AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Le manoir du sacre qui n'est pas si sacre que ça ! [Pv Valentin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Féminin Messages : 144
Age : 22
Personnages préférés : Leo , Elliot, Oz, Gilbert, Vincent, Xerxes
Double comptes : Kurana Barma

Feuille de personnage
Nom & prénom: Edwina Phatom
Nom du Chain : Neal Unlight
Groupes:


MessageSujet: Le manoir du sacre qui n'est pas si sacre que ça ! [Pv Valentin]   28th Mai 2012, 01:10

Manoir du sacre, manoir du sacre… ça n’a rien de sacre ! Pense notre chère Edwina en le regardant plein de mousse, soit ils entretiennent très mal, soit bah la végétation n’est vraiment pas normale ici, ou alors y a une grève des jardiniers aussi... Elle regarde partout, sa coéquipière n’est toujours pas là en plus, bah pas grave ! Edwina est assez grande pour se débrouiller toute seule ! En plus ça lui fait sécher les cours que demander de plus ? Elle s’assoit sur le rebord d’un mur tout en se remémorant sa matinée bien mouvementée tout en attendant la personne avec qui elle fait équipe.

Ce matin là il avait plu dans la nuit, donc le sol était bien trempé, elle se voit encore perdre l’équilibre comme un idiote sur les pavés de Pandora, par chance son valet la retint en se moquant bien d’elle. La Phantom rentre dans le bâtiment pour prendre la mission qui lui était destinée, mais comme elle est jeune et nouvelle, la brunette a encore droit à une « nounou » Non mais ils croient quoi qu’Edwina n’est pas capable de se battre seule ! Bon certes elle faillit royalement se vautrer il y a peu, mais c’est la faute de ce stupide pavé glissant, puis quelle idée de mettre des pavés ils ne savaient pas que ça glisse ça ! Bref on s’égare là… Après avoir lu l’explication de sa mission, qui a lieu dans le manoir du sacre.

« Ouha ça doit être classe là-bas pour porter un nom pareil.. »

Dit-elle avec des étoiles plein les yeux, donc on comprend pourquoi elle est bien énervée quand elle l’a vu réellement ce manoir, non mais vraiment qu’elle déception... Bref ! Il y a une activité bien étrange là-bas, comme quoi des grondements se font entendre en échos là-bas.

« Bah surement une meute de chat.. »

Dit-elle en soupirant dans toute sa grâce, oui elle aurait aimé un truc qui pète un peu quoi, qui dès qu’on la lit on ressent des frissons, ou on fait équipe avec un super coéquipier que tout le monde connait, qu’on tourne la tête dès qu’on entend son nom. Bah non là pour Edwina c’est juste une mission de routine banale.

Voilà, maintenant pourquoi Edwina se trouve ici sur un mur à attendre tranquillement en balançant ses jambes dans le vide en regardant le paysage laissé complètement à l’abandon ici. Bon elle peut affirmer un truc déjà !

« Ce n’est pas une grève des jardiniers c’est sûr, mais qu’ils apprennent à s’occuper de ce gros truc, avec un nom pareil ça devrais avoir un minimum de classe ! »

Oui Edwina ne se remet absolument de sa déception de ce manoir, pourtant c’est qu’un nom… Mais bon parfois Edwina peut bien s’accrocher à un détail inutile et bien s’y accrocher au point que parfois son valet lui-même laisse tomber.

« Bon il en met du temps, non mais il leur faut des montres à tous ces membres! »

Oui depuis qu’elle commence son travail, elle est toujours à l’heure contrairement à certain, à croire vraiment que c’est le truc des ancien de bien faire languir les petits nouveaux. Mais il est ancien ce Valentin ? Bah oui après tout Edwina ne sait rien de cet homme ni même à quoi il ressemble, ni même son âge… Comment elle va faire ?

« Bah vu le nombre de gens qui se pointent ici ça va être facile vu que… CET ENDROIT EST DÉSERT ! »

Oui Edwina s’énerve, pauvre homme qui va arriver, il va avoir droit à une crise d’une gamine de 16 ans, si c’est pas mignon, non ?


Edit Krestell : On fait attention à son orthographe, merci ! J'ai corrigé tes quelques fautes mais fais attention à l'avenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/


Masculin Messages : 116
Age : 20
Personnages préférés : Vincent, Gilbert & Will of Abyss.

Feuille de personnage
Nom & prénom: Valentin Anderson
Nom du Chain : //
Groupes: Membre du Pandora.


MessageSujet: Re: Le manoir du sacre qui n'est pas si sacre que ça ! [Pv Valentin]   18th Juillet 2012, 01:13

« Tout est comique et c'est ça qui est terrible ! »

Le manoir du Scare... Bien sûr ! Et puis quoi encore ? On lui demandait de se rendre là-bas, comme ça, de but en blanc. Comme s'il n'avait que ça à faire ! Mais non, il avait d'autres chats à fouetter, figure-vous, et certainement pas une mission quelconque à régler. Enfin... D'après ce qu'il avait compris, c'était surtout pour surveiller une nouvelle qu'il y allait. Encore plus haut perché comme excuse, tient ! On pensait vraiment qu'il avait la tête à ça, hum ? La tête à aller se faire chi** lors d'une mission simplement pour le plaisir de surveiller une petite dame empotée et cruche ? Enfin... Peut-être Valentin allait-il trop vite en besogne puisqu'il ne connaissait même pas la jeune femme qu'il allait rencontrer au manoir du sacre. Il jeta un coup d'oeil rapide à sa montre: il était en retard. Mais en même temps, il n'allait pas se presser d'avantage. La ponctualité il se la mettait là où vous savez. Et puis ce matin il avait eu quelques petites choses à régler avant de partir. Bah oui, vous croyez quoi ? On lui disait qu'il devait partir en mission, ok, super, génial, merveilleux même. Mais en attendant, il n'allait pas partir avec tout ses soldats, hein ! Il avait du organiser un peu le tout avant son départ, surtout que le Manoir du Sacre, ce n'était pas la porte à côté, hein. Pas le temps de se reposer ou de préparer des affaires, on l'avait informa de sa mission avec une certaine... Oh ! Il ne se rappelait même plus du nom de la jeune femme avec qui il devait faire équipe, ça ne l'avait pas percuté. Une... Edwa ? Eda ? Un truc qui finissait en « a » en tout cas ! Il lui demanderait de vive voix, ce serait alors officiel, pas de quoi en faire un fromage ! Si elle-même ne connaissait pas son nom il n'en ferrait pas son drame, ils ne se connaissaient pas, ces choses-là arrivent. Surtout quand on s'en fou, hein, Val' ? Valentin grommela entre ses dents. Il détestait que sa conscience vienne ironiser comme ça, de temps en temps, formant quelques pensées agaçantes dans son crâne.

Lorsqu'il arriva audit manoir, il leva un sourcil. Il n'était jamais venu dans les environs et ne c'était pas attendu à se que ça soit aussi... délabré. La végétation poussait sur tout les murs du manoir, le lierre, les ronces, des plantes inconnues aux yeux de Valentin... Certaines fenêtres n'avaient plus de vitres, l'intérieur était sans doute poussiéreux et sale, toiles d'araignées et autres bestioles avaient sans doute élus domicile. Rien de bien charmant en tout cas. Bon, maintenant il s'agissait encore de trouver la demoiselle qu'il était chargé de surveiller. Car oui, Valentin prenait cela comme une corvée désagréable, du baby-sitting. Il n'était pas là pour ça, lui ! Il voulait du sérieux. Pourquoi l'avait-on envoyé ici alors qu'il serait bien plus utile ailleurs ? Le jeune homme poussa un soupire las et s'avança au milieu de ce qu'il appela les ruines. Pourtant ce manoir tenait encore debout, solide bâtisse. Mais il était tellement délabré, abandonné que... Bon, on pouvait qualifier cela de ruine. Le jeune homme tourna la tête. Il se trouvait à l'entrée, mais toujours personne. L'attendait-elle à l'intérieur ? Ce serait bien stupide, ils étaient censés se retrouver avant d'entrer, non ? Bon sang ça n'allait pas être facile encore toute cette histoire et ça commençait déjà à taper sur le système de Valentin. Il se retourna vivement en entendant une phrase rageuse dont le dernier mot avait été, semblait-il, crié. Ne me dites pas que... Valentin se dirigea d'un pas rapide jusqu'à l'endroit où il avait entendu cette phrase pour découvrir une jeune fille, assise sur un muret à attendre. Ne me dites pas que c'est cette gamine ?! En plus elle fait déjà tout un vacarme ! De plus en plus renfrogné, Valentin s'avança jusqu'à la demoiselle et se racla bruyamment la gorge afin qu'elle se tourne dans sa direction. Il ne manquerait pas de la sermonner sur son manque de discrétion.

« Si cet endroit était désert, je ne pense pas qu'on nous y enverrait en mission, IDIOTE ! D'ailleurs, arriver en retard c'est de bon ton, alors si tu nous fais un caprice pour ça, tu fais fausse route pour ton avenir car patience est mère de sûreté. Alors maintenant, tu baisses d'un cran et tu me suis, okay ? J'ai pas que ça à faire de surveiller une gamine. »

Valentin n'en revenait pas d'avoir dit « Patience est mère de sûreté. » Lui même s'énervait quand les gens étaient en retard. Ceci dit, il ne se mettait pas à crier dans lieu où il était envoyé en mission parce que les gens n'arrivaient pas. Enfin bref... Les choses étaient clair comme ça. Valentin ne savait même pas si c'était elle qui était sa partenaire de mission, mais si ce n'était pas le cas il lui aurait au moins remonté les bretelles. Mais elle semblait être seule ici, c'était donc elle sans aucun doute. Une équipe de Pandora était à l'intérieur pour leur dégager un peu le terrain mais ils allaient sans doute bientôt partir. Ils seraient alors seuls, perdus dans ces ruines à la merci de la chose qu'il devait chercher. Un Chain, encore, n'est-ce pas ? Valentin ne c'était même pas intéressé au motif. Il jeta un coup d'oeil méprisant à la jeune fille mais parla d'un ton un peu radouci:

« Je suis Valentin R.Anderson. Saches que je ne suis pas ici pour le plaisir mais parce qu'on m'a demandé de partir en mission avec toi parce que tu étais un peu nouvelle. Mais j'ai d'autres chats à fouetter alors tu as intérêt à ne pas compliquer les choses. »

Valentin ne voulait pas lui demander quel était le motif de la mission. Question d'amour propre, sans doute. S'il demandait, il allait passer pour un ignorant. Et il ne le souhaitait en aucun cas, pas après lui avoir remonté les bretelles. Plus tard peut-être, lorsqu'ils seraient à l'intérieur. Le jeune homme commença à partir en direction de l'entrée. Avant de s'introduire dans le manoir, il jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule et lança:

« Ne traîne pas trop et fais gaffe, sinon ça va être de ma faute. Passe devant d'ailleurs, que je te vois et expliques moi un peu cette mission, que je vérifie si tu sais au moins ce qu'on va faire ici. »

Héhé. Pas mal, Valentin, pas mal. Il eut un demi sourire mais retrouva sa froideur habituelle. Ils allaient bien voir ce qui les attendait là-dedans.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Valentin Anderson
J'ai décidé de détruire quelqu'un, briser une existence, massacrer un destin, et tout à fait injustement. Choisir un innocent, quelqu'un qui pourrait être heureux et en faire une épave dans mon genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mad-riff.skyrock.com/


Féminin Messages : 144
Age : 22
Personnages préférés : Leo , Elliot, Oz, Gilbert, Vincent, Xerxes
Double comptes : Kurana Barma

Feuille de personnage
Nom & prénom: Edwina Phatom
Nom du Chain : Neal Unlight
Groupes:


MessageSujet: Re: Le manoir du sacre qui n'est pas si sacre que ça ! [Pv Valentin]   13th Août 2012, 02:02

Ce manoir qui a tant déçus la gamine, garde une part de mystère quand même en son sein. Mais bon pour y aller faut attendre un retardataire qui ne semble pas venir. Edwina commence à vraiment perdre patience là. Quand tout à coup elle entend un bruit désagréable de raclement de gorge.


« Si cet endroit était désert, je ne pense pas qu'on nous y enverrait en mission, IDIOTE ! D'ailleurs, arriver en retard c'est de bon ton, alors si tu nous fais un caprice pour ça, tu fais fausse route pour ton avenir car patience est mère de sûreté. Alors maintenant, tu baisses d'un cran et tu me suis, okay ? J'ai pas que ça à faire de surveiller une gamine. »

C’est quoi cette morale là ? Edwina se retourne blasée, vu sa tête il ne doit pas l’être aussi celui là. En plus il est quand même jeune, bah pas grave du moment qu’il est enfin là on ne va pas s’attacher au physique, même si trop de noir tue le noir d’après Edwina. Mais quand même lui faire la morale alors qu’elle est la première arrivée non mais oh, il en a du toupet lui ! En plus son regard méprisant a plus pour effet d’énerver Edwina, il a un souci ce type ?

« Je suis Valentin R.Anderson. Saches que je ne suis pas ici pour le plaisir mais parce qu'on m'a demandé de partir en mission avec toi parce que tu étais un peu nouvelle. Mais j'ai d'autres chats à fouetter alors tu as intérêt à ne pas compliquer les choses. »

…Edwina cache la veine qui ressort et reste zen. C’est ce qu’elle ce dit car là… Non mais il avait qu’à refuser puis… Puis la politesse de demander le nom d’une demoiselle il ne connait pas ?! Il doit au moins le savoir ça, on demande le nom d’une demoiselle avant les présentations de nous même, malgré qu’on le sait ! La Phantom serre les dents tout en gardant la bouche fermée pour ne pas montrer que celle-ci va craquer devant ce Valentin un peu trop hautain. Puis l’homme commence à avancer, cela veut dire suit moi ? On y va ? Sérieux il ne peut pas dire un truc gentil ? Edwina descend de son muret et le suit de loin. Il pénètre dans ce lieu poussiéreux qui tombe en ruine littéralement.

« Ne traîne pas trop et fais gaffe, sinon ça va être de ma faute. Passe devant d'ailleurs, que je te vois et expliques moi un peu cette mission, que je vérifie si tu sais au moins ce qu'on va faire ici. »

Oui papa ! C’est limite ça on va dire. Edwina le regard toujours avec sa tête de blasé. Non mais, il veut qu’elle lui apporte le thé et les gâteaux ? Car ça va d’ordre en ordre pour elle là… En plus cette question, non mais… Genre il croit qu’Edwina est venue sans le savoir ce n’est pas son genre. Enfin pour une fois qu’elle a été attentif dans quelque chose, on remet en doute son écoute.

« Déjà, j’ai un prénom c’est trop aimable de demander, vraiment qu’elle politesse. »

Ça c’est dit au moins, Edwina le dit sur un ton net de façon à reprendre le dessus sur cet homme qui démarre un peu vite là. Après elle remet un peu sa tenue en ordre et sa coiffure. Elle s’en fiche s’il ne veut pas savoir son prénom, mais elle ne le dira pas tant qu’il ne le demande pas avec politesse, non mais oh Edwina fait un peu sa gamine là mais qu’importe.

« Et si je ne savais pas pourquoi nous sommes là, à quoi ça servirait de venir, je ne suis pas idiote, faut vraiment être un peu attardé pour venir sans savoir pourquoi on va en mission, c’est un risque de mort donc voilà. »

Elle garde son ton net et sans merci. Bah quoi il l’engueule, elle prend ce ton point à la ligne.

« De plus il est hors de question que je passe devant ! Non mais je n’ai pas envie de servir de bouclier ! »

La c’est dit plus avec de l’hystérisme, car Edwina ne veut absolument pas passer devant, puis le savoir derrière, et une Chain devant… Vous aimeriez être pris en sandwich entre un monstre et un type louche ? Bah pas Edwina ça c’est sûr ! La Phantom reste donc en arrière, même si l’autre peut bien hurler, hors de question d’aller devant, puis même elle veut pas qu’elle le suit voilà donc Edwina part de son côté en solo…enfin à cinq pas fait le sol s’effondre sous son poids.

« Kyaaaaaaaaaaaah! Saleté de sol de mer…mer…mercredi ! »

Edwina dans toute sa grâce, ne va pas dire un juron, même si au fond elle le pense fort. Elle est tombée sur les fesses, mais ça fait mal quand même descendre un étage sans prendre l’escalier mais qu’elle classe pour cette demoiselle sonnée. Bon ce qui est sûr c’est que c’est les dessous du manoir là, y a comme une horrible odeur en plus, est-ce rassurant ?

« J’ai l’impression d’être dans une poubelle là…Sérieux y a d’autre endroit pour jeter ces truc là…»

Oui bon dans sa chute Edwina est un peu sonnée, et ramasse un os parterre sans peur... Est-ce encore plus rassurant ? Elle le fixe comme fixe une Edwina qui n’en a rien à faire. Mais cette odeur et ces os sont t-ils rassurant, c’est à voir qu’elle rôle vous jouez aussi, non ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ceci est le nom de mes gamins oublié "pan" Pour toi Nana aussi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pandora-hearts-times.forums-actifs.com/


Masculin Messages : 116
Age : 20
Personnages préférés : Vincent, Gilbert & Will of Abyss.

Feuille de personnage
Nom & prénom: Valentin Anderson
Nom du Chain : //
Groupes: Membre du Pandora.


MessageSujet: Re: Le manoir du sacre qui n'est pas si sacre que ça ! [Pv Valentin]   14th Décembre 2012, 22:29

« Mais vrai, j'ai trop pleuré !Les aubes sont navrantes. »
Arthur Rimbaud.


Valentin continuait à avancer dans le manoir, attendant simplement que la gamine passe devant. Mais cette dernière ne semblait pas prête à obtempérer. Elle semblait avoir un sacré caractère au fond de ses tripes. Mais Valentin n'était pas un homme impressionnable pour si peu de choses. Il lui jeta un coup d'oeil et constata qu'elle semblait grandement énervée. Peut-être avait-il été trop sec avec elle ? Mais non, mon vieux. Elle fait simplement sa petite crise féministe, comme toutes les femmes. Valentin eut un rictus et se détourna pour contempler le vieux manoir poussiéreux dans lequel ils venaient tous les deux d'entrer. Il se demandait ce qu'ils allaient bien pouvoir y trouver. Un Chain, sans aucun doute. C'est pour ça qu'on les avait envoyé ici, non ? Les missions tournaient, en général, autour des monstres des Abysses de toute façon. Il ne prêta presque pas attention à la voix agaçante de la jeune fille derrière lui. Moi j'ai un prénom... Et gniagniagnia ! Valentin n'aimait pas les présences des femmes – il les trouvait stupides et sans intérêt, des sortes d'objets en somme – mais si en plus elle se mettait à caqueter, à geindre... Ca en devenait insupportable. Le jeune homme passa une main las sur son visage et décida de faire la sourde oreille. Par simple esprit de contradiction, tiens, il n'allait pas lui demander son prénom de la journée et l'appeler, par exemple, « Gamine », « Machin » ou « La môme ». Elle voulait jouer à ça, hein ? Très bien ! Elle allait se repentir d'avoir commencé le jeu ! Valentin était très fort pour emmerder le monde lui aussi. Lorsqu'elle prononça les mots « je ne suis pas idiote » les mots se formèrent automatiquement dans l'esprit de Valentin. Ah bon, tu n'es pas idiote ? Mais ils ne franchirent pas ses lèvres. Il ne voulait pas jeter de l'huile sur le feu, comme dirait le proverbe. Ah bon ? Oui, oui. Valentin jouait la prudence. Les femmes, il fallait les prendre avec des pincettes, n'est-ce pas ? Un sourire en coin fleurit sur ses lèvres et il se replongea dans sa contemplation silencieuse des lieux. Il haussa les épaules suite aux paroles de La Gamine. Elle ne voulait pas passer devant ? Grand bien lui fasse. Si elle n'était qu'une mauviette. Valentin lui tiendrait à peu près ce langage dès qu'il en aurait l'occasion.

Il la regarda s'éloigner de son côté, d'un pas assuré. Comptait-elle aller bien loin de la sorte ? Valentin ne put retenir un petit rire moqueur lorsqu'il la vit faire une chute magistrale. Quelle imbécillité ! Juste après ce beau discours qu'elle venait de lui faire. Bravo. C'était digne d'une sortie théâtrale d'une pièce comique et absurde. Mais elle avait fait, toutefois, une découverte peut-être intéressante. Dans sa chute, elle était tombé dans un trou. Sans doute les sous-sols du manoir du Sacre. Comme quoi, la maladresse pouvait amener à de biens belles coïncidences. Valentin s'avança de quelques pas, dans l'intention de la rejoindre. Mais il ne tomberait pas lamentablement, lui. Il saisit l'une de ses armes à feu, la chargea soigneusement et, la gardant en main, il descendit les escaliers menant à l'étage inférieur du Manoir du Sacre. Il fut rapidement aux côtés de Machin, la jeune femme. Il lui vint à l'esprit que, suite à leur légère discussion animée à l'étage, Valentin ne savait toujours pas quel était l'exact motif de leur mission. Il se tut cependant. Il n'allait certainement pas lui faire le plaisir de lui montrer son ignorance. Il baissa les yeux sur le sol. Des ossements. Ce lieux devait être très vieux, très anciens. Mais que faisaient ici des ossements... humains ? Valentin avait entendu dire que d'anciennes équipes de Pandora avaient été envoyées ici. Jamais revenues... On se croirait dans un vieux roman d'horreur. De très mauvais goût, qui plus est. Il fixe l'os que tenait La Môme dans sa main. Se rendait-elle compte qu'elle regardait le bras, la jambe, ou une côte de l'un – ou l'une – de ses anciens collègues de Pandora ? Valentin tourna sur lui-même. Il n'y avait guère de sources de lumières dans le coin, ils leur faudrait progresser à tâtons. Valentin n'était pas partant pour ce genre d'exercice, au milieu de tout ces cadavres déjà décomposés et rongés jusqu'aux os.

« Je suis d'avis de ne pas nous élancer dans ce genre de péripétie sans préparation au préalable. De plus, tu tiens dans ta main l'os d'on ne sait qui, repose ça, cet endroit est bien trop glauque pour que nous nous y aventurions comme ça... »

Malgré ses bonnes paroles, Valentin avait une envie folle de se lancer les yeux fermés dans ce tunnel. Son esprit d'aventure était en quête d'adrénaline. Depuis quand jouait-il avec la sûreté ? La vieillesse, sans doute. Quoi, déjà ?! Hors de question. Remettant en doute ses précédentes paroles, il commença à s'avancer lentement dans ce sous-sol mal éclairé. C'était là qu'ils devaient commencer des recherches, il en avait la pleine certitude à présent. Toutefois, il y avait un hic. Il ne connaissait toujours pas le sujet de leur mission. Les recherches, pour sa part, seraient limitées s'il ne savait pas ce qu'ils devaient trouver. Il se tourna vers la jeune femme et lui offrit un sourire. Oui, un sourire. Certes, pas un sourire chaleureux. Plutôt un large sourire carnassier d'un homme rêvant d'aventure. Mais un sourire quand même.

« Oublie ce que j'ai dis, Fillette, et reste derrière moi si tu ne souhaites pas passer devant. Après tout, j'avais oublié que tu étais une fille. Et les filles ont toujours peur, c'est bien connu. »

Son sourire carnassier se transforma en un sourire moqueur et il commença à s'engager. Qu'importe qu'elle suive ou qu'elle ne suive pas. Elle pouvait bien rester sur place. Lui, il voulait se lancer dans cette quête. Il sentait son cœur battre joyeusement dans sa poitrine, tous les muscles de son corps se tendre et ses sens se mettre en alerte. Un vieil instinct de chasseur surgissait du plus profond de son être. Et un rugissement, lointain mais présent tout de même, résonna du plus profond des ténèbres. Des profondes abysses des dédales...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Valentin Anderson
J'ai décidé de détruire quelqu'un, briser une existence, massacrer un destin, et tout à fait injustement. Choisir un innocent, quelqu'un qui pourrait être heureux et en faire une épave dans mon genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mad-riff.skyrock.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le manoir du sacre qui n'est pas si sacre que ça ! [Pv Valentin]   Aujourd'hui à 12:06

Revenir en haut Aller en bas
 

Le manoir du sacre qui n'est pas si sacre que ça ! [Pv Valentin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Manoir du Sacre :: ♠ Pièces du Manoir-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit