AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Féminin Messages : 342
Age : 21
Personnages préférés : ♥ Elly ♥ Reim ♥ Alice ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   27th Décembre 2011, 04:28

Ce soir-là, Liz Readers se sentait d'humer rêveuse. Plein de théories plus farfelues les unes que les autres lui trottaient dans la tête... Eh oui, être surdouée n'est pas de tout repos. C'est pour cela qu'elle ne réfléchit pas, en général. Sinon, elle reste bloquée des heures dans ses pensées ... Et ce jour là, c'était le cas.

*Et si nous n'étions que des pantins, jouets d'un destin quelconque ? Et si nous n'avions pas de mode de pensée propre ? Si ça se trouve, le soleil se couche plus tôt en hiver car il se fait assommer par celui-ci ... Pourquoi le jour se lève-t-il à une heure différente chaque jour ?*

Voilà ce qui préoccupait notre élève de Lutwidge. Pour se plonger encore davantage dans ses réflexions, elle décida de rester un peu au lycée. Les portes ne fermaient pas avant deux bonnes heures, et Mrs Finn, qui s'occupait de l'orphelinat où elle logeait, n'était pas stricte avec elle sur les horaires. Elle savait qu'elle était une élève studieuse, réfléchie et sérieuse, et lui faisait confiance pour ne pas faire n'importe quoi, quelque soit l'heure. Liz était consciente que cette confiance pouvait se briser si elle la trahissait, c'est pourquoi elle faisait tout pour en être digne. Et puis, Liz, bien que curieuse pour une fille de son âge, savait, pour certaines choses, se tenir à carreaux. Je dis pour certaines choses, car Liz avait un tempérament très impulsif, voire irréfléchi, sauf face à des situations dangereuses. Là, son instinct reprenait facilement le dessus. Mais ce soir là il n'était pas question de danger, aucunement. La cour de Lutwidge était plus qu'accueillante ; ce jour-là elle était très enneigée, mais cela ne gênait pas la blondinette. Elle avait des gants et une grosse écharpe, prête à affronter le froid. Elle repéra un banc, et en retira la neige qui y stagnait d'un revers de la main. C'était encore un peu mouillé ... Tant pis, elle avait une veste longue, alors autant que ça serve. Elle regarda le ciel, toujours plongée dans ses réflexions. Quand soudain ses pensées prirent une autre tournure. Le ciel lui paraissait grand, si grand. Quelques oiseaux passèrent haut au-dessus d'elle. Elle aurait bien voulu avoir des ailes, elle aussi, et nager dans cet océan bleu si lumineux, si profond, qui s'étendait bien haut auprès des nuages. Puis elle baissa le regard, qui se posa sur son sac. Elle le pris sur ses genoux, et en sortit une pomme, qu'elle croqua avec appétit. Elle avait ce jour-là sauté le repas de midi, et avait l'estomac dans les talons. Pourquoi sauter le repas, hein ? Parce que Liz était allée voir Elliot et Leo jouer du piano. C'était son passe-temps favori à la pause, même s'il y en avait quelques inconvénients non négligeables ...
Le froid commençait à faire sérieusement rougir ses joues. Elle se leva pour jeter sa pomme, puis se frotta le visage avec ses gants de laine, créant ainsi un contact avec de la chaleur. Puis elle réfugia son menton dans son écharpe et souffla afin de se réchauffer encore un peu plus. Mais comme si cela ne suffisait pas, il se mit à neiger. D'abord un peu, puis de plus en plus. Mais Liz n'était pas du genre à râler, et avait gardé cette innocence que seuls les enfants étaient sensés posséder. Elle se leva et tendit les mains vers le haut.

- Il neige ! S'écria-t-elle d'un ton heureux. Oh, c'est merveilleux ... !

Mais elle n'était pas seule dans la cour, et elle vit qu'un groupe de garçons qui rentraient sûrement au dortoir, s'étaient moqués d'elle en passant. Elle leur tira la langue puis se rassit, un peu honteuse tout de même. Mais c'était sa façon d'être, si cela ne leur plaisait pas, tant pis. Liz savait pertinemment qu'elle n'était qu'une gamine. Et alors ? Elle en avait bien le droit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'te parle en tomato si j'veux d'abord.

"People cry not because they're weak, it's because they've been strong for too long."

What am I suppose to do when the best part of me was always you ... ?
I'm falling to pieces ♪
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysunful.deviantart.com/

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   27th Décembre 2011, 07:53

Il neigeait, Adrien avait aperçut cela à travers les vitres embuées des couloirs de l'école. La neige avait déjà bien envahi la cour extérieure et l'idée d'aller geler dehors ne lui plaisait guère mais une envie de sortir et de rester juste là, à regarder les flocons tombant sur un fond de ciel blanc le tiraillait. La luminosité avait déjà bien commencé à baisser dehors, il n'apercevait plus les reflets de la neige mais pouvait encore savoir où il se dirigeait.
7 mois, il ne lui restait que 7 mois avant que des membres de sa famille ne viennent le chercher pour le présenter à Veritas, le Chain des Connelly car il était le Damné.

Il croisa un groupe de gars un peu moins âgé que lui qui riaient, quand ils le virent ils ravalèrent leur rire et passèrent leur chemin. Adrien haussa les sourcils surpris de cet autorité dont il venait de faire preuve, surement le fait qu'il était âgé et froid, ou alors le fait qu'il soit maudit pouvait se ressentir. Il se rappelait qu'il y avait un banc non loin d'ici alors il s'y dirigea tête rentrée dans ses épaules, mains bien au fond de ses poches. Quand il tourna derrière le sapin pour arriver au banc il vit qu'une jeune fille était déjà assise dessus, elle avait l'air bougon. "Zut" se dit-il, il y avait rarement du monde dans le parc durant toute l'année alors il s'était dit que maintenant que celui-ci était enneigé, il n'y aurait personne, surtout de nuit mais si, elle.

Elle le vit et releva la tête pour ficher son regard dans le sien, instinctivement la première pensée qu'il eut était de dire à ses jambes de faire demi-tour, il sentit que ses muscles étaient sur le point de le faire mais la morale le rattrapa, il ne pouvait pas arriver devant cette fille et lui tourner le dos comme cela, c'était malpoli et se connaissant, il s'en voudrait toute la soirée, même si d'un côté, il était venu dans la cour pour être seul et ne voulait pas engager une conversation. Bon sang que les relations humaines étaient pénibles, il releva la tête et pouvait apercevoir les nombreux flocons qui tombaient lentement, ils étaient un peu jaunis par la lumière qui émanait des fenêtres de l'école, tout autour de lui ne pesait que le silence car la neige absorbait le bruit, il n'y avait que les arbres dénudés couverts de lignes blanches qui suivaient les branches et des sapins, seuls végétaux à avoir gardé leur verdure .... et cette fille qui continuait à le fixer.

Il rentra ses lèvres pour les humidifier et se mordit l'inférieur, il sentait que ses battements de cœur accéléraient. Il ferma les yeux pour réfléchir et en soupirant un coup il vint s'asseoir sans un mot à côté de la jeune fille. Il fit comme si sa présence ne le dérangeait pas, il fit également comme si la neige qu'il n'avait pas retiré du banc ne lui mouillait pas ses vêtements. Il attendit quelques instants essayant de profiter de cette solitude factice puis céda, il ne pouvait pas profiter avec cette fille à ses côtés alors il se frotta les yeux et se dit qu'il fallait qu'il cède, qu'il sorte le grand jeu. C'est à dire que cette fois ci il n'y aurait pas de faux sourires gênés, de fausse affirmations de sa part quand quelqu'un lui parlait, il allait lui parler franchement, avec un peu de chance il allait l'effrayer et elle allait partir ou alors elle le prendra pour un fou, ira le raconter à ses copines et tout le monde se moquera de lui mais il s'en fichait, il s'en contre balançait grandement puisque dans 7 mois, il aura tout oublié.

- J'étais venu ici pour être seul et en fait ta présence me dérange un peu, c'est surtout le fait que tu me fixes depuis tout à l'heure. Je ne suis pas à l'aise avec les personnes, je ne suis pas très relationnel et c'est pourquoi j'aime venir ici ... seul. Surtout qu'en cette période tout est silencieux, d'une part parce que les étudiants ne viennent pas chahuter avec ce froid et d'une autre part parce que l'épaisseur de la neige semble absorber le son et tout est silencieux. Bref, je ne suis pas à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   28th Décembre 2011, 05:46

De la fenêtre de sa chambre d'étudiante, Anna regardait le soleil décliner lentement, plongeant le paysage dans une obscurité de plus en plus marquée. De cet instant à priori banal, se dégageait pourtant une sorte de nostalgie. Ce sentiment douceâtre envahissait peu à peu Anna. La jeune fille s'accouda au rebord de la fenêtre tout en baillant. Elle irait surement se coucher tôt, tant pis pour ses devoirs, elle les finirait demain matin avant les cours.
Son regard s'échappa vers le ciel. Un ciel foncé à l'aspect brumeux. Un ciel où de légers points blancs commençaient à s'esquisser timidement. Intriguée, Anna les observa grossir et se multiplier. Ce ravisant spectacle la tira aussitôt de sa léthargie. Il neigeait. Il neigeait !
Elle avait toujours aimé regarder les flocons de neige traverser le ciel pour aller se poser délicatement sur les toits, les arbres ou tout simplement le sol, recouvrant ainsi le monde d'un manteau immaculé.
Une envie irrésistible la prit alors, il fallait qu'elle sorte, qu'elle aille voir de plus près cette couverture délicate qui s'emparait de Lutwidge.

Elle passa en hâte son long manteau noir qui trainait sur son lit et sortit. Quelques élèves s'attardaient encore dans les couloirs mais, comme à son habitude, Anna n'y fit pas vraiment attention.
Elle se retrouva enfin dans la cour extérieur de l'école. Devant la porte, la neige était déjà un peu boueuse, mais qu'importe, elle serrait surement encore bien belle et blanche un peu plus loin. Pour la plus grande joie d'Anna, cette affirmation s'avéra être vraie. Une fois qu'elle se fut suffisamment éloignée de l'entrée de l'école, un tapis blanc, vierge de toutes traces de passage humain s'offrit à elle. Anna était d'ailleurs un peu honteuse de le salir de ses pas. Elle continuait pourtant à avancer. A avancer jusqu'à ce que quelque chose attire son regard. Des empreintes. On avait marché sur cette neige avant elle. Sur le coup, Anna fut un peu fâchée, voire même jalouse que quelqu'un ait pu passer là avant elle. Et puis, elle en vint à se demander de qui il pouvait s'agir. Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir ... Anna partit à la poursuite du promeneur.

Les traces la conduisirent près d'un banc. Elle fit attention de ne pas se faire tout de suite remarquer par ceux qui y étaient installés. Ce qui ne fut pas difficile grâce à la pénombre qui commençait à clairement s'installer et aux arbres qui bordaient le chemin.
S'intéressant aux occupants du banc, elle constata qu'il s'agissait d'un garçon et d'une fille, sans doute deux élèves. Ils ne parlaient pas, ne bougeaient pas vraiment non plus. Anna hésitait, devait-elle rebrousser chemin, passer devant eux en faisant mine de ne pas les avoir remarqués ou encore aller les saluer ? Elle allait opter pour la première option lorsque la voix du garçon s'éleva.

- J'étais venu ici pour être seul et en fait ta présence me dérange un peu, c'est surtout le fait que tu me fixes depuis tout à l'heure. Je ne suis pas à l'aise avec les personnes, je ne suis pas très relationnel et c'est pourquoi j'aime venir ici ... seul. Surtout qu'en cette période tout est silencieux, d'une part parce que les étudiants ne viennent pas chahuter avec ce froid et d'une autre part parce que l'épaisseur de la neige semble absorber le son et tout est silencieux. Bref, je ne suis pas à l'aise.

Bon, et bien ça avait le mérite d'être clair. Il aurait donc était préférable qu'Anna suive son idée et parte silencieusement continuer sa promenade ailleurs.
Pourtant, son nez ne fut pas de cet avis. Le froid avait eu raison de lui et il se mit à la chatouiller si fortement qu'Anna ne put retenir un éternuement.
Et zut ! Ils ne pouvaient ne pas l'avoir repérée. Anna dû se résoudre à sortir de sa cachette et à s'avancer vers les deux étudiants.

- Euh ... Bonsoir ! Je me promenais et, et puis je vous ai aperçus alors ...

Finalement, il aurait peut-être mieux valu qu'elle ne dise rien et passe son chemin ...
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 342
Age : 21
Personnages préférés : ♥ Elly ♥ Reim ♥ Alice ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   28th Décembre 2011, 06:22

Il neigeait. Le regard de Liz était encore en train de vagabonder dans le ciel, mais subitement, elle se sentit comme observée. La jeune étudiante tourna son regard vers l'arrière d'un geste vif et constata que son intuition était bonne. Un garçon de son âge était là, derrière le banc, debout et un air angoissé sur le visage. Liz releva un peu la tête, avant de plonger son regard dans le sien. Il était plutôt mignon, mais semblait tellement éteint ... Il n'était pas à l'aise, ça, c'était certain. Peut-être sa présence le dérangeait-elle ? Oui, c'était sûrement ça ... quoique, pas forcément. Il la fuyait du regard. Ah ... si ça se trouve, il savait qu'elle était impulsive, et avait peur qu'elle lui saute au cou comme elle le faisait avec Elliot ? Non, aucun risque, elle ne voudrait pas faire peur à quelqu'un qu'elle venait à peine de rencontrer. Elle le détailla du regard, sans se préoccuper de ce qu'il pouvait en penser.

Il leva doucement la tête, comme si la réponse à ce qu'il cherchait pouvait se trouver dans le ciel. Pourquoi pas, après tout ? Il semblait apprécier cette atmosphère silencieuse et féerique qu'était Lutwidge sous la neige, et de nuit de surcroît. Elle suivit son regard, qui semblait contempler le paysage un peu mieux. Etrange, s'il ne voulait pas la voir, il serait plutôt parti, et si il aurait bien voulu de sa compagnie, il se serait approché. Mais il restait là, à regarder tout autour, entre ces deux suppositions contradictoires. Peut-être hésitait-il. Liz continuait de le fixer d'un regard interrogateur. Ce garçon avait le visage terriblement renfermé... il se pinça les lèvres, ferma les yeux, et s'assit à côté d'elle, ce qui lui fit ouvrir grand les yeux. Si elle s'attendait à ce que ce garçon qui semblait dans sa bulle se rapproche ! Mais il avait un air stressé, bien plus qu'auparavant. Il n'avait même pas pris la peine de retirer la neige de sa place... cela devait être terriblement froid, pensa-t-elle. Puis soudain, il lui sembla déterminé. Déterminé, oui, mais elle ne savait pas à quoi. Si elle avait su ...

- J'étais venu ici pour être seul et en fait ta présence me dérange un peu, c'est surtout le fait que tu me fixes depuis tout à l'heure. Je ne suis pas à l'aise avec les personnes, je ne suis pas très relationnel et c'est pourquoi j'aime venir ici ... seul. Surtout qu'en cette période tout est silencieux, d'une part parce que les étudiants ne viennent pas chahuter avec ce froid et d'une autre part parce que l'épaisseur de la neige semble absorber le son et tout est silencieux. Bref, je ne suis pas à l'aise.

... Liz mit un temps avant de réaliser l'ampleur de ce qu'il avait dit. Hum, en gros, ça voulait dire "dégage", c'est bien ça ? Bah, après tout, elle devait rentrer... Mais elle n'en avait aucunement envie, et s'inquiétait même pour le jeune homme. C'était un solitaire, mais quoi de plus triste que de rester seul ? Elle en avait fait les frais, et encore à présent, cette peur de se retrouver abandonnée la tiraillait chaque seconde qu'elle passait. Non, elle n'allait pas partir. Elle lui répondit alors, sans trop réfléchir à ce qu'elle allait lui dire, et ce fut naturellement qu'elle trouva comment poser ce qu'elle ressentait sur des mots.

- ... Comment fais-tu pour rester seul ? Je veux dire, cela ne t'attriste pas ? Moi, à ta place, je ...

Mais elle n'arriva pas à finir sa phrase, et pour cause, une jeune fille venait d'éternuer derrière eux. Encore quelqu'un de plus ... ? Le jeune homme n'allait sûrement pas apprécier.

- Euh ... Bonsoir ! Je me promenais et, et puis je vous ai aperçus alors ... Sembla se justifier leur camarade.
- Oh, ce n'est rien voyons, assieds-toi ! Je suis Liz Readers, et toi ? Lui demanda-t-elle en souriant.

Liz jeta un vague regard désolé au solitaire, mais elle n'avait pas envie de blâmer la jeune fille qui venait d'arriver. Et lui apprendre à être accompagné ne serait-ce qu'un peu ne pouvait pas lui faire de mal, selon son point de vue. Oui, comme toujours, Liz imposait aux autres ce qu'il lui plaisait de faire. Mais cette fois, elle le regrettait un peu. Le jeune homme semblait loin d'être dans son assiette. L'obliger à rester n'était peut-être pas la meilleure chose ... Elle laissa échapper un vague << Pardon. >> même si elle se doutait qu'il devait se contre-balancer de ses excuses minables. Pourtant, il lui avait semblé fortement sympathique, alors pourquoi était-il tout le contraire de ce qu'elle avait cru voir chez lui ? Puis elle remarqua qu'elle ne savait même pas son nom.

- Quel est ton nom, dis-moi ? Peut-être ... Peut-être pourrions nous devenir amis, qu'en dis-tu ? Proposa-t-elle d'un ton plus qu'enthousiaste et chaleureux, comme si c'était là l'idée du siècle, alors qu'elle s'imaginait bien que cela ne devait pas vraiment le tenter ...

Mais qui ne tente rien n'a rien, justement. Alors elle posa tout de même la question, avant de se tourner vers son autre camarade.

- Toi aussi, tu es venue contempler la neige, je suppose ? Elle n'arrête pas de tomber, je trouve ça tellement beau... même si je n'aime pas trop le froid hivernal qu'il fait en ce moment ! Ajouta-t-elle, une pointe de plaisanterie sur le visage.

Oui, Liz aimait se sentir entourée, et elle trouva dommage que l'élève à côté d'elle ne connaissait pas cette sensation. Peut-être que son autre camarade serait de son avis ? Peut-être qu'elle, ça ne la gênerait pas de discuter avec elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'te parle en tomato si j'veux d'abord.

"People cry not because they're weak, it's because they've been strong for too long."

What am I suppose to do when the best part of me was always you ... ?
I'm falling to pieces ♪
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysunful.deviantart.com/

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   28th Décembre 2011, 12:29

Adrien put lire l'étonnement sur le visage de la fille, c'était à peu près la réaction qu'il attendait. Il sourit et se remit à regarder le ciel. Étrange ou plutôt bizarre devaient être les mots qu'elle devait se dire de lui dans sa tête à ce moment précis. Et elle ? Et les autres ? Comment seraient ils, comment se comporteraient ils s'ils étaient à sa place, s'ils étaient le Damné ? Lassé de vivre, lassé de vivre ses journées comme un bon humain, tellement lassé.

- ... Comment fais-tu pour rester seul ? Je veux dire, cela ne t'attriste pas ?


Ces mots firent déclencher un nouveau sourire, est-ce que cela ne l'attristait pas ? Bien sûr que si, bien sûr que si Adrien aimerait vivre comme les autres, faire des études durant son enfance, se faire des amis. Il se rappela de ces gens qui étaient venus à sa rencontre lorsqu'il était revenu du pays du nord après avoir eu la mémoire effacé lors de ses 15 ans, ils prétendaient être ses amis mais ... forcément ils ne s'en rappelaient pas et tout ce qu'il avait pu dire c'était qu'ils le laissent tranquille, il avait fait exprès de les rejeter ...

- Moi, à ta place, je ...

Puis un éternuement se fit entendre, Adrien releva la tête et aperçut une silhouette derrière les arbres et les flocons qui tombaient drus. Une deuxième fille également un peu moins jeune que lui arriva l'air gênée.

- Euh ... Bonsoir ! Je me promenais et, et puis je vous ai aperçus alors ...

Bon sang, pourquoi fallait-il qu'à chaque fois que le destin le dérange ainsi, c'étaient plein de petites choses comme ça qui finissaient par l'agacer. Ce n'était qu'une balade lors d'une soirée, il pourrait revenir le lendemain mais ça l'agaçait quand même. Toujours, toujours, toujours .... Il sentit le regard de la fille assise, sur lui l'air de se dire "pas de bol" et cela le fit soupirer.

- Oh, ce n'est rien voyons, assieds-toi ! Je suis Liz Readers, et toi ?
Dit la fille assise à celle qui venait d'arriver.

Liz Readers ? Adrien fronça les sourcils, il en avait déjà vaguement entendu parler, d'après ce qu'il se souvenait, elle devait être la majeure de sa promo ou quelque chose comme ça. Il la regarda un peu mieux, il avait du mal à se dire que derrière ce sourire un peu .... naïf se cachait une grande âme cultivée, dommage qu'elle avait l'air si ... naïve. Puis elle croisa son regard, elle en prit un de chien battu et avec ses lèvres prononça "pardon", Adrien haussa les sourcils pendant qu'ils se fixaient et avant qu'il ne put penser ou dire quelque chose elle se mit soudainement à sourire et à lui sortir :

- Quel est ton nom, dis-moi ? Peut-être ... Peut-être pourrions nous devenir amis, qu'en dis-tu ?


La réaction fut immédiate, quinte de toux. Adrien ne sut pas dire si cette quinte fut volontaire ou non mais ça avait eu, en tout cas le mérite de le faire réagir. "Non", bien sûr il avait envie de sortir cette réponse qui lui semblait naturelle mais il se rappela qu'elle ne l'était pas pour les autres, personne ne savait qui il était et qu'est ce qui lui arrivait. Pendant le temps qu'il réfléchissait, la certaine Liz porta son attention sur la nouvelle arrivante. Ce fut quand il sentit que le poids dans son ventre partit qu'il se rendit compte que depuis le début de la conversation il était stressé et sous tension, maintenant qu'il n'y avait plus de regard sur lui il se sentait un peu mieux ... malgré qu'il soit entouré de deux filles.

Il enfonça encore un peu plus ses mains dans ses poches et se laissa un peu glisser sur le banc. Partir ? Ce n'était pas l'envie qui lui manquait mais ... dans tout ce stress il avait ressenti quelque chose d'autre, la sensation qu'on faisait attention à lui, il jeta un vif coup d’œil à Liz, c'était ce sourire, certes naïf mais ... sincère qui avait eu raison de lui, c'était rare en cette époque ce genre de sourire.

Puisqu'il s'était totalement avachi, il put déposa sa tête sur le rebord du banc et la pencha en arrière. Les flocons de neige lui tombaient maintenant sur le visage pour fondre aussitôt et devenir gouttes d'eau, quand il sentit ces dernières couler il avait l'impression de pleurer et cela le fit sourire pour la troisième fois.

Alors qu'elle avait maintenant entamé la discussion avec l'autre fille il sortit tout simplement, le regard toujours vers le ciel :

- Il est là le vilain, contemplant les étoiles
Détaché du mond' dont il ne voit qu'une toile
Il est las Adrien d'attendre dans le noir
Entre songe et rêverie son esprit s'égare.
...... Moi c'est Adrien et non, une relation n'est pas possible avec moi.


Il tourna la tête dans la direction de Liz et sourit.

- Désolé.

[Euh juste pour bien préciser, Adrien sort son monologue après qu'Anna ait répondu à Liz, en espérant que ça pose pas de problèmes ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   29th Décembre 2011, 04:26

Alors que le jeune homme semblait quelque peu dérangé par l'intrusion d'Anna, ce qui était compréhensible, surtout en prenant en compte ce qu'il avait précédemment dit, la jeune fille l'accueillit avec un sourire rassurant.

- Oh, ce n'est rien voyons, assieds-toi ! Je suis Liz Readers, et toi ?
- Anna Will.

Encore un peu gênée, elle avait répondu de façon très brève avant de repousser de ses mains la neige amassée sur un coin du banc pour pouvoir s'y asseoir.
Elle observa ensuite Liz qui s'était tournée vers le garçon. La jeune fille aux cheveux blonds ne lui semblait pas si inconnue que ça. Anna ne se rappelait pourtant pas lui avoir déjà parlé, elle ne s'intéressait d'ailleurs pas vraiment aux autres. D'abord par timidité et puis aussi parce que s'attacher à quelqu'un l'effrayait. Oui, c'était cela le terme exact, ça l'effrayait. Elle gardait toujours en tête son contrat et le fait qu'un jour il prendrait fin. Qu'un jour elle devrait retourner dans l'Abyss. Et que ce jour là, il lui serrait sans nul doute impossible d'en revenir.
Alors, il ne lui fallait pas s'attacher excessivement à ce monde et à ses habitants. Il ne lui fallait pas avoir de trop gros motif de regret. Il ne lui fallait pas non plus risquer de causer de la peine à quelqu'un.
D'un autre côté, elle aurait bien voulu savoir ce qu'une amitié apporte, ce qu'elle fait ressentir.
Enfin, le moment était peut-être un peu mal choisi pour s'enfermer dans de telles pensées.

Anna se ré-intéressa à Liz et cet impression de "déjà-vu" qu'elle lui inspirait. Le seul endroit où elle s'intéressait un tant soit peu aux gens c'était dans la salle de musique. Elle aimer s'y asseoir tout au fond et écouter les musiciens s'exercer. C'était un passe-temps bien plus intéressant que de rester dans sa chambre.
Mais voilà ! C'était là-bas qu'elle avait dû apercevoir cette fille ! Contente d'avoir trouvé une réponse à sa question, Anna écouta Liz demander au garçon son nom et lui proposer son amitié.
La réponse fut aussi rapide qu'inattendue. Il était décidément ... étrange ? Ou du moins intrigant.
Liz se retourna alors vers Anna.

- Toi aussi, tu es venue contempler la neige, je suppose ? Elle n'arrête pas de tomber, je trouve ça tellement beau... même si je n'aime pas trop le froid hivernal qu'il fait en ce moment !

- Oh oui, j'aime beaucoup la neige. Je la trouve apaisante, et puis elle a l'air si pure et délicate ..., regardant ses mains qu'elle regrettait maintenant d'avoir utilisé pour retirer la neige qui reposait sur le banc alors que rien ne les protégeaient, elle ajouta, par contre, tu as raison, le froid se montre parfois un peu dérangeant !

C'est alors que le jeune homme se mit à réciter un alexandrin, s'accaparant l'attention des deux filles. Il conclut sa tirade en répondant aux questions que Liz lui avait posées.

- ...... Moi c'est Adrien et non, une relation n'est pas possible avec moi.

Anna commençait à trouver ce personnage de plus en plus intrigant, voire même intéressant. Elle avait envi de lui parler. Bien sûr, elle n'aurait pas su quoi dire, et n'aurait de toute façon pas osé. Mais il devait pourtant y avoir une explication au comportement de ce garçon. On ne peut pas rester aussi renfermé et insociable sans raison.
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 342
Age : 21
Personnages préférés : ♥ Elly ♥ Reim ♥ Alice ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   29th Décembre 2011, 05:03

- Anna Will. Avait répondue la jeune fille aux couettes, d'un ton visiblement gêné.

Ce nom ne disait rien à Liz ... qui était cette fille ? Oui, bon, une élève de Lutwidge, mais encore ? Liz avait bonne mémoire, mais après tout, peut-être ne l'avait-elle jamais vue. Ou alors elle l'avait déjà vue étant avec Elliot, car dans ces moments-là, sa seule source d'intérêt était le jeune homme... Liz s'en blâma intérieurement. Liz avait à nouveau adressé la parole à son autre voisin, car elle ne connaissait pas son nom, à lui. Il ne devait pas être du genre à se présenter à tout va.

- Quel est ton nom, dis-moi ? Peut-être ... Peut-être pourrions nous devenir amis, qu'en dis-tu ?

Il toussa immédiatement, laissant Liz perplexe. Qu'avait-elle dit de si étrange ? S'il ne parlait pas, c'était normal pour elle qu'elle prenne les devants non ? ... Peut-être le dérangeait-elle à un point qu'elle ne pouvait imaginer. Peut-être que ce n'était pas le monde entier que le dérangeait, comme ce qu'elle avait pensé précédemment, mais elle, tout simplement ? Juste elle, au vu de sa réaction c'était envisageable. Puis elle s'était tournée vers Anna ; après tout ce n'était pas correct de la laisser en plan après lui avoir dit de s'asseoir.

- Toi aussi, tu es venue contempler la neige, je suppose ? Elle n'arrête pas de tomber, je trouve ça tellement beau... même si je n'aime pas trop le froid hivernal qu'il fait en ce moment !
- Oh oui, j'aime beaucoup la neige. Je la trouve apaisante, et puis elle a l'air si pure et délicate ..., regardant ses mains qu'elle regrettait maintenant d'avoir utilisé pour retirer la neige qui reposait sur le banc alors que rien ne les protégeaient, elle ajouta, par contre, tu as raison, le froid se montre parfois un peu dérangeant !

Liz remarqua que le regard d'Anna s'était dirigé vers ses mains encore mouillées de la neige qu'elle avait fait tomber du banc. Elle avait toujours deux paires de gants avec elle, au cas où l'une serait mouillée, justement. Alors elle lui en tendit une après l'avoir cherchée dans son sac, tandis que le jeune introverti pris la parole, la tête tendue vers le ciel, récitant une sorte de poésie qui toucha Liz, profondément. Sa tirade sentait le vécu ; elle était si triste, si mélancolique, et tellement belle. Liz sentait s'en dégager une extrême solitude. Elle eut juste le temps de remarquer qu'Anna aussi écoutait son monologue pendant que le jeune homme s'arrêtait un court instant, avant de reprendre.

- ...... Moi c'est Adrien et non, une relation n'est pas possible avec moi.

Liz resta stupéfaite devant tant de volonté. Bon, alors apparemment, c'était le monde entier qui le dérangeait. C'était un solitaire dans l'âme, c'est ça ? Alors pourquoi Liz avait le sentiment qu'il n'était pas satisfait de cette situation ? De quoi avait-il peur ? Pourquoi fuyait-il tout contact humain ?

- Désolé.

Elle eût l'impression que ce mot lui arrachait le coeur. Alors, il renonçait ? Il baissait les bras devant la douleur ? ... Oui mais, qui était-elle, elle, pour lui faire des remontrances à ce sujet ? Elle aussi s'était laissée aller. Mais on ne pouvait pas remonter une pente seul. Sans Elliot et Leo, elle aurait sans doute finie seule, dans un coin, lasse de vivre sans personne sur qui compter, ayant perdu tout ceux qui lui étaient chers. Alors, elle se dit qu'il fallait lui tendre une main. Ce qu'elle fit, un peu bêtement.

- Adrien, je suis ravie de te connaître. Dis-moi, qu'aimerais-tu faire, là, dans l'instant ?

Tant pis, elle agirait au forcing. Oui, Adrien ne pouvait pas rester seul toute sa vie. C'était impossible. Il avait sûrement ses raisons, mais... son visage triste l'avait touchée. Elle ne pouvait rester insensible à une telle détresse. Mais s'il voulait paraître indifférent, cela ne pouvait être le cas : l'homme n'a aucune raison d'exister, sans les autres. Elle tourna son regard vers Anna, qui semblait bien timide.

- Et toi ? Tu as envie de quelque chose ?

Le tout, bien sûr, avec le sourire. Elle avait tellement envie de pouvoir rire avec eux ...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'te parle en tomato si j'veux d'abord.

"People cry not because they're weak, it's because they've been strong for too long."

What am I suppose to do when the best part of me was always you ... ?
I'm falling to pieces ♪
♥:
 


Dernière édition par Liz Readers le 29th Décembre 2011, 07:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysunful.deviantart.com/

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   29th Décembre 2011, 05:54

C'était surprenant, oui, il fut surpris de voir autant de sérieux dans leur regard quand il avait prononcé sa tirade, ce n'était pas de la surprise, ni de la stupeur mais plutôt ... non ... comme si elles ... admiraient ? Cela ne les effrayaient pas ? Pas de réaction quand il avait dit franchement à Liz qu'il préférerait être seul, pas de réaction des deux quand il avait sorti son vers tiré d'une nouvelle qu'il avait écrite. Rien. Il se passa quelque chose alors dans la poitrine d'Adrien, quelque chose qui était à la fois déconcertant mais agréable, comme de la chaleur. Il sentit les battements de son cœur s’accélérer de nouveau et il eut soudainement plus chaud mais il se dit qu'il ne devait en aucun cas le montrer aux autres, il fallait qu'il garde cette image du solitaire perdu, froid et distant. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de repenser à ce regard qu'elles avaient eu toutes les deux, alors même qu'elles étaient en train de parler, alors même qu'il leur avait coupé la parole, elles s'étaient tues pour l'écouter - encore cette sensation dans la poitrine -. Sa mâchoire se décrocha un peu mais il se ressaisit alors même que Liz lui parla :

- Adrien, je suis ravie de te connaître. Dis-moi, qu'aimerais-tu faire, là, dans l'instant ?

Aussitôt un flux d'images lui passèrent par l'esprit, c'étaient ces images qui apparaissaient indépendantes de notre volonté aussitôt après qu'on nous dise quelque chose, c'étaient des pensées sincères, non déformées par son propriétaire et non mensongères, trahissant sa volonté propre. Il se vit avec d'autres gars de son âge se cacher derrière les buissons pour s'enfiler quelques bouteilles d'alcool, il se vit faire le mur pour aller en ville et rencontrer des personnes en dehors de l'école, il se vit fuir sa famille, fuir dans un endroit dans lequel ils ne pourraient pas le retrouver, il se vit tenant une fille par la main et se promenant dans le parc. Toutes ces images avaient surgis en à peine une fraction de seconde, il fallut une demi-seconde pour trouver une idée plus apte à sortir de la bouche d'un solitaire comme lui et encore une de plus pour envoyer l'ordre à sa bouche. Ce n'est alors qu'au final près de deux secondes plus tard qu'il répondit à Liz :

- Regarder les flocons de neige tomber.

Puis il se dit qu'il fallait tout de même qu'il offre un peu plus de convivialité à ces deux filles qui avaient l'air, tout de même, de s'intéresser à lui et puis, ne serait-ce que par simple curiosité, mieux connaitre les gens.

- Et vous ? Si je vous demande ce que vous aimeriez faire là, dans l'instant, sans réfléchir, votre première pensée, franchement, c'est quoi ?

Car il savait que c'était ces premières pensées qui définissaient ce que l'on souhaitait vraiment et puisqu'il le demandait, ce qui semblait être rare pour une personne comme lui, peut être répondraient-elles franchement, sans déformation de leurs pensées exactes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   30th Décembre 2011, 05:03

Après qu'Anna eut avoué à Liz que le froid la dérangeait tout en regardant ses mains glacées, son interlocutrice se mit à fouiller dans son sac pour en sortir une paire de gants qu'elle lui tendit. Anna fut d'abord surprise par ce geste. Elle se prit même à penser que c'était peut-être ainsi qu'une amitié naissait. D'une petite intention de la sorte. Elle voulu remercier Liz mais n'en eut pas le temps car Adrien se mit à parler, le visage tourné vers le ciel et la neige qui tombait doucement.

- Adrien, je suis ravie de te connaître. Dis-moi, qu'aimerais-tu faire, là, dans l'instant ? Lui demanda Liz lorsqu'il eut terminé.

Elle avait posé sa question de façon très simple, très douce. C'était la première fois qu'Anna rencontrait une personne qui s'intéressait ainsi aux autres et se montrait aussi gentille.

- Regarder les flocons de neige tomber.

Cette réponse correspondait bien à Adrien. Par contre, la question qu'il posa ensuite contredit légèrement l'image du solitaire qui ne s'intéresse pas aux autres. Peut-être était-ce là le signe que les tentatives de Liz pour le tirer de sa solitude commençaient à porter leurs fruits.

- Et vous ? Si je vous demande ce que vous aimeriez faire là, dans l'instant, sans réfléchir, votre première pensée, franchement, c'est quoi ?

Se tournant vers Anna, Liz renchérit.

- Et toi ? Tu as envie de quelque chose ?

Un bonhomme de neige. C'était la première pensée qui traversa l'esprit d'Anna. Bien sûr, elle la trouva tout de suite puérile, mais c'était de cela qu'elle avait envi.
Et puis, à côté du bonhomme de neige et de la petite fille qui finissait de lui nouer une écharpe autour du cou, apparurent deux ombres. Deux silhouettes qui se précisèrent peu à peu. On reconnaissait un homme et une femme. Mais on ne pouvait pas distinguer leur visage. Anna avait déjà essayé maintes fois de s'imaginer ses parents mais n'était jamais parvenu à quelque chose de vraiment concluant, d'absolument parfait. Alors, leur sourire, leur regard restaient cachés dans l'ombre.

- Un bonhomme de neige. C'est bête, mais je crois que je n'en ai jamais fait. Et toi Liz ?

Ponctuant sa phrase d'un léger sourire, elle regarda Liz, curieuse de connaître sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 342
Age : 21
Personnages préférés : ♥ Elly ♥ Reim ♥ Alice ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   30th Décembre 2011, 06:07

En réponse à sa question posée d'une façon un peu brusque, Adrien avait répondu vouloir regarder les flocons de neige tomber. Elle regarda le jeune homme. Oui, un paysage enneigé était ce qui correspondait le plus à Adrien, sans nul doute. Elle regarda Anna, ou plus précisément les mains gantées d'Anna, espérant qu'à présent elle aurait un peu plus chaud.

- Et vous ? Si je vous demande ce que vous aimeriez faire là, dans l'instant, sans réfléchir, votre première pensée, franchement, c'est quoi ?

Liz failli rétorquer : "Pardon ?!" Mais se retint. Il lui avait posé une question ... il lui avait demandé quelque chose, il lui avait adressé la parole, s'était intéressé à elle et Anna ! C'était un pas vers les autres, si Liz ne se trompait pas. Dans l'immédiat, elle voulut donner sa réponse, de son habituel ton joyeux. Bien sûr qu'elle savait ce qu'elle voulait faire. Rire avec eux. S'en faire des amis. S'amuser, tous les trois, ensemble, dans la neige qui virevoltait au-dessus d'eux et les entourait de son voile apaisant. Puis manger des crêpes en ville, pour se réchauffer. Leur dire "à demain !" et rentrer heureuse à l'orphelinat. Mais elle décida de d'abord demander à Anna.

- Et toi ? Tu as envie de quelque chose ?
- Un bonhomme de neige. Avait-elle répondu après un temps. C'est bête, mais je crois que je n'en ai jamais fait. Et toi Liz ?

Un bonhomme de neige ! Quelle idée géniale elle avait là ! A quand remontait donc la dernière fois qu'elle en avait fait un ? ... Ce devait être avant que sa famille d'adoption ne soit décimée par la Chain de son père adoptif... Oui car, une fois à l'orphelinat, elle n'avait plus vraiment le coeur à en faire... Se mêler aux autres enfants, non merci, c'était à cette époque là un véritable obstacle pour cette jeune fille. Mais elle sortit de ses réflexions pour répondre à son interlocutrice, jugeant l'avoir déjà trop faite attendre.

- Beaucoup beaucoup de choses me passent par la tête, mais elles sont toutes en rapport ! J'aimerais ... j'aimerais devenir amie avec vous deux. Qu'on s'amuse tous ensemble, et qu'on rie ! D'ailleurs, faisons ce bonhomme de neige, ça fait trop longtemps que je n'en ai plus fait ! Et toi Adrien, fais-moi le plaisir de venir jouer avec nous !

Liz se leva d'un bond, et le tira par le bras en souriant, avant de le diriger jusqu'à un espace où la neige semblait intacte. Mais elle trébucha, car Adrien semblait ne pas la suivre avec autant d'enthousiasme, et elle s'étala dans la neige, l'entraînant aussi dans sa chute, par la même occasion, sous le regard d'Anna. Liz s'assit dans la neige, elle avait le visage plein de cette froide poudre blanche d'hiver. Elle se secoua en la tournant vivement de droite à gauche, puis s'épousseta les cheveux. Mais elle remarqua qu'il lui en restait un peu sur le nez, ce qui la fit loucher. Se rendant compte que ses camarades la regardaient, elle s'esclaffa d'un rire cristallin et particulièrement sincère. Puis elle regarda Anna, et lui lança une boule de neige. Elle n'oublia pas le bonhomme de neige, mais, pour l'instant, elle voulait taquiner Anna et Adrien. C'était amusant, oui. Si elle arrivait à les faire rire avec elle, elle serait comblée. Et puis, ils auraient le loisir de le faire ce bonhomme de neige à trois paires de bras, mais encore fallait-il que tout le monde soit enthousiaste. Ce qui n'avait par l'air d'être le cas d'Adrien, alors elle voulut détendre l'atmosphère. La neige ne s'arrêtait toujours pas de tomber, et tombée de la nuit été déjà si avancée qu'on n'y voyait presque plus rien. Mais elle s'en fichait. Honnêtement, rester là à rire était la seule chose qui lui tenait à coeur à cet instant-là.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'te parle en tomato si j'veux d'abord.

"People cry not because they're weak, it's because they've been strong for too long."

What am I suppose to do when the best part of me was always you ... ?
I'm falling to pieces ♪
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysunful.deviantart.com/

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   2nd Janvier 2012, 04:41

- Un bonhomme de neige. C'est bête, mais je crois que je n'en ai jamais fait. Répondit Anna en première.

- Beaucoup beaucoup de choses me passent par la tête, mais elles sont toutes en rapport ! J'aimerais ... j'aimerais devenir amie avec vous deux. Qu'on s'amuse tous ensemble, et qu'on rie ! D'ailleurs, faisons ce bonhomme de neige, ça fait trop longtemps que je n'en ai plus fait ! Et toi Adrien, fais-moi le plaisir de venir jouer avec nous !

Adrien sentait cette gêne, il ressentait ce sentiment de ... dégoût ? Était-ce bien du dégoût d'entendre une fille d'environ 16 ans dire à un gars de 19 ans qu'elle ne connaissait pas "Fais moi le plaisir de venir jouer avec nous" ? Pourquoi ? Alors qu'il commençait à croire que cette conversation pouvait être intéressante avec ces deux filles, alors qu'il commençait à croire que tout le monde n'était pas aussi puéril, pourquoi fallait-il qu'il se trompe comme toujours ? Ils étaient tous les mêmes, tous les êtres humains.

Liz se leva et lui attrapa le bras pour l'entrainer ailleurs.

Ils étaient tous, sans exception identiques, possédant le même cerveau, le même caractère. Ils avaient tous les mêmes réactions, pensaient tous à la même chose. Il se trompait quand il se disait que quelques personnes pouvaient être différentes. Les êtres humains avaient cette faculté étonnante d'accorder de l'importance aux choses qui n'en méritent pas, comme ce stupide de bonhomme de neige. Mais sincèrement, un bonhomme de neige ! Sentant la colère monter en lui et n'ayant nullement l'intention de faire un stupide bonhomme en neige avec ces deux filles, il tira un coup sec sur son bras pour que Liz le lâche, il fut surpris de voir qu'elle le tenait bien et surprise par ce coup, elle trébucha et tomba en avant, comme son emprise sur le bras d'Adrien était toujours actif, elle l'entraina avec elle. Liz tomba la tête la première dans les quelques 30 centimètres de neige qu'il y avait et Adrien tomba encore par-dessus. Il reprit vite ses esprits quoiqu'un peu surpris de s'être retrouvé au sol si vite et la première chose qu'il vit était que le visage de Liz se trouvait qu'à quelques centimètres du sien. Ce fut d'un vif réflexe qu'il se dégagea et recula qu'importe si ses mains dans la neige le brûlaient. Liz se redressa et il aperçut qu'elle avait son visage couvert de neige et qu'elle n'avait du coup pas vu ce qu'il venait de se passer. Malgré le stress profond qu'il ressentait, cela apaisa quand même Adrien qui venait ainsi d'éviter une situation gênante.

Cet incident lui avait par conséquent fait perdre le fil de ses pensées et n'aimant pas être perdu dans ses réflexions il s'y remit pendant que Liz enlevait la neige de son visage. Ainsi cette Liz voulait faire d'Anna et de lui ses amies, faire en sorte qu'ils rigolent tous ensemble ? Adrien avait tellement envie de lui dire une bonne fois pour toute que c'était impossible car dans quelques mois il allait tout oublier et ne plus se rappeler d'elle et qu'il ne voulait pas avoir de regrets lorsque ça allait arriver, il voulait avoir une vie qu'on pourrait appeler de pourrie pour ne pas avoir autant de remords ce jour-là.

Il ne se rendit pas tout de suite compte que sa poitrine le chauffait d'une chaleur agréable, exactement comme précédemment. Aussitôt il se revit tomber sur Liz et quand il la vit rire après avoir lancé une boule de neige sur Anna ce sentiment se renforça. Malgré qu'il se demandait qu'est ce que ça pouvait bien être, il savait à peu près ce qu'il se passait : il était en train de tisser un lien affectif avec cette fille qui lui accordait autant d'importance malgré qu'ils ne se connaissaient pas, cette fille qui lui souriait chaleureusement. Il se secoua la tête, il ne fallait pas, il avait tenu plus de de 4 ans et ce n'était pas quelques mois avant que ça se produise qu'il fallait qu'il craque.

Il fallait qu'il y mette fin.


[Je tiens à vous souhaiter une très bonne année et à vous dire que maintenant que les cours reprennent je risque de ne pas répondre dans l'immédiat mais je vais faire un effort, je vous le promet !!]
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   4th Janvier 2012, 09:07

- Beaucoup beaucoup de choses me passent par la tête, mais elles sont toutes en rapport ! J'aimerais ... j'aimerais devenir amie avec vous deux. Qu'on s'amuse tous ensemble, et qu'on rie ! D'ailleurs, faisons ce bonhomme de neige, ça fait trop longtemps que je n'en ai plus fait ! Et toi Adrien, fais-moi le plaisir de venir jouer avec nous !

Telle avait été la réponse de Liz. Elle voulait être leur amie. Elle voulait être son amie. Anna ne savait plus vraiment que penser. Bien sûr l'idée de pouvoir s'amuser et rigoler avec ces deux adolescents était plus que réjouissante mais, cela lui semblait si ...improbable, inattendu ?
Liz se leva pourtant en entrainant Adrien avec elle et Anna leur emboita bien vite le pas. Mais le garçon ne semblait pas partager la gaieté des deux autres et, voulant se dégager de Liz, il ne parvint qu'à la faire trébucher. La jeune fille l'entraina dans sa chute et ils se retrouvèrent tout deux étalés par-terre, couverts de neige.
Anna ne su qu'elle attitude adopter. D'un côté, elle avait envi de rire. Non pour se moquer, mais il fallait avouer que la scène était plutôt drôle, enfin surtout de son point de vu. Mais d'un autre côté, ils pourraient mal le prendre, Adrien en particulier ... Elle se résolut donc à ne rien faire dans un premier temps, à attendre simplement la réaction de l'un ou de l'autre.

Adrien s'écarta de Liz assez rapidement puis la jeune fille se redressa et entreprit de se débarrasser de la neige qui lui collait au visage et aux cheveux. Elle loucha ensuite sur son nez sous le regard toujours indécis d'Anna avant d'éclater de rire.
Elle avait un rire franc, joyeux, qui donnait envi de se joindre à lui.
Et puis, ramassant un peu de neige, elle en fit une boule qu'elle lança sur Anna.
Anna ne bougea pas. La boule s'écrasa contre son visage. C'était froid. Agréable. Amusant. Un sourire se dessina sur les lèvres d'Anna. Lèvres qui se séparèrent ensuite pour laisser s'échapper un rire. Le son de son rire la surprit un peu, elle n'avait pas l'habitude de l'entendre. C'était pourtant tellement agréable !
Elle se baissa pour se confectionner à son tour une boule de neige. Hésita un instant sur l'identité de sa cible, mais préféra l'envoyer vers Liz. En espérant parvenir à l'atteindre car ce n'était pas tout à fait gagné dans l'obscurité qui régnait autour d'eux.

Anna riait. Elle s'amusait. Elle voulait être amie avec Liz. Et pourquoi pas avec Adrien si ce-dernier l'acceptait. Après tout, cet instant semblait, non "était" parfait. Il l'était tellement qu'Anna en oublia sa résolution. Elle ne voulait plus se tenir écartée du bonheur apporté par les autres, par l'amitié. Tant pis pour les regrets lorsque son heure viendrait. Tout ce qu'il lui importait dans l'immédiat c'était l'instant présent. Rien d'autre.
Elle en oublia même sa timidité et lança joyeusement au garçon :

- Adrien s'il te plait, viens t'amuser un peu avec nous !

Elle réalisa que c'était là la première phrase qu'elle lui adressait. Elle pensa également que la réponse risquait fortement d'être négative. Mais à défaut d'être utile, elle aurait au moins essayé. Et Liz se sentirait un peu moins seule.


[Désolée, j'avais l'intention de poster hier soir mais juste avant de terminer ma réponse Internet m'a été coupé par mon père ... é_è Vous me demanderez "Bah pourquoi tu l'as pas écrite plus tôt ?" eh ben c'est très simple : je me suis souvenue que j'avais toujours pas commencé mon exposé de français ni recopié mon DM de maths T__T Bref, je ferrais mon possible pour poster le plus rapidement possible ^^" (oui répétition mais il est tard car, voyez-vous, ça aussi je l'ai écrit hier soir xD)
Ah et, bonne année à vous !!]
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 342
Age : 21
Personnages préférés : ♥ Elly ♥ Reim ♥ Alice ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   5th Janvier 2012, 06:59

Liz était totalement absorbée par sa bataille de boules de neiges. Dans le froid de l'hiver, elle sentait pourtant une douce chaleur l'envahir. Anna riait de bon coeur et cela émut l'orpheline, qui ne souhaitait pas grand-chose de plus. Elle avait enfin adressé la parole à leur aîné :

- Adrien s'il te plait, viens t'amuser un peu avec nous !

Et Liz continuait sans relâche de lancer encore et encore des boules de neige, ne lui laissant aucun instant de répit. Au début, elles étaient très structurées, et avait cette forme ronde qu'on leur connait, mais petit à petit, elle ne prenait plus le temps de soigner leur fabrication. Elle balançait des petits tas de neige difformes sur sa camarade, car son adversaire était du genre vive, réfléchie et réactive. Elle lui donnait du fil à retordre, à dire vrai. Cela faisait quelques années qu'elle ne s'était plus autant impliquée dans une idiote bataille de boules de neiges. Mais c'était tellement amusant, avec Anna... Liz tourna un instant la tête vers Adrien ; elle l'avait presque oublié -honte sur elle !-. Mais elle ne put l'apercevoir comme elle l'aurait voulu, car elle venait tout juste de recueillir le précédent projectile d'Anna en plein dans les yeux. Et la bataille reprit de plus belle. Encore plus énergique. Liz réussit à surprendre Anna par derrière en lui mettant de la neige dans le cou... puis sans réfléchir, elle se baissa, ramassa un peu de neige, et l'envoya avec force dans la figure d'Adrien -enfin, sa force à elle, quoi...-. Elle souriait d'un air malicieux, et lui lança un clin d'oeil, sans dire mot ; car les mots qu'elle ressentait ne pouvaient se poser aisément dans une phrase. Ils étaient bien trop désordonnés pour qu'elle puisse dire quelque chose d'intelligible. Elle voulut encore envoyer quelque chose à Anna, mais glissa à nouveau et s'effondra au sol pour la deuxième fois, sur le dos cette fois-ci.

- Qu'est-ce que je suis maladroite, moi alors ! Et puis Anna, tu m'as littéralement écrasée... Je suis trop nulle ! Se plaignit-elle, sur le ton de la plaisanterie, riant de bon coeur.

Elle jeta un regard au froid jeune homme qui se tenait avec elles. Elle le fixait de ses grands yeux bleus-gris, souhaitant détailler l'expression de son visage, mais la nuit qu'elle avait tant appréciée il y a quelques instants à peine l'en empêcha. Il faisait très sombre à présent, l'heure avait filé très vite. Mais elle aurait pu passer la nuit ici, sur ce banc, avec eux. Qu'est-ce qu'elle s'amusait ! Mais le fait qu'Adrien n'y prenne pas plus part lui fendait le coeur. Pourquoi bon sang était-il si renfermé ? Il avait le droit de s'amuser, lui aussi... ou peut-être que ça ne l'amusait pas ? Il trouvait cela ridicule ? ... Oui, d'un point de vue objectif, c'était terriblement ridicule, à leur âge. Mais le ridicule n'a jamais tué qui que ce soit, et puis ... c'était si drôle, de partager ces instants, avec quelqu'un qui veuille bien de vous. Liz se rapprocha à nouveau du jeune homme, dans le but de proposer enfin de faire ce bonhomme de neige. Elle ne saurait expliquer la tendresse qui émanait de son coeur à ce moment-là. Elle s'était prise d'affection pour lui, sans doute. Elle n'avait pas envie de le laisser seul. Et même, elle avait tout simplement envie de se tenir à ses côtés. Et Anna ? Était-elle de son avis ? Et Adrien ... ? Non, sûrement pas. Elle supposa même qu'il la détestât. A cette pensée, elle hésita un bref instant, avant de se reprendre. Elle se releva en frottant ses fesses endolories, avant de prendre Anna par le bras, amicalement, et s'avança vers ce garçon un peu plus âgé.

- Bon alors, et ce bonhomme de neige ? Tu viens hein ? S'il te plaît, si tu ne participes pas, ce sera vraiment triste...

On aurait pu penser que ce qu'elle disait là n'était qu'une comédie ; mais non, Liz était sincère. Elle s'imagina Adrien qui s'en irait, les laissant toutes les deux derrière lui. Elle ne serait plus d'humeur à jouer dans la neige. Tout comme si Anna partait. Elle songea encore une fois à ce qu'elle lui avait dit, espérant une réponse positive et redoutant le contraire au plus haut point. Pourtant, c'était un "non" qu'elle attendait le plus. Oui, c'était ce qu'il y avait de plus probable de sa part... Mais elle voulait croire en lui, en ce jeune homme qui, sans doute, était brisé de l'intérieur. Elle baissa la tête, resserrant un peu plus son emprise sur la main de son amie, inconsciemment. Elle remarqua que ses bottines étaient trempées. Elle avait à nouveau froid, dans ce silence pesant. Liz aurait voulu disparaître dans la neige pour ne plus avoir à la ressentir.


[Moi aussi mon père adore me couper le courant. =A= Mais j'ai réussi à poster ! ^^]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'te parle en tomato si j'veux d'abord.

"People cry not because they're weak, it's because they've been strong for too long."

What am I suppose to do when the best part of me was always you ... ?
I'm falling to pieces ♪
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysunful.deviantart.com/

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   8th Janvier 2012, 05:40

Il fallait qu'il y mette fin.

Il était agenouillé par terre, la neige fondant au contact de ses jambes avait depuis longtemps fondu et imprégné son pantalon mais il n'y faisait pas attention. Son rêve était devant lui, malgré le côté puéril à la situation, c'était tout ce qu'il désirait, tisser des liens avec elles, pouvoir ressentir autant de joie qu'elles. Même Anna qui paraissait distante au tout début prenait part à cette ivresse de joie qui émanait de Liz, est-ce que cette ivresse pouvait l'atteindre aussi ? Pouvait-il seulement sourire comme cela ? .. Finalement ce n'était pas comme s'il ne pouvait pas mais il ne devait pas, n'avoir aucunes relations, n'avoir aucun lien. Une phrase d'une de ses histoires, la toute première qu'il avait d'ailleurs écrite lui revint à l'esprit : "S'il y a bien quelque chose chez l'être humain qui nous fait mal, ce sont les liens avec les autres. Ces liens qu'on tisse petit à petit dans notre vie, ces liens qui vont nous faire connaître le rire, l'amitié, l'amour, le bien – être, ces liens sont fatals ......". Car si cette vie humaine pouvait être douloureuse, c'était bien à cause de ces liens. S'il avait ressenti autant de peine à perdre la mémoire c'était parce qu'il avait des souvenirs à perdre, depuis ses 15 ans il s'était résolu à ne plus en avoir, pour ne rien oublier ce jour-là, n'avoir aucun remord.

- Adrien s'il te plait, viens t'amuser un peu avec nous !

Anna le regardait, le sourire aux lèvres, elles avaient l'air d'y tenir à ce qu'il participe, que pouvaient-elles donc ressentir pour insister à ce point ? Toute personne normale aurait abandonnée face à un type aussi froid que la neige sur laquelle il reposait. Il se contenta juste de lui sourire, ce sourire discret, très estompé au coin des lèvres qu'il avait l'habitude de ressortir par pure politesse quand un professeur s'adressait à lui ou quand on lui demandait un service qu'il déclinait adroitement. Il y avait mille interprétations possibles de ce sourire.
Liz brisa le silence qui s'était installé en lançant de nouveau des boules de neige sur Anna, tout à coup elle se retourna vivement vers Adrien et souleva un petit nuage de neige qu'elle épousseta en sa direction. Surpris, il se releva et la fixa, il devait cesser cela et dire au revoir à ces deux filles. Liz s'était couchée sur le dos, épuisée de sa bataille, elle avait tourné la tête dans sa direction et son regard voulut tout dire. Une fois de plus, cette drôle de chaleur se manifesta de nouveau dans la poitrine d'Adrien, déstabilisé, il recula de quelques pas en essayant de se rattraper à quelque chose avec ses mains. C'en était trop, il ne pouvait plus rester là, ses jambes tremblaient et il sentait ses intestins se nouer. Liz se leva, attrapa Anna par le bras et elles sa rapprochèrent toutes deux de lui.

- Bon alors, et ce bonhomme de neige ? Tu viens hein ? S'il te plaît, si tu ne participes pas, ce sera vraiment triste...

Il ne pouvait pas ...

- Je ne peux pas ...

C'en était trop, beaucoup trop.

- Je ne peux pas ...

Il tremblait et commençait à avoir sérieusement chaud.

- Vous êtes gentilles, j'ai rarement vu des personnes comme vous mais je ne peux pas apprendre à vous connaitre.

Il en avait déjà trop dit, même s'il ne leur avait pas dit ce qu'il se passerait dans quelques mois, il en avait déjà trop dit.

- Je suis désolé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   24th Janvier 2012, 10:59

La seule réaction qu'obtint Anna lorsqu'elle demanda à Adrien de les rejoindre fut un léger sourire de sa part. Ce n'était pas une réponse à proprement parler mais étant donné qu'il ne bougea pas de là où il était assis, Anna conclu qu'il voulait surement dire quelque chose s'approchant de "non, merci".
La bataille de boules de neige se poursuivit donc sans lui. Anna était assaillie en continu par Liz mais ripostait du mieux qu'elle pouvait. Mais malgré les gants qui lui avaient été prêtés par la jeune fille, le froid de la neige parvenait à se frayer un chemin jusqu'aux doigts d'Anna. Et la fatigue se glissait également doucement en elle. Il était pourtant hors de question qu'elle cède à l'un ou à l'autre !
Anna entreprit alors d'augmenter la cadence de ces tirs de poudreuse quitte à ignorer son côté soigneux et à faire des petits tas de neige moins gros et réguliers.

Un petit cri de surprise échappa à Anna lorsque Liz parvint à lui glisser de la neige dans le cou. Elle n'eut cependant pas le loisir de lui rendre la pareille car Liz s'attaqua à Adrien avant de tomber de nouveau dans la neige.

- Qu'est-ce que je suis maladroite, moi alors ! Et puis Anna, tu m'as littéralement écrasée... Je suis trop nulle !

Anna se laissa à son tour tomber sur la neige avant de répondre par un grand sourire victorieux à Liz. Elle était épuisée mais tellement heureuse !
Elle regretta pourtant de ne pas avoir eu un peu plus de temps pour se reposer avant que Liz ne se relève et la prenne par le bras, mais elle la suivit auprès d'Adrien.

- Bon alors, et ce bonhomme de neige ? Tu viens hein ? S'il te plaît, si tu ne participes pas, ce sera vraiment triste...

Liz avait l'air de vraiment tenir à ce que le garçon s'amuse avec elles. C'était bien entendu très gentil, adorable même, qu'elle s'intéresse ainsi à ce solitaire, mais Anna commençait à avoir peur qu'il finisse par en avoir vraiment assez de toute cette attention et que celle qu'elle aimerait considérer comme sa nouvelle amie n'en fusse réellement déçue.

- Je ne peux pas ... Je ne peux pas ... Vous êtes gentilles, j'ai rarement vu des personnes comme vous mais je ne peux pas apprendre à vous connaitre. Je suis désolé.

Il ne pouvait pas ? Anna comprenait qu'Adrien puisse ne pas avoir envi de s'intéresser à elles mais pourquoi employer le verbe "pouvoir" ? Par simple politesse ? Cela semblait pourtant un peu étrange. D'autant plus que si il ne voulait absolument pas établir de relations avec elles il aurait du repartir depuis un moment, non ?
Toutes ces interrogations laissaient Anna quelque peu perplexe.

- Tu sais même si tu ne veux pas nous parler de toi, de ta vie, ce n'est pas grave. On voudrait seulement que tu accepte de t'amuser un peu, que tu puisse passer un moment agréable. Ça ne te plairait vraiment pas ?

Anna s'était bien laissée convaincre de rigoler alors pourquoi Adrien n'en ferrait-il pas autant ?


[hrp : Je suis vraiment désolée pour mon retard, j'ai eu quelques problèmes personnels on va dire et du coup absolument pas de temps à consacrer aux forums ...]
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 342
Age : 21
Personnages préférés : ♥ Elly ♥ Reim ♥ Alice ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   28th Janvier 2012, 00:57

Liz avait baissé la tête, attendant stressée la réponse de ce solitaire dont elle avait tant admiré les mots. C'était si beau, ce qu'il avait dit. Sa voix était douce, et elle avait apprécié l'entendre parler, même si le ton semblait terriblement triste. Adrien était seul, et elle était convaincue qu'il ne méritait pas cela.

- Je ne peux pas ... Je ne peux pas ... Vous êtes gentilles, j'ai rarement vu des personnes comme vous mais je ne peux pas apprendre à vous connaitre. Je suis désolé.

Elle fut tellement choquée qu'elle en ouvrit grand les yeux, avant de subitement relever la tête. Elle ne dit aucun mot, car même si elle l'aurait voulu, aucun son n'aurait pu sortir de sa bouche qui restait obstinément fermée. Elle avait du mal à saisir ce qu'il se passait. Pourquoi était-il resté si c'était pour partir ? D'accord, les bonhommes de neige, ce n'était pas vraiment de leur âge. Peut-être qu'il ne voulait pas en faire, tout simplement. Mais alors pourquoi dire qu'il ne le pouvait pas ? Il ne pouvait pas faire de bonhommes de neige ? Non, il ne pouvait pas... s'amuser avec elles ? C'était plutôt ça. Mais pourquoi... ? Et pourquoi bon sang avait-il dit ne pas pouvoir apprendre à les connaître ? Il n'en était pas spécialement question... même si cela aurait plu à Liz, et sûrement à Anna, supposait-elle.

Aucun son. Rien. Un horrible silence plus que pesant, c'est tout ce qu'il restait entre ces trois lycéens. La neige tellement blanche qu'elle semblait n'être là que pour contraster avec le noir enveloppant de la nuit.
Ce silence, ce fut Anna qui le brisa. Liz fut soulagée que quelqu'un y mette un terme, et l'écouta.

- Tu sais même si tu ne veux pas nous parler de toi, de ta vie, ce n'est pas grave. On voudrait seulement que tu accepte de t'amuser un peu, que tu puisse passer un moment agréable. Ça ne te plairait vraiment pas ?

Liz approuvait la réaction de la jeune fille. C'est vrai, Adrien n'avait pas besoin de se compliquer autant la vie...

- La vie est faite de petits bonheurs partagés, Adrien. Si tu continues de t'isoler, ce n'est pas une vie. Tu seras juste comme un mort, te traînant encore et toujours seul. Ce sont les autres qui font ce que nous sommes. Alors je t'en prie... ne dis pas que tu vas t'en aller maintenant !

Sans s'en rendre compte, Liz avait terriblement haussé la voix. Et sans qu'elle ne s'en rende non plus compte, des larmes coulaient déjà à flot le long de ses joues glacées par le froid. Ce silence pesant. Elle fixait Adrien de ses yeux trempés, espérant qu'il revienne sur sa décision.

- S'il te plaît Adrien... ne reste pas seul, reprit-elle dans un chuchotement presque inaudible, tout en resserrant son étreinte sur la main d'Anna. Si tu ne veux pas de nous, c'est si nous qui posons problème, je peux le comprendre, mais dans ce cas, promets-moi de te faire d'autres amis que nous. De ne pas... rester seul.

Elle laissa une dernière larme glisser avant d'atterrir dans la neige sans bruit, et lui sourit. Tant pis pour le bonhomme de neige. Il fallait ramener Adrien à la raison, elle aurait tout le loisir de le faire plus tard avec Anna... ? Non plus. Non, elle voulait terriblement s'amuser avec eux deux.

- Et, si tu t'en vas, amuse-toi d'abord un peu avec nous. Comme un cadeau d'adieu, si tu veux...

Elle sécha son unique larme, en espérant que s'il s'amusait, il finisse par les apprécier et rester. Ce serait tellement bien. Si seulement Anna et elles réussissaient à ouvrir son coeur isolé...


[t'inquiète Anna, moi aussi je suis pas mal occupée, alors c'est pas grave, fais à ton rythme ! :)]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'te parle en tomato si j'veux d'abord.

"People cry not because they're weak, it's because they've been strong for too long."

What am I suppose to do when the best part of me was always you ... ?
I'm falling to pieces ♪
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysunful.deviantart.com/

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   29th Janvier 2012, 06:22

C'en était trop, beaucoup trop. Mais alors, pourquoi ne partait-il pas ? Pourquoi ses jambes refusaient de l'emmener loin d'elles ? Ses entrailles le tiraillaient et tous ses membres continuaient à trembler, il ne pouvait pas leur dire.

- Tu sais même si tu ne veux pas nous parler de toi, de ta vie, ce n'est pas grave. On voudrait seulement que tu accepte de t'amuser un peu, que tu puisse passer un moment agréable. Ça ne te plairait vraiment pas ? Dit Anna.

Liz poursuivit :
- La vie est faite de petits bonheurs partagés, Adrien. Si tu continues de t'isoler, ce n'est pas une vie. Tu seras juste comme un mort, te traînant encore et toujours seul. Ce sont les autres qui font ce que nous sommes. Alors je t'en prie... ne dis pas que tu vas t'en aller maintenant !

Les tremblements étaient de plus en plus violents, il essaya de remémorer toute sa vie, tous les souvenirs qu'il avait eu durant ces 5 dernières années puis il LE vit, des draps noirs flottant dans les airs, défiant la gravité, un oeil blanc le fixant dans l'obscurité et lui, torse nu attaché par les bras. Veritas, le Chain qui se nourrissait de ses souvenirs, le Chain qui permettait à sa famille d'être aussi influente. "Damné ! Damné !" lui criait-on sur son passage. Non seulement il était destiné à ne plus avoir de vie mais en plus, tout le monde le rejetait.

Il cria. Ce fut bref mais c'était un cri d'horreur qui le glaça lui même d'effroi. En face de lui, Liz pleurait abondamment et murmurait des paroles qu'il n'entendait pas, il perçut juste un "ne reste pas seul".

- Et, si tu t'en vas, amuse-toi d'abord un peu avec nous. Comme un cadeau d'adieu, si tu veux...


C'en était trop, beaucoup trop. Elles ne pouvaient pas comprendre.

- Ça suffit, hurla t-il en balayant l'air en face de lui d'un mouvement de bras. Tu dis que je serais comme mort si je continue à m'isoler ? Mais je suis déjà mort ! L'homme qui se tient en face de toi n'existe pas !

Il avait chaud et il respirait très vite.

- je suis le Damné ! Celui qui est né pour être maudit ! L'être humain qui est né pour ne pas vivre.

Puis une larme coula sur sa joue, quand il s'en rendit compte, cela le calma, jamais il n'avait pleuré.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   2nd Mars 2012, 15:55

Une fois qu'Anna eut fini de parler, ce fut Liz qui continua d'essayer de convaincre Adrien. Anna trouvait ces paroles émouvantes mais son ressenti ne semblait pas être partagé par Adrien. Comment diable pouvait-on rester aussi hermétique que ça ? Liz commença à pleurer. Elle tenait toujours la main d'Anna dans la sienne. Anna appréciait ce contact. C'était agréable de penser qu'elle pouvait avoir une amie. Mais en même temps avoir une amie avait ceci de gênant que la peine qu'elle pouvait avoir touchait également Anna.

Seule la voix de Liz, parfois entrecoupée de silences, se faisait entendre dans l'apparente quiétude de ce soir d'hiver. Mais cette scène touchante fut bientôt interrompue par le jeune homme :

- Ça suffit. Tu dis que je serais comme mort si je continue à m'isoler ? Mais je suis déjà mort ! L'homme qui se tient en face de toi n'existe pas !

Court silence.

- Je suis le Damné ! Celui qui est né pour être maudit ! L'être humain qui est né pour ne pas vivre.

Et puis plus rien. Le silence revint. Plus pesant que jamais.

Anna n'était pas sûre d'avoir bien compris. Elle n'était d'ailleurs pas non plus sûre d'avoir bien entendu.
Beaucoup de choses, de pensées se bousculaient dans sa tête. Elle avait envi de trouver quelque chose à lui répondre. Elle avait envi que tout ça s'arrête. Et puis, surtout, elle avait peur de la réaction de Liz. Elle avait peur de la déception, de la peine que cette réponse ne manquerait surement pas de causer chez elle.
Sa main libre qui reposait sur ses genoux glissa dans la neige. Le contact glacé avec cette-dernière la fit tressaillir.

Assez.
Elle en avait assez de ce silence qui bourdonnait à ses oreilles.
Elle en avait assez de ce garçon qui faisait de la peine à son amie.
Elle en avait assez d'hésiter.

Le silence fut une nouvelle fois rompu.

- Ecoute, Adrien.

Elle le fixait du regard, les mains tremblantes à cause du froid ou bien du stress ou peut-être d'autre chose, mais qu'importe.

- Je ne sais pas ce qui a pu t'arriver, ce que tu as vécu pour nous parler ainsi, mais c'en est assez.

Elle avait envi de crier elle aussi mais tentait de se retenir, de se calmer.

- Ne vois-tu pas que depuis tout à l'heure nous essayons de trouver quelque chose qui puisse te rendre un peu heureux ? Même si tu es "le damné" comme tu as dit, pourquoi devrais-tu rester seul, borné ? Tu devrais au contraire profiter de la vie tant que tu le peux ... Crois-moi, je suis maintenant persuadée que le regret de devoir laisser derrière soit de vrais amis et bien plus supportable que les remords d'être passé à côté de moments inoubliables, d'avoir fait de la peine à des gens merveilleux en les ignorants ...

Anna se frotta les yeux de sa main froide. Ils commençaient à la piquer mais elle ne voulait pas pleurer.
Son autre main était toujours dans celle de Liz. Elle ne voulait pas la lâcher.
Surtout maintenant qu'Adrien devait la détester. Oui, elle en était sûre, elle aurait dû se taire, elle n'aurait pas dû parler, il devait la détester maintenant.
Elle se sentait bête tout à coup. Pourtant elle pensait ce qu'elle avait dit. Elle y croyait à sa nouvelle façon de voir les choses. Il fallait juste qu'elle assume à présent.


[Je suis enfin de retour !! 8D J'ai vu que vous faisiez un autre rp ensemble mais n'ai pas eu le temps de le lire alors si jamais je fais quelque chose qui ne colle avec votre futur dîtes-le ^^']
Revenir en haut Aller en bas


Féminin Messages : 342
Age : 21
Personnages préférés : ♥ Elly ♥ Reim ♥ Alice ♥

Feuille de personnage
Nom & prénom:
Nom du Chain :
Groupes:


MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   3rd Mars 2012, 10:20

Adrien, si calme jusque là, se fit soudain violent, comme s'il venait tout juste de se réveiller d'un long sommeil. Suite aux paroles de Liz, il fit un grand mouvement de bras, témoignant de son instabilité intérieure en ce moment présent. Il hurla.

- Ça suffit ! Tu dis que je serais comme mort si je continue à m'isoler ? Mais je suis déjà mort ! L'homme qui se tient en face de toi n'existe pas !

Liz resta choquée durant un court instant, attendant qu'il reprenne. Ce ton si agressif, ce visage en colère et pourtant tant paniqué, la choqua. Adrien lui faisait presque peur... elle l'avait tant harcelé, c'était normal qu'il s'énerve...

- Je suis le Damné ! Celui qui est né pour être maudit ! L'être humain qui est né pour ne pas vivre.

... Et pourtant, cela traduisait une détresse tellement immense, qu'elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle vit cette larme descendre lentement jusqu'au bas de sa joue. Elle leva la main pour lui essuyer, car elle voyait qu'il s'était calmé. Mais elle se dit que ce n'était pas forcément la meilleure chose à faire, maintenant qu'il s'était exprimé. Cette larme avait l'air de lui avoir fait du bien, alors elle la laisserait se déverser jusqu'au sol. Elle laisserait s'échapper cette rancoeur qu'il gardait au fond de lui.

Le silence était à nouveau pesant. Ce silence que Liz haïssait, celui qu'elle aurait voulu ne jamais connaître et qui, à chaque fois qu'il se manifestait, la mettait tant mal à l'aise. Silence. Rien. Pas même un coup de vent pour le perturber...
Elle espérait que quelqu'un le brise. Que quelqu'un l'affronte... car elle, à cet instant là, était déchirée de l'intérieur par un sentiment qu'elle ignorait. Parce que si personne ne brisait ce silence, des larmes couleraient à nouveau sur son visage, et elle estimait avoir déjà assez pleuré. Liz n'aimait pas pleurer, elle savait qu'un sourire faisait plaisir à ceux qui le voyaient, et c'est pourquoi elle était si souriante. Elle profitait toujours de la vie, mais là, quelque chose l'en empêchait.

Anna la sauva.

- Ecoute, Adrien. Je ne sais pas ce qui a pu t'arriver, ce que tu as vécu pour nous parler ainsi, mais c'en est assez.

Elle tremblait, Liz le remarquait, car elles se tenaient toujours. Alors pour ne pas l'inquiéter davantage, elle essaya petit à petit de se montrer plus souriante, même si ses larmes la tiraillaient.

- Ne vois-tu pas que depuis tout à l'heure nous essayons de trouver quelque chose qui puisse te rendre un peu heureux ? Même si tu es "le damné" comme tu as dit, pourquoi devrais-tu rester seul, borné ? Tu devrais au contraire profiter de la vie tant que tu le peux ... Crois-moi, je suis maintenant persuadée que le regret de devoir laisser derrière soit de vrais amis et bien plus supportable que les remords d'être passé à côté de moments inoubliables, d'avoir fait de la peine à des gens merveilleux en les ignorants ...

Liz fut étonnée du calme de son amie. Elle semblait si droite, si honnête, si sérieuse. Liz n'avait pas ses qualités ; c'était une personne bien trop impulsive, et elle se mis soudain à l'envier. De plus, sa réponse était totalement juste, de son point de vue aussi... elle aurait aimé le dire, elle aussi. Puis elle se secoua la tête. Ce n'était pas le moment de réfléchir à ça ! Anna était elle aussi perturbée par cette histoire. Elle se frotta les yeux, alors Liz lui offrit le plus beau de ses sourires, se voulant rassurante, comme si elle lui disait de ne pas pleurer, que tout allait s'arranger.

Liz regarda ensuite Adrien de la même expression tendre.

- Ne t'en fais pas. Tout va s'arranger. Parce qu'il y a toujours des solutions.

Elle effleura délicatement sa joue de ses doigts fins.

- Je peux te toucher Adrien, tu es bien là... tu es vivant. Alors vis vraiment...

Et soudain elle repensa à ses paroles. Le "Damné" ... ? Qu'était-ce donc que le Damné ? Quelle était cette malédiction dont il parlait ? Peut-être que sa détresse était bien plus forte que ce qu'elle pouvait imaginer...


[Anna est de retour ! :'D ♥ *sort le champagne* Il n'y a aucun souci, en tout cas la réponse que tu as faite reste tout à fait cohérente. Ne t'en fais pas. ^^ Et au fait, j'ai beaucoup aimé la lire ! o/]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
J'te parle en tomato si j'veux d'abord.

"People cry not because they're weak, it's because they've been strong for too long."

What am I suppose to do when the best part of me was always you ... ?
I'm falling to pieces ♪
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lysunful.deviantart.com/

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   8th Mars 2012, 07:27

Une fois sa crise passée, il se rendit compte de son erreur. Il en avait marre de cette situation et bien qu'elles lui accordaient de l'importance et que ce sentiment était bizarrement chaleureux, il en avait marre de ces deux filles avec leurs sourires.

- Écoute, Adrien. Dit soudain la fille nommée Anna. Ne vois-tu pas que depuis tout à l'heure nous essayons de trouver quelque chose qui puisse te rendre un peu heureux ? Même si tu es "le damné" comme tu as dit, pourquoi devrais-tu rester seul, borné ? Tu devrais au contraire profiter de la vie tant que tu le peux ... Crois-moi, je suis maintenant persuadée que le regret de devoir laisser derrière soit de vrais amis et bien plus supportable que les remords d'être passé à côté de moments inoubliables, d'avoir fait de la peine à des gens merveilleux en les ignorants ...

Elle ne savait pas. Elle ne savait pas. Elle ne savait pas.

- Ne t'en fais pas. Tout va s'arranger. Parce qu'il y a toujours des solutions. Dit Liz en effleurant sa joue de son doigt. Je peux te toucher Adrien, tu es bien là... tu es vivant. Alors vis vraiment...

Elles ne savaient pas. Elles ne savaient pas. Elles ne savaient pas.

- Vous ne savez rien. marmonna t-il les yeux écarquillés, tout tremblant.

Elles étaient si calmes, le fixaient de leurs yeux emplis de compassion, en attente de sa réponse. Elles étaient comme tout le monde, elles n'échappaient pas à la règle, elles étaient humaines et ne comprenaient rien, ne savaient rien.

- Vous ignorez tout, vous ignorez tant. Continua t-il sur le même ton.

Il recula d'un pas. Il la sentait affluer en lui cette rage, cette haine, sa colère et il valait mieux éviter de faire ça devant elles. De toutes façons il en avait marre, il ne pouvait pas en supporter davantage.

Il secoua la tête négativement tout en continuant à s'éloigner en arrière. Il croisa le regard de Liz et sentit un poids dans son estomac, cette fille ... Est-ce que ... ? Puis il leur tourna le dos et partit. Il passa derrière la haie et souffla. Il n'avait PAS du tout apprécié d'être parti comme un voleur et il allait longtemps le regretter. Il ressentait le besoin de tout faire sortir, de souffler alors il s'éloigna vers le mur d'enceinte et l'escalada pour rejoindre sa colline. Il n'allait rien voir car il faisait nuit mais il s'en fichait, il pourrait au moins se libérer et compresser le souvenir de cette soirée dans un coin de son esprit et le moment venu, il aura tout oublié.

[fin du rp pour moi >.< Bonne continuation, je continuerai à le lire ^^]
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   22nd Juin 2012, 06:11

Voilà. Adrien était parti. Elles n'avaient pas essayé de le retenir mais Anna doutait que ça ait servi à grand chose. C'était un garçon bien étrange, assez intriguant. Anna aurait aimé en savoir plus sur lui. Pourtant, elle savait bien qu'elle avait peu de chance d'y parvenir. Elle ne pensait même pas que le garçon lui adresserait de nouveau la parole un jour. Dommage.
Pour le moment, il ne restait plus que les flocons de neige, la nuit, Liz et elle.
Liz. Elle lui paraissait tellement fragile. Et cet Adrien qui lui avait fait de la peine pour finalement s'enfuir lâchement. Tout compte fait, ce garçon ne méritait pas sa pitié. Non, c'était de sa faute, tout était de sa faute ! Cette soirée aurait pu être magnifique mais il avait fallu qu'il se montre si têtu, si égoïste. A tel point qu'il en avait fait pleurer sa nouvelle amie. Sa seule amie. Anna lui en voulait, un point c'est tout.

Mais ... et si, si la soirée, enfin la nuit, reprenait son cour normal, celui qu'elle aurait dû suivre ? Si elles oubliaient ce qu'il s'était passé et recommençaient tout à zéro ?
Liz préférerait peut-être rentrer chez elle ...
Anna tourna son visage vers celui de l'autre jeune fille et cette fois-ci, ce fut elle qui lui offrit un sourire. Timide certes, mais elle n'avait pas l'habitude de ce genre d'échanges. A son grand soulagement, Liz lui répondit et, alors que les flocons recommençaient à tomber doucement, lui proposa même de faire le bonhomme de neige qu'elles s'étaient promis. Anna n'en espérait pas tant et sa joie n'en fut que plus débordante. Pourtant, il valait peut-être mieux dans un premier temps ne pas trop la laisser s'exprimer. Que penserait Liz en la voyant se réjouir ainsi juste après le départ d'Adrien ?

Les deux filles entreprirent donc de former deux grosses boules de neige pour la tête et le corps de leur création. Quand elles y parvinrent enfin, non sans s'être maintes fois retrouvées à nouveau le nez dans la neige, Anna était épuisée mais ne retenait plus ses sourires. Il fallut ensuite hisser la tête à la place qui lui revenait, ce qui ne fut pas vraiment chose facile dans le noir et la fatigue mais elles y arrivèrent finalement. Ayant trouvé deux branches, elles en firent les bras de leur personnage et Anna retira les gants prêtés par Liz pour les offrir aux extrémités gelées de leur bonhomme. Une brindille recourbée lui dessina un grand sourire, il ne lui manquait que les yeux, mais trouver de quoi en faire n'était pas chose évidente.
Anna finit par abandonner les recherches et s'assit face à son tout premier bonhomme de neige.

- Liz, je suis heureuse d'être ton amie. ... On se reverra ?

« On se reverra ? » Bien sûr, elles seraient amenées à se croiser dans les couloirs de Lutwidge et Anna imaginait mal quelqu'un comme Liz ignorer une personne rencontrée auparavant. Mais, c'était dans la nature d'Anna ce genre de questions posées uniquement pour se rassurer tout en dissimulant assez mal les sentiments éprouvés.
Car oui, elle voulait revoir Liz. Elle voulait revivre des moments comme celui-là. Elle voulait vivre.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)   Aujourd'hui à 12:05

Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée enneigée (PV Anna et Adrien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts :: « Let's play together! ♠ :: ♠ Lutwidge :: ♠ Extérieur :: ♠ Cour-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit