AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   22nd Février 2013, 22:49

De là où elle était, Heileen pouvait voir le ciel. Le temps était chaud et beau, pourtant cela faisait déjà quelques heures que la demoiselle ne voyait ce magnifique bleu qu'à travers l'espace réduit séparant deux rangées de bâtiments. Il faut dire que contrairement à son habitude, une humeur sombre la hantait depuis déjà quelques jours – enfin quoi de plus naturel, vu que l'époque correspondait à celle pendant laquelle sa sœur avait trouvé la mort deux ans auparavant. La jeune orientale faisait de son mieux pour conserver sa bonne humeur, mais cela semblait inquiéter encore plus sa mère, un trouble parfaitement visible dans son regard. Ce qui était assez ironique, parce que cette dernière n'était elle-même pas en forme en ce moment et que sa fille ce faisait du souci. Vraiment, quel duo irrécupérable.

  Ces deux années étaient passées en un battement de cil, aujourd'hui la voilà arpentant les ruelles à la limite de la zone qu'elle osait visiter, ce qu'il y avait au-delà faisait plus partie de la périphérie de Réveil que de la capitale. Tiens en y réfléchissant, l'endroit où la sorcière se trouvait actuellement n'était pas dans sa cartographie avant cet événement. Ah, et voilà qu'elle y repensait. Quelle période horrible, heureusement qu'il n'y en avait qu'une par an des comme ça. Bref, sa marche lente dans l'ombre des édifices ne lui faisait pas du bien, surtout qu'elle manquait de se retrouver face contre terre toutes les cinq minutes. Le sol était en  piteux état, les dalles inégales avaient été posées à la va vite et ne formaient pas un support plat et certaines avaient été arrachées ce qui rendait le tout encore plus impraticable. Merci à ceux qui aiment voir trébucher les passants.

  Bien sur, la jeune femme était au courant pour la mauvaise fréquentation du quartier. Mais en pleine journée les risques étaient moindres non ? Et franchement elle n'avait pas le cœur à se retrouver dans la foule, s'en éloigner le plus possible valait mieux. Sans oublier que sous sa carrure se cachait une force à ne pas sous-estimer, mais bon pour qu'elle ait l'occasion de démontrer cela il faudrait qu'on l'agresse, ce qui ne s'était toujours pas produit alors que l'après-midi était bien avancé. Comme quoi, ce n'est pas parce qu'une fille se balade dans ce genre d'endroit qu'elle se fait forcément agresser. Et pourtant elle y était depuis la matinée, donc plusieurs heures.

  Son ventre gargouilla. La brunette n'avait rien avalé d'autre encore que son petit déjeuner, y remédier serait une bonne idée. L'un de ses restaurants favoris n'était pas loin en direction du centre-ville, à cette heure-là il devrait être vide. Elle accéléra le pas et tourna pour s'engager dans un espace encore plus sombre que le précédent, mais qui s'allongeait presque jusqu'au cœur de la grande ville. Plusieurs minutes s'écoulèrent dans le calme, aucun bruit ne lui parvenait même des rues proches. Il n'y avait vraiment pas de vie dans ce coin, et elle parlait d'expérience ; elle n'en était pas à sa première journée ici. C'est ce qu'elle se disait quand soudain un bruit retentit. Non, c'était une succession de plusieurs bruits, une pierre qui rebondissait sur le dallage mal entretenu. Son cœur accéléra brutalement sous la montée d'adrénaline. Dame Chance l'aurait-elle finalement quittée ? Se retournant vivement en s'éloignant de la source du bruit, Heileen  regardait fixement la personne qui était apparue dans son champ de vision.

-Qui va là ?

  La posture de la sporcière était méfiante, mais elle fut surprise de voir un jeune homme qui semblait être tout ce qu'il y a de plus respectable. Les apparences pouvaient-elles être trompeuses à ce point ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan


Dernière édition par Heileen Blauereiss le 24th Janvier 2014, 07:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   24th Février 2013, 04:35

Quoi de plus normal pour un Barma de pioncer jusqu'à 10h du matin ! Eh bien faut croire que non ce n’est pas du tout normal, vu qu’une bonne est venue réveiller Kurana en panique. Peur d’une représailles de tonton ? Mais non, faut pas avoir peur, il est juste spécial ! Même très très spécial ce sénile… Bref, la tête complètement dans les vapes, il se réveil avec du mal et arrive à sortir de son lit si possessif. Pardon petit lit mais va falloir qu’on se quitte ! Quel tragédie, au point que Kurana se mange le mur en allant à sa salle de bain. Il ouvre la salle de bain, avec comme super vision une pieuvre qui lit le journal…Spyt est vraiment un Chain spécial, elle se gêne vraiment pas. Le blond baille devant le miroir, il va devoir aller bosser, bosser… mot inconnus au jeune homme, oui très inconnus au point qu’il se rendort sur lavabo.

Rebelote ! La bonne arrive et secoue Kurana paniqué, elle a du croire qu’il c’est évanouie. Aussi faut presque une petite musique héroïque pour bien le réveiller le Kura, de quoi mettre une bonne ambiance au réveil ! C’est à travailler ça tient… Enfin bon, Kurana est enfin prêt, tout beau, tout propre et il est 14h00. Donc cela nous fait un Barma qui court qu’elle classe quand même. Il passe en rapide dans la cuisine prendre un truc pour le chemin, et fonce dehors. Heureusement qu’il ne pleut pas quand même, sinon le blondinet peut bien glisser et percuter le sol tête la première…

Arrivé en ville il décide de prendre un raccourcie par les rues sombres et désertes souvent. Enfin c’est un point vu rapidement effacé, vu que la y a une demoiselle devant lui. Ah bah génial une théorie foutu en l’air, enfin c’est vrai d’habitude il y a personne et là y a une fille, pas juste ! Kurana regarde la demoiselle, elle est perdue ? Elle est en danger ?! Elle se retourne et le fixe, peut être qu’elle est poursuivie par un dealer ! Voir pire un violeur ! Kurana doit la protéger…attend il l’a connait même pas…

« T’en fait pas je te veux pas de mal ! je vais te protéger ! Si tu es poursuivi par une cruelle personne, je te défendrais ! »

L’imagination débordante de Kura peut souvent faire peur au personne normal on va dire. Non mais y a de quoi en être dépité, on comprend pourquoi Rufus la foutu au archive. Bon alors qu’il vient de passé pour un taré de première on va dire, le Kura n’oublie pas ses politesse.

« Ah, je m’appel Kurana ! Je sais ce n’est pas d’ici… »

Il rit sur son prénom un peu étranger pour lui. Enfin il prend tout avec humour quand même. En y pensant, il remet bien son sac, Spyt bouge dedans. Elle n’aime pas les filles, elle déteste plus que tout que Kurana parle avec une femme, jalousie ? Oh oui , très possessif au fond. Peut être quand faite la demoiselle travaille…

« J’espère que tu ne travail pas là, bon ce n’est pas glorieux ce travail, je dérange en fait…ah non faut pas ce donner à des étrangers comme ça ! »

Voilà maintenant qu’il descend la femme au stade des femmes qui vendent leur corps… Non mais l’imagination du Barma est vraiment épatante de comment elle évolue en moins de quelques minutes tout de même. Enfin bref si cette fille ne la pas gifler dans les seconde a venir, c’est qu’elle à une bonne patience, ou alors qu’elle prend tout dans l’humour. Mais il y peut rien le petite Blond, il est juste quelqu’un d’une grande imagination qui lui mais un petit défaut.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   24th Février 2013, 08:06

Vraiment il n'y avait jamais personne ici en général, même les jours où Heileen était de bonne humeur et que sa marche l'avait juste éloignée du centre ville sans qu'elle s'en rende vraiment compte. Alors pourquoi fallait-il que cette rencontre ait lieu pile le jour où son humeur était difficilement rendue gaie ? En plus ce jeune homme semblait pressé, alors pourquoi perdait-il son temps à s'arrêter pour lui parler ? Bref, au moins semblait-il plein d'un joyeux entrain et n'était-il pas mal intentionné. Au contraire sa première réplique insinuait qu'il voulait protéger la demoiselle qui ne niait pas paraître sans défense.

-Non, je ne suis pas en danger...

Donc tu peux continuer ton sprint de l'après-midi, allez. La brunette pensait ça très fortement en espérant qu'il comprendrait, mais rien à faire le blond reprit tout de suite la parole. Sa réplique avait du passer inaperçue, surtout que la conviction n'y était pas au rendez-vous il fallait bien l'avouer. Tiens, une preuve de sa bonne éducation alors qu'elle avait déjà presque honte de l'avoir cru un seul instant mal intentionné : il se présentait en riant de son prénom qui ne semblait pas si étrange à la jeune orientale... D'ailleurs, ce prénom venait de l'Ouest non ? Voilà qui l’intriguait ! Mais là encore pas le temps de réagir, ce Kurana était décidément très rapide.... Attendez, il était en train de la confondre avec une fille de joie ? Après l'avoir imaginée menacée par une quelconque personne peu fréquentable ? Mais où puisait-il toute cette imagination... et aussi cette énergie ? La sorcière n'en manquait pas non plus dans ses phases, mais là c'était... Beaucoup, complètement débridé. Et aussi très amusant. Eh oui, avec toute cette scène l'inconnu avait réussi à lui transmettre une bonne humeur qu'elle ne pensait pas retrouver avant quelques jours. Un véritable électrochoc qui permit à la bénéficiaire d'éclater de rire comme elle aimait le faire, c'était l'une de ses réactions naturelles. Le plus dur était de le contenir ensuite, elle y parvint après de nombreuses tentatives infructueuses. C'est donc pliée en deux avec le bras droit contre le ventre -l'autre étant occupé à essuyer ses larmes- qu'elle répondit.

-Du calme, j'ai du mal à suivre ! Vous en avez de l’imagination, non je ne vends pas mon corps je me balade. Mon nom est Heileen. Vous venez de l'Ouest vous aussi ?

Ah là là, cette discussion pourrait lui faire plus de bien que sa marche solitaire. Quel hyperactif il était, encore plus qu'elle. Cela lui permettait de décompresser complètement, surtout qu'il avait la tê de quelqu'un qui s'attend à une réaction violente – bon dans un sens ca l'était hein, toutes les femmes n'acceptent pas facilement d'être traitées de catin. Quel bien son caractère lui faisait, ne restait plus qu'à espérer pouvoir en profiter un peu plus longtemps. Après tout, Kurana semblait être quelqu'un de bien avec qui Heileen pourrait devenir amis. Oui c'était une bonne idée, au milieu de laquelle elle fut coupée par son goinfre d'estomac toujours vide. Le bruit qu'il émit la fit rougir de gêne.

- Désolée je n'ai encore rien avalé depuis ce matin. Si tu as du temps, que dirais-tu de manger ensemble ? Je connais un endroit pas très loin. Ah, le tutoiement te dérange ?

S'il acceptait cela ferait une heure de détente, elle le sentait. Mais encore fallait-il qu'il dise oui, hors avant de lui adresser la parole il courait vers le centre, certainement pour une affaire urgente ou pour le travail. Alors il fallait espérer se tromper.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   21st Mars 2013, 09:56

Une rue qui semble déserte, maintenant deux personnes se trouvent à bloquer le passage. Pour une fois une jeune demoiselle à suivre le rythme de Kurana, enfin tente. C’est vrai que l’énergie de Kura est une chose que les Barma ont rarement ! Après c’être bien fait son monologue en passant par la fille en détresse, à celle de joie, ce qui est épatant notons comme changement. Il s’attend même à recevoir une baffe, après tout qui aime cette caractéristique quand on parle pour la première fois à une demoiselle ! Mais là, c’est différent la demoiselle se marre complètement… Ce qui surprend un peu Kura qui eut quelque petite rougeur sur les joues de gênes quand même, c’est bizarre qu’une fille éclate de rire sur ce genre de sujet quand même… Puis elle n’est pas étonnée de son prénom étranger. Peut-être que le « vous aussi » veut tout dire… Elle aussi ?! Cool ! Bref alors que la petite discussion s’entame un bruit se fait entendre d’un coup. Le bruit d’un estomac qui réclame qu’on le remplisse. Le blond fait un petit rire entendant le bruit. Heileen propose alors de manger !

« Oh que non ça me dérange pas, je ne suis pas vieux donc tu peux ! En plus ai rien à faire j’ai faim maintenant que tu en parles ! »

Il part en courant, oui il a complètement effacé son travail de son esprit à croire que cela est peu important et c’est le cas on va dire… Rien à faire de ce boulot nul ! Puis d’un coup il fait demi-tour vers la jeune fille, oui il est partie trop vite, il a oublié qu’il doit la suivre. Il faut savoir partir tranquillement que courir comme un taré. Chose que son Oncle aimerait bien qu’il comprenne. Déjà que quand il va rentrer, il a intérêt à préparer un casque pour le coup d’éventail… A force l’oncle va peut-être en avoir marre, enfin peut être… ?

«Donc tu viens de l’ouest aussi ! Eh bien c’est rare de voir des gens de là qui ne sont pas touriste » rit-il « ou alors tu es une trafiquante… Non ! Enfin euh…non ! »

L’imagination repart directe en cour de création, au moins il a compris qu’elle ne prend pas tout directement mal, mais quand même… Il avance tranquillement dans les rues, et sort enfin de cette rue sombre pour arrivée dans ce lieu paisible, où les rues pavées sont plus agréables et mieux fréquentées.

«Bon je suis un homme je vais tout te payer pour le repas ! C’est gentleman ! Enfin d’après ce qu’on m’a dit-il faut le faire. »

Au moins c’est un détail qu’il a retenu, bravo Rufus soit fière de ton neveu, il a retenu UNE règle de galanterie. En y pensant, en plus de son travail il a zappé sa chère petite gluante pieuvre violette qui attend tranquille dans son sac, la pauvre quand même… Oublié par son contractant, c’est quand même méchant ! Bon au moins, Kurana a gagné un repas, une rencontre. Il fouille dans son sac, mais il entend un grognement alors qu’il saisit sa bourse, et oui détail qu’il a oublié, une Chain jalouse comme pas possible… Le Barma nous donne une magnifique scène d’un homme avec la main coincée dans son sac qui tente de la sortie.

« Non c’est pas le moment ! Rends ! Tout de suite ! »

Il pose le sac à terre et tire sur sa bourse pour la sortir de son sac. Spyt tien bien le tissu, hors de question qu’il prend un déjeuner avec une fille ! Non mais une fille hors de question ! Kurana tire de plus en plus sur le tissu qui lâche à la fin, et voit un peu l’argent s’éparpiller. Il soupir et ramasse le tout qui est en dehors du sac, pour ce qu’il y a dedans on oublie, le céphalopode ne voudra surement pas lui rendre. Le jeune homme compte ce qu’il a en tout, heureusement que la noblesse sert un peu, la moitié suffit bien pour payer les deux parts au restaurant et tant mieux !

« Bon alors, on y va ? »

Il sourit comme si cela est…banal ? Pour lui oui, pas pour les gens qui l’ont regardé en mode, « mais il est fou ou quoi ?! » Alors qu’il regarde la jeune fille en souriant, il ne remarque pas un tentacule qui lui frappe derrière la tête et rentre discrètement et rapidement. Le jeune Barma se frotte la tête avec une miné un peu boudeuse maintenant, cela commence bien !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   22nd Mars 2013, 23:43

Être de bonne humeur, c'est bien. Rencontrer des gens, c'est bien. Rigoler aussi tiens, c'est bien. Eh bien, Heileen se retrouvait avec les trois en même temps ! Ce n'était pourtant pas gagné vu sa mauvaise humeur de tantôt et l'endroit mal famé, mais la demoiselle venait de rencontrer un jeune homme à l'énergie – et à l'imagination - débordante qui avait réussi à la faire partir dans un fou rire. Oh cela avait semblé surprendre et surtout gêner Kurana vu la teinte que prit son visage, mais s'en empêcher lui était impossible – vous en connaissez beaucoup vous, des personnes capables de premièrement s'imaginer que vous êtes en danger pour ensuite théoriser que vous êtes une fille de joie ? Ce changement radical et surprenant explique la réaction de notre petite sorcière non ? Comment ça, vous ne me croyez pas quand je dis que n'importe qui aurait réagi de cette manière ? Au moins c'est original comme premier abord !

Bref, ce fut au tour de l'occidentale de se sentir embarrassée quand son ventre se mit à crier famine, faisant s'échapper un petit rire du blond. Les voilà à égalité. Bah, n'empêche qu'il accepta joyeusement sa proposition – il n'avait donc aucune urgence, mais à ce stade-là la jeune femme décida de ne pas se demander pourquoi il sprintait - avant de... Partir en courant... Puis faire brusquement demi-tour. Ou comment provoquer une nouvelle crise de rire chez Heileen qui l'étouffa pour pouvoir parler - essayer de sortir une phrase compréhensible et être hilare, ce n'est pas compatible malheureusement, la demoiselle a assez souvent tenté l'expérience pour le certifier.

-Allons-y alors, mais sans courir hein !

Les voilà qui commencent à marcher. Très vite Kurana reprend la conversation, pour encore une fois repartir dans sa créativité débridée en suggérant qu'en fait son interlocutrice n'est pas une péripatéticienne, mais une trafiquante. Avec tout ça, la brunette commençait à avoir l'habitude, n'empêche qu'un petit rire remonta de sa gorge.

-Non, je suis... Une vilaine sorcière !

Tout en disant cela d'une voix qui se voulait vieille et maléfique, elle avait mis ses mains, dont les doigts étaient repliés pour accentuer l'effet, à hauteur de son petit visage tordu en une grimace étrange puis fit un petit « grrr » guttural. Hé, quand on est une sorcière cette blague est très amusante à faire ! Après tout la personne en face ne s'attend pas à ce que ce soit la vérité, donc autant en profiter ! Surtout que pour rendre le tout plus crédible, la jeune femme se remit à rigoler juste après. Ils venaient d'arriver dans une rue plus large, paisible et mieux entretenue quand Kurana proposa de payer pour eux deux – ce qui rappela à la sorcière qu'elle n'avait pas pris d'argent... Quelle idiote. Pas le temps de répondre oralement à l'offre, le blond était en train de fouiller dans son sac et donna un ordre... A qui ? A son sac ? C'est l'impression qu'il donnait, mais Heileen, dont un sourcil s'était arqué, doutait fortement. Décidément, voilà une personne pleine de surprises ! Le jeune homme décida finalement de poser son petit bagage à terre pour rendre la fouille plus facile et se mit à tirer sur quelque chose. A croire qu'il y avait un animal qui ne voulait pas le laisser prendre ce qu'il voulait ! Finalement quelques pièces s'éparpillèrent au sol - « quelques » est relatif, la somme est déjà bien suffisante pour le repas. Ses yeux bleus sombres s'agrandirent : se pourrait-il qu'il vienne d'une famille aisée ? Kurana se releva finalement après avoir récolté l'argent, puis sourit. Une chose non identifiée heurta l'arrière de son crâne, rendant son expression boudeuse et faisant se relever le deuxième sourcil de la demoiselle, qui finit par simplement rendre son sourire au blond. Les mystères sont ce qu'ils sont après tout, elle-même était un être magique alors. Leur avancée reprit tranquillement.

-Si payer ne te dérange pas, j'accepte ton offre ! J'ai oublié de prendre de l'argent...

Un petit moment d'hésitation, puis finalement Heileen céda à sa curiosité, son sourire joyeux toujours présent.

-Tu pourrais m'en dire plus sur toi ? Ah et, il y a quelque chose dans ton sac ?

Quand sa curiosité était piquée la jeune occidentale avait du mal à s'arrêter, même si elle n'aimait pas trop questionner les gens – certains se braquent très vite, une réaction compréhensible. M'enfin, Kurana ne semblait pas faire partie de cette catégorie à première vue.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   21st Avril 2013, 04:46

Une journée calme est tranquille, voilà ce qui semble se montrer devant Kurana. Bon une rencontre très vite qui se termine en repas pour le midi c’est bien ça non ? Bon il doit payer mais un homme se doit de payer à une femme ! Mais ce petit détail ne convient pas du tout à Spyt ! Oh que non, une femme manger avec Kura . Hors de question ! Alors qu’une scène plutôt étrange vient de se dérouler devant les yeux de la jeune fille. Un beau combat se déroule sous ses yeux, un sac et un blond c’est unique ! Après avoir bien débattu, le Barma à son précieux argent ! Il rit un peu gêné, de plus qu’il vient de se prendre un coup de sa pieuvre qui n’est toujours pas d’accord de cela.

« Bien sûr que je peux te payer le repas ! Un homme doit toujours payer à une jolie demoiselle ! »

Il sourit content d’avoir bien retenu sa leçon pour une fois, dommage Rufus tu rates ce moment unique. Enfin bref, alors que le blondinet avance tranquillement, celui-ci se fait questionner par la demoiselle qui demande si elle peut en savoir un peu plus sur lui. Eh bien quelle question pleine de curiosité, bon vu la scène qui vient de se passer c’est normal de cette question du pourquoi et comment ! Le jeune homme se gratte derrière la tête et réfléchit quoi dire sur lui.

« Eh bien je suis un homme déjà ! J’ai faim ! Et… J’ai un monstre dans mon sac ! »

Dit-il pour narguer sa pieuvre qui grogne d’un coup. Bon vaut mieux pas que la demoiselle mette la main dans ce sac au risque de se faire mordre d’un coup. Après tout Spyt a bien du mordant quand il s’agit d’une femme qui la touche. Le Barma rit de sa petite blague, après tout il lui a dit qui il est là maintenant ! Enfin ce n’était sûrement pas la réponse qu’elle devait attendre quand même. Alors qu’il arrive devant le peut-être restaurant de la demoiselle Kurana reprend la parole.

« Y a pas grand-chose à dire sur moi on va dire, bon si je dis Barma y a beaucoup à dire d’un coup, mais si je dis Kurana y a pas grand-chose, enfin si tu comprends ce que je veux dire…. »

Il se gratte un peu la joue, car après tout c’est vrai le prénom Barma est très connus de tout le monde, mais quand on dit Kurana… y a beaucoup moins à dire… À si son oncle lui a beaucoup à dire sur cette légende Kurana, l’homme capable de lui faire des cheveux blancs ! Alors que le jeune homme s’assoit enfin, car toute l’énergie qu’il a ressenti le besoin d’être rechargé comme on dit, il balance sa tête de droite à gauche puis d’un coup reprend encore la parole !

« Mais si tu es une sorcière, tu dois savoir faire des trucs ?! J’aimerais bien savoir quoi ! Je suis très curieux…enfin ça doit être de famille! »

Il rit un peu. Connaitre quelque chose que tonton connaît par c’est unique ça ! Après tout ça va le faire bien griser tout de même. Puis il veut s’amuser à croire à cette blague, c’est un peu pour montrer, qu’il veut connaitre aussi la demoiselle, qu’il a traitée avant de femme de joie. Heureusement qu’elle a bien pris cela, sinon il aurait la joue bien rouge notre jeune homme. Il s’inquiète un peu aussi, car le fait que Spyt est dans le sac, il a peur d’une mauvaise réaction de celle-ci et donc la met bien sous sa chaise pour être sûr qu’on n’est pas une pieuvre violette qui apparaît d’un coup devant la demoiselle sur la table… Et qu’elle ne finisse pas en friture aussi, cela serait très gênant de manger sa Chain si vous comprenez ce qu’il pense. Alors qu’il attend la réponse de Heileen, il vient de se rendre compte qu’il a oublié un truc peut-être important. Mais cela ne lui vient pas en tête, peut-être pas si important… Oh que si Kura a oublié son boulot, son oncle va littéralement l’assommer quand il va rentrer. Mais bon, le Barma préfère l’extérieur que l’intérieur, après toute l'odeur du vieux papier et une chose que le blond déteste plus que tout ! Sa lui rappel… Tonton !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   22nd Avril 2013, 02:21

Vraiment, quelle scène étrange de voir Kurana se débattre avec un malheureux sac. Une fois le combat fini, il adressa un sourire à Heileen qui le lui rendit bien avant de s'assurer que payer ne le dérangeait pas, ce à quoi le blond répondit une phrase assez galante. « Jolie demoiselle » qu'il a dit, sauf que la demoiselle en question n'avait absolument pas l'habitude qu'on la complimente, la preuve étant que sur le coup de la surprise et du sens de la phrase elle eut quelques rougeurs. Est-ce qu'il la taquinait ? Cette pensée suffit à la faire légèrement bouder. Quoi qu'il en soit la vision que son visage offrait désormais devait être quelque chose. Elle baissa un peu la tête et passa lentement ses doigts dans ses cheveux, juste au-dessus de son oreille gauche pour glisser quelques mèches derrière, profitant du geste pour concentrer son regard sur le bracelet qui pendait à son petit poignet. La brunette se reprit finalement plutôt rapidement avant de rejoindre le jeune homme, qui avait repris la marche, et de le questionner. Il se gratta le crâne, l'air songeur, avant de commencer à lui répondre. À l’évocation d'un monstre dans son bagage, l'apprentie vétérinaire fut quand même assez intriguée, mais un grognement en provenance du dos de Kurana se fit entendre. Haussant un sourcil, Heileen eut un moment de surprise avant de reprendre la parole avec amusement.

-On dirait bien oui, et elle semble sauvage !

Accepter l'étrange voir le surnaturel était bien plus facile quand on avait sa nature, ce qui avait du positif parfois. Tapotant du bout du doigt le sac du blond, la jeune femme guetta une réaction.

Peu de temps après, le duo arriva devant le restaurant. C'est alors que Kurana en dit un peu plus sur lui, révélant même faire partie de la famille Barma.... Deux secondes, ce nom sonne familier aux oreilles de notre sorcière... Quand sa mémoire se décida enfin à ne pas se rebeller, elle fut assez stupéfaite : alors il faisait partie d'une des quatre grandes familles ? Vraiment ? Eh ben, comme quoi il n'était pas impossible de croiser quelqu'un qui faisait partie d'un tout autre monde ! Mais quelque chose semblait troubler le jeune homme. Il est vrai que faire partie d'une famille connue a souvent pour conséquence d'être plus connu par son nom de famille et la réputation qui lui est associé que par son prénom et notre personnalité. M'enfin, la demoiselle aux yeux bleus ne s'était jamais basé sur des critères sociaux pour apprécier quelqu'un, donc peu lui importait au final même si c'était quand même assez inattendu. Ils rentrèrent s'installer à table, ensuite Kurana dodelina un peu de la tête avant de l'interroger sur sa nature de sorcière... Quoi ? Attendez deux secondes, il l'avait crue ? Pour de vrai ? Ça ne le rendait pas sceptique ? En général quand Heileen faisait cette blague les gens rigolaient en disant que c'était très drôle mais ne prenaient absolument pas cela pour argent comptant, c'était justement tout l'humour de la chose.

Et surtout, la Blauereiss était loin d'avoir honte de sa nature, mais c'était bien connu que les personnes normales faisaient difficilement confiance à des êtres doués de pouvoirs inhumains. C'est bien pour cela que sa famille avait dû fuir l'Ouest d'ailleurs, parce que leurs dons avaient été exposés et qu'à cause de cela on les avait pris en chasse. Alors non elle ne se plaindrait jamais d'être née ainsi, mais concevait très bien qu'on puisse avoir peur de ses capacités. Seulement voilà, non content de se montrer curieux, le blond ne semblait pas du tout avoir peur de ce qu'elle pourrait lui faire. Et voilà, la zoophile était complètement perdue... Il était sympathique ce jeune homme, alors l'idée de lui dire la vérité la tentait bien, mais le secret était une vertu pour les êtres doués de pouvoirs, elle avait cruellement conscience de cela depuis que sa maison et sa famille avait péri devant ses yeux. Mais en même temps, son intuition lui disait que Kurana ne lui voudrait aucun mal et ne la trahirait pas. Et puis, lui s'était montré assez bavard sur lui-même, personne ne l'avait obligé à dire qu'il était de la famille Barma. Bon, cornélien dilemme, ta fin arrive. Prenant une grande inspiration, la demoiselle prit son courage à deux mains et parla timidement, prenant bien garde à regarder ses mains serrées sur ses genoux, le cœur battant sous l'effet de la pression.

-Lire dans les pensées...

Non, ça n'allait pas. Maintenant que sa décision était prise, avoir peur ne ferait que la rendre hésitante. Respirant encore plus profondément pour raffermir sa volonté, la jeune femme releva le menton pour regarder son interlocuteur et lui sourit, un semblant de confiance retrouvé.

-Je peux lire dans les pensées. Tu veux vraiment en avoir un aperçu ?

Avec l'accord de l'intéressé, rien ne l'empêchait d'utiliser son don de naissance. Fermant les yeux un court instant pour se concentrer, elle les rouvrit finalement et planta son regard dans celui de sa cible. Comme à chaque fois, ses pupilles réagirent en se fendant tandis que ses iris prenaient une teinte dorée, une transformation brève qui marquait l'activation de son pouvoir.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   11th Mai 2013, 06:40

Les rencontres pas prévues son peut être des choses parfois rare, mais avec Kurana c’est toujours de l’imprévu, qui devient prévu. Le faisant littéralement oublier le travail, bah on n'y peut rien si cela ne l’intéresse pas trop quand même, mais bon. En plus pour manger, donc autant dire qu’il ne va pas refuser ce Kura, surtout avec une demoiselle ravissante et gentille. Mais alors que c’était pour rire cette histoire de pouvoir, celle-ci acquiesce et dit pouvoir lire les pensées. Étrange quand même, enfin c’est peut-être une Chain qui lui permet cela, ou pas ? Vraiment une sorcière ? Pas possible… Curieux quand même le Kurana cherche une certaine logique tout de même. Les sorcières existent donc vraiment ? Génial ?! Elle propose de faire l’expérience même, sur le coup le jeune homme n’a pas trop réfléchi on va dire.

« Vas y, je veux trop voir ça ! »

Peut-être que c’est intéressant à voir, après tout on ne voit pas ça tous les jours quand même, donc autant tester tout cela. Le jeune homme la fixe, et n’est plus que surpris par le changement de teinte de Heileen, pratique si on veut changer de couleur des yeux au moins. Mais le jeune homme se sentait tout bizarre, comme une drôle d'impression qu’il n’est plus trop seul dans sa tête. Les yeux qui ont du mal ont restés ouverts, il devait tenir jusqu'à ce qu’elle a fini. Mais il sentait bien que quelque chose fouillait, mais sur le coup comme un idiot, les yeux qui grossirent, il a oublié un léger détail qui va lui faire beaucoup regretter cela.

Le noir, tout est noir, mais d’un coup on entend un petit cri, puis un autre qui le rejoint, puis de plus en plus de voix arrive, hurlant la même phrase à tue tête. On entend en fond la pluie qui clapote, clip-clop, clip-clop plusieurs bruits se mélange. Puis enfin une image d’une femme blonde ressemblant à Kurana en plus jolie, jeune, gracieuse, qui tend les bras puis d’un coup sur cette robe si blanche qu’elle porte, elle devient rouge, ce rouge écarlate qui la teinte puis on la voit sombrer dans des flammes, avec derrière une voix qui hurle maman. Les flammes continuent de fuseler, le sol qui peu à peu se teint de rouge au fur et à mesure que le feu se propage, quelque membre sur le sort qu’on voit entailler, sûrement inerte vu les entailles. Une épée très grande plantée sur le sol, sûrement larme de ce crime qui a était utilisé pour que tout ce liquide vital coule. On entend de pleurer d’enfant qui plus on avance augmente. On voit une sorte de petite boule blanche dans son coin, ou le feu ne vient pas, mais ou la teinte cramoisie reste sur le sol, et sur les vêtements semble-t-il de ce petit être qui pleure les mains ensanglantées, bizarrement cette enfant ressemble beaucoup trop à Kurana, normal après tout, c’est lui qui pleure, c’est sa tête qui a fait ses images floue…mais suffisante pour comprendre beaucoup trop. Le petit continu de pleurer et avançant du mieux qu’il peut, ses vêtements de noble sont tout déchiré, plein de sang qui n’est pas le sien. Il avance doucement pour aller dans la pénombre de ce lieu qui ressemble de plus en plus à une forêt, pleurant, en appelant sa mère du mieux qu’il pouvait. Sur cette image le jeune homme dans le monde réel saisit d’un coup le poignet de la jeune fille et le serrer beaucoup trop fort qu'une simple prise…

« Arrête….tout suite ! »

Ce passé est trop lourd pour lui, trop difficile, trop…tâché et sale. Sur le moment, il ne voulait pas être menaçant, mais il commençait à être en colère, il ne veut pas qu’on voie ça, c’est trop…dur. Puis sur le coup, se rendant compte qu'en quelques secondes il aurait pu lui casser le poignet. Il lâche et recule d’un coup percutant le serveur derrière lui. Le plat finit sur le sol, mais peu importe. Sur le coup le jeune homme fait de gros yeux, les larmes qui se logent dedans. Les poings serrés de plus en plus fort, l’une d’elles saignait tellement. Il devait se calmer, vite, vite. C’est dangereux, beaucoup trop, il ne veut pas blesser, tout est sa faute…. Que faire ?Ce qu’il a toujours fait habituellement, fuir, se cacher dans le silence, faire la moue. Laissant tout en plan, son corps a agi plus vite que prévu, sa tête n’a pas cherché à stopper, il est allé dans un coin de rue et se laisse glisser dans un coin, frappant dans le mur et se recroqueville comme un garçon perdu, abandonné de tout… Tout comme son sac qui se trouve sous sa chaise qui gigote dans tous les sens pour sortir, car Spyt n’est pas du tout, mais vraiment pas du tout d’accord de se faire abandonner avec cette demoiselle rencontrée, car c’est une fille déjà ! Et elle a fait un contrat avec lui par elle. Bougeant dans tous les sens, tout ce qu’elle veut c’est le réconforter, mais hélas, enfermer dans un sac on ne peut pas faire grand-chose.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   14th Mai 2013, 02:50

L'enthousiasme peut être notre ennemi, Heileen devait en faire l'expérience ce jour-là. Quand Kurana lui avait demandé quels étaient ses pouvoirs, elle avait été vraiment surprise de voir qu'il avait cru à sa blague. Ensuite, voir qu'il ne semblait rien avoir contre les sorciers l'avait rendue heureuse : elle qui avait l'habitude de cacher sa nature pour n'effrayer personne et éviter de réitérer que ce qui s'était produit dans son pays d'origine, venait de voir que tout le monde n'en avait pas après eux, que certains n'étaient pas gênés par leur existence et la cohabitation avec des êtres étranges et doués de pouvoirs. Alors après un moment de réflexion au cours duquel la jeune femme avait décidé de faire confiance à son interlocuteur qui jusqu'ici s'était montré franc et sympathique, elle lui avait dévoilé pourvoir lire dans les pensées et avait même poussé l'audace jusqu'à lui proposer d'en faire l'expérience. C'était en toute innocence, mais même poussé par une bonne intention un acte blessant est un acte blessant. Elle pourrait dire pour sa défense qu'elle ne s'attendait pas du tout à ce que ses pouvoirs allaient lui montrer ni à ce qui allait se passer par la suite, mais notre sorcière savait que si elle avait été plus prudente, rien de tout cela ne serait arrivé. Elle aurait dû attendre avant d'ancrer ses yeux dans ceux de Kurana et les laisser se métamorphoser pendant un court instant. À ce moment-là, son enthousiasme la fit pousser plus que prévu son pouvoir dans l'esprit du blond, surtout que ce dernier partageait cet entrain.

Comment définir ce moment où elle regardait dans l'esprit d'une cible ? La brunette avait pour habitude de dire que c'était comme plonger le visage dans une bassine pour en voir le fond. Elle sentait une partie de sa conscience la quitter pour s'infiltrer dans les pensées de la personne, cela se traduisait par la sensation qu'on lui arrachait quelque chose et le brouillage de sa vue. Ensuite, elle pouvait enfoncer plus ou moins profondément son visage dans l'eau, voir plus ou moins loin chez l'autre. En plongeant assez, son don lui permettait de remonter le long du fil de la vie de sa cible, ce qui lui permettait en quelque sorte de voir son passé. C'était ce qui se passa dans le cas présent : la demoiselle avait usé plus que prévu de ses capacités et était tombé sur la jeunesse de Kurana. Des moments sombres de sa vie, certainement des choses qu'elle n'aurait jamais dû voir. Une belle femme qui ressemblait au petit garçon à côté. Des hommes armés, certainement des combattants expérimentés. Du sang, encore du sang, toujours du sang. Des flammes trop vives, trop proches, trop menaçantes. Heileen ne pouvait qu'observer les événements, impuissante. Son pouvoir lui permettait d'avoir un aperçu du passé, pas de le changer malheureusement. Les flammes qui hantaient ses propres cauchemars auraient suffit, lui auraient fait comprendre qu'il avait vécu des expériences difficiles, mais il fallut qu'elle voit aussi le reste. Et c'était beaucoup, beaucoup plus que ce qu'elle aurait dû voir.

Est-ce que l'occidentale s'en était déjà voulue d'avoir un don, mais surtout d'oser l'employer ? Pendant leur fuite vers Réveil, oui, elle avait ressenti ce regret. Parce que c'était en partie à cause d'elle qu'ils avaient été découverts et pris en chasse. Mais sa mère l'avait consolée, lui avait assurée que ce n'était pas sa faute, et l'enfant qu'elle était avait choisi de la croire. Aujourd'hui, la voilà qui redécouvrait ces sentiments. La culpabilité – d'être allée trop loin, d'en avoir trop découvert. Le regret – d'avoir décidé que la confiance que lui inspirait le jeune noble lui permettait de lui faire la démonstration de son pouvoir, d'avoir été aussi maladroite et idiote. Idiote, il n'y avait pas d'autre mot, ce qu'elle venait de faire était une idiotie. Et Heileen s'en rendit compte après avoir compris ce qu'elle voyait. Une sorte de panique l'avait saisie et elle avait tout de suite entrepris de sortir de son esprit. C'était ce que la brune faisait, quand il lui saisit le poignet en lui cirant d'arrêter. La vive douleur qui la traversa lui fit lâcher un « aille » , mais eut pour effet positif d'accélérer le processus, elle put donc revenir presque immédiatement à elle-même... Et sentir une larme couler sur sa joue. Oui, la sorcière pleurait. Et les yeux de Kurana étaient embués. Quel tableau ils devaient offrir, surtout que les gens autour ne devaient pas comprendre ce qui se passait puisque tout ce qu'ils avaient vu était deux jeune gens en train de se fixer dans le blanc des yeux. Mais cela, elle s'en ficha bien et n'y pensa même pas. Tout ce qui importait, c'était ce qui venait de se passer, ce qu'elle venait de faire. De faire subir au blond. Parce qu'elle savait que la cible voyait les mêmes choses que ce que son don lui montrait, donc qu'il venait de revivre des moments sombres. Et la coupable n'était autre que la demoiselle aux yeux bleus à qui il avait fait confiance sans se méfier le moins du monde en lui donnant la permission de lire son esprit. Immobile, l'étrangère le fixa un moment en cherchant quoi dire.

-Kura...

ces quelques lettres étaient sorties avec difficulté, elle avait du mal à articuler à cause de sa gorge serrée par les larmes. Mais le Barma ne lui laissa pas le temps de finir, il sortit en vitesse du restaurant, probablement pour la fuir – aucune autre explication ne lui vint en tête, après tout la Blauereiss venait de le blesser avec son don. Aurait-elle dû le laisser partir et parler avec le serveur qui hurlait des insultes à son client fuyard ? Peut-être. Sans aucun doute. Mais... Elle ne pouvait pas. Son corps réagit vite, la faisant se lever rapidement pour partir à sa poursuite alors qu'il avait à peine franchi la porte. Heileen se mit à courir après Kurana de toutes ses forces pour ne pas se laisser distancer, son souffle était court quand elle arriva près du coin isolé dans lequel il s'était accroupi. Voir ce jeune homme plein d'entrain et de joie de vivre se balancer comme le font les enfants qui se sentent seuls et abandonnés la peina et la fit se sentir encore plus coupable. Tout était de sa faute, s'ils ne s'étaient pas croisés il ne serait pas dans cet état. Notre sorcière hésita un instant, avant de prendre une grande inspiration puis de s'approcher doucement.

-Kurana...

Réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien dire, elle se mordit la lèvre inférieure et serra les poings, comme si elle voulait cogner son inutilité et sa maladresse. Finalement, Heileen alla s'accroupir à son tour, près du jeune homme, les bras autour de ses jambes repliées et le regard porté sur le sol. Son visage affichait tous ses regrets.

-Désolée... C'est de ma faute... Je n'aurais pas dû...

Sur les derniers mots, sa gorge se noua de nouveau et les larmes remontèrent. Se passant vivement l'avant-bras sur les yeux pour les chasser et se reprendre, la brunette déglutit pour libérer sa voix et regarda Kurana.

-Désolée.

Mais elle ne savait dire que ça où quoi ? Vraiment, quelle idiote inutile elle faisait. Elle se mordit la langue pour se retenir d'exprimer à voix haute des excuses pour être aussi incapable. Mais alors que l'apprentie vétérinaire se maudissait intérieurement, son attention fut attirée par la main du blond.

-Mais... Tu saignes ! Fais-moi voir...

Cela aussi, c'était de sa faute ? Décidément, elle enchaînait les boulettes aujourd'hui. Inquiète, l'occidentale saisit la main du jeune noble et se concentra pour examiner la plaie. Ouf, ce n'était pas bien grave non plus. Fouillant dans ses poches, elle tira un mouchoir qu'elle serra fort autour de sa paume.

-Voilà... Ça devrait suffire pour l’instant. Mais il faudra désinfecter.

Se focaliser sur autre chose pendant un court moment lui permit de se ressaisir assez bien. Levant timidement les yeux vers le visage de Kurana, Heileen ne le regarda qu'une petite seconde avant de décider de se relever, puis proposa son bras pour l'aider à faire de même. Il était temps de sortir de là. Et puis, elle ne s'en rendit pas compte, mais il avait oublié son sac au restaurant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   10th Juin 2013, 03:13

Le passé est souvent une chose que beaucoup de personnes veulent oublier, comme la peste, oublier…tout le temps d'oublier, faire le faible qui ne peut rien assumer. Kurana tu es faible alors pourquoi continues-tu de te battre… ? Pourquoi tu es comme ça ? Cela ne sert à rien, tu es perdu depuis bien longtemps, tu es sale… tu es un meurtrier ! Kurana secoue la tête, voulant arrêter de se torturer mentalement. Sa respiration se faisait court, elle avait du mal à se calmer, l’énervement est palpable. Tu gâches tout Kurana, oh oui tu gâches toujours tout, regarde-toi… c’est quoi ce Barma ? Il serre sa tête, pourquoi pense-t-il tout ça ? Idiot, crétin s’insulte-t-il. Cet homme est perdu, amen ? Alors qu’il continue de pester contre lui, il entend une voix bien connue de ces quelques minutes quand même. Des pas qui se rapprochent, le blond lève la tête et voit la jeune fille qui est beaucoup plus abattue que lui. Pourquoi ? Tout est de ça faute pas la sienne. Ne pleure pas…pourquoi tu pleures, le jeune homme en a le cœur serré, ce n’est pas lui qui pleure, mais une inconnue. Un pincement de cœur, il n’est pas comme son oncle impassible. Ne trouvant pas de mot sur le moment, il ne peut qu’afficher un regard surpris légèrement triste.

Voulant reprendre cette parole, il ne peut car la demoiselle lui parle de sa main. Son regard se tourne sur le filet de sang que celle-ci laisse couler. Ah oui c’est vrai que ça pique légèrement quand même. Il desserre les genoux, un peu détendu mais juste légèrement. Sa main se fait pris par la demoiselle, celle-ci regarde et est un peu soulagée de sa main ne soit pas trop amoché. Puis elle le soigne avec son propre mouchoir. Le sang va tacher le tissu blanc… Regarde le bandage de fortune, que dire de ça… C’est si gentil…tellement gentil. Sur le coup le jeune homme eut un instant de blanc, ne sachant vraiment mais vraiment quoi dire. Il se relève avec le bras, il a oublié qu’il est plus grand que la demoiselle un moment. Se grattant derrière sa tignasse indomptable, un peu gênée de la situation quand même. Le Barma regarde le visage de la demoiselle, un peu mal à l’aise, il a failli la faire pleurer. Il approche sa main et lui essuie le reste de larmes, ne voulant pas en voir couler d’autre.

« Ne pleure pas… ce n’est pas ta faute, tu n’y peux rien du tout. »

Un petit sourire se dessine sur le visage de Kurana. Voulant la refaire sourire, quand même. Un visage souriant vaut bien mieux que des larmes quand même ! Alors qu’il gardait son sourire, il lui caressa le haut de la tête en souriant.

« Merci… »

Dit-il d’une un peu plus basse, merci ? Merci d’être là peut être, le Kurana peut être parfois énigmatique ! Alors que ce moment pouvait se montrer un peu calme. Un truc saute du toit et plaque au sol Kurana. Ah bah tient qui voilà ! Kurana se retourne et voit une nuée violet foncé sur lui.

« Spyt ! Qu’est-ce que? »

Pas le temps de parler que la pieuvre lui met des coups de tentacule, bon ce n'est pas bien méchant. Il se mange aussi le sac, le jeune homme essaie de stopper toutes les tentacules, ce qui est en soi un travail ardu. Le jeune homme roule dans la rue en tentant de stopper sa Chain qui est vert…enfin violette de jalousie et de colère. Par chance il stop toute les membres de sa pieuvre et se relève. Le blond se tient un peu la tête, car la Chain ne se gêne pas pour dire tous les jurons du monde et a hurlé dans sa tête.

« Spyt se suffit ! Tu es à découvert devant une personne ! » Dit-il un peu plus fermement « …Ah euh… Heileen je te présente Spyt ! C’est une pieuvre très affective bien que teigneuse ! Dit bonjour Spyt ! » Dit-il en riant

Sur le coup peut être nerveux, la pieuvre donne un coup de tentacule à Kurana, puis se décompose presque devant la jeune fille. Elle a sûrement oublié sur le coup de la colère. On croirait presque à une pieuvre sécher sur le coup… puis elle se débat et rampe pour aller dans un tonneau et s’enferme sous un silence… Kurana dépité regarde la scène, timide maintenant ?

« Spyt ce n'est pas le moment de bouder sort de là… »

Il approche du tonneau et tente de la sortir comme il peut, mais madame refuse. Il rit un peu et tente quand bien même de sortir l’invité de fureur dans cette rue, après tout elle a cherché, bah on peut dire qu’elle a trouvé. Puis Kurana n’a pas peur qu’Hei hurle ça sur tous les toits, il lui fait confiance !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   23rd Juin 2013, 10:20

On peut blesser sans le vouloir, en partant d'une bonne intention. Mais quoi qu'on en dise, même si ce n'était pas recherché, on se sent coupable. C'était tout du moins le cas d'Heileen. Dans son emportement, elle avait fait revivre un passé douloureux à Kurana. Mais comment pouvait-elle savoir ? Connaître le passé par avance est impossible. La demoiselle ne pouvait pas deviner qu'elle allait tomber sur de si sombres événements, sur ces corps inanimés, sur ces flammes, sur un petit garçon couvert de sang. Mais elle aurait pu mieux contrôler son pouvoir, comme tout bon sorcier sait le faire. Elle aurait pu ne pas proposer de lui faire une démonstration, par simple mesure de prudence et parce qu'un sorcier n'emploie pas son pouvoir une fois toutes les deux semaines. Sur ce coup notre occidentale maudissait son idiotie et son imprudence, qui avaient blessé le jeune homme. Elle ne pensait pas à mal en exerçant son don sur lui, mais s'en voulait tout de même de ce qui s'était produit car tout était parti de sa proposition. Bien sûr il aurait pu refuser l'expérience, mais avant cela elle aurait pu se la fermer avant de lancer l'idée. Quelle andouille. Cela ne l'aurait pas étonné qu'il lui en veuille tiens, puisque la jeune femme s'en voulait déjà donc ne voyait pas pourquoi lui ne le ferait pas, c'était lui qui avait été blessé par sa faute au final.

Alors quand elle l'avait rejoint dehors, dans un coin de rue, tout ce qui était sorti de sa bouche étaient des excuses. Kurana, qui pourtant était énergique et souriant, était désormais accroupi par terre et cognait le mur devant lui. Parce que la situation avait échappé à son contrôle. Pourtant Heileen savait qu'il faut se montrer responsable et savoir se maîtriser quand on a un pouvoir, mais elle s'était laissée emporter. Elle demanda pardon et plutôt deux fois qu'une, ne sachant trop qu'ajouter d'autre. C'est à ce moment que ses yeux se posèrent sur la main en sang du jeune noble. Une chance que la plaie ne se soit pas avérée profonde, il aurait très bien pu se retrouver avec des doigts à la mobilité réduite... La brunette se demanda si cette blessure était aussi de son fait, puis entreprit de l'examiner et de la soigner au mieux avec le mouchoir dans sa poche. Sur des animaux ou sur des humains, les plaies étaient souvent semblables et se traitaient par conséquent de manières similaires. Ce bandage de fortune mis en place et son calme quelque peu retrouvée par cette occupation, elle s'était ensuite levée puis avait proposé son bras au blond qui suivit le mouvement. Ils restèrent dans le silence un instant, certainement mal à l'aise l'un et l'autre, puis il tendit la main vers son visage pour essuyer la dernière larme qui perlait au coin de son œil, la faisant fermer à moitié celui-ci par réflexe, tout en lui assurant que ce n'était pas sa faute.

Ce n'était pas l'envie de protester qui lui manqua à ce moment, mais le sourire qu'il afficha alors l'en dissuada. C'était le genre de sourire qui doit être rendu. Retenant tous les arguments qui de son point de vue étaient valables, notre petite sorcière étira donc ses lèvres légèrement. C'est alors que Kurana vint poser sa main sur son crâne en la remerciant... Merci ? Mais de quoi ? Elle condensa toutes ses questions dans un regard intrigué pour les diriger vers lui. C'est qu'Heileen ne voyait pas vraiment ce qui lui valait cela.... Peut-être le mouchoir ? Mais avant que quiconque ne puisse prendre la parole de nouveau, le Barma se fit plaquer par... Son sac. Son sac, qui était resté dans le restaurant, venait de sortir de nul part pour lui sauter dessus. Regardant la scène avec de grands yeux, l'apprentie vétérinaire se demanda ce qui se passait donc. Le jeune homme finit tout de même par se saisir de toutes les tentacules qui sortaient du sac puis se releva en parlant à ce qui de toute évidence était la bête féroce qui était domiciliée dans son sac dont ils parlaient tout à l'heure, avant de présenter cette fameuse Spyt à la jeune femme, qui se retenait de rire depuis que la féroce bataille avait commencé mais explosa tout à coup dans un fou rire. Faut dire que ce qui venait de se produire était tellement étrange tout en étant absolument étrange et amusant et changeait tellement l'atmosphère qu'elle ne pouvait pas s'en empêcher. Décidément, le rire restait le meilleur des remèdes.

-Enchantée, Spyt !

La pieuvre violette semblait être un sacré numéro, car après que le blond l'ait rappelée à l'ordre elle s'immobilisa et sembla perdre de l'aplomb. Puis vivement, elle lui échappa pour aller se réfugier dans un tonneau, refusant catégoriquement d'en sortir malgré tous les efforts de Kurana. Curieuse de voir cela de plus près, Heileen s'approcha lentement du tonneau-fort de Spyt... Et fut accueillie par un féroce grognement accompagné d'un mouvement de tentacule qui annonçait qu'elle était prête à sévir. Cela fit rire l'étrangère, qui s'exclama sur un ton déplorant mais néanmoins amusé.

-Je crois qu'elle ne m'apprécie pas !

Voilà qui était une première pour elle, qui avait en général un bon contact avec les animaux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 104
Age : 23
Personnages préférés : Leo ! Revis, Gilbert, Vincent, Oz, Elliot
Double comptes : Kurana Barma


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   13th Août 2013, 02:16

Une journée qui débutée mal, qui reprend bien, qui repart mal, et qui semble revenir bien… On va pas dire que la journée de Kurana semble morose. Faisant la connaissance d’une demoiselle fort sympathique, cela a de quoi faire cette journée un bon jour ! Bon certain couteau trop remué sur un certain souvenir qui le hante… Mais oublions… Oui cela ce doit être enterré encore et encore… Lâche qu’il est en fait. Mais la demoiselle n’a pas tout vue et tant mieux… Oui… Bien qu’alors tout aller pour le mieux…Spyt n’étant pas du tout ravis que Kura sois partie comme ça osant la laisser seule, surtout qu’il est avec une fille, alors c’est odieux pour cette pieuvre !  Cela s’en suivit d’une magnifique lutte entre le contractant et sa Chain. On va pas dire qu’il essayer de saisir toute les tentacules, mais cela se termine par madame pieuvre je ne veux pas voir la demoiselle…le blond soupira.

La demoiselle tente à son tour d’approcher, mais la pieuvre n’étant absolument pas d’accord qu’une femme l’approche, enfin surtout que Kurana n’est pas loin donc signifie approche de son contractant, il est totalement HORS de question. La Chain tente de donner un coup à la demoiselle, et grogne. Bien qu’elle est ratée, elle est fière de son geste ! Kurana prend la tentacule et tente de la tirer hors de ce maudit tonneau.

« Aller Spyt fait pas la timide, et ne frappe pas ma nouvelle Amie ! »

Le plus dur dans cette situation et que ça glisse des tentacules. Donc le jeune homme blond part un peu en arrière, bien qu’il tente quand même ! On peut dire que c’est  un moment peut  commun qu’il y a lieu, on ne croise pas des pieuvres comme ça tout d’un coup en pleine rue… Sauf si la ville est sous la mer, mais bon Réveil n’est pas Atlantique.

« Non mais s’entendre avec elle est un long travaille… Même  moi j’avais du mal au début… »

Soupirant un peu, et rit après il se laisse tomber dans le tonneau et la sort enfin ! Victoire pour le Barma ! Il remet sa petite Chain dans son sac avec grand soin. Tout fière de lui, l’homme sourit comme un idiot. Mais alors que tout alla pour le bien, un autre bas arrive. Une chose que notre héros à légèrement oublié…

« …. J’ai oublié que j’allais au travail… Tonton va me tuer… »

Bravo petit, tu mérite un bon point pour cette action de réflexion ultime ! Bien que ce travail, il ne l’aime pas du tout, donc faut pas s’étonner que tout de suite s’il l’oublie ! Bon certes, parfois Kura le fait exprès, mais pour une fois là non ! Son oncle va sûrement se faire un plaisir de lui rappeler quand même. Frissonnant un peu à l’idée de l’éventail qui va venir le percuter… Une excuse, vite n’importe quoi..

« Je dirais que j’ai sauvé une demoiselle en détresse ! »

Serrant les poings fiers de lui, bien qu’il remarque la blessure… Il peut faire passer ça pour accident du travail ? Sûrement pas quand même,  cela est facile sinon. Dire qu’il est perdu aussi, faut pas pousser non plus,  Kurana n’est pas aussi idiot que ça. Bon alors…Cette excuse ne tient pas la route, raaaah c’est tellement compliqué !

« Pandora va le dire à mon oncle, et mon oncle va m’accueillir avec tout son amour… »

Déprimant presque à quatre patte se disant que sa vie va prendre fin dans peu de temps, de la main de Rufus. Non mais pas juste, il a juste trouvé une demoiselle, il a le droit non ? Faut croire que non vu le tortionnaire… Quoi qu’en fait c’est de la jalousie ! Voilà pourquoi il en veut tant à Kurana, Rufus Barma est JALOUX ! En pensant ça le Blond c’est vite relevé et fait un rire stupide maintenant, à l’idée que son chers tonton est jaloux… Bien qu’en vrai cela sois totalement faux…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   27th Octobre 2013, 02:06

On voyait chez les vétérinaires plus souvent de chiens, de lapins, de chats, de chevaux ou encore de petits rongeurs que de pieuvres. Notre apprentie ne savait donc de ces animaux que ce que la théorie lui avait appris, notamment qu'il s'agissait de céphalopodes octopodes – chaque bras étant doté de nombreuses ventouses, jusqu'à 200. En tant que tel ils ont le sang bleu, le corps mou, peuvent se propulser à l'aide d'un siphon quand elles sont sous l'eau mais aussi relâcher un nuage d'encre afin de faciliter leur fuite quand elles sont face à un danger. On dit aussi d'elles qu'elles sont douées d'une certaine intelligence, mais Heileen pensait que c'était le cas de beaucoup d'animaux et n'appréciait pas qu'on dise d'eux qu'ils n'avaient pas de cervelle et n'agissaient que par réflexe ou habitude, tout comme elle pensait que le développement d'un animal de compagnie (son caractère, ses manières, son intelligence) ne dépendait pas seulement des capacités de base de l'animal en question mais aussi du maître – tout le monde n'était pas fait pour tout simplement, tout comme certains n'étaient pas faits pour devenir chanteur ou acteur. Enfin pour le coup la demoiselle ne pensait pas avoir à s'en faire : Spyt semblait être maligne en plus d'être aussi pleine d'énergie que Kurana et il s'occupait sans aucun doute très bien de la pieuvre, vu comment cette dernière le collait. Cet attachement était très mignon, soit dit en passant.

Par contre l'invertébrée ne semblait pas apprécier qu'on approche le blond, certainement par jalousie. Cela aussi était mignon, même si du coup elle ne pouvait pas l'approcher alors qu'en règle général elle s'entendait très bien avec les animaux, qu'ils lui soient inconnus ou pas, parfois même avec de sales bêtes. C'était essentiel de savoir se faire accepter par les petits patients pour un vétérinaire, de ce côté-ci la jeune sorcière n'avait pas trop de soucis à se faire – enfin sauf rares exceptions. La tentacule qui tenta de lui donner un coup indiquait que Spyt en faisait partie, avec elle ça n'allait pas être si facile que cela ! Heileen en rit tandis que son ami rabrouait l'octopode violet avant de déclarer qu'apparemment on ne l'appréciait pas du côté du tonneau, ce à quoi le jeune homme répondit qu'elle avait un sale caractère et que lui-même avait lutté – surprenant, quand on voyait à quel point le céphalopode l'appréciait désormais. Mhhh, peut-être y avait-il encore un espoir alors.
Suite à ces péripéties Kurana parvint à remettre la pieuvre dans son sac, et pour le coup la brunette comprenait qu'il ne la laisse pas se balader dehors sans restriction, puis il sembla se souvenir de quelque chose de très important. Devant une Blauereiss aux sourcils levés, le jeune noble parla de son travail qu'il reliait à son oncle puis se mit apparemment à la recherche d'une excuse, dévoilant rapidement le fruit desdites recherches : le coup de la demoiselle en détresse était à l'ordre du jour.

Le voir ainsi tout d'abord trembler de nom à la simple pensée de ce que son parent – certainement un Barma influent chez Pandora, peut-être même le duc en personne –, se chercher un alibi et être fier de sa trouvaille, puis partir dans une dépression à l'idée que Pandora n'aille soumettre un rapport à son tonton et que celui-ci le sanctionne, tout cela confirma à Heileen que le blondin était une vraie pile capable de passer d'un état ou d'un sujet à l'autre en moins de temps qu'il n'en faut pour cligner des yeux. Portant une main à hauteur de ses lèvres, elle laissa échapper un pouffement qui se transforma en un rire joyeux. Qui l'eut cru quand, moins d'une heure auparavant, son regard vide fixait le ciel sans vraiment le voir ? Décidément, sa rencontre du jour n'était pas des plus désagréables, même avec l'énorme bourde qu'elle avait faite plus tôt.

-Tu peux toujours essayer le coup de la demoiselle en détresse ! Et puis, grâce à toi, ma journée est sauvée.

Tout en parlant l'occidentale avait gratifié son interlocuteur d'un sourire reconnaissant, puis avait commencé à marcher sans se fixer de destination plus précise que « le centre-ville » avant de laisser sa curiosité continuer la conversation.

-Tu travailles à Pandora, donc ? Tu y fais quoi ? J'espère que tu ne me dénonceras pas à tes collègues hein.

La seconde partie de sa réplique était sortie avec ironie : c'était vraiment étrange quand ils se connaissaient depuis si peu de temps, mais la brune avait toute confiance en Kurana. Comme quoi, nous pouvons être amenés à croiser des gens avec qui nous sommes destinés à bien nous entendre. Et puis, grâce à lui, elle était redevenue la Heily de tous les jours.
Par la suite, elle s'enquit de son choix.

-Alors, tu vas faire quoi ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 352
Age : 23
Personnages préférés : Leo Baskerville, Elliot Nightray, Oz Bezarius, Xerxes Break
Double comptes : Edwina Phantom

Feuille de personnage
Nom & prénom: Barma Kurna
Nom du Chain : Spyt !
Groupes:


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   16th Janvier 2014, 22:59

Le retard est une chose que certaines personnes ne supportent pas du tout, mais le blond peut très bien dormir la dessus, enfin même pour le travail le retard ne le dérange pas c’est plus tôt le roux en question qu’il craint. L’éventail fait mal, très mal ! Soupirant un peu à l’idée que son oncle lui hurle après, il préfère mieux s’enterrer que se faire disputer pour dire. Mais bon fuir ce n’est pas classe ! Restons fière comme un paon et affrontons la vérité qu’est que Kura n’aime pas du tout son travail !

Mais avant cela, il y aller c’est vrai, mais il a fait la rencontre d’une demoiselle sur le chemin, il peut rien quand même si celle-ci est là au moment qu’il aller au travail ! Sortir cette excuse n’aller surement pas être quelque chose de très gratifiant, alors il dira qu’il a sauvé la pauvre demoiselle d’un sort terrible, des hommes la poursuivait, des cries, des armes, pire qu’un film là… On va croire que Kurana prend vraiment son oncle pour un idiot naïf de première. Regardant la demoiselle rire, le blond se gratte un peu la joue, après tout elle a l’air de partir dans un véritable fou rire totalement. Enfin elle se calme pour rétorquer une question, qui fait faire la moue à l’homme. N’aimant pas son travail, il boude comme un gamin pas fière, après tout on lui à imposé ce truc. Sérieux, Kurana dans les livres, faut pas pousser c’est déjà rare qu’il en ouvre un alors lire des archives et les classer, c’est l’équivalant d’une berceuse pour lui. Combien de fois on la retrouvé entrain de pioncer dans les tas de feuilles, ou sur une table. Bon nombre de fois que c’est un miracle qu’il ne c’est pas fait virer, après tout c’est le neveu du Barma, le virer est peut être mal vu ? Ou alors ils n’ont pas le choix que de le supporter… Se grattant la tête comme pour faire un signe de réfection le jeune homme dit d’un ton un peu boudeur…

« Bah faut que j’aille là-bas… »

Avec plus de conviction mon petit ! On voit tout de suite qu’il n’aime pas ce travail. Mais il faut bien y aller, sinon il ferait rien de la journée c’est vrai. S’étirant comme pour se rendre son énergie. Puis il se souvient qu’il doit peut être répondre aux autres questions ! C’est bien tu percute mon petit mouton !

« Je suis dans le truc le moins passionnant du monde, a-t-elle point que je l’oublie ! Je suis dans l’archive… J’aurais voulus être dans un truc qui bouge un peu plus quand même que faire le recueil d’informations ! Enfin » soupir-t-il « Pour le peu que j’arrive en avance, je crois qu’ils ont compris que ce n’est pas mon truc ! »

Dit-il en riant tout seul.

« Puis si mon excuse marche pas je dirais que c’est Spyt qui a fait sa princesse ! »

Un tentacule sort du sac et frappe la tête de Kurana, comme pour lui dire n’ose même pas y penser. L’homme donne une tape sur la tentacule, qui rentre dans le sac, c’est vraiment l’amour fou entre eux.  Riant tranquillement l’homme commence à courir puis se stop non loin de la jeune femme pour être assez audible.

« T’en fait pas je suis une tombe parfois je dis rien ! Je garde ton mouchoir ! Comme ça je serais sur de te revoir ! »

Il balance son bras en l’air de gauche à droite en souriant tranquillement. Un innocent petit homme qui ne demande pas grand-chose. Il continue de courir, traversant la foule, traversant les obstacles pour enfin arriver à Pandora. Inspirant devant la porte, Kurana regarde la porte et l’ouvre, ne voulant pas affronter du tout la colère de ses collègues qui ne font qu’une tête surprise en le voyant.

« Kurana… Tu es en congé aujourd’hui… »

Le blond fait de gros yeux… Sérieux il s’entendait pas du tout à cela, bon bah euh… Le jeune homme se gratte els cheveux en riant, se disant que tout ce qu’il a fait n’était qu’une erreur de début. Un peu honteux, il referme la porte et se la tape comme un idiot, c’est bien du Kurana, percuter que c’est le jour ou il bosse pas qu’il vient bosser, conceptuelle non ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Ex Leo-sama♥

Barma un jour ! Barma toujours...hélas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 378
Age : 23
Personnages préférés : Elliot
Double comptes : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls

Feuille de personnage
Nom & prénom: Heileen Blauereiss
Nom du Chain :
Groupes: Sorciers


MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   24th Janvier 2014, 07:13

Kurana était vraiment drôle à voir, il ne voulait vraiment pas aller au travail. On avait presque l'impression que son énergie fuyait par la fenêtre dès qu'il parlait de se rendre à Pandora et qu'une aura sombre prenait sa place. Cela plus les réactions qu'il avait amusaient Heileen, jamais personne ne l'avait fait autant rire en l'espace de quelques minutes – et pourtant, tous ceux qui la connaissaient de près ou de loin pourraient vous dire que c'était un public facile, donc obtenir ce titre n'était pas une mince affaire car les candidats étaient légion. Jamais elle n'aurait pu décerner la palme à qui que ce soit sans hésiter avant, maintenant c'était chose faite.
Sans doute que l'extravagance du jeune homme n'y était pas pour rien : qu'il soit de bonne humeur – donc dans un état qui correspondrait à une sorte de douce euphorie normale chez une personne standard – ou bien déprimé de la vie – ou simplement du boulot, n'exagérons pas –, il n'y avait rien dans le « juste milieu » avec lui. Ses mimiques, ses gestes, ses paroles, tout était mobilisé en tant que moyen d'expression. Sans oublier qu'il était énergique, tout chez lui respirait la vie vécue à cent pour cent, d'ailleurs elle le soupçonnait d'être hyperactif. Mais voir quelqu'un qui vivait chaque moment, chaque seconde qui se présentait à lui en en profitant était vraiment rafraîchissant.

N'empêche, Heileen compatissait avec Kurana. Les archives, c'était le genre de secteur où on ne trouvait que de la paperasse rangée dans des documents qui eux-même étaient soit disposés sur de grandes étagères tellement haute qu'on est obligés d'escalader de grandes échelles en priant pour ne pas se casser la figure, soit étaient mis dans de grandes boîtes bien lourds qui nous ruinent le dos quand on doit les porter, de ce qu'elle en savait. Autant dire qu'elle n'irait là-bas pour rien au monde, son apprentissage de vétérinaire lui allait très bien – en même temps c'était un rêve de longue date, encore heureux qu'elle se plaise dans cette voie. Mais n'empêche que si la demoiselle avait été à la place de son ami, elle aurait très probablement eu les mêmes soucis de ponctualité. Bah ouais, le manque d'envie et la paresse qui font qu'on se rendort après avoir éteint le réveil et nous font traîner des pieds en allant au travail, la non-motivation une fois sur place qui amoindrit la productivité et parfois nous pousse à se servir de notre bureau comme d'un oreiller, le fait qu'on doive rester presque toute la journée assis sur une chaise et qu'on ne sorte jamais de son bureau, les larmes versées chaque soir à l'idée que, demain, nous vivrons ce même enfer d'ennui mortel... Très franchement, rien là-dedans ne lui donnait envie. Et vu le caractère du blond, cela devait être encore pire pour lui, elle n'avait même pas besoin de se poser la question pour savoir qu'il n'avait certainement pas choisi ce poste. D'ailleurs, quand il lui dit que ses collègues avaient dû deviner que ce n'était pas sa tasse de thé, elle l'accompagna dans son rire.

Cela dit, avec un peu de volonté, on est capable de faire beaucoup de choses. Même aller au boulot alors qu'on a juste pas envie du tout de s'ennuyer pendant des heures, si si. La preuve : après avoir proposé une nouvelle idée d'excuse bidon pour son retard qui impliquait la coopération de Spyt – qui désapprouva d'un coup de tentacule bien placé –, Kurana se motiva à retrouver les bureaux de Pandora avec le sourire et un départ au pas de course. Le fait qu'il n'ait rien dit quant à son secret ne la troubla que très rapidement, la Blauereiss ne doutait pas de lui, mais quand il se retourna après n'avoir fait que trois pas pour lui dire de ne pas s'en faire, qu'il était une tombe parfois – sous-entendu que son secret serait bien gardé – avant de lui dire qu'il gardait son mouchoir pour être sûr qu'ils allaient se revoir, elle ne put s'empêcher ses yeux de s'agrandir pendant un court instant. Ensuite, un joli sourire éclaira son visage juvénile.  

-Hum ! Merci Kurana, et j'espère bien qu'on se reverra !

Dit-elle en accompagnant le tout d'un salut du bras qui faisait écho à celui du Barma. Ensuite ce dernier repartit dans sa course et Heileen baissa lentement le bras sans effacer son sourire, espérant au fond d'elle-même qu'il n'aurait pas trop d'ennuis. Son regard s'attarda un instant sur le dernier endroit où elle avait vu Kurana et son esprit lâcha prise un instant, avant qu'elle ne lâche un soupir et détourne les talons. Leur rencontre n'avait vraiment pas duré longtemps, elle ne comprenait pas comment elle avait pu s'attacher à lui aussi vite, mais ce qui était certain c'est que notre petite sorcière espérait vraiment que leurs chemins allaient se croiser à nouveau. Qu'en pensait-il, de son côté ? En tout cas, c'était la première fois que quelqu'un la mettait autant à l'aise.


[Rp terminé !~]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"Je suis aussi prophète qu'une carotte !" Merci mama Edwi pour ce magnifique kit ♥️
DCs : Sora Enderstar, Elysabeth Merryfalls. Couleur : cyan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui a dit que les rues sombres sont mal fréquentées ? (PV Kurana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Réveil :: ♠ Rues sombres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Autres Mangas (RPG)