui avait bien besoin de prendre un peu en maturité… Oui, cela venant de Rufus, c'était tout de même fort, mais bon, si le blondinet devait un jour lui succéder, il fallait bien qu'il s'assure qu'il était à la hauteur, non ? On avait exigé tout autant de lui-même dans sa jeunesse, alors, c'était un peu à son tour de s'acharner sur l'éducation des plus jeunes.

Mais n'allez pas croire que Rufus était un homme sans cœur pour autant, il avait tout de même certains principes… Par exemple, il tenait à sa famille et même s'il semblait laisser le plus jeune se débrouiller tout seul et ne pas regretter que celui-ci soit en mauvaise posture, ce n'était en fait que sa manière à lui de se venger du sort qu'avaient subi ses pauvres livres. Pour qui le prenez-vous donc ? Il n'allait tout de même pas laisser son neveu se faire dévorer par cette chose, pas indéfiniment en tout cas, il savait tout de même que cela n'était pas la chose à faire… On l'accuserait de s'être débarrassé d'un gêneur après. Alors que non, hors de question, aussi blond qu'il était, Kurana restait un Barma et Rufus n'était pas du genre à laisser sa famille se faire exterminer sans réagir. Seulement voilà, peut-être était-il un peu trop sûr de lui lorsqu'il laissa au jeune homme le soin de se sortir seul de cette affaire. Franchement, il n'était plus vraiment en état pour cela, un peu d'aide ne serait pas de refus, bien qu'avec son exigence naturel, le Barma ne le compris pas tout de suite. Il voulait tout simplement le jouer un vilain tour ? Eh bien, disons simplement que le tour c'était retourné contre lui, lorsque le plus jeune n'avait pas montré la détermination qu'il espérait à se battre. Alors que le duc s'attendait à le voir se débattre, cogner ou autre joyeuseté de ce genre, il fut surpris d'entendre la voix assez étrange de son neveu lui parler, s'auto proclamant incapable, mais disant que son oncle était bien pire puisqu'il le regardait disparaître sans rien faire.

C'était donc ça ? Même son propre sang le connaissait si mal pour pouvoir penser ainsi qu'il le laisserait se faire tuer sans lever le petit doigt ? Dans un sens, c'était horriblement vexant en fait… Même son neveu avec qui il vivait le prenait pour le pire des monstres… Disons que c'était le prix à payer lorsqu'on est aussi excentrique et bizarre que lui ? Certainement, du coup, le plus jeune avait réellement l'air de penser qu'il vivait ses derniers instants, aussi pathétique que cela puisse paraître. Si Rufus avait été sensible, il aurait trouvé cela bien triste… Mais il s'agissait de Rufus Barma tout de même, cela ne le toucha donc pas aussi profondément que cela aurait dû l'être. Il n'aimait pas cela tout de même, cela lui donnait une drôle de sensation, comme s'il avait échoué quelque part, sans vraiment pouvoir mettre le doigt sur l'instant exact. Secouant la tête face aux paroles de son neveu, il trouve quand même le moyen de lâcher avant que celui-ci ne se fasse engloutir.

" C'est vrai, je suis le pire de tous. " Affirma-t-il sans broncher, presque comme une fierté. " Mais après toute ses années, tu devrais au moins avoir l'ombre d'une idée sur comment je fonctionne mon neveu. "

Ce n'était pas bien compliqué pourtant. Il était égocentrique, ne répugnait devant aucune méthodes pour obtenir ce qu'il voulait et ne prenait pas compte de la vie des gens dans ses plans, mais lorsqu'il s'agissait de sa famille, cela pouvait varier. Il s'aimait lui-même, alors, il pouvait bien chérir son sang et son nom ? Le même que Kurana portait et qu'il le traite d'idiot ou d'incapable, cela ne changeait rien, il était l'avenir des Barma et n'avait donc pas le droit de mourir aussi bêtement, Rufus ne laisserait pas faire cela. Amour familiale ? Pragmatisme pur et dur dirons d'autre… C'était très difficile à déterminer en fait et ne comptez surtout pas sur lui pour vous mettre sur la bonne voie. La pauvre, s'il était vraiment désintéressé de l'avenir de son neveu, il le laisserait là, tout simplement, se faire dévorer par ce chain infâme, mais il n'en fit rien. Un regard mauvais sur le visage, le Barma ouvrit d'un geste sec l'éventail qui lui servait d'arme et fonça droit sur le chain pour lui asséner un coup. Une fois, deux fois, le chain recula, tenta d'esquiver, mais le rouquin parvint à le blesser et à lui faire recracher le blondinet qui tomba sur le sol… Avant de se relever dans la foulée. Il était donc en pleine forme ? Il ne fallait pas croire cela non, d'étrange marques étaient apparu sur son visage et ne rassuraient en rien sur la suite des évènements.

Alors que le duc s'approchait de son neveu pour voir comment celui-ci se porter, le dit neveu tourna vers lui un visage affichant un sourire assez malsain, très satisfait en fin de compte, alors que ses yeux avait viré au noir… Ça, ce n'était pas Kurana. Enfin si, c'était son corps, mais pour ce qui était de l'attitude et des pensées, c'était beaucoup moins sûr. Sans perdre de temps, celui-ci attaqua d'ailleurs le plus vieux qui dû faire un sacré pas en arrière pour l'esquiver à temps. Eh bien oui, un Kurana qui attaque son oncle, cela reste surprenant, même s'il ne pouvait sûrement pas le voir en peinture avec tous ce qu'il lui faisait subir au quotidien. S'en suivit alors un combat… Un combat cela ? Oh que non, Rufus n'allez tout de même pas blesser son neveu déjà épuisé, le but étant pour l'instant de le sauver, cela serait un peu contradictoire. Ce qu'il fallait, c'était faire sortir cette chose de son corps, mais comment ? Pendant qu'il réfléchissait à une méthode pas trop brutale de le faire, le Barma ne pouvait qu'esquiver les coups de Kurana, ou plutôt du chain qui le possédait, ce qui lui fit tout à coup prendre conscience de son âge… Eh oui, véritable jeune homme qu'il était encore, Kurana était rapide, fort et agile, ce que Rufus était encore… Mais qui ne se comparait tout de même pas à de la véritable jeunesse. Surtout qu'il ne voulait pas le blesser, ou encore pire, ce qui lui compliquait encore la tâche. Vite fatigué par les assauts constants du plus jeune, le Barma fini par trébucher et se retrouva d'un coup coincé contre un mur, avec pour seule issu, l'épée brandit sur lui… Il était mal barré en somme.

" Kurana, je t'interdis de faire ça tu m'entends ?! "

Si c'était utile ?... Surement pas, mais bon, il pouvait toujours essayer. Quelque part au fond, il devait toujours y avoir son neveu et Rufus lui avait tout de même appris un certain respect de ses ordres… Du moins l'espérait-il. Notez aussi qu'il avait pris soin d'utiliser son prénom cette fois-ci et non pas un "crétin" ou un " incapable" comme il en avait l'habitude, histoire qu'il sache bien à qui il s'adressait. Pourtant, malgré cela, l'épée s'abattit bien sur le Barma… Du moins… Il la vue s'abaisser ? Prêt à encaisser un coup, le rouquin avait alors levé les yeux pour voir une drôle de scène, celle d'un Kurana, luttant pour retrouver son propre corps…. Résultat ? Pas vraiment beau à voir, puisque le neveu ne trouva rien de mieux que de planter sa lame dans sa propre épaule. Dans un sens, c'était toujours moins désagréable pour Rufus que dans la sienne, mais bizarrement, voir son neveu se vider de son sang devant lui ne l'arrangeait pas des masses non plus. Lui-même connaissait les limites de son corps et ce qu'il pouvait supporter, mais Kurana, il avait un doute sur sa solidité tout à coup, comme s'il venait de se rendre compte qu'il était humain et fragile… Révélation de l'année, qui ne lui était même pas venu lorsque celui-ci était gamin, chapeau. Malgré cela, le gamin trouva le moyen de sourire à son oncle, qui faisait pour sa part une tête assez surprit, car il n'aurait pas pensé que Kurana irait jusque-là tout de même…  Si cela convenait à la protection de la famille ? Protection de lui-même, oui, mais de la famille c'était un peu raté là. Se précipitant vers son neveu qui tombait sur le sol, enfin redevenu lui-même apparemment, le Barma saisit son bras encore valide pour l'empêcher de heurter le sol trop violement tout de même.

" Tu es un Barma aussi que je sache, si tu veux protéger la famille, il faut aussi te protéger toi-même crétin… " Lâcha-t-il sans trop savoir s'il était entendu.

Il ne manquerait plus que ça tient, que le seul héritier que Rufus avait sous la main meurt bêtement en s'enfonçant sa propre épée dans l'épaule… Bon, en même temps, si c'était Rufus qui mourrait maintenant, ils ne seraient pas plus avancés, car il doutait que Kurana est envie de devenir duc avec toutes les responsabilités et le travail que cela apportait. Le pauvre, s'il lui mettait sous le nez ne serait-ce qu'une partie du travail que le réseau d'espionnage des Barma représenterait, il ferait sans doute un malaise dans la secondes en imaginant devoir contrôler tout cela. Ah la la… Les Barma étaient bien mal partie là, mais ce n'était pas une raison pour laisser un chain stupide les décimer. Laissant un instant son neveu en plan, espérant aussi qu'il n'était pas à la minute près pour recevoir des soins, le plus vieux  s'avança vers le chain qui avait considérablement réduit de taille maintenant qu'il était sorti du corps du neveu. Levant son éventail dans sa direction, le rouquin invoqua alors son chain et lui donna sans tarder l'ordre de détruire cette chose. Ne se faisant pas prier, le dodo apparut alors et se jeta serres en avant vers la créature, la détruisant grâce à son pouvoir. Cette chose avait causé bien assez de soucis après tout, ce n'était pas dommage. Se tournant à nouveau vers son neveu, le duc le rejoignit sans perdre de temps pour se pencher à sa hauteur, saisissant son col pour le secouer un peu afin qu'il ne perdre pas connaissance.

" Kurana Barma, je t'interdit de mourir. " Commença-t-il en faisant pression sur sa blessure pour éviter qu'il perde trop de sang. " Et si tu oses me désobéir, songe juste qu'à mon âge, je ne tarderait pas à te rejoindre pour te le faire payer, tu as ma parole. "

… Un simple "tient bon mon garçon, je ne veux pas te perdre" cela serait trop demander ?... Disons seulement que cela ne sonnait pas très… Barma. Mais l'idée y était tout de même, il voulait le garder en vie. Jugeant qu'il pouvait tout de même le déplacer, le rouquin décida de passer le bras non blessé du garçon autour de son cou pour le porter tel le blessé qu'il jusqu'à une des chaises de la salle. Le laissant ensuite là, il alla ouvrir la porte de la bibliothèque, il ne perdit pas de temps pour crier au premier valet qu'il croisa qu'il voulait un médecin tout de suite. Il ne manquerait plus que cela qu'un noble crève par manque de soin tient, Rufus avait bien les moyen de lui payer un bon médecin tout de même, ne comptait pas sur lui pour que cela arrive. Saisissant au passage sans trop y penser une petite nappe qui ornait un meuble, le Barma retourna ensuite auprès de son neveu et lui tendis le tissus pour qu'il l'applique sur la plaie, avant de réfléchir que… Mince, il se montrait attentionné là !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   16th Septembre 2013, 04:40

Kurana Barma, 19 ans d’âge, n’aura pas vécut bien longtemps comme jeune homme bien fougueux. Il restera parmi nous la pensée d’un jeune homme bien énergique, mouton blond des Barma…. NON mais non on ne l’enterre pas maintenant ! On fera des discours beaucoup plus tard ! Comme si Kura va passer l’arme à gauche, déjà il est droitier donc si l’arme tombe ça sera à droite, nah ! Okay réflexion légèrement inutile, mais pour le moment notre Barma ne va pas mourir, enfin on l’espère quand même… Non pas qu’après ça va faire un chômeur si notre jeune homme meurt…  Bah oui quoi penser un peu au pauvre narrateur ! Ahem, bon il n’a pas non plus l’oncle le plus froid du monde quand même, non au contraire, il refuse que lui-même passe l’arme à  gauche. Après tout Kurana est quand même un peu le dernier espoir de la génération Barma.

Bien que la vision du jeune homme soit trouble, voir très peu clair… Il entend presque une voix lui hurler dessus. Ce n’est pas super agréable, enfin surtout quand on a envie de dormir… Oui une grosse fatigue touche le jeune homme. Bien qu’il essais de chercher un peu où il est, une voix bien connus de celui-ci se fait entendre… Le faisant sourire, c’est bien le moment d’avoir le sourire aux lèvres. Mais son oncle a tellement sa façon de dire son affection, c’est assez hilarant. Sentant quelque chose de chaud couler le long de son épaule. Il a du mal à ressentir la douleur, tellement elle est forte c’est dur de décrire cette sensation de ne faire qu’un avec la douleur…. Sa vue a du mal à revenir quand même, enfin à l’anormal surtout…

« Ça va… J’ai juste envie de dormir… Réveil moi pour… Manger… »

Une voix qui a du mal à sortir de son émetteur, Kurana ne se rend pas compte de la gravité de la situation. Il ferme les yeux laissant tomber sa tête doucement pour dormir…. Bien qu’il reçoit un coup à la joue… Grognant un peu, il retente, mais en voilà un autre de coup. Sérieux on peut plus laisser les gens dormir ! Bien qu’il est assez froid maintenant, le voilà torse nu. Euh ? Pourquoi ?! Ah oui un médecin qui le soigne, désolé fausse alerte aux pervers. Obligé de recoudre la plaie, ce jeune homme c’est vraiment bien mutilé tout seul. Sérieux la prochaine fois sois plus gentil avec toi-même Kurana ! Poussant certains petits bruits de douleur équivaut au gémissement de celui-ci. Le jeune homme tousse un peu pour reprendre sa voix. Puis se sent comme soulever. Super du transport gratuit, enfin ah moitié trainé quand même, mais ce n’est pas grave. On peut dire que cette soirée et assez éprouvante au manoir ! Le jeune homme se trouve maintenant allonger dans un lieu bien confortable… Tellement confortable qu’il se noie dedans. Enfin s’enfonce dedans, le voilà dans son lit tout doux rien qu’a lui ! Bien que son bras le lance vite en douleur… Mais le jeune homme s’endort vite d’épuisement et d’émotion trop forte…

« TONTON ! »

Dit-il en s’asseyant d’un coup. Regardant partout, il est bien dans sa chambre. Mais combien de temps a-t-il dormit ? Mystère ça. Mais au moins il vient de se souvenir qu’il a faillis tuer son oncle, bravo jeune homme ne soit pas fière quand même de cet acte… Après tout on ne tue pas Rufus Barma… Regardant assez inquiet ses mains… Ayant peur que tout cela recommence comme cette fameuse nuit il y a quelques années.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   5th Novembre 2013, 04:38

Manger… Qui pouvait donc penser à manger alors qu'il frôlait la mort et perdait son sang à gros jets ?... Ne cherchez pas, Kurana Barma le pouvait ! Il était vraiment un cas ce garçon, à croire que le frère de Rufus crevait de faim le la nuit où il avait conçu son fils et avait ainsi maudit son fils qui connaitrait ce sentiments jusqu'à la fin de ses jours, peu importe ce qu'il pouvait avaler. Mais ce n'était vraiment pas le moment de penser à ce qu'on le réveil pour le repas franchement, puisque visiblement, avec la plaie dont il était affubler, le fait qu'il se réveil vraiment s'il s'endormait n'était pas si sûr. Etait-il inconscient au point de ne pas voir qu'il passait près de la mort là ? Visiblement, et c'était si désespérant que Rufus pouvait se demander s'il devait vraiment le sauver tout compte fait… Mais si, il le devait, c'était son neveu, son seul héritier, il y tenait et tout ça… Mouais, il lui cassait tout de même royalement les pieds le trois quart du temps, mais le laisser crever bêtement n'était pas une option acceptable, surtout pas après que le jeune homme est prouvé qu'il pouvait protéger les Barma, en la personne de son oncle rouquin. Mais bon, à soixante-sept ans, s'il perdait son seul héritier, le noble serait bien embêté tout de même, car ce n'était pas Sheryl qui allait lui en faire une fois qu'il serait marié – car oui, ils allaient se marier, vous n'êtes pas encore au courant ? – elle était un peu périmée pour cela malheureusement… Quoi ? C'est vrai, ne faites donc pas cette tête, même Rufus en avait conscience hein, mais il n'allait tout de même pas s'en trouver une plus jeune alors qu'il avait passé la majeure partie de sa vie à tenter de séduire celle-ci.

Une seule chose restait donc à faire pour Rufus, compresser la plaie du petit blond jusqu'à ce que le médecin arrive… Ce qui parut atrocement long au Barma pour le coup, surtout qu'il du empêcher son neveu de tomber les pommes à plusieurs reprises en lui collant de magnifiques baffe dans la figure… Bon, cela n'était pas non plus la partie la plus désagréable hein. Une fois le médecin enfin sur place, le rouquin s'éloigna un peu pour lui laisser la place, qu'il fasse son boulot tout de même, mais resta tout de même dans la pièce histoire de s'assurer que tout allait bien. Pff, il ne pouvait pas avoir des parents qui feraient cela à sa place ? Non ? Tant pis, Rufus n'avait plus qu'à s'en occuper… Il ne dit pas un mot pendant que le docteur recousait le plus jeune, mais sa présence devait tout de même être stressante pour l'homme qui devait ce dire que le noble peu sympathique allait probablement lui arrachait la tête si son neveu y restait… Ce qui n'était pas si faux hein. Heureusement pour lui, tout se passa bien et le blondinet put être ramené dans sa chambre, trainé par deux valets… Oui, il y avait mieux, mais tant pis. Ce que fit Rufus ensuite ?... Il attendit simplement que tout le monde s'en aille pour aller s'assoir dans un fauteuil se trouvant dans la chambre du blessé, patientant en jetant de temps un temps un coup d'œil vers lui pour voir s'il ne faisait pas une petite rechute…

Et bien non, il dormait le petit, bien comme il faut en plus… Combien de temps ? Difficile à dire puisque le rouquin lui-même avait fini par céder au sommeil au bout d'un moment, puisqu'il n'avait rien de mieux à faire, mais il faisait déjà nuit lorsqu'un cri l'appelant réveilla le plus vieux… Il était obligé de crier lui ?! il ne pouvait pas respecter le sommeil des autres ?... Ahem, il était souffrant, on devait donc lui pardonner… Mouais.  Lançant un regard peu sympathique à son neveu qui s'était redressé sur son lit, le Barma lui répondit avec la mauvaise humeur habituelle des gens qu'on réveille brutalement.

" Pas besoin de crier, je ne suis pas sourd ! "

Oui oui, mieux valait le rappeler tout de même à son âge, il entendait très bien et il ne fallait donc pas gueuler pour espérer se faire comprendre de lui, c'était même fortement déconseiller si on ne voulait pas l'énerver. Se frottant un instant les yeux, le Barma fini par se lever de son fauteuil pour aller rejoindre son neveu… Là, il aurait fallu qu'il le rassure peut-être, qu'il lui dise que tout allait bien, qu'il le félicite même de son acte plus ou moins héroïque ?... Non, quand même pas, Rufus ne s'était pas subitement transformé en bonne femme et n'était pas non plus devenu gentil dans son sommeil, ce serait trop beau. Il se contenta donc d'aller soulever un peu le bandage de Kurana pour voir comment aller la blessure juste en dessous, histoire de savoir si l'infection n'allait pas le tuer après hein. Cela faisait mal ? Peut-être un peu, mais il fallait bien surveiller. Apparemment, la plaie allait plutôt bien, mais il préféra tout de même demander à son neveu.

" Tu as de la fièvre ? Ou un autre symptôme qui mériterait qu'on s'en inquiète ? "

Prenant un instant de réflexion, il ne tarda pas à reprendre la parole avant que Kurana puisse dire quoi que ce soit.

" Et par pitié, ne me dis pas que tu as faim…."

Et oui, il le connaissait bien le jeune Barma, encore que… S'il lui disait qu'il avait faim tout de même, cela pouvait être bon signe aussi, la preuve que la blessure ne l'avait pas tant affecté que cela. Lâchant un soupir, le Barma décida finalement de faire un petit test pour voir si son neveu se portait bien ou pas, car s'il ne réagissait pas à la phrase suivante, il était vraiment malade…

" Au fait, tu es puni pour avoir détruit une partie de ma bibliothèque. Attend toi à passer un mois épouvantable. "

Ah, Rufus et sa bonté légendaire, heureusement qu'il était là tient…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 352
Age : 23
Personnages préférés : Leo Baskerville, Elliot Nightray, Oz Bezarius, Xerxes Break
Double comptes : Edwina Phantom

Feuille de personnage
Nom & prénom: Barma Kurna
Nom du Chain : Spyt !
Groupes:


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   26th Janvier 2014, 02:03

Frôler la mort n’est pas quelque chose que beaucoup aime se vanter, enfin peut être que le jeune homme Barma serait peut être de ce genre…. ? Bah oui attendez, frôler la mort est en revenir tranquillement tel une balade de santé c’est une chose que tout le monde prendrait ça en fierté ! Mais passons ce détail. Alors qu’il regardait ses mains, une grande douleur arrivée à la tête de Kurana, cela vient de son épaule… Fermant un œil sur le coup, il se rendait bien compte qu’il c’est bien amoché le p’tit ! Aussi quelle idée de se planter une épée en pleine épaule ? Bah chacun son moyen de se stopper, mais faut payer les conséquences !

En parlant de conséquence, sur le coup il ne l’avait pas remarqué, mais à la voix grognant, il ne pouvait que le voir, l’oncle Barma de mauvaise humeur sur le fauteuil, dans la chambre de Kurana… Oh la vache l’honneur du moment, tonton est là et s’inquiète ? Kurana un conseil, pense à jouer au loto aujourd’hui. Le jeune homme blond fixe son membre de famille qui décide de se lever, mais alors qu’il aller demander s’il allait bien, Rufus Barma touche la blessure… Sur le coup le jeune homme serre l’autre poing, et se retient de hurler, et de pleurer de douleur, on reste digne larmes aux yeux ! Ayant quand même pas envie de finir avec le crâne fendu s’il a le malheur de gueuler sur le Duc.

Mais ce qui le surprit, vraiment c’est que son oncle s’inquiétait vraiment. Le jeune homme le fixe comme surpris lui-même de cela, après tout ils sont les seuls Barma restant. Kurana aurait était mort d’inquiétude si son oncle était en danger de mort, après tout c’est un oncle comme un…papa ? Ouais, non poussons pas ça l’extrême. Mais alors que le roux posa une question sur un souci de symptôme potentiellement dangereux pour la santé, le jeune homme sourit et ouvre la bouche.

« Si j…
- Et par pitié, ne me dis pas que tu as faim…

…. Zut ? Le jeune homme eu comme un bug et resta la bouche ouverte…. C’est vraiment ce qu’il a dit, après tout il n’a pas encore diné, et toute l’énergie demandé était tellement épuisé, que le ventre de Kurana est devenu un troue noir qui va surement s’attaquer lui-même ! Il baissa le doigt qu’il avait un peu levé comme s’il allait dire la révélation du moment et referme enfin sa bouche et baisse un peu la tête. Condamné à avoir faim, quelle affreuse douleur !

Mais c’est alors que le coup de grâce arrive, un fatality violent de la part du frère de son père. Même un coup typique du Barma, ce qui fait faire de gros yeux à Kurana quand même. Y a que chez les Barma qu’on morfle, même blessé, ce n’est pas pour les fillettes la famille Barma ! Tu peux souffrir encore plus que tu le souffre !  Un slogan qui semble ne pas faire peur au prétendantes de tonton... Les pauvres dames…

« Mais….je viens de frôler la mort tonton, laisse moi mourir en paix…. »

Contradiction très intéressante, sur le fait qu’il veut mourir en paix mais qu’il est vivant. On peut dire qu’il s’embrouille un peu quand même, avec presque la tête abattu. Le jeune homme alors reprend un air confiant !

« Puis tu m’en dois une tonton alors on annule cette punition ! »

L’audace de répondre, ce n’est pas comme s’il venait de l’autre monde ! Mais autant se sauver la vie comme on peu ! Qui ne tente rien n’a rien ! Qui ne joue pas ne sera pas sûre s’il aura gagné, on peu t’en sortir un paquet de citation la dessus mais restons calme. Le blond regarde en souriant son oncle et d’un coup il reprit la parole…

« Et si je dis que j’ai soif… ? Tu ne vas pas être dépité ? »

On contourne le mot faim, en espérant qu’il ramène un bon bol de soupe bien chaude et bien épaisse. Malgré un petit gémissement à cause qu’il se remet bien dans son lit,  son épaule se remet de sa blessure profonde. Ps pour plus tard, ne plus se blesser, ça fait trop mal !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Ex Leo-sama♥

Barma un jour ! Barma toujours...hélas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 143
Age : 25
Personnages préférés : Rufus ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom: Rufus Barma
Nom du Chain : Le Dodo
Groupes: Famille Barma


MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   6th Février 2014, 05:15

Franchement, Rufus n'avait pas autre chose à faire que de pouponner son neveu ? Oh que si, des millions de choses plus intéressante à faire, mais voilà, on ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie et l'envie de savoir si son seul descendant passerait la nuit était la plus forte. Bon, au pire, les Barma perdrait un blond, peu attaché au savoir et à tous ce qui faisait un Barma digne de ce nom en général… Mais c'était une raison pour s'en moquer ça ?... Probablement oui, mais que voulez-vous, Rufus voulait protéger sa famille et Kurana en faisait justement partie, il fallait donc faire avec. Il avait donc attendu, patiemment, que son neveu veuille bien émerger de son sommeil de malade, puisqu'il fallait visiblement attendre qu'il se réveille pour en savoir plus sur son état de santé. Après tout, il pouvait bien avoir quelques blessures internes aussi, qui le feraient souffrir sans que l'on puisse le déceler dans son sommeil. Mais une fois le blondinet réveiller, Rufus du bien se rendre compte que… Non, il s'était "inquiété" pour rien visiblement puisque son neveu n'avait pas l'air d'aller si mal que cela. Certes, il était pâle et ses mouvements semblaient difficile à cause de la blessure qu'il avait reçu à l'épaule, ou plutôt qu'il s'était infligé lui-même, mais à part cela… Il avait l'air en forme non ? En tout cas, si Rufus ne l'avait pas coupé dans son élan, il lui aurait réclamé de la nourriture, ce qui était chez lui un signe de bonne santé évident.

D'ailleurs, en l'empêchant de le dire, il semblait lui avoir collé un coup de massue encore plus blessant que le coup d'épée… Mais qu'avait-il donc avec la nourriture cet enfant franchement ? N'était-il pas au courant qu'il y avait d'autre occupation dans la vie ? Visiblement pas non, mais au moins, il ne grossissait pas en fonction de ce qu'il avalait, encore heureux d'ailleurs, sinon le Barma lui aurait rationné ses repas depuis bien longtemps. Un Barma obèse et puis quoi encore… Déjà qu'il n'aimait pas lire, il ne fallait pas trop pousser non plus. Mais si lui dire qu'il n'aurait pas à manger tout de suite était un choc pour lui, attendait un peu la suite lorsque le rouquin lui annonça qu'il était puni pour le mois et encore, cela était plus que miséricordieux selon le Barma qui avait vu sa précieuse bibliothèque partir en fumé à cause de lui. Comme s'il allait échapper à son sort en lui faisant pitié, le blond lui rappela qu'il avait frôlé la mort et donc qu'il méritait qu'on le laisse mourir en paix…. Rien à faire, la logique de ce garçon lui échapperait toujours. Ce qui lui fit lever les yeux au ciel… Très franchement, il avait vraiment des gênes en commun avec cet enfant ou bien on lui jouait un sale tour depuis des années ?

Mais attendez donc, le pire était à venir, car très sûr de lui, le plus jeune avait fini par reprendre en lui disant qu'il fallait qu'il lève la punition car il lui en devait une…. Pardon ? Le Duc Barma devait quelque chose à quelqu'un ? Première nouvelle, vous n'arriverez certainement pas à faire avaler cela au rouquin. D'accord, il lui avait peut-être sauvé la vie, mais remettons tout de même les choses dans leur contexte… C'était lui qui avait introduit ce chain ici et avait donc mis la vie du Duc en danger, ce qui pour Pandora, pouvait très facilement passer pour un crime atroce. Levant un sourcil devant cette audace improbable, le Barma fit un pas vers son neveu pour se pencher à son chevet, l'air plus hautain et sûr de lui que jamais.

" Je t'en dois une ?... " Commença-t-il comme si l'expression même lui filait des boutons. " Dois-je te rappeler qui t'héberge, te nourris, te trouve du travail et donc une utilité dans la société ? Dois-je te rappeler aussi que c'est toi qui a amené ce chain dans ma demeure et que des documents important ont sûrement étaient détruit aujourd'hui ? Je ne te dois rien et n'essaye pas de négocier avec moi, tu n'es pas de taille mon garçon. "

Et non, on ne négocie pas avec le Duc Barma, à moins bien entendu d'aimer perdre… Ou d'être un inconscient. Comme Kurana d'ailleurs qui ne tarda pas à lui demander avec le sourire s'il pouvait dire qu'il avait soif… Il fallait s'y faire, il penserait toujours à son estomac en premier cet enfant. Lâchant un soupire, le Barma finit par s'approcher de la porte pour l'ouvrir, surprenant ainsi une servante qui arrivait avec un plateau sur lequel était disposé du pain et un bol de soupe pour le malade. Pas mal l'oui pour un vieux hein ? Bon en même temps, quand on réclame quelque chose, il faut bien s'attendre à ce que cela arrive à un moment ou à un autre, au moins, on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas penser à son neveu. Laissant la servante passer, il s'adressa une dernière fois à son neveu.

" Mange et reprend des forces, ta punition est levée…. Jusqu'à ce que tu sois guéri. "

Et une fausse joie, une ! Le Barma était vraiment infecte quand il s'y mettait non ? Un sourire narquois aux lèvres, il salua le blond d'un simple mouvement d'éventail avant de quitter la pièce. Et bien quoi, il n'allait pas lui tenir la main jusqu'à ce qu'il se sente mieux hein, vous vous attendiez à quoi de sa part ?

[Je te laisse finir o/.... Ou laisser comme ça c'est toi qui vois xD]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Lyria pour cette superbe sign *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Être tué par tonton ou ne pas être tué, telle est la question ! [Pv Rufus ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Manoir Barma :: ♠ Bibliothèque-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit