AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 01. Château de la reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


Masculin Messages : 339
Age : 25
Personnages préférés : PNJ


MessageSujet: 01. Château de la reine   26th Juillet 2012, 11:02

Oyé Oyé ! Voici la demeure de celle qui règne d'une main de maître sur cet étrange monde ! Vous avez une invitation pour vous retrouvez ici ? Oh ? Si ce n'est pas le cas, prenez garde à ne pas vous faire attraper par les gardes de la Reine. On raconte que cette dernière a une fâcheuse tendance à faire décapiter les gens.~ Remarque, ce lieux est tout simplement magnifique non ? Cela vaut le détours ! Un château si richement et étrangement décoré ! Vous n'en trouverez jamais un lui ressemblant dans votre monde. Des coeurs partout ! Encore et encore ! Ce n'est pas pour rien le château de la Reine de Coeur ♥.

Enfin.. peut-être trouverez vous un de ses trésors ? Ou encore un Secret que notre Cruelle Reine ne voudrait pas montrer ? Tout n'est que fantaisie ici après tout ! Et puis.. si vous arrivez à mettre la Reine de votre côté.. qui sait ?Elle peut-être un.. atout ! Fufufu.~ Atout coeur, qu'on lui coupe la tête ! Plus de nouvelles personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 402
Age : 20
Personnages préférés : Rufus & Vincent

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   10th Août 2012, 22:41

La journée sera tranquille. Voila ce qu’il avait pensé en se levant quelques heures plus tôt, réveillé par Echo. Vincent Nightray ne se trompe que rarement, néanmoins, quand c’est le cas, ce n’est pas à moitié. Ce jour là en était la preuve indéniable.
Aujourd’hui, la seule occupation notoire prévue se trouvait être une énième réunion de famille entre Nightray, dieu seul sait quand dans la matinée. A midi tapante, Vincent s’était réveillé, trop tard pour y assister et trop heureux de son coup. Il ignora délibérément le regard chargé de reproches d’Echo lorsqu’il émergea enfin de son sommeil. Ces derniers temps, depuis qu’il se montrait un peu plus … virulent, disons, à son égard, la pauvre petite n’osait plus lever le petit doigt et se contentait de lâcher un mot ou deux à l’occasion, et, le plus souvent, de se taire. Non pas qu’elle fut bavarde d’ordinaire, certes. Mais bref, ce n’était pas grand-chose de perdu.
Un autre jour que celui-là, Vincent se serait reproché d’avoir perdu bêtement toute une matinée. Néanmoins, la visite de Lottie et sa bande s’était éternisée hier soir, et la nuit avait été … mouvementée, disons. Il avait donc largement mérité quelques heures de repos. Et il avait beau être midi passé, il décréta qu’il avait bien le droit de ‘’trainer encore cinq minutes dans son lit’’.

Lorsqu’il se réveilla pour la deuxième fois, il était quatorze heures.
Réveil était en proie à la panique la plus totale.
Quelque chose de nouveau, d’inquiétant, venait d’apparaître en ville.
Un nouveau monde, tout simplement.

Ce furent les mots qu’employa l’émissaire d’un haut dirigeant de Pandora lorsqu’il débarqua au manoir Nightray, totalement paniqué. Un "nouveau monde’’ aspirait les habitants de Réveil un par un. On racontait également que des espèces de gouffres lumineux faisaient leur apparition un peu partout dans les rues, et qu’il fallait éviter de s’en approcher comme de la peste. L’agent de Pandora lui expliqua que ces trous noirs (bien qu’en l’occurrence, ils soient blancs, aha, saluez l’humour) semblaient être le portail menant jusqu’au monde mystérieux dont il était question. Ennuyé, Vincent se retenait de répliquer au stagiaire qu’il ne s’agissait sans doute que d’une nouvelle forme de failles de l’Abysse, et qu’ils feraient mieux de faire la chasse aux contractants illégaux plutôt que de perdre leur temps à s’inquiéter pour si peu. Il n’avait que faire du sort de trois péquenauds qui s’étaient égarés dans l’Abysse en sautant dans un trou : de toute façon, quand bien même il s’en serait préoccupé, on ne les aurait jamais retrouvés. Alors, où était l’intérêt ? Il se retenait de le dire, vraiment. Puis, il décida que l’heure n’était plus à la diplomatie, et que cet abruti lui avait pris assez de son précieux temps. Il lui résuma en deux mots sa façon de penser et lui fit signe qu’il pouvait disposer. L’insolent n’en fit rien et brandit fièrement une lettre signée du Duc Nightray en personne. Allons bon, qu’est-ce qu’il lui voulait, le vieux ? Sans doute une énième directive destinée à lui pourrir la vie. Ca, il n’en doutait pas un instant.

Ses doutes se confirmèrent à la lecture de la courte missive. Le Duc avait fait bref.
Cher Vincent, commençait la lettre. Vincent esquissa un sourire. ‘’Cher’’, hein ? Allez, c’était pas à lui qu’on allait la faire, celle la. Il poursuivit néanmoins sa lecture, blasé. Il semblerait que des évènements pour le moins étranges surviennent à Réveil. Tu te doutes bien que je suis pris par la réunion exceptionnelle des grands ducs à ce sujet. Je te charge donc d’aller voir sur place en mon nom. Soit prudent et confie ton compte rendu à l’émissaire que je t’envoie le plus vite possible.
S’il te plait, merci, de rien ? Pour un grand duc, la politesse n’était pas franchement son fort. Réprimant un bâillement, Vincent fit un signe à Echo pour qu’elle se prépare, puis enfila son long manteau noir. Fusillant l’agent de Pandora du regard, il maugréa.

- Retournez au quartier général de Pandora et dites au duc Nightray qu’Echo se chargera de lui faire passer mon ‘’compte rendu’’. Et accessoirement, dites lui que n’importe quel incapable aurait pu se charger de ce genre de mission, ajouta-t-il, non sans se douter que le pauvre bougre n’en ferait rien. Allons-y, Echo.

Et il planta là l’agent de Pandora, qui se tenait toujours raide comme un piquet. Tant de professionnalisme, on aurait dit ce cher Reim. Affligeant, pour faire court.
Un fiacre les attendait déjà devant le manoir. Dix minutes plus tard, ils se trouvaient au beau milieu de Réveil, cerné par une foule survoltée qui les assaillissaient de questions à chacun de leur pas. Son air absent au visage, Echo écartait sans relâche les badauds, répétant mot pour mot les recommandations de l’agent de Pandora : Ne pas s’approcher des gouffres lumineux, rester cloitré chez soi, laisser les agents faire leur travail, ce genre de chose. Juste de quoi piquer leur curiosité un peu plus encore, en gros. Vincent s’apprêtait à leur faire part de sa façon de penser de façon assez peu diplomatique, quand un gouffre large de quelques mètres apparut à trois pas d’eux. Instantanément, il écarta la foule et s’approcha de l’ouverture. Des rires qui n’avaient rien à envier à ceux des poupées d’Alice s’en échappaient, dans un concert de ricanements narquois. Vincent allait le faire remarquer quand il se souvint que le fils d’un grand duc n’est pas supposé avoir fait de détour par la chambre de la Volonté de l’Abysse. Détournant le regard du gouffre, il vit, à son grand damn, le même agent que tout à l’heure approcher au pas de course, une nouvelle missive dans la main. Hm.
Sa réaction ne se fit pas attendre et stupéfia tout simplement l’assistance. S’approchant dangereusement du gouffre, faisant signe à Echo de ne pas le suivre, il esquissa un sourire.

- Intéressant, vraiment.

Et il sauta.

¤

Lorsqu’il reprit connaissance, il était allongé dans une prairie un peu trop luxuriante pour paraître réelle, dans ce qui ressemblait à une roseraie. Le détail singulier de celle-ci était que tous les massifs étaient taillés en forme de cœur. Les drapeaux qui flottaient dans le vent étaient marqués du même emblème. Fascinant.
Il se releva tout en se frottant les mains. Une fois encore, il s’était trompé : Il n’était pas dans l’Abysse, loin de là.
Un craquement retentit, et il fit instinctivement volte face. S’il lui était difficile de distinguer le visage de son vis-à-vis, il était certain que cette silhouette là ne lui était pas inconnue. Allons bon, dans quel pétrin s’était-il fourré, encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://abyssnoishi.tumblr.com
avatar


Messages : 4125
Age : 25
Personnages préférés : Oz, Gil, Leo, Echo
Double comptes : Zion & Alowin

Feuille de personnage
Nom & prénom: Ayumi Hasegawa
Nom du Chain : Ketsueki
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   11th Août 2012, 16:59

En ce moment c’était vraiment la confusion totale dans le manoir de la famille Bezarius. Les servantes courraient de tous les côtés ayant peur de que le bâtiment soit pris dans l’une de ces lumières blanches. D’ailleurs, la jeune adolescente n’avait pas bien compris ce qu’était ce principe de lumière sérieusement. Des gens se faisaient aspirer dedans comme par magie ? Non mais sérieusement, il fallait arrêter de rêver là ! Soupirant encore une fois, la petite Hasegawa se laissa tomber en arrière sur le dos pour regarder le plafond de la chambre. Roulant un peu sur le côté, le lit était si confortable que l’envie de s’y coucher et faire un petit somme était très présent ! Ses yeux devinrent rapidement lourds d’ailleurs…

Mais non, Ayumi ne sembla pas avoir le droit de dormir comme une dame rentra d’un seul coup dans la chambre en train de chercher quelque chose d’important. Se frottant légèrement les yeux à cause de sa légère somnolence, la petite essaya de comprendre ce qui était en train de se passer mais la nouvelle venue hurlait tellement qu’un joli mal de crâne arriva chez notre petite albinos qui avait juste envie de lui envoyer un pot de fleur dans la tronche pour retrouver son petit silence. Mais quand la femme se calma enfin, l’albinos put enfin comprendre ses paroles et sauta soudainement sur son postérieur intriguée. Bon, elle n’entendait pas tous les mots non plus mais avait clairement compris que la femme était en train de parler d’Oz. Trou. Blanc. Maitre. Disparu. Voilà les seuls mots que l’enfant put entendre mais cela lui suffit amplement. Oz avait-il disparu à cause d’une de ces saletés de truc blanc dont elle se foutait de la gueule juste avant ? Ah non pas question !

Sautant rapidement sur ses deux pieds, Ayumi ne prit même pas la peine d’enfiler une veste tellement l’envie d’en savoir plus était présente. Si son fiancé avait disparu à cause d’une de ces saletés, il était clair que son devoir était d’aider à le retrouver ! Pour une fois que ce n’était pas elle qui se perdait dans une quelconque ruelle de Réveil… Se dirigeant vers la sortie du Manoir Bezarius, elle descendit les escaliers et traversa la porte d’entrée comme une fusée. Une fois arrivée dans le jardin, la petite prit le temps de faire le tour de ce dernier pour être sûre qu’Oz ne faisait pas encore une farce et se cachait quelque part pour embêter les bonniches. Mais arrivant derrière la bâtisse, le sol commença à trembler de tous les côtés. Une sensation que l’adolescent n’avait jamais ressentie par le passé. Se tenant à un arbre non loin de sa position, elle se dit que c’était la journée et le mal de crâne allait vraiment prendre possession de son corps ! Mais alors qu’Ayumi râlait toute seule dans son coin, une des dites lumières blanches apparues juste en face d’elle comme pour lui demander de venir en elle. D’un côté… Si Oz avait bel et bien été aspiré par une de ses lumières, elle devait donc aussi se laisser aspirer dedans ? Prenant son courage à deux mains, la contractante se dirigea vers cette dernière avant de perdre littéralement connaissance.

Il fallut de longues minutes pour que notre amie reprenne ses esprits dans un endroit totalement différent du Manoir où elle se trouvait juste avant. Regardant de tous les côtés, le bâtiment avait maintenant la forme d’un château et les rosiers avaient été multipliés à une vitesse fulgurante ! Ne comprenant pas ce qui était en train de se passer devant ses yeux, Ayumi commença à fouiller de tous les côtés dans l’espoir de trouver un endroit un peu plus connus à ses yeux… Mais peine perdue. Rien ne lui disait quelque chose…

« Voilà que je me suis encore perdue… Bravo Ayumi. »

Soupirant de désespoir encore une fois, elle était en train de chercher quelqu’un qui s’était perdu et voilà que l’envie de faire pareil la prenait aussi ? Vraiment, son jour de chance venait de s’envoler et quelque chose lui disait que les ennuis n’allait faire que commencer…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
†Parce que mon cœur, mon âme ainsi que mon corps n'appartiennent qu'à toi Oz. †
23.07 Oz ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-abyss.forumactif.com
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 23
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   13th Août 2012, 03:13

Il y a des jours où on se dit qu’on aurait mieux fait de rester chez soi. Et bien figurez-vous qu’aujourd’hui est un jour de ce genre ! Des explications ? Très bien vous allez en avoir. Commençons donc par le début. La journée commençait à peine, le soleil pointait tout juste le bout de son nez que notre brun était déjà debout en train de se faire un café. Bien noir, bien fort, rien de tel pour se réveiller selon lui. La nuit n’avait pas été spécialement longue, mais ce dernier n’avait pas pour habitude de trainer une plombe dans son lit. A dire vrai, notre homme a toujours été habitué aux nuits courtes de par son statut de valet à l’époque. Dernière couché, premier debout c’est la règle. Ainsi il entama sa journée de bonne heure. Après une préparation plutôt rapide, il sortit, direction Pandora. On allait bien encore trouver le moyen de lui donner une mission non ? Mains dans les poches, cigarette en bouche Gilbert déambulait lentement dans les rues encore à moitié endormie de la capitale. Les rues étaient calmes, en revanche l’animation à Pandora semblait tout autre. Loin d’être dans son calme habituel du matin avec les employés qui commençaient doucement à venir au travail. En fait ça ressemblait d’avantage à un gros n’importe quoi. Déjà tout le monde courraient dans tous les sens. En clair c’était la panique. Restant au beau milieu du hall sans comprendre quoique ce soit à toute cette agitation, il décida de mettre les choses au clair en attrapant un employé par le col au vol. Ce dernier manqua de tomber sous la surprise, mais c’était bien le dernier des soucis de notre brun.

- Et bien ? Pourquoi tant d’agitation dès le matin ?
- On ne vous a pas dit ? Des évènements étranges arrivent en ville. Déjà des gens ont disparu dans d’étranges gouffres lumineux et ça ne semble pas vouloir s’arrêter !

Comment ça des gouffres lumineux. L’Abyss qui faisait des siennes ? Non.. l’Abyss est un endroit sombre privé de toute lumière. Cela semblait totalement différent. Ne sachant trop à quoi il avait affaire, le jeune homme resta ainsi en plan à réfléchir en vain. Le garçon qu’il avait intercepté reprit sa route en courant sans demander son reste. Finalement, se fût un de ses supérieurs qui l’interpella et qui le fit sortir de sa réflexion. Et voilà, il n’avait pas fallu attendre longtemps avant d’être envoyé en mission. Surtout vu la situation qui semblait paniquer tout le monde. Le vieil homme lui tandis un dossier avec une photo. C’était un homme d’âge moyen portant l’uniforme de Pandora. Son nom, son Prénom ainsi que son âge et diverses informations le concernant accompagnaient cette dernière.

- Cet homme a disparu alors qu’on l’avait envoyé enquêter sur ces étranges lueurs. Il faut reprendre cette mission et le retrouver par la même occasion.

Gilbert soupira en acquissent d’un hochement de tête. Bon c’est partit. Sans demander poser d’avantage de question il se rendit à l’endroit indiqué, soit le dernier lieu où l’homme a été aperçut avant de disparaitre. C’était dans une ruelle étroite, d’ailleurs elle était sombre à la base, mais une lueur blanche ne semblait pas s’éteindre. Curieux et sur ses gardes, armes sortit notre homme s’approcha de cette lueur étrange. Finalement l’origine de cette lueur fût dévoilée, montrant un peu comme une tâche irréelle. Et pour finir cette dernière ne semblait pas être complètement vide. A l’intérieur on pouvait apercevoir un paysage étrange, semblait trop bizarres pour être réel. Gilbert se pencha légèrement en avant face à ce spectacle étrange. Alors c’était ça ces lueurs blanches dont tout le monde parle ? A peine ce dernier s’approcha de cette lueur qu’il se retrouva aspirer par cette dernière. Tenter de faire demi-tour était inutile, la force étant bien plus forte que lui. Après un noir complet momentané, il se retrouva allongé par terre dans l’herbe. Tout en se frottant la tête, notre jeune homme grommela en se redressa.

- Bordel. C’est quoi ça ? Je suis où ?

Le paysage qu’il avait vu plus tôt dans le gouffre était désormais autours de lui. Plus aucune trace de la ville et encore moins de la ruelle. Non mais.. c’était une blague ou quoi ? En tout cas si c’était le cas, ce dernier ne la trouvait pas du tout à son gout. Regardant autours de lui, il tentait de comprendre où il était tombé, tout semblait étrange ici. Evidement aucune explication lui avait été donné la belle affaire ! C’était comme s’il était tombé dans un livre pour enfant ! Finalement il se décida à bouger pour trouver la sortie. Du moins s’il y en avait une. Ici il y avait et bien.. des cœurs un peu partout en fait. Il semblait être dans une sorte d’immense jardin fait au gout d’une personne aimant particulièrement les cœurs. Vraiment.. aucun gout… Ah quelqu’un ! En effet, un peu plus loin se trouvait une personne. Peut-être allait-elle l’aider à sortir d’ici ?

- Hey vous là !

S’approchant de l’homme, tout en gardant son arme à la main, il observa ce dernier. Quel.. étrange accoutrement. Il semblait tout aussi bizarre que le paysage dans lequel il se trouvait. Sans compter que ce dernier était armé d’une large lance. Finalement mauvaise idée de demander sa route.

Trop tard. L’homme hurla qu’il y avait un intrus dans le château. Ainsi, cela se termina en course poursuite dans le jardin tellement immense qu’on avait l’impression d’être dans un dédale en fait. Voilà pourquoi il aurait mieux fait de rester chez lui. Courant à en perdre haleine, pour rien au monde il n’aurait aimé se faire attraper par ses gardes. Bordel.. il était tombé où ?! Essayant de regarder derrière lui pour voir où ils étaient par rapport à lui, un choc violant le fit tomber par terre, stoppant ainsi net sa course. Se relevant aussi vite qu’il était tombé il remarque que c’était.. Vincent ?! Le visage visiblement surpris de croiser son frère ici, il n’attendit pas une plombe avant de réagir. Attrapant ce dernier par le poignet il se remit à courir. Il ne fallait pas rester là !

- Cours ! Je t’expliquerais plus tard !

Tu parles d’une retrouvaille… Finalement, trouvant refuge dans un coin du jardin. Les deux frères étaient désormais au calme, les gardes passant non loin d’eux sans les remarquer. Il reprit son souffle, visiblement épuisé d’avoir du courir autant et aussi rapidement. Assis par terre à l’ombre, il leva finalement son regard vers son frère ainé.

- Vinc’ ? Tu fais quoi ici ? Et d’ailleurs tu sais où nous sommes toi ?!

Tu parles d’une mission. Finalement poursuivre des Chains c’était bien plus reposant parfois. Au moins trouver quelqu’un qu’il connaissait le rassurait un peu, même si cette personne était Vincent. Au moins, il pouvait être un soutient utile…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Masculin Messages : 209
Age : 24
Personnages préférés : Oz

Feuille de personnage
Nom & prénom: Oz Bezarius
Nom du Chain : B-rabbit (Alice)
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   13th Septembre 2012, 02:30

What the fuck voilà tout ce qu’on peut dire avant de commencer ! Bon explication pour notre lecteur qui voudrait bien savoir pourquoi cela quand même. Un jour normal, on dit bien normal, enfin il commençait bien on va dire. Oz se réveilla tranquillement dans la salle de bain, parfois le réveil peut être un peu dur, il se brosse les dents doucement mais avec conviction. Puis essai de coiffer ses cheveux rebelles, mais abandonne bien vite. Il enfile des chaussettes, puis ses chaussures, remet bien sa cravate et c’est partie, et même c’est partie pour une nouvelle aventure car ce qui attend Oz ça ne va pas arriver tout les jours.

Il commença déjà après c’être fait tout beau par chercher son biscuit, non pas à manger, sa Ayumi bien sûre ! Mais pas moyen de la trouver, zut Oz voulait un peu lui parler et elle n’est pas là. Bon pas grave on va voir Gil ! Une recherche qui a pris une demi-heure, bon Gil n’est pas non plus là… Bon bah on va voir Ada ! Elle doit être au manoir en plus, alors Oz la cherchait, il l’a cherché encore… Pas d’Ada non plus ? Pourquoi ils ne préviennent pas ! Ça éviterait au Bezarius de chercher pour rien ! Un peu boudeur, il décide de lire un peu tranquille quoi, il se sert une tasse de thé aussi pour bien se réveiller. Le blondinet va dans la bibliothèque avec et la pose sur la table et prend le tome 16 du « Chevalier Saint » Enfin il va savoir pourquoi Edgard et mort ! Il ouvre le livre et commence à lire tranquillement tout en buvant sa tasse. Puis il entendit la porte s’ouvrir et voit Swondrop l’un des chats d’Ada qui vient le voir sûrement. Il lui monte sur les genoux, alors Oz pose avec un petit déchirement le livre et le caresse un peu. Mais là le drame arrive, le chat attiré par l’odeur du thé approche son museau, et voit l’un des feuilles flottées encore. Comme hypnotisé, le chat donne un coup de patte dans la tasse, à ce moment là Oz a vu au ralentit le liquide chaud se verser sur le livre.

« Noooooooon ! Je ne serais pas pourquoi Edgard est mort en protégeant Edwin! »

Ce crie lui venait vraiment du cœur à ce moment là. Bah oui quoi le plus grand fan de Edgard ne va pas savoir pourquoi il mort, c’est scandaleux ! Ce chat est un servant du fan club Edwin en fait ! Le Bezarius déprime un peu sur le fait que son livre n’est plus récupérable. Que faire… Aller à la bibliothèque ! Oz pose le chat et part en courant en direction de celle-ci. Fait un bond et monte dans la diligence qu’il a demandée et en route pour Réveil !

Arriver enfin à cette ville, il descend vite de la diligence et court en direction du bâtiment qui voit au loin. Oz tout content essai d’ouvrir la porte qui à décidée de ne pas s’ouvrir, il retente, encore, puis encore… Puis il remarque un petit panneau « FERMER »…

« Depuis quand sa ferme le matin ! De vrai flemmard cela... »

Le pauvre Bezarius retourne en déprime, non c’est encore une ligue de contre Edgard ! Ça peut être que ça après tout ! Bon bah allons en acheter un nouveau livre ! Le garçon se dirige dans la librairie la plus proche et cherche son fameux bouquin. Miracle il reste plus qu’un tome ! Le jeune homme le saisit les étoiles dans les yeux et à deux doigts de le serrer dans ses bras tellement. Il se dirige vers le vendeur avec son œuvre entre les mains, heureux le sourire aux lèvres, il en est rayonnant le Bezarius. Il le pose sur le comptoir et fouille dans sa poche pour sortir de quoi acheter. Mais par maladresse il le fait tomber par terre et donc se baisse pour le ramasser et là… une jeune fille lui prend son livre et part en courant… Un instant Oz restait figé, tout en clignant des yeux complètement stupéfait de ce qui vient de se passer… une servante du fan club d’Edwin ? Pas le temps de méditer la dessus ! Oz part en courant à la poursuite de la demoiselle qui court bien vite, mais Oz le veut son livre !

« On peut négocier donnez moi ce livre, je veux savoir pour Edgard !! »

Il court à vive allure, mais la jeune rousse court vite, bougre de demoiselle pourquoi ce livre, pourquoi pas un autre bon sang ! Alors que Oz fixe sa cible de course, il ne remarque pas un étrange trou qui est apparut une seconde après que la jeune fille est passé. Ne l’ayant pas vu, Oz fait un pas dedans et perd l’équilibre en avant.

« Mon liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiivre !! »

Oui le livre quoi, il veut savoir ce foutu passage quand même, Elliot lui avait déjà spoiler et Leo aussi alors pourquoi il n’a pas le droit de savoir ! C’est le fan club d’Edwin ça peut être que ça en fait ! Mais bon ce n’est pas le moment de faire des théories zarb car là Oz tombe dans le vide !

Après une chute plutôt étrange dans un troue étrange et qui arrivé de façon étrange, bref trop d’étrange pour que ce soit normal ! Oz se réveil de sa chute, il est dans un jardin plutôt jolie. Il y a plein de roses rouges, mais taillées bizarrement leurs arbustes, on dirait un cœur. Le blondinet regarde partout et voit qu’il semble être dans un château, avec comme emblème un cœur…serai-ce le château du fan club d’Edwin ? Oz avance doucement sur les pavés du jardin avec des ornements de cœur. Vraiment étrange ce lieu… d’un coup il vit des gardes passé, enfin ça l’air d’être des gardes. Par reflexe Oz c’est caché, quand même il n’est pas bête. Il part en courant en arrière pour les éviter de peur d’être pris. Il prend un tournant mais percute quelque chose de noir semble t-il. Le jeune homme se gratte la tête.

« Bon sang faudrait que c’est gens apprennent à ranger leurs trucs ! »

Le Bezarius commence à avoir marre de tout cela quand même, le chat, la biblio, Ayu introuvable, Ada pas là, la voleuse, et Gil, ça va être quoi ensuite ! Ah bah c’est Vincent la suite. Le Bezarius lève la tête et le voit…imaginé la tête qu’il fait sérieusement, il ne va pas lui sauté dessus déjà c’est sûre et lui hurler « Mon ami ♥ » Sérieusement tout de même. Il recule un peu et se retourne, ah bah tien un revenant…

« Gil ! Mais t’était où ?!....tu es un sevrant du fan club d’Edwin en fait…je ne savais pas je t’aurais vu plus Edgard quand même…bref je m’égard tu sais où on est ? »

Il le regarde avec son air sérieux, mais ne va pas demander toute suite pourquoi Vince est là. Bref cette journée normale est passée au stade de paranormal ! Maintenant vous avez compris le pourquoi des premiers mots de ce texte maintenant.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ayumi... je te le promet... je te protégerais...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 30
Age : 25
Personnages préférés : PNJ


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   8th Octobre 2012, 09:39

Tout était calme, tout était paisible en cette matinée rosée. En effet dans son royaume le ciel était rose, rose comme les cœurs qui ornaient ses drapeaux, ses murs, ses vêtements, ses gardes, ses buissons ... Tout, absolument tout ce qui pouvait avoir une forme était en cœur. Cœur car elle était la reine de Cœur ! Ce matin-là, les rayons de soleil qui était en forme de cœur également éclairait son royaume de rayons bien rosés. Elle regardait son jardin depuis la plus haute tour du château, là où se trouvait sa chambre. Elle humait le vent sucré qui soufflait doucement sur ses terres.

Tout était parfait, quelques sujets lui avaient apportés son petit-déjeuner composé de sucreries, de milliers de sucreries, de bonbons, de douceurs. Ce n'était d'ailleurs pas "quelques" sujets qui le lui avaient apportés mais une bonne vingtaine car le tout était servi sur un plateau de 3 mètres de diamètre et qu'il pesait pas moins de 300kg. Oui, la Reine de Cœur, Sa majesté la Reine de Cœur qui régnait sur ce royaume était énorme. Elle devait peser pas moins de 500kg, mesurer 3 à 4 mètres de haut et avait une envergure à faire rougir les hommes les plus costauds. De par sa taille inhumaine elle était une guerrière hors pair et si quelconque intrus venait à piétiner son territoire, elle irait les écrabouiller de tout son poids juste après leur avoir ...

- COUPER LA TÊTE !!

Car la reine était également une adepte de la décapitation. Pas un seul de ses ennemis qui avaient osé la défier n'avaient encore une tête sur les épaules. Et toutes ces têtes avaient été coupées par sa faux de 4 mètres de haut.

En tout cas il était drôle d'évoquer cela car pile au moment où elle se disait que c'était une matinée parfaite, un garde déboula dans sa chambre aussi grande qu'une église.

- Majesté, des intrus ont été repérés dans le jardin-est !

- Quoi ?! Le jardin-est ?! Mais ... il y a la mer par là, personne ne peut venir de là-bas. Comment sont-ils arrivés ?


- On dirait qu'ils ont apparus par magie !

- Des magiciens ?! Ils en ont sûrement après le Cœur Suprême ! Envoyez toute la garnison et QU'ON LEUR COUPE LA TÊTE !!


Bon sang ! Qui étaient ces intrus ? Dans le jardin-est se trouvait l'entrée-est, et lentrée-est amenait à un autel qui renfermait son plus précieux joyau : le Cœur Suprême et nombreux étaient les magiciens à en vouloir après ce trésor inestimable. Furieuse elle empoigna sa faux, engouffra une nouvelle poignée de sucreries dans son gosier et se mit à hurler un cri strident qui s'entendit dans tout le royaume, signe que puisque la guerre avait été déclarée, elle allait bien avoir lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 4125
Age : 25
Personnages préférés : Oz, Gil, Leo, Echo
Double comptes : Zion & Alowin

Feuille de personnage
Nom & prénom: Ayumi Hasegawa
Nom du Chain : Ketsueki
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   25th Octobre 2012, 04:12

Bon on continue de marcher, on essaye de trouver le bon chemin et surtout on essaye de ne pas tout faire cramer car ça commençait sérieusement à lui mettre la tête à l’envers tous ces problèmes qui lui passaient au-dessus tellement ils étaient compliqués. Se frottant violemment la caboche, notre amie essaya de trouver quelqu’un qu’elle pouvait peut-être connaitre ou tout simplement un peu de vie dans ce jardin fait que de rose. Bon d’accord, cette fleur elle l’aimait beaucoup comme c’était en lien avec son blond mais quand même… Là, Ayumi allait certainement faire une overdose dans les minutes qui allaient suivre ! Continuant son petit chemin en soupirant de plus en plus, l’adolescente crut entendre du bruit venir de derrière un buisson. Était-elle enfin sauvée ?

Contournant donc l’arbuste, notre amie se retrouva en face de… Carte qui parle ? Pardon ? Hum non là elle rêvait hein ? Oui, c’était juste un rêve et son esprit était parti en cacahuète en se le frappant trop fort ! Ah ah… Bref… Doucement, l’albinos s’approcha de la dite chose ressemblant à une carte parlante en prenant la parole en toute amitié bien sûr.

« Hum excusez-moi… Mais… Je me suis perdue. Vous pourriez m’ai… »

Hé bah non bravo Ayu ! Ce n’était pas de sympathique petit personnage avec lequel on pouvait jouer ! Des espèces de lances venaient d’être pointées sur elle en la traitant tout simplement de sorcière et magicienne. Euh attendez deux secondes que nous récapitulions. Ayumi n’avait pourtant pas encore utilisé ses flammes n’est-ce pas ? Alors, pourquoi serait-elle traitée de magicienne tout d’un coup ? Regardant de tous les côtés pour trouver une issue, notre amie se dit simplement que ces types devaient être des Chains sans importance. Mais ce qui l’a fit réellement bouger, ce fut un gros cri strident qui lui explosa littéralement les tympans. Se tenant les deux oreilles, l’adolescente se secoua vivement la tête pour ne pas être assommée par le dit cri. Et là, on commençait à entendre des boum… Boum… S’étaient quoi ça ? Un troupeau d’éléphant affamé ? Trêves de bavardage inutiles ! Quelque chose lui disait de ne pas rester dans les parages encore longtemps.

Fais un petit signe de la main, elle sortit ses flammes, qui n’étaient pas très discrète en passant, et fit littéralement voler en éclat les deux gardes essayant désespéramment de la faire avancer dans un lieu opposé à sa volonté. Une fois que les deux spécimens partirent en fumées. Ayumi prit ses jambes à son coup ne voulant pas attendre que le gros bruit arrive à ses côtés. Que cela soit un groupe ou une seule personne, l’envie de se battre n’était pas très présente. Regardant les gardes qu’il restait, elle formula simplement un petit, << au revoir ! >> avant de partir en courant.

Après environ cinq minutes voir même dix minutes de courses, elle se retourna pour voir si ses asseyant étaient toujours derrière elle. Il y avait toujours ce drôle de bruit mais heureusement aucune ombre ne se trouvait dans son champ de vision. Soupirant de soulagement, Ayumi décida tout de même de courir encore quelques minutes par sureté. Mais alors que ses jambes tournèrent et que sa tête regardait encore un arrière, la petite Hasegawa fonça littéralement contre quelqu’un avant de tomber le cul par terre et faire l’étoile de mer… Se secouant un peu la caboche, son premier réflexe fut de sortir ses flammes.

« Tu me touches, je te fais flamber le cul ! »

Sauf que… Ayumi tu sais, avant de sauter et menacer quelqu’un… Regarde qui c’est ! Faisant de gros yeux et un ho… ? L’adolescente remarqua rapidement connaitre la silhouette contre lequel elle venait de foncer. Un grand homme tout en noir… Franchement, il y en avait pas des tonnes surtout dans un tel endroit n’est-ce pas ?

« Ah…. Désolé je ne t’avais pas reconnu Gilbert… »

Se relevant et dépoussiérant ses habits, elle regarda autour d’eux et vit… Bah que c’était un petit groupe en fait. Oz se trouvait aussi au côté de son ami et… Un blond qu’Ayumi ne connaissait pas du tout et qu’elle n’eut jamais l’occasion de croiser quelque part. Soupirant encore une fois en les regardant tous les trois, l’enfant comprit le petit manège.

« C’est une mise en scène c’est ça hein ? Parce que… Je comprends plus rien là ! Ah et en passant, j’avais des cartes vivante qui me suivaient avant… Enfin, moins maintenant j’en ai butté deux !»

Ayumi est comment finir sa phrase par le plus important… Bon maintenant, comment le tout cela allait-il se passer sérieusement ? C’était une très bonne question même…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
†Parce que mon cœur, mon âme ainsi que mon corps n'appartiennent qu'à toi Oz. †
23.07 Oz ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-abyss.forumactif.com
avatar


Féminin Messages : 122
Age : 21
Personnages préférés : Vincent, Leo, Gilbert, Jack et Elliot ♥
Double comptes : Revis & Reita


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   7th Novembre 2012, 13:53

La journée avait débuté calme et douce. Enfin, presque. Puisque après tout, comment une journée pouvait être calme lorsque l'on s'appelle Grey Lakera ?

- Sunny, où est mon épée ? C'est toi qui l'as, je le sais !

Ce Chain l'exaspérait, pourquoi fallait-il qu'il l'embête de si bon matin ? Soit, lui s'énervait parfois pour vraiment peu de chose mais ça lui était bien rendu. Finalement, il dut se battre, au sens figuré -mais il n'aurait pas hésité à passer au sens propre du terme en cas de résistance-, pendant de longues minutes pour enfin pouvoir récupérer son épée. Au menu du jour : menace et marchandage jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il voulait. La seule chose ayant fonctionné avait été de lui confisquer ses friandises. Grey s'était d'ailleurs demandé pourquoi il n'y avait pensé plus tôt, ça lui aurait évité bien des efforts.

Un peu plus tard, ce fut l'arrivée d'une lettre qui l'interrompit dans ses occupations. Il s'agissait d'évènements se produisant ces derniers temps à Réveil. Apparemment, des citoyens disparaîtraient soudainement à cause de "trous blancs" dont ils se seraient approchés de trop près. Ces personnes seraient entraînés dans une sorte de monde parallèle autre que l'Abysse d'où un membre de Pandora serait revenu et aurait décrit un monde de folie. Cette même organisation ordonnait à ses agents de se rendre dans ce fameux endroit pour sauver les habitants s'y étant perdus. C'était bien gentil comme mission mais eux, comment pouvait-il savoir comment sortir de ce monde après avoir retrouvé les victimes ? N'était-ce pas ridicule de rejoindre ces civils sans même savoir s'ils allaient pouvoir en ressortir par la suite ? Il haussa un sourcil, blasé. Puis, d'un mouvement de la main, fit signe au messager de partir. Soupirant, le jeune homme attrapa quelque chose à manger dans la cuisine et alla rejoindre Sunshine pour lui expliquer en quoi constituait leur travail du jour.

Le contractant et son Chain sortirent alors en ville, partant à la recherche des trous lumineux. La plupart des rues avaient été désertées ; les autres étaient bondées de personnes affolées cherchant à fuir le malheur qui pesait sur leur tête. L'albinos en avait vite déduit que les lieux déserts correspondaient à ceux où se trouvaient les trous, c'est donc part là qu'il se dirigea en premier. Et il avait raison, lui et Sunshine en trouvèrent vite un. Pourtant, la ruelle n'était pas totalement vide, deux enfants s'y trouvaient, ils devaient avoir une dizaine d'années, tout au plus. L'un des deux avait, semble-t-il, défié son camarade de s'approcher de la zone lumineuse et celui-ci séparait peu à peu la distance entre lui et ladite zone, de façon hésitante. En quelques secondes, Grey s'avança vers eux et poussa, sans ménagement, le plus jeune. Non mais, comme s'il avait envie de se retrouver avec un môme en plus à devoir aller chercher ! Qu'est-ce qu'ils avaient dans la tête ces gosses ? Devant son regard noir, les deux déguerpirent rapidement. Instinct de survie ? Surement. Sans un regard pour eux, il s'avança et pencha la tête vers le sol.

- Après-moi, Shiny.

Et il plongea. Seulement, ce qu'il n'avait pas prévu, c'était l'atterrissage.
Il lui fallut quelques minutes avant de reprendre connaissance, ne se souvenant même pas s'être évanoui. Il se leva et épousseta ses vêtements tout en regardant autour de lui. Les lieux ressemblaient à un grand jardin, avec de nombreuses roses rouges disposées un peu partout. Rien de bien semblable à l'aspect que l'on donne de l'Abysse. En parlant d'Abysse, Sunny était arrivée elle aussi. Son contractant lui donna un léger coup de pied pour la réveiller, ce n'était même plus un coup vu la douceur qu'il y avait mis. Oui, Il pouvait se montrer doux parfois, mais seulement parce que c'était Sunshine. Et aussi parce qu'il savait qu'elle le lui rendrait en dix fois plus fort s'il lui faisait mal. Question d'habitude. Il l'aida ensuite à se relever lorsqu'elle fut en état de le faire.

- Allez, j'ai pas envie de perdre mon temps ici. Y'a plus qu'à retrouver les gens.

Il n'aurait pas eu le temps d'en dire plus qu'une lance passa près d'eux et il entendit hurler que des intrus venaient d'être repérés. Eh bien, quel accueil ! Le jeune homme n'aurait pas pu demander mieux pour se défouler, sauf qu'ils étaient un peu trop nombreux pour espérer les vaincre tous en même temps. Rah, il enrageait d'autant plus ! Il détestait devoir fuir un ennemi mais n'était pas non plus suicidaire. C'est donc en serrant les dents qu'il attrapa son Chain par le bras et se mit à courir.
Combien de minutes se sont écoulés entre le moment où ils avaient commencé à courir et celui où ils se rendirent compte qu'ils avaient semé leurs ennemis ? Aucune idée. Le temps paraît toujours plus long lorsque l'on fuit quelqu'un ou quelque chose. Ce qui était sûr, c'est qu'il distinguait maintenant plusieurs silhouettes, un peu plus loin et qu'il ne leur fallu guère de temps pour les rejoindre.

- Vous aussi vous êtes tombé ici ? Bien, quelqu'un a une idée de comment sortir ce cet endroit ?

On y regardant plus attentivement, il remarqua que deux d'entre eux était des Nightray, dont le contractant de Raven. Et, par conséquent, des membres de Pandora. Traduction : cela ne servait absolument à rien qu'il soit là s'il y avait déjà des agents sur place pour agir. Faisant la grimace, il détourna la tête pour regarder en direction du château auquel appartenait la propriété. C'était seulement maintenant qu'il le remarquait. Dans un château, il y a de la nourriture, non ? À peine y avait-il pensé, qu'il passât sa langue sur les lèvres. On peut dire qu'il ne fallait pas grand-chose pour faire changer l'humeur du lycéen.

- Je ne sais pas vous, mais moi je vais faire un tour là-bas.

Sitôt dit, il se dirigea vers la battisse. Quitte à devoir rester ici, autant trouver des points positifs et de la nourriture en serait déjà un bon. Ce n'était, certes, pas très intelligent de penser à manger dans un moment pareil, mais chacun ses priorités dirons-nous.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 43
Age : 19
Personnages préférés : Oula, Alice et Alyss ainsi que Sharon surement... et Break aussi !

Feuille de personnage
Nom & prénom: River Sunshine Aoi
Nom du Chain : Moi même °o°
Groupes: Chains


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   16th Novembre 2012, 08:32

Une journée banale comme il se doit, enfin presque, puisque Sunshine, comme à son habitude aimait tourmenter son cher contractant. Et surtout, comment une journée peut être… calme quand on a pour contractant Grey Lakera ? Si vous trouvez une réponse, appeler Sunshine pour lui expliquer.

« Sunny, où est mon épée ? C'est toi qui l'as, je le sais ! »

La poupée soupira, il avait deviné, en même temps ce n’était pas aussi difficile de savoir que c’était elle, mais il pouvait quand même faire durer le plaisir non ? Non, car c’était impossible avec lui… La jeune fille était tranquillement assise dans le mauvais sens sur une chaise, en train de regarder Grey batailler pour la chercher, mangeant des bonbons, avant de vouloir se battre avec elle. Evidemment c’était au sens figuré, et heureusement d’ailleurs, même si Sunshine était persuadée qu’il n’aurait pas hésité s’il avait pu. Aujourd’hui, il opta pour quelque chose de simple, mais efficace. Marchandage ! C’était le seul truc qui fonctionnait avec elle, la bouffe ! Les sucreries et tout le taralalala… Mais sincèrement, ce n’était pas juste. Elle bougonna en se collant contre le mur et en regardant Grey du coin de l’œil.

Jusque-là, elle se la coulait douce, tranquillement, collée au mur, mais elle se rendit compte qu’elle avait un peu l’air débile du coup elle s’assit en bougonnant toujours sur le canapé. Mais quelque chose allait interrompre sa journée calme et tranquille… Grey revint vers la jeune poupée qui bougonnait quand celui-ci lui expliqua gentiment la nouvelle mission stupide que Pandora lui avait confiée. Bon, d’un autre côté, ses missions débiles lui avait quand même permis de s’échapper de l’Abyss. Il lui en devait quand même une. Grey lui expliqua qu’il s’agissait d’évènement étrange qui se produisit à Réveil, des citoyens disparaîtraient soudainement à cause de "trous blancs" dont ils se seraient approchés de trop près. Ces personnes seraient entraînés dans une sorte de monde parallèle autre que l'Abysse d'où un membre de Pandora serait revenu et aurait décrit un monde de folie. Et donc, l’organisation leur demandait donc d’aller enquêter… Le seul truc que la jeune fille aux cheveux orangé trouvait à dire c’était « Youpie ! De l’action », mais apparemment son contractant n’était pas de son avis, enfin peut-être mais… Disons qu’il y avait les soucis qui vont à coter. Comme par exemple, comment revenir, c’était bien beau de vouloir envoyer deux jeunes gens sauver de pauvres victimes mais le truc c’était de pouvoir revenir sur la terre ferme, enfin plutôt revenir sain et sauf et en entier. Mais bon, peu importe, Sunshine n’en avait que faire, c’était Grey qui décidait et puis point, elle ne va pas chercher plus loin. Pour une fois qu’il y avait de l’action de si bon matin.

Elle fit ses deux couettes et se changea, puis la chain et son fidèle contractant partirent pour l’aventure, sortant de la ville partant à la recherche de truc lumineux, enfin de trous. Shiny regarda autour d’elle, c’était désert, personne à l’horizon, même pas un petit minou. Sinon il y avait aussi d’autre personne qui s’affolait mais bon, ce n’était pas l’important. Grey se dirigea vers les endroits qui ne semblait pas entouré, la jeune chain ne comprit pas tout de suite pourquoi, mais elle n’était pas si attentive, elle suivait juste, tout en mangeant une sucette à l’orange. En fait, les deux jeunes gens n’étaient pas seuls, ou plutôt la rue n’était pas déserte. Il y avait deux mômes qui étaient par ici, des jeunes qui ne devaient pas dépasser les 11 ans. Sunshine ne les regardait pas, ça ne lui importait que trop peu, sauf peut-être quand elle se rendit compte que l’un des gosses allait se faire aspirer par un de ses trous bizarre, elle était sur le point de le poussé sur le coter, mais Grey le fit à sa place. Elle soupira, tant pis, la jeune poupée ne voulait pas récupérer un sale gosse paumé dans un foutu trou blanc. Les gosses l’exaspéraient, trop bête, trop innocent et surtout trop trop imprudent. En fait, les deux gosses prirent la fuite dès qu’ils regardèrent Grey, son regard noir les faisaient sûrement flippé, et bien soit, ce n’était pas son problème. La jeune chain soupira, elle croisa les bras, en attendant. Grey se pencha et regarda le sol, il lui dit de passer après lui, il plongea. Puis, en grognant elle se décida de sauter à son tour et puis… le trou noir. Puis quelque chose l’a réveilla, c’était son crétin de contractant, il avait pris l’habitude de taper de plus en plus forte cet imbécile, c’était simplement parce qu’il savait qu’elle allait lui rendre au cas où. Elle ne se souvenait même pas d’être tombée dans les pommes, étrange tout de même. Son contractant l’aida à se relever, puis elle épousseta un peu ses habits, regarda autour d’elle, rien de comparable à quelque chose d’horrible. Bref, elle avait perdu sa sucette à l’orange.

Une lance passa près d’eux une fois qu’il prononça le mot « gens ». Il prit son Chain par le bras et se mit à courire, Sunny qui malgré elle suivait et se laissa trainer en tirant la gueule, elle était encore un peu out pour se rendre compte du danger qui les menaçait. Mais le moment où ils ont commencé à courir et au moment où ils se sont arrêter en remarquant que leur ennemis avait disparu. Grey repéra des gens, Sunshine regardait ailleurs, regardant autour d’elle et surtout essaya de repérer des gens qui trainaient, son « chef » se débrouillerait bien tout seul.

D’après ce qu’elle put comprendre, il semblerait qu’il y avait un Nightray, il paraît qu’il travaille aussi à Pandora, elle soupira de sorte que quelque personne l’entende, pourquoi déranger son havre de paix alors qu’il y a déjà des gens sur l’affaire. Fronçant les sourcils, la jeune fille détourna la tête. Regardant ailleurs, par ici et par là, se déplaçant de quelque pas et de laisser son cher ami se débrouiller avec ces gens, enfin s’il voulait bien leur parler… m’enfin elle s’en fichait, quelle importance en fait ?

- Je ne sais pas vous, mais moi je vais faire un tour là-bas.

Sunshine vit Grey partir en direction d’un château. Voyant Grey se lécher les babines elle comprit de suite que ça voulait dire : Manger. Qui dit château dit bouffe et puis qui dit bouffe dit Grey, c’est une suite logique, et Sunshine soupira en se cognant la tête contre un arbre, exaspérant, juste exaspérant ce crétin. Château+Bouffe = Grey. C’est mathématique ! Ce n’était pas le moment, mais pas le moment de penser à des choses pareilles, Grey était un gros imbéciles, il se dirigeait déjà en direction de la bâtisse. Ok, la poupée n’était pas mieux pour ça, elle aimait les friandises, mais lui qu’est-ce qu’il pouvait penser à des choses débiles dans des moments pareilles. Son but était de rentrer le plus vite chez elle, ennuyant soit cette mission à la con.

« Excusez-le, et excuser moi aussi, mais je dois rattraper mon idiot de contractant ! »

Elle se mit à la poursuite de Grey, il était déjà très loin devant elle, elle marmonna un « sombre crétin » et courait le plus vite possible pour le rattraper.

« Grey, revient ici ! Revient tout de suite c’est pas le moment ! Grey ! »


Puis quand elle le rattrapa de quelque mètre, elle se jeta sur lui le faisant basculer en avant. Ce qu’il ne fallait pas faire pour empêcher un crétin de faire n’importe quoi !

« Héhé ! Excuse-moi ! »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je vous parle, moi en darkorange ~ ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 23
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   20th Janvier 2013, 08:34

Donc allons bon. Résumons un peu ce magnifique bordel qui se présentait à lui. Alors qu’il tombe dans un monde pour le moins étrange, le voilà tombant nez à nez avec son frère cadet. Rassurant ? Ça aurait pu l’être si quelques secondes plus tard Oz n’avait pas non plus débarqué dans cet étrange endroit. Se frottant limite les yeux pour s’assurer qu’il ne rêvait pas, la première question qui lui vint à l’esprit est.. pourquoi était-il là lui aussi ? Eh bien figurez-vous que le défilé était loin d’être terminé, sans même avoir pu répondre à la question de son meilleur ami que quelqu’un lui tomba littéralement. Rah bon sang ! Qu’on le sorte d’ici ! Se frottant la tête en se redressant légèrement, il ne put que reconnaitre cette voix. Ah non. Elle aussi ici ? Et bingo, voilà la fameuse albinos pot de colle avec Oz qui débarquait annonçait qu’elle ne l’avait pas reconnu sur le coup et semblant d’ailleurs tout aussi paumé qu’eux trois. Ah mais, c’est qu’en plus elle avait tué des gardes ! Magnifique, très intelligent de sa part, rien de mieux pour encore plus attirer l’attention sur eux. Passant sa main sur ses yeux l’air dépité et fatigué, un bruit étrange attira son attention. Qu’est-ce que c’était ? Le silence tomba quelques instants, bon. Le plus important était de savoir comment sortir d’ici sans pour autant finir Dieu sait où dans ce monde étrange. Se relevant, eh ben vous savez quoi ? Notre homme pu constater la venue de deux autres personnes. Notamment un gamin et son Chain. Ah ? Non mais ce n’était pas bientôt finit tout ça oui ? Posant ses mains sur ses hanches, il fixa tout ce beau monde, vu que le nouveau venu venait de se faire joliment arrêter dans son entreprise de se rendre au château.

- Bon. Je vois qu’on est nombreux dans le même cas… Lâcha-t-il en tentant de reprendre son calme et de cerner la situation dans laquelle ils se trouvaient. Le mieux est de réfléchir ensemble à comment sortir de là…

Regardant rapidement autours de lui, notre homme ne put pas en conclure grand-chose. Pas moyen de savoir où ils étaient tombe, d’ailleurs il y avait peu de chance que ce soit leurs monde, sinon.. ils avaient tous été téléporté. Car un tel château vers Reveil ça n’existe pas non. Faisant quelques pas, il se dirigea alors vers le château et s’arrêta pour le fixer. Bon. Bien qu’aller là-bas ne l’enchantait pas vraiment, pour ne pas dire que ça puait les ennuies d’y aller, il finit par conclure que se rendre là-bas pouvait être un début ? Il devait bien y avoir un moyen de sortir de là quand même non ?! Regardant la troupe, puis s’attardant finalement sur la personne qu’il désirait tout de même le plus protéger, il leur fit un léger signe de la main.

- Je pense que le mieux est de se rendre là-bas. Discrètement bien sûr mais peut-être en saurons-nous un peu plus sur ce lieu ? Mais surtout comment sortir d’ici.

Eh bien quoi ? Il était le plus âgé ici après tout non ? Non sans vouloir commander, il tenait à rentrer en un seul morceau. Avançant doucement en espérant que tout le monde suivent sans trop broncher, d’ailleurs les deux nouveaux… Il ne les connaissait absolument pas. Ah puis zut ! Les présentations se feraient plus tard, avant tout c’est la sécurité d’Oz voilà ! Prêt à agir, visiblement à cran aussi, il ne cessait de tourner la tête dans tous les sens tout en progressant. Son frère cadet ne tarda pas à le rejoindre, annonçant tout sourire qu’il était heureux de le retrouver ici et tout et tout. Il soupira, espérant que son frère serait tout de même plus concentré à trouver la sortie que de discuter. C’est alors qu’une espèce de lueur bleue fit son apparition devant les deux jeunes hommes. Levant les sourcils, le brun ne put s’empêcher de s’approcher tout en se demandant ce que s’est. Interpellant la petite troupe qui n’était pas loin, il tendit la main vers cette dernière. Eh bien quoi ? Il fallait bien sortir d’ici non ? Il était déjà tombé là-dedans il était comme on dit plus à ça près… C’est alors que Vincent s’exclama qu’il passerait devant, assurant qu’il ne le laisserait pas toucher n’importe quoi au risque qui lui arrive quelque chose. Et voilà. A peine le temps de dire « hein ? » que voilà le jeune homme blond le bousculer pour passer devant. Bien vite il se fit aspirer.

- V-Vinc’ !

Tendant la main vers lui. Ce dernier disparut, ce que Gilbert ignorait c’est qu’il était déjà entré dans le monde réel, il aurait certainement eu l’opportunité de partir lui en laissant les autres, bien que ce n’était certainement pas ce qu’il désirait. Sans même pouvoir effleurer cette masse fantomatique bleue, cette dernière disparut bien vite. Restant ainsi la main tendue dans le vide. Où.. où était-il passé ? Pas lui ? Ne dites pas qu’il n’était plus de ce monde ? A cet instant précis, notre brun ressentit un vide énorme en lui, comme s’il avait vraiment peur d’avoir perdu quelque chose de terriblement important pour lui. Fixant le sol dépité, il resta silencieux. Lui qui était motivé pour avancer, le voilà maintenant à genoux par terre, tout espoirs s’étant envolés. Perdre Vincent vraiment.. ? Ou… Peut-être avait-il été transporté dans un autre endroit ? Tentant de se reprendre un peu, bien que le cœur encore lourd, notre homme se releva en passant sa main sur ses yeux. Il fallait eux aussi sortir de là, pour tous se retrouver dehors. Ah.. qui aurait cru que Gilbert penserait de la sorte en parlant de son frère cadet ? Enfin. Ce n’était pas le moment de s’apitoyer ou de chercher à comprendre ce que ressentait vraiment Gilbert son pour cadet, alors qu’il passait son temps à l’éviter comme la peste et à dire qu’il ne le considérait pas en tant que tel.

Se retournant vers le jeune couple, oui il n’aimait pas les appeler ainsi. Il se mit alors à parler, la voix déraillant un peu sur le coup à cause des émotions qui l’avaient soudainement envahit. Et oui, c’est souvent dur de cacher ce qu’on ressent quand on est pris au dépourvut.

- Je.. Vincent a disparu. Je pense qu’il a été transporté ailleurs… Nous.. nous devons avancer et sortir de là.

Se redressant un peu plus, comme si les émotions étaient enfin un peu passées bien que son visage affichant toujours une expression un peu partagée en deux sentiments, il rejoignit Oz et Ayumi. Se plaçant vers eux, il insista légèrement pour les faire avancer sans qu’ils ne posent trop de question, les tirants, les bousculant un peu quoi. Il ne voulait pas qu’on le questionne trop de sur Vincent, plus le temps passait plus c’était un sujet délicat, tout comme sa mémoire disparut. Fixant les deux jeunes gens plus loin, il continua.

- Je propose que vous veniez avec nous là-bas. C’est plus sécurisant après.. faites comme vous voulez.

Toujours pas de présentation ni rien ? Oh et puis voilà quoi ! On va dire que Gilbert avait bien autre chose à penser. D’ailleurs même s’il laissait le choix aux deux inconnus il tenait à ce qu’Oz le suive et donc qu’Ayumi en fasse de même. Eh bien oui, pas sûr qu’Oz souhaite vraiment l’abandonner là. Avançant en silence, il leva son regard vers l’étrange bâtisse qui se trouvait plus loin. Qu’est-ce qui pouvait bien les attendre… Seul l’avenir le dirait.

[Voilà, j'ai finalement fait sortir Vincent suite à la demande de ce dernier on peut reprendre !]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Masculin Messages : 209
Age : 24
Personnages préférés : Oz

Feuille de personnage
Nom & prénom: Oz Bezarius
Nom du Chain : B-rabbit (Alice)
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   22nd Janvier 2013, 05:05

Un rêve ? Ouai sûrement on va dire… Enfin drôle de rêve commun, Gilbert et Vincent perdu avec Oz ? Puis pour un rêve le début était quand même bien normal, même trop. En fait y a plus de logique là, voilà maintenant Ayumi qui arrive...what ? C’est quoi ce rêve! Elle a tué des cartes vivantes…oh non…

« Ayu tu n’aurais peut-être pas du… on va avoir beaucoup de problèmes… Déjà que je ne sais même pas où on se trouve… »

Inquiet Oz regarde partout, certes un rêve on peut faire ce qu’on veut mais en est-ce vraiment un là ? Puis voilà deux autres personnes… Les rêves en commun sont devenus une mode en fait. Un tout blanc et une fille qui arrivent comme des fleurs presque. Bon le groupe grossi au moins ! C’est un peu plus rassurant quand même.

« Bon on est un bon nombre, en plus on doit savoir tous se battre je pense, on va pouvoir sortir de là ! »

Affirme Oz avec un grand sourire. Il regarde partout, puis d’un coup il se retourne et…a pu Vince... en quelques secondes Vincent a littéralement disparu devant son frère… Pauvre Gilbert. En signe de remise en forme Oz lui tapote le haut de l’épaule en souriant.

« Je suis sûr qu’il va bien, tu as sûrement raison Gil. »

Aller on prend on respiration et on se dit que ce n’est pas réel. Ce n'est ce que ce dit Oz, car là… Puis Gil pousse un peu Oz de façon à dire « bouge, on doit avancer » Il voulait oublier la perte de son frère, normal on va dire. Il demande aux deux originaux de venir aussi. Oz dévie la trajectoire et saisit les bras des deux et les tires vers Gil et Ayu

« Oui ! Ca sera mieux que de faire des groupes, comme ça on sera plus fort ! Je m’appelle Oz ! La toute blanche, c’est Ayumi et le tout noir, c’est Gilbert ! Et vous deux ? »

Il sourit histoire de détendre un peu l’atmosphère, mais quelques bruits de pas de courses se font entendre. Se font –ils encercler ? Ou est-ce la panique des gardes face à leurs confrères sûrement cramés… Il n’empêche que ce château et vraiment flippant. Le blondinet se demande bien qui peut bien habiter ici en ce lieu rouge. Est-ce humain ? Là est la vraie question quand même.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ayumi... je te le promet... je te protégerais...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 30
Age : 25
Personnages préférés : PNJ


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   18th Février 2013, 09:48

Des intrus. DES INTRUS ?! La reine hurle. La reine se lève. La reine s'énerve. On tente de calmer la reine sans succès qui commence à marcher rageusement vers la sortie de la salle du trône, braillant à qui veut l'entendre des ordres que tous se pressent pour accomplir. On ne voudrait certainement pas contrarier la reine. De toute façon, l'imposante reine ne peine pas à se faire obéir et l'on aurait bien tord de se retrouver dans son colimateur. La reine a la faux facile et une force directement proportionnelle à son poids. Quand les têtes tombent et que le sang coule, des fois, il fait des coeurs sur le sol.

Ses soldats se pressent, se marchent dessus, se précipitent partout à la recherche des intrus. Et finalement, ils les trouvent et les encerclent. La reine en bouscule cinq juste pour prendre place dans le cercle et darder son regard sur leur prise toute fraiche. Qu'est-ce dont que ces gens ? HEIN, QU'EST-CE ?! Oh, ils ont une tête, on pourra la leur couper, ce n'est pas grave. Jamais ils n'atteindront le coeur suprême.

- Mes braves, commence la reine en déviant son regard vers ses troupes, que fait-on aux intrus dans notre beau domaine ?

Et tous en choeur répondent :

- On leur coupe la tête !

La fureur déforme soudain le visage non harmonieux de la reine. Et la faux se soulève.

- JE DONNE L'ORDRE, TAISEZ-VOUS !

Et s'abat. Tout à fait arbitrairement, la femme démente vient de guillotiner l'un de ses soldats sous les yeux de tous. Puis elle pointe cette même faux vers l'un des membres du groupe. Le petit blondinet au regard presque candide. Il serait parfait pour lui apporter ses gâteaux le matin celui-là, accoutré d'un joli costume plein de coeurs, agrémenté d'une touche de rose et pourquoi pas de deux oreilles de lapin. Oh et puis non, pas de lapin. Ce lapin blanc toujours en retard l'insuporte.

- Toi. Réponds, que faites-vous ici ? Comment êtes vous arrivés là ?

On leur coupera la tête juste après. Ils en ont encore besoin pour parler. Ou peut-être que les magiciens qu'ils sont sûrement peuvent parler en étant décapités ? Ooh... La reine essaierait bien si le fait de parler à des corps décapité ne la répugnait pas au plus haut point. C'est une dame tout de même ! Il faudra désigner des larbins pour essuyer la pelouse après. Elle doit rester parfaite.
Dans le lot d'intrus, il y a aussi deux autres hommes. Ce grand brun et l'autre truc blanc. Blanc, blanc, blanc, trop de blanc, comme la fille et ses cheveux. Il faut du rouge, plus de rouge, toujours du rouge. Le blanc la rend malade. La faux pointe vers un soldat :

- Faites apporter de la peinture rouge. IMMEDIATEMENT !

Il n'en faut pas plus pour que le pauvre soldat détalle à toute allure sans demander son reste. La grande reine se permet une seconde d'auto-satisfaction, elle a tellement bien dressé ses soldats. Ils lui obéissent au doigt et à l'oeil, la reine de coeur possède une autorité absolue.

La dernière fille a de flamboyants cheveux colorés. Étrange, très étrange. Peut-être que c'est elle, la sorcière du groupe. Cette fois, la monarque pointe un doigt somme toute aussi imposant que sa propriétaire vers la jeune fille, s'exclamant alors :

- Etes-vous une sorcière ?!

Elle élève la faux à nouveau, prête à faire tomber une tête sans même attendre la réponse, mais se ravise aussi vite, un nouveau sourire sur le visage et une nouvelle idée en tête.

- Finalement, faisons un jeu.

S'interrompant volontairement, la monarche pose ses yeux sur chacune de ses nouvelles victimes, espérant bien leur inspirer de la crainte avec un sourire mauvais sur les lèvres. Craignez la reine de coeur, tremblez devant elle, elle dort avec son arme et ceux qui se moquent d'elle ne vivront pas pour s'en vanter.

- Le jeu est simple. Vous fuyez, si on vous attrape, votre tête tombe. Vous n'avez droit qu'au château.

A ces mots plus de soldats arrivent, bloquant effectivement toute retraite vers l'extérieur et le chemin vers le coeur. Avec l'énorme reine à la tête des troupes et devant eux, les pauvres inconnus n'ont plus que le château pour toute issue.

- Si vous brisez quoi que ce soit, on vous coupe la tête. Si vous dégradez les lieux, on vous coupe la tête, on vous coupe la tête. Pendant que vous y êtes, j'ai perdu mon magnifique miroir de poche l'autre fois, retrouvez-le. Vous aurez un compte à rebours d'autant de secondes qu'il y a de soldats ici.

Parce qu'elle n'a pas l'intention de se fatiguer à compter et que les soldats le feront donc eux-même. Cela dit, leur vision des secondes est probablement altérée et il y a tout intérêt à courir vite, très vite.
La reine tient vraiment à ce miroir. En forme de coeur, grand pour un miroir de poche puisqu'il appartient à une femme de quatre mètres de haut, il n'est absolument pas difficile de deviner sa propriétaire puisque c'est écrit dessus. Evidemment, le miroir n'est pas tout à fait normal, mais il faut le voir pour découvrir de quoi il retourne. Qui sait, peut-être qu'il parle, qu'il peut téléporter ? Ou peut-être que c'est juste un piège de la reine.
Tandis que l'explication se termine, le soldat parti plus tôt revient avec un pot de peinture rouge vif. De deux doigts, l'opulente femme désigne alors l'homme et et la fille qui sont blancs, trop blancs.

- Vous, cachez-moi ce surplus de blanc dans vos cheveux et sur vos vêtements ; portez plus de rouge ou je vous COUPERAI LA TETE !

Pour la plonger elle même dans la peinture. Ou du moins ordonner à quelqu'un de le faire. Puis elle ajoute :

- Dépêchez-vous, le jeu commencera dès que vous aurez terminé.

Une fois les conditions requises complètes, la reine sort un minuscule mouchoir blanc de sa poche. Un soldat, habillé un peu différemment des autres, se précipite alors à ses côtés, les yeux rivés sur le mouchoir que l'immense femme laisse tomber. Lorsque le tissu touche le sol, il dit :

- Top !

Et le jeu commence. Il ne faut pas contrarier la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 122
Age : 21
Personnages préférés : Vincent, Leo, Gilbert, Jack et Elliot ♥
Double comptes : Revis & Reita


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   27th Février 2013, 15:22

Ennuyant. Oui, c’était ennuyant d’avoir un Chain qui veille sans cesse sur nous et qui ne nous laisse pas faire ce que l’on veut. En plus, elle oser s’excuser après ça, comme s’il allait lui pardonner aussi facilement. Bien sûr, il allait lui pardonner, comme toujours, mais en attendant il boudait. Le voilà donc en train de faire la moue, comme un enfant, pendant que Sunny le maintenait au sol après s’être jeté sur lui. En plus, quelqu’un venait de disparaître. Bah tien, manquait que ça. Ça se trouve il était de nouveau dans le vrai monde, bien tranquillement, pendant qu’eux étaient encore coincés ici sans aucune idée de comment s’échapper.

Une voix l’atteignit. Celle d’un homme, surement le plus âgé, il leur proposait de venir avec eux. Bah tiens. Grey se releva adroitement, sans laisser la peine à la poupée de s’enlever et tapota ses vêtements pour en retirer la poussière. Cette scène ressemblait étrangement à celle qui avait eu lieu quand ils avaient atterrit ici. Comme pour compléter la ressemblance, il tendit sa main à Shiny pour l’aider à se relever, avant de lui lancer, un peu railleur :

-Ouais, excuse-moi, moi aussi.

Maintenant qu’il avait eu sa vengeance, il pouvait arrêter de bouder. Il y avait tout de même plus important à faire à cette heure-ci, aller chercher à manger le tentait toujours, mais chaque chose en son temps -de toute façon, il connaissait quelqu’un qui ne comptait pas le laisser y aller…

-Bien sûr qu’on vous suit. Je suis aussi un membre de Pandora, l’organisation sera pas contente si je rentre bredouille, alors tachait de prendre soin de vous tant qu’on sera par remonté.

Il s’apprêtait à proposer de se diriger vers le château au moment où de nombreux soldats, les même que ceux qui les avaient attaqués plus tôt, arrivèrent. Ils étaient accompagnés d’une femme, une énorme femme, qui se rapprochait plus du monstre que de la femme d’ailleurs. Elle n’avait pas l’air bien sympathique non plus et elle ne l’était pas, elle venait de guillotiner un de ses hommes devant eux. Tant mieux, ça faisait un ennemi en moins, si elle pouvait en tuer encore quelques-uns se serait parfait. Malheureusement, elle semblait maintenant vouloir s’intéresser à eux et demanda au gamin blond comment ils avaient fait pour arriver là. Si seulement eux-mêmes le savaient !

L’albinos n’avait qu’une chose à dire : cette femme, en plus d’être un monstre, était complètement folle. Tout d’abord, elle demandait de la peinture rouge, ensuite, elle demandait à Sun’ si elle était une sorcière. Bon, il se l’était déjà posé la question, lui aussi, mais cela n’avait pas d’importance. Ce qui était important c’est qu’elle réclamait ou affirmait soudainement des choses qui n’avaient aucun sens et ça, ça ne lui plaisait pas.
Jusque-là.
Jusqu’au jeu.
Le Lakera est un grand enfant, tout le monde le sait. Ce qui doit être su aussi, c’est qu’il aime les jeux. Plus particulièrement ceux qui imposent une certaine violence. Sur ce point-là, il semblait en accord avec la grosse dame. Le jeu se passe dans le château, parfait ! Il suffit d’échapper aux soldats et de ne rien casser, d’accord ! …ne rien casser, c’était le point faible du jeune homme, lui qui était comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Enfin, il se débrouillerait. Il y avait quand même une question qui lui trottait dans la tête -qu’elle en profite pendant qu’il en avait encore une.

-Est-ce que l’on peut tuer ?

Si la réponse était oui, alors il ne pouvait pas espérer meilleure situation. Dans le cas contraire, ce serait ennuyeux, il en était sûr. Surtout s’il devait en plus chercher au pauvre miroir sans aucun intérêt. Mais, attendez, le temps est limité ? Voilà qui réduit son amusement, un temps de jeu réduit n’est pas un bon temps de jeu. Tant pis.

Alors, elle voulait qu’il cache son surplus de blanc ? Grey prend son épée en main, un sourire inquiétant sur le visage. S’il a le droit de trancher les soldats, alors il se teinterait de rouge grâce à leur sang.
Le jeu commençait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 4125
Age : 25
Personnages préférés : Oz, Gil, Leo, Echo
Double comptes : Zion & Alowin

Feuille de personnage
Nom & prénom: Ayumi Hasegawa
Nom du Chain : Ketsueki
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   28th Février 2013, 16:35

Bon, deux secondes. On va récapituler un peu la situation là. Tout se passait bien trop rapidement pour notre contractante qui essayait de suivre les événements qui étaient en train de lui exploser à la figure. Pour commencer, elle avait retrouvé Oz ainsi que Gilbert aussi paumé dans cet endroit bizarre. Un blond était là et il a disparu quelques secondes après. C’était peut-être juste une illusion qui venait de sa petite tête ? Ayumi passa la main à côté du gros trou où il avait disparu mais, ce dernier disparut en aussi rapidement qu’il était venu ! Se grattant un peu derrière la tête, la blanchette fit un soupir avant de se tourner vers les deux personnes qu’elle connaissait… Et deux autres qu’elle ne connaissait pas du tout. D’ailleurs, depuis quand ils étaient là ces deux-là ? A, c’était peut-être une combinaison de celui qui venait de partir ? Du blanc et du orange ça fait presque du blond ! Ouais non sérieusement, cet endroit était en train de lui exploser la cervelle plus qu’autre chose là. Pour finir, Oz venait de lui dire qu’avoir cramé des cartes n’étaient pas une bonne idée… Oups, bon bah… On revient en arrière alors ? En tout cas, c’est ce que Gilbert venait de proposer en se dirigeant vers le gros château. Wait, il était suicidaire ou quoi ? D’accord, elle n’avait pas le droit de faire cramer les cartes mais, comment faire pour leur échapper alors ? Enfin bref !

Alors que les deux nouveaux étaient en train de jouer à se sauter dessus, de gros fracas arrivèrent ainsi qu’une énorme personne qui fit rapidement froid dans le dos de notre amie. C’était humain ce truc ? Si oui, un bon régime et un bon maquillage s’imposait ! Ironie quand on sait qu’Ayumi a une sainte horreur de se mettre quelque chose du genre sur la figure. En tout cas, cette dernière ne semblait vraiment pas de bonne humeur vu comme elle était en train de positionner sur eux. Au début, notre Vampire s’en fichait beaucoup mais, quand cette dernière commença à pointer Oz… Là, je peux vous dire que l’attention d’Ayumi venait d’être captivée. Le regard de notre petite était très simple. Tu le touches, je te fais cuire des bourrelets en trop ? Suicidaire ? Non. C’était simplement Ayumi est son envie de protéger la personne qu’elle aimait.

Finalement, la grosse mégère ne posa pas ses sales pattes sur son petit ange et demanda de la peinture rouge. What ? Non, bon ce n’était rien de très important surtout que celle-ci devait être folle en demandant à la roussette si c’était une sorcière. Wait a minute… Si la madame apprenait qu’Ayumi n’était pas humaine, cela allait surement poser un problème ! Bon, l’albinos allait simplement éviter de jouer avec son feu devant elle et cela allait éviter des problèmes à tout le monde ! Tant que ces stupides cartes ne lui disent rien, notre amie n’avait rien à se reprocher ! Mais, la grosse demanda d’un coup de jouer à un jeu. Ah, elle voulait simplement jouer ? Il fallait le dire plus tôt ! Quoi que non… Le jeu consistait à survivre à elle ainsi que les soldats de papier. Enfin, surtout à elle et tout devait se passer dans le château sans rien casser sinon, ils allaient perdre la tête. Un soupir sortit encore de la bouche de notre petite qui se tourna vers Gilbert.

« Tu es content ? On y est même invité maintenant ! »

Le ton n’était pas méchant mais un peu ironique tout de même. Comme si Ayumi essayait de faire un peu d’humour quand il ne le fallait pas. Un moyen de détendre l’atmosphère en somme qui allait partir en couille en quelques secondes. La vieille venait de demander à elle ainsi que le dénommé Grey, merci roussette pour le prénom, de se déteindre les cheveux en rouges. Non mais, elle n’allait pas bien celle-là ? Berk ! Pis quoi encore ? Elle ne voulait pas ressembler à l’autre tomate de Duc ! Donnant un méchant coup de pied dans le seau de peinture, elle l’envoya vers son ami albinos.

« Tiens, je te le laisse. C’est un cadeau ! »

A peine eut-elle finit ses paroles que le top départ du jeu venait de commencer et surement que la miss n’allait pas être contente du refus des deux albinos. Un énième soupir sortir de la bouche d’Ayumi qui se tourna vers les deux inconnus.

« Vous faites comme vous le désirez. Mais, on va dans le château nous. Ce n’est pas que l’endroit ne me plaise pas, en fait si… Mais, j’aimerai bien rentrer ! »

Elle se tourna une nouvelle fois vers les deux personnes qu’elle connaissait en commençant déjà à se diriger vers le château de la bonne femme n’ayant pas vraiment envie de perdre la tête. Pour argumenter son envie d’avancer, elle prit la main d’Oz ainsi que de Gilbert pour les tirer et qu’ils avancent avec elle. Si le noiraud n’était pas content, bah c’était pareil nah ! Une dernière petite question…

« J’ai le droit de faire flamber les cartes pour nôtre survie maintenant ? »

Questions idiotes mais, elle regardait les deux bonhommes en sachant qu’elle allait quand même le faire même avec un non. Les deux nouveaux allaient-ils suivre d’ailleurs ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
†Parce que mon cœur, mon âme ainsi que mon corps n'appartiennent qu'à toi Oz. †
23.07 Oz ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-abyss.forumactif.com
avatar


Féminin Messages : 43
Age : 19
Personnages préférés : Oula, Alice et Alyss ainsi que Sharon surement... et Break aussi !

Feuille de personnage
Nom & prénom: River Sunshine Aoi
Nom du Chain : Moi même °o°
Groupes: Chains


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   9th Avril 2013, 07:50

Rah, c’était énervant, très énervant d’avoir un gugus comme contractant qui pense qu’à manger et de faire ce qui lui chante, parfois Sunshine se remerciait elle-même de sauver peut-être quelque fois la peau de son contractant, quoique elle savait qu’il n’avait pas réellement besoin d’elle et cela la frustrait. Pourquoi ? Parce qu’elle aimerait tous simplement que son contractant dépende d’elle, qu’il en doive quelque une. Mais ce n’était pas le moment, Grey devait comme à son habitude quand la poupée le dérangeait : Bouder.
Selon elle, c’était son passe-temps favoris mais malgré tout elle trouvait ça amusant. Ça lui passe de toute manière alors elle n’avait pas à s’inquiéter de si peu. Une voix fit réagir Grey, Sunshine feint de ne pas entendre, surtout qu’elle avait pas réellement tout compris sauf de peut-être rester avec des gens qu’elle ne connaissait pas, des gens qui semblait plus ou moins normaux mais quand même bizarre à son gout. Les gens bizarre elle ne les aime pas. Surtout qu’elle n’avait pas réellement vu qui était là, apparemment un Nightray soit. Mais les autres ? Grey n’attendit même pas que la jeune rousse se relève pour que lui se dégage et se relève adroitement, il tapota ses vêtements pour enlever le peu de poussière qu’il y avait, léger soupire, il faisait étrangement attention à ses habits blanc, Sun était sur le point de se relever, mais comme la scène de départ lorsqu’ils sont arrivé ici, Grey lui tendit une main pour l’aider à se relever.

« Ouais, excuse-moi, moi aussi. »

Pfouah ! C’est cela oui. Sunshine prit la main de Grey se releva et surtout regarda si il n’y avait rien de coller ou autre qui tâchait ses habits, et ensuite écouter son contractant parlé.

« Bien sûr qu’on vous suit. Je suis aussi un membre de Pandora, l’organisation sera pas contente si je rentre bredouille, alors tachait de prendre soin de vous tant qu’on sera par remonté. »

Moui, donc, Sunshine se demandait s’il allait encore proposer d’aller manger puis aller ensuite faire un tour et chercher des gens, c’était tout à fait son genre, même s’il prenait certaine responsabilité. Mais pas le temps pour ça, de nombreux soldats arrivèrent les même que lorsqu’il s’était arrivé, puis une femme arriva, Sunshine ne prit même pas attention à elle, sauf le fait qu’elle ressemblait a rien, et que ça lui ferait plaisir de lui botter le cul, mais ça elle se garde bien de le faire, car elle risque d’être guillotiner comme le gars, là, qui venait de perdre sa elle n’aurait pas à faire quelque chose pour le tuer et que ça lui salirait moins les mains, en même temps, Grey pouvait s’en charger vu sa folie meurtrière abusé. Seulement, la femme avait autre chose à faire, s’intéresser à leur troupe, pfff… Sunshine soupira croisa les bras et regarda ailleurs en secouant sa tête. Elle n’écoutait pas vraiment ce qu’elle disait, elle s’en fichait et Grey pouvait lui réexpliquer après.
Sauf que, cette femme a dit quelque chose de pas bien du tout. Elle était folle, elle l’écoutait vaguement mais là, c’était la fin des haricots, à mort qui que tu sois.

« Etes-vous une sorcière ?! »

Une sorcière hein, ben non, mais vous allez voir que Sunshine River va bastonner votre cul avec plaisir. Mais elle se retint de le faire parce que ça s’annonçait pas bien, et que là, enfin, elle proposa quelque chose d’intéressant, un jeu hein ?

Tant mieux, Sunny pourra botter de la carte, et ça avec le plus grand plaisir, frapper et violence, elle ne pouvait pas tuer avec le peu de pouvoir utile qu’elle possédait mais ça lui ferait plaisir de pouvoir frapper quelques cartes… mais surtout ne rien casser, ne pas se faire attraper, pas très difficile au fond. Surtout que son cher contractant était un éléphant, un gros truc qui casse tout et surtout que Sunshine releva sa mine vers Grey quand celui-ci demanda avec sûrement une grande envie si on pouvait tuer, bah tant mieux, qu’il tue alors ! Mais qu’il ne risque pas la peau de tous. Oh ! On doit chercher un miroir, quelle ennui ! Un miroir, il sert à quoi ? Il ne les emmène pas dans un autre monde au moins ? Parce qu’à ce moment-là Sunny ne ferait aucun effort. Moins d’ennuis ils ont et mieux c’est. Mais dans le cas contraire elle va le retrouver et puis voilà, tous sera régler.

Sauf que là, une petite fille toute de blanche comme Grey envoya balader le seau de peinture en direction de l’albinos, et puis zut quoi ! Elle allait tous salir, Sunshine serra du poing, le seau s’était renverser sur ses chaussettes.

« Eh mais ça va pas non ! Balance ton seau ailleurs ! Cadeau ou non, c’est sensé faire plaisir, et ce qui n’est pas le cas ! pfff »

Soupire agacé. Mais à peine eu-t-elle le temps de finir sa phrase que le jeu commençait, pfff, maintenant qu’il y avait du rouge sur ses chaussettes il restait plus que du sang pour tout garnir et pouf ! Sunshine agacée prit le bras de Grey, parce que apparemment la fille elle, allait vers le château avec les deux gugus là, et avec un grand air elle demanda si elle pouvait flamber des cartes ! Sunshine haussa les sourcils, que cela se fasse alors, elle avait son accord et tant pis pour les autres, de toute manière elle fait ce qu’elle veut, tant mieux pour elle après tout, voilà encore quelqu’un en blanc fana de mort. Bah elle allait bien avec Grey !

« Viens Grey, on les suit ! »

Une fois devant la fille, Sunshine la regarda de bas en haut et lâcha un « peuh ». Sauf qu’elle vit une carte suicidaire se jeter sur eux, Sunshine se priva pas de lui filer un vilain coup de pied, elle l’a pas tué elle l’a juste assommé, y a rien de mal non ? Tant pis si ce n’est pas le cas, ça défoule.

« Bon allons y avant d’avoir une troupe. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je vous parle, moi en darkorange ~ ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 23
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   18th Avril 2013, 05:20

Bon pour faire simple. Notre nerveux protecteur de service, plus la personne qui compte le plus à ses yeux, plus une fille qu’il ne supporte pas, plus deux inconnus aux caractères pour le moins étrange du peu qu’il en avait vu et une folle armée d’une faux et d’une armée égale ? Faire monter l’incompréhension et le stress pour notre homme ! Non pas qu’il s’inquiétait vraiment de son propre sort ou autre, mais il ne cessait de se dire qu’il devrait tout faire pour sortir de là sans qu’Oz ne soit blessé ou pire… Pourquoi ils étaient là d’abord ? Ils n’avaient rien demandé ! Non seulement la propriétaire des lieux était effrayante physiquement mais en plus elle ne cessait de parler de leur couper la tête. C’était une obsession chez elle ou bien ? Apparemment. Tout le monde fût plus ou moins pris pour cible pour des moqueries ou des ordres, tout le monde sauf lui. Ah bon ? Haussant les sourcils, restant bêtement debout au milieu de la troupe, dominant largement cette dernière de par sa taille, notre homme se rendit compte qu’il était largement le plus âgé, puis que le voilà entours quasiment de.. gamin ? Un peu oui. Gardant le silence pour ne pas attirer l’attention sur lui inutilement, il n’en restait pas moins au taquet, prêt à agir si cela devait dégénérer. Chose qui ne se produisit étrangement pas ? Mis à part qu’elle venait plus ou moins de traiter tout le monde de quelque chose et qu’elle demanda aux deux albinos du groupe de se teindre en rouge, rien ne c’était passé. Elle proposa un jeu qui avait des règles plutôt simple à assimiler même pour le plus grand des idiots. Il fallait se battre pour survivre et espérer sortir d’ici. Du moins c’est ce que notre homme espérait. Au passage il fallait trouver un miroir ? Pourquoi faire ? Ne cherchant même plus à comprendre quelque chose dans ce monde d’illogique, il haussa les épaules et lâchant même une réflexion à Ayumi qui lui souligna que maintenant ils étaient invités à venir au château. « Oh ça va hein. » fût plus ou moins la chose qu’il lâcha. C’est alors que le top fût donner, sans même avoir eu le temps de démarrer, le voilà entrainé lui et Oz dans une course, suivit de prêt par l’autre binôme.

D’accord. Le voilà embarqué dans une course avec une fille qui demande si elle peut brûler les cartes tandis que l’autre donnait des coups de pieds au premier venu. Non mais, et le calme ça existe dans ce monde ? Tirant dans un premier temps vivement sur son bras pour faire lâcher la prise que l’albinos avait sur lui, notre brun estimait savoir courir tout seul comme un grand ! D’ailleurs, l’idée même de faire un croche-patte à Ayumi lui passa par la tête, mais il garda cette idée plutôt méchante bien au fond de son esprit, se doutant que ça ne plairait de toute façon pas à Oz ce genre d’attitude, comme d’habitude quoi… Il soupira alors pour lui-même.

- On est mal barré avec ce genre de réaction…

En effet. Pour une fois, il s’était retenu de dire royalement ce qu’il pensait, en l’occurrence que la situation l’agaçait profondément, de même que le manque de sérieux ! Ils ne se rendaient pas compte qu’on était en train de bêtement les pourchasser pour leur couper la tête ? Sortant son arme à feu, le jeune homme n’hésita pas quand à lui à éliminer d’une balle une des cartes qui fonçait sur les deux zozos de devant. Il s’adressa d’ailleurs à l’albinos et à la rousse.

- Quelle question. Il vaut mieux tuer pour ne pas y rester nous même ! Vous êtes marrants vous !

Cela se sentait qu’il était exaspéré à son ton. Tout comme le fait de parler en courant n’arrangeait en rien les choses, lui donnant un souffle bien plus saccadé. C’est ainsi qu’après avoir traversé le jardin vitesse grand V le groupe arriva dans le hall du château. Ah ouais ? Et maintenant que faire ? Un miroir en plus ? Elle en avait de bien belle cette grande dame pour rester poli. Rien ne disait que ça allait arranger les choses, à tous les coups elle ne faisait que s’amuser avec eux ! Voyant un paquet une nouvelle troupe de soldat arrivé de l’intérieur du château, le brun dût bien rapidement se mettre à réfléchir. Bien sûr, tout le monde était en alerte ici ! Prenant surtout par reflexe Oz par le poignet pour l’entrainer, il comptait bien le garder dans son champ de vision pour le surveiller mais surtout le protéger. Déviant du chemin principal qui conduisait à d’immenses escaliers pour aller vers une porte plus petite, il entraina sans le vouloir le jeune albinos dans sa course. Alors qu’il s’apprêtait à dire qu’il valait mieux fuir par là sans trop savoir où ils allaient, le voilà en train de se mélanger les pinceaux et d’ouvrir la petite porte en bois un peu rapidement et de chuter derrière, entrainant les deux gamins dans une chute dans les escaliers. Ben oui attendez.. c’est que le sol brillait tellement qu’il glissait ! Assis par terre en train de se frotter la tête.

- Ah bon sang… Oz tu vas bien ? Et toi le.. l’albinos.. ?


Ah ben oui. Il ne savait même pas, ou même plus comment le nommer. Levant la tête en haut des marches, Gilbert se rendit alors compte que les deux filles étaient restées là-haut. Comment trouver un miroir dans un château aussi grand sérieux ? Et où avaient-ils atterrit ? Les voilà dans un couloir bien plus sombre cette fois-ci… L’homme se releva finalement, prêt même à les aider à en faire de même à ces deux-là. Pour le coup, c’était le plus âgé, mais il était prêt à laisser les avis des autres s’exprimer. En espérant qu’ils ne prennent pas tous, ça trop à la rigolade. Comment ça notre homme est trop sérieux ? Mais non pas du tout ! Il faut bien un peu sérieux dans la vie !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Masculin Messages : 209
Age : 24
Personnages préférés : Oz

Feuille de personnage
Nom & prénom: Oz Bezarius
Nom du Chain : B-rabbit (Alice)
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   21st Avril 2013, 05:21

Bon pour Oz s'est fini les lectures avant de se coucher… Car là sa tourne au n’importe quoi, c’est quoi tous ces gens, c’est quoi ce monde .! Alors qu’il a rencontré deux autres personnes avec Gil et Ayumi. Voilà maintenant un… invité de grandes marques ? Non plus tôt grosse marque… Mon Dieu ce n'est possible qu’une personne comme cela existe ? Oz essaie de chercher une logique qui n’existe pas du tout ! En moins de temps voilà des seaux rouge sang qui apparaisse devant eux. Pour les deux blancs, qui doivent se teindre… ? Un coup au bain et tout parti c’est inutile quand même. Puis maintenant il faut jouer ? Mais… mais pause ! Bon les règles sont clairs et nettes… Rien cassé, il ne regarde d’un coup Ayumi, réflexe sûrement. Puis son réflexe prouve tout car elle tape dans le pot de peinture, elle avait dit de rien cassé… C’est vraiment male partie. D’un coup le blondinet se fait tiré par Ayumi, car le jeu commence… du calme, une pause SURTOUT une pause, le temps qu'Oz comprend ce qui se passe ! Bon il faut survirer ! Génial comme jeu, non ?

« On est vraiment obligé de se mettre à la violence… ? »

Pas que cela enchante trop oz, qui préfère les jeux moins…violent quand même. Mais bon il va falloir faire avec, mais cela n’amuse pas trop Oz cette situation. Les voilà dans un hall plutôt grand. Il commence à se faire cerner. Bon Okay ! Oz va se battre, alors qu’il commence à sortir son arme à feu, celui-ci se fait choper par Gil… Par réflexe il voulait attraper Ayumi…mais se trompe de blanc et chope l’homme blanc par le bras. On va dire que sur le coup il a réagi trop vite ! Oz qui croyait avoir besoin de lunette… En fait c’est Gil qui en a besoin ! Ils font maintenant des roulés boulés dans les escaliers ! Non mais ça fait mal ça ! Le Bezarius se frotte le dos de douleur, ça fait vraiment mal.

« …Gilbert la prochaine fois fait attention. En plus j’ai pris cet homme à la place d’Ayumi… Tu va bien au moins toi Gil ? »

Il se relève de sa petite hauteur, tentant de se remettre du choc et avance en peu pour se dégourdir les pieds, mais d’un coup il entend un clic. Non loin il voit un garde tiré sur une corde. Bizarrement Oz ne le sent pas du tout cette situation. Et il avait bien raison, le sol… OUI le sol vient de s’ouvrir sous les pieds des hommes, qui bien sûr, merci gravité, tombe.
Mais par chance il y a est coussin en bas qui dès qu’ils sont tombés dessus on fait des bulles… Non c’est bon la logique ici existée par Oz a compris. Le troue d’où ils sont tombés se referme d’un coup.

« Bon bah... On est que tous les trois entre hommes ! Quelqu’un a une idée de comment fait pour sortir de cette situation ? »

Question très intéressante non ? Alors qu’Oz attend sa réponse, il regarde autour de lui et voit des cachots avec des portes en forme de cœur, le sol en damier en forme de cœur, les lampes en forme de cœur bref… trop de cœur tue le cœur. Mais au lieu de se préoccuper de la déco, car le Bezarius n’est pas décorateur d’intérieur, il vaut mieux quand même se dépêcher car le jeu continue après tout.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ayumi... je te le promet... je te protégerais...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 4125
Age : 25
Personnages préférés : Oz, Gil, Leo, Echo
Double comptes : Zion & Alowin

Feuille de personnage
Nom & prénom: Ayumi Hasegawa
Nom du Chain : Ketsueki
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   21st Avril 2013, 11:22

Tout allait trop vite pour la tête de notre adolescente qui d’un côté, préférait presque la perdre pour ne plus avoir mal. La grosse dame faisait froide dans le dos et maintenant, Ayumi se retrouvait avec une petite peste à ses côtés. L’adolescente avait certes donné un coup de pied dans le seau de peinture, mais en face d’elle. Si l’autre gamine s’était mise devant, ce n’était pas sa faute. Surtout avec l’air hautain qu’elle venait de lui donner. La pensée d’Ayumi ? Juste une envie de lui arracher les yeux et de les lui faire bouffer sans aucun scrupule. Bah, personne n’avait dit que les envies glauque de la contractante étaient passées. A croire même que cet endroit lui en donnait de plus en plus. Tant qu’une envie de sang ne venait pas au plein milieu de la course, tout allait bien pour le moment. Peut-être qu’une petite flamme allait s’échapper sans le vouloir ? Roh, elle n’avait pas le droit de faire flamber l’autre gosse ? Quel dommage… D’ailleurs, en parlant de tuer quelqu’un, la jumelle fut encore plus perdue. Gilbert avait dit que la permission était accordée, mais Oz ne voulait pas voir de violence… Qui écouter ? Bon, on va faire plus simple. Ses flammes sortiraient que quand elle aura vraiment besoin, voilà !

Mais ce n’était que le début du récit comme le petit groupe reprit sa course pendant que Gilbert poignait le jeune homme qui lui ressemblait. Si on disait à Ayumi qu’ils étaient trompés de personne… Il faudrait sérieusement qu’elle remette son sexe à revoir ! Quand même, la petite ne ressemblait pas tant que ça à un homme ? Ou bien si… ? La grande bâtisse ne perdit pas une seconde pour apparaitre devant les fuyards et d’y entrer dedans. Deux gardes prirent rapidement feu devant la porte alors que nos amis entrèrent dedans sans grande difficulté. Evidemment, ce n’était que l’entrée… Alors que les garçons furent plus en avancer, l’escalier sur lequel ils marchaient se mirent soudainement à s’aplatir avant de les voir tomber dans un trou. Wait, qu’est-ce qui venait de se passer là ? Notre albinos eut le cœur qui fit un salto arrière en espérant qu’ils soient encore vivants. Se mettant à genou pour y voir mieux, elle essaya de leur parler.

« Hey, vous allez bien ? »

Aucune réponse pour le moment… La petite commença à s’inquiéter surtout pour les deux personnes qu’elle connaissait. Alors qu’Ayumi fut en train de se relever, la petite sentit comme deux mains dans son dos qui la poussèrent plutôt violemment. Les gardes les avaient rattrapés ? Ou était-ce l’autre peste qui avait envie de s’amuser ? La contractante n’eut pas le temps de le vérifier… Une magnifique dégringolade lui fut permise dans les escaliers toujours aussi lisses. Digne d’un grand toboggan ! Essayant de se rattraper au bord, la petite n’eut pas le temps et se cogna violemment le bras contre la trappe avant de tomber la tête la première dans le trou. Celle-ci s’attendait à avoir un choc assez dur qui lui briserait la tête, mais ce dernier fut plus mou qu’elle ne le pensait. Se frottant rapidement la tête, l’albinos fut surprise de… presque rien y voir à part des bulles qui volaient de tous les côtés. Elle en fit d’ailleurs exploser une qui se baladait devant son nez. Finissant par regarder son << matelas >>, un oups sortit vite de sa bouche en voyant que le matelas était en fait l’autre albinos. Vous savez quoi ? Bah elle était un peu trop sonnée pour se relever tout de suite. Ayumi inspecta donc le rester de la salle soulagée que personnes ne soient blessés.

Alors qu’elle allait dire quelque chose, un grand fracas se fit entendre dans la pièce. Les cachots en formes de cœur s’ouvrirent d’un seul coup comme si des passages venaient d’être libérés. Ils étaient exactement au nombre de trois. Quelque chose lui disait que ce n’était pas une merveille qu’ils allaient trouver à la fin de ces chemins.

« Je sens qu’on est pas sorti de l’auberge là… »

Oui bon sérieusement, la sortie était où ? Ce n’était pas qu’Ayumi commençait à en avoir marre.. En fait si, mais le danger semblait être à chaque recoins de la bâtisse, chaque pièce pouvait contenir un piège. Super, bon on faisait quoi maintenant ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
†Parce que mon cœur, mon âme ainsi que mon corps n'appartiennent qu'à toi Oz. †
23.07 Oz ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-abyss.forumactif.com
avatar


Masculin Messages : 30
Age : 25
Personnages préférés : PNJ


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   23rd Avril 2013, 20:08

La reine est un personnage cruel, qui s'amuse, la plupart du temps, au dépend des autres. Et plus les autres semblent mécontents ou souffrir, plus elle trouve cela distrayant. Une reine ne peut pas s'ennuyer ! C'est elle, la monarche, les autres peuvent être non satisfaits, mais pas elle. A force de se jouer des autres, plus que le maniement de la faux, elle a appris l'observation. Des fois, il n'y a pas besoin d'être un génie, comme ici pour remarquer que la sorcière rousse - qui ne dit mot conscent - semble proche de l'homme trop blanc, d'une manière ou d'une autre. D'autres fois c'est un peu mieux vu, comme s'apercevoir que la fille trop blanche n'a pas l'air d'apprécier la sorcière du tout. La reine non plus, elle vient de décider qu'elle ne l'aimait pas. Enfin, elle n'en aime aucun, n'aime personne sauf elle et sa faux, mais la sorcière est dans son colimateur.

L'homme blanc demande s'ils ont le droit de tuer. L'énorme femme y répond par un grand sourire. Bien sûr et, s'il tue ses petits camarades, elle pourrait même envisager d'être clémente. Peut-être, suivant son humeur. Sinon, on lui coupera la tête !
A son top, le jeu commence. Elle les observe avec délectation partir, bien qu'elle aurait grandement apprécié qu'ils aient plus peur que cela. Alors elle ne tarde pas à aboyer ses ordres. Qu'on les retrouve, qu'on les attrape, qu'on les ligote, qu'on les lui amène et qu'on leur coupe la tête. C'est rapidement la débandade parmi les cartes, avant qu'un cri de plus ne les remette en ordre et qu'elles partent en bandes organisées chasser la troupe de la sorcière. La monarche finit par se rendre à son tour dans son château, en ricanant sans plus pouvoir s'arrêter. Sa faux dans la main, elle arpente dès lors les couloirs qu'elle connait par coeur, tandis que des soldats viennent régulièrement l'informer de ce qu'il se passe. Et puis, une lubie la prend. Le sous sol. Elle veut que tout se passe au sous-sol. Connaissant le château par coeur, elle a très vite fait de s'y rendre et d'aboyer pour qu'on fasse descendre leurs invités d'honneur, d'une manière ou d'une autre. Une pauvre carte qui a eu le malheur de prendre un quart de seconde de trop pour répondre s'en presque vu décapité à cette occasion. Au terme de certaines manipulation, elle se retrouve avec tout le monde en bas, bien qu'ils ne puissent pas tous la voir. Car devant elle, il n'y a que la fille trop blanche et le garçon trop blanc tandis que dans son dos se trouvent trois passages ouverts. Qu'à cela ne tienne, elle a déjà envoyé moultes cartes pour récupérer les autres et, peu après, un petit morceau de son armée personnelle apporte le petit blond et la grande perche du groupe. Qui a, au passage, bien l'air d'être le seul adulte. Dans tout cela, il manque la sorcière. Et cela ne plaît absolument pas à la reine.

- OU EST-ELLE ? OU EST LA SORCIERE ?!

Elle tape du pied, balance un grand coup de faux contre un mur et active l'un des pièges sans l'avoir spécialement voulu. Quelques instants plus tard, la fille orange arrive par une ouverture dans l'un des murs. Evidemment, aussitôt toutes les cartes présentes applaudissent, avant que la femme n'en ait marre et ne prenne la parole :

- Il en manque deux, tant pis pour eux. On devrait vous couper la tête maintenant.

A ces mots elle approche sa faux dangereusement près de l'homme tout blanc, qui voulait tuer tout à l'heure. Et si elle le tuait elle ? Hmm... Pas tout de suite. En ramenant son arme à ses côtés, l'imposante femme commence à marcher en cercle autour des intrus, pendant que ses soldats cartes veillent. Elle les observe. Plus tôt, elle a bien remarqué que les deux filles se détestent, que la sorcière apprécie l'albinos. Que la petite albinos a l'air de tenir au blond. Il n'y a vraiment que l'adulte qu'elle n'a pas réellement cerné. Alors il est temps de faire des équipes ! Elle envoie une carte chercher quelque chose qu'elle nomme tout simplement "l'urne" tandis qu'une autre arrive en courant et lui apprend qu'ils ont retrouvé les deux personnes manquantes. Aussitôt, avec un sourire horrible, elle projette sa faux contre le mur et active un nouveau piège, volontairement cette fois. Elle aurait pu en activer un dangereux pour les deux, à la place elle ne fait que les amener eux aussi dans la salle. Oooh comme on devrait tous leur couper la tête pour avoir étés attrapés.

- On devrait tous vous couper la tête maintenant, mais vous me distrayez. CARTES ! Apportez l'urne plus vite que cela, je m'impatiente !

Assez étrangement, une carte arrive rapidement après, portant une simple boîte - dont la décoration ne l'est néanmoins pas, ornée d'un entrelas de roses et de plantes non identifiées -, visiblement très lourde, qu'elle dépose au milieu de la salle. La mornarche la désigne alors du bout de sa faux :

- Piochez, vous allez faire des équipes.

Et, pour être sûre qu'ils le fassent, la garde se renforce autour des intrus. Ils ne s'échapperont pas, autant se plier à la volonté, pour une fois relativement simple, de la reine. Elle ne les fait piocher que par caprice, tout est déjà décidé. Les deux filles et l'adulte formeront une équipe. Les deux garçons restant en formeront une autre. Ce qu'ils piocheront formera les équipes ainsi ,comme elle l'a décidé, parce que c'est tellement plus drôle de mettre ensemble des gens qui ne peuvent pas se supporter ! Elle a bien l'intention d'en apprendre plus sur l'adulte pour, le cas échéant, le séparer de tout le monde.
Une fois ceci fait, la géante se tourne et pointe l'un de ses gros doigts vers les trois portes ouvertes un peu plus tôt.

- L'un de ces couloirs vous mènera à la mort à coup sûr, les deux autres... Ma fois, vous verrez bien mais je m'en réjouis d'avance.

Elle ricane un instant puis reprend :

- Une équipe par couloir, choisissez bien. Pour corsez le jeu, vous devez me rapporter une rose rouge au bout du couloir. Si vous arrivez au bout, bien sûr.

Nouveau ricanement. Et le miroir dans tout cela ? Eh bien c'est un objet de plus à trouver, tant pis pour eux qu'ils se débrouillent ce n'est pas son problème. Sa faux à ses côtés, elle veille cette fois à ce que ses règles soient scrupuleusement respectées. Une équipe par couloir, pas deux. Et si les filles s'entretuent, cela n'en sera que plus amusant. Oh qu'elle a hâte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 122
Age : 21
Personnages préférés : Vincent, Leo, Gilbert, Jack et Elliot ♥
Double comptes : Revis & Reita


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   27th Avril 2013, 02:35

Ce n'était vraiment pas sa journée, voilà comment il aurait tendance à résumer la journée. Okay, il n'était pas seul dans cette situation, mais ce n'était pas de sa faute s'ils y en avaient d'autres qui s'étaient fourrés là-dedans ! Surtout que maintenant qu'ils se trouvaient dans le château, il aurait bien eu envie d'aller de son côté avec Sunny plutôt que de rester en troupeau -en plus, la réaction du brun quand il avait demandé s'il pouvait tuer ne lui avait pas plu-, sauf que cela n'avait pas été l'avis de son Chain qui l'avait attrapé par le bras pour l'entraîner avec les autres. Fallait arrêter de lui donner des raisons de bouder, on s'étonne après qu'il soit de mauvaise humeur. Bien sûr, ça ne s'arrêtait pas là, alors tout un groupe de soldat arriva et il se faisait une joie de foncer dans le tas, mais encore une fois ses plans furent déjoués. Sans avoir le temps de réagir, le gamin blond -qui n'était pas beaucoup plus jeune que lui en fait- attrapa son bras et l'entraina avec lui, lui-même était tenu par le plus âgé du groupe, et avant que Grey puisse protester ce dernier les emporta dans une chute d'escalier qui n'aurait surement pas était aussi spectaculaire s'ils n'avaient pas été trois. Il frotta sa tête maintenant douloureuse en se disant qu'il avait fait beaucoup de cascade dans sa vie mais qu'il n'avait encore jamais essayé celle-ci. Les deux autres s'en remettaient eux-aussi puisqu'ils commençaient à discuter.

-Grey, je m'appelle Grey
, dit-il agacé d'être appelé autrement que par son prénom et ignorant par la même occasion la question qu'avait adressé Gilbert.

Comme si tout cela ne suffisait pas, un garde tira sur une corde. Pas la peine de se demandait à quoi elle servait, la réponse vint d'elle même l'instant d'après : le sol s'ouvre sous leur pieds comme une trappe et voilà les trois qui tombent dans la pièce se situant en dessous. Étrange comme pièce d'ailleurs, le "sol" était mou et faisait des bulles... logique ? Le jeune homme grogna légèrement en se redressant, il avait eut sa dose de chute en moins d'une minute. Il ne resta pas longtemps redressé d'ailleurs puisque quelques secondes après il reçut un nouveau choc, qui venait d'en haut cette fois. Le souffle coupé l'espace d'un instant, il préfère rester allongé, gardant les yeux fermés, attendant que les choses se calment -on sait jamais, des fois qu'il lui arriverait de nouveau quelque chose. En les rouvrant, il aperçut la cause du précédent choc : la fille albinos qui lui était tombé dessus et qui ne semblait pas vouloir s'enlever, bah tiens ! Grey se redresse à nouveau et pousse, par la même occasion, la jeune femme. Pile à ce moment là, la grosse femme de tout à l'heure entre dans la pièce en hurlant, peu après c'est Sunny qui apparaît de nul part. Vraiment louche cette histoire... et maintenant voilà que la première se dirigeait vers lui avec sa faux, mais change presque aussitôt d'avis. Au final, elle fait ramener une urne et leur demande de piocher.

-Pourquoi faire des équipes ? C'était pas dans les règles du jeu.

Ah oui, si elle commençait à décider de ce qu'ils devaient faire, ça devenait tout de suite moins drôle ! Des équipes, c'était complètement idiot. Enfin, elle les faisait se faire encercler par des gardes pour les obliger à piocher, c'était d'un ennuie. Puisqu'il n'y avait que cela pour faire plaisir à la grosse dame, le lycéen met sa main dans l'urne et attrape ce qui avait l'air d'être un pétale de rose où était inscrit en grosse lettre le nom de son partenaire, il s'agissait du blond qui l'avait attraper par erreur plus tôt. Il soupira et jeta le pétale par dessus son épaule avant de prendre , cette fois c'était son tour, le blondinet par le bras pour l'entraîner à sa suite.

-On doit passer par une de ses portes, c'est ça ? A bientôt avec la rose rouge alors !

Aucun doute qu'ils iraient jusqu'au bout de couloir, qu'est-ce qu'elle croyait l'autre madame ? Il était pas venu ici pour y mourir ou pour y rester enfermé indéfiniment. S'il le fallait, il ferait avancer Oz de force. Ou alors il l'abandonnerait sur place, mais c'était contraire à la mission de Pandora donc il opterait pour la première solution. Grey n'était pas du genre obéissant, exceptionnellement il l'était parce qu'il ne voulait pas être venu ici pour rien, voilà tout. Surtout après tout ce qu'il lui arrivait dans ce maudit endroit.
Il lança un regard vers Sunshine, espérant que ça irait quand même pour elle. Il n'avait pas vraiment envie de rentrer sans elle. C'était un Chain alors elle ne devrait logiquement pas mourir mais elle pouvait se retrouver coincer dans ce monde. Bah, le mieux était de voir la suite des évènements et de se préoccuper de son groupe pour le moment.

-Fais en sorte de ne pas me ralentir.

La phrase en elle-même ne paraissait peut-être pas sympathique, il avait quand même fait l'effort de la dire doucement, pensant que ça ne les avancerait pas d'être méchant. A la suite de sa phrase il s'engagea dans le couloir en se demandant qu'est-ce qui allait encore bien pouvoir les attendre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 43
Age : 19
Personnages préférés : Oula, Alice et Alyss ainsi que Sharon surement... et Break aussi !

Feuille de personnage
Nom & prénom: River Sunshine Aoi
Nom du Chain : Moi même °o°
Groupes: Chains


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   8th Mai 2013, 06:12

Tout allait bien, le ciel était bleu, les oiseaux chantent et tout le monde était content…. En fait non… Rien n’allait, tous était agacent et notre petite Sunshine était complétement agacée. La fillette en blanche était agaçante, le vieux était … troublant et agacent, le jeune blond lui faisait tâche et Grey se retrouvait penaud, comme ça, et elle avait commis une grosse erreur.

Etre en troupeau, voilà l’erreur, rien n’allait ! Au final, trainer Grey pour suivre une bande de gens qui finirait par le mettre en danger et qui ne serve a rien était forcément une mauvaise idée et une erreur. Ni plus, ni moins, ces gens ne servait à rien sauf à le mettre en danger et peut-être elle au passage.
Elle serra les poings, c’était énervant d’être comme ça, énervant de traîner avec eux, pourquoi continuer à les suivre ? Voilà la solution ! Il fallait les semer ! Etant de dos, la jeune roussette ne vis pas qu’il n’y avait que la fillette, blanche, agaçante.

« Grey, on y va ! Ces gens ne serv…. » Dit-elle en se retournant pour prendre le bras de Grey qui en fait n’était plus là.

La jeune fille blanche – dont elle ne connait toujours pas le nom mais elle s’en contre fiche – était toujours là, long soupire de la chain qui en avait plus que marre de tout ça, blanchette demandait en se penchait si tout allait bien pour les garçons, pas un bruit… Et voilà ! Elle venait de perdre son contractant et par la même occasion se retrouver avec cette fille insupportable ! Mauvaise journée on dirait…. Sunshine pivota pour montrer son dos à blanchette… Elle fouilla dans sa poche mais rien… rien, il n’y avait rien, pas un bonbon, pas une sucrerie, rien qui ne puisse lui offrir un peu de douceur et la détendre un peu de cette mauvaise situation ! Il ne manquait plus qu’une chose à faire au point où elle en était, elle tourna les talons avec un soupir pour demander à l’autre comment elles allaient faire.

« Bon, on fait com…. », Commença-t-elle en pointant l’index vers le plafond quand elle se rendit compte qu’en fait Blanchette n’était plus là. Plus personne.

Sunny ce retrouvait seule, elle n’aimait pas cela. Elle était totalement perdue. Cela lui rappelait l’Abyss, monde totalement hideux, horrifiant et terriblement horrible. En gros, rien de bon, encore une fois seule, elle ne supportait pas d’être seule, d’être sans Grey, sans personne.

« J’en ai marre ! », Cria-t-elle en faisant apparaître trois boule de lumière pour l’aider à trouver un chemin et se défendre au cas où.

Un soldat – enfin plusieurs - arrivait et elle se mit à courir n’importe où, passant dans tous les couloirs, courant et envoyant une ou deux boules de lumière sur son poursuivant avant de se coller à un mur en haletant. Mais une fois contre le mur, elle se fit avaler, enfin « avaler » par le mur qui l’emmena dans une autre pièce. Sun’ n’avait totalement rien compris à ce qui venait de se passer, sauf qu’elle était proche de la grosse femme de tous à l’heure – celle qui méritait des coups de pied au cul – et voyait devant elle, Grey et les autres. Les autres qui étaient dangereux pour Grey et pour elle.

Elle se rapprocha de Grey qui ne l’a regardait pas vraiment mais elle fut soulagée qu’il allait bien, qu’il n’avait rien, les autres, tant pis, c’était leur faute. Sauf que la dame là, elle instaurait des règles bidons, trop bizarre par rapport à avant, Sunshine croisa les bras, soupira et refit ses couettes et refouilla ses poches. Ah ! C’est vrai… il n’y a rien.

Grey piocha dans l’urne, apparemment il fallait piocher, alors piochons ! Mais Grey et elle était de nouveau séparer, Sunshine fit la moue, soupira, et fronça les sourcils vers le gamins blond qui se retrouvait avec lui. Avec toute sa confiance Grey partit avec lui. Petit regard de la part de son contractant, et elle lui fit un signe de la main en murmurant « Fait attention ». Mais il était tellement loin qu’il ne l’a sûrement pas entendu.
Sauf que maintenant, elle se retrouvait avec qui ? Le vieux et Blanchette. Rien de pire… rien de pire.

« Pffff….. Quel couloir prendre ? Le miroir, on doit aussi le retrouver, il est peut-être dans les environs… », Marmonna-t-elle.

Elle jeta un œil au grand et à Blanchette. Bon, ils ont rien à signaler, pas de danger, elle soupira et haussa les épaules.
Elle s’assit en tailleurs et regarda les deux autres.

« Que faisons-nous maintenant ? »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je vous parle, moi en darkorange ~ ?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 23
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   17th Mai 2013, 04:35

Il était peut-être temps de sortir d’ici non ? En tout cas, cela ne semblait pas être d’actualité pour la petite troupe. On va dire que la chose principal que voulais notre homme était de sortir de là avec son meilleur ami ni plus ni moins. Après, on va dire que le reste allait certainement suivre s’ils s’en sortaient. Les voilà une nouvelle fois tous réunis avec encore cette grosse ? Grande ? Oh et puis peu importe, cette chose qui se disait être la reine de cet endroit. Pas étonnant que le quoi d’ailleurs.. Pays ? Ne tourne pas rond avec une personne comme à sa tête tiens ! Mais bon, il n’était pas vraiment la pour commenter la politique d’un endroit qu’il ne souhaitait pas revoir. Le truc était de savoir comment sortir d’ici, ou plutôt, si écouter la Reine leur donnait leur ticket de sortie… Se contenant de regarder autour de lui en silence, le brun tenta tant bien que mal de rester calme. Ne lâchant pas une seule seconde Oz du regard. Se disant qu’il fallait bien ça pour le surveiller et qu’il ne lui arrive rien tiens. Il avait le chic pour s’attirer les ennuis. Enfin actuellement tout le monde semblait en avoir. Soupirant, le voilà simple spectateur. Incapable de réagir, dire quoique ce soit. De toute façon cela ne changerait absolument rien à la situation. Et puis étrangement la Reine avait fait des remarques ou autre à tout le monde sauf lui. Etrange ? Autant se faire oublier tant qu’à faire…

C’est alors que des histoires d’équipe vinrent sur le tapis, non mais, hors de question ! Pourquoi se séparer d’ailleurs, ils avaient bien un objectif commun et vu le lieu peu accueillant autant s’unir… Soupirant en croisant finalement les bras, le brun se résigna même à tenter toute discussion, c’était un coup à se retrouver sans tête. Vu la manière dont elle punissait pour un oui ou un non ses propres soldats… Allant comme tout le monde piocher pour savoir avec qui il était, cela sentait presque le coup monté en fait. Enfin, c’était trop abusé pour que cela soit uniquement le fruit du hasard, impossible ! Le voilà avec les deux filles tandis qu’Oz se retrouvait avec l’albinos aussi aimable qu’une porte de prison. Encore un gamin qui devait se croire mieux que les autres tiens. Se passant la main sur le visage, Gilbert se mit alors à respirer. Bon tout va bien n’est-ce pas ? Ils vont s’en sortir. Tous, enfin surtout Oz. Mais avec l’autre blanc, était-il en sécurité.. ? Aaaah… Pas moyen de les laisser partir ses deux-là ! Tandis que la Reine leurs désigna trois couloirs différents, chaque équipe devant en emprunter un chemin différent. Ben voyons. Bien décidé à ne pas suivre bêtement ce qu’on lui disait sur le coup, le brun s’apprêtait sans dire mot, à suivre les deux autres garçons. Tant pis pour les filles au pire elles avaient qu’à suivre ! Sauf que bien sûr, ce serait trop simple… Deux cartes se mirent sur son chemin pour l’empêcher d’aller plus loin. Non mais.. il était question de la sécurité d’Oz ! Ouvrant la bouche pour la première fois depuis un moment, il lâcha alors.

- Poussez-vous ! J’en ai rien à faire de vos règles !

Avoir une grande gueule ne sert pas vraiment à grand-chose. Bien rapidement le nombre de garde le repoussèrent bien rapidement vers les deux filles. Pas le choix. Il fallait rester avec elle ? Se crispant, l’air frustré et d’une humeur encore plus de chien il se contenta d’envoyer au blond.

- T’as intérêt à prendre soin de toi !


Conseil, ordre ? Allez savoir, de toute façon venant de Gil il n’y avait rien de bien méchant dans le ton, surtout lorsqu’il s ‘adressait à Oz. Regardant ensuite l’albinos qu’il aimait particulièrement –ironie quand tu nous tiens. Et la rousse. Bon. Personne n’était décidé pour choisir un chemin ? Non apparemment. C’est pourquoi sans rien ajouter de plus, il désigna un couloir avant de s’engager dans ce dernier. Lâchant juste un « Par là pour ma part, après faite comme vous voulez ». En gros. Même si la Reine semblait vouloir voir des équipes en action. Pourquoi faire ? De un il ne connaissait pas l’une d’elle et de deux, il n’appréciait pas la deuxième. Génial ! Quelle équipe ! Mains dans les poches, il progressa alors dans un long couloir luxueux. Il faut retrouver un miroir ? Comment le trouver dans un endroit aussi grand ? Pff, la belle affaire. Espérant être suivie tout de même pas les deux jeunes filles, enfin espérant entre guillemets. Il arriva finalement dans une immense salle avec un carrelage noir et blanc. Il rêvait ou bien.. c’était des grosses pièces d’échec qu’il pouvait voir là ? C’était quoi ça encore ? Les nerfs à vif, le brun s’avança précautionneusement. Espérant ne pas voir une de ces pièces géantes bouger tiens. Trois portes. Par où aller.. ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Messages : 4125
Age : 25
Personnages préférés : Oz, Gil, Leo, Echo
Double comptes : Zion & Alowin

Feuille de personnage
Nom & prénom: Ayumi Hasegawa
Nom du Chain : Ketsueki
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   23rd Mai 2013, 06:04

Maman, y a des bulles qui volent autour de moi, c’est normal ? Oh, elles font boum quand je les touche ! C’est mignon tout ça. Était-ce un rêve ? Malheureusement la réalité était encore là dans cet endroit plus que sombre ressemblant à une sorte de cave. Le lit sur lequel elle était vient de bouger pour avoir la même apparence que l’homme albinos qui semblait s’appeler Grey si ses oreilles ne lui avaient pas joué des tours. Se frottant un peu les yeux, Ayumi se dit que le choc n’avait pas été très bon dans sa tête se mettant sur ses jambes et titubant légèrement. Sa tête se secoua légèrement avant de voir la grosse femme venir devant eux. Elle pouvait aller aussi vite vu son poids celle-là ? D’un côté, notre étrangère préférait voir les bulles de tout à l’heure voyez-vous ? D’ailleurs, elles étaient passées où ces dites bulles ? Oui, Ayumi est je ne fais pas du tout attention à la situation présente quand je me fais assommée. Tout ce qui comptait pour notre contractante, c’était que les deux hommes qu’elle connaissait, allait bien ! Mais pas sûr que cela tienne vu le jeu que venait de demander la reine dejenesaispasquoi en passant.

Maintenant, les compagnons devaient tirer des prénoms pour créer des équipes… Quelque chose lui disait que le nom d’Oz serait impossible à tirer. Comme si le jeu avait été trafiqué d’une manière que la reine soit contente et que ses gardes ne se fassent pas encore couper la tête pour rien. Voyant le monde y aller petit à petit, Ayumi fut obligée d’avancer vers l’urne et de tirer à son tour un morceau de papier. N’arrivant pas à en choper un rapidement, une carte profita de lui piquer les fesses avec son cure-dent. Un regard mauvais lui fut lancé comprenant que lui, il allait rapidement partir en fumée ! Bref, attrapant son billet, la petite Hasegawa en regarda le nom en soupirant étant bel et bien sûr. Son équipe était composée de la roussette au sale caractère ainsi que Gilbert. Oh, s’était pour que la poupée parte aussi en fumée ? Quoi, pas le droit ? Roh dommage… Personne n’avait un crayon ou une plume pour biffer le premier nom ? Grmbl… Gil ne le dérangeait pas bien qu’Ayumi savait que l’ambiance se promettait pas géniale, géniale. Roh et pis merde, l’enfant s’en foutait des prénoms et allait… Bah en fait non. Gilbert venait d’essayer d’aller vers son ami sans grand succès. Au moins, la petite n’allait pas se faire piquer les fesses une deuxième fois ! Quand le noiraud fit la remarque à Oz, Ayumi fait un + un du doigt montrant un panneau pour approuver Gil si elle l’avait pu.

Et le moment de la marche venait de débuter. Le Nightray avait commencé à marcher en premier et Ayumi n’attendit pas pour le suivre. Après tout, mieux vaut être plusieurs que tout seul se dit-elle. Après quelques minutes de marche assez accélérée pour notre amie qui avait qu’une seule envie, quitter ce couloir en espérant qu’ils deviennent qu’un à la fin. Une drôle de pièce finit par arriver faite de carrelage noir et blanc. Avançant dans la salle, de grosse statue bizarre étaient posées de tous les côtés ainsi que trois portes au fond. La Vampire curieuse s’y rendit directement en commençant à essayer de les ouvrir. Toquant un petit peu, elle put entendre un grand cri qui la fit vite reculée de deux d’entre elle. Retournant vers les deux autres, elle soupira.

« Elles ne semblent pas vouloir s’ouvrir. Deux sont certainement pigée donc tant mieux. Je n’ai pas spécialement envie de voir les bêtes qui se trouvent à l’intérieur. »

Aussitôt sa petite conversation terminée, la contractante se dirigea vers les drôles de statue en toquant une nouvelle fois dessus. Tiens, ce n’était pas aussi dur qu’elle l’avait pensé. Intriguée, Ayumi fit devenir ses yeux jaunes pour mieux pouvoir l’observer. Si on lui posait des questions, c’était à cause de ce monde et voilà. Continuant de toucher une sorte de cavalier, l’enfant pencha la tête de côté sans comprendre le pourquoi du comment.

« Néh ? C’est normal qu’une statue possède un battement de cœur ? »

Ayumi, ton manque de culture te tuera un jour, si ce n’est pas aujourd’hui. Deux portes pigées et certainement des pièces qui n’allaient pas être bien sympathique. Ne sachant pas du tout quoi faire et attendant ne serait-ce qu’un événement, l’albinos s’appuya contre le cheval en attendant. S’ils restaient coincés ici, il fallait juste prendre l’autre chemin n’est-ce pas ? Sauf que la porte de derrière eux venait de se fermer….

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
†Parce que mon cœur, mon âme ainsi que mon corps n'appartiennent qu'à toi Oz. †
23.07 Oz ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-abyss.forumactif.com
avatar


Masculin Messages : 209
Age : 24
Personnages préférés : Oz

Feuille de personnage
Nom & prénom: Oz Bezarius
Nom du Chain : B-rabbit (Alice)
Groupes:


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   12th Juillet 2013, 06:07

Retour de la grosse dame, la voilà maintenant à changer les règles comme bon lui semble, bah c’est son royaume, elle fait ce qu’elle veut. Maintenant faut faire des groupes de personnes… Bien que cela n’enchante pas Oz d’être séparé de plusieurs personnes, en plus ils ne sont pas en nombre pair… donc un de deux et deux autres de trois… Piochant le nom du peut être futur coéquipier, il n’a pas le temps de regarder le nom qu’il se fait tirer par l’homme tout blanc… Ah bah okay. Même s’il voudrait plus aller ailleurs, il est obligé, chose que Gilbert ne comprend pas. Un peu plus et il aurait pu finir d'embrocher.
Suivant le jeune homme blanc, voyant le couloir soi-disant normal de vue. Autant ne pas croire que c’est normal… Mais Oz qui n’a pas envie d’être plus séparé qu’autre chose, approche une fenêtre et défait un rideau, elle change les règles bah lui aussi.

« On va aller chercher une rose dans le jardin et la peindre ! »

Dit-il en souriant et descendant de la fenêtre avec la corde rideaux. Son compagnon semble okay pour cela, ça l’arrange aussi sûrement. Cueillant quand même une fleur plus ravissante, il la trempe soigneusement dans un pot tout en discrétion. Il a demandé à Grey de faire la garde quand même. La fleur sèche est parfaitement bien rouge et toute propre, il remonte les deux dans le couloir. Reviennent presque digne et tend la rose rouge à la reine.

« Votre rose majesté ! »

Souriant, et presque victorieux, il en oubliait le miroir, sûrement les autres qui vont le trouver, enfin il a ramené sa rose lui donc tant mieux ! Plus qu'a attendre notre trio, en se demandant s'il vont réussir quand même... Elle est fourbe cette femme

Spoiler:
 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Ayumi... je te le promet... je te protégerais...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 30
Age : 25
Personnages préférés : PNJ


MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   14th Juillet 2013, 13:48

La reine trouve son idée particulièrement brillante. Normal, c'est la sienne. Toutes ses idées sont brillantes, sinon elle ne serait pas reine. Une monarche sans idées parfaites ? Pas dans son royaume en tout cas ! Bien évidemment, de toute façon personne n'ose la contredire, cette reine à la faux si facile. Mieux vaut vivre une de ses idées stupides que perdre la tête pour avoir contesté. Dans le premier cas, on garde la vie. Normalement. Du moins, on pourra saluer l'effort pour avoir essayé.

L'imposante femme observe ses nouveaux jouets se lancer, piocher puis partir. Est-ce qu'elle les laissera réellement s'enfuir du royaume ? C'est qu'ils sont distrayants, elle pourrait les enfermer dans des cages. S'amuser un peu avec. Et leur couper la tête quand elle en aura marre, ce qui au final ne saurait tarder. Elle se lasse si vite. Sauf du fait d'être reine ! Qui s'en lasserait, on vous le demande ?
Tandis que le dernier des jouets disparaît, l'imposante femme observe sa faux favorite, avant de braquer son regard sur l'une des cartes qui l'accompagne, se délectant de façon malsaine de la voir trembler. Elle finit cependant par en détourner son attention. Son idée de jeu était brillante. Mais qu'est-ce qu'elle s'ennuie. Cela ne fait pas deux minutes et elle s'ennuie déjà. Alors elle crie pour qu'on lui apporte des gâteaux. Gâteaux qui arrivent vite, mais pas assez à son goût et la pauvre carte qui les porte manque de perdre la tête. Elle devrait se tenir prête au bout du couloir, mais il ne lui faudra que quelques minutes pour s'y rendre. Parce qu'évidemment, il y a un passage caché juste pour elle. Un passage à sa taille, oui, mais bien caché malgré tout. Alors en attendant, elle s'empiffre de gâteaux. L'affaire en elle-même ne dure pas bien longtemps. Juste assez pour qu'elle en ait terminé lorsque le petit blond revient. Attendez... Revient ? Mais alors il a fait marche arrière dans le tunnel ? Il a désobéit ! Aussitôt la soupape explose :

- PAS DE DEMI-TOUR ! ET J'AI DEMANDE QU'ON M'APPORTE LA ROSE AU BOUT DU TUNNEL !

Et zou ! La faux vole dans les airs, de rage. Pour la même raison, elle ne touche personne, passant bien trop haut au-dessus des têtes. Autour d'elle, les cartes soldats sont aux aguets, prêtes à agir au moindre signe. Et le signe arrive bien vite, la reine ordonne - braille - qu'on les renvoie dans le tunnel et qu'on les y escorte même jusqu'à ce qu'aucun demi-tour ne soit plus possible.
A dire vrai, cela revient à les guider jusqu'au bout du tunnel et à leur faire passer la dernière porte. Mais bien sûr, les cartes se gardent bien de le lui signaler et s'exécutent rapidement. Pendant ce temps, la reine pointe son imposante arme vers le servant de tantôt, toujours présent :

- Toi ! Tu restes ici.

Et avec ça, la voilà partie, piétinant avec rage, dans le second tunnel afin de vérifier si l'autre équipe respecte bien ses règles. Rien ne l'atteint sur le chemin et elle se retrouve rapidement à hauteur des trois envoyés par ici. L'adulte et les deux gamins, dont la sorcière. Mince alors, elle aurait bien voulu que l'un d'eux ait disparu. Mais peut être que le jeu d'échec ici présent aura raison d'eux ! La reine se met alors à ricaner en allant se poster dos aux trois portes dans le fond de la salle. Et si, pour s'occuper, elle était leur adversaire ? Les pièces lui obéiront.

- Jouons. Et vite, sinon il risque d'arriver des choses à vos petits copains.

Nouveau ricanement et, d'une voix forte, elle ordonne son premier déplacement : un pion. C'est comme commander ses cartes, elle ordonne et ils exécutent. Ses cartes ont juste une plus grande liberté de mouvement. Quelques tours passent ainsi rapidement, à chaque fois la reine ordonne et les pièces bougent. Comme tout dans ce royaume. Tout, sauf les intrus.
Peut-être que la cage serait une bonne idée... Pour pouvoir les dresser, il n'y aurait rien de mieux. La reine folle se met à réfléchir à voix haute :

- Et si je vous enfermais... Que m'offrirait-on pour votre libération ? Si l'on m'offrait quelque chose bien sûr. Vous le valez ?

Et nouveau déplacement. Ainsi que :

- Voici une nouvelle règle. Si la partie ne se termine pas rapidement, je vous enferme.

Elle aurait dû ne pas les avertir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 01. Château de la reine   

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Château de la reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Évènements Spéciaux :: ♠ Welcome in Wonderland-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit