AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 02. Labyrinthe ensorcelé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 151
Age : 20
Personnages préférés : Ma petite Echo, Elliot, Lottie et Reim

Feuille de personnage
Nom & prénom: Lydie A. Rainsworth
Nom du Chain : /
Groupes: /


MessageSujet: Re: 02. Labyrinthe ensorcelé   25th Juillet 2013, 02:48

ÉDITÉ

Cette espèce de mission suicide dans ce maudit labyrinthe, Heiden se demandait comment elle allait empirer, car c'était bien partie pour, si la fin de cette aventure ressemblait au reste. Certes, l'albinos n'était pas physiquement trop blesser, quelques éraflures au bras causées par des fourchettes et des couteaux sauvages, mais rien de grave. Cependant, se faire ridiculiser par une gamine et servir de jouer à deux horribles gamins qui semblaient ne plus avoir toute leur tête, s'était légèrement insupportable pour notre fier Heiden.

Echo et Heiden avaient fini par échouer dans une clairière, en face d'un arbre. Dans l'arbre en question se trouvait les jumeaux, l'un d'eux était celui qui leur avait proposé le jeu. L'albinos, de nouveau plongé dans son mutisme, ne réagissait pas. Les gamins, identiques en tout point, leur parlèrent tout en descendant de l'arbre sur lequel ils étaient perché.
Heiden retint d'abord une première chose : ils n'étaient pas seul dans le labyrinthe, un second groupe s'était également perdu dans ses méandres. Deuxième information, l'autre groupe allait avoir un gage, ou une sorte d'épreuve. Épreuve qu'ils avaient intérêt à passer avec succès si ils souhaitaient "continuer l'aventure". Troisième information, et également celle posait le plus de problème à l’albinos : ils allaient devoir manger au choix une grenouille ou l'un des futurs arrivants. De son point de vu, la grenouille serait plus facile à attraper vu qu'elle était déjà là et morte. Reste à savoir ce qui serait le meilleur, humain ou grenouille ?

Mais leur but premier n'était pas de différencier les deux petits garçons ? Heiden du se rendre à l'évidence, il ne voyait pas lequel des deux lui avait parler. Tandis qu'il cherchait, essayant d'oublier la petite Echo à côté de lui qu'il mourrait d'envie de trucider pour ce qu'elle avait osé faire (pourquoi il se retenait ? Elle pouvait toujours servir...), son hypothétique futur repas arriva. Un homme et une femme, aux cheveux blancs tous les deux. Le membre de Pandora les détaillait de ses yeux rouges, son visage était menaçant (naturellement) et avec le sang qui lui barbouillait encore la figure, il se fit la remarque qu'il ne devait pas avoir l'air très sain d'esprit. Contre toute attente, cela lui arracha un léger sourire, il n'avait jamais été sain d'esprit de toute façon...
Sous les yeux brillants de folie de notre albinos, le jeune femme, après avoir reconnu Echo, enlaça celui qui l’accompagnait. Même si ils ne paraissaient pas bien dangereux (l'une était jeune, l'autre couvert de bandage), Heiden pris sa décision. Il préférait manger la grenouille, après tout, il en avait déjà mangé, à la différence qu'elles étaient cuisinées.

Il tourna finalement son regard de taré sur les jumeaux. Ça l’agaçait au plus haut point, mais il voulait sortir de cette endroit, alors pourquoi ne pas manger une grenouille. Il se baissa finalement près du cadavre de l'amphibien d'Echo, prenant toujours soin d'ignorer cette dernière. Il chercha sur lui un quelconque couteau avant de se rendre à l'évidence qu'il n'avait que son épée et ses mains. Il éventra du mieux qu'il pu la petite bête sans état d'âme, de façon à retirer les organes. Il ne devait tout de même pas manger le cœur, les poumons et toute la compagnie ? Une fois l'animal vidé, il marqua une courte pause. Devaient-ils manger une grenouille chacun ou se la partager ? N'ayant pas la réponse, il prit la décision de couper la petite bête en deux, et en prit un bout avant de se relever, laissant la gamine se débrouiller avec son morceau de cadavre.

Allez. C'est juste une grenouille crue, il avait vu pire. Maudissant mentalement ces deux gamins, ce labyrinthe, Echo, les deux autres et puis le monde entier temps qu'il y était, Heiden croqua dans un des membre de la grenouille. Niveau consistance pour commencer, c'était tout sauf évidant à manger, impossible de mâcher, l'albinos du si prendre lentement. Maintenant, parlons du gout. C'était dégoutant. Le membre de Pandora eu un haut-le-cœur mais parvint tant bien que mal à avaler. Petit à petit, il mangea sa grenouille, ayant l'impression qu'il allait tout vomir d'un instant à l'autre. Lui qui depuis son plus jeune âge avait été habitué à manger des plats bien préparer...

S'essuyant les mains sur son uniforme qui était foutu de toute façon, Heiden se surprit à ne pas avoir encore exploser, mais contre toute attente, l'envie de quitter ce maudit endroit était plus forte que celle de découper tout en rondelle.
L'albinos regardait les gamins. C'est bon ? Ils étaient contents ? Il l'avait bouffer ! Leur grenouille infâme ! Qu'est-ce qu'ils voulaient maintenant ?!
Durant toute la dégustation, l'albinos n'avait pas dit un mot, il se murait dans un silence rageur. Allaient-ils bientôt sortir de cet endroit ?

[HRP : Donc c'est bien moi qui avait mal compris, merci de m'avoir prévenu ^^]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci Sunshine pour ce superbe kit o/

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 147
Age : 20
Personnages préférés : Echo, Alyss, Lacie et Vince!

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: 02. Labyrinthe ensorcelé   14th Août 2013, 07:42

Echo ignora les ondes meurtrières qui émanaient de son camarade d'infortune pour se concentrer sur le couple qui venait d'arriver. En même temps qu'elle réalisa l'identité de la fille qui lui faisait face, Zwei fit de nouveau son apparition. Au final, elles crierent intérieurement en même temps.

*Elle!!*
[color:1947= blue] *Lui !!*

Instinctivement, Zwei mur sa main sur sa bouche. Dans la pièce qui leur servait de tête, Echo put la voir détourner le regard. Elle n'eut même pas besoin de parler, laissant à son autre facette, Zwei la Baskerville, libre accès à ses pensées. Et la seule chose à laquelle pouvait penser Echo, c'était que Zwei avait encore fait une connerie. Ça paraissait plus qu'évident, elle avait toujours été comme ça. La Baskerville, n'ayant pas vraiment le choix, lui expliqua tout de sa rencontre avec l'homme aux cheveux blancs et au corps couvert de bandages. La pluie, l'enfermement dans une vieille maison délabrée pour s'abriter, la fausse histoire de sa vie pour passer le temps, et son erreur de cohérence.

*Tu te rends comme que tu nous mets en danger en faisant cela?! Et qu'il l'avait aperçue un jour, alors que je faisais les courses pour maître Vincent, hein?*
*Et tout alors, tu te rappelles pas de ta rencontre avec cette foutue Fuyu ?!*

Intérieurement, Écho rougit légèrement. Lors de cette infortunee rencontre, non seulement elle avait découpé ses légumes en julienne, mais en plus elle s'était retrouvée face à une manipulatrice de première, qui avait réussi à lui faire avouer qu'elle était schizo ! La poisse... pourquoi fallait-il que ce couple maudit vienne à leur rencontre, hein ? Ils formaient la paire, franchement...
La, elles étaient dans une position plus que dangereuse : coincées Dans un labyrinthe fou, face à deux cinglés. Youpi !
Echo se tourna vers son partenaire à elle pour voir sa réaction... Et devint pâle en le voyant bouffer la grenouille crue. Rah, avec cette apparition, elle avait presque oublié l'ordre atroce des jumeaux : manger le grenouille, ou manger l'autre couple. Elle remerciea intérieurement Heiden d'avoir choisit la bestiole, n'ayant pas DU TOUT envie de se mesurer aux deux autres. Mais maintenant, c'était à elle de réaliser ce défi. Heureusement, c'était l'autre qui l'avait vidée de ses organes, mais ça n'empêchait pas la jeune fille d'être dégoûtée. Elle avait beau tuer sans état d'âme, elle ne s'était jamais retrouvée face à des organes étalés par terre. Instinctivement, elle envisagea de se retirer pour laisser la place à Zwei. Cependant, comme elle avait pu le remarquer des le début, cela lui était impossible. Deuxièmement, les dures paroles de Fuyu lui revinrent rapidement en mémoire.
«Tu es faible parce que tu veux être faible. Tu préfères être dirigée par ceux comprenant ta faiblesse.»
C'était ça, non ? Plus ou moins. En gros. A quelques mots près, en fait. Echo secoua la tête. Elle n'avait plus envie d'être faible, ayant goûté plusieurs fois à la liberté. Elle voulait le montrer, qu'elle n'était plus faible ! Bon, la, en attrapant le coeur et les poumons de la grenouille, elle eut surtout l'impression qu'elle montrait qu'elle était idiote. Pour bien fait passer le message qu'elle destinait à Fuyu, elle la fixa, se retenant difficilement de détourner le regard. Et, sans la quitter des yeux, elle goba net les organes internes, délaissant la carcasse.
Si Zwei n'avait pas soudainement disparu, elle l'aurait sans doute tuée !
Echo, devant le goût atroce de la chose, ne put retenir un hoquet de surprise. Le sang se déversait dans sa bouche, mais elle ne recracha rien. Sans doute son visage devait il avoir tourné au vert, mais tant pis. Elle l'avait bouffée, leur grenouille ! Maintenant, la seule chose qu'elle voulait, c'était sortir d'ici. Le plus vite possible.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Avatar by Fuyu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Masculin Messages : 30
Age : 25
Personnages préférés : PNJ


MessageSujet: Re: 02. Labyrinthe ensorcelé   21st Août 2013, 04:05

A croire que les humains étaient tous plus pitoyables les uns que les autres. Le premier groupe avait effectivement fait l’ordre que les jumeaux avaient donné, mais le deuxième n’en avait pas du tout pris connaissance comme demandé. Un rire sadique sortit d’une voix simultanée de nos deux gamins qui ne pouvaient que rigoler. Pourquoi est-ce que l’autre monde leur avaient envoyé de tel déchet ? Ce n’était même plus amusant à force ! Marchant sur la branche d’arbre ou ils étaient. L’un des deux se mit à faire le cochon pendu en fixant la dite Fuyu. Que c’était facile de lire en elle. Pitoyable, complètement pitoyable ! De son sourire moqueur, il lui adressa la parole disant la vérité de l’âme.

« Alors, le groupe est au complet ? Même le déchet est arrivé ! Femme insignifiantes qui veut se montrée forte en rabaissant les choses. Ne donne pas tes défauts aux autres. Sans lui, tu n’es rien. Rien du tout ! Un morceau de pourriture demandé qu’à être écrasé. »

Des mots durs ? Complètement et surtout pour déstabilisé le plus possible. Il faut dire que la vérité était là. Femme ne servant qu’à écarter les cuisses et rien d’autres. N’est-ce pas le plus pitoyable ? L’envie de lui crever un œil était présent, tellement présent ! Le pouvoir était complètement entre leur main et les humains ne pouvaient rien faire du tout. Du moins, le premier groupe avait le droit à une récompense pour leur obéissance. Le deuxième enfant s’avança vers la petite Echo et le grand Heiden. Tournant autour d’eux d’un air innocent, il leur donna une tape dans le dos avant de faire un petit rire et de retourner dans son arbre ! Que se passait-il ? Les deux personnes se tordirent un peu de douleur avant de disparaitre dans un trou dans le sol. Et voilà deux d’envoyer chez eux ! C’était un peu comme un chien. On donne une récompense quand il est obéissant ! Ah, arrêtons les drôles de métaphores et concentrant nous sur les deux restant.

« Vous l’avez compris. Pour partir, il faut nous obéir et manger notre petit en-cas ! Comme vous ne l’avez pas fait, un autre met vous sera offert ! Séparément ~ »

Aussitôt les paroles finies, un mur infini de racine les séparèrent pour les laisser complètement seul. C’était plus amusant de voir la gamine toute seule dans son coin n’est-ce pas ? L’homme semblait moins amusant à torturer mentalement. Quel dommage… Cherchant dans les feuilles de l’arbre, les deux gourmandises en sortirent rapidement. Le premier fut deux grosses limaces placées sur une feuille et fut apportée à la demoiselle. On dit souvent que les filles n’aiment pas les insectes. Pourquoi ne pas tester maintenant ? Bien sûr, elles étaient vivantes ! Et le deuxième, était un œuf presque à terminaison avec le fœtus d’un oiseau dedans. Apportant le petit œuf à Revis, l’enfant lui laissa la surprise de découvrir ce qu’il y avait à l’intérieur en l’ouvrant !

« Bon appétit. N’oubliez pas que c’est votre ticket de sortie ! »

Le spectacle promettait d’être intéressant. ~

( Fuyu, Revis. Je vous laisse manger votre petit truc et dire qu'un enfant vous touche le dos pour sortir et terminer le coin de cet évent ! Merci de tout faire dans votre poste obligatoirement. =3 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 512
Age : 21
Personnages préférés : Vincent, Leo, Jack, Gilbert et Elliot ♥
Double comptes : Grey & Reita

Feuille de personnage
Nom & prénom: Revis Baskerville
Nom du Chain : Aucun
Groupes: Baskerville ♪


MessageSujet: Re: 02. Labyrinthe ensorcelé   25th Août 2013, 13:46

Non seulement jusque maintenant c'était étrange, mais à présent ce devenait vraiment.. glauque. C'était le bon mot. Comme si toute cette histoire n'avait pas suffit, le couple de personne qu'ils venaient de rejoindre avalèrent sans ménagement une grenouille cru. Durant tout cet instant, Revis chercha à comprendre la raison de cette action, ils n'avaient tout de même pas fait ça sans la moindre raison. Sauf s'ils avaient perdu la tête au milieu de toute cette folie -soyons sincère, l'homme avait l'air tout sauf sain d'esprit. La réponse vint rapidement d'elle-même : un des enfants, difficile de dire lequel, passa derrière chacun pour toucher leur dos. L'effet était immédiat, les deux se tordirent de douleur pendant un instant, puis disparurent comme par magie. Voilà donc leur ticket de sortie. Cela paraissait injuste de se retrouver encore coincé ici alors que d'autres étaient parvenu à s'échapper. Cependant, ils n'avaient effectivement rien mangé eux, ce qui ne tarderait pas à être fait. Au moins, ils n'auraient pas les grenouilles, ce pouvait être un bien ou un mal selon ce sur quoi ils tomberaient. Séparément qui plus est.
Retirant sa main de celle de Fuyu, il se laissa donc emporter par un des jumeaux, ne sachant encore une fois pas si c'était celui qui était venu à leur rencontre la première fois ou non.

De nouveau seul dans le labyrinthe, le lieu paraissait plus menaçant. Enfin, ce serait bientôt terminé. Ce qui était dommage c'est qu'il n'avait finalement rien trouvé de vraiment intéressant pour lui dans cet endroit ; il ne tenait pas à y remettre les pieds par la suite non plus.

Le "met" choisi pour lui arriva. Un œuf. En apparence, rien de plus simple, mais il faut toujours se méfier des apparences. Se méfiant, le Baskerville ouvrit l’œuf pour y découvrir ce qu'il se trouvait à l'intérieur. On pouvait appeler ça un œuf tout à fait normal, effectivement. À peu de chose près qu'il était normal pour un qui est fécondé, non pour en faire une omelette, pour le manger à la coque ou quoi que ce soit d'autre. Non, c'était bien un fœtus qui se trouvait à l'intérieur et qui serait arrivé à terme s'il était resté encore tranquillement dans sa coquille pour un certain temps. Bon, passons les détails les plus sordides, histoire de ne pas dégoûter les âmes sensibles, si ce n'est déjà fait.
C'était son bon de sortie qui était en jeu, pour cette raison il n'allait pas hésiter en restant devant son plat pendant des décennies -il en avait déjà passé une grâce à son voyage dans l'Abyss, c'était suffisant. Prenant donc la "nourriture" entre ses doigt, il tenta une première bouchée. Avaler la totalité en un coup était une idée attrayante et repoussante à la fois, il préférait opter pour le faire en deux fois. La chose étant cru, le goût n'avait rien d'agréable, cuit à la limite, il aurait peut-être eu un goût de volaille. L'homme ne tenait pas tant à le savoir. Il avala sa première bouchée de bonne grâce, bien que dégoûté, pour ensuite prendre la deuxième, qui serait aussi la dernière. Heureusement ; des comme ça il n'en mangerait pas plus. Était-ce la peine de préciser que le bec croquait sous la dent ? Exact, j'avais promis de passer les détails sordides - ce qui ne change rien au fait qu'il y avait du croquant, mais aussi des morceaux tendres. Passons.

« Alors, satisfait ? »

Il ne savait pas vraiment si l'un des môme était là, ils étaient partout et savez tout ce qu'il se passait dans ce labyrinthe apparemment donc il ne devrait pas y avoir de problème.

Comme prévu, il ne patienta que quelques instants avant que l'un n'apparaisse devant lui, visiblement contrarié qu'il n'ait pas eu plus de difficulté à avaler. Revis avait eu un air dégoûté tout de même, c'était bien. Au moins, il avait gagné son ticket de sortie : l'enfant passa derrière lui et fit exactement la même chose qu'avec les deux précédents candidats, c'est-à-dire lui toucher le dos, tout simplement. Et comme les deux autres avaient eu l'air de souffrir, Revis comprit enfin ce qu'ils avaient ressenti à ce moment. Ce n'était que pendant un court instant cependant et la douleur s'estompa pour faire place à l'inconscience, le sentiments d'être basculé, comme lorsqu'il était passé par ce trou blanc qui l'avait mené dans cet endroit qui paraîtrait bien plus irréel qu'autre chose le lendemain, quand il se réveillerait après être rentré chez lui et avoir passé une nuit de sommeil bien mérité.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Vava et signa by Ayu ♥️


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 197
Age : 18
Personnages préférés : Break et Echo essentiellement.
Double comptes : Aiko Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Fuyu Akeno.
Nom du Chain : N'en possède pas.
Groupes: Civils.


MessageSujet: Re: 02. Labyrinthe ensorcelé   16th Septembre 2013, 04:05

Il y avait de bonnes facettes à devenir complètement fou, à vrai dire. D’après Fuyu du moins. D’habitude assez froide, témoignant d’une sûreté de soi époustouflante et en devenant méchante et agressive, la jeune femme était tout le contraire aujourd’hui. Bien sûr, là n’est pas l’un des bienfaits de devenir, comme déjà dit, fou. Elle était avec Revis, un homme avec qui elle avait déjà partagé une merveilleuse journée et avec qui elle pourrait, une nouvelle fois, partager son lit. Qu’on la traite de prostituée, de trainée, elle n’en avait cure ; surtout que pour le coup, elle avait vraiment, réellement et sincèrement désiré l’homme. Avec tous les bandages qu’il avait, il n’aurait pas dû être un puits de sûreté aux yeux de l’adolescente. Pourtant, l’explication est dans la phrase précédente, ce n’était qu’une adolescente et, que Revis soit physiquement apte à se battre ou pas, il devait faire plus long feu qu’elle. Ce n’était pas un garçon, mais bel et bien un homme qui savait parfaitement se montrer persuasif, elle avait déjà eu le loisir de le remarquer. Alors bien sûr, elle se reposait sur lui, lui faisant confiance – alors qu’elle ne devrait peut-être pas – et en oubliant le masque qu’elle avait jusque là toujours projeté. La prendrait-elle pour une lâche, une faible, après pareils évènements ? Probablement, mais de cela, elle s’en fichait pas mal. Elle saurait redevenir la Fuyu qu’elle était.
Bon, parlons plutôt des bonnes facettes de la folie, qui demeure notre sujet premier. On devient simplement… Lunatique. Et là, Fuyu l’était entièrement.

Premièrement, en voyant Echo et en prononçant suite à cela son prénom, elle eut le loisir d’entendre son compagnon le répéter, sous forme interrogative, avec une once de sarcasme ou de cynisme, la jeune fille ne saurait le dire clairement. Il la connaissait ? Pourquoi semblait-il faussement surpris par le dévoilement de son prénom ? Il la connaissait sous un autre nom ? Echo était le prénom d’une autre personne qu’il connaissait ? Ce n’était pourtant pas courant. Sa curiosité piquée à vif, l’adolescente se promit de reparler de cette petite schizophrène écervelée et totalement faible à Revis. Ben voyons, ce serait son premier sujet de dissertation en tant qu’élève du maître de l’art de la manipulation : cette fille qui semblait avoir plus d’importance que Fuyu ne lui en accorderait jamais.
Elle se souvenait parfaitement de leur première et seule rencontre. Ainsi donc, la jeune Akeno ne s’était pas gênée de lui lancer ses quatre vérités à l’autre fille. Pourquoi ? Uniquement parce qu’elle était méchante, voyons. Et d’humeur joueuse aussi. Peut-être. Fort probablement.
Et il y avait l’autre homme, l’albinos – l’étaient-ils tous, sérieusement ? – qui n’inspirait réellement pas confiance à la jeune fille. Face à un prédateur de pareille envergure, il fallait tout faire sauf montrer sa faiblesse. Ainsi donc, suite à une autre étreinte de la part de Revis et quelques mots chuchotés, elle se redressa en gardant al main de Revis dans la sienne, jouant distraitement à lui caresser l’intérieur du poignet, un sourire amer sur les lèvres.
Elle n’avait pas le droit de se montrer faible face à quelqu’un comme cet homme qui pourrait la tuer en moins de temps qu’il n’en faudrait pour le dire. Elle n’avait pas non plus le droit de se montrer faible en présence d’Echo. Echo qu’elle sermonna pour, justement, sa faiblesse. Le truc, c’est qu’elle ne se serait jamais crue capable d’aussi vite feindre reprendre confiance en elle ; mais la folie lui procura cette adrénaline, cette force.
Enfin, c’est ce qu’elle pensait. Au fond, c’était pour une raison toute bête : pour une fois, elle ne faisait pas semblant d’avoir confiance en elle mais pensait sérieusement qu’elle était avantagée. Echo était très facilement manipulable et avec Revis à coté, ça n’en deviendrait que plus facile encore. Et l’homme, bien que semblant dangereux et prêt à exploser, laissait un peu trop paraitre sa colère : or, elle n’était pas dirigée contre eux, alors ils n’avaient rien à craindre.

Ce fut ce même homme qui engloutit une grenouille. Fuyu fronça les sourcils, complètement dégoûtée. Pourtant, elle ne détourna pas le regard jusqu’à ce qu’il eut finit. Une dernière moue de dégoût et la voilà qui sourit, de nouveau.
Pourquoi il avait fait ça, cet idiot ? Par plaisir ? Ou alors, c’était une sorte de défi ? Si tel était le cas, à quoi aurait-elle bien droit, elle ?
Ah nan, à quoi auront-ils droit vu qu’Echo aussi devait le faire. Ah bah.
Elle fixa Fuyu qui lui rendit son regard, toute sourire – sérieusement, elle voudrait surtout gerber, mais ce n’était pas qui allait manger une grenouille poisseuse et puis, c’était vraiment amusant de voir Echo surprise avec du sang sur al bouche.
L’adolescente élargit son sourire avant d’applaudir deux fois, de façon clairement moqueuse ; le message était clair pour Echo, Fuyu ne se contenterait pas de cela et voudrait en voir plus. Nettement plus. Façon de dire que ce qu’elle fit était facile, avec ce sourire méprisant. Pourtant, si elle avait été à sa place, aurait-elle seulement mangé la grenouille ? Excellente question à laquelle elle répondrait certainement… Non.
Un des deux gosses lui adressa la parole. Elle le regarda longuement avant d’éclater simplement de rire.


– Sous-estime moi, ce sera plus facile pour moi de t’écraser. J’ai l’habitude aux insultes, continue donc, j’ai un malin plaisir à t’imaginer démembré… Agonisant à mes pieds.

Et elle détourna la tête, bien que gardant un regard en coin vers le petit. On ne sait jamais.
Les deux autres s’en allèrent. Comment ? Bah, ils disparurent dès que les deux gosses les touchèrent. Bizarre.
Ah ok. Ils devaient bien manger un truc… Mais séparément. Ne sachant si elle reverrait tout de suite après cela Revis ou même si elle le reverrait tout court, Fuyu lui embrassa rapidement la joue tandis que leurs mains se détachèrent l’une de l’autre. D’un coté du mur érigé entre eux deux, on apporta à la demoiselle deux grosses limaces. Vivantes, bien sûr.
Elle n’avait rien contre les limaces, en temps normal. Elle n’était pas non plus du genre à avoir peur d’une araignée. Hey, n’oublions pas qu’elle vécut dans un taudis, alors les insectes, ça la connaissait plutôt bien. Le souci, c’est que les écraser avec les pieds ou même encore avec les mains n’avait rien de comparable avec devoir les engloutir.
Idée toute bête traversant l’esprit de Fuyu : elle pouvait les avaler sans croquer, mais si les bestioles restaient vivantes… En elle ?
Elle se dit que c’était stupide, mais n’empêche, elle ne voulait pas prendre le risque. Elle prit donc l’une des limaces et fit rentrer son corps dans laquelle elle croqua avant de vite faire passer sa tête sous ses dents, mâchant hâtivement et avant le tout avant de s’étouffer en toussant.
Dé-gou-tant.
La deuxième, elle préféra faire rentrer la tête d’abord, la séparant du reste du corps en ne avant directement avant, d’encore une fois, tousser fortement. Quant au corps… Elle ferma les yeux et le mit dans sa bouche, croquant dedans trois fois avant de définitivement l’inviter à passer un séjour dans son estomac.
Vint ensuite un des deux gosses qui se faufila derrière elle, lui touchant le dos.

Elle étouffa un cri de douleur, ne comprenant pas ce qui se passait. Et qu’est-ce qui faisait le plus mal, ce tiraillement des muscles ou ce sentiment d’incompréhension doublé du sentiment de s’être fait avoir comme une idiote ? Fuyu l’ignorait. Et à vrai dire, elle n’y pensa même pas, la douleur s’estompant rapidement pour laisser place à une sorte de somnolence de la part de l’adolescente. Doucement, tout le blanc qu’elle voyait dans son esprit se parsema de plusieurs tâches noires et rouges, vertes et bleues, difformes. Le monde reprenait-il enfin sa place ? Elle l’espérait bien. En attendant, elle ne réfléchissait pas, incapable de le faire.
Elle était bien, là, à ne rien faire d’autre qu’à être inconsciente.
N’empêche, elle voudrait bien se réveiller, être sûre d’être encore en vie.
Allez, quelques minutes de plus à être apaisée et libérée des maux humains n’allaient pas définitivement pas la couper de la vie. Cette volonté suffit à la laisser baigner un peu plus dans un ciel sombre mais cotonneux qu’est l’inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: 02. Labyrinthe ensorcelé   

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Labyrinthe ensorcelé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Évènements Spéciaux :: ♠ Welcome in Wonderland-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit