AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   3rd Août 2012, 03:42

" Mon corps est étendu
Sous cet astre froid.
Mon temps est suspendu
Jusqu'à ce que tu viennes à moi."

[Hors rp]Gilbert n'ouvre pas ça, tu vas faire des cauchemars, c'est juste une image pour mettre de l'ambiance caaalme.
Spoiler:
 



Qu'il était loin ce temps où il courait après les chats dans les rues de Réveil ! Parfois quand la lune était aussi haute et brillante que celle-ci, Alexiel la fixait. Il espérait par ce regard ressentir à nouveau cette douce lumière, mais rien, il n'y avait rien d'autre qu'une immense boule toute blanche. Il mit en boule sur un banc lorsque par une simple coincidence un chat noir vint le voir. C'était comme une pseudo trouvaille, il l'accueillit près de lui. Il n'était pas bien gros, bien eflanqué avec juste de longs membres qui lui affinaient le corps. Quand il était encore enfant, Alexiel poursuivait ses animaux dans les ruelles; c'était un de ses passe-temps favori. Il s'en rappelait bien. Au moins ce digne émissaire n'était pas rancunier de ce jeu singulier. C'était étrange, mais avec ce qu'il lui était arrivé, il se reconnaissait beaucoup dans ces animaux sans les affectionner particulièrement. Tout comme lui ces animaux étaient discrets ( sa faux discrète hum... ), dignes et celui-là était tout aussi sombre que lui. Il préférait tout de même un poussin tout duveteux ou encore les soies de oreilles d'un âne au toucher de ce poil malgré tout pas désagréable à caresser. L'animal témoigna sa gratitude par quelques ronronnements et coups de tête affectueux. Le visage d'Alexiel restait cependant figé, embrumé dans de nombreuses pensées.

Il se revoyait étant enfant et songeait à Oz Bezarius, le futur héritier de cette famille. Oz avait grandi subitement tout comme lui à vrai dire. Il n'avait aucun souvenir de sa famille, avait-il été bon avec lui ? Les Baskerville l'avaient pourchassé il fut un temps. Il était toujours sous une étroite surveillance ce qui avait justifié la présence d'Alexiel au manoir. Près de lui, sa faux brillait toujours comme s'il s'agissait d'un fragment de lune abandonné.

Si Alexiel se posait autant de questions, c'était parce qu'il avait été peu délicat avec Oz en lui demandant si Oscar était son père. Par la suite, il avait voulu approfondir sa question en évoquant Zaï Bezarius. En vérité, bien sûr qu'il savait qu'Oscar n'était pas le père du garçon. A ce moment précis, il avait vu son alter égo aux yeux d'or le regardait avec une colère très perceptible, il l'avait fixé, mais rien ne s'était dit entre eux. Cet homme était vêtu de noir tout comme lui, il avait également ce regard pensif qu'il partageait également. Ils avaient plusieurs similitudes, ce qui intriguait Alexiel. Comme il ne cessait d'étudier es personnes qu'il cottoyait, il faisait souvent des comparaisons. Cette remarque n'était pas sortie de ces analyses, mais de celle d'Oscar. Le jour où il était entré au service des Bezarius, il lui avait dit qu'il ressemblait à Gilbert Nightray. Une surprise sans égale l'avait saisi, puis une curiosité l'avait aussitôt suivi.

Considérer les Baskerville comme sa famille était un peu trop fort pour lui, c'était une sorte de foyer, mais il ne se sentait pas tout de même comme eux. Le jeune homme leur était juste fidèle jusqu'à ce qu'un nouvel événement bouleverse sa vie. Il n'aurait pas mélangé le travail avec les sentiments, cela aurait été déplacé même si cela ne l'empêchait pas de bien s'entendre avec certains. Il ne voulait pas trop s'investir personnellement. Son comportement distant faisait que ce caractère ne se manifestait que très peu . Alors c'était plutôt à son avantage. Mais par contre comme il était malgré tout sensible et attentif aux émotions de chacun, il avait bien perçu que Gilbert lui en voulait. Quoi ? Vu le nombre d'heures et de jours qu'il était resté dans cette maison, il pouvait bien se permettre d'être un minimum curieux.

Un petit vent léger passa entre les arbres sans réussir à les incliner véritablement, ile temps était plutôt doux. Les soirées d'été les plus belles qu'il ait pu passer, c'était il y avait quelques années de cela... Il était resté à penser sur du sable pendant que les autres fêtaient. Comme d'habitude, il agissait comme un fantôme, il était absent des conversations et de toutes ces réjouissances. Son visage était sans cesse tourné vers eux, ses compagnons. C'était comme si pour une fois, il se sentait capable d'être plus proche de quelqu'un. De simples braises et quelques discussions pouvaient de façon étonnante rapprocher des personnes. Le changement n'était pas vraiment réel et c'était justement cela qu'Alexiel appréciait. Sitôt que cette soirée se fut terminée, chacun redevint tel qu'il était comme si rien ne s'était passé ou presque.

On ne lui repprochait pas d'être ce qu'il était. Des personnes vinrent même le chercher en ne lui laissant pas vraiment le choix. Deux membres des Baskerville se partagèrent ses épaules, le traînèrent dans le sable malgré ses gestes dissuasifs et le jetèrent en riant près des autres. D'abord il leur avait jeté un regard qui en disait long sur son envie de parler. Ses traits s'étaient détendus, ses jambes n'étaient plus ramenés vers lui ; il avait cessé d'observer et avait été progressivement vraiment avec eux. C'était là son plus beau souvenir se situant pendant une nuit d'été. Les autres avaient découvert son manque d'humour et le taquinaient beaucoup sur ça, comme le faisait Oscar actuellement. Oscar ne lui était pas antipathique. Comme il ne voyait que rarement les siens et que cet homme agissait comme certains d'entre eux, il retrouvait un peu cette ambiance à travers lui.

A nouveau, un petit courant frais passa sur son cou. Il frissonna et se ramassa davantage sur le banc, mais il sentit cette boule de poil toujours sur lui. Alexiel glissa le long du dossier pour arriver à une hauteur idéale, puis il ramena ses pieds vers lui pour faire une sorte de nid pour le chat. L'animal se fit plus petit, plus fragile comme s'il cherchait cette tendresse, que l'homme lui prodiguait.
Alors qu'il s'endormait petit à petit dans cette frîcheur qu'il appréciait, il entendit un bruit. Des bruits de pas, quelqu'un marchait vers lui et allait visiblement à sa rencontre. L'identité de cet individu et les raisons de sa présence ici étaient inconnues à notre Baskerville. Dans sa formation, on lui avait appris de ne pas laisser de place au hasard et de toujours essayer de le devancer tout en restant prudent. C'était bien ce qu'il comptait faire. Discrètement, il se saisit de sa faux pour la brandir au besoin. Après tout s'il y avait un intrus, Alexiel n'était pas là pour flâner et dormir ! Dès qu'il serait à bonne distance, il n'aurait qu'un simple mouvement à faire pour se défendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   7th Août 2012, 01:03

La nuit était calme, la nuit était sombre et pourtant une superbe pleine lune venait illuminer le ciel étoilé. Qu’avait-il fait ce soir ? Oh pas grand-chose d’intéressant. Ayant eu l’occasion d’avoir un repas avec Oscar et Oz depuis un bon moment, notre brun avait décidé d’offrir à ses derniers un dessert à sa façon. Il aimait cuisiner, il préférait même largement cuisiner pour les autres que pour lui-même. Ainsi après avoir passé une bonne partie de l’après-midi dans les cuisines du manoir pour faire ce fameux dessert, l’heure du repas était venue. Il participa à ce dernier, dans la joie et la bonne humeur. C’était un des avantages à être devenu Duc officiellement, il avait maintenant l’honneur de partager la table de ceux qui l’avaient sauvé petit. Finalement la table fut débarrassée, la conversation dura un peu plus longtemps que prévu, expliquant l’avancé de la nuit. Les deux Bezarius décidèrent d’aller se coucher, il était suffisamment tard pas besoin de se décaler d’avantage et d’avoir mauvaise mine le lendemain. Gilbert quant à lui, habitué à faire des nuits blanches n’était pas décidé à en faire de même. C’est ainsi que notre brun se retrouva dans le jardin calme et sombre du manoir. Habitué à se mouvoir ainsi dans les endroits sombres à causes des nombreuses missions nocturnes qu’il avait faites pour le compte de Pandora. Sortant une cigarette et l’allumant il souffla, une fumée légère à peine visible bien que parfaitement repérable à l’odeur s’éleva dans les airs. Disparaissant au premier coup de vent. Les mains dans les poches il marcha d’un pas calme et mesuré.

Ce lieu.. cet endroit était emplit de tant de souvenir. De son enfance. Lui qui avait été privé de cette dernière ne se rappelant rien entre le moment de sa naissance et son réveil dans le manoir. Il repassa là où on l’avait trouvé, gisant par terre couvert de blessure et apeuré. Un sourire apparut. C’était un sourire douloureux et à la fois doux, pourquoi ? Simplement parce qu’à cet instant il avait vu pour la première fois des yeux bienveillant le regarder et des gens prendre soin de lui. Ici fût son début, sa naissance, avant il n’était rien. Du moins pas qu’il sache… Vint ensuite les différents lieux d’amusement qu’il avait parcouru en compagnie d’Oz et sa jeune sœur Ada. Des cris d’enfants avaient résonnés ici bon nombre de fois. Des cris, des rires, de la joie. Des pleures même de temps à autre. Il rigola, sortant du néant il avouait être un véritable trouillard. Heureusement le temps avait arrangé la chose, bien que du côté des chats ça n’ait pas vraiment changé… Quelques cendre de cigarette tombèrent se perdre dans l’herbe. Que de nostalgie en cette nuit de pleine lune. Une chose était sûre, c’est que personne n’allait déranger sa petite balade nocturne en solitaire. Personne ? Ou pas…

Une silhouette au loin, sombre, un peu comme lui. Assise sur un banc, cette dernière ne semblait pas bouger d’un pouce. Qui était-ce ? Un peu étrange de trouver quelqu’un d’autre dehors en pleine nuit surtout en train de.. et bien de rien faire. La clope dans la bouche les bras croisés il s’approcha pour identifier un peu plus la personne. Il faisait sombre et arriver à reconnaitre quelqu’un vêtu entièrement de noir c’était un peu dur, mais cette faux là sur le banc ne pouvait appartenir qu’à une seule personne. Et cette dernière travaillait dans le manoir des Bezarius. Il soupira. Il n’appréciait pas cet homme, trop bizarre à son gout et surtout il posait des questions parfois déplacées à Oz. Cela avait évidemment le don de l’irriter. S’arrêtant à une distance raisonnable du jeune homme il le toisa du regard pendant quelques instants. Aucun doute.. ça ne pouvait être que lui. Que cachait-il ? Il était trop étrange pour ne rien cacher. Superstitieux ? Peut-être… Et pourtant cet homme lui ressemblait beaucoup. Les mêmes yeux d’or, le même style vestimentaire sombre et cette mémoire défaillante. Il prit la parole sur un ton neutre.

- Belle soirée… Que fais-tu ainsi dehors à cette heure-ci ?

Il avait été plutôt direct. Après tout à quoi bon se présenter ? Chacun connaissait l’identité de l’autre. Même s’ils n’avaient jamais eu l’occasion de parler seul à seul. La plupart de leurs précédents échanges se résumaient au regard.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   22nd Août 2012, 07:59

Sa faux était toujours braquée, prête à être déployée au besoin. Il attendait qu'une présence se manifeste qu'elle soit amicale ou belliqueuse ; il l'attendait. Le vent se faisait moins fort à moins que ce ne soit parce qu'Alexiel suspendait tout geste qui aurait pu amener l'intrus vers lui. Il n'était jamais très bavard et ne recherchait que peu ce genre de divertissement. Alors que cet intrus soit ennemi ou ami, peu lui importait. Le plus important, c'était qu'il troublait le petit havre de paix qu'il s'était aménagé de manière rudimentaire. Un banc, un jardin et ce chat contre lui avaient suffi à l'appaiser. L'air de la nuit y était également pour beaucoup. Alexiel ne remplissait des tâches souvent qu'en journée, ce qui lui laissait du repos le soir venu. Tout compte fait oui il se sentait dérangé. Il jeta un œil discret derrière lui. Un homme semblable à sa couleur à tous ces chats qu'il poursuivait s'approchait.

Une lueur générait vraissemblablement par une cigarette, éclairait faiblement ses lèvres. Bien que la lumière n'était plus vraiment présente, il put deviner quelques traits qui lui laissaient supposer qu'il s'agissait de cet homme toujours à la suite de Oz. Allons bon que lui voulait-il ? Il fit tourner sa faux pour la ramener à lui tout en la faisant passer devant cet homme. Il ne voulait pas le blesser, juste le surprendre comme il l'avait surpris, mais il le fit un peu trop tôt et blâma son manque d'appréciation des distances. La déception l'envahit. Il aurait bien voulu réussir sa farce, non pas pour amuser la galerie ou pour vengeance à présent, mais pour ne pas se retrouver devant un geste mal exécuté. La faux n'était pas l'arme la plus commode. Elle nécessitait justement un calcul des distances afin de toujours frapper l'ennemi à un endroit précis. Les ignares ont souvent dans l'idée que plus l'arme est grande,plus elle est dangereuse. Ils en oublient qu'une plus grande portée implique toujours les réflexes d'une main entraînée. Si ces croyances étaient vraies, alors tout le monde abandonnerait la rapière. Les armes plus fines donnaient un travail plus soigné, plus soigné ; c'était une toute autre stratégie. De toute manière... c'était son arme de prédilection. Il aime réfléchir et voir le résultat de sa pensée avoir raison de sa cible... Enfin quand tout se passait comme il le souhaitait...

Le jeune homme frustré fit celui qui n'avait pas vu le nouvel arrivant. Il n'avait pas retiré ce visage pensif. La seule chose qu'il avait laissé s'échapper, c'était ce soupir pesant. Il ui restait dans la gorge. De toute manière, il n'était pas là pour parler... si ? Gilbert avait les bras croisés comme un homme qui venait lui aussi d'être dérangé. Décidément, ils se ressemblaient une fois encore... Ils restèrent comme ils le faisaient toujours, ils restèrent immobiles dans leurs pensées aussi silencieux que la pierre. Au moins, ils n'auraient pas dérangé le voisinage à cause de bavardage sur cet instant. A chaque fois qu'ils se croisaient, ils se fixaient et ne cessaient qu'une fois qu'ils s'étaient perdus de vue. D'un point de vue extérieur, cela sentait soit la méfiance, soit la curiosité. Ils savaient au moins leurs prénoms respectifs pour avoir vécu sous le même toit un moment.

Cette fois, Alexiel ne le regardait pas. Il savait où il se trouvait et n'avait pas besoin de vérifier à chaque seconde ses mouvements. Comme il entendit des paroles, il fit ce que lui incombait la situation, il sursauta légèrement comme s'il avait été surpris. La voix de ce personnage n'était ni grave, ni sèche en fait surtout en cet instant elle se voulaiit cordiale sans plus. Alexiel le salua par un hochement de tête comme il faisait d'habitude. Jusque là il n'y avait aucun changement ou presque dans leurs attitudes, hormis que Gilbert lui parlait spontanément. Ils s'étaient déjà parlés avant bien entendu. Comme ils semblaient avoir été dérangé par la présence de l'autre, Alexiel pensait qu'il aurait fait demi-tour en quête de solitude. Il avait peut-être mangé avec la famille ducale pendant que lui se trouvait à l'extérieur. Ainsi donc Gilbert aussi était un adepte des nuits longues et … tranquilles ?

« Je pense. Et toi ? Soirée calme en effet ».

C'était une réponse courte et imprécise, mais elle était à l'image de ce moment présent, ù il se sentait comme flotter dans ses souvenirs, dans ses réflexions. L'ennui c'éatit que ce serviteur n'était pas comme les autres non. Il faudrait bien plus que cela pour le satisfaire et Alexiel le savait. Son rôle le mettait dans l'obligation de dire sans rien avouer, ce qui pouvait le rendre aux yeux des autres suspect ou tout du moins mystérieux. Il se reprit donc avec un ton calme comme s'il prenait son temps.

«  Rien de mieux qu'un jardin la nuit, tu ne trouves pas ? »

Les gens avaient pour habitude de parler de tout et de rien parfois. Engager sur un sujet sérieux était plutôt déconseillé. Le plus à faire était de se confondre dans cette populace jusqu'à devenir quelqu'un de commun. Lorsqu'il agissait ainsi, il s'imaginait une vie parfaitement stable en tant que civil servant la famille Bezarius. Sa seconde identité ne lui venait plus à l'esprit face à cet interlocuteur. Son apprentissage faisait qu'il arrivait à se persuader lui-même de cette façon pour ne pas se dévoiler. Cette stratégie était surtout utilisée en cas de danger, mais c'éatit plus fort que lui il l'utilisait tout le temps. Sa couverture ne devait jamais comporter de trous, de faille, elle devait rester parfaitement lisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   2nd Septembre 2012, 08:19

Le temps semblait comme arrêté. Il y avait pourtant là deux personnes, mais ni l’une ni l’autre ne semblait vraiment bouger. Lorsque le jeune homme en face de Gilbert bougea sa faux d’une lenteur calculé peut-être, notre brun ne bougea même pas. Gardant les bras croisés, les yeux rivés sur la personne en face de lui. Le comparer à un félin dans la nuit avec ses yeux dorés serait peut-être ironique, mais c’était un peu le spectacle qu’il donnait. D’ailleurs les deux faisaient le même effet, leur dorés était bien la seule source de clarté entre eux. La question du premier s’était faite un peu dure, la réponse du deuxième plutôt neutre. D’ailleurs la réponse n’avait pas grand intérêt pour notre jeune homme. Il en avait comme qui dirait absolument rien à faire qu’Alexiel aime se balader au clair de lune dans les jardins du manoir. Après avoir répondu qu’il pensait il retourna la question à Gilbert. Ce dernier soupira d’ailleurs à cet instant. Se disant que toute cette conversation n’avait aucun sens pour les deux hommes. Inutile de se mentir en demandant le pourquoi du comment, il était pourtant évident qu’il y avait une certaine tension entre eux constamment. La suite était toute autant dépourvu de sens pour le bras d’ailleurs, puisque l’homme en face de lui se contenta d’affirmer une nouvelle fois ce qu’il avait dit plus tôt sur l’ambiance du lieu. Le silence s’installa une fois de plus. Gilbert se retourna pour faire dos à Alexiel, la cigarette toujours en train de se consumer dans sa bouche, laissant tomber quelques cendres au sol. Il leva la tête vers la lune. Pas moyen, il l’agaçait. Le trouvant constamment étrange dans ses faits et gestes et même dans sa façon de parler. Et voilà qu’il faisait semblant de tenir une conversation aussi insignifiante soit-elle.

Il fit volteface. Posant à nouveau son regard doré sur lui. Ce dernier était bien plus dur que tout à l’heure. Il en avait assez de jouer le neutre de service alors que les regards qu’ils se donnaient n’étaient jamais bien amicaux. Ne décroisant pas pour autant les bras, il entreprit de parler. Non en répondant aux questions de ce dernier. Sa voix aussi était nettement moins neutre que tout à l’heure. La tension montait, ce qui était relativement contradictoire avec l’environnement qui était d’un calme pourtant si apaisant.

- Ce que je fais ici ne te regarde pas. N’as-tu rien de mieux à faire que de rester là à ne rien faire ?

Et pourtant, on ne pouvait pas dire que Gilbert avait grand-chose à cacher en fait. Il profiter lui aussi à sa manière du calme extérieur. Mais le croiser avec comme qui dirait un peu gâché sa nuit. La question est pourquoi il ne l’apprécie pas ? Et bien peut-être avait-il peur que cet homme lui ressemblant beaucoup pour pas mal de point ne soit en fait doté de mauvaises intentions. Pour lui il ne faisait que jouer la comédie. Du moins c’est ainsi qu’il voyait les choses, peut-être se trompait-il. Cette fois-ci il décroisa les bras pour prendre sa cigarette et souffler une mince fumée. Le vent allait bien vite l’emporter. Que voulait-il dire par n’as-tu rien de mieux à faire ? Tout simplement qu’en tant que domestique des Bezarius il devait être constamment aux services de ses derniers. C’était ainsi qu’il agissait à l’époque. Le problème est que Gilbert n’avait pas appris à penser et agir pour lui-même. Passant ainsi sa vie au service des autres. Cela avait évolué au cours de ces dix dernières années heureusement… Son regard finit par se détaché de la tête d’Alexiel, pour finalement fixer cette immense faux que ce dernier baladait constamment avec lui. Autre raison de sa méfiance, est-ce vraiment un outil indispensable pour un domestique ? Lugubre…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   4th Septembre 2012, 08:17

L'atmosphère virait à un bel orage : l'un paraissait exaspérait par l'autre tandis que l'autre se montrait méfiant et manipulateur . Rien de mieux pour égayer une soirée calme ! Le chat entre ses genoux s'était endormi sans demander son reste, Alexiel le trouvait de plus en plus attachant même s'il ne se voyait pas s'occuper d'un quelconque animal... Enfin, il se focalisait sur l'animal, cela l'appaisait. Gilbert le fixait bien étangement sans qu'il en devine la raison exacte. S'était-il trop approché de son cher maître ? Comment savoir ? Les conversations badines ne marcheraient pas à présent, Alexiel en avait la certitude. La méfiance était telle qu'elle ne pouvait se relâcher que lorsque l'ennemi était mis hors d'état de nuire ou hors de portée. Alexiel se trouvait bien de trop près de son périmètre pour qu'on interlocuteur ne se relâche. Il tourna ses yeux dorés pour défier du regard ceux de Gilbert. Alexiel ne voulait pas donner l'impression de vouloir tourner autour du pot, il l'incitait par son attitude à lui dire ce qu'il lui repprochait réellement. Ils n'avaient jamais eu des rapports évidents. Il était un étranger, venu d'on ne savait où et qui s'occupait de la famille tant chérie par Gilbert.

La nuit était si calme, cela l'aidait à mieux réfléchir. Il étira son bras gauche tout en se tortillant pour se remettre à son aise tout en veillant à ne pas réveiller le dormeur. Gilbert semblait avoir changé d'attitude, il reprenait son mutisme habituel. Même s'il se trouvait de dos, il voyait un très léger nuage s'élever. Ainsi donc il continuait d'être pensif. Ils allaient peut-être enfin reprendre leur petits trains de vie. Que cela lui faisait-il qu'il soit dehors ? Craignait-il qu'il ne fasse des actes malveillants ? … Cela aurait été bien imprudent puisque beaucoup de monde se trouvaient ici. Maître Glen n'avait pour le moment formulé aucun nouvel ordre alors non il ne tenterait rien. Gilbet se retourna soudainement. S'il paraissait pensif c'était qu'il cherchait à oublier sa présence, il le savait rien qu'en l'observant. L'homme qui lui faisait face ne montrait aucune attitude coopérative, pire on aurait cru qu'il voulait le chasser d'ici.

Qu'avait-il donc découvert ? Sûrement rien... Alexiel se répétait tous les scénarios. Ce matin, il était rentré par la porte sud, celle qui donnait sur la cuisine, il avait ramené la porte vers lui, puis il avait croisé Gilbert mais il était pressé. Il l'avait donc salué avec un coup de tête respectueux mais vif, comme d'habitude. Quand l'avait-il croisé à nouveau... ? En après-midi peut-être, il s'était occupé du ménage dans le manoir. Mise à part se relever et se baisser tout en jetant des petits regards pour voir s'il ne gênait personne, il n'avait rien fait. Il passa et repassa ces films de ces derniers jours avec la même impartialité. Cela devait être une simple animosité . Alexiel devait s'en occuper toutefois, car il lui fallait des appuis sur le terrain. Ce n'était pas le moment de tout envoyer valser, parce qu'un autre serviteur ne l'aimait pas. Les yeux ne Gilbet l'auraient foudroyé, c'éatit comme s'il sentait leur éclat le transpercer. Il était assez intimidant ainsi !

Ce que je fais ici ne te regarde pas. N’as-tu rien de mieux à faire que de rester là à ne rien faire ?

… Je devrai dormir, signifia t-il seulement. Tu veux que j'y aille ?

Alexiel n'était pas intimidé, mais il ne recherchait pas non plus les conflits aussi directs. Il décroisa ses jambes, puis il fut surpris de voir que son chat n'était plus là. Il avait dû se glisser sans que personne ne remarque rien. Alexiel n'avait ni senti ni vu quelque chose, c'était comme s'il avait disparu. Il se leva aussitôt et d'instinct il prit sa faux. Le regard insistant de Gilbert sur son arme était parfois gênant, qu'avait-elle de plus que les autres ? Elle était ordinaire et faisait bien moins de dégâts qu'un revolver. Un revolver avait une portée bien plus élevée. Une faux faisait plus ordinaire, c'était une arme champêtre d'origine. La faucheuse aimait l'usage de la faux sans doute pour son caractère humble, mais … enfin bref il l'aimait sa faux et en venait à ne pas comprendre le jugement des gens.

Alors qu'il se tenait aux aguets, il vit des lumières briller dans un arbre. Deux petites lumières rondes scintillaient. Il en fut terrifié et eut l'idée irrationnelle d'y voir un fantôme. Son visage se décomposa, il se mit à trembler légèrement en désignant l'arbre. Un miaou terrifiant déchira la tranquillité du lieu. Le chat kamikaze sauta de son assise pour se trouver un autre perchoir : la tête de Gilbert. Alexiel fixa un instant la tête de Gilbert, il eut les yeux écarquillés un moment avant de dire à l'intéressé :

« Tu as.. Tu as un chat sur la tête ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   16th Septembre 2012, 07:35

Décidément, la conversation des deux jeunes hommes était plus qu’étrange. En fait elle ne menait à rien, tout n’était que méfiance. Et pourtant, le calme était toujours présent. Les paroles étaient brèves, tandis que le lieu qui les entourait était d’un vide effrayant. Sombre.. c’était à se demander comment les deux hommes pouvaient voir correctement dans cette pénombre, une habitude peut-être ? Concernant Gilbert c’était certainement dut au nombre de mission qu’il avait dû effectuer la nuit. Et puis, un corbeau est un oiseau de ténèbres non.. ? Bref, pas besoin de s’égarer revenons au sujet de la conversation. C’est-à-dire le fait que Alexiel semblait déranger Gilbert par sa simple présence. D’ailleurs, lorsque notre brun lui demanda s’il n’avait rien de mieux à faire ce dernier répondit qu’il devait dormir, insinuant donc qu’il devait y aller ? Agitant légèrement sa cigarette pour faire tomber quelques cendres dans l’herbe, notre homme voulait lui dire que oui. Il ne le supportait pas, ainsi plus il était loin de lui mieux c’était. Mais Gilbert n’eut en fait pas le temps de dire quoique ce soit. Un léger poids sur sa tête l’arrêta net dans son élan. Plus surpris qu’autre chose, notre homme resta ainsi quelques instant sans bouger, se demandant ce qui venait de lui tomber dessus et ce au sens propre du terme. On va dire que la phrase d’Alexiel provoqua un véritable déclic dans la tête de notre homme. Il avait.. un chat sur la tête ?!

Sans même prendre le temps de parler ou autre, Gilbert se mit à courir en direction d’un arbre en secouant la tête. Le but étant bien sûr de faire tomber le félin au sol. Voyant que cela n’avait aucun effet, puisque le félin s’agrippait d’avantage au chapeau pour ne pas tomber par terre. Quand il est question de survie, tout est possible ! Ainsi chapeau adoré ou pas, Gilbert n’hésita pas un instant pour laisser tomber ce dernier au sol et se cacher derrière un arbre un peu plus loin. On va dire que l’intervention du félin sur sa tête avait eu pour effet de défaire son visage si glacial et de lui faire oublier que quelques minutes plus tôt il voulait virer Alexiel de son banc vite fait bien fait. Le cœur battant à toute vitesse à cause de la panique, il plaça une main sur sa poitrine. Sa cigarette ? Ce n’était même pas la peine d’y penser, elle avait vite volé dans le décor pour se perdre dans l’herbe. D’une voix visiblement différente de tout à l’heure il se mit à parler. Cette fois-ci il avait perdu toute assurance dans ses mots. En même temps, comme on dit un phobie ça ne se contrôle pas ! Peur bien étrange pour bien des personnes d’ailleurs…

- Tu… v-vire le de là ! S’il te plaît !

Il n’était pas fier du tout là… Il n’était pas non plus le genre d’homme à implorer de l’aide comme ça, mais là il s’agissait de véritable monstre ! Ne bougeant pas de sa cachette improvisé qui n’en était pas vraiment une, il posa un bref regard sur Alexiel. Bordel quoi ! Comment perdre toute crédibilité ! Et puis bien sûr l’autre brun en face pouvait très bien le laisser en plan, savourant ainsi une vengeance pour ses paroles sèche de tout à l’heure. Pas de chance comme on dit. Se laissant glisser contre l’arbre pour se retrouver assit par terre, Gilbert ne quittait pas l’horrible félin des yeux qui semblait ne pas vouloir quitter son chapeau. Bon ok, au moins l’animal n’avait pas idée de venir le voir, mais tout de même ! Son chapeau quoi…

- Mon chapeau..


Finit-il par murmurer un peu pour lui-même. Situation plutôt embêtante pour lui. Il ne pouvait absolument rien faire. Si ce n’est attendre que le chat ne daigne partir dans demander son reste. Il avait l’air malin tiens. Finalement il aurait mieux fait d’aller se coucher direct plus tôt ! De un ça lui aurait évité de croiser l’autre serviteur qu’il ne pouvait pas voir en peinture et éviter aussi la rencontre d’un de ces monstres à poils nommé chat. Tremblant dans son coin, notre homme ne bougeait absolument plus. Son cœur c’était un peu calmé, mais il n’en restait pas moins sur ses gardes. Plus mal à l’aise que lui à cet instant tu meurs ! Non quand même.. j’abuse là.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   4th Octobre 2012, 11:07

Alexiel tentait d'oublier qu'il avait cru à un fantôme l'espace de deux secondes. Pourquoi pensait-il à ce genre de chose parfaitement irrationnelle dans son esprit pourtant si rationnel ? Cela n'avait pas de sens, il afficha une moue légère; il avait un peu honte. Ce n'était rien à côté de la réaction de son interlocuteur. Il avait affiché un calme si olympien que jamais Alexiel n'aurait cru possible une telle scène. Tout d'abord, sans grande surprise, Gilbert ne daigna même pas répondre à sa question. Il était clair que s'il avait été à une autre place, Gilberty ne l'aurait pas réclamé. Ces lumières jaunes les avaient interrompus dans leur débat si intense. Leur discussion aurait pu terminer là juste entre deux claquements de doigt. Le chat avait fait irruption en prenant le chapeau de cet homme sombre et froid pour une piste d'aterissage. Il semblait si fier à présent perché sur sa tête. Pendant un instant, le temps s'était figé. L'un n'osait pas bouger et l'autre se retenait de rire sous le coup de la surprise. C'était une sensation bien étrange. Il sentait ses lèvres grimacer, comme si elles cherchaient une action à faire. Alexiel souriait si peu souvent que ce geste si simple mettait u temps à arriver. Gilbert restait immobile comme s'il le laissait sourire, ce qui lui donnait encore plus envie.

" T'es mort?", se moqua t-il en lui tirant sur la manche.

La suite de l'épique vision, car oui c'était très fort fut le suivant: Gilbert gesticulait en tous sens. Le chat ne voulait pas décoller du perchoir. Gilbert redoubla férocement un coup en avant, en arrière, à droite,à gauche. La bataille faisait rage. Les deux adversaires avaient une détermination sans borne. Gilbert agita ses mains pour le déloger. L'habile matou le griffa et s'accrocha davantage. Si cette scène avait eu d'autres acteurs dans un autre contexte, cela aurait valu un combat entre gladiateurs. Cela aurait eu un certain prestige, panache, mais là c'était plutôt assez ridicule. Alexiel était aux bords des larmes avec une grimace proche du sourire. La cigarette de Gilbert comme un dernier feu d'espoir allait tomber dans l'herbe humide. Notre espion la ramasa et fut amusé par la réaction de Gilbert qui bienh que paniqué cherchait sa cigarette. Comme un air de défi, il allait la porter à sa bouche quand Gilbert disparut dans les coulisse sur ce coup de théâtre; Alexiel toussa. Ce n'était pas la fumée, mais il n'en pouvait plus. Il n'avait pas cillé quand il lui avait demandé de l'aide. Après tout, il n'était pas son maître et au regard de leur précédente discussion rien ne l'obligeait à être aimable. Même s'il ne faisait rien , il ne serait pas suspecté de quoi que ce soit. La scène était si inhabituelle...


La tête de Gilbert sortait des fourrés comme pour rapeller qu'il était toujours là à observer... Alexiel souffla une dernière fois, tant la situation avait été grotesque. Il s'assit en face du chapeau et du chat qui s'endormit en boule sur le chapeau. La lutte l'avait épuisé.

" Tu peux venir. Il s'est calmé, je crois. Le monstre...", se moqua t-il un peu.

Alexiel tendit les bras pour se saisir de la petite boule de poil exténuée et plaça le chapeau de Gilbert sur sa tête. L'accessoire était tout de même très large, mais il lui allait comme un gant. Le chat sauta de ses bras pour se mettre sur le banc. Alexiel était perturbé par toutes ces ressemblances. Il fixait le sol d'un air vague tout en saisissant le chapeau. Comme il était pris dans l'une de ses grandes réflexions, ses mains parcouraient le chapeau en sillonnant les bords. Elles en faisaient un tour complet sans que leur propriétaire ne sorte de cet état de transe.

** Qui suis-je?***

Il reposa le chapeau sur sa tête et regarda Gilbert :

" Pourquoi se ressemble t-on autant...? "

Un silence revenait comme un spectre dans la nuit. Alexiel pour une fois ne jouait pas la comédie sur ce coup-là. Il s'interrogeait vraiment. Rire avait été libérateur, une bonne chose en somme enfin... il avait juste souri. Une émotion réelle, ce n'était pas quelque chose qu'il pouvait montrer, quand il le voulait. Tout était contrôlé d'ordinaire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   19th Octobre 2012, 08:49

Bon, on va dire que notre Gilbert avait enfin un temps de repos. Le chat avait pris pour cible son cher chapeau, laissant le propriétaire de ce dernier de côté. Même si ce chapeau était très important pour notre brun, il n’allait certainement pas se plaindre que ce dernier intéresse d’avantage le terrible félin que sa personne. La question que maintenant notre homme se posait était simple. Comment se débarrasser de ce terrible monstre et qu’il laisse tout de même son pauvre chapeau en paix ? Quoi qu’il en soit, Gilbert ne semblait pas vraiment partit ni prêt à sortir de son buisson, craignant bien trop que le chat ne revienne à la charge sur lui. Et pour finaliser ce magnifique renversement de situation, cet Alexiel, oui tout à fait ce brun aux même yeux dorés que lui se moquait de lui. Quoi ? Comment ça il le savait ? Ce n’était pas bien difficile de le deviner au sourire que ce dernier affichait sans gêne et de sa petite remarque sur le fait qu’il pouvait sortir de sa cachette que le monstre s’était calmé. Non mais.. ce n’est pas drôle sérieusement ! N’allez pas me faire croire que vous n’avez pas de phobie vous ! Vous devriez comprendre que ça ne se contrôle pas.. quelle quel soit. Finalement, après avoir attendu un bon moment, notre grand brun daigna enfin se relever de derrière son buisson au moins on le voyait parfaitement maintenant. Se contentant d’enjamber ce dernier, il ne se risqua cependant pas à s’approcher d’avantage du banc au le jeune homme était assis avec son chapeau et.. ce monstre. Ce n’était pourtant pas l’envie qui lui manquait de vouloir récupérer son bien ! Grommelant de façon inaudible dans son coin, il mit alors ses mains dans ses poches sans pour autant lâcher les deux être un peu plus loin des yeux. On ne sait jamais comme on dit…

Finalement, ce fut Alexiel qui brisa en premier le silence qui c’était une nouvelle fois installer. Ben.. on pouvait pas dire que la conversation se faisait très palpitante depuis le début, en même temps on ne pouvait pas vraiment dire que Gilbert voyait en lui un ami à défaut d’éprouver de la rancœur à son égard. Bref, il posa alors une question plutôt étrange. Sur le pourquoi ils se ressemblaient ? Qu’est-ce qu’il pouvait bien répondre à ça ? Lui ? Alors qu’il ne sait même pas qui il est, il allait devoir répondre le pourquoi du comment la nature avait fait un être ayant un bon nombre de points communs physiquement avec lui ! Pour toute réponse, Gilbert haussa les épaules. Oui.. il avait entendu plusieurs fois des rumeurs parmi les domestiques, comme quoi il aurait été embauché parce qu’il lui ressemblait étrangement. Baliverne selon lui ! Il n’y avait aucun rapport, c’était du hasard point barre ! Mais tout grognon qu’il est, notre homme daigna tout de même répondre en ouvrant la bouche.

- Ce quoi cette question ? La nature est faite comme ça c’est tout, des gens se ressemblent d’autres pas du tout !

Il pouvait paraitre bien dur avec lui… Et pourtant, c’est mentir de dire que ça ne l’avait jamais perturbé de voir un homme ayant tant de ressemblance avec lui. Croyez-le, c’est presque dur de croiser un presque double dans les couloirs. Mais bon il fallait faire avec. D’ailleurs, en parlant de chose qui perturbe, Gilbert trouvait que cette faux démesuré était tout aussi intrigante que leur ressemblance. Quitte à être dans les questions…

- Et toi alors ? Tu peux me dire ce que tu fais avec une faux alors que t’es un domestique ? ça doit être encombrant.

Oui bon, la dernière phrase avait été rajoutée pour paraitre moins sec dans son ton… Mais entre cet homme qui n’arrêtait pas de le tourmenter sans même que ce dernier ne fasse quelque chose et ce.. chat qui était toujours là d’ailleurs ! Il y avait de quoi le mettre sur les nerfs. Croisant finalement les bras, il posa son regard sur l’animal qui ne semblait pas se préoccuper des personnes l’entourant. Allez, une intervention divine pour le chasser de là s’il vous plait… !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   21st Octobre 2012, 08:39

S'il n'avait pas été présent, Gilbert ne l'aurait pas recherché... En cet instant, Gilbert affichait un air renfrogné. Il exécutait les seules défenses qu'il lui restait après cette scène. Alexiel aurait bien continué son petit manège si des pensées ne l'avaient pas arraché au monde qui l'entourait. Le serviteur qui était avec lui ce soir n'était pas dans la meilleure composition. Au moins, il n'y avait pas eu de fantôme alors tout se passait bien pour Alexiel. Pourquoi avait-il à ce point peur d'eux d'ailleurs? Reflétaient-il ce néant qui parfois l'habitait ? A force de prétendre d'être un autre... il commençait à apprécier comme si c'était une seconde nature. Alors oui cette ressemblance avec ce Gilbert le troublait. C'était comme une image fixe qui revenait sans cesse. Comme ils étaient tous les deux dans le même manoir, la remarque pouvait venir naturellement dans la conversation. Et puis .. d'autres choses troublaient Alexiel bien plus que pour une simple apparence physique. Il avait l'impression qu'ils se ressemblaient ^plus que tout ce que ces gens pouvaient dire. Le jeune espion se disait que si son jeu devait être découvert, il craignait que ce soit par lui... Il semblait si fidèle à sa cause tout comme lui... Il semblait mystérieux aussi... Même si Alexiel avait déjà abaissé certaines de ses cartes, beaucoup restaient dissimulées... D'une certaine façon, il détestait et appréciait cette ressemblance.

La dureté avec laquelle s'exprimait Gilbert ne l’impressionnait pas et pour lui prouver, il se plaça face à lui et lui remit son chapeau sur la tête sans plus de discours. Il n'avait aucune envie de lui répondre, aucune envie de revenir à ce qu'il avait dit. Alexiel ferait comme si rien ne s'était passé. C'était bien mieux pour eux... De toute façon ici il n'était pas là pour se faire des amis, ce n'était pas une colonie de vacances. Alors se confier même un peu ne rimait à rien. Vous vous demandez si Alexiel avait des amis... non il n'en avait pas le temps. Quand il faisait des missions pour les Baskervilles, il se permettait un relâchement sinon il essayait de faire toujours attention. Ce genre d'incartade ne devait plus se reproduire. Gilbert croisait les bras en se posant à une distance raisonnable de l'animal. Le chat dormait sur le banc. Sa queue faisait de petits va et vient pareil aux mouvements d'une pendule. Alexiel suivait des yeux ce mouvement de balancier tout en serrant le sablier qu'il portait, l'autre main toujours dans une poche.

"Ma faux n'est pas encombrante. Si un ennemi, elle est utile."

Il avait fini par briser le silence en honorant une nouvelle fois son arme... Elle était semblable à la lune. La lune était un astre si lointain, si froid, si mystérieux qu'il aurait voulu y séjourner juste pour pouvoir mieux réfléchir. Soudain un corbeau se posa sur son épaule avec un message autour de la patte. Le message n'émanait pas des Baskerville, il l'espérait parce que sinon il serait grillé à cause d'une telle erreur. Qui pouvait bien lui écrire? Il fit mine d'observer le chat, faisant un peu dos à Gilbert pour pouvoir détacher le message. Les Baskerville n'étaient pas idiots, ils ne lui transmettraient pas des informations de façon aussi voyante ...non ? Il afficha une certaine surprise, expression que les gens adoptent généralement lorsqu'il reçoivent du courrier, puis afficha une mine déçue comme le font tous ces gens et ramassa le courrier dans sa poche de manteau. Le corbeau quitta son épaule en crossant. Son vol frôla la nuque de Gilbert, ce qui donna une idée à notre cher espion.

"Votre chain est-il si puissant qu'on le dit?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   2nd Novembre 2012, 00:39

Le jeune homme en face de lui n’avait en fait même pas réagit à la réponse sèche de Gilbert. S’étant en fait contenté de dire que sa faux pouvait être utile face un ennemis. Et bien sûr chose qui vint à l’esprit de notre homme, c’est qu’Alexiel en tant que simple domestique n’était pas censé devoir se battre. Enfin après peut-être était-ce une conclusion que seul notre jeune ami pense. Après tout il était méfiant envers lui ou pas du tout hein. Se gardant bien des réflexions supplémentaires, sachant pertinemment qu’il n’était en aucun cas un Bezrarius et donc qu’il n’avait pas son mot à dire, il se contenta de détourner le regard en haussant les épaules. Fouillant nerveusement dans sa poche une autre cigarette puisque la première avait finit par s’éteindre au sol à cause du remue-ménage fait par le chat plus tôt. Soupirant, le silence tomba une nouvelle fois. Sérieusement ? Pourquoi perdait-il son temps avec lui ? Il se le demandait vraiment et songeait même à repartir. Discuter avec ne changerait absolument rien de toute façon, il continuera de le garder à l’œil de toute façon. C’est alors qu’un léger bruissement vint rompre ce petit silence. Le regard bien évidement attiré vers le lieu d’où provenait le bruit, Gilbert put apercevoir qu’un corbeau venait de se poser à côté du jeune serviteur avec un message accroché aux pattes. C’est nouveau maintenant que les corbeaux livrent des messages ? Etrange. Le laissant cependant faire, il ne se retient cependant pas du tout de le regarder ouvrir son bout de papier, observant toutes réactions de sa part. Rien à signaler de ce côté-là…

Gardant les bras croisé, le corbeau reprit finalement son envol pour passer juste au dessus de lui, allant même effleurer sa chevelure noire. On ne va pas dire que les corbeaux lui posait un problème, d’ailleurs vu son Chain ce serai même idiot. Le fixant d’un air sérieux, notre brun se tâtait encore. Devait-il être une nouvelle fois dur et direct et demander que contience message ? Hm. Oui c’était une possibilité plus que tentante. C’était d’ailleurs légitime de sa part de vouloir savoir ! Ouvrant la bouche, il s’apprêtait à lui poser la question lorsqu’Alexiel le coupa littéralement dans son élan pour lui demander quelque chose. Si le pouvoir de son Chain était aussi puissant qu’on le disait ? Pff… Soupirant, notre brun se détendit mais ne paraissait pas plus sympathique pour autant dans sa façon d’être et de parler.

- En quoi ça te regarde ? C’est un Chain Ducal c’est assez d’information pour un domestique.


En même temps il n’avait pas totalement rejeté sa question. En gros dire que c’était le Chain de la famille Nightray suffisait amplement pour comprendre qu’il était puissant. Après ses pouvoirs ou autre il n’avait pas besoin de le savoir. D’ailleurs Raven est une créature pleine de mystères et très peu de personnes savent de quoi ce Chain est réellement capable. Comme quoi on ne sait pas tout sur ses créatures de l’Abyss… Décroisant les bras il montra du regard le message que le jeune brun en face de lui tenait encore dans les mains. Visiblement pas décider à lâcher l’affaire de ce côté-là.

- Et ça ? C’est quoi ?

Marquant un moment de pause, il reprit bien rapidement. Voulant insister en fait. Même si ce n’était rien d’important il voulait savoir ! Un simple domestique n’a pas à recevoir du courrier ainsi via les oiseaux. Tout ceci n’avait d’ailleurs rien de très officiel…

- Depuis quand tu reçois du courrier comme ça en pleine nuit ? Ne sais tu donc pas qu’un service pour recevoir ce genre de chose est mis à disposition pour les employés…

En plus de sa mine, son ton se faisait de plus en plus dire. Car oui. Les domestiques pouvaient recevoir du courrier au manoir, alors.. pourquoi utiliser cette technique plutôt discrète ? Quitte à paraitre insistant pour pas grand-chose, ce n’était pas bien grave. Eh bien.. à croire que notre brun s’ennuyait pour ne pas être déjà partit se coucher, la nuit était déjà bien avancé et il ne savait même pas quand il allait pouvoir se reposer. Qu’importe.. il n’était plus à une nuit courte près hein.. ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   16th Novembre 2012, 10:13

Recevoir du courrier avait quelque chose de parfois magique, sentir qu'il avait parcouru toute une immensité puis s'était retrouvé entre vos mains pouvait rendre pensif. Enfin... ici il fallait surtout jouer fin, car le jeune homme éait observé. Son interlocuteur était toujours aussi peu disposé à lui adressr la parole... Au moins, il n'avait pas besoin de changer de stratégie. Il existait des personnes qui changeaiient leur fusil d'épaule si rapidement que l'on peinait à deviner leur ressentis. Un bon espion n'est pas celui qui sait se dissimuler, il faut qu'il anticipe son environnement, qu'il invente sans cesse. Alexiel aimait penser qu'il n''était pas qu'une marionnette, mais aussi une forme d'artiste. Ses doigts tataient le morceau de papier pour le déplier à son maximum. Il veilla à n rien éveiller qui puisse sigifier qu'il observait les réactions de Gilbert. Le gagnant n'était pas celui qui morderait en premier, mais celui qui esquiverait la morsure; mieux valait poursuivre dans cette attitude préventive voire recherccher une forme de complicité. Cela étant dit, il fallait que sa réaction ne surpasse pas la situation sans quoi elle serait indaptée. Tous ces engrenages le fascinaient, il y avait tant de possibilités, mais seules certaines lui permettraient de garder sa position.

Gilbert voulait lui rappeler sa condition, il avait fortement insister sur le mot domestique. Alexiel afficha un visage étonné tout en cachant une autre forme de surprise qui aurait pu le renverser. Aiinsi donc il le trouvait étrange dans ce rôle, ce qui le poussait à rester... Cela pouvait être cela. Ou peut-être un autre fait..? Alexiel voulait rendre la diiscussion plus fluide sans couper la place des silences. Un silence c'est naturel, trop de paroles c'est suspect. Le salut repose sur l'équilibre soit sur une forme de normalité. Son corps se tenait donc accoudé au banc de façon décontractée mais toujours digne comme il avait l'habitude. Les habitudes forgent la sûreté de sa condition. Les changements attestent d'une instabilité lorsqu'ils sont mal dosés, mais d'un naturel lorsqu'ils surviennent progressivement. Son visage détendu n'indiquait pas qu'il se répétait les leçons qu'on lui avait inculquées avec méthode. L'esprit d'Alexiel se réglait comme une pendule, même si certains facteurs pouvaient la faire déglinguer; elle marchait plutôt bien.

" Ne t'en fais pas. Je te force pas."

Lorsqu'il faisait semblant d'être un autre, il pouvait devenir plus loquace. Son rôle d'espion c’était sa vie, c'était à la fois cette richesse et cette profonde vacuité. Sa personnalité propre était concise et strict, sa fonction était riche de rebondissements et variées. Alors même s'il y avait des défauts, il ne s'ennuyait pas. L’énergumène qui se tenait devant lui était à la fois difficile à duper tant il était protecteur, mais il pouvait l'avoir par la force des habitudes. A ses yeux, il était un homme qui se laisse emporter par sa vie, par l'instant présent. un jour, il baissera totalement sa garde, il en était sûr. Tout comme Dom Juan qui aimait la conquête et non l'amour, Alexiel aimait cette tension plus que la stabilité. Il renvoya ses cheveux en arrière pour dégager son regard afin de mieux lire les caractères que contenaient la lettre. Elle était très courte. Il eut vite fini et eut envie de la ranger. Enfin c'était sans compter sur la persistance de Gilbert. Il avait oublié son obstination parfois fâcheuse...

"A jour particulier, courrier particulier comme on dit.", haussa t-il les épaules. " Certains ont de drôles d'idées. "



Pas de sourire sur son visage. Tout juste une allusion sur le contenu de la lettre, mais il n'était pas connu pour développer ses réponses. Ce qui pouvait paraître suspect, pouvait alors passer. C'était effrayant comment il avait été formaté pour correspondre exactement à ce que l'on attendait de lui. Il s'en rendait tout juste compte.
Cette fâcheuse tendance qu'il avait à tout considérer comme banal, c'était aussi une ruse et une facette de son caractère. Un Baskerville lui avait une fois fêté son anniversaire. Il avait été surpris, mais n'avait pas ri de al soirée. Nerveusement autour de lui, certains se lâchaient sur son travail trop sérieux et ses anniversairees austères. Mais bon, cela faisait partie de lui alors autant assumer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   24th Novembre 2012, 05:11

Bon. Oui c’est cela on avance dans la conversation hein ? Entre notre brun qui était sur ses gardes et l’autre qui semblait heu.. comment dire étrange ? Oui c’est cela. Ces réactions étaient étranges. Alexiel répondait de façon assez peu naturel au gout de Gilbert, d’ailleurs cet homme était beaucoup trop calme et impassible à tout pour paraitre normal. Peut-être était-ce dans sa nature après tout, mais il avait bien du mal à tenter de se convaincre. Comment Oscar avait-il pu le comparer à lui sérieusement ? Certes le physique était plus que troublant, un grand brun avec des yeux dorés… Mais la ressemblance s’arrêtait là. Et puis cette façon de répondre aux questions… Mon Dieu c’est insupportable ! Ce n’était pourtant pas bien compliquer de dire c’est telle personne qui m’envoie du courrier non ? A croire que notre homme faisait son possible pour attirer la suspicion de Gil sur lui. En tout cas c’était réussi, même si tout ceci n’était qu’une farce pour le faire douter sur le contenu de cette lettre pour, rien au final ? Quoiqu’il en soit, notre brun était décidé à avoir le fin mot de l’histoire. Ce n’était pas un serviteur un peu trop étrange sur les bords qui allait l’avoir. Et ce pour le bien être de cette famille qu’il respecte tant. Haussant les épaules, il soupira dans un premier temps. Bon, pour commencer se détendre un coup et éviter de lui dire clairement qu’il n’aime pas être prit pour un idiot. Finalement son regard froid se posa sur les yeux dorés de son compagnon de la soirée, tendant la main droite.

- Bon tant pis. Tu veux jouer à ça. Montre-moi cette lettre.


Oui vous ne rêvez pas. Il venait bel et bien de donner un ordre, chose d’ailleurs que notre homme ne faisait que rarement pour ne pas dire jamais, n’ayant pas vraiment assimilé le statut que l’adoption des Nightray lui avait donné. Mais lorsqu’il était question d’Oz, Gilbert est comme qui dirait prêt à tout. Et ce même donner sa vie pour lui… Enfin bref ! Hors de question de laisser cet Alexiel partir comme ça.

- Que ce soit personnel ou pas je m’en fiche. Je pourrais ainsi juger, je n’aime pas qu’on tourne autour du pot.

Non mais oh. Et dire que lui lorsqu’il était officiellement sous le service d’Oz il ne se prenait pas autant de liberté. Bon ok, de un il n’allait certainement pas recevoir du courrier vu qu’il ne connaissait personne en dehors de cette famille. Et de deux il était plus que proche de son maître, mais c’était un enfant alors ça pardonne un peu non ? Non et puis même ! Vous trouvez ça normal vous que quelqu’un vous réponde toujours d’un calme déconcertant alors que vous êtes techniquement supérieur à lui ? Il lui montre ce foutu bout de papier et on en parle plus, jugeant ainsi s’il peut lui rendre et surtout s’il ne doit pas en parler un peu autours de lui. Un serviteur c’est censé dormir après une dure journée de travail non ? Et non se balader dans les jardins, armé d’une faux. En gros il avait tout contre lui là.

Une brise souffla, lui ramenant une odeur de tabac dans le nez. Baissant la tête par terre, il remarqua alors sa cigarette de tout à l’heure en train de continuer de se consumer tranquillement au sol. Et en plus il avait perdu une cigarette pour rien à causes de ces histoires, non décidément la prochaine fois il irait se coucher tient ! L’écrasant avec son talon, Gilbert releva la tête vers l’intéressé. Alors cette lettre elle vient ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   26th Novembre 2012, 01:34

"Je voudrais te connaître pour mieux te cerner...
Laisseras-tu le fond de tes pensées scellé?"

Sentir que la corde sur votre gorge c'était assez tonifiant, mais bon il ne fallait pas abuser. L'ordre passa sur ses épaules comme un filet d'eau froide. il frissonna tout juste. En aucune façon, il ne fallait montrer qu'il avait une quelconque crainte. Ses mains se saisirent à nouveau de ce morceau de papier froissé qui avait au moins le mérite d'entretenir une discussion entre eux. C'était la discussion la plus longue qu'ils aient pu avoir. Il y avait vraiment de quoi en être fier.

"Ainsi donc tu t'intéresses à ma vie", plaisanta-t-il en lui tendant le feuillet.

Le message serait tout au plus un message doux pour qui ne connaîtrait pas la circonstance. C'était un papier blanc plié en quatre assez maladroitement. La personne qui l'avait rédigé n'avait pas dû avoir tellement pour rédiger même si l'écriture était assez souple et belle. Le message étaiit le suivant " Bonsoir Alexiel, comment trouves-tu mon nouveau compagnon ? Encore merci pour ce présent, j'attends ton retour". Peut lui importait la personne qui avait rédigé ce message, il le ferait passer pour un message de la famille. il se créérait une famille d'excentriques qui aimaient des moyens peu orthodoxes pour se faire entendre. Mais c'était inutile de trop se justifier. Il ne se sentait pas faible loin de là. Il préparait juste sa réponse si le cas échéant il devait la sortir, voilà tout car un espion averti en vaut bien deux.

" Voilà déjà un temps que je suis là. Je ne sais rien sur toi".

En voilà donc une façon de glisser, il voulait signifier par ce biais que ce feuillet était personnel et non professionnel. La question était : " le poisson mordrait-il à l'hameçon ou essaierait t-il de le surprendre à nouveau. C'était hors de question qu'il raconte sa vie pour sa part !! De toute façon, il y avait des choses qu'il ne pouvait évoquer... Et pour cause! Il ne s'en rappelait pas. Parler du présent ne le dérangeait guère car il le contrôlait, du moins il faisait de son mieux pour y parvenir. Les mains dans les poches, il tentait à ce qu'elles reprennent des couleurs en attendant que son interlocuteur se fasse son opinion sur son courrier. S'il avait mis du temps à lui donner ce fichgu courrier, il en mettait du temps à réagir. Sa méfiance était manifeste. Si un jour il était découvert, il savait qui il aurait à affronter... C'était même assez comique que ce fut celui désigné comme " son semblable". Il se passerait ce qu'il devait se passer... Il n'avait jamais vu Gilbert bien qu'il s'efforce d'être présent... Même s'il avait entendu des échos, rien n'équivaut à une démonstration... Pour cela... il fallait qu'il l'accepte comme allié et non plus comme un ennemi mais ça... c'était pas gagné hélas... Alexiel ne se voilait vraiment plus la face à ce sujet. Tous ces projets c'était dans l'idéal mais il y avait cette réalité qui le dérangeait horriblement. Ses mains derrière le dos comme ceux d'un flâneur, il se mit à observer Gilbert puis cette cigarette à présent éteinte au sol... S'il y avait affrontement, aurait-il une chance contre lui? ... Ou se ferait-il battre comme une vulgaire carte jetée au vent. s'il avait été un fumeur, il se serait détendu avec une cigarette, tiens d'ailleurs !

" Je peux te taxer d'une cigarette ?"

Après tout des liens se créaient par ce geste et même s'il détesterait peut-être ça, cela lui ferait une experience... Enfin... non c'était surtout pour se rapprocher de lui à vrai dire. Le mot taxer était un langage failier pour illustrer cette volonté de se rapprocher de lui. Il n'avait jamais eu aucune occasion durant tout ce temps, alors là il en profitait un maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   9th Décembre 2012, 04:51

Bon cette lettre elle.. ? Ah oui elle vient. Le jeune homme lui donnait enfin son bout de papier qui intriguait tant notre homme depuis tout à l’heure. Eh bah il était temps ! Ne tentant même pas de répondre au soit disant au humour de passage de l’homme en face de lui, Gilbert prit rapidement cette feuille pour la parcourir du regard. Tout ça pour ça ? Non mais il se fichait de lui ou quoi ? Répondre tout simplement n’était pas plus simple que de le faire attendre pour des prunes ? Levant un regard dur vers l’homme il garda dans un premier temps le silence. Se retenait de lui dire qu’il n’appréciait pas spécialement qu’on se fiche de lui mais bon. Froissant légèrement le bout de papier en serrant les poings, il finit par rendre ce qu’il venait de lui prendre le visage crispé. Non pas moyen il ne l’aimait pas. Sa manière d’être et d’agir n’était pas assez naturel à son gout, ça cachait forcément quelque chose derrière son visage impassible qui semble être si innocent. Levant son regard doré vers le ciel, il en venait même à se demander pourquoi il perdait encore son temps avec lui. Aller dormir serai certainement plus constructif. Cependant son attention se reporta bien vite sur lui lorsque ce dernier annonça que depuis le temps qu’ils se « côtoyaient » et encore c’était un bien grand mot pour décrire leur relation, il ne savait rien de lui. Levant les deux sourcils devant cette remarque, il ne put que soupirer. Et alors avait-il envie de dire ? Personnellement il ne voulait pas le connaitre juste avoir le cœur net sur ses doutes venus de nuls part. Car oui. Gilbert se méfiait de lui, mais n’avait pas vraiment de raison valable à dire pour se justifier. C’est comme ça et c’est tout, il est bizarre point.

- Tu t’en poses des questions. Très bien. Dans ce cas moi je voudrais savoir pourquoi es-tu ici ? Quand je parle d’ici je parle de chez les Bezarius.

Comment ça c’est direct comme question et un peu étrange ? Vous savez quoi ? Ben il fait ce qu’il veut. De toute façon n’allez pas lui faire croire qu’Alexiel n’avait pas remarqué sa méfiance dès le début il ne vous croirez pas de toute façon. Haussant les épaules à sa propre question, Gilbert était de toute façon certain de ne pas être satisfait de la réponse qu’il allait recevoir et ce même si c’est la vérité. Peut-être qu’il se faisait des idées, mais on va dire que c’était plus fort que lui. Finalement, l’entendant lui demander une clope en gros, il garda le silence. Restant dans ses retranchements. La soirée allait très vite se finir et ne rien lui apporter de bon mis à part de la frustration. Comme pour répondre à sa dernière demande, il sortit une nouvelle cigarette pour l’allumer et la mettre en bouche. Tout en soufflant un coup il lâcha.

- De toute façon tu ne fumes pas.

Vu le nombre de fois où il le croise pour son plus grand malheurs, jamais il ne l’avait vu avec une cigarette en bouche. Et puis pas besoin de faire tomber quelqu’un là-dedans même s’il ne l’aimait. Il y avait déjà assez eut de cet idiot de Break pour sa part. Croisant les bras, Gilbert tentait de se détendre avec sa dose de nicotine. Lorsqu’il est nerveux, cela peut se remarquer par son envie de fumer qui est plus forte.
Pourquoi… Pourquoi avoir engagé quelqu’un en laissant pour excuse « Il ressemble à Gilbert »… Etait-ce cette raison qui perturbait notre homme ? Etait-ce cette ressemblance si frappante doublé de se calme à toute épreuve qui en est limite agaçant ? Une chose est sûre, jamais il ne l’aurait laissé aux côtés d’Oz. Ça jamais.

[Pas fière de mon post encore une fois ><. Mais je ne savais pas quoi mettre de plus en fait .o.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   13th Décembre 2012, 01:18

Le silence était habituel entre eux, il ne fallait pas qu'Alexiel s'en préoccupe. Il attendit donc patiemment que Gilbert prenne connaissance de ce fameux papier. Alexiel espérait juste qu'il ne lui soit pas envoyé un autre message louche car là cela ferait beaucoup à couvrir. Le message n'était plus qu'un papier froissé que Gilbert lui remit énervé qu'il était. Ce n'était sur une bonne pente entre eux deux. Gilbert était sans doute l'une des personnes avec qui le courant passait moins bien à cause de as méfiane exubérante alors que Alexiel gardait son visage peu marqué celui de Gilbert se crispait. Alexiel se dit qu'au moindre faux pas, il lui serait difficile de remonter la pente avec un serviteur pareil dans les pattes. Ils semblaient être deux escrimeurs qui cherchaient où se saisir de l'autre pour mieux retirer son masque. Alexiel pencha la tête en plissant un oeil car il sentait qu'une question viendrait sans savoir de quelle nature elle serait. Il était intuitif mais pas non plus médium et ce genre de situation devait se produire.. Et là cela lui arrivait comme çaa sur le coin du nez. Pourquoi était il chez les Bezarius ? Il fallait d'abord ne pas laisser de blanc ou ne pas dire " oh je passais par là j'ai vu de la lumière et suis entré". Sa réponse devait être précise et ne pas trop éloignée de la question comme si cela allait de soi. Il se produisit néanmoins un léger problème alors que Alexiel allait dire sa réponse, un bruit de feuillage d'où sortit un oiseau le coupa dans son élan. Il fit un bond en arrière, puis reprit son souffle en ajoutant assez maladroitement :

" Si je suis ici, c'est qu'on avait besoin de moi".

Sa réponse n'était ni exhaustive, ni convaincante.. Certes on avait eu besoin de lui... là il se demanderait dans quel cadre. Il ne fallait pas qu'il découvre le poteau rose. Pour une fois comme cette réponse lui avait filé entre les doigts, il perdit un peu de son self contrôle, on vit briller dans ses yeux une lueur de doute. ses poings était vers ses hanches devant lui comme prêt à bondir sur n'importe quelle situation. Tout cela à cause d'un bruit parasite... Il se maudit pour son attitude peu digne de son rôle. D'abord les fantômes puis cette attitude apeurée à cause d'un minuscule bruit inoffensif. Il fit une grimace pour masquer son énervement progressif. Toute cette tension avait fini par le dévorer sans qu'il s'en rende réellement compte... Il tentait de ne rien montrer hormis ses grimaces semblables à des souris qui n'en étaient pas. Se calmer, se calmer, se chanter une berceuse comme lors de ses premiers jours tout était bon pour retrouver son état. Le pire c'était que Gilbert ne lui offrait pas cette maudite cigarette qu'il aavait demandé, il n'avait fait celaa que pour initier un rapport de connivence avec lui et cela se tournait à son désavantage. Comment s'était-il mis à fumer? Peut-être il y avait-il un détail qu'il lui aurait été intéressant de connaître avant de formuler cette demande ? Il se gratta l'oreille en faisant un maximum de gestes doux pour masquer sa perplexité avant de subtiliser le paquet au nez et à la barbe de Gilbert.

" Tu en fumes pas mal, non ? " fit-il d'un ton faussement inquiet de la situation de Gilbert.

Sérieusement... s'il arrivait encore une fois à l'envoyer valser, il faudrait songer à l'éloigner du manoir d'une façon ou d'une autre, il deviendrait un gêneur. Mais comment l'éloigner sans que cela semble suspect ? Enfin, il essayait de s'attaquer à sa proie de façon plus intense puisqu'elle l'attaquait aussi sournoisement, mais il ne fallait pas qu'elle s'en rende compte. Il fallait rester dans le dialogue ordinaire entre deux collègues. Il agitait le paquet en le passant d'une main à l’autre jusqu'à jongler presque avec. Alors que le paquet était dans les airs, il subtilisa une cigarette qu'il observa. en vérité, c'était la première fois qu'il en tenait une. Son imitation était de ce fait réaliste. Il avait voulu prendre un terrain qu'il ne connaissait pas pour que son naturel revienne plus naturellement. Alexiel ne devait pas se faire avoir ça jamais. Ses soupçons sur tous ces bruits venus d'ailleurs ne s'était pas estompée encore du moins il avait réussi d'apparence à retrouver son calme. Alexiel eut une idée cela avait le mérite d'être franc et direct. Cela pourrait bien l'aider pour la suite des évènements.

" Nous sommes dans la même maison... *soupir* Pourquoi toute cette méfiance?"

Il voulait du concret, il allait lui servir du concret. Si se dissimuler à sa vue attisait les flammes attisait sa colère, il se ferait le plus sincère qu'il pouvait en respectant sa couverture, bien sûr.

" Suis-je coupable de quelque chose", fit-il l'air déçu.

La culpabilité était un sentiment infect qui pouvait empoisonner et donc retourner une situation. Alexiel voulait lui montrer que sa gêne lui venait de son manque de compréhension, mais allait-il seulement y croire ? Il ne fallait plus qu'il se cache ou qu'il soit aussi peu loquace. Même si c'était difficile, il fallait qu'il se force à davantage parler sinon sa tête serait marquée d'un cercle rouge. Ce cercle rouge commençait à planer au dessus de lui, il en ressentait de plus en plus les marques. S'il se dérobait à cet échange, il n'en deviendrait que plus coincé. De toute façon, il avait l'habitude de ne pas être lui-même, en quoi ça changerait? Ses choix l'aaient conduit à devoir se comporter ainsi et il n'était plus temps de faire machine arrière. Alexiel l'observait tête basse dans l'espoir de correspondre à une personne ne comprenant pas ce qu'il lui arrivait. Il ne se repliait pas non plus, ce n'était pas son style de jouer les victimes, mais il allait affirmer une situation qu'il ne comprenait pas pour mieux l'affronter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   21st Décembre 2012, 10:39

Comédie. Exactement tout ceci n’avait l’aspect que d’une comédie. On se croirait sur une scène de théâtre où les acteurs ne savent pas jouer le jeu correctement. Ou plutôt comme si l’un deux n’affichait tellement pas de sentiment et ces derniers étaient exprimés de manière si peu naturel que ça ne pouvait que le rendre suspect. Suspicion ? Méfiance fondée ? Il ne le savait pas vraiment en fait et d’ailleurs là tout de suite Gilbert n’avait aucun moyen de se justifier correctement. Uniquement basé sur un ressentit rien de plus. Préjugé ? Peut-être. Notre homme n’avait pas vraiment la réputation de quelqu’un de très ouvert et souriant à défaut d’être en général courtois et poli. Alexiel su cependant retomber sur ses deux jambes avec sa réponse. Belle façon de détourner les choses. Mais au fond.. pourquoi sans cesse être suspicieux ? Il se le demandait souvent. Mais la réponse à cette question revenait bien vite en tête lorsqu’il le voyait agir. Alexiel semblait être de marbre mais dans son jeu il semblait y avoir quelques failles. Quelques contradictions. Restait à savoir à quel jeu il jouait exactement… Le fixant dans un premier temps sans broncher lorsque ce dernier lui piqua une cigarette, notre homme réfléchissait. Contradiction… Pourquoi faire mine de s’inquiéter sur le fait qu’il fumait beaucoup pour ensuite lui prendre justement une de ces fameuses cigarettes si mauvaises pour la santé… Moyen de combler les vides de cette conversation ? Il ne le savait pas vraiment. Vu comment cette conversation tournait, aucun des deux ne devait savoir sur quel pied danser, quelle attitude avoir et ne pas avoir. Rien de bien naturel en somme.

Tendant la main pour récupérer son bien, le visage sérieux. Il garda dans un premier temps le silence lorsqu’il lui demanda pourquoi il se méfier de lui. Aaah. La question fatidique. Comment se justifier ? Telle est la question. Il n’en avait pas. Il en était juste persuadé ou peut-être s’était-il persuadé qu’il devait se méfier de lui. Quoi répondre ? Hors de question de se démonter en disant qu’il ne savait pas. Il le savait.. ce n’était juste pas valable. Lui chipant finalement la cigarette au lieux d’attendre qu’il lui rende, il la remit dans sa poche pour prendre celle qu’il tenait entre les lèvres et souffler un coup en haussant les épaules.

- Ma réponse ne te conviendrait pas. Alors à quoi bon.

Il était de toute façon impossible d’un seul coup de faire ami ami. Il faut dire que ni l’un ni l’autre ne mettait vraiment du sien. Gilbert était peut-être de mauvaise foi, mais il l’est toujours lorsqu’il s’agit de son meilleur ami. Mais lui. Cet homme ayant des traits commun avec lui. Il porte un masque. Persuadé, il voulait savoir qui il est derrière. Peut-être alors que leurs rapports seraient meilleurs ? Ou peut-être pas. Très peu de vérité, beaucoup de question avec des réponses imprécises ou qui ne sont que des détours.

- Qui es-tu réellement.


C’était une question. Mais le ton n’y était pas vraiment. Il voulait savoir. Après qu’allait-il répondre ? Ni l’un ni l’autre ne faisait l’effort de répondre correctement aux questions de l’autre. Entrainant d’avantage de méfiance et de reculs entre eux. En bref, rien pour améliorer cette situation pour le moins étrange. Il reprit. Voulant au moins se faire le plus précis possible.

- En dehors du « serviteur ici parce qu’il doit l’être. »

Il posait la question. Mais. Il était persuadé qu’il n’allait pas être satisfait de la réponse encore une fois. Les deux tournaient en rond. Les minutes défilaient mais rien n’avait avancé. Une perte de temps en somme. A quand une discussion correcte ? Pourquoi avoir cette impression de tourner en rond si le brun n’avait vraiment rien à cacher ? Cela laissait notre homme perplexe…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   28th Décembre 2012, 13:29

Cette situation l'amusait autant qu'elle l'effrayait car il n'était pas devant n'importe quel domestique. L'air déçu d'Alexiel laissa place à une moue qui rendit ses traits plus prononcés. Il prit la mine la plus triste qu'il put pour montrer à quel point cette situation le touchait et qu'il n'en comprenait pas la cause. Alexiel toussota un peu tout en se redressant. Quelle était donc cette histoire que l'on lui racontait lorsqu'il était petit ? on ouvrait le livre qui sentait encore les presses et l'encre. Les mots s'envolaient d'eux même, on nous les présentait comme naturel. Rien n'était naturel dans le fait de parler du moins pour Alexiel. En cette circonstances, d'autant plus son numéro n'amusait plus, Gilbert semblait s'y glissait comme une anguille entre les rochers qu'il lui imposait. Il ignorait s'il avait fait une faute quelconque, il n'avait pas le temps pour s'évaluer, la situation lui demandait à nouveau d'être vigilant et d'adopter un rôle de son mieux. Allons bon qui il était en vérité, en quoi cela l'intéressait-il ? Que soupçonnait-il ?

" Je m'appelle Alexiel Meadow, j'ai vingt et un ans, bientôt 22, je mesure 1m68... Que veux-tu savoir ? Je suis un homme, je n'ai pas d'enfant et je viens d'une famille très modeste... d'où ma faux, des fermiers."

Il avait brodé la fin rapidement sans que cela paraisse, mais parler de ses parents lui provoquant toujours ce contre coup redoutable du regard vague. Même s'il contrôlait chaque geste sentant qu'il serait analysé, mais son regard se détachait de tout, son regard était ailleurs. Ses yeux ne pouvaient plu retrouver ces images, où étaient-elles ? Cela faisait si longtemps qu'ils avaient disparu...

"Tu veux savoir le prix d'une pomme de terre? Non, mais tu crois que je serai quoi à ton avis ?", fit-il d'un ton moqueur.

Son regard ne lui obéissait toujours plus comme s'il s'était tourné en dehors de cette conversation, il ne pouvait totalement le contrôler. Lorsqu'il posa ses yeux sur ceux de Gilbert, c'était presque comme s'il réagissait à nouveau à sa présence et qu'il s'était dérobé quelques instants auparavant.

" Si c'est Oz le problème, je n'ai fait que lui dire un avis."

Il porta la cigarette chapardée à ses lèvres et la fuma comme un novice en soufflant comme une vieille machine mal huilée. Alexiel se pencha en avant, passa sa main sur sa bouche avant de faire quelque pas. il repensait à cette fois où il avait un peu poussé Oz à vouloir parler de son père. En se passant la main dans les cheveux, il fit tomber des petites feuilles qui venaient décorer le haut de sa tête. Son visage aussi froid qu'une statue paraissait un peu plus distrait quand on venait à parler de famille. Il était bien inconscient de remettre ça sur le tapis, mais il en était obligé et après tout s'il faut souffrir pour être beau, ne fallait-il pas souffrir pour se faire accepter? ... C'était plus qu'un enjeu, il en allait de son devoir. Sinon il ne servirait à rien. Ses mains se posèrent sur sa ceinture pour la reserrer d'un cran et donner à son manteau plus de tenue. Il avait appris que pour vendre un produit, il faut séduire tant par son langage que par sa tenue. Alexiel vendait son rôle à Gilbert et il comptait bien le rendre le plus crédible possible de son mieux. Il lui tendit la cigarette en toussotant :

"Finalement... je ne serai jamais apte à fumer ces trucs... Avoir la classe pas pour tout de suite."

Alexiel ne savait pas faire les blagues. il n'avait ni le ton, ni les gestes ni rien en fait. C'était juste une bouche à lancer des mots dans le vide dans ces instants là. Comment voulez vous faire sourire les gens si vous même vous êtes de cire. Cela n'avait aucun sens et pourtant il essayait le brave petit. Cela faisait bien peine à voir, on lui aurait presque donner la pièce en lui souhaitant bon courage. Les épaules un peu rentrées, on oubliait presque sa tentative misérable comme il se tenait toujours droit sur ses jambes comme s'il venait de gagner un lauréat. Sa posture n'étaaiit pas souple, mais rigide. On sentait que le rire n'était vraiment pas son fort. Alors qu'il laissa passer des minutes fort douloureuses, il finit par dire.

" ... Même les blagues se méfient de moi, on dirait..", finit par dire en bougonnant un peu.

Avait-il fait exprès de faire une blague pour pouvoir se rattraper de la sorte , Personne ne pouvait le savoir. Ses lèvres faisaient cet espèce de grimace comme un rictus, indiquant qu'il était amusé par sa remarque. Bien qu'il n'aime pas qu'on tente de le faire sourire, il aimait regarder les saltimbanques de loin, sans qu'ils puissent s'en douter... Leur monde lui semblait si irréaliste qu'il aurait presque pu y prendre goût. D'ailleurs ça c'était de l'idée !

" Fais-tu quelque chose dans cinq jours?" demanda t-il brusquement.

Imaginez ... Alexiel demandant à une personne s'il pouvait flâner avec lui en toute amitié, vous y croyeriez ? Il n'y croyait pas du tout, oui ! Mais il faisait une tentative d'approche de l'ennemi, dans l'espoir d'avoir un bon retour.

" Ce serait une occasion pour se connaître, puisque VOUS le désirez tant", insista t-il.

Ce vous qu'il lançait à son visage était rempli de toute cette déception qu'il avait tenté de faire mijoter voilà quelques instants et qu'il tentait de réexploiter allègrement... Le poisson allait-il mordre?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   20th Janvier 2013, 06:19

Qui des deux lâchera le morceau en premier ? Bonne question. Sachant que Gilbert était persuadé que sa suspicion n’était pas due à un simple mauvais pressentiment. Notre homme était certainement le mieux placer pour protéger le jeune blond du nom d’Oz. Pourquoi ? Certainement que sa dévotion et son attachement pour lui le mettais tellement à cran qu’il était capable de sentir les choses anormal autours de ce dernier. Mais attention je ne parle pas d’un surhomme. Il reste humain et tout n’est pas basé que sur son ressentit. Et il était clair pour lui, il ne devait pas faire confiance à ce brun au physique troublant pour sa ressemblance. Le fixant tandis qu’il tentait de faire un peu comme lui, c’est-à-dire fumer. C’était un débutant, ou plutôt quelqu’un qui n’avait jamais fumé. Cela se voyait, Gil était passé par cette étape assez peu désagréable avant d’en être arrivé là. Ne répondant même pas lorsqu’il se foutait royalement de lui ! Comment ça ? Eh bien la façon de répondre à sa question voulait tout dire. Ce n’était pas en posant bêtement des questions que notre brun pourrait obtenir quelque chose de lui, ça il avait bien finit par le comprendre. Pourquoi tourner en rond comme ça ? Fixant le sol, notre homme était en train de se dire de laisser tomber pour la soirée. Mise à part perdre son temps et du temps de sommeil en plus il ne gagnerait pas grand-chose d’autre. Il ne répliqua même pas à ses dires qui suivirent, de toute façon cela ne changerait rien du tout… Laissant tomber la cigarette qu’il lui rendait, affirmant ne pas être fait pour fumer, il soupira continuant de fumer doucement la sienne qu’il avait entamé.

Prenant la cigarette entre ses doigts, il reporta son attention sur lui lorsque cet homme lui demanda ce qu’il faisait dans cinq jours. Levant les sourcils surpris, notre homme ne répondit pas de suite, se demandant qu’est-ce qu’il préparait encore. D’ailleurs ce dernier enchaina que ce serait une façon de mieux se connaitre, soulignant que c’était Gilbert lui-même qui le désirait. Affichant un air assez contrarié, il grommela doucement. Non. Il ne voulait pas le connaitre pas du tout. Il voulait juste être certain de ce qu’il pensait ou être sûr de se tromper sur son compte rien de plus. Bien que notre brun fût plus d’avis d’avoir affaire à la première option, soit découvrir ce qu’il cachait. Reprenant un coup de nicotine avec sa clope, il souffla. Et finit par lâcher, ne cachant pas qu’il était contrarié.

- Je n’en sais rien. Pourquoi faire ? Ce n’est pas te connaitre que je veux faire, mais savoir ce que tu caches.


Oui. Il n’y était pas allé par quatre chemins, mais on va dire que ça commençait à devenir lassant de se tourner autours sans que personne ne lâche la vérité et leurs pensées. Oui Alexiel, à moins d’avoir une preuve prouvant incontestablement ton innocence, il n’était pas prêt de baisser sa garde à ton égard. Cependant.. le voir en extérieur pourrait être intéressant, mais une rencontre organiser n’était pas vraiment ce que notre homme recherchait. Le plus simple serait de tomber sur lui dans un coin de rue et de le voir hors du manoir, hors de toute cette comédie qu’il affichait constamment. Curieux tout de même de savoir ce qu’il comptait lui faire faire, il continua.

- Pourquoi ? Qu’as-tu à me proposer ?


Pour lui en quoi la sortie rimerait-elle à quelques choses ? Les deux hommes n’avaient visiblement rien à se dire. Ou plutôt les circonstances faisaient qu’ils n’arrivaient pas à échanger plus que cela. Un jour il te coincera… Il le sait. N’étant de toute façon pas décidé à dire oui à son invitation, on va dire que cette dernière avait au moins servit à quelque chose. Lui donner l’idée de le surveiller en ville. Gardant le fond de sa pensée pour lui-même, il remit la cigarette à ses lèvres et leva le regard vers le ciel. Pfu… Il était tard, il ne devrait pas trop tarder. Pas besoin de gaspiller trop d’heures de sommeilles pour rien et être fatigué le lendemain. Fixant l’homme ayant les mêmes yeux dorés que lui, il était tout de même satisfait d’avoir au moins peut-être une idée de mettre les choses aux clair sur cet individu. Il ne laisserait personne de potentiellement dangereux aux côtés ou s’approcher d’Oz. Ça jamais.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 109
Age : 30
Personnages préférés : Gilbert et Vincent
Double comptes : Willow P. Cristo et Elliot Nightray

Feuille de personnage
Nom & prénom: Baskerville Meadow Alexiel
Nom du Chain : ~~
Groupes:


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   2nd Mars 2013, 04:16

Tout s’enchaînait à coup de grommellements, de soupirs, d'air blasé et de lassitude, mieux valait disposer tant qu'il ne faisait pas de bêtise. D'autres personnes auraient pu mal le prendre, mais dans cette situation c'était tout à fait compréhensible. Alexiel était pour Gilbert un étranger qu'il fallait mettre sous surveillance rapprochée et là il agissait comme une blanche colombe. Cela ne pouvait pas être crédible. Pour Gilbert, il était un ennemi à écarter. Alexiel l'observait avec toujours cette lueur d'incompréhension et de déception. Même s'il ne venait pas, il fallait lui dire une adresse pour satisfaire cette curiosité là à défaut d'une autre pour le faire patienter.

" Café du grand large. 10, rue de l'épervier. Mes parents s'y rendaient souvent. Idéal pour discuter."

Inutile de lui dire, il me semble que tu n'es pas très enthousiaste. C'était inutile car Gilbert ne faisait rien pour le cacher. Mais au cas où mieux valait préciser une adresse au lieu de ne rien dire. Remplir des vides qui peuvent être rempli pouyr faire face à ceux qui ne le sont pas et ne doivent pas l'être. Jalmais, il ne doit savoir sinon Alexiel, serait un homme mort. Sa vie entière tournait autour de cette organisation, il était née presque avec elle, ce n'était pas pour lui faire faux bond à présent. Peut-être l'aiderait-elle un jour à retrouver ses parents?

" Un ami." fit il après avoir pris le chat dans ses bras.

Il avait remis sa faux en bandoulière dans son dos qui ballottait un peu lorsqu'il se baissait. La transporter n’avait pas été au début sans difficulté. Imaginez un couteau au dessus de votre tête qui tressaute à chacun de vos gestes, bouge non loin de vos mains à chaque virage et vous aurez la situation d'Alexiel. Au bout d'un moment, on s'habitue enfin façon de parler. Son regard se fixait sur le chat en évitant le regard de son interlocuteur. Il se doutait bien qu'encore une fois ils ne seraient pas du même avis, mais là il ne pourrait rien concéder.

" Bonne nuit. Au plaisir."

Au plaisir, au plaisir... il n'était pas dans une soirée mondaine, il aurait pu s'en abstenir. Mais il gardait l'espoir qu'il accepterait peut-être de se joindre à lui et qu'au fil de cet évènement il aurait peut-être une occasion de lui montrer sa loyauté à la famile Bazarius dans la mesure du possible. Il lui tourna le dos et s'imagina ce regard fixe qu'il avait braqué sur lui et sur sa démarche. Jamais il ne saurait son secret. Alors qu'il s’éloignait, il jeta sa cigarette empruntée au sol tout en l'écrasant avec la pointe de ses pieds. Non, il n'y aurait aucune flamme qui réveillerait le vrai Alexiel ici, tout s'éteindrait doucement. Aucun soupçon et si là il lui autorisait à prendre congé c'était exactement ce qu'il allait faire. Il n'obtiendrait rien ce soir... il en était sûr enfin peut-être avait-il tord ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   9th Mars 2013, 09:03

Ah… Il était vraiment temps que tout ceci prenne enfin fin. Pourquoi ? Ce n’était pas une heure pour jouer la comédie avec quelqu’un qui vous agace profondément par son comportement. Et pourtant ni l’un ni l’autre de dévoilaient leurs pensées depuis le début. La conversation n’avait pas vraiment aboutit à une finalité intéressante ni pour l’un ni pour l’autre. Mais une seule chose pouvait permettre de noter un progrès certain. Lequel ? Une invitation. Chose que notre brun aurait volontiers refusé normalement, mais cette soirée ne l’avait rendu qu’un peu plus suspicieux au sujet de ce brun debout devant lui. Même si une sortie en ville pour boire un coup à un café n’allait certainement pas lui apporter les réponses qu’il était certain d’avoir ou non. Il était tenace et lui était têtu. On peut dire qu’ils faisaient une belle paire. Mais les motivations d’une telle détermination de leurs parts ne résultaient pas de la même chose pour eux. Il soupira. C’était bel et bien une simple invitation dans un café en apparence. Jusqu’au bout il continua de parler d’amitié, de dire vouloir sa confiance. Pourquoi ? Parce que quand notre homme lui avait demandé ce que ça allait lui apporter de le voir, il ne put que lui répondre un ami. Il soupira de plus belle. Non, ce n’était pas un ami. Et son regard le montrait clairement, mais soit, il allait prendre sur lui et entrer dans le jeu. Il y a bien un des deux qui finira par montrer que ses convictions sont justes non ? Etant donné que l’un voulait prouver son innocence et l’autre absolument à l’accuser. Il ferma les yeux et se contenta de répondre.

- Hm. J’y serai.

Mémorisant dans un coin de sa tête. Il se décida à au moins faire le premier pas pour lâcher une date. Qu’il soit d’accord ou non cela ne changeait rien pour lui. Il était en position de force de toute façon même s’il n’était pas le maître de ce manoir. Regardant sa clope qui était consumé, il finit par la lâcher pour l’écraser avec la chaussure. Il avait un peu abusé là-dessus pour la soirée, il était temps d’arrêter pour le moment, même si notre homme n’était pas dans sa période où il tentait d’arrêter.

- Samedi prochain à 15h. Soit là.


Quel enthousiasme… On peut facilement noter qu’il est visiblement heureux de retrouver ce.. cet ami ? Comme lui il semble vouloir l’être. Bien que croyant très moyennement à son excuse. Même s’il était innocent, un peu dur de trouver notre homme sympathique. Après peut-on pardonner son instinct de protection ? Bref… Il était tard et valait mieux pour lui de rejoindre sa chambre pour se coucher. Il n’avait perdu que trop de temps. Non sans toiser l’animal qu’il portait, il se contenta de répondre à son au revoir par un hochement de tête. Exactement, il avait la flemme de lui répondre de vive voix et ? Pas comme si la bonne humeur était au rendez-vous de cette nuit calme et plutôt agréable d’un point de vu temps et température. Remettant correctement son chapeau sur sa tête et glissant à nouveau ses mains dans ses poches, le brun prit soin de ne pas emprunter le même chemin et retourna au manoir. Passant sa main sur ses yeux affichant maintenant une certaine fatigue, il souffla. Bon. Il était temps d’aller dormir. C’est ainsi qu’il s’éloigna en silence dans les couloirs sombres et déserts de ce manoir qu’il connaissait depuis si longtemps maintenant…

[J'ai conclu >w< je te laisserais commencer le suivant !]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit, c'est pas fait pour dormir? (PV Gilbert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Manoir Bezarius :: ♠ Extérieur :: ♠ Jardins-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit