AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Féminin Messages : 403
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Vincent Nightray & Michiyo Konoe
Nom du Chain : Yamane & Le Déchu
Groupes:


MessageSujet: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   27th Juin 2012, 12:17

Laissant couler l’eau doucement de ses cheveux sur sa peau d’une couleur étrangement pâle jusqu’au sol où elle venait s’écraser violemment sur le sol. Ainsi, la poupée de porcelaine sortie doucement de son bain tout en nouant une serviette, cachant son corps encore légèrement mouillé pour se regarder dans le miroir.
Une fois ne fut pas coutume, elle soupira, un tique peut-être, qu’elle avait pris au fur et à mesure des années. En parlant d’année, nous avons le sujet principal de son soupir, autrement dit le fait qu’elle ressemblait encore à une adolescente. Certes, elle n’avait aucun problème d’acnés, mais Michiyo n’était guère heureuse de ressembler à une adolescente de dix sept ans, bien qu’il fut son chiffre porte bonheur, la demoiselle devait bien avouer, que faire ses vingt et un an n’était pas de refus.

En effet, il était difficile de la prendre au sérieux en cas de menace imminente de sa part, et cela à cause d’une taille que l’on pourrait qualifier de « petite » , car pour elle, un mètre soixante sept n’était pas une grande taille et un visage de poupée figé dans le temps ?
Non, non et non, ce n’était plus possible ! Quelle erreur avait-elle encore faite ce jour là en acceptant de passer un pacte avec Michael … Comment pouvait-elle espérer un jour, ressembler à une adulte normal, avoir un mari et peut-être avec de la chance, faire plus âgée que ses enfants, si Dieu le voulait bien.

Pourtant, elle continua à se préparer tout en continuant de fixer dans le miroir se reflet qui lui faisait tant de mal. Elle brossa ses longs cheveux encore ruisselants en une queue de cheval, les laissant retomber malgré tout, le long de son épaule droite et cachant par la même occasion son œil, d’une longue mèche rebelle.
Ensuite, elle laissa tomber sa serviette au sol pour enfiler ses vêtements. Qui, devaient être adaptés à la mission qui lui avait été confié en cas d’attaque, mais qui devaient tout de même faire ressortir une certaine classe de sa part. Ce n’était pas tous les jours que Michiyo Konoe, membre de Pandora, avait le droit de mettre les pieds dans la demeure des Nightray.

Donc, elle choisit une paire de chaussures plates, très sobres et passent partout, avec une jupe noire très pratique pour les mouvements au corps à corps, ainsi qu’une simple chemise blanche, qui pour une fois, épousait parfaitement les formes du buste de la demoiselle. Ce qui, n’arrivait pratiquement jamais, avec toute sa taille reposant sur ses longues jambes. Restant, ainsi en tenue de combat, mais aussi en tenue sobre et élégante où l'on pouvait tout de même remarquer deux petites lames jumelles.


Vérifiant une dernière fois qu’elle n’avait aucun défaut dans sa coiffure et sur son visage, elle remit un peu de poudre et commença à partir vers la diligence qui devait l’emmener vers le fameux manoir Nightray.
Le temps que dura le voyage, elle se laissa partir dans ses pensées les plus ressente pour ne pas sombrer dans les bras de Morphée et par conséquent, risquer de détruire sa coiffure.
Dans un premier temps, elle se demanda où avait bien pu passer le culot de sa Chain, puisque, celui-ci n’avait pas encore fait interruption dans son esprit pour essayer de communiquer avant barbarie comme l’être réduit mentalement qu’il était .

Le deuxième point, fut de savoir , pourquoi on l’avait envoyé elle, et surtout toute seule. Non pas, qu’elle ait peur, ou qu’elle ne sache pas se défendre. Mais simplement, parce qu’elle n’avait pas vraiment une Chain programmée pour l’attaque directe et que généralement, si « Le Déchu » devait intervenir fortement, Michiyo, avait du mal à s’en remettre. Parfois même, elle devait se laisser aller à un sommeil cauchemardesque et sans contrôle.
Puis, enfin, le fait, qu’elle n’avait aucun contacte avec la famille Nightray, qu’elle ne connaissait vraiment pas les lieux, ce qui, en cas d’attaque d’une tiers personne pourrait jouer en sa défaveur voire entrainer une blessure grave, si ce n’était pas plus important.

En pensant à tout cela, la demoiselle aux cheveux bleus fut parcouru d’un frisson, qu’elle interpréta comme un peu de peur et surtout, peu de chance que tout se passe dans la paix et la bonne humeur dans la demeure Nightray. Qu’elle put, soit dit en passant, remarquait se dresser face à elle, lorsque sa diligence entra dans la cours intérieure du domaine.

Tout en soufflant un bon coup pour enlever le stress apparent qui prenait place en elle, demoiselle Konoe , sortie de son carrosse – très loin d’être royal- pour se diriger vers la grande porte et frapper, trois coups, bien distincts pour annoncer son arrivée.
C’est ainsi, que pendant qu’elle remettait ses vêtements en place, un valet en queue de pie et au visage tendu par la fatigue, vint lui ouvrir la porte.

« Vous êtes ?

-Michiyo Konoe, membre de Pandora, je dois venir vérifier si il n’y a aucun problème à cause d’un intrus c’étant introduit dans la demeure. Certainement un voleur alliez vous me répondre, et, pour être honnête, je partage votre point de vue. Malheureusement, je me permets de continuer, mes supérieurs ne voient pas cela du même œil que nous. Alors, je vous sciez de bien vouloir me laisser passer, car, aucun refus ne sera accepté, sachant que je n'aime pas me faire taper sur les doigts. »

Tout en faisant son sourire le plus enjôleur possible, elle c’était permis d’être aussi le plus catégorique et faire comprendre, qu’un « non » ne serait pas le bienvenu dans cette conversation. Exerçant, soit dit en passant, une petite pression mentale grâce à sa Chain sur le valet pour ne pas avoir de réponse négative.

Lorsqu’il la laissa enfin rentré, la jeune femme fut abasourdie au premier abord par la beauté et la grandeur des lieux. Jamais, elle n’avait encore pu voir autant d’œuvres d’arts et de dorures dans une même pièce. Sans parler de la hauteur des murs et du plafond !
C’est ainsi, qu’elle se permis d’entreprendre la visite des lieux pour débusquer ce fameux intrus, tout en regardant les objets magnifiques et leurs secrets que pouvait garder en son sein, cette demeure gigantesque.

« Sois prudente tête en l’air, on est en terrain inconnu là . » Lui susurrant tout de même sa Chain au masque neutre.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un merci à Nana pour le joli kit ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souviens-toi-comme-hier.skyrock.com
avatar


Masculin Messages : 555
Age : 26
Personnages préférés : Bah ça change pas.. Ozu !
Double comptes : Ayumi & Kuroi

Feuille de personnage
Nom & prénom: Zion
Nom du Chain : Black Rose
Groupes: Baskerville & Illégaux


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   17th Juillet 2012, 02:02

Il n’était pas très tard et aux alentours d’une heure de l’après-midi. Regardant le plafond de sa chambre, le jeune Baskerville commençait à royalement se faire chier en se demandant si sa journée allait bien pouvoir être un petit peu mouvementée. Mais depuis que ce Leo avait rejoint le clan, les missions s’étaient vues diminues en un rien de temps ! Grognant tout seul dans son coin, Zion finit par sauter sur ses deux pieds et sortir de la cachette en direction de Réveil. Que pouvait-il bien faire ? Tuer des personnes ? Non. La flemme prendrait rapidement le dessus et l’intérêt n’y était pas. Torturer quelqu’un ? Ça aussi, ça ne lui donnait pas grandement envie. Et s’il allait voir comment se portait Gilbert ? En voilà une idée qui attisa la curiosité de notre ami.

Aussitôt sa pensée terminée, Zion sauta dans une calèche en lui disant sa destination finale. Après tout, Vincent faisait bien partie des Baskervilles alors peut-être que sa mission était de lui apporter des informations ? En tout cas, le chauffeur ne lui demanda aucun alibi et lui conduisit comme un gentil toutou qu’il était ! Regardant le paysage défilé, notre albinos n’était vraiment pas patient à un point que ses jambes balançaient si fort qu’il tapait dans le compartiment avant comme pour dire à son chauffeur de se bouger le cul !

Environ une demi-heure plus tard, le Baskerville arriva enfin devant le grand Manoir de la Famille Nightray. Disant au chauffeur de revenir dans quelques heures, le garçon s’avança vers la porte d’entrée mais se stoppa bien rapidement. Entrer par la portée avant ? Mauvaise idée… Qu’allait-il bien pouvoir inventer comme excuse ? Bonjour, je suis un Baskerville et je viens voir Gilbert ! Bref… Une deuxième option devait s’imposer. Faisant un petit détour dans les jardins de la famille, Zion fit un grand sourire quand une fenêtre ouverte croisa son chemin ! Heureusement pour lui, elle n’était pas très haute et n’eut qu’à escalader le rosier de roses noires pour se trouver dans l’habitation.

Se secouant un peu les habits, l’adolescent regarda autour de lui en se demandant où aller… Sérieusement, des endroits encore plus grands ! Il n’avait pas ? Comment allait-il faire pour retrouver Gilbert dans un endroit si énorme ? Surtout qu’il ne devait pas se faire prendre par des domestiques qui le mettraient bien vite à la porte… Bref. Zion commença donc sa petite visite du Manoir en cherchant dans chaque recoin sans pour autant se perdre. Enfin, il essayait de croire qu’il n’était pas déjà perdu…

« Bordel, il y a combien de chambre et de bureau dans ce putain de Manoir ! »

Et voilà la patience légendaire de Zion qui venait de s’envoler. L’envie de gueuler le prénom de son ami était très proche mais l’albinos n’était pas aussi bête… Quoi, vous ne me croyez pas ? Criez dans un manoir où vous êtes entré par intrusion vous parait être une bonne idée sérieusement ? Double bref. Espérons que quelqu’un vienne vite l’aider avant qu’il ne commence à casser des objets pour attirer l’attention…

[ A toi Gil ! ]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Où que tu sois, je te retrouverais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   3rd Août 2012, 11:06

Non mais franchement ! Il s’attendait à quoi ? Depuis quand Vincent avait pour habitude de donner des réponses claires et direct sans faire un détour chez le mensonge ou faire un détour tout simple ? Depuis jamais voilà la réponse ! Visiblement plutôt énervé c’est ainsi qu’on retrouve notre Gilbert dans les couloirs du manoir Nightray. Petite explication du pourquoi du comment. Plus tôt dans la journée, c’était dans la matinée même pour être exacte, Vincent avait fait parvenir un message à Gil’, comme quoi il avait quelque chose d’important à lui dire. Ah, la bonne blague, fin stratagème qui n’en était pas un pour forcer son frère aîné à venir lui rendre visite, trouvant sa séparation avec ce dernier bien trop longue. Déjà que le jeune brun détestait venir ici, le faire venir pour rien ne le rendait pas vraiment de bonne humeur. Sans compter que son frère éludait toujours les questions qu’il posait sur leur passé, comme s’il devait absolument lui cacher quelque chose. C’est donc en grognant dans les couloirs qu’il évacua sa colère passagère. Hors de question de rester ici plus longtemps ! Allez hop direction la sortie vite fais bien fait ! Du moins c’est ce qu’il croyait. Une voix résonnant dans les couloirs attira son attention. Quoi ? Comment ça ce n’est pas étonnant qu’il y ait d’autres personnes dans un manoir aussi grand ? Ben figurez-vous qu’il reconnaissait cette voix. Cette façon de parler ou plutôt de s’énerver. Il n’y avait qu’une personne pour faire ça ! Pressant le pas en direction de cette fameuse voix, il finit par tomber nez à nez avec un petit albinos qui était effectivement en train de s’énerver tout seul au milieu du couloir. C’est alors qu’une question bête et pourtant évidente lui vint immédiatement en tête « Qu’est-ce qu’il fichait ici celui-là ?? ». Depuis quand on a pour habitude de se balader dans les couloirs des Nightray comme si de rien était ?

- Z-Zion ? Bon sang tu fiches quoi là ?! Faut pas qu’on te trouve ici !


Allez hop ! Sans même attendre une réponse de sa part il lui prit le poignet pour le forcer à le suivre qu’il soit d’accord ou non. Il était physiquement plus fort de toute façon. Et c’est partie pour une petite course dans les couloirs tout en évitant de croiser quelqu’un. Que Gilbert se trouve ici ça passait encore mais Zion ce n’était pas du tout la même histoire ! Tu parles d’une retrouvaille tient. Déjà qu’ils n’avaient pas vraiment eu l’occasion de se croiser ces derniers temps. Finalement cette course qui dura bien plusieurs minutes en raison de la surface de cette immense bâtisse fût interrompue. Une voix se faisait entendre un peu plus loin au coin d’un couloir. Finalement.. notre brun n’était peut-être pas prêt de sortir de ce manoir. Stoppant net sa course pas vraiment discrète il poussa le jeune albinos derrière des rideaux fermés. Oh la belle cachette improvisé qui n’en est une qu’à moitié ! Oh et puis après tout il faisait avec les moyens du bord, murmurant au passage au jeune Zion qui ne devait absolument rien comprendre.

- Fais pas de bruit surtout !

Bon maintenant il fallait qu’il prenne un air détendu et qu’il calme sa foutu respiration qui était saccadée à cause de la course. Mains dans les poches, le jeune homme prit un air faussement calme et se mit à marcher. Très drôle, le bruit de deux personnes qui courent ce n’est pas vraiment discret. Ladite personne qu’ils devaient croiser se trouva être une jeune femme à la longue chevelure bleu. Il ne l’avait jamais croisé dans le manoir plus tôt, elle ne devait donc pas être un membre du personnel. Ne sachant trop quoi faire pour paraitre naturel il laissa un mot lui échapper.

- Bonjour.


Qu’est –ce qu’il se sentait ridicule… En espérant que Zion reste à sa place et ne fasse pas des siennes tient. Bon Dieu ! Dire que tout ceci s’était passé si rapidement ! Lui-même se disait qu’il n’aurait jamais dû remettre les pieds ici !

[J'espère que ça vous va ><. J'ai un peu forcé la main à Zion histoire de faire avancé et qu'on ne mette pas Michi de côté xD.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 403
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Vincent Nightray & Michiyo Konoe
Nom du Chain : Yamane & Le Déchu
Groupes:


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   5th Août 2012, 05:18

Michiyo marchait. Oui, elle marchait encore et toujours pendant un long moment qu’elle ne pu estimer directement. D’un pas calme et pourtant nonchalant, elle continua sa merveilleuse traversée du manoir Nightray. La raison de sa nonchalance nouvelle, me demanderiez-vous ? La réponse semblait être toute aussi simple que la question, la superficie du manoir, qui, aux yeux de la demoiselle aux cheveux bleus semblait immense. En effet, même si celle-ci n’avait pas pris l’habitude de clamer haut et fort à toute personne voulant bien l’écouter, qu’elle avait un sens de l’orientation se trouvant sous la barre du zero… Déjà qu’elle avait bien du mal à se repérer correctement dans les rue de la capitale, il serait bête et bien décevant pour son égaux et sa satisfaction personnelle qu’elle en vienne à se prendre dans le manoir d’un des grands Ducs.

Tien … C’était fou ca, mais lorsqu’elle entendait « Grand Duc », elle voyait un homme plein de charisme au regard fougueux et ténébreux, d’un bon mètre quatre vingt dix, si ce n’était pas plus, ainsi qu’un corps musclé, faisant craquer en somme, même les femmes les plus fortes mentalement.

Mais cela , ce n’était qu’un rêve, en effet, Michiyo Konoe, avait appris avec l’expérience, que tout ce qu’elle pouvait imaginer sur une tiers personne, avait la tendance à se révéler très rapidement fausse sur le seuil des quatre vingt dix pourcent. Ce fut donc pour cela, qu’elle effaça très rapidement l’image de l’homme trentenaire sexy pour la remplacer par celle d’un homme avoisinant les soixante ans, chauve ou alors, ci ce n’était pas le cas, avec un calvitie importante, des petits yeux de fouine, une bonne brioche à la place des abdominaux, des doigts crochus et un air de pervers peint sur tout le visage.

Oui, voilà, cette image était bien plus réussis que la première, qui sortait tout droit d’un livre de contes de fée où le prince vint à épouser une simple servante d’une organisation super secrète mesurant moins d’un mètre soixante dix, avec le caractère le plus introverti à des kilomètre à la ronde.

Tout en partant dans des déductions plus farfelues les unes des autres, mademoiselle Konoe baissa la tête sur le paquet de feuille qu’elle tenait à la main, lui expliquant tout ce qu’elle devait savoir – en restant dans le raisonnable de son statut hiérarchique- sur la famille Nightray ainsi que sur les principaux héritiers. (Elle sauta tout de même ce passage, qui lui sembla légèrement ennuyeux, puisque pour elle, entendre parler de fils à papa bien trop riches, n’était pas sa tasse de thé.) Non, mais, qu’est ce que l’histoire de leur famille pouvait être tout de même étrange et enquiquinante à lire, elle vint même à vouloir lire ce fameux conte de fée finalement.

Pourtant, elle abandonna tout de même son idée, lorsqu’un bruit ou plutôt un son régulier parvint à ses oreilles. Arrêtant de marcher systématiquement après l’avoir entendu, elle se contenta d’écouter, pour essayer d’analyser d’où il pouvait venir et surtout, dans quelle direction il pouvait se diriger.

« Concentres toi Michiyo… On dirait des bruits de pas, non… Plutôt une sorte de marche rapide, quasiment de la course. Quelqu’un ou plutôt deux personnes semblent bien pressées par le temps pour faire autant de bruit qu’un troupeau de vaches. »

Après avoir émis sa petite déduction, la demoiselle serra un peu plus fort dans sa main droite le paquet de feuille pour se diriger vers l’endroit où pouvait se situer à entente d’oreille, le petit groupe d’éléphant. Son pas était léger mais tout de même rapide, ne prenant pas la peine de s’excuser auprès de toutes les personnes qu’elle pouvait se permettre de bousculer sur son passage. Cela faisait tout de même une heure trente qu’elle tournait et retournait dans ce fichu manoir, ce n’était pas pour perdre sa seule piste sonore à cause de personnes de petite vitesse et grande lenteur.

Arrivant enfin vers l’endroit d’où était susceptible de venir le vacarme, elle dut ralentir sa course, lorsque se dressa droit devant elle, un homme, grand, trop grand selon les dires de Michi qui du relever la tête pour voir un visage mature pour lequel elle donnerait une vingtaine d’années, avec des magnifiques iris d’orées qui venaient de se planter droit sur elle, entourés d’une cascade de cheveux ébènes.
Le tout, se tenant sur un corps habillé de blanc et de noir, qui semblait musclé à première vue.
La jeune femme aux cheveux bleus retint son souffle et avala une fois discrètement sa salive lorsqu’il lui adressa un simple « bonjour ».

Quoi bonjour, non mais, où se croyait cet homme, qui devait être le fameux coureur pour lui parler ainsi en sachant qu’il était en faute ! Qu’il était certainement, ou faisait parti du groupe de personnes qu’elle devait attraper rapidement !
Se dressant alors de toute sa hauteur et tenant toujours son paquet de feuilles, elle planta son regard bleu dans le regard or de cet homme pour ne pas se laisser démonter trop rapidement par la différence de taille et de corpulence.
Ouvrant alors la bouche, elle laissa sortir une légère mélodie trop stricte par rapport à son apparence d’adolescente, ce qui, est soit dit en passant, la seule chose qui pouvait trahir le fait que son apparence n’avait rien à voir avec son âge véritable.

« Bonjour Monsieur… Jeune homme, m’enfin, au fond ce n’est pas cela qui m’intéresse mais simplement le fait de savoir pourquoi vous courriez aussi rapidement dans une telle demeure ».

Tout en terminant sa phrase, Michiyo se rendit compte qu’elle avait fait preuve d’une impolitesse sans précédent et qu’il était important qu’elle rattrape son erreur sous peu, car, elle ne connaissait pas l’identité de son vis en vis, autant qu’il ne connaissait pas celle de la demoiselle. Ce qui par conséquent pouvait être traduis par le fait, qu’elle pouvait hypothétiquement parler à un membre important de la dite famille Nightray. Respirant légèrement, elle se reprit donc.

« Je… Je m’excuse de mon impolitesse, je me nomme Michiyo, membre de Pandora et je suis à la recherche d’intrus ici. Je sais que je ne devrais pas me présenter, mais c’est la seule manière pour moi de connaître la votre et celle de votre camarade caché derrière le grand rideau. »

Certes, il ne fallait pas la prendre tout de même pour une idiote, car, même si elle n’avait pas vu de ses propres yeux le rideau bouger, cela n’avait pas échappé aux oreilles très entrainées de son Chain aveugle. Toujours droite comme un I, elle porta tout de même sa main gauche discrètement sur l’une de ses dagues. Certes, Michi était droitière, mais, elle devait tout de même se protéger en cas d’attaque de ces deux personnes, qui étaient à ses yeux à quatre vingt dix huit pourcent, trop étranges pour ne rien cacher.
Ce fut donc, dans cette position qu’elle ne lâcha pas des yeux le regard de l’homme aux cheveux noir et qu’elle attendit patiemment sa réponse.

« De rien Princesse, ne te fatigue pas à dire merci »


[Ce serait tout de même malheureux que je sois mise de côté....Et moi aussi, j'espère ne pas aller trop vite]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un merci à Nana pour le joli kit ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souviens-toi-comme-hier.skyrock.com
avatar


Masculin Messages : 555
Age : 26
Personnages préférés : Bah ça change pas.. Ozu !
Double comptes : Ayumi & Kuroi

Feuille de personnage
Nom & prénom: Zion
Nom du Chain : Black Rose
Groupes: Baskerville & Illégaux


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   5th Août 2012, 15:10

Rah mais c’était vraiment trop grand comme endroit ! Comment allait-il pouvoir retrouver son ami dans une demeure aussi immense ? Soupirant violemment, Zion était à deux doigts de casser toutes choses l’entourant pour attirer son attention. Enfin, il l’aurait fait sans aucune hésitation si l’endroit n’était pas habité par quelqu’un que le petit Baskerville appréciait. Par chance, son vœux fut exaucer et le dit brun apparut soudainement au bout du couloir !

« Ah bah c’est pas trop tôt. Je te cherchais partout ! »

Mais Gilbert ne semblait pas pour autant être content de le voir dans les parages et encore moins dans la résidence des Nightray. Ce qu’il faisait ici ? On n’avait plus le droit de venir dire bonjour à une connaissance maintenant ? Le jumeau n’eut pas le temps de dire quelque chose que le grand homme le prit par le bras et l’entraina dans une petite course. Qu’était-il en train de faire ? Pourquoi on ne devait pas le voir dans les parages ? Surtout que l’adolescent avait fait exprès de ne pas prendre sa cape de son clan pour ne pas attirer l’attention trop pleinement… Essayant de garder le même rythme que son ami, Zion prit une mine boudeuse comme s’il n’était pas très content. Ah mais, il ne l’était pas attention !

« Qu’est-ce qu’il se passe ? Je n’ai pas le droit de te rendre visite ? »

Mais Gil ne semblait pas vouloir qu’on le voie en sa compagnie ! Surtout que quelqu’un était sur le point de croiser leur route et vu la discrétion que les deux compères étaient en train de faire, aucune chance qu’ils ne se fassent pas chopper ! Sans qu’il ne comprenne quelque chose, le grand brun poussa Zion derrière des rideaux en disant de ne pas faire le moindre bruit ! Rah mais c’était quoi ce bordel ? Quand le jumeau entendit un bonjour, il n’eut pas besoin de beaucoup réfléchir pour comprendre que la personne avait finalement croisé la route de notre Gilbert. Là, Zion lâcha encore un soupire en espérant que cette femme allait vite foutre le camp ! Comment savait-il que c’était une fille ? Bah il sait voir à travers les rideaux voyant ! Non sérieusement, cette dernière venait de prendre la parole d’une façon très amusante. Le Baskerville avait même la chance de de savoir son prénom et son métier ! Une membre de Pandora… Super !

Mais alors que l’albinos avait enfin décidé de rester tranquille et attendre que la demoiselle débarrasse le plancher pour leur foutre la paix, une petite étrangère vint perturber son silence… Alors que Zion était dans ses pensées, il vit une petite araignée se poser pile sur son nez. Ne s’attendant pas à ça, il fit un geste brusque qui entraina tout un lot de conséquence… Etant comme toujours trop brusque, il fit tomber le rideau qui lui arriva pile sur le crâne et le fit tomber sur les fesses à découvre des deux personnes en train de dialoguer. Se frottant la tête en ronchonnant plein d’insultes diverses. Quand il remarqua enfin sa gourde, le garçon leva la tête en ne sachant pas vraiment quoi dire… Bonjour ? Je suis le nettoyeur de vitre ? Non pas du tout… Que voulez-vous, c’est Zion…

« Rah Gilbert tu peux pas dire à tes domestiques de garder cette baraque propre ! Saloperie d’araignée ! »

Et ceci dit en toute délicatesse bien sur… Gardant sa tête de grincheux, il posa ses yeux sur la jeune femme aux cheveux bleus. Tiens, ce n’était pas très courant comme couleur ! Enfin, Zion n’avait rien à dire avec ses cheveux blanc…

« C’est qui celle-là ? Ta nouvelle fiancée ? »

Oui, vous ne rêvez pas. Le Baskerville avait bien essayé de faire un peu d’humour mais complètement raté dans ce genre de situation. Se remettant sur ses deux jambes, il enleva un peu la poussière sur ses vêtements avant de se diriger vers les autres humains comme s’il était chez lui. De toute façon, si cette Michiyo commençait à trop parler ou être gênante, il suffisait de la faire taire non ?

[ je l'ai fait pendant la nuit comme promis Michi ! Le coup de l’araignée, je n'ai pas pu me retenir. XD J'espère que ça vous va ! ]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Où que tu sois, je te retrouverais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   7th Août 2012, 23:03

Et bien que ce fût magnifique tout ça. La jeune fille qu’il venait de croiser était un membre de Pandora, sérieusement.. pourquoi un membre vient spécifiquement aujourd’hui alors que son pote Baskerville venait lui rendre visite ? Non seulement notre jeune homme ne savait trop quoi inventer comme excuse pour sa petite course dans le couloir mais en plus la demoiselle ne semblait pas bête du tout. Zion était repérer.. et merde ! Sans compter la super discrétion de ce dernier. Le brun n’eut même pas le temps de justifier quoique ce soit qu’un boucan monstre se fit entendre juste derrière lui. Réflexe humain et naturel que de se retourner pour voir. Hey bien quel spectacle… Voilà maintenant que l’albinos arrachait les rideaux du manoir, il voulait refaire la décoration c’est ça ? Complètement dépité face à cette situation grotesque qui n’était pas du tout amusante de son point de vu il enfouit sa tête dans son visage poursuivit d’un soupire. En plus d’être d’une discrétion digne d’Alice elle-même, le jeune garçon poursuivit en demandant qui était cette personne et si c’était sa nouvelle fiancée. Ouvrant de grands yeux surpris devant la bêtise de ce dernier il fit bien rapidement les quelques pas qui les séparaient pour lui donner une tape sur la tête. Tout en hurlant.

- Espèce d’idiot ! C’est une collègue !


Voulant rattraper son manque de discrétion et la bêtise de son jeune ami il se tourna face à la demoiselle. Sa manière de regarder le mettait mal à l’aise, il avait d’autant plus l’impression de se sentir complètement bête face à elle, qu’elle savait qu’il racontait n’importe quoi. Ainsi il préféra commencer par la vérité. Après tout son nom pouvait le sauver pour le coup. C’était bien dans ce genre de moment qu’il était content de porter encore et toujours le nom de la famille Ducale de ce manoir. Ainsi il se racla la gorge, se mettant devant yeux comme pour lui dire de se taire et donc de ne pas dire ou encore faire des bêtises. Il parla sur un ton qu’il voulait neutre, comme d’habitude quoi. Après seul les autres pouvaient déterminer la neutralité dans ses paroles.

- Heum. Je me présente je suis Gilbert Nightray, je rendais visite à mon frère. Et lui là derrière c’est un ami à moi, comme d’habitude il faisait l’idiot… Je ne savais pas qu'il y avait un intrus dans le manoir.


Il pensait ainsi faire passer cette histoire qui n’était pas tout à fait fausse en fait non ? Il était bien Gilbert, il était bien venu pour Vincent et le nain derrière lui était bien son ami qui venait le voir. Ahah quelle excuse parfaite ! Parfaitement improvisée… Traiter Zion d’idiot qui courait partout était la seule chose qu’il avait trouvée pour justifier la course dans les couloirs en fait. En espérant que Zion ne le prenne pas mal et n’essaye pas de donner son avis et tout gâcher. D’ailleurs il avait deux à lui dire à celui-là ! Il se tourna vers l’albinos pour limite l’engueuler, bien sûr le ton était légèrement abusé, tout n’était que comédie. Hors il n’a jamais été dit que Gilbert était un bon comédiens.

- Et toi pourquoi t’es ici ? Tu sais bien que je n’habite plus ici ! Tu sais l’appartement en ville !

Détourner l’attention de tout le monde quel horreur. Zion pour qu’il ne dise pas de bêtise et Michiyo pour qu’elle s’éloigne et parte à la recherche d’un intrus qui ne serait plus là. Visiblement ce n’était vraiment pas sa journée…

[Surtout Michi n'hésite pas à me dire si ça ne va pas =.= j'ai l'impression d'avoir fait de la grosse merde avec les 5h de sommeil. Si si je suis en vacances =w= -pan-]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 403
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Vincent Nightray & Michiyo Konoe
Nom du Chain : Yamane & Le Déchu
Groupes:


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   8th Août 2012, 08:19

La demoiselle aux cheveux bleus se surpris à se perdre dans la contemplation de ses ongles. Elle le savait pertinemment que cela était le plus impolie du monde de ne pas regarder son vis-à-vis lorsque celui-ci se damnait à vous expliquer quelque chose. Mais, elle ne voulait pas avouer qu’elle se sentait totalement éprise d’une colère soudaine, d’être ainsi prise pour une idiote. Bien-sûr, il était évident qu’ils s’amusaient à un âge plus avancé que le sien pour une personne, à jouer à cache cache derrière les rideaux !

M’enfin, Michiyo Konoe soupira pour la première fois de la journée, tout en déplaçant lentement son regard de l’homme aux cheveux noirs, à la personne, ou plutôt au rideau qui n’arrêtait pas de bouger, ce qui eu pour effet que la main de la femme se contracta plus fort sur sa lame. Après tout, on ne pouvait pas savoir que la réaction de la personne qui allait sortir de derrières ces rideaux serait aussi « agréable » que l’autre personne. Certes, elle savait pertinemment qu’ils verraient tous les deux, qu’elle était grandement sur ses gardes, donc par conséquent qu’elle avait du mal à les croire et qu’il risquait grandement de se retrouver avec une lame plantée entre les deux yeux.

Après tout, il était connu qu’elle n’était pas d’une patience angélique et encore plus, lorsqu’elle sentait le danger et le mensonge tout près d’elle… Bien-sûr, elle n’était pas fiable à cent pourcent et pouvait très bien se tromper, donc, par conséquent, tuer de pauvres innocents. Mais pour cela, tout son plan venait d’apparaitre lentement dans son esprit. Dans un premier temps, elle laisserait les corps au grand jour, après tout, les cacher ne ferai que de montrer son erreur. Dans un deuxième, elle se cacherait derrière la légitime défense. Ils étaient trop proches, trop suspects et paf, un réflexe naturel suite à une déformation professionnelle.

Certes, cela n’était pas très gentil pour ses pauvres victimes, mais ils n’avaient cas pas être aussi suspect que cela aussi ! Jamais, oh non jamais, cela ne viendrait à un esprit normal de se cacher derrière un rideau.
Michiyo réprima un sursaut lorsqu’elle fut sortie de ses pensées par un bruit de rideau tombant au sol, ou plutôt de fesses tombant sur le sol, dévoilant au passage, un adolescent aux cheveux blancs, qui lui rappela étrangement quelqu’un…Mais la question fut bien évidemment qui ? Depuis quelques temps, elle avait bien du mal à gérer ses vrais souvenirs et ceux qui étaient crées par les souvenirs des autres personnes… Plus cela allait, plus elle avait de souvenirs qui n’étaient pas les siens. Des pensées récoltées involontairement dans ses anciennes missions. Franchement, elle avait la désagréable impression de violer l’intimité la plus profonde des individus aussi pervers soient-ils. Elle réprimanda un dégoût dans sa gorge… Certes, Michael pouvait être utile comme espion, mais pas vraiment pour la santé mentale de sa partenaire.

En parlant de santé mentale, elle venait à douter de celle des deux personnes en face d’elle. Mais ne put se poser d’autre question à la vue dérangeant de ce qui avait causé tant de bruit et qui provoqua en elle, un rapide mouvement de recule. Presque comme un saut et une mise en garde. Oh ? Non, nous ne parlons pas de Zion, mais d’une petite bête à huit pattes rampant doucement vers la jeune femme, qui sentait, malgré elle, sa main gauche trembler sur son arme et sa main gauche lâcher son ordre de mission. Elle avala difficilement et bruyamment sa salive. Certes, elle n’avait pas peur d’hommes faisant facilement deux ou trois têtes de plus qu’elle. Mais belle et bien d’une petite araignée.

Elle tiqua, malgré sa peur apparente au mot « domestique » et eu un gros doute sur la personne qu’elle avait en face d’elle..Pourquoi venait-il à parler de domestiques tout à coup, si ce n’était pour lui mentir ? Ou, tout au contraire lui dire la vérité…Michiyo essaya de se calmer pour pouvoir de nouveau avoir les idées claires, mais se fut sans compter sur son idiot de Déchu favoris. Qui, pour ceux, qui se posaient la question, venait de laisser apparaître ses longues ailes noires à la fenêtré désormais sans rideau, la tête en bas… Franchement…
Michi lui fit donc de –non- discrets signes de tête pour lui dire de partir se cacher en espérant qu’il comprenne et ainsi ne pas lui attirer plus de problèmes qu’elle en avait déjà.

Sur ce, elle se concentra de nouveau sur ses deux vis-à-vis non sans avoir un œil sur la petite bestiole sur le plancher. Et, ce qu’elle entendit la fit rougir deux fois de suite. Ou du moins, une grosse fois. Puisqu’elle entendit le plus jeune des deux demander si elle était la fiancée du dénommé Gilbert, ce qui l’a mis mal à l’aise et celui-ci lui annoncer qu’il était Gilbert, de la famille Nightray. Cette fois, le sang lui monta aux joues pour avoir fais la plus grosse gaffe de sa vie. Ainsi, elle espéra que l’on prenne ses rougeurs pour le résultat de sa mauvaise interprétation.
Ainsi, elle du ravaler sa fierté pour balbutier quelques excuses.

« Je… Je suis ravie de vous rencontrer Monsieur Nightray.. Mais…, Oh et puis zut, je ne suis pas en tord ! Vous auriez du décliner votre identité plus tôt car vous interférez grandement avec ma mission, peut-être même qu’à cause de vous, le ou les voyous sont déjà hors du domaine ! Vous vous rendez compte de ce que cela signifie dans ces cas là ? »

Elle reprit son souffle une première fois et retint des rougeurs lorsqu’elle se rendit compte qu’elle avait donné des ordres à un de ses supérieurs et qu’elle avait prit un ton peu adorable et qu’elle c’était laissée emporter. Mais étrangement, elle n’avait aucunement de regrets, après tout, c’était lui qui n’avait pas joué le rôle du parfait gentleman correctement, en se présentant le premier ou même en ne cachant pas son « ami » derrière le rideau.

Puis, vint dans un second temps, le moment d’un soupir, en effet, Gilbert venait de la prendre pour une idiote de premier rang en « sermonnant » son soit disant ami et par la même occasion lui tourner le dos. Et si c’était elle l’intrus dans l’histoire ? Le faux membre de Pandora ? Il aurait déjà une lame au fond du cœur, ou alors serait en train de se tenir la tête de douleur en entendant les ricanements de Michael résonner de plus en plus fort.

Elle se racla donc la gorge pour attirer l’attention des deux compères et les forcer à la regarder, avec d’entrouvrir les lèvres, de les fixer avec un air méchant malgré elle et de relâcher doucement son arme.

« Quant à vous jeune homme, je souhaite, non, je veux, que vous ne décliniez votre identité, que je puisse en faire mention dans mon rapport. En cas de refus de votre part, n’attendez pas de la mienne, que je reste muette et bien élevée. »

Un sourire étira doucement les lèvres de la demoiselle, elle avait, certes l’air de ressembler à une poupée tout droit sorti d’un magasin, mais elle était loin d’être un ange et sa patience avait malheureusement des limites, qu’ils venaient tous deux de dépasser. De une, parce que si ils étaient vraiment innocents ils venaient de lui faire perdre un temps fou, de deux si ils étaient coupables tous les deux, ils l’avaient pris pour la plus belle des idiotes et de trois, elle allait encore devoir attraper un gros mal de tête.

Détournant une nouvelle fois son regard vers la grande fenêtre, elle put conclure contre son grès, que son imbécile de Chain n’avait rien compris à son message muet et se tenait, bien à son aise, la tête à l’endroit cette fois, droit comme un I en les observant tous les trois. Mais contre toute attente et à la surprise de Michi, il avait le masque étrangement sérieux, ce qui voulait dire, qu’il se tenait prêt à l’attaque.
Fermant les yeux, elle lui fit passer le message.

* Tien toi prêt, la situation est louche. Si quelque chose doit te pousser à l’attaque, ne réfléchis pas, n’attend pas mes ordres, attaque.*

Elle ouvrit les yeux, qui dévoilèrent un regard dur, qui laissait deviner, que le mensonge serait sévèrement réprimandé .


[Non, ce devrait aller, j'essai de m'en sortir. Par contre je m'excuse, je suis plus adepte de la description que de la narration.]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un merci à Nana pour le joli kit ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souviens-toi-comme-hier.skyrock.com
avatar


Masculin Messages : 555
Age : 26
Personnages préférés : Bah ça change pas.. Ozu !
Double comptes : Ayumi & Kuroi

Feuille de personnage
Nom & prénom: Zion
Nom du Chain : Black Rose
Groupes: Baskerville & Illégaux


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   20th Août 2012, 12:07

Bon, autant être dans la galère, pourquoi ne pas s’enfonce encore un peu plus hein ? Une fois sa petite remarque sortie de sa bouche concerner l’étrangère, le brun s’avança vers lui pour lui donner une tape sur le haut de la tête en commençant à crier lui montrant clairement qu’il n’était pas content. Soupirant un peu mais satisfait de sa petite farce, l’albinos se plaça aux côtés de son ami pour assister à la suite de la discussion. Après tout, Zion n’avait pas trop sa place en ce moment mais pour tout vous dire, il s’en foutait totalement ! Il était venu voir Gilbert et une pimbêche ne l’empêchera pas de faire ce qu’il voudrait ! Mais alors que l’homme prit la parole et plus précisément parla de lui, le Baskerville fit la moue en le fixant bien intensément.

« Hé ! Je suis pas idiot ! C’est toi l’idiot ici ! »

Vous avez sincèrement cru que le petit n’allait rien dire ? Bien sûr, Zion savait que ce n’était pas une remarque méchante mais cela n’aurait pas été lui si une petite remarque en compensation n’était sortie. Pis… Il n’était pas un idiot quand même nah ! Mais quittons ce sujet pour en commencer un autre comme le noiraud venait de prendre la parole.
Pourquoi était-il venu au Manoir ? Simplement que le Baskerville avait entendu certaines paroles d’un blond disant que son ami allait se trouver en ces lieux. Comme le petit n’aimait pas spécialement attendre derrière une porte, comme un grand, il avait pris la décision de se rendre au Manoir des Nightray pour le rencontrer dans l’heure qui venait. Se grattant un peu le haut du crâne et plus précisément où Gilbert l’avait frappé, il reprit la parole de son petit ton boudeur.

« On m’a dit que tu te trouvais ici. Alors j’ai décidé de venir te voir au Manoir pour te trouver plus rapidement ! Et savoir comment tu allais aussi depuis… »

Et oui, cela faisait un moment que Zion n’avait pas eu l’opportunité et le temps de quitter le terrier pour lui rendre une petite visite. S’inquiétant parfois de son état de santé, le jumeau préférait le surveiller au cas où le poison revenait on ne sait comment et que le petit devait vite faire quelque chose. Mais bon, tout semblait aller pour le mieux et c’était l’essentiel pour lui !

Mais pour le moment, un autre problème était en train de lui faire face. La fillette en face d’eux ne semblait vraiment pas commode et surtout l’envie de leur foutre la paix. Voilà qu’elle demandait son identité maintenant ! Si ses souvenirs étaient bons, son prénom n’était jamais apparu lors d’une mission et celle de la réception, jamais l’adolescent en avait parlé… Le surnom que Zion utilisait habituellement n’était aussi pas possible l’ayant déjà utilisé lors d’une précédente… Réfléchissant très rapidement, il lui répondit sur un ton calme inventant son nouveau prénom dans la seconde.

« Très bien mais ça ne te sera pas très utile. Je m’appelle Luca. »

À la poubelle la politesse ! Zion n’avait pas du tout envie de la garder avec ce genre de personne et il préférait faire comme bon lui semblait. Puis elle lui demandait quand même d’inventer un surnom dans la seconde même ! Ce n’était pas simple de trouver un prénom convenable en quelques secondes. Bon du coup, le jumeau espérait quand même que la jeune femme ne possédait pas de détecteur de mensonge car le Baskerville serait dans une mauvaise situation… Enfin bon. La tuer ne serait pas quelque chose de bien difficile s’il devait en arriver à cette extrémité.

[ Pas pu me retenir pour le surnom. X'D ]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Où que tu sois, je te retrouverais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   27th Août 2012, 03:34

La situation était mauvaise pour eux, non, en fait elle était très mauvaise ! La jeune demoiselle ne semblait pas vouloir lâcher l’affaire avec son histoire d’intrus et le brun ne savait plus vraiment quoi faire pour s’en sortir sans trop faire parler de lui à ses supérieurs. Au moins on va dire que son jeune ami avait eu le bon réflexe de ne pas donner son vrai nom. Maintenant il fallait faire attention à ne pas gaffer. Si dans le rapport de mission il était mentionné pour avoir aidé un Baskerville à s’enfuir, là c’était pire que dans la merde qu’il était. Il déglutit légèrement. Bon réfléchissions, elle ne les avait pas encore percé à jour non ? Reste à voir si elle continue de contredire ses paroles. S’apprêtant à parler, le jeune homme se stop net lorsque une ombre se projeta sur le mur en face de lui, soit il y avait quelqu’un ou quelque chose derrière la fenêtre. Tout paraissait logique, plus tôt la demoiselle semblait faire des.. signes un peu étrange. Etait-elle sur ces gardes à ce point ? Etait-elle prête à attaquer les deux hommes par suspicion. Un nouveau problème en somme se présentait au jeune homme. Comment réagir si cette dernière lâchait son Chain sur eux ? Riposter ? Comment cela finirait-il ? Sachant pertinemment qu’invoquer Raven pour se défendre serai certes efficace mais loin d’être la meilleure des idées. Son regard devint plus dur. Terminé raconter des conneries et faire l’idiot en espérant que ça passe ni vu ni connu. Michiyo semblait loin d’être une personne idiote, ainsi il fait être sérieux et le plus convainquant possible.

- Comme l’a dit Luca, il est venu me rendre visite. Je ne vois pas ce que nous avons à faire avec cette histoire d’intrusion, je ne suis pas en mission. Quant à lui, il n’est pas membre de l’organisation, un civil n’a donc rien avoir avec notre travail.

La parole était beaucoup plus dure que tout à l’heure. Ayant au passage fait attention à l’appellation du jeune homme pour que cela paraisse normal, il tourna de l’œil pour regarder une nouvelle fois vite fait le Chain qui se trouvait derrière eux. Il n’y avait pas à dire, Gilbert n’appréciait pas du tout cette situation. C’était un peu comme si on voulait les coincés. Et pourtant, il était hors de question pour lui de laisser Zion en plan. Par réflexe, il passa un main sur lui, histoire de vérifier que ses armes à feu était toujours à portée de main. A défaut d’utiliser son Chain, en cas d’extrême urgence elles étaient toujours pratiques.

- Viens Luca on y va.

Voulant à tout prit mettre fin à tout ce cirque, il prit son jeune ami par la manche pour le tirer. Comptant sur la discrétion de ce dernier pour garder le silence et le suivre sans faire des siennes. Loin d’être parfaitement à l’aise, il gardait toute son attention à ce qui pouvait se passer derrière lui. S’attendant à une éventuelle riposte de la demoiselle ou même de sa créature. Si elle attaquait, il riposterait. Finalement, pour paraitre plus naturel dans sa sortie, il s’adressa à elle.

- Bonne chance pour votre mission.


Autant l’envoyer chercher ailleurs tandis qu’eux allaient pouvoir s’enfuir tranquillement. Comment raconter à un membre de Pandora qu’on est ami avec un Baskerville et que ce dernier n’est pas si méchant que ça ? Au pire, pour ce genre de situation, Gil avait déjà imaginé dire qu’il lui devait la vie. C’était à moitié le cas non ? Si Zion ne lui avait pas porté son aide, notre brun ne serait plus de ce monde. Ainsi.. est-ce une raison supplémentaire valable pour l’aider… ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 403
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Vincent Nightray & Michiyo Konoe
Nom du Chain : Yamane & Le Déchu
Groupes:


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   14th Octobre 2012, 07:42

Si, il y avait bien une chose que la demoiselle n’aimait pas. C’était la moquerie. Que celle-ci soit sous n’importe laquelle de ses formes. Que ce soit pour se moquer gentiment, en lui envoyant quelques boutades. Ou que ce soit pour se moquer vraiment d’elle. Autrement dit, el la prenant pour une idiote de premier choix. Parfois, cela passait. La moquerie dite « gentille » ne lui faisait rien lorsqu’elle aimait bien la personne. Seulement, il y a un hic. Lequel ? Il faut bien évidemment qu’elle aime la personne. Chose difficile à obtenir.
Pour le deuxième cas, généralement, aucunes excuses ne pouvaient passer. Elle détestait cela au plus haut point. Cela devenait presque immoral de croire qu’un individu, qu’il soit membre de Pandora ou individu lambda, puisse se faire avoir par des mensonges plus gros les uns des autres. Foutaises.
Théoriquement, Michiyo faisait preuve d’un grand self contrôle pour ne pas s’énerver. Prendre des décisions à la légère. Faire n’importe quoi. Surtout, faire tout ce qui était en dehors de son éthique morale. C'est-à-dire, ne pas prendre son temps pour analyser une situation. Une personne. Comprendre ce que celle-ci pourrait répondre. Ce qu’elle aurait à cacher. Puis tout retourner contre elle. Parce que c’est bien plus amusant. Au lieu de tout dévoiler sur elle dès la première personne.

Actuellement, elle faisait tout ce qu’elle n’aimait pas. Uniquement parce qu’elle était fatiguée. Prise de doutes sur la personne qu’elle avait en face d’elle. A cause de cette touffe de cheveux blancs. Et que même si ce Gilbert était un Nightray. Elle s’en fichait éperdument. Un mensonge était un mensonge. Il était rare qu’elle se trompe sur une personne. Généralement, lorsqu’elle n’aimait pas une personne, c’était pour une raison précise. Même si parfois, il lui fallait du temps, beaucoup de temps pour trouver la raison. Lorsqu’elle aimait bien quelqu’un. C’était naturellement. Au moment précis où l’action se déroulait. Elle ne savait pas vraiment où se placer, ni comment réagir. Cet idiot de Michael c’était encore montré bien trop tôt. Et cela, malgré elle. Projetant une ombre sur le mur. Bien qu’elle lui ait fait des signes - plus ou moins discrets- pour le faire partir. Il était resté sur place. Tout penaud.

En attendant, se déroulait devant ses yeux une scène qu’elle n’attendait pas vraiment. Les deux individus étaient en train de se disputer comme des enfants d’à peine une dizaine d’année. Entre le premier qui disait que le second était un idiot. Et l’albinos qui répondait que non, c’était lui l’idiot. Il y avait de quoi devenir fou ou retomber en enfance. Elle, qui croyait que les membres des familles ducales savaient se tenir en société du fait de leurs éducations bien supérieures à celles des autres. Elle avait tout faux. Ce n’était que des enfants pourri gâtés au final. Ne sachant que faire lorsque quelqu’un leur interdisait quelque chose. Ou alors, dans le cas contraire, de très, mais alors très bons acteurs. Qui essayaient avec tant bien de mal de la faire douter de ses croyances et certitudes.

La jeune femme aux yeux bleus voulu ajouter quelque chose. Dire qu’il était temps d’arrêter leur petit jeu idiot. Mais elle n’en eut pas le temps. Du moins, le brun ouvrit la bouche avant elle. Etonnement, elle voulait presque associer quelqu’un à cette mauvaise habitude de lui couper la parole. Mais bon, ce n’était pas la bonne situation, ni le bon moment pour parler de ça. Il fallait qu’elle trouve quelque chose à répliquer à l’explication de Gilbert. Celui-ci venait de lui expliquer – sans qu’elle ne l’ait demandé- le fait que son ami « Luca » était venu lui rendre visite. Que rien ne les accommodait avec cette mission et bla et bla. La seule chose qu’elle retenait était le mouvement d’œil de Gilbert. Cet idiot de Chain c’était encore fait remarquer. Il fallait qu’il parte et vite. Un combat n’était pas prévu à sa liste de choses à faire. Tout ce qu’elle voulait, c’était trouver cet intrus, l’interroger, le sermonner et partir pour faire autre chose de plus palpitant. Les missions qu’on lui confié ces temps ci, étaient bien trop ennuyeuses et banales à son goût.

« Je ne vous ai pas demandé d’explications. Juste le prénom du jeune homme. Qui ne semble pas aller avec son visage. »

Oui, c’était comme cela. Michiyo trouvait parfois que les prénoms n’allaient pas avec la tête du propriétaire. Parfois, elle se demandait si son prénom allait parfaitement avec la personne qu’elle était. Mais le prénom de Gilbert semblait correspondre assez bien au jeune homme. A contrario, Luca n’allait pas au petit homme. Lorsqu’elle entendait Luca, elle pensait à un grand homme, avec la peau mat et des yeux bleus, très bleu. Une personne au visage exotique. Pas à un petit albinos à la peau pâle. Elle n’avait pas dit méchamment, uniquement, parce que c’était la première chose qui lui été venue à l’esprit à ce moment précis.

Apparemment, ils voulaient tous les deux partir. La demoiselle arqua les sourcils. La prenaient-ils tous les deux pour une idiote sans fond ? Quelqu’un qui ne sait pas détecter après des années en orphelinat, les mensonges ? Non, les gestes des menteurs. Elle ne prétendait pas tout savoir. Mais, les premières années, elle avait appris à détecter qui mentait lorsqu’elle demandait où avait été enterrée sa nouvelle brosse à dent. Les menteurs veulent toujours répondre le plus rapidement possible pour partir. Mauvaise stratégie. Autant lever la main et dire « c’est moi, j’avoue tout », que de faire ça. Ils ont tendance à essayer d’accorder leurs histoires. Avec tant bien de mal.

Elle fit comprendre mentalement, à son Chain qu’il devait partir désormais. Ce qu’il fit bien sûr. Il n’était pas si idiot en fait. Non, même loin de là. Uniquement parce qu’il savait pertinemment quoi faire si ils lui mentaient. Les faire parler. De gré ou de force. Demander à cet ange d’entrer dans leur tête. De scruter leurs souvenirs. De les faire capituler douloureusement.
Un sourire apparu sur ses fines lèvres lorsque Gilbert lui annonça un « bon chance » pour sa mission. Quelle ironie de la chose. Michiyo ne pris même pas la peine de réfléchir avant de laisser les mots quitter sa gorge.

« Ma mission aurait beaucoup plus de chance de réussir, si vous me disiez la vérité, tous les deux. »

Ses yeux passèrent de Luca à Gilbert, avec une étonnante froideur. Ils voulaient la prendre pour idiote. Très bien, elle aussi aller jouer. Lui tendre une perche pour un jeu, c’était être sûr qu’elle n’allait pas la refuser. Elle n’allait pas leur courir après pour les retenir. Mais elle cherchait doucement, au plus profond de sa mémoire, la dernière fois où elle avait vu une telle touffe blanche. Si, à un moment ou un autre, cela lui revenait, elle s’en servirait. Pour le moment, sa dernière phrase était une mise en garde légèrement camouflée. A eux de l’écouter ou pas. De lui donner la vérité ou non. Au risque de l’énerver.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un merci à Nana pour le joli kit ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souviens-toi-comme-hier.skyrock.com
avatar


Féminin Messages : 609
Age : 24
Personnages préférés : Break, Sharon, Jack, Gil, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom: Finn Baskerville
Nom du Chain : Naaru Irwin
Groupes:


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   16th Novembre 2012, 11:43

Parait-il que le jeune Zion a un comportement très étrange ces derniers temps. Étrange, pour ne pas dire carrément suspect. Même si son supérieur ne s'est pas exprimé en ces mots, Finn a bien compris que c'était sous-entendu gros comme une maison. Lui aurait bien rétorqué que la moitié des Baskerville, si ce n'est plus, ont un comportement étrange mais soit. Ce n'est pas un clan qui connaît beaucoup de trahisons, puisque les membres sont choisis par cette lumière et qu'ils s'accordent tous sur leur but. Alors avant de parler de traîtrise, il faudra voir de quoi il en retourne vraiment. Et ça, ce n'est pas son rôle. Lui, on lui a dit de surveiller et de rapporter. Pas plus, pas moins. Ce n'est pas à lui de juger ses camarades sur leurs actions. Enfin, pour le moment le petit Zion n'est même pas sorti de son appartement. Du coup, le contractant s’ennuie pleinement. Il n'y a même pas Naaru avec lui, ils auraient pu s'occuper. Enfin c'est peut-être une bonne chose, le Chain ayant un peu de mal à tenir en place dans ces cas-là. Tant qu'à faire, autant qu'il n'y en ait qu'un qui s'ennuie. Il n'a d'ailleurs aucune idée d'où son camarade a bien pu filer tôt ce matin. Bah. Il le saura tôt ou tard. Ce n'est pas la priorité pour le moment, et s'il devait lui arriver quelque chose de grave, il le saurait.

Pour le moment cela dit, il s'ennuie. L'ennui est un fléau. Comme la flemme d'ailleurs. Est-ce que vous avez une idée du degré de divertissement que contient le fait de resté planqué non loin d'un bâtiment sans jamais pouvoir le quitter des yeux ? Pas beaucoup. Si on devait donner une note, elle serait négative. Elle prendrait même deux moins dans la figure si, mathématiquement, cela ne les annulait pas. Tellement chiant que cela fait lpus d'une heure que le contractant, pour s'occuper, donne un âge aux gens qu'il voit passer devant lui. Et même cette activité est chiante. Mais moins que de regarder un bâtiment où il ne se passe rien. Surtout un bâtiment à moitié délabré dans Sablier. Parce que si un édifice en bon état n'est déjà pas tout à fait la chose la plus passionnante à regarder - et nous parlons bien sûr d'un édifice lambda comme on en trouve à chaque coin de rue -, alors une bâtisse dont la station debout tient plus du miracle que d'autre chose... Il en est presque réduit à souhaiter qu'il se passe quelque chose. N'importe quoi, mais quelque chose.

Et effectivement, deux secondes plus tard, Zion sort de l'immeuble. Immédiatement suivit, à bonne distance, par sa caméra de surveillance sur pattes pour la journée. Bon sang qu'il n'aime pas ce genre de mission. Sur ses propres camarades en plus. Enfin, il n'aura peut-être rien à rapporter au final, et ce sera tant mieux.
L'autre Baskerville se dirige vers un fiacre, permettant tout juste à Finn d'entendre la destination demandée. Manoir des Nightray. Qu'est-ce qu'il peut bien aller y faire ? Plus important, comment y arriver plus ou moins en même temps que lui alors qu'il vient de filer dans la voiture ? Eh bien... En en prenant une autre et en insistant sur l'urgence de la situation. Quitte à passer pour un type bizarre et à pousser un peu les chevaux. Ils s'en remettront, il en est sûr. Ne pas oublier de ne pas passer par le même chemin, il serait dommage de doubler la cible sous son nez. Et après, comme on dit, y'a plus qu'à.

Y'a plus qu'à, en effet. Une fois arrivé, aucun moyen de savoir s'il est le premier ou non. Parce qu'après tout, il a déjà fallu trouver de quoi venir, puis convaincre le conducteur que oui absolument il fallait faire vite. L'un dans l'autre, il n'a peut-être pas économisé autant de temps qu'il l'aurait souhaité. Reste à savoir s'il devrait patienter un peu dans un coin pour voir s'il a réussi à devancer l'autre Baskerville, ou s'il devrait prendre le risque de s'infiltrer maintenant dans la propriété des Nightray. Plus il passera de temps dans l'enceinte même du bâtiment, plus il aura de chances de se faire prendre. D'autant plus que l'autre jeune Baskerville n'est peut-être même pas dedans finalement. Le contractant soupire. Fichue mission. Et puis, comme visiblement il est lui aussi espionné par un quelconque espion du Destin qui surveille ses pensées, Zion débarque à peine une poignée de minutes après lui. Il semble ensuite chercher quelque chose avant de finalement, au bout d'un temps indéterminé, réussir à se faufiler dans le manoir.
Et donc, le revoilà perdu de vue. Décidément. Maintenant, plus le choix, il va bien falloir y rentrer dans ce manoir géant. Comment ?
Eh bien... Eh bien par la porte ! Hop. En se faisant passer pour un livreur quelconque avec un air un peu perdu, demander gentiment à un ou une domestique de l'aide, et filer en douce quand la personne en question tourne le dos pour aller vérifier les permissions ou qu'en sait-il.

Chose dite chose faite, même s'il n'a aucune idée du temps mis pour finalement réussir à pénétrer dans l'enceinte du bâtiment. Au moins, cela prouve qu'il n'y a pas écrit "Baskerville" sur son front. C'est toujours une bonne nouvelle. L'homme se met donc en quête de trouver l'autre Baskerville, sitôt que plus personne ne l'a dans son champ de vision. Prêt à se faire passer pour un serviteur quelconque si l'on venait à lui demander qui il est. Après tout, il y en a tellement ici.
Au moins autant qu'il y a de couloirs. Comment retrouver Zion là dedans ? La réponse tient en trois mots : hasard et chance. Ou alors une sacré rapidité et efficacité à tout ratisser, couloir par couloir. Ce qui doit être possible, à condition que le Baskerville ne soit pas rentré dans une chambre. Enfin, quand faut y aller, faut y'aller.

Et quand il parvient enfin à retrouver sa trace, c'est pour retourner se planquer immédiatement dans le couloir d'où il vient. Parce que petit Zion n'est pas tout seul, et petit Finny n'a absolument aucune idée des gens avec qui il est. Des amis ? Il ne parierait pas dessus. Du coup, seconde option, l'autre Baskerville s'est fait chopper comme un bleu.
En même temps quelle idée de se promener dans le manoir Nightray comme ça sur un coup de tête, hein ? Il va se faire tirer les oreilles. La droite pour avoir mis les pattes dans ce fichu manoir où il n'a absolument rien - en théorie - à faire, et la gauche pour s'être fait attraper. Voilà. S'il est chanceux, ça lui fera prendre quelques centimètres.

De là où il est, le contractant ne peux pas entendre ce qui est dit entre les trois personnes. A peine des bribes lui parviennent, la fenêtre ouverte pas loin couvrant le reste du peu qui l'atteint. On aura vu meilleur espion, voilà qui est sûr. Enfin, mot pour mot, les ordres étaient "ne le perd pas de vue". Pour ce qui est des oreilles... Bref. Passons, pour le moment le plus urgent est de trouver un moyen de le tirer de là. Ensuite viendra le temps des explications - ou non. On dit souvent que plus un mensonge est gros, plus il passe. Puisqu'il est tellement difficile à avaler qu'on préfère alors y croire, pensant que non, décidément, un mensonge pareil ne peut pas exister. Sauf que dans le cas présent, il faudrait ensuite avoir de sacrés talents pour l'improvisation afin de faire tenir la route au tout. Et ça, c'est une mauvaise pioche. Reste le choix deux, tenter de coller au maximum à la vérité tout en omettant - on dira cela comme ça - les détails compromettants. Du coup, il s'avance dans le couloir, pose l'air de rien les yeux sur Zion et prend ensuite un air surpris tout en s'approchant du petit groupe. Ne pas savoir qui est ennemi et qui est allié le dérange, alors dans le doute, tout le monde est ennemi. Enfin, sauf Zion bien sûr.
Théoriquement.

- Zion ! Qu'est-ce que tu fais là ?

Il s'abstient de tout "je te cherchais", "machin te cherchait", "t'as pas oublié que" et toutes leurs variantes tant qu'il n'en saura pas un peu plus sur la situation. Ce serait bête d'envenimer la situation plus qu'elle ne doit déjà l'être.
Il reste juste à croiser les doigts pour que Zion n'ait pas l'air ni surpris, ni horrifié, ni trop agacé.

[Hrp : Je m'excuse du fait que le post soit limite niveau crédibilité, j'ai un peu - beaucoup - pataugé pour tenter de lier toutes les conditions. Et j'espère que ça servira à quelque chose. Hésitez pas à dire s'il faut un truc de plus, j'ajouterai sans problème.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kwanitadena.forumactif.org/
avatar


Masculin Messages : 555
Age : 26
Personnages préférés : Bah ça change pas.. Ozu !
Double comptes : Ayumi & Kuroi

Feuille de personnage
Nom & prénom: Zion
Nom du Chain : Black Rose
Groupes: Baskerville & Illégaux


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   23rd Novembre 2012, 02:12

Franchement, la journée avait bien commencé ! Tout était bien jusqu’à que cette peste mette son nez dans des affaires qui ne la concernait pas. Non mais, elle s’était vue sérieux ? De quel droit se permettait-elle de faire la petite chef avec son air arrogant ? La situation était vraiment en train de faire péter un câble à notre Baskerville qui n’avait qu’une seule envie. Lui arracher la tête et l’exposer comme quoi personne ne peut le commander ! Les personnes se permettant de juger ainsi les autres ne pouvaient que l’énerver. Sérieusement, elle avait la tronche à porter ce prénom elle hein ? Une personne avec un prénom étranger ne lui convenait pas ? He bien, rien à foutre ! Comme l’avait dit Gil, ils allaient partir et simplement l’ignorer. Si elle venait à attaquer à main nue, le Baskerville n’allait pas se retenir pour la faire saigner. Après tout, ce ne serait que de l’auto défense comme Michiyo aurait attaqué sans aucune bonne preuve. La demoiselle faisait comme si toute la connaissance était en elle alors que justement, elle ne savait rien. Zion se retenait bien de lui faire comprendre d’ailleurs.

Bref, pour ne pas se laisser aller à ses envies, l’albinos commença donc à marcher en ignorant complètement la dernière phrase de la femme. Elle suivait, elle allait saigner. Si la petite restait là, c’était bon. D’ailleurs, Gilbert devait sérieusement commencer à voir le regard du petit en train de s’énerver et ce n’était vraiment pas une bonne chose. La dernière fois que Zion avait laissé faire ses envies, c’était quand le corps de son ami avait été empoisonné sans le reconnaitre. Vous vous rappelez de la suite d’événement et des résultats ? He bien, ce n’était pas comme s’il voulait que ça recommence une fois. Non, pas du tout ! Mais plutôt sur cette jeune femme oui. Après tout, avoir un membre de Pandora comme poupée, c’était plaisant n’est-ce pas ? Et surtout, intéressant comme espion ! Un sourire sadique apparut sur le visage de l’adolescent qui était heureusement dos tourné à cette dernière. Mais tout se chamboula en quelques secondes.

Quelqu’un venait de crier son vrai prénom et surtout de lui demander ce qu’il foutait ici. C’était une voix que le petit avait déjà entendu par le passé et il savait pertinemment que Finn était un Baskerville. Bon, maintenant c’était vraiment la merde. Sa couverture venait de voler en éclat et le petit devait vite trouver une solution. Mais le premier réflexe du petit était de…

« Bordel Finn ! Tu fais chier ! Qu’est-ce que tu fous ici sérieux ? »

Mais que c’était tout élégamment dit ! Bah oui, Zion gardait de toute manière son côté, je m’énerve vite et je dis ce que je pense sur le moment. Mais du coup, l’adolescent venait de confirmer qu’ils se connaissaient vraiment et pas d’une manière très… Sympa ? Effectivement. Le Baskerville n’aurait pas pu se faire passer pour un livreur comme son vrai prénom avait été révélé et un livreur cachant son vrai prénom… Ce n’était pas comme si c’était le cas tous les jours. Continuant de réfléchir, le petit devait trouver un moyen pour que Michiyo comprenne qu’ils ne se connaissent que sous du positif et Finn qu’il n’était pas ami avec Gilbert. L’albinos ne voulait pas apporter encore des problèmes à son ami. C’était parti pour la petite mise en scène en espérant que Gilbert comprenne.

Zion laissa échapper un petit rire qui se voulait sadique. Regardant le noiraud, il sautilla un peu sur le côté pour se mettre aux côtés de son compagnon de famille et regarder les deux personnes en face d’eux. Autant tout dévoiler comme ça, c’était fait.

« Bon comme ma couverture est cassée, je n’ai plus besoin de jouer avec vous. ~ J’ai eu les informations que je voulais !
»

Bon, il fallait aussi trouver quelque chose pour que Gil comprenne que c’était une mise en scène et que justement, Zion le prenait vraiment comme un ami et non comme un jouet. Il ne l’aurait pas sauvé en lui disant le remède à son poison sinon. La situation était tellement délicate que la moindre parole de travers pouvait mener à une bagarre. Hors, le Baskerville ne voulait absolument pas ça ! Pourquoi ? Car il se mettrait bien sûr du côté de Gilbert !

« Et oui Gilbert, je t’ai caché que j’étais un Baskerville depuis le début. Tu ne t’y attendais pas hein ? »

Petite phrase qui devrait faire buger le noiraud car ce dernier savait très bien que Zion se trouvait dans le clan opposé. Maintenant, il fallait juste que les deux puissent partir sans que la demoiselle qui se mêle de tout dise quelque chose ou encore attaque.

« On peut y aller Finn. Ça nous évitera de faire tomber une tête. »

Oui, la gaffe pouvait être présente. Zion avait bien dit une tête et non deux. Est-ce qu’on allait remarquer ce petit détail ? Même s’il était tout de même bien caché.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Où que tu sois, je te retrouverais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   1st Décembre 2012, 04:35

Bon, tout aurait pu très bien se terminer pour tout le monde et rapidement non ? Chacun allait partir de son côté sans demander son reste, sans compter que notre homme ne souhaitait pas vraiment avoir affaire à ses supérieurs si l’on découvrait qu’il avait sympathisé avec un Baskerville. La traitrise.. c’est durement puni. Mais comment expliquer que Zion n’est pas non plus aussi méchant qu’il n’y paraissait ? Ou plutôt comment faire comprendre que sa rencontre avec ce jeune garçon avait changé de ce dernier, l’éloignant un peu du clan auquel il appartenait. Bref ! Pas besoin de commencer à chercher comment se justifier, il n’en était pour le moment pas question. Sauf que, bien sûr, rien ne se passe de la manière la plus simple qui soit. Tandis que notre petit duo s’apprêtait à fausser compagnie à la dénommée Michiyo, un nouveau venu fit changer la donne. La belle affaire, il connaissait Zion, un autre Baskerville dans le paquet ! C’était quoi cette réunion-là ? Depuis quand le manoir Nightray est un lieu de rendez-vous comme ça ? Jetant un bref regard à son ami, notre homme ne mit pas bien longtemps à comprendre que rien de tout ceci n’était prévu par personne, la belle affaire. S’il ne devait pas faire attention à ses moindres faits et gestes pour éviter de s’attirer les ennuies des deux camps, Gilbert se serai volontiers frapper la tête avec la paume de sa main. S’ensuivit de magnifique retrouvaille entre les deux garçons pour finalement voir son ami s’éloigner de lui pour se mettre aux côtés de l’autre Baskerville. Gilbert eut un gros moment de vide pendant un instant, voyant son ami s’éloigner en annonçant ne plus avoir besoin de lui. Bien que la question que notre homme pourrait se poser est « il s’est servi de moi pour ? » aurait pu lui faire comprendre la situation directement, seul un air surprit lui échappa. Ne comprenant pas vraiment ce qui était en train de se passer.

Heureusement pour lui l’albinos semblait avoir tout prévu, en effet ses paroles firent comprendre à Gilbert que tout ceci n’était qu’une comédie pour que chacun puisse s’en sortir. N’aimant pas vraiment jouer la comédie ainsi, le brun se doutait cependant que c’était pour le moment la seule solution correcte pour eux, entrant ainsi dans son jeu, il garda sa surprise nettement affiché.

- Tu.. Luca ? Qu’est-ce que tu racontes ?

Ayant pris soin de garder le nom d’emprunt qu’il s’était inventé plus tôt pour paraitre plus crédible aux yeux de la fille, il recula d’un pas sans pour autant détacher son regard du duo. Bon on va dire qu’il avait assez joué sur la surprise du moment non ? N’étant pas vraiment un comédien professionnel on va dire que seul son instant lui dictait comment jouer le jeu. Se raclant la gorge il détourna le regard. Affichant maintenant une mine affligée par les sentiments. Un peu comme s’il était blessé d’avoir été mené en bateau et trahit comme ça. N’est-ce pas la réaction que quelqu’un dans cette situation devrait avoir ? Tentant de faire jouer le ton de sa voix avec son visage, il ne savait pas vraiment si tout y était, mais on va dire qu’il faisait de son mieux.

- Comment as-tu pu… Dégage. Partez.. Dégagez !


Bon Zion, c’est en toute amitié que je dis de dégager hein ? Mais on va dire que jouer l’énerver pour que tout le monde parte était pour lui la seule idée qu’il avait en tête. Ne voulant pas faire de faux pas qui pourrait provoquer un combat, car dans ce cas-là Gilbert ne se voyait pas du tout se mettre contre son ami. Il n’y aurait plus deux camps mais bel et bien trois. Comment foutre la merde en quelques secondes quoi… En espérant que Michiyo ne fasse pas des siennes et croit en toute cette histoire. Après.. allait-elle laisser les deux Baskerville partir sans faire d’histoire ? Il l’espérait. Serrant les poings, Gilbert gardait son air contrarié, jouant entre ça et la colère, gardant cependant un œil attentif sur ce qui se déroulait autours de lui…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/
avatar


Féminin Messages : 403
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert

Feuille de personnage
Nom & prénom: Vincent Nightray & Michiyo Konoe
Nom du Chain : Yamane & Le Déchu
Groupes:


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   25th Février 2013, 09:36

Il semblait évident, aux yeux de la jeune femme. Que la situation n’était pas ce qu’elle se devait d’être. Des corps qui apparaissent de chaque porte ouverte. Certaines situations ne méritaient pas vraiment d’être vécue. Le fait est, que celle-ci en faisait parti. Mensonges sur mensonges. Fausses joies. Faux sentiments. Cette histoire ne sonnait pas comme une situation pouvant se contenir dans une bouteille de verre. Il était certain, désormais, que des dizaines de questions pouvaient se poser. Qui est tu ? D’où viens-tu ? Pourquoi ne mens tu pas ? Es tu idiot au point de te laisser avoir par un présupposé Baskerville ?Et malheureusement qui sont-ils ? La seule question, qui semblait avoir de l’importance pour la demoiselle au moment précis, se contenait en quelques mots. Quels sont leurs liens ? La jeune femme avait lu quelque part, que lorsqu’une situation se concrétise, les liens existent. Qu’ils soient minces ou bien plus vastes. Certaines réponses se pouvaient d’être décemment données. Tout d’abord, elle-même, avait un lien avec si elle avait bien compris. Le jeune Nightray. Pandora. La simple évocation de cette organisation aurait du faire en sorte que le brun se range de son côté. Pas parce qu’ils étaient « camarades ». Non, cela faisait bien rire la demoiselle. Une situation de camaraderie bien inutile. Non, simplement, parce qu’ils se devaient d’avoir approximativement le même chemin. Après, les opinions, se pouvaient de diverger. Ce n’était pas ce genre d’ineptie qui pouvait déranger Michiyo Konoe. Non, elle avait appris avec le temps à se détacher de toutes opinions qui n’étaient pas les siennes. Désormais, fallait-il seulement qu’elle fasse le vide dans son esprit pour pouvoir analyser convenablement la situation présente. Difficile idée. Les poings de la demoiselle se serraient assez fort pour faire blanchir ses phalanges. Voilà, simplement faire le vide dans son esprit. Ils n’existaient pas. Les écouter ne servait pour le moment à rien. Tout ce qu’ils pouvaient raconté n’étaient que mensonges à répétition. Suffisait-il désormais de mettre en place ce stratagème qu’elle faisait souvent. Ne pas écouter les paroles, ou alors simplement d’une oreille distraite. Se focaliser dans un premier temps sur les expressions du visage. Les intonations de voix. Si des mots peuvent mentir sans grandes difficultés. Un tremblement dans la voix, lui, peut tout faire caboter. Certes, elle ne se prétendait pas chasseuse de menteurs. Mais généralement, cette technique lui valait des résultats conséquents. Le souci majeur, voire même peut-être l’unique souci était celui de ne plus faire attention aux paroles. De l’oublier par conséquent et de ne savoir déceler les moments où le menteur se vend lui-même. Pourtant, la jeune femme ne se sentait pas obligé de faire preuve de stratagème. Si Pandora formaient des combattants plus puissants et intelligents les uns des autres au fur et à mesure des générations. Elle ne savait convenablement former des acteurs, au grand damne de la demoiselle. Bref, elle avait bien l’impression que cette histoire n’était qu’une bien grande mascarade. Des enfants qui s’amusaient à un jeu qu’ils ne pouvaient maitriser. Bien qu’à plus d’une vingtaine d’année, commencer de tels jeux pouvait traduire un souci mental conséquent. Une théorie bien vite détruite par l’arrivée d’un nouveau.

Les yeux de la jeune femme quittèrent lentement le sol qu’ils avaient choisi comme point d’encrage. Longeant doucement le corps svelte, mais bien petit du jeune homme. Rare étaient les personnes où la demoiselle n’avait pas à baisser les yeux. Pourtant, elle pouvait distinguer des muscles seyants. Non. Ce n’était pas un enfant. Il devait avoir environs son âge. Son âge véritable. Ou peut-être moins. Mais ce n’était plus un enfant comme l’albinos qui lui donnait une furieuse envie de le faire taire de gré ou de force. Fatiguant. Ce gosse était tout simplement fatiguant. S’il tapait dès le berceau dans les Baskerville. Pandora n’aurait bientôt plus de soucis à se faire. Effaçant alors toutes pensées psychotiques de son esprit, Michiyo continua d’observer en silence le nouveau venu. Cheveux brun, yeux bleus. Il pouvait lui rappeler quelqu’un, mais sans plus. Un physique banal comme nous pouvions en croiser n’importe où en ville. Voilà quelque chose qui pouvait ressembler un peu plus à des personnes assez intelligentes pour se fondre dans la masse. Alors, il ouvrit la bouche. Ne pouvait-il pas se taire lui non plus ? La demoiselle se retient de soupirer. Apparemment, elle avait disparu soudainement du champ de vision et l’attention se focalisait uniquement sur les trois autres personnes. Autant se taire et écouter ce qu’ils avaient à dire dans l’ombre. Oubliant quasiment que son Chain se trouvait dans les alentours. Celui-ci se contentant d’observer la situation de loin voire de très loin. Voilà une information, si l’on pouvait appeler cela une information. Le gamin s’appelait donc Zion. Vu l’empressement dans sa voix, le nouveau venu n’avait donc pas menti. Apparemment, les liens se resserraient de plus en plus. Michi ne savait pas réellement ce qu’il se tramait entre ces trois personnes. Mais c’était bien loin d’être légal. De plus la suite de la phrase pouvait prouver que la présence de l’albinos n’avait rien de prévue ni de normale. Bon, ce n’était pas vraiment une nouvelle. Mais c’était toujours cela de pris. Nouvelle information. Décidément, elle n’aimait pas la voix enfantine du jeune adolescent. Il ne fallait plus qu’il commence à muet pour que sa voix soit moins insupportable. Le nouveau s’appelait donc Finn. Aucun souvenir de ce prénom. Elle ne l’avait donc jamais croisé ou alors, il n’était pas intéressant.

Les mots sortirent alors rapidement de la bouche du garçonnet. Michiyo en profita pour attacher ses cheveux tout en le fixant. Est-ce qu’il mentait ou non ? Apparemment, sa couverture venait de voler en éclat, il avait toutes les infos qu’il souhaitait. Qu’il avait menti depuis le début au jeune Nightray peut-être, non, certainement trop naïf. Bon, faisons le tri entre les deux phrases. Il n’avait pas l’air de trop mentir. Mais la jeune femme avait un petit quelque chose qui la chiffonnait. Juste un tout petit élément. Alors, une nouvelle fois, elle retint un soupir, n’ouvrit aucunement la bouche, avant d’avoir entendu toutes les phrases qu’avaient à répondre les deux autres. Ce fut donc Gilbert Nightray à qui la parole revient. Voyons, es-tu un si mauvais acteur que cela, enfant des Nightray ? Bon dieu. Elle venait de trouver ce qui pouvait autant la gêner. Malgré leurs intonations de voix et leurs visages, c’était leur discours qui ne collait pas véritablement. Première hypothèse venant des paroles de l’albinos. Depuis, quand, un Baskerville faisait toutes ses petites recherches dans le dos des autres ? Sans que l’autre ne soit au courant. C’est assez mauvais comme mensonge, mais pas du tout plausible. Deuxième indice : Mr Nightray sait feindre les sentiments certes, mais son discours est loin d’être assez cohérant. Prenons la situation présente. Deux personnes A et B sont des Baskerville. Quant aux personnes C et D sont des membres de Pandora. D, analyse simplement la situation en ne prononçant mots. C quant à lui, se contente de mettre dehors deux membres des Baskerville après qu’ils soient venus dans son domaine. Tout en sachant que AB+C= mauvais équation étant donné que les idéaux ne sont pas les mêmes. En somme, C, n’est pas du tout un bon menteur. Alors, cette fois ci, après s’être faite oubliée durant de longue minute où elle aurait pu mettre les voiles. L’insolence de la jeune femme avait repris le dessus sur sa conscience.

« Depuis quand un membre de Pandora, possédant l’un des plus puissants Chain connu jusqu’à ce jour de surcroît. Met à la porte de chez lui comme une jeune fille effarouchée deux membres des Baskerville ? »

La phrase avait été lâchée simplement sur un ton ennuyé. Ce petit jeu, lui semblait bien long désormais. Et la jeune femme n’était pas connue pour sa patience. Ses nerfs continuaient lentement à ne plus tenir. Il fallait qu’elle se contienne encore un peu. Juste quelques minutes avant de hurler sur ses trois imbéciles. Que même si elle était une femme. De mauvais caractère certes, elle n’était pas pour autant une idiote finie. Longtemps elle s’était amusée à regarder les individus de son entourage pour voir qui pouvait mentir ou non. Longtemps, cela n’avait pas fonctionné. Puis, elle avait pris l’habitude de se fier à ses instincts pour comprendre. Depuis, elle prenait le temps d’analyser tous les morceaux d’une situation avant même d’ouvrir la bouche. Or, elle n’en pouvait plus. Mensonges, mensonges et encore mensonges.

« Mais surtout, tenez moi au courant si une autre personne doit arriver. On pourrait se faire une petite « thea party » avec des petits gâteaux ».

C’était bon, elle n’en pouvait plus. Dire qu’elle pouvait simplement courir après un ou deux contractants illégaux avant de les tuer ou de les ramener vivants selon son humeur. Au lieu de faire le tri entre le vrai et le faux dans une histoire où elle n’avait même pas choisi de se trouver. S’appuyant alors délicatement contre le mur, elle oublia bien vite qu’elle était le but principal de sa mission ? Vérifier l’identité de l’intrus. Au fond, elle l’avait déjà fait. Il s’agissait de Zion- certainement quelque chose- Baskerville. Sa mission était terminée. Elle pouvait se contenter de partir comme ci de rien n’était. Comme ci elle n’avait jamais rencontré deux membres du clan opposé. Or, Michiyo avait subis la même formation que les autres membres de Pandora et ne pouvait pas laisser deux membres des Baskerville en liberté. Pourtant, elle ne pouvait amplement pas se défendre contre eux. Et, laisser sa vie n’était pas dans la liste de ses priorités. Il fallait donc gagner du temps, avec un peu de chance, d’autres de ses coéquipiers arriveraient.

« Bref, que peuvent bien chercher deux membres des Baskerville dans le domaine de l’une des grandes familles ducales. Et, qu’est ce qui peut bien pousser le jeune Gilbert Nightray à vouloir les aider à s’enfuir ? »

Même si Michiyo n’était pas certaine à 100% de ce qu’elle avançait. Son caractère ne lui permettait pas de ne pas fouiller un peu plus. Ce n’était pas vraiment à son avantage, mais la jeune femme ne pouvait jamais rester sur des questions et encore moins avouer qu’elle avait tort. Prier était actuellement la seule chose qu’elle pouvait faire en silence. Ainsi qu’attendre patiemment la venue de membres de Pandora qui ne viendraient peut-être jamais. Sa seule chose était de parler encore et toujours pour gagner du temps. Puisque s’avouer vaincue et capituler ne faisait guère parti de son registre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Un merci à Nana pour le joli kit ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://souviens-toi-comme-hier.skyrock.com
avatar


Féminin Messages : 609
Age : 24
Personnages préférés : Break, Sharon, Jack, Gil, Elliot

Feuille de personnage
Nom & prénom: Finn Baskerville
Nom du Chain : Naaru Irwin
Groupes:


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   20th Avril 2013, 12:34

Et hop, Zion qui gueule, pour changer. Surtout que la question serait plus qu'est-ce qu'il fout ici, avec deux membres de Pandora. Mais soit, puisqu'ils sont grillés tous les deux - deux boulets, il n'y en aura forcément pas un pour rattraper l'autre -, c'est qu'il est plus temps de fuir que de se livrer à une dispute. Heureusement, pour cette fois l'autre Baskerville semble penser de même puisqu'il n'insiste pas et se place du côté de Finn. S'en suit un échange de dialogues où le brun a bien du mal à discerner le vrai du faux, choses qu'il faudra tirer une clair une fois hors des griffes de Pandora. L'autre Nightray ou Pandora ou qu'importe semble choqué par le comportement du petit Baskerville albinos, qu'il appelle d'ailleurs Luca. Et leur dit tout bêtement de partir, au lieu de... Bah, au hasard, sortir une arme et dégommer Zion avant qu'il ne répète tout ce qu'il aurait pu entendre vu qu'il vient d'avouer être un espion. Ce à quoi Finn ne croit pas vraiment au passage, sinon on ne lui aurait pas dit de surveiller l'albinos. Enfin, logiquement. Après, ce n'est pas à lui d'en décider. Pendant ce temps là, la seule femme se rattache les cheveux. Est-ce que c'est une contractante, est-ce qu'elle est armée ? C'est moche à dire, mais s'il fallait blesser l'un des deux ennemis, ce serait la femme. Pas forcément parce qu'il y a moins de chances qu'elle soit armée, ce qui est faux vu que Pandora recrute indiférement hommes comme femmes et qu'elle n'a pas l'air non plus d'être juste une civile. Elle a juste, probablement - et évidemment, cela peut toujours être démenti - moins de force que l'homme. Donc plus facile à atteindre si on la prend par surprise et moins suceptible de répliquer fort. Même si, dans tous les cas il préfèrerait ne pas avoir à se battre du tout, filer d'ici et laisser Zion rendre les comptes qu'il a à rendre avec leurs supérieurs. Traîner - potentiellemnt du moins - avec Pandora, cela risque de mal se passer. Finalement, c'était peut-être une mauvaise idée de ne pas être venu accompagné de Naaru. Ils ne se seraient pas introduits à deux dans le manoir, mais le Chain aurait pu être dans les parages, pas très loin au dehors. Trop tard pour songer à cela.

La jeune femme qui avait été silencieuse jusque là s'exprime finalement. Et il est clair que dire ce qu'elle dit à voix haute n'aide pas à rendre la situation plus crédible. Elle ajoute quelque chose de très intéressant sur le fait que le grand brun, qui est bel et bien un Nightray finalement, veut les aider à s'enfuir. C'est Zion qui va avoir des ennuis. Le Nightray aussi peut-être, mais ça, le contractant s'en fiche. Son jeune camarade, peut-être un peu moins et ce serait sûrement très intéressant à observer s'ils en avaient le temps. Qu'ils n'ont pas. Bref. C'est qu'il est l'heure pour eux de partir.

- On ne cherche rien du tout, on partait justement.

Le Baskerville sort rapidement une petite lame qu'il lance sans attendre en direction d'une des jambes de la femme, et il attrape son comparse par la manche, le forçant à le suivre, pour démarer au pas de course sans plus attendre. Il ne prend même pas la peine de s'assurer qu'il ait ou non touché sa cible et tourne dans le premier couloir qu'il croise. Comment sortir d'ici ? Aucune idée. A dire vrai, il compte un peu sur Zion - au pire, il y a des fenêtres partout -, qu'il ne relâche pas immédiatement. Ce qui ne l'empêche pas de le menacer quand même :

- Je t'assomme si tu ne me suis pas, Zion.

Il lui relâche alors la manche, parce que c'est plus pratique pour courir, néanmoins prêt à mettre sa menace à exécution très rapidement. Il n'a absolument aucune envie de perdre du temps avec un petit albinos récalcitrant. Embêter Zion, c'est marrant, mais seulement quand ils ne sont pas potentiellement poursuivis par des méchants. Enfin, des gentils-méchants. Des ennemis quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kwanitadena.forumactif.org/
avatar


Masculin Messages : 555
Age : 26
Personnages préférés : Bah ça change pas.. Ozu !
Double comptes : Ayumi & Kuroi

Feuille de personnage
Nom & prénom: Zion
Nom du Chain : Black Rose
Groupes: Baskerville & Illégaux


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   21st Avril 2013, 06:29

La journée avait pourtant bien commencé et surtout d’une bonne intention venant prendre des nouvelles d’un ami. Alors, pourquoi est-ce que le destin avait-il décidé d’avoir un rendez-vous au beau milieu ? D’abord, une membre de Pandora qui venait poser de drôle de question alors que deux personnes étaient juste en train de marcher dans les couloirs du Manoir. Suspect ? Bah non sinon toute la famille le serait… Marcher, mais quel crime mon dieu ! Heureusement que notre albinos arrivait à garder son calme car là, il aurait juste envie de voir le sang de cette femme couler dans les couloirs de la bâtisse. Attendez, Zion sait garder son calme ? He bien, il faut croire que oui quand il s’agissait de mettre en danger son ami. He oui, notre bonhomme n’était finalement pas si égoïste que ça au final.

Si un seul membre était là, ça aurait été, mais cet imbécile de Finn venait de tout casser dans son plan qui commençait si bien ! Déjà, il venait de casser sa couverture en l’appelant par son prénom et voyant très bien qu’il ne faisait pas qu’une visite de courtoisie. Dans le même mouvement, Gilbert venait de prouver que la comédie n’était pas son fort. Tout comme Zion en fait. La réponse que l’homme venait de donner, ressemblait sérieusement à une dispute de couple comme si le Nightray venait de voir l’amant de Zion apparaitre d’un coup ! Premièrement, l’adolescent n’était pas de ce bord et deuxièmement, jamais il ne serait assez bête pour se faire emmerder tous les jours de sa vie par Finn ! Non, mais il ne fallait pas rêver non plus ! Sur ce, l’adolescent essaya de paraitre le plus calme possible affirmant simplement un sourire sadique comme pour bien faire comprendre que oui, il l’avait eu dans le cul sur sa véritable identité.

En suivit une question de la dite Michiyo. Zion allait dire quelque chose, mais une petite parlotte se fit entre les deux retardataires sur l’heure du thé. Faisant un soupir de lacement, au moins le jumeau n’aurait pas besoin de dire quelque chose que le brun viendrait rapidement casser ou encore pire, avoir des problèmes avec le chef des Baskervilles. Attendez, en fait le chef ne lui faisait pas du tout peur vu sa carrure. C’était presque à en rire pour dire la vérité. Puis tout alla trop vite pour la rapidité d’esprit de notre tête de mule. Finn venait de sortir une arme de la poche et ce dernier fit de grands yeux en pensant qu’il pouvait blesser son ami. Heureusement, Zion n’eut pas le temps de faire quelque chose de stupide que le petit couteau partit en direction de la jeune femme aux étranges cheveux bleus. Cette fois-ci, un soupir de soulagement sortit de sa bouche malheureusement pas très discrètement.

Sans perdre une seconde, notre ami se fit prendre par la manche et une course commença dans les couleurs de la famille Nightray. Si Zion ne le suivait pas, le coéquipier allait l’assommer ? He bien, l’esprit d’équipe n’était pas le fort de Finn ? Bon, ce n’était pas celui de l’albinos qui était encore pire…

« Oh ça va hein ! Je t’ai rien demandé ! On va sortir par la fenêtre. Ça ira plus vite. »

Se faisant enfin lâcher la manche, le contractant tira la tronche avant de se diriger vers le premier étage, là où un arbre était très facile d’atteinte. Montrant la fenêtre encore ouverte, le Baskerville n’hésita pas une seconde à sauter sur la branche la plus proche de prenant pas la peine de demander à Finn qui allait passer en premier. En deux ou trois mouvements, les voilà en bas de l’arbre en train de filer avant que d’autres membres de Pandora ne rappliquent. Bon, la prochain fois il sera encore plus discret et n’hésitera pas à avoir une couverture en bonus. Tout ce qu’il espérait, c’est que Gilbert n’ait pas trop de problème par sa faute…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Où que tu sois, je te retrouverais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Féminin Messages : 1151
Age : 24
Personnages préférés : Gilbert ! Glen and Elliot.~
Double comptes : Curtis Baskerville

Feuille de personnage
Nom & prénom: Gilbert Nightray
Nom du Chain : Raven
Groupes: Famille Nightray/ Membre de Pandora


MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   13th Juin 2013, 05:45

Bon d’accord, Gilbert était un bien piètre comédien et ? D’accord, il avait aidé un Baskerville pour qu’il puisse s’échapper sans se retrouver à Pandora et ? Il n’était pas un traitre pour autant non ? Ce n’était pas comme s’il avait soudainement décidé de venir en aide à tous les Baskerville ou mieux tient, rejoindre leurs causes. Non, il avait fait tout ceci pour un ami, ce dernier qu’il espérait bien voir un jour quitter ce clan maudit. Ah clan maudit, si seulement il savait, dire que notre homme était lui-même un membre de cette famille. Et ce depuis si longtemps, destiné à devenir Glen le voilà maintenant dans les rangs de ceux qui le combattent. Bref, qu’importe. La situation était au finale délicate pour lui, puisqu’il avait joué la comédie pour cacher le nom de Zion ainsi que son appartenance aux Baskerville, pour finalement faire mine de vouloir juste les mettre dehors, outré de se savoir trahis. Quelqu’un qui  connaissait notre homme saurait pertinemment que ce ne serait pas le genre d’attitude qu’il aurait d’habitude. Loin d’être le froussard qu’il était enfant, notre homme avait sût prendre en assurance et faire face à bien des situations. En l’occurrence se battre ne le dérangeait pas, non seulement il savait manier les armes à feu, mais en plus il avait à ses côtés un Chain Ducale, certes contraignant sur la consommation d’énergie pour l’utiliser, mais très pratique sur bien des points. En sommes, tout était contre lui pour prouver qu’il n’avait pas la bonne attitude en faisant mine de les chasser. Surtout que savoir qu’un autre Baskerville était dans l’histoire ne l’arrangeait pas vraiment, en plus de la venue de Michiyo, en bref c’était la total.

Se trouvant lui-même idiot de sa réaction. Notre brun ne savait trop quoi espérer de la suite en fait. Est-ce qu’il allait lui-même s’en sortir sans des questions sur le pourquoi du comment ? Comment expliquer que ce gamin, pas si gamin que ça n’était pas vraiment du côté des Baskerville. Certes il avait dût obéir aux ordres et s’en prendre à des membres de Pandora mais voilà… Bien trop compliquer à raconter. Surtout que la jeune femme semblait être le genre de personne loin d’être bête, quoiqu’un peu trop sûre d’elle. Le mieux aurait été de vite partir. Mais les faits étaient là, il fallait faire avec. D’ailleurs, il était déjà à moitié démasqué, le nouveau Baskerville semblait un peu tomber comme un cheveu sur la soupe pour embarquer Zion bien que lui aussi intrigué par cette histoire. Super. Compris, il ne retournerait plus jamais dans ce manoir, c’était terminé ! Au moins, ils allaient pouvoir s’en sortir sans se battre ? Etrangement, cela ne pouvait que lui faire plaisir qu’un combat ne s’engage pas, ne pouvant pas non plus se retourner contre sa collègue. D’ailleurs, c’était peut-être pour cela que par instinct il se précipita sur elle pour au moins la pousser et qu’elle ne se fasse pas toucher par la lame envoyé par le dernier venu ici. Bon, il ne pouvait pas rester les bras croisés encore une fois non ? C’était terminé la comédie, de toute façon il n’était pas bon pour ça.

Jetant un regard à la demoiselle, le brun ne lui lâcha pas le moindre mot. De toute façon il n’avait rien à dire et ne voulait pas se justifier. Il n’était pas un traitre. D’ailleurs sortant son arme à feu, n’hésitant pas à courir vers la fenêtre par où les deux fuyard c’étaient échappé pour tirer. Bien sûr, ce n’était pas l’albinos qu’il visait. Ou du moins il faisait peut-être semblant de le louper. En tout le deuxième lui était vraiment pris pour cible. C’était un ennemis voilà tout. Sauf que bon voilà, un flingue ça n’a pas de portée éternelle, tout comme la vue. C’est pour cela que notre homme abandonna très vite de tenter de les toucher, ces derniers allant rapidement disparaitre dans les jardins puis dans la nature. La mine renfrogné, Gilbert n’était pas vraiment ravi au final de cette journée. Pas grand-chose d’intéressant, plutôt des ennuis. Soufflant un coup. Il se contenta de soupira un coup avant de lâcher pour sa collègue.

- Pas besoin de me demander des explications j’en donnerais pas. Sache juste que je pense que ce gamin peut quitter ce clan qui ne l’intéresse pas.

Pourquoi lui dire ça ? Ce n’était pas faux dans un sens il le pensait vraiment. Après le pourquoi du comment ne la regardait pas. Il voulait juste souligner ce fait. Il n’était pas devenu l’ennemis de Pandora, du moins pas aux dernières nouvelles. Haussant les épaules, bien que ne semblant toujours pas ravis des derniers évènements, notre homme se décida à prendre la direction de la sortie pour rentrer chez lui…

[Longtemps pour quelque chose de bien court, en tout cas je ne sais pas si Michi tu veux conclure ce rp, sinon le sujet sera verrouillé !]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne perd pas de vue qui tu es ( PV Zion )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Manoir Nightray :: ♠ Hall & Couloirs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit